*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Syrie : une possible attaque chimique du régime suscite l'indignation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 4918
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Syrie : une possible attaque chimique du régime suscite l'indignation    Dim 08 Avr 2018, 9:09 am

Syrie : une possible attaque chimique du régime suscite l'indignation 


leparisien.fr, publié le dimanche 08 avril 2018 à 21h17


Quelque 500 personnes présentent «les symptômes d'une exposition à un agent chimique». Une cinquantaine en seraient mortes. La France demande une réunion en urgence lundi du Conseil de sécurité.


Malgré les démentis du pouvoir de Bachar al-Assad et de son allié russe, une attaque chimique meurtrière présumée du régime syrien sur la ville rebelle de Douma a suscité dimanche une vague d'indignation : du pape François au président Donald Trump qui est allé jusqu'à traiter le chef d'Etat syrien d'« animal ». Sous l'impulsion de la France, neuf pays ont demandé une réunion urgente lundi du Conseil de sécurité de l'ONU.



Douma est le dernier secteur sous contrôle des rebelles dans la vaste région de la Ghouta orientale, située aux portes de Damas et que le régime est déterminé à reprendre totalement coûte que coûte, avec l'aide de Moscou.



Samedi, les Casques Blancs, des secouristes en zones rebelles, un groupe insurgé ainsi que l'opposition en exil ont accusé le régime d'avoir mené une attaque chimique à Douma.



Dans un communiqué commun avec l'ONG médicale Syrian American Medical Society, les Casques Blancs ont affirmé que 48 personnes avaient péri dans cette attaque aux « gaz toxiques ».



Une «odeur semblable à celle du chlore»Ils ont également fait état de « plus de 500 cas, la plupart des femmes et des enfants », qui présentent « les symptômes d'une exposition à un agent chimique ». Les patients souffrent de « difficultés respiratoires », de « brûlures de la cornée » et dégagent « une odeur semblable à celle du chlore ».



LIRE AUSSI >Syrie : « Ne nous laissez pas tomber une nouvelle fois ! » implorent les Casques blancs
Une vidéo postée par les Casques blancs sur leur compte Twitter et présentée comme tournée après l'attaque chimique présumée montre un enchevêtrement de corps sans vie, dont ceux de femmes et d'enfants, allongés à même le sol, les yeux parfois écarquillés et de la mousse blanche s'échappant de leur bouche. Sur une autre, tournée dans un hôpital, des enfants en bas âge sont déshabillés et respirent grâce à des masques à oxygène.



Des suffocations, «des scènes effroyables»



Firas al-Doumi, un secouriste de Douma a évoqué « des scènes effroyables ». « Il y avait de nombreuses personnes en train de suffoquer, certaines sont mortes immédiatement », a-t-il dit à l'AFP. « C'était un massacre. Il y avait une très forte odeur sur les lieux qui a entraîné des difficultés respiratoires chez les secouristes ».



Il n'était pas possible de confirmer ces informations de source indépendante. Le régime a qualifié ces accusations de « farce » et de « fabrications ». Moscou a « démenti fermement cette information ».



L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui dispose d'un réseau de sources dans le pays en guerre, a lui indiqué ne pas être en mesure de confirmer une attaque chimique du régime.
Le pape : «Rien ne peut justifier l'usage» de telles armes



Néanmoins, plusieurs voix se sont élevées pour condamner le recours présumé à des substances chimiques.



Le pape François. « Des nouvelles terribles nous parviennent de la Syrie avec des dizaines de victimes, dont beaucoup de femmes et d'enfants. Tant de personnes sont frappées par les effets des substances chimiques contenues dans les bombes », a déclaré le pape devant des milliers de fidèles rassemblés place Saint-Pierre.



« Il n'y a pas une bonne guerre et une mauvaise, et rien, rien ne peut justifier l'usage de tels instruments d'extermination contre des personnes et des populations sans défense », a-t-il ajouté.



Les Etats-Unis. « Ces informations, si elles sont confirmées, sont effroyables et exigent une réponse immédiate de la communauté internationale », a indiqué le département d'Etat américain. Le président Trump s'est exprimé sur Twitter : « De nombreux morts, y compris des femmes et des enfants, dans une attaque CHIMIQUE insensée en Syrie », réclamant par ailleurs «d'ouvrir immédiatement la zone pour l'aide médicale et des vérifications ». « Le président Poutine, la Russie et l'Iran sont responsables en soutenant cet animal d'Assad ».



Le 7 avril 2017, Donald Trump avait ordonné une frappe sur une base aérienne syrienne où étaient stockées les armes chimiques -selon les Américains- ayant servi à l'attaque contre la localité rebelle de Khan Cheikhoun trois jours plus tôt.



La Russie. Moscou a mis en garde dimanche Washington contre une «intervention militaire pour des prétextes fabriqués» en Syrie qui pourrait «mener aux plus lourdes conséquences», affirmant que le régime n'a pas employé d'armes chimiques contre les rebelles à Douma, dans la Ghouta orientale.



La France. Exprimant son «extrême préoccupation», le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a déclaré que la France « assumera toutes ses responsabilités au titre de la lutte contre la prolifération chimique. Elle demande que le Conseil de sécurité des Nations unies se réunisse dans les meilleurs délais pour examiner la situation dans la Ghouta orientale », suivie par 8 autres pays.



Emmanuel Macron a à plusieurs reprises déclaré que toute utilisation avérée d'armes chimiques donnerait lieu à une riposte militaire française. Une telle opération pourrait se faire avec les forces américaines, mais aussi de manière autonome, avait déclaré mi-mars le chef d'état-major français, le général François Lecointre. Pour l'heure, « la France s'emploie activement, en liaison avec ses alliés et les organisations internationales concernées, à vérifier la réalité et la nature de ces frappes » supposées, a déclaré le chef de la diplomatie françase, rappelant que « l'usage d'armes chimiques est un crime de guerre et une violation du régime international de non-prolifération ».



L'Iran. Les accusations d'utilisation d'armes chimiques par l'armée syrienne contre la ville de Douma, où est retranché le dernier groupe rebelle de la Ghouta orientale, est un nouveau «complot» contre le régime de Bachar al-Assad, a affirmé dimanche l'Iran, qui soutien Damas.



Le Royaume Uni. Londres a appelé « à une enquête urgente ». « Si ces informations sont correctes, elles seraient une preuve supplémentaire de la brutalité d'Assad contre des civils innocents et du mépris de ses soutiens pour le droit international », ont estimé les Affaires étrangères.



La Turquie. Ankara n'est pas en reste : « Nous condamnons avec vigueur l'attaque et nous soupçonnons fortement qu'elle ait été menée par le régime, dont les antécédents en matière de recours aux armes chimiques sont connus par la communauté internationale », a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué.



L'Union européenne. « Les indices pointent vers une nouvelle attaque chimique par le régime » samedi, qui aurait fait des dizaines de morts dans la zone rebelle de la Ghouta, a indiqué dans un communiqué le Service européen pour l'action extérieure. « Nous appelons les alliés du régime, la Russie et l'Iran, à user de leur influence pour empêcher une nouvelle attaque ».



Encore des raids dimanche sur Douma Déterminé à faire plier le dernier groupe rebelle de Jaich al-Islam retranché à Douma, le pouvoir syrien avait repris vendredi son pilonnage de la cité, tuant une centaine de civils selon l'OSDH.



Après des raids aériens dimanche matin, le régime a suspendu ses bombardements et ses représentants ont tenu une réunion avec ceux de Jaich al-Islam, selon les médias officiels syriens. .



Douma a encore été bombardée dimanche. /AFP



Un accord pour des évacuations ?Le régime a, semble-t-il, obtenu ce qu'il voulait puisque selon l'agence officielle Sana, un accord pour évacuer dans les prochaines 48 heures les rebelles de Douma, a été conclu dimanche avec Jaich al-Islam.



Alors que le groupe rebelle n'a pas réagi dans l'immédiat à cette annonce, le commandant du centre russe pour la réconciliation entre les parties, Iouri Evtouchenko, a confirmé l'accord, faisant état de l'arrêt des combats.



Selon lui, « 100 autobus » sont arrivés sur place et « tout est prévu pour l'évacuation de 8.000 combattants et environ 40.000 membres de leurs familles ».




https://actu.orange.fr/monde/syrie-une-possible-attaque-chimique-du-regime-suscite-l-indignation-leparisien-CNT0000011cazN.html

Revenir en haut Aller en bas
 

Syrie : une possible attaque chimique du régime suscite l'indignation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta aurait été causé par les rebelles !
» Livre le régime contre attaque du Dr Boris Hansel ?
» Syrie : Une mise en scène organisée par les Forces rebelles pour diaboliser le Régime en place !
» Syrie : le régime bombarde un lycée technique - au moins 12 morts.
» opéré dan7jour régime yaourt fruit ou nature rep rapide svp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-