*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Messages des évêques pour Noël 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 4219
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Messages des évêques pour Noël 2017   Mer 20 Déc 2017, 11:42 pm




MESSAGES DES EVEQUES POUR NOEL 2017

Nos évêques apportent leur éclairage sur le sens de l’Avent et la préparation de Noël 2017.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 4219
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Messages des évêques pour Noël 2017   Mer 20 Déc 2017, 11:46 pm

Message de Noël de Mgr Dominique Lebrun


[size=20]Le 25 décembre 2017



[/size]





 [b]Message de Noël[/b]


Noël ou la nativité du frère aîné

Noël est magique. Chaque année, villes et villages, familles et société, tous se parent de lumières. Et cela fait du bien, pas seulement aux marchands de rêve ou de cadeaux. Disons-le, cela fait du bien à chacun : les grands pensent aux petits, les riches aux pauvres, les familles aux isolés. Accueillons Noël et sa joie !

D’où vient la magie de Noël ? Une naissance pas tout à fait comme une autre, il y a 2 000 ans en Palestine ? Le drame d’une Maman obligée d’accoucher dans une salle commune ? L’avènement d’un Messie dérangeant les princes ? Cherchons Noël et sa vérité !
La magie de Noël est son mystère. Et le mystère de Noël, c’est le divin et l’humain qui se rejoignent dans le visage d’un enfant. Oui, dans l’enfant de la crèche une lumière apparaît, pas comme les autres. Hérode devient sombre et Marie resplendit. Choisissons le mystère de Noël, sa joie et sa vérité !
Qui est cet enfant ? Il s’appelle JESUS. Cherchez-le ! Cherchez sa présence au fond de votre âme ! Savez-vous que vous lui ressemblez ? Savez-vous que votre voisin lui ressemble ? Comme des frères et sœurs se ressemblent. Le fils de Marie vient dire au creux de notre oreille, au creux de notre monde, que son Père des cieux est Notre Père. Depuis les chrétiens répètent avec une joie immense : JESUS, le fils de Dieu, le fils de Marie est « le premier né d’une multitude frères » (saint Paul aux Romains 8, 29).
Fêtons Noël, la nativité du frère aîné, en devenant un peu plus frères et sœurs, un peu plus humain et divin !
Joyeux Noël et déjà bonne année à la multitude de mes frères et sœurs.
✠ Dominique Lebrun
Archevêque de Rouen
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 4219
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Messages des évêques pour Noël 2017   Mer 20 Déc 2017, 11:49 pm

Message de Noël aux habitants de la Saône-et-Loire
 
Espérance, bienveillance, audace !
 
Quelles sont les aspirations les plus profondes de ceux et celles avec qui nous vivons et nous travaillons en Saône-et-Loire ? Les enfants l’expriment avec la sincérité spontanée qu’on leur connaît : c’est de bien s’entendre avec les autres. Enfants et adultes, nous désirons cette relation bonne avec tous, et nous désirons apporter notre petite pierre à l’édifice de la maison commune dans laquelle nous habitons tous sur cette terre.
 
Et comment avancer vers cette terre solidaire, quand nous éprouvons tant d’inquiétudes touchant l’avenir des sociétés humaines : inquiétudes « écologiques », « politiques » à certains endroits du monde, « affectives » pour nos proches et pour nous-mêmes, « économiques » liées aux imprévisibles des « marchés financiers ».. ?
 
Les jours de Noël sont, pour certains d’entre nous, des jours de retrouvailles familiales et des jours réconfortants ; pour d’autres, ce sont des jours de plus grande solitude et des jours (je pense à ceux qui habitent des lieux troublés par les guerres et les graves dysfonctionnements de l’économie) où l’on peut éprouver du même coup ce que dit un passage de la Bible : qui nous fera voir des jours heureux ? Qui nous fera voir le bonheur ?
 
En ce moment où nous peinons à voir venir de nouvelles alliances durables entre des peuples opposés, que faut-il souhaiter ? Je veux adresser trois vœux aux habitants de la Saône-et-Loire :
 
1. Croyez à l’avenir de chaque personne humaine aujourd’hui et demain ! Le signe auquel les chrétiens reconnaissent l’avenir que Dieu ouvre au monde, c’est le signe de la simplicité fragile d’un enfant, amoureusement accueilli par son père et sa mère. La crèche n’est pas pour nous un simple objet d’attendrissement enfantin, elle est la signature d’un Dieu vivant qui arrache à la tristesse et à la mort.
 
2. Laissez-vous à nouveau réjouir par la bienveillance et par la générosité des plus humbles. Rien ne détourne en effet aussi efficacement du mal et des étroitesses d’esprit, que le visage et la confiance d’un enfant.
 
3. Osez entreprendre à plusieurs, en dépassant les égoïsmes et les peurs. L’être humain a une formidable capacité pour se renouveler et renouveler les conditions d’habitat et de travail, en s’adaptant à des situations inédites. Il est beau et réjouissant de voir ce que produit la collaboration humaine en vue du bien commun.
 
Je vous souhaite l’espérance, la bienveillance et l’audace !
 
+ Benoît RIVIERE Evêque d’Autun, Chalon et Mâcon
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 4219
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Messages des évêques pour Noël 2017   Mer 20 Déc 2017, 11:52 pm

Message de Noël de Mgr Jean-Luc Brunin

vendredi 15 décembre 2017Diocèse, Expression de l'évêque



Noël de simplicité et de fraternité !

Noël nous rappelle que Dieu vient rejoindre notre humanité. Le signe donné est toujours le même : « vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire » (Luc 1, 13). Dieu survient chez nous dans la fragilité et la simplicité d’un enfant. Sans s’imposer, il nous tend les bras et nous invite à la simplicité et à l’accueil.
Citation :
Sans s’imposer, il nous tend les bras et nous invite à la simplicité et à l’accueil

Noël ! Dieu surgit encore au cœur des complexités et des tensions de notre monde, pour y ouvrir des chemins d’humilité et de confiance. Ceux qui l’empruntent font l’expérience d’une vie plus belle et plus ouverte. Ils sont conduits à devenir attentifs, à porter le souci des autres et tisser au quotidien des liens de solidarité.
Dans l’enfant de la crèche, Dieu vient nouer Alliance avec les hommes. Y prêter attention et accueillir son mystère, c’est nous insérer dans des liens qui forment la trame de notre vie familiale et sociale. C’est peut-être pour cela qu’en cette période de Noël, nous sentons monter en nous, inéluctablement, le désir d’ouvrir nos portes et nos cœurs, de nous faire accueillants et fraternels. Mais, prenons garde qu’au-delà de ces fêtes, nos indifférences et nos intolérances ne viennent pas à nouveau défaire les liens de solidarité et de fraternité que nous aurons eu la joie de nouer avec les autres, notamment avec les plus pauvres, les oubliés et les exclus de notre vie sociale. Car la lumière de Noël éclaire ce qui demeure essentiel pour humaniser notre société et éclairer notre avenir commun !
Citation :
Car la lumière de Noël éclaire ce qui demeure essentiel pour humaniser notre société et éclairer notre avenir commun !

Que cette fête nous donne à tous de goûter la joie d’être simples et fraternels dans nos relations.
Au nom de la communauté catholique du Havre et du Pays de Caux, je souhaite à chacun et chacune de vous, une heureuse fête de Noël. Ce souhait veut aussi rejoindre vos familles, toutes les personnes malades, handicapées, isolées, privées d’emploi ou loin de leur pays. Je formule enfin le vœu que nous sachions tisser ensemble des liens de fraternité qui feront de 2018, une bonne année pour tous.
+ Jean-Luc BRUNIN

Évêque du Havre
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 4219
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Messages des évêques pour Noël 2017   Mer 20 Déc 2017, 11:54 pm

Message de Noël 2017 de Mgr Jean-Claude Boulanger, évêque de Bayeux et Lisieux.

Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 4219
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Messages des évêques pour Noël 2017   Mer 20 Déc 2017, 11:56 pm

[size=24]Le Message de Noël de Mgr Aillet [/size]


 

"Être attentifs aux plus fragiles..."



L’hommage national rendu à Johnny Hallyday avait sans doute quelque chose d’un peu disproportionné pour un homme qui, somme toute, n’a jamais revendiqué d’être un modèle accompli d’humanité, mais il a permis l’expression d’une culture populaire qui a marqué des générations de français depuis les années 60. Le plus étonnant, c’est que celui qui a dit « Je suis né catholique et je mourrai catholique » et qui était considéré par beaucoup comme une sorte d’idole, a entraîné cette foule innombrable vers un au-delà de lui-même dans une authentique ferveur religieuse : d’une certaine manière, ces funérailles chrétiennes ont révélé l’âme profonde d’un peuple qui n’est certes pas toujours « pratiquant » mais qui se reconnaît dans une religion catholique qui reste celle de la majorité des français en quête d’espérance. Devant l’expression d’une telle ferveur, les polémiques autour des crèches dans l’espace public paraissent bien dérisoires et décalées.

La fête de Noël – du mot latin dies natalis, qui signifie jour de la naissance – évoque la nativité de JESUS, il y a un peu plus de 2000 ans, un événement qui a changé le cours de l’histoire, qui a  imprégné profondément notre culture et qui continue d’attirer des foules inaccoutumées dans nos églises en ces jours de fête. Le calendrier que nous utilisons se réfère même directement à ce que tous reconnaissent comme le début de l’ère chrétienne : nous sommes en 2017 après JESUS-Christ ! Faire mémoire des racines chrétiennes de notre histoire n’est en rien contradictoire avec le principe de laïcité. D’ailleurs il est patent qu’un peuple qui oublie délibérément son passé n’a pas d’avenir !
Par la naissance de JESUS-Christ, Dieu a fait irruption dans notre histoire et lui a donné son orientation décisive : en se faisant tout petit et vulnérable dans l’enfant de la crèche, il nous a rejoints dans notre vulnérabilité pour nous revêtir de sa puissance divine d’immortalité. En ce Noël 2017, je vous propose d’être attentifs aux personnes les plus fragiles. Certes, JESUS continue de venir à nous par la proclamation de l’Evangile et la célébration de l’Eucharistie, où il se cache sous les espèces pauvres et dérisoires du pain consacré. Mais il vient aussi à nous à travers les petits et les pauvres auxquels il s’est identifié de la crèche à la croix, ceux qui ont faim ou soif, qui sont nus ou étrangers, malades ou prisonniers : à travers eux, il vient mendier notre amour. En effet, il a dit : « J’avais faim et vous m’avez donné à manger… j’étais nu et vous m’avez vêtu… j’étais malade et vous m’avez visité… Car chaque fois que vous l’avez fait aux plus petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (cf. Mt 25). Célébrer Noël, accueillir l’enfant JESUS emmailloté et couché dans une mangeoire, comme notre Sauveur, c’est se décider à le reconnaître et à le servir caché sous les apparences du pauvre et du petit. « Parmi ces faibles dont l’Eglise veut prendre soin avec prédilection, il y a aussi les enfants à naître, qui sont les plus sans défense et innocents de tous » (Pape François). En contemplant l’enfant de la crèche, avec Marie et Joseph, reconnaissons le caractère sacré et inviolable de tout être humain, dans n’importe quelle situation et en toute phase de son développement, travaillons pour que tout enfant conçu ait le droit de naître et d’être élevé par un père et une mère, ne laissons pas prévaloir le « droit à l’enfant » où les « droits de l’enfant » sont sacrifiés aux désirs et aux vouloirs des adultes. La civilisation de la paix et de l’amour est à ce prix.
Saint et joyeux Noël à tous !
+ Marc Aillet, Evêque de Bayonne, Lescar et Oloron.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 4219
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Messages des évêques pour Noël 2017   Jeu 21 Déc 2017, 1:52 am

MESSAGE DE NOËL 2017 de Monseigneur Guy de Kerimel Evêque du diocèse de Grenoble-Vienne
 
Noël, c’est l’Autre !


La fête de Noël nous révèle un grand secret : c’est dans l’accueil de l’autre que se trouve la joie du monde et le bonheur de l’être humain.  

A Noël, le Fils de Dieu, se faisant semblable aux hommes, vient chez nous pour nous faire du bien. Il naît de la Vierge Marie pour réconcilier l’être humain avec Dieu, le tout Autre.

En demandant à être accueilli, Il libère l’homme, prisonnier d’un autocentrement mortifère, blessé dans sa relation à l’autre, enfermé dans la peur de l’autre ou le désir de le posséder.

JESUS restaure la dimension relationnelle de la personne humaine en la rééduquant à l’accueil de l’autre et au don de soi désintéressé. 

L’autre dérange, l’autre oblige à se décentrer de soi, l’autre demande d’être aimé pour lui-même, et chacun de nous résiste à se laisser déranger, à s’engager dans une aventure dont il ne sait pas où elle le conduira.

Peut-être accepte-t-il de se déranger de manière très ponctuelle, très limitée, mais l’autre le sollicite toujours plus, l’entraîne toujours plus loin, jusqu’à lui faire perdre sa tranquillité, ses repères, jusqu’à le conduire à renoncer à lui-même en s’abandonnant à son tour au tout Autre. 

Heureux dérangement qui apporte la joie, qui réchauffe le cœur, qui révèle l’être humain à lui-même.

La vocation de tout être humain est de se dépasser par l’accueil de l’autre et le don de soi.

C’est dans l’autre qu’il découvre la finalité de son existence ; c’est dans l’autre qu’il découvre Dieu.

Ce qui faisait dire au Pape François, le 1er décembre dernier, lors de sa rencontre avec les Rohingyas : « la présence de Dieu, aujourd’hui, s’appelle aussi Rohingyas ». 

Aujourd’hui, plus que jamais, l’autre frappe à notre porte. Ouvrons-lui, faisons-lui une place dans nos vies, et celles-ci en seront transformées.

N’ayons pas peur des difficultés, appuyons-nous les uns sur les autres pour vivre cet accueil et le don de nous-mêmes.   

Je souhaite à tous un Noël de lumière et de joie !
 

         + Guy de Kerimel            Evêque de Grenoble-Vienne
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 4219
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Messages des évêques pour Noël 2017   Jeu 21 Déc 2017, 1:57 am

 Message de Noël 2017 de Monseigneur  Delannoy,  Évêque de Saint-Denis-en-France 
 
 
« Je vous annonce une bonne nouvelle… »
 
 Elle paraît bien triste cette nuit où le Christ naît dans une mangeoire d’animaux. Depuis plusieurs jours, des familles ont quitté leur domicile afin que chacun, selon l’ordre de l’empereur Auguste, se fasse recenser dans sa ville d’origine.  Rien d’étonnant alors à ce que les auberges soient prises d’assaut et que Marie et Joseph n’aient trouvé pour seul refuge qu’une étable ! La tristesse de cette nuit, c’est aussi celle de ces familles dont l’un des membres est exclu de la société parce que, aveugle, boiteux, lépreux, sourd… La tristesse de cette nuit, c’est enfin celle d’un peuple qui subit depuis trop longtemps le poids de l’occupation romaine.
 
 C’est au cœur de cette nuit que l’ange du Seigneur ose dire aux bergers : « Je vous annonce une bonne nouvelle… » (Luc 2, 10). Cette bonne nouvelle, c’est la naissance du Sauveur qui, déjà, est lumière au cœur des ténèbres (cf. Luc 2, 9). Avec lui, les aveugles retrouveront la vue, les boiteux marcheront, les lépreux seront purifiés, les sourds entendront, les morts ressusciteront, les pauvres recevront la Bonne Nouvelle… (cf. Luc 7, 22).
 
 Dans notre monde aujourd’hui, la rapidité de l’information et son caractère souvent tragique peuvent nous laisser penser que l’humanité est définitivement plongée dans les ténèbres. Disciples du Christ, nous pouvons nous laisser gagner par le pessimisme et le désespoir. Que cette fête de Noël nous rappelle que nous sommes invités à « annoncer une bonne nouvelle » ! Osons, au sein de nos familles et de nos communautés chrétiennes, annoncer de bonnes nouvelles ! Prenons le temps de nous réjouir de ce que sont les uns et les autres ! Prenons le temps de nous réjouir de ce que chacun est capable de donner dans le quotidien ! Prenons le temps de nous réjouir des multiples engagements qui ont pour but d’humaniser le monde !
 
 Que cette fête de Noël nous encourage à échanger de bonnes nouvelles ! Non pas parce que nous voudrions ignorer les difficultés du temps présent, mais parce que nous croyons que, depuis Noël, « la lumière brille dans les ténèbres, et que les ténèbres ne l’ont pas arrêtée » (Jean 1, 5).  À chacun et chacune d’entre vous, à vos familles et communautés chrétiennes, je souhaite un joyeux Noël !
 
+ Pascal Delannoy Évêque de Saint-Denis-en-France
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 4219
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Messages des évêques pour Noël 2017   Ven 22 Déc 2017, 12:08 am




Mgr Emmanuel Delmas , évêque d’Angers [size=19]: « Heureux et beau Noël 2017 ! »

[/size]
Les jours qui précèdent la fête de Noël sont marqués par la présence de nombreuses lumières qui éclairent nos rues et nos maisons. Elles disent l’importance de la lumière dans nos vies personnelles et communautaires.
Une lumière qui ne doit pas nécessairement se faire remarquer par son intensité. Sa qualité est d’un autre ordre. Il s’agit plutôt de témoigner des  marques d’amitié, d’attention comme nous sommes heureux de le faire en ces jours de Noël. Point n’est besoin alors de chercher à faire beaucoup. L’essentiel est bien davantage dans la qualité que nous voulons vivre à travers ces signes et ces gestes.
C’est cette qualité qui nous met en harmonie avec le mystère de Noël.  La crèche est un lieu très simple, sobre également ; et pourtant, la crèche attire le regard. Sans doute parce nous devinons qu’ici se donne à voir la vraie lumière.
A tous, les chrétiens veulent annoncer la naissance de notre Dieu dans notre histoire et entendent témoigner de l’Espérance qu’offre sa proximité avec chaque être humain. Le Christ dont nous célébrons la venue en cette nuit de Noël apporte avec lui la lumière et la paix  que le monde attend. Joyeux Noël à chacun d’entre vous.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 4219
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Messages des évêques pour Noël 2017   Ven 22 Déc 2017, 12:12 am

Message de Noël de Mgr Thierry Brac de la Perrière, évêque de Nevers

Que veut dire Noël ?
Noël veut dire naissance.
C’est une naissance que nous fêtons, depuis plus de 2000 ans. Une naissance qui passe inaperçue, aujourd’hui comme il y a 2000 ans. 
Jadis, au premier « Noël », c’est dans la précarité et l’anonymat qu’est né JESUS à Bethléem, entouré de Marie et Joseph descendus de Nazareth à l’occasion d’un recensement.
Aujourd’hui, c’est dans le silence de leur cœur, et dans le mépris des médias pour cet enfant, que les chrétiens célèbrent Noël.
A cet enfant on a préféré le Père Noël, substitut commercial et laïc, dont le seul message est « ton argent m’intéresse », et on a transformé les enfants en supports publicitaires.
                Que veut donc dire Noël ?
Si on écoute les anges (ce sont eux qui parlent à Noël), cela veut dire :
« Paix à tous, au nom de Dieu ».
La naissance de cet enfant est, pour qui veut bien l’accepter, message de paix.
Pourquoi ?
Parce que, sans défense, sans pouvoir, ignoré de tous, né sur la paille d’une mangeoire, cet enfant est la présence de Dieu au milieu des hommes.
Dieu qui renverse absolument l’image que l’on se fait de lui, et qui se fait si proche qu’on a du mal à y croire.
Par cet enfant, Dieu offre sa paix à tous ceux qui veulent bien la recevoir.
Dans la crèche, comme sur la croix, JESUS ouvre ses mains désarmées qui sont, aux yeux des croyants, celles de Dieu lui-même. Pour une paix qui doit régner non par la force mais par l’amour.
                Il n’est pas sûr que ce soit un bon calcul de chercher à gommer toute trace du Noël chrétien.
La course aux cadeaux ne fait que cacher le vide de nos cœurs.
Alors qu’avec ses mains vides, l’enfant de Bethléem est venu remplir les cœurs.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 4219
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Messages des évêques pour Noël 2017   Ven 22 Déc 2017, 12:13 am

Ces messages d'évêques sont ici :

http://eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/la-celebration-de-la-foi/les-grandes-fetes-chretiennes/noel/450145-messages-deveques-noel-2017/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Messages des évêques pour Noël 2017   

Revenir en haut Aller en bas
 

Messages des évêques pour Noël 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les chrétiens et les Églises doivent poursuivre leurs efforts en vue d'une date commune pour Pâques
» des emoticons pour animer vos messages
» La signification de Pâques pour les aînés
» Merci pour vos gentils mots...
» Neuvième jour (Samedi de Pâques) Neuvaine à la Miséricorde Divine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Catholique-