*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Sous-marin argentin disparu: des bruits détectés par des navires de recherche 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6237
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Sous-marin argentin disparu: des bruits détectés par des navires de recherche  Empty
MessageSujet: Sous-marin argentin disparu: des bruits détectés par des navires de recherche    Sous-marin argentin disparu: des bruits détectés par des navires de recherche  Icon_minipostedLun 20 Nov 2017, 9:56 am

Sous-marin argentin disparu: des bruits détectés par des navires de recherche 

Sous-marin argentin disparu: des bruits détectés par des navires de recherche  661%2Fafp-news%2F0ef%2F0b2%2Fb267f158905ce1ebe2a92f0879%2F000_UD98Y-highDef

Photo prise en 2014 et fournie par la marine argentine le 18 novembre 2017 du sous-marin San Juan dans le port de Buenos Aires
 
AFP, publié le lundi 20 novembre 2017 à 21h29
               
Des bruits sous-marins ont été détectés lundi par le sonar de deux navires participant aux recherches du sous-marin militaire argentin San Juan, disparu depuis mercredi avec 44 membres d'équipage à bord, selon le porte-parole de la marine argentine.

Les empreintes sonores, dont l'analyse devrait prendre quelques heures, "ont été enregistrées à 360 km (des côtes argentines) où la profondeur moyenne est de 200 mètres. Cela coïncide avec le chemin que devait prendre le sous-marin pour retourner à sa base", a déclaré le capitaine Enrique Balbi lors d'une conférence de presse à Buenos Aires.

http://actu.orange.fr/monde/sous-marin-argentin-disparu-des-bruits-detectes-par-des-navires-de-recherche-CNT000000SjfNF/photos/photo-prise-en-2014-et-fournie-par-la-marine-argentine-le-18-novembre-2017-du-sous-marin-san-juan-dans-le-port-de-buenos-aires-398b8f8aa514cd45ed87714d34e73144.html
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6237
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Sous-marin argentin disparu: des bruits détectés par des navires de recherche  Empty
MessageSujet: Re: Sous-marin argentin disparu: des bruits détectés par des navires de recherche    Sous-marin argentin disparu: des bruits détectés par des navires de recherche  Icon_minipostedLun 20 Nov 2017, 10:40 pm

Argentine : après un nouveau faux espoir, le sous-marin disparu reste introuvable

Des bruits sous-marins détectés par le sonar de deux navires, lundi 20 novembre, ne proviennent finalement pas du bâtiment. 



Mis à jour le 21/11/2017 | 08:35
publié le 21/11/2017 | 06:30


C'est un nouveau faux espoir pour les familles des 44 membres d'équipage du sous-marin argentin San Juan. Les bruits détectés par le sonar de deux navires, lundi 20 novembre, ne proviennent finalement pas du bâtiment mystérieusement disparu depuis mercredi dans l'Atlantique-Sud. "L'empreinte acoustique ne correspond pas à celle d'un sous-marin, a ainsi expliqué le capitaine Enrique Balbi, porte-parole de la Marine argentine. Cela peut être un bruit biologique."

Les opérations de recherche du bâtiment, en surface et en profondeur, se poursuivent et s'intensifient dans une zone de 300 km de diamètre au large des côtes argentines, où une tempête sévit, rendant plus ardu le travail de localisation. Quatorze navires et dix avions sont actuellement mobilisés. Six pays – les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Brésil, la France, le Chili et l'Uruguay – participent à l'effort logistique.

>> En Argentine, la course contre la montre pour retrouver le sous-marin mystérieusement disparu

La dernière position communiquée mercredi par le San Juan se situe à 430 km des côtes de la Patagonie et de la péninsule de Valdés, plus au nord. Parti pour une mission de 35 jours, le sous-marin aurait dû regagner sa base de Mar del Plata dimanche ou lundi. En immersion complète, "sans renouvellement de l'air, la survie est de 7 jours" au sein de l'appareil, selon Enrique Balbi.

Une avarie signalée mercredi


Par ailleurs, la Marine argentine a révélé lundi que le sous-marin avait signalé une avarie mercredi. Cette information avait été jusque là passée sous silence. Pour un responsable, ce "problème de batteries, un court-circuit", n'était pas suffisamment grave pour déclencher une procédure d'urgence.

Le San Juan avait selon lui des ressources alternatives. Quant aux appels reçus samedi par des bases navales argentines, la Marine a annoncé lundi qu'ils n'étaient pas le premier signe de vie tant
espéré. "Les sept tentatives d'appel de samedi ne correspondent pas au téléphone satellitaire du sous-marin", a déclaré le capitaine Enrique Balbi.

Ces révélations ont été durement ressenties par les proches des marins. Une centaine d'entre eux sont actuellement hébergés dans la base navale de Mar del Plata. "Ils ont beaucoup d'espoir. Les heures passent et le niveau d'inquiétude augmente. Le meilleur tranquillisant est l'information la plus précise", a expliqué un médecin affecté à la cellule de soutien psychologique. "On ne sait rien. Nous sommes dans l'attente, avec beaucoup d'angoisse", a confié l'épouse d'un électricien à bord du San Juan.

Lundi, le président argentin s'est rendu auprès des familles pour les soutenir et participer à une prière.

http://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/argentine-apres-un-nouveau-faux-espoir-le-sous-marin-disparu-reste-introuvable_2478562.html
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6237
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Sous-marin argentin disparu: des bruits détectés par des navires de recherche  Empty
MessageSujet: Re: Sous-marin argentin disparu: des bruits détectés par des navires de recherche    Sous-marin argentin disparu: des bruits détectés par des navires de recherche  Icon_minipostedJeu 23 Nov 2017, 8:56 am

Ce que l'on sait du sous-marin argentin San Juan, porté disparu


Sous-marin argentin disparu: des bruits détectés par des navires de recherche  661%2Fafp-news%2F0ef%2F0b2%2Fb267f158905ce1ebe2a92f0879%2Fce-que-l-on-sait-du-sous-marin-argentin-san-juan-porte-disparu%7C000_UD98Y-highDef
Photo transmise par la marine argentine du sous-marin militaire argentin San Juan en 2014
©Handout, AFP

AFP, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 20h02
               
Le sous-marin militaire argentin San Juan a connu une avarie, puis probablement une explosion à bord, avant de disparaître en mer le mercredi 15 novembre à 07h30 locales (10h30 GMT) avec ses 44 marins. Voici ce que l'on sait.

- Explosion -

Après avoir craint pour la capacité de renouveler l'air à l'intérieur du submersible, la thèse de l'explosion est désormais la seule piste envisagée, même si elle n'a pas pu être constatée, car le San Juan n'a pas encore été localisé.

"Les stations hydroacoustiques HA10 (île de l'Ascension) et HA04 (Crozet) ont détecté le signal d'un événement impulsif sous-marin survenu le 15 novembre à 13h51 GMT, à proximité de la dernière position connue du San Juan", dit un communiqué de l'Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (Otice).

L'explosion explique l'absence d'activation de la balise de détresse et la rupture totale des communications.

- Une avarie à l'origine de l'explosion? -

Le commandant du sous-marin, le capitaine de frégate Pedro Martin Fernandez, avait signalé à sa base une avarie, une panne de batterie. 

Dans une communication postérieure, le 15 novembre au matin, il indiquait mettre le cap sur la base de Mar del Plata, où il comptait arriver le 19 ou le 20, malgré l'avarie.

Un sous-marin de ce type est généralement équipé de quatre batteries de 50 tonnes chacune. Elles contiennent du plomb et de l'acide sulfurique. 

"Il faut faire très attention avec les batteries. En cas de problème, les batteries dégagent de l'hydrogène, au-delà d'un certain pourcentage d'oxygène l'hydrogène devient explosif. En cas d'explosion, tout est perdu sur un sous-marin", selon un ancien sous-marinier sud-américain sous couvert d'anonymat.

- Les recherches -

Après avoir sillonné une zone de 500.000 km2, les navires et avions se concentrent désormais sur la zone autour du point d'explosion communiqué par l'Otice, une organisation basée à Vienne, à l'affût des explosions d'origine nucléaire dans le monde (même si ce n'est pas le cas pour le San Juan).
Dans cette région, la profondeur des eaux océaniques est de 200 à 350 mètres.

"Si on dispose d'une position, il peut être trouvé. Si l'explosion l'a envoyé vers le fond, ils peuvent le localiser et l'atteindre, cela dépend de la profondeur".

La femme d'un marin, peut-être en état de choc, a mentionné une profondeur de 3.000 mètres, qui ne correspond pas à la profondeur de la position communiquée depuis Vienne.
S'il repose par 3.000 mètres de fond, il sera difficile d'atteindre le sous-marin.

- Un submersible construit en 1983 -

Fabriqué en Allemagne par Thyssen Krupp en 1983, il est entré en service en 1985 dans la marine argentine. De 65 mètres de long, il est équipé de torpilles et il est sorti en juin 2014 du chantier naval Tandanor à Buenos Aires, où il a subi des opérations de maintenance pendant six ans. Pour la marine argentine, il était "totalement opérationnel".

Il était principalement utilisé pour des exercices et des missions de surveillance visant à faire respecter les zones de pêche de l'Argentine dans l'Atlantique Sud, où de nombreux navires étrangers s'aventurent illégalement.

L'Argentine compte deux autres sous-marins: le San Luis, en réparation, et le Salta, amarré dans la base de Mar del Plata. 

- Un dispositif de secours -

Deux navires ont quitté le port de Comodoro Rivadavia avec des militaires américains équipés de matériel de sauvetage: des petits sous-marins télécommandés et des capsules susceptibles de remonter à la surface les 44 marins argentins ou leurs corps.

La Russie a envoyé jeudi le Yantar, qui était jusqu'à présent au large de la côte ouest de l'Afrique, un navire océanographique disposant d'équipements permettant d'"effectuer des recherches à une profondeur allant jusqu'à 6.000 mètres" grâce notamment à deux sous-marins miniatures.

https://actu.orange.fr/monde/ce-que-l-on-sait-du-sous-marin-argentin-san-juan-porte-disparu-CNT000000StlzV.html
Revenir en haut Aller en bas
 

Sous-marin argentin disparu: des bruits détectés par des navires de recherche 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-