*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Scoutismes catholiques, une diversité légitime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12338
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Scoutismes catholiques, une diversité légitime   Mar 31 Oct 2017, 8:41 pm






La planète Scouts – Scoutismes catholiques, une diversité légitime


Aujourd’hui, et de loin, premier mouvement catholique de jeunes en France, le scoutisme demeure étonnamment mal connu non seulement de ceux qui n’en sont pas ou n’en ont pas été, mais même de ses propres membres. Éclairage et réflexions.

Le scoutisme, qui est chrétien de conception et, en France, massivement catholique, obéit à un ensemble d’intuitions rarement énoncées, y compris par ses propres membres, mais intelligentes. Les voici.

D’abord, quelques éléments simples comme la nature, la débrouillardise, le développement et le défoulement physique et mental qu’elles permettent. Ensuite un univers propre, clos, doté de ses tenues et de son jargon, qui crée un sentiment d’appartenance, simplifie les relations, rassure le jeune (surtout le garçon). Ensuite la présence aussi discrète que possible des adultes, de sorte que le jeune est premier responsable de soi et d’autrui. Ensuite encore la « médiation » du jeu ou de l’aventure. L’objectif pédagogique étant clair — esprit de service, responsabilité, joie de vivre —, il est atteint par le fait que le jeu ou l’aventure seront réussis si le jeune est serviable, disponible, maître de soi. Autrement dit, le scoutisme est une méthode indirecte et assez subtile. Enfin une annonce directe, cette fois, de l’Évangile, le plus souvent comme une confirmation de ce qui a déjà été expérimenté : ce service que tu as eu plaisir à rendre (par amitié, par sens de ta responsabilité), c’est cela que l’Évangile nomme « charité ». Et c’est parce que tu as eu du mal à rendre cet autre service que tu as besoin concrètement de l’aide du Seigneur.

Triomphe et division

Le scoutisme a été inventé en 1907 par Baden-Powell (pour résumer), est arrivé rapidement en France, a été adopté par les catholiques qui ont créé en 1920 un mouvement national de garçons, les Scouts de France, et peu après les Guides de France pour les filles. Le succès est foudroyant. La place manque pour faire l’histoire de ces deux mouvements, mais un nombre suffira : entre 1945 et 1965, il y a environ deux cent cinquante mille scouts et guides catholiques en France.

Or en 1964, les Scouts de France se divisent. Réforme de la pédagogie profonde et obligatoire, refus d’une bonne partie de l’effectif, impact d’une époque qui change vite (Vatican II, mai 68), division non pas en deux, mais trois mouvements majeurs : Scouts de France, Scouts d’Europe (datons-les de 1966 pour faire bref), Scouts unitaires de France (1971). Malgré bien des tentatives, cette division est définitive. Elle fut longtemps douloureuse. Elle est mieux vécue aujourd’hui, mais elle demeure.

Le scoutisme à l’image de l’Église

Pourquoi la division perdure-t-elle ? Sans doute parce qu’elle ne fait que refléter la propre diversité de l’Église. Les Scouts et Guides de France mixtes, ouverts à tous, avec une pédagogie en constante évolution, tournés vers la cité. Les Scouts et Guides d’Europe adeptes d’un véritable ordre chrétien, très structurés, très unifiés — et naturellement, européens. Les Scouts unitaires héritiers de la tradition initiale, très attachés à la vie de foi mais de structure volontairement légère, donc divers d’un groupe à l’autre. Ce sont là trois visages de l’Église, et donc trois scoutismes légitimes. Insistons sur ce point : la méthode est assez souple et l’Église assez grande pour qu’il y ait plusieurs sensibilités légitimes, donc plusieurs scoutismes. Il y a aujourd’hui environ cent vingt mille scouts et guides et catholiques en France, beaucoup plus qu’il n’y en aurait s’il n’y avait qu’un seul mouvement. À chacun de découvrir, et d’aimer, l’autre.

Fr. Yves Combeau o. p., in Le Bulletin du Jour du Seigneur, n°202, Octobre-Novembre 2017


Cliquer sur la partie 1/3 de la vidéo ci-dessous,

https://www.lejourduseigneur.com/revoir-lemission/






Revenir en haut Aller en bas
 

Scoutismes catholiques, une diversité légitime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Croyez vous que l'Église soit infiltrée par des groupes anti-catholiques
» les parents catholiques et protestant quel choix de religion pour vos enfans ?
» Nouvel Annuaire des Radios et TV Catholiques.
» Diversité génétique
» catholiques + orthodoxes ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Catholique-