*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Tuerie de Chrétiens au cours d'une Messe en Egypte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12179
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Tuerie de Chrétiens au cours d'une Messe en Egypte   Dim 11 Déc 2016, 8:12 pm





Le Caire : un attentat dans une église copte fait au moins 25 morts
Par lefigaro.fr , AFP, AP, Reuters Agences
Mis à jour le 11/12/2016 à 15:57
/Publié le 11/12/2016 à 12:21

EN IMAGES - L'explosion d'une bombe a eu lieu pendant la messe, vers 10 heures, dans l'église Saint-Pierre et Saint-Paul, juste à coté de la grande cathédrale. Trois jours de deuil national ont été décrété par le président al-Sisi.

Au moins 25 personnes ont été tuées dans l'explosion d'une bombe survenue dimanche matin dans l'église copte Saint-Pierre et Saint-Paul du Caire en Égypte. Cette église jouxte la cathédrale Saint-Marc, principal lieu de culte des Coptes de la capitale, actuellement en rénovation. Trois jours de deuil national ont été décrétés par le président égyptien al-Sisi.

» En Égypte, les violences contre les coptes se multiplient

L'explosion a eu lieu pendant la messe, vers 10 heures. Elle se serait produite dans la partie féminine de l'église. Une charge de 12 kilos de TNT aurait été utilisée, selon une source policière. La bombe a explosé près d'un pilier, noirci et parsemé d'éclats. Des impacts étaient aussi visibles sur le sol de marbre.

Dans la matinée, de très nombreux militaires, aidés de blindés, sécurisaient les lieux. L'ambiance était tendue, de nombreuses personnes laissant éclater leur colère. Les autorités ont saisi les caméras de sécurité de l'église pour commencer à examiner leur contenu.

Le dernier bilan connu vers midi faisait état de 25 morts et une cinquantaine de blessés. Les corps des victimes ont été transportés à la morgue et les blessés acheminés vers les hôpitaux les plus proches.

Aucune revendication de l'explosion n'a été formulée pour le moment. Le ministère de la santé a parlé d'un attentat.

Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier contre la communauté chrétienne dans un passé récent. Le 1er janvier 2011, un attentat non revendiqué avait fait 23 morts et 79 blessés à la sortie d'une église copte après la messe du Nouvel An à Alexandrie, deuxième ville du pays.

Les Coptes orthodoxes d'Égypte, 10% de la population, constituent la grande majorité de la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient et l'une des plus anciennes. Faiblement représentés au gouvernement, les Coptes s'estiment tenus à l'écart de nombreux postes de la justice, des universités ou encore de la police.

La montée d'un islam rigoriste aggrave leur sentiment de marginalisation, surtout depuis la chute du président Hosni Moubarak le 11 février 2011, qui s'est traduite par une dégradation du climat sécuritaire et une visibilité accrue des islamistes.




Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12179
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Tuerie de Chrétiens au cours d'une Messe en Egypte   Dim 11 Déc 2016, 8:35 pm





Egypte : attentat lors d’une messe près de la cathédrale copte orthodoxe du Caire

L’attentat, qui n’a pas été revendiqué, a tué au moins 25 personnes. Trois jours de deuil national ont été décrétés en Egypte.

Le Monde.fr avec AFP, AP et Reuters|  Le 11.12.2016 à 10h43  • Mis à jour le 11.12.2016 à 21h47

Une explosion a tué au moins 25 personnes et blessé 49 autres, lors d’une messe à l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul, près de la cathédrale copte orthodoxe de Saint-Marc du Caire, dimanche 11 décembre, selon un bilan donné par le ministère de la santé. La plupart des victimes étaient des femmes qui s’étaient rendues à la messe, selon le gouvernement. Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière contre cette minorité religieuse depuis des années en Egypte.

La présidence égyptienne a dénoncé un acte de « terrorisme » et a instauré trois jours de deuil national. « Les musulmans et les chrétiens de la nation sont solidaires face à ce terrorisme noir », a déclaré le premier ministre, Chérif Ismaïl. L’imam de la plus haute institution de l’islam sunnite en Egypte, Al-Azhar, a condamné une attaque « infâme ».

Les autorités égyptiennes n’ont pas officiellement donné davantage de détails sur l’attentat, qui n’a pas non plus été revendiqué. L’agence Reuters et la télévision d’Etat égyptienne, citant des responsables des services de sécurité, disent que l’engin explosif a été jeté à l’intérieur de l’église par un homme. Des témoins affirment qu’il s’agissait au contraire d’une bombe cachée dans l’église.

Interrogé par l’AFP, Angaelos, évêque général de l’Eglise en Grande-Bretagne, pense que l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul a été attaquée car la cathédrale était en rénovation. « C’est une cible facile car son entrée est à l’extérieur du périmètre », a-t-il ajouté.

A l’intérieur de l’église où a eu lieu l’explosion au Caire.  i
«  Le sol était couvert de sang, il y avait des morceaux de vitres cassés partout »

Rassemblement devant l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul après l’attentat.  

Après l’explosion, l’intérieur de l’église est devenu une scène d’horreur, entre les fidèles qui tentaient de s’échapper, ceux qui venaient aider et les secouristes qui arrivaient en piétinant les restes des vitraux qui avaient explosé tout autour. Attiya Mahrous, un employé de la cathédrale, a couru dès qu’il a entendu l’explosion. Il a dit ce qu’il a vu à AP :

« J’ai trouvé des corps, beaucoup de femmes couchées sur les bancs de l’église. C’était une scène horrible. »

Jackline Abdel Shahid, qui était en train de sortir de l’église au moment de « l’énorme explosion », a dit à l’AFP :

« Il y avait beaucoup de fumée et des gens ont commencé à courir et à crier. Les ambulances ont commencé à arriver. Ils ont sorti des morceaux de corps. Le sol était couvert de sang, il y avait des morceaux de vitres cassés partout ».

Quelques heures après les attaques, l’église copte s’adressait à ses fidèles depuis sa page Facebook et défendait « l’unité nationale qui unit les Egyptiens sur la terre bénie d’Egypte ». Les coptes orthodoxes d’Egypte sont la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient et l’une des plus anciennes. Ils représentent environ 10 % de la population égyptienne.

Cette communauté a déjà été visée par des attaques similaires, mais aucune aussi meurtrière depuis cinq ans :
■Le 1er janvier 2011, un attentat, revendiqué par l’organisation Etat islamique (EI), avait fait 23 morts et 79 blessés à la sortie d’une église copte après la messe du Nouvel An à Alexandrie.
■Le 8 mars 2011, 13 personnes avaient été tuées lors d’affrontements entre musulmans et coptes dans le quartier déshérité de Moqattam au Caire, où un millier de chrétiens s’étaient réunis pour protester contre l’incendie d’une église du sud de la capitale.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/12/11/egypte-explosion-meurtriere-pres-de-la-cathedrale-copte-orthodoxe-du-caire_5047072_3212.html#QBfPw7vD0HAq717O.99





Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6905
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Tuerie de Chrétiens au cours d'une Messe en Egypte   Lun 12 Déc 2016, 3:26 am

ÉGYPTE : UN ATTENTAT À LA BOMBE A FAIT AU MOINS 25 MORTS ET 31 BLESSÉS DANS UNE ÉGLISE COPTE ORTHODOXE AU CAIRE, CE DIMANCHE MATIN(JOUR DU SEIGNEUR).

.

C'est la pire attaque contre la minorité copte d'Égypte depuis des années. Au moins 25 personnes ont été tuées, dimanche, et 31 blessés, dans un attentat à la bombe en pleine célébration à l'intérieur d'une église copte orthodoxe appartenant au complexe de la cathédrale, au Caire, en Égypte. La plupart des victimes sont des femmes. Aucune revendication n'a pas été formulée pour le moment. La télévision égyptienne d'État citant le ministère de la Santé parle d'un attentat islamique.

.

**********************

.

L'explosion a eu lieu en début de matinée, en pleine célébration vers 10H00 dans l'église Saint-Pierre et Saint-Paul, contigüe de la cathédrale copte Saint-Marc, siège du pape de l'église copte Tawadros II.. Elle a été entendue dans tout le quartier.

.

Selon une source de la sécurité, la bombe était constituée d'environ 12 kg de TNT. Elle a explosé près d'un pilier, noirci et parsemé d'éclats. Des impacts étaient aussi visibles sur le sol de marbre. Les vitraux étaient presque tous brisés et les bancs de bois renversés pour la plupart, en particulier sur le côté droit de l'église. Des chaussures et d'autres effets personnels étaient éparpillés au sol.

.

L'ATTAQUE N'A ÉTÉ REVENDIQUÉE

.

Le 1er janvier 2011, un attentat non revendiqué avait fait 23 morts et 79 blessés à la sortie d'une église copte après la messe du Nouvel An à Alexandrie, deuxième ville du pays. Les ambulances affluaient dimanche matin aux alentours de l'église, ainsi que les membres des forces de sécurité arrivés sur place après l'explosion.

.

Les autorités ont saisi les caméras de sécurité de l'église pour commencer à examiner leur contenu, ont indiqué des responsables policiers sous couvert d'anonymat. L'attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat.

.

DES SLOGANS COPTES CONTRE LE TERRORISME

.

Un périmètre de sécurité a été installé par la police autour de l'église. « Dites au cheikh, dites au prêtre, le sang des Égyptiens n'est pas bon marché », « Ministre de l'Intérieur démission », scandaient des chrétiens réunis autour de l'église. Certains réclamaient la chute du régime comme dans la vidéo tweetée ci-dessous.

.

L'église « est profondément aimée par beaucoup de fidèles au Caire qui vont régulièrement aux célébrations », a expliqué l'évêque général de l'église Angaelos en Grande-Bretagne. Il a expliqué que le service religieux était célébré dans la petite église pendant que la cathédrale était en rénovation.« C'est une cible facile car son entrée est à l'extérieur du périmètre (de la cathédrale) », a précisé l'évêque.
.

Les Coptes orthodoxes d'Egypte constituent la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient et l'une des plus anciennes. Le 8 mars 2011, 13 personnes avaient été tuées lors d'affrontements entre musulmans et Coptes dans le quartier déshérité de Moqattam au Caire, où un millier de chrétiens s'étaient réunis pour protester contre l'incendie d'une église du sud de la capitale..

.

Deux mois plus tard, des affrontements entre musulmans et Coptes ont fait 12 morts et plus de 200 blessés dans le quartier populaire d'Imbaba au Caire où une église est attaquée et une autre incendiée.

.

Faiblement représentés au gouvernement, les coptes s'estiment tenus à l'écart de nombreux postes de la justice, des universités ou encore de la police. La montée d'un islam rigoriste aggrave leur sentiment de marginalisation, surtout depuis la chute du président Hosni Moubarak le 11 février 2011, qui s'est traduite par une dégradation du climat sécuritaire. Les Coptes orthodoxes constituent la grande majorité de la communauté chrétienne d'Égypte qui compte également des catholiques.

.

NOTE : ILS N'ONT CONNU NI LE PÈRE, NI LE FILS ET ILS AGIRONT AINSI POUR LEUR CULTE

.

« Je vous ai dit ces choses, afin qu'elles ne soient pas pour vous une occasion de chute. Ils vous excluront des synagogues ; et même l'heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu. Et ils agiront ainsi, parce qu'ils n'ont connu ni le Père ni moi » [Jean 16 :1-3].

.

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12179
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Tuerie de Chrétiens au cours d'une Messe en Egypte   Lun 12 Déc 2016, 8:43 pm





Egypte : après l’attentat du Caire, les coptes redoutent « d’être rayés de l’espace public »

Après le choc de l’attaque qui a fait 23 morts à l’église Saint-Pierre et Saint-Paul, des centaines de chrétiens ont manifesté leur colère contre le régime du président Al-Sissi.

Par Aziz El Massassi (contributeur Le Monde Afrique, Le Caire)

LE MONDE|  Le 12.12.2016 à 12h29  • Mis à jour le 12.12.2016 à 17h10  

Dimanche 11 décembre 2016, après l’attentat à la bombe qui a tué 23 coptes venus se recueillir à l’église Saint-Pierre et Saint-Paul du Caire pour la messe dominicale.  i
Dimanche soir devant l’entrée de la cathédrale Saint-Marc, au Caire, un jeune couple se terre dans le silence, une bougie à la main. Comme des centaines d’autres personnes de la communauté copte présentes ce soir, Michaël et Marianne sont venus se recueillir à la mémoire des victimes de l’explosion qui, dimanche 11 novembre au matin, a tué 23 personnes et fait 49 blessés, selon un dernier bilan du ministère de la santé. Certains regards sont rivés sur les bougies ou sur le sol, refusant de voir la moindre trace de débris et de vitres brisées.
 

Un peu à l’écart, les officiers de la sécurité se font discrets. Il faut éviter tout débordement. Un peu plus tôt, plusieurs centaines de chrétiens, écrasés par le chagrin et mus par la colère, se sont rassemblées non loin de la cathédrale, scandant des slogans hostiles au régime.

La communauté copte égyptienne n’avait pas connu d’attentat aussi meurtrier depuis le 1er janvier 2011, quand une attaque-suicide avait fait plus d’une vingtaine de morts à la sortie d’une église, à Alexandrie.

L’explosion a eu lieu vers 10 heures du matin, pendant la messe dominicale, à l’intérieur de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul, contiguë à la cathédrale copte Saint-Marc, siège du pape de l’Eglise copte orthodoxe Tawadros II.

Présentateurs télés conspués par la foule

« Oh Sissi, pourquoi notre église a-t-elle été attaquée ? », a lancé la foule dans l’après-midi à l’adresse du président Abdel Fattah Al-Sissi qui, accuse les manifestants, n’assure pas leur sécurité. « Nous voulons la chute du régime ! », ont même osé réclamer les plus audacieux. Sur les réseaux sociaux, les internautes relayent depuis les chants anti-régime entonnés par la foule dans l’après-midi.

Les autorités ont condamné l’attentat, le président le qualifiant de « lâche » et déclarant trois jours de deuil national. Mais ces paroles ont été insuffisantes pour calmer la foule.

L’Eglise et de nombreux chrétiens sont considérés comme un électorat acquis au régime du maréchal Sissi, qui mène une lutte acharnée contre l’organisation des Frères musulmans. Cependant, les critiques se font croissantes au sein de cette communauté contre ces autorités qui ne font, selon eux, pas assez pour défendre les attaques contre les églises et les chrétiens.

Ce dimanche, la colère l’a donc emporté. Une vieille dame a défié le premier ministre Sherif Ismaïl alors qu’il s’apprêtait à entrer dans la cathédrale pour mesurer l’étendue des dégâts. Deux présentateurs télé dépêchés sur place, vedettes de talk-shows favorables au régime, se sont fait conspuer par la foule et ont été forcés de quitter rapidement les lieux avant d’être agressés. « La seule bonne nouvelle de la journée », raillent les internautes en diffusant les vidéos des sites des quotidiens indépendants Al-Masry Al-Youm et Tahrir News.

Au ministre de l’intérieur qui a proposé d’ouvrir les hôpitaux des forces de police aux blessés, la foule a répondu : « Nous ne voulons pas de votre cadeau Monsieur le ministre de l’intérieur ! » Et d’autres d’ajouter : « Vos policiers sont des voyous ! », en référence à Magdy Makin, un père de famille chrétien torturé à mort le mois dernier dans un commissariat de police du Caire.

« La colère des manifestants est compréhensible, estime Mina Thabet, chercheur spécialiste des minorités à la Commission égyptienne pour les droits et libertés (ECRF). Nous avons toujours été ceux qui paient le prix de l’instabilité politique en Egypte. Les chrétiens ont fait confiance à ce régime mais n’ont pas eu droit à la sécurité en retour. »

« On nous a habitués à ces violences »

Si les attaques de cette ampleur contre les coptes ont été rares au Caire ces dernières années, la Moyenne-Egypte est régulièrement le théâtre de violences, en particulier depuis la chute du président Mohamed Morsi (Frères musulmans) et la prise de pouvoir de Sissi. Selon Human Rights Watch, au moins 42 églises ont été attaquées depuis l’été 2013, ainsi que des dizaines d’écoles, de maisons et de commerces appartenant à des coptes. Les habitants de ces villages réclament justice et protection, mais l’Etat favorise les « séances coutumières » et les agresseurs sont rarement condamnés par la justice.

Près de la cathédrale Saint-Marc, certains fidèles de l’église ont choisi de rester à l’écart du chahut. Michaël tient à exprimer sa solidarité par sa présence mais n’a pas voulu prendre part à la manifestation. « Protester encore ? A quoi bon ? demande-t-il. Je ne ressens même plus de colère. On nous a habitués à ces violences, à cette mise à l’écart. »

A ses côtés, son amie Marianne s’exprime avec plus de véhémence. « On nous dit que nous sommes jeunes, que nous avons la vie devant nous pour changer la société, se moque-t-elle avec amertume. Mais je ne m’attends à rien de bon à l’avenir. En fait, je ne vois aucun avenir pour nous dans ce pays. On veut tout simplement nous rayer de l’espace public ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/12/12/apres-l-attentat-du-caire-les-coptes-redoutent-d-etre-rayes-de-l-espace-public_5047578_3212.html#RWMwpOxXz63qfEbW.99




Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12179
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Tuerie de Chrétiens au cours d'une Messe en Egypte   Lun 12 Déc 2016, 11:16 pm



Attentats du Caire : l'enquête se tourne vers les Frères musulmans
Par Edouard de Mareschal , AFP, AP, Reuters Agences
Publié le 13/12/2016 à 08:51

Quatre suspects ont été arrêtés lundi dans le cadre de l'enquête sur l'attentat kamikaze dans l'église Saint-Pierre et Saint-Paul. Le ministère de l'Intérieur égyptien accuse les Frères Musulmans établis au Qatar d'avoir piloté l'attaque.

Deux jours après l'attentat kamikaze qui a tué 25 Coptes dans une église du Caire, l'enquête privilégie la piste islamiste. Il n'y a pas eu de revendication, mais le ministère de l'Intérieur égyptien accuse clairement les dirigeants des Frères Musulmans établis au Qatar d'en être à l'origine, avec pour objectif de «créer un conflit religieux à grande échelle».

Quatre suspects proches des Frères musulmans ont été arrêtés lundi, a déclaré le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. «L'auteur de l'attentat est Mahmoud Chafiq Mohamed Mostafa, il a 22 ans et il s'est fait exploser à l'aide d'une ceinture explosive», a-t-il affirmé lundi, lors des funérailles des victimes en présence de proches accablés par la douleur. Un prélèvement ADN sur les parties du corps du kamikaze, qui s'est fait exploser dans la partie de l'église réservée aux femmes et aux enfants, a permis de l'identifier.

L'attentat embarrasse le régime égyptien

«Trois hommes et une femme ont été arrêtés et deux autres personnes étaient toujours recherchées», a précisé le président égyptien. Le premier, Mohamed Abdel Hameed Abdel Ghani, est soupçonné d'avoir caché les explosifs et d'avoir logé et préparé le kamikaze. Les trois autres personnes arrêtées sont Mohsen Mostafa el-Sayed Qassem, Mohamed Hamdi Abdel Hamid Abdel Ghani et Ola Hussein Mohamed Ali, la femme. Ces quatre suspects seront présentés à la sûreté de l'État égyptien.

Les autorités continuent de rechercher d'autres suspects, selon le communiqué du ministère de l'Intérieur. Parmi eux, Mohab Mostafa el-Sayed Qassem, surnommé «Le Docteur», qui dirigeait le groupe. Il s'était rendu en 2015 au Qatar pour rejoindre les dirigeants des Frères musulmans qui avaient fui l'Egypte. Ces derniers lui auraient offert un soutien logistique et financier afin de mener des attaques terroristes en Egypte. A son retour en Egypte, il se serait rendu dans le nord du Sinaï pour s'entraîner au maniement des armes et à la fabrication d'explosifs. Un fois au Caire, les Frères musulmans lui auraient, depuis le Qatar, donné des instructions pour préparer un attentat contre la communauté copte égyptienne. Il aurait ensuite entraîné, dans le quartier al-Zeitoun du Caire, des personnes pour mener l'attentat. Un groupe nommé le Conseil révolutionnaire égyptien, une branche présumée des Frères musulmans, avait publié une déclaration le 5 décembre «jurant de cibler les chefs de l'église orthodoxe en raison de son soutien à l'Etat».

Les Coptes, une cible facile

L'attentat a durement frappé les Coptes d'Egypte mais il embarrasse aussi le régime d'Abdel Fattah al-Sissi, véritable cible des agresseurs, et lui donne du fil à retordre. En premier lieu selon Victor Salama, professeur à la faculté de Sciences politiques de l'université du Caire, c'est le soutien de l'Eglise copte au gouvernement qui est visé. «La revendication politique des islamistes pourrait être de dire qu'on fait payer aux Coptes leur soutien à la destitution des Frères musulmans (en juillet 2013, ndlr)», explique cet expert. Déjà ciblés à plusieurs reprises depuis la destitution par l'armée de l'ancien président islamiste Mohamed Morsi, les Coptes représentent une cible facile. Depuis l'été 2013, au moins 42 églises ont été attaquées, dont 37 incendiées ou endommagées, ainsi que des dizaines d'écoles, de maisons et de commerces appartenant à des Coptes, affirme Human Rights Watch. L'ONG accuse les forces de l'ordre d'avoir été absentes lors de ces attaques confessionnelles. Les Coptes d'Egypte représentent la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient et l'une des plus anciennes. Près de 10% des 90 millions d'Egyptiens appartiendraient à la communauté copte dans un pays où les musulmans sunnites représentent une immense majorité.

(Avec AFP)



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12179
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Tuerie de Chrétiens au cours d'une Messe en Egypte   Mar 13 Déc 2016, 6:54 pm




Egypte: le groupe EI revendique l'attentat contre l'église copte du Caire

Par RFI Publié le 14-12-2016 • Modifié le 14-12-2016 à 00:26

media
Une famille enterre l'une des victimes de l'attentat à la bombe qui a frappé une église copte du Caire le 11 décembre 2016.

REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Le groupe Etat islamique a revendiqué ce mardi 13 décembre l’attentat de dimanche contre une église copte orthodoxe du Caire qui a fait 25 morts et une cinquantaine de blessés.

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

L'organisation Etat islamique a revendiqué ce mardi 13 décembre l'attentat à la bombe qui a fait 25 morts et 49 blessés dans une église copte du Caire dimanche. Dans son communiqué le groupe jihadiste salue, « l’opération menée par le frère martyr Abou Abdallah al Masri contre le temple des croisés tuant et blessant 80 d’entre eux en faisant sauter sa ceinture explosive ».

Ce communiqué corrobore la version des autorités égyptiennes qui avaient annoncé au lendemain de l’attentat que l’opération terroriste avait été menée par un kamikaze islamiste. La police avait précisé que le kamikaze, Mahmoud Mohamad Moustafa de son vrai nom, avait été condamné pour appartenance à la Confrérie des Frères musulmans après avoir été libéré sous caution.

Moustafa avait ensuite pris la fuite pour rejoindre les jihadistes de l’organisation Etat islamique dans le nord du Sinaï. Le communiqué du groupe terroriste conclut en affirmant « que le califat poursuivra sa guerre contre les mécréants et les apostats, dont il versera le sang en Egypte et partout dans le monde ».



Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6905
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Tuerie de Chrétiens au cours d'une Messe en Egypte   Mar 13 Déc 2016, 11:15 pm

Égypte : l'EI revendique l'attentat contre l'église copte du Caire



Une bombe a explosé dimanche à l'intérieur de l'église Saint-Pierre et Saint-Paul, contiguë à la cathédrale copte Saint-Marc, au Caire.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/12/2016
Le groupe jihadiste État islamique (EI) a revendiqué mardi l'attentat contre une église copte de la capitale égyptienne. Dimanche, au moins 25 personnes ont été tuées lors de l'explosion d'une bombe en pleine célébration religieuse.

L'attentat perpétré dimanche dans l'église Saint-Pierre et Saint-Paul contiguë à la cathédrale copte Saint-Marc, au Caire en Égypte, a été revendiqué mardi 13 décembre par le groupe jihadiste État islamique (EI). Vingt-cinq personnes sont mortes dans cet attentat survenu dimanche.

Dans un communiqué publié sur internet, l'EI affirme qu'un kamikaze a déclenché sa ceinture explosive au milieu des fidèles. L'EI identifie l'homme comme étant Abou Abdallah al-Masri (l'Égyptien).

L'attentat le plus meurtrier depuis 2011 pour la communauté copte égyptienne

Lundi soir le ministère de l'Intérieur avait clairement accusé les dirigeants des Frères musulmans établis au Qatar d'être à l'origine de l'attaque, avec pour objectif "de créer un conflit religieux à grande échelle".

La communauté copte égyptienne n'avait pas connu d'attentat aussi meurtrier depuis l'attaque suicide qui avait fait plus d'une vingtaine de morts le 1er janvier 2011 à la sortie d'une église à Alexandrie.

Avec AFP et Reuters
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
 

Tuerie de Chrétiens au cours d'une Messe en Egypte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La persécution des chrétiens dans le monde, un des signes de l'Apocalypse ?
» PRIERE URGENTE: persécutions en Inde contre les Chrétiens!
» Les chrétiens face à l’immigration
» La chasse aux chrétiens
» Perception des chrétiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: Les persécutions politico-religieuses-