*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Enfants esclaves au Soudan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12348
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Enfants esclaves au Soudan   Lun 21 Mar 2016, 7:04 pm





6ème témoignage de Carême


Chers amis,


Au Soudan, un garçon peut coûter 300€, une fillette, 250€. C'est ce qu'explique le père Antonio Aurélio Fernandez, président de Solidarité Internationale Trinitaire. Cet organisme soutient les personnes persécutées dans le monde à cause de leur foi, notamment les enfants soudanais chrétiens vendus par des marchands d'esclaves islamiques.

Cette semaine, je vous invite donc à découvrir son témoignage. Depuis 20 ans, son organisme a sauvé 800 enfants de l'esclavage. Ces enfants se sont un jour entendu dire : "c'est parce que tu es chrétien que tout est permis, tu es un animal, tu ne vaux rien."
•Témoignage du P.

Extraits du témoignage du P. Aurélio : "Adut était une jeune fille normale qui vivait dans son village. Elle nous a raconté que quand le gouvernement militaire islamique est entré dans le village, tout le monde a dû fuir pour éviter d'être capturé. Ils connaissaient déjà leur sort s'ils tombaient entre les mains de l'armée. Quand le soldat, qui allait à cheval, l'a vue fuir, il l'a poursuivie, lancé la corde autour d'elle et l'a finalement traînée sur plusieurs kilomètres. Ensuite, il a abusé d'elle pour qu'elle apprenne à obéir. C'est comme ça qu'Adut s'est blessé les jambes. Elle n'a jamais pu être examinée ni soignée par aucun médecin, et avec le temps ses os se sont infectés. Pour nous, encore plus important que le récit qu'Adut nous a raconté, c'est la façon dont elle nous l'a racontée, en ayant les yeux baissés, sans nous regarder, comme tous les enfants. Pas seulement parce qu'elle avait appris à se comporter comme ça, mais surtout à cause de la crainte qu'elle éprouvait. Il fallait éviter, devant les acheteurs, d'échanger un regard, afin qu'ils ne vous remarquent pas, pour passer inaperçu. Aujourd'hui, ces enfants, comme d'autres qui ont été libérés, vivent ensemble dans des écoles construites par les Trinitaires et d'autres organisations chrétiennes."

Enfants chrétiens du Soudan.
Je vous invite, chers amis, à prier cette semaine pour ces enfants esclaves du Soudan, et à soutenir le P. Aurélio, qui a déjà libéré des centaines d'enfants de l'esclavage. Il vous remercie en vidéo (0'37) pour votre générosité qui fait vraiment la différence.


Merci pour votre prière et votre générosité, et en ce début de Semaine Sainte, je vous souhaite une belle montée vers Pâques !


Marc Fromager,

Directeur de l'AED


http://www.aed-france.org/qui-sommes-nous/qui-sommes-nous/




Revenir en haut Aller en bas
dame-blanche
.
.
avatar

Date d'inscription : 03/05/2015
Féminin
Messages : 206
Pays : Bruxelles .
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Enfants esclaves au Soudan   Mar 22 Mar 2016, 6:12 am

@RAMOSI a écrit:




6ème témoignage de Carême


Chers amis,


Au Soudan, un garçon peut coûter 300€, une fillette, 250€. C'est ce qu'explique le père Antonio Aurélio Fernandez, président de Solidarité Internationale Trinitaire. Cet organisme soutient les personnes persécutées dans le monde à cause de leur foi, notamment les enfants soudanais chrétiens vendus par des marchands d'esclaves islamiques.

Cette semaine, je vous invite donc à découvrir son témoignage. Depuis 20 ans, son organisme a sauvé 800 enfants de l'esclavage. Ces enfants se sont un jour entendu dire : "c'est parce que tu es chrétien que tout est permis, tu es un animal, tu ne vaux rien."
•Témoignage du P.

Extraits du témoignage du P. Aurélio : "Adut était une jeune fille normale qui vivait dans son village. Elle nous a raconté que quand le gouvernement militaire islamique est entré dans le village, tout le monde a dû fuir pour éviter d'être capturé. Ils connaissaient déjà leur sort s'ils tombaient entre les mains de l'armée. Quand le soldat, qui allait à cheval, l'a vue fuir, il l'a poursuivie, lancé la corde autour d'elle et l'a finalement traînée sur plusieurs kilomètres. Ensuite, il a abusé d'elle pour qu'elle apprenne à obéir. C'est comme ça qu'Adut s'est blessé les jambes. Elle n'a jamais pu être examinée ni soignée par aucun médecin, et avec le temps ses os se sont infectés. Pour nous, encore plus important que le récit qu'Adut nous a raconté, c'est la façon dont elle nous l'a racontée, en ayant les yeux baissés, sans nous regarder, comme tous les enfants. Pas seulement parce qu'elle avait appris à se comporter comme ça, mais surtout à cause de la crainte qu'elle éprouvait. Il fallait éviter, devant les acheteurs, d'échanger un regard, afin qu'ils ne vous remarquent pas, pour passer inaperçu. Aujourd'hui, ces enfants, comme d'autres qui ont été libérés, vivent ensemble dans des écoles construites par les Trinitaires et d'autres organisations chrétiennes."

Enfants chrétiens du Soudan.
Je vous invite, chers amis, à prier cette semaine pour ces enfants esclaves du Soudan, et à soutenir le P. Aurélio, qui a déjà libéré des centaines d'enfants de l'esclavage. Il vous remercie en vidéo (0'37) pour votre générosité qui fait vraiment la différence.


Merci pour votre prière et votre générosité, et en ce début de Semaine Sainte, je vous souhaite une belle montée vers Pâques !


Marc Fromager,

Directeur de l'AED


http://www.aed-france.org/qui-sommes-nous/qui-sommes-nous/


Une petite question je vous prie , ce pays est musulman dans son ensemble ok c'est clair mais l'Islam tolère ce genre de méfait !

Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12348
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Enfants esclaves au Soudan   Mar 22 Mar 2016, 7:22 pm



L'esclavage au Soudan,

L'esclavage au Soudan a une tradition historique et affecte les peuples noirs du Soudan du Sud et des monts Nuba. Elle était renforcée par la Guerre civile au Sud Soudan qui s'est terminée en 2005. Sur le plan juridique, le Soudan a signé en 1927 la Convention de Genève sur l'esclavage de 1926 (en).

L'esclavage, trafic humain comprenant l'enlèvement et le travail forcé, demeure pourtant une réalité au Soudan où des milliers de personnes attendent d'être libérées et où de nouveaux enlèvements violents se produisent encore.

Une grande partie de la population noire africaine du Soudan est menacée par une traite esclavagiste par laquelle des milices arabes enlèvent des femmes et des enfants noirs africains comme butin pour les revendre à des marchands d'esclaves dans les villes.

Selon l'ONG Anti-Slavery International, il y aurait actuellement environ 14 000 esclaves au Soudan. Le rapport de l'ONG révèle que "entre octobre et novembre 2001, des ONG au Soudan ont signalé que de nouveaux raids s'étaient produits dans le nord du Bahr El Ghaza ce qui a donné lieu à la disparition de femmes et d'enfants. Le 28 mars 2002, le Rapporteur spécial des Nations unies pour le respect des droits de l'homme au Soudan, Gerhart Baum, a déclaré continuer de « recevoir des notifications de raids suivis d'enlèvements...».

Encore aujourd'hui, le gouvernement soudanais n'a pas pris de mesures adéquates pour mettre un terme aux raids et à l'esclavage.




Revenir en haut Aller en bas
 

Enfants esclaves au Soudan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La phobie scolaire: phobie sociale des enfants (2/3 des cas)
» [Formes d'écu] Les Blasons d'enfants.
» Comment dois-je enseigner le Bouddhisme à mes enfants?
» Enfants "pas gentils" avec animaux
» Chocolats, bonbons... et enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: Les persécutions politico-religieuses-