*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile
*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Paris reporte la livraison du premier Mistral à la Russie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6914
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Paris reporte la livraison du premier Mistral à la Russie  Empty
MessageSujet: Paris reporte la livraison du premier Mistral à la Russie    Paris reporte la livraison du premier Mistral à la Russie  Icon_minipostedMar 25 Nov 2014, 2:53 am

Paris reporte la livraison du premier Mistral à la Russie
Le Point - Publié le 25/11/2014 à 12:51 - Modifié le 25/11/2014 à 13:30

L'Élysée a annoncé mardi midi le report "jusqu'à nouvel ordre" de la livraison du premier bâtiment de projection et de commandement à la marine russe.

La France a décidé mardi de surseoir "jusqu'à nouvel ordre" à la livraison du premier navire-bâtiment militaire Mistral à la Russie en raison de la situation en Ukraine, a annoncé l'Élysée mardi. "Le président de la République considère que la situation actuelle dans l'est de l'Ukraine ne permet toujours pas la livraison du premier BPC (bâtiment de projection et de combat). Il a donc estimé qu'il convenait de surseoir, jusqu'à nouvel ordre, à l'examen de la demande d'autorisation nécessaire à l'exportation du premier BPC à la Fédération de Russie", déclare l'Élysée dans un communiqué. Le Vladivostok devait initialement être livré en octobre.

La Russie ne va pas "pour l'instant" poursuivre en justice la France, a déclaré un vice-ministre russe de la Défense, Iouri Borissov. "Nous allons attendre avec patience" la livraison, a-t-il affirmé. "Pour l'instant, nous n'intentons aucune action" en justice contre la France, a-t-il ajouté.

Les deux Mistral, dont la vente à la Russie, évaluée à 1,2 milliard d'euros, a été conclue en juin 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, sont au centre d'un imbroglio diplomatico-militaire depuis que François Hollande a décidé, début septembre, de lier leur livraison à un règlement politique de la crise en Ukraine. François Hollande a répété à plusieurs reprises que le cessez-le-feu devait être "entièrement respecté" en Ukraine, avant que Paris ne procède à la livraison du premier navire polyvalent, le Vladivostok, initialement prévue en octobre, avant que la situation ne se tende de nouveau dans l'Est séparatiste. Le conflit entre armée ukrainienne et séparatistes pro-russes a fait 1 000 morts depuis la trêve conclue en septembre avec la participation de Moscou



Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6914
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Paris reporte la livraison du premier Mistral à la Russie  Empty
MessageSujet: Re: Paris reporte la livraison du premier Mistral à la Russie    Paris reporte la livraison du premier Mistral à la Russie  Icon_minipostedVen 05 Déc 2014, 10:04 pm

Mistral. Rencontre impromptue Hollande-Poutine cet après-midi
6 décembre 2014 à 08h22

François Hollande rencontrera ce samedi après-midi son homologue russe à Moscou pour s'entretenir de la crise ukrainienne. Une rencontre impromptue annoncée tôt ce matin par l'Elysée. Avec les Mistral qui attendent à Saint-Nazaire au coeur des tensions entre Paris et la Russie.

Le président français rencontrera Vladimir Poutine à Moscou pour s'entretenir de la crise ukrainienne, a annoncé l'Elysée ce samedi matin. Le chef de l'Etat français fera ainsi une escale impromptue dans la capitale russe, de retour d'une visite officielle au Kazakhstan et avant de regagner Paris. Cette rencontre bilatérale organisée à la demande de la présidence française qui en a proposé le principe hier soir se tiendra "vraisemblablement" à l'aéroport de Moscou. La dernière rencontre en tête-à-tête entre Vladimir Poutine et François Hollande remonte au 15 novembre, en marge du sommet du G20 de Brisbane (Australie).

Hollande plaide pour une "désescalade" dans le conflit ukrainien

Hier, en visite au Kazakhstan, le président français avait appelé à une "désescalade" dans le conflit ukrainien, au lendemain d'un discours du président russe Vladimir Poutine pointant la responsabilité des Occidentaux dans ce conflit. "La tension, la pression ne sont jamais des solutions", avait souligné le chef de l'Etat français lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue kazakh plaidant pour une "désescalade" d'abord "verbale" puis "dans les mouvements" militaires en Ukraine. "Je n'ai jamais cessé de chercher le dialogue", avait-il fait valoir, la France étant selon lui "dans une position qui lui permet de parler aux uns et aux autres" et d'avoir leur "confiance".

La délicate question des Mistrals

Au-delà de la crise en Ukraine, nul doute que la question brûlante de la livraison des Mistral fabriqués par STX à Saint-Nazaire pour les Russes sera au coeur de la conversation entre les deux chefs d'Etat. Hier encore, à travers déclarations et communiqués, les gouvernements deux pays avaient rappelé leur point de vue : "les conditions ne sont pas réunies pour une livraison", avait rappelé le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.
"Paris doit remplir toutes ses obligations" pour la livraison à la Russie du navire de guerre Mistral, avait répliqué Serguei Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères.

Hollande : "des positions fermes"

De son côté, évoquant à demi-mot sa décision de reporter la livraison de deux navires de guerre Mistral à la Russie jusqu'au règlement politique de la crise ukrainienne, François Hollande avait parlé de "décisions qui permettent d'être écouté, sans faiblesse" et de "positions fermes". "Nous allons travailler ensemble pour chercher tous les points qui permettront de clarifier et d'engager une désescalade" dont "nous avons besoin, car il y a des risques, toujours, d'une escalade supplémentaire et des menaces sérieuses sur l'économie de l'ensemble de la région", a-t-il encore insisté.






Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6914
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Paris reporte la livraison du premier Mistral à la Russie  Empty
MessageSujet: Re: Paris reporte la livraison du premier Mistral à la Russie    Paris reporte la livraison du premier Mistral à la Russie  Icon_minipostedSam 06 Déc 2014, 6:25 am

Mistral. Poutine maintient la pression
6 décembre 2014 à 17h47

Paris reporte la livraison du premier Mistral à la Russie  Ukraine-une-desescalade-est-possible-selon-francois-hollande_2174346_572x405

Un échange "très constructif" a réuni cet après-midi François Hollande et Vladimir Poutine à Moscou autour du dossier ukrainien. Si l'affaire des Mistral n'a "pas été évoquée", la Russie a quand même mis la pression sur la France.

La rencontre entre les deux chefs d'Etat intervient au moment où l'homme fort du Kremlin est plus isolé que jamais sur la scène internationale, boudé par les dirigeants occidentaux qui l'accusent de mettre de l'huile sur le feu dans un conflit qui a fait plus de 4.300 morts en huit mois. "La France et la Russie sont pour une fin immédiate du bain de sang" dans l'est séparatiste de l'Ukraine, a lancé Vladimir Poutine au terme de deux heures d'entretien avec le président français saluant un "échange très constructif".

"Aujourd'hui, je voulais avec le président Poutine envoyer un message qui est celui de la désescalade et aujourd'hui elle est possible", a déclaré pour sa part M. Hollande qui avait déjà appelé à la "désescalade" vendredi lors de sa visite officielle au Kazakhstan. Le chef de l'Etat russe, accusé par les Occidentaux et par Kiev de soutenir militairement les rebelles prorusses, a dit espérer "une amélioration dans un avenir proche" de la situation dans l'est ukrainien.

Son homologue français a lui exigé "non pas simplement des avancées, mais des résultats". François Hollande, qui avait pris vendredi soir l'initiative de venir à Moscou, a répété son opposition à une confrontation entre Russes et Occidentaux. "Nous devons éviter qu'il y ait d'autres murs qui viennent (nous) séparer", a martelé le président, vingt-cinq ans après la chute du mur de Berlin, symbole pendant deux décennies de la division de l'Europe. C'est la première fois depuis le début de la crise ukrainienne que se rend à Moscou un dirigeant occidental, dont le pays prend part aux sanctions décrétées contre Moscou, accusée par les Occidentaux, dont la France, de soutenir les rebelles séparatistes dans l'est de l'Ukraine.

De ce dossier dépend notamment également la livraison des deux navires Mistral commandés par la Russie à la France. Un sujet "même pas évoqué", selon le président russe, qui a toutefois précisé :  "Il y a un contrat, nous partons du principe qu'il sera respecté, sinon nous espérons qu'on nous rendra l'argent que nous avons payé".
Revenir en haut Aller en bas
 

Paris reporte la livraison du premier Mistral à la Russie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-