*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile
*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Ebola. L'inquiétude grandit d'un cran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6814
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Ebola. L'inquiétude grandit d'un cran Empty
MessageSujet: Ebola. L'inquiétude grandit d'un cran   Ebola. L'inquiétude grandit d'un cran Icon_minipostedJeu 09 Oct 2014, 1:23 pm

Ebola. L'inquiétude grandit d'un cran 9 octobre 2014 à 16h45

Ebola. L'inquiétude grandit d'un cran A-madrid-le-lieu-de-soins-de-teresa-afp-photo-curto-de-la_2109032_534x405

L'inquiétude face aux risques de propagation d'Ebola était de plus en plus forte jeudi, des spécialistes comparant l'épidémie au Sida, tandis qu'à Madrid, l'état de santé de la première personne contagiée hors d'Europe, Teresa Romero, s'est dégradée. "Cela va être un long combat (...) Depuis trente ans que je travaille dans la santé publique, la seule chose comparable a été le sida", a déclaré le Dr Tom Frieden, directeur des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) lors d'une table-ronde à Washington. > Les cas, les symptômes, les effets du virus : infographie interactive Cri d'alarme Un cri d'alarme relayé par le président de la Sierra Leone Ernest Bai Koroma, pour qui la "réponse internationale a été, pour le moment, plus lente que le rythme de transmission de la maladie". Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a lui estimé qu'il fallait multiplier "par 20" l'aide actuelle pour espérer enrayer la maladie qui a déjà tué 3.900 personnes. La directrice du FMI Christine Lagarde, a admis -chose rare- , qu'il faut "augmenter les déficits pour soigner les gens". A la mi-journée, le Liberia, a de son côté décidé de reporter ses élections sénatoriales prévues le 14 octobre, en raison de "l'état d'urgence", décrété en lien avec Ebola. A Madrid, on teste un autre médicament Pendant ce temps, au sixième étage de l'hôpital Carlos III, dans le nord de la capitale, la première personne infectée par Ebola hors d'Afrique, Teresa Romero, une aide-soignante ayant assisté deux religieux malades rapatriés d'Afrique et décédés, était très mal en point jeudi à la mi-journée. "Elle a dû être entubée", a raconté avec angoisse à des journalistes Jose Ramon, son frère, alors qu'une responsable de l'hôpital admettait que son état s'était "dégradé". Le frère a précisé que l'équipe médicale allait "essayer un autre médicament". De nouveaux cas redoutés en Espagne Dans la matinée, de nouvelles révélations sur l'impréparation espagnole ont en outre renforcé les craintes sur la découverte de nouveaux cas. Juan-Manuel Parra, un médecin urgentiste de 41 ans, a décrit par le menu dans un rapport révélé ce jeudi par deux journaux la journée infernale qu'il a vécue en portant assistance à l'aide-soignante, sans protection suffisante, avant d'apprendre, par la presse, qu'un test réalisé dans un laboratoire spécialisé l'avait révélée positive au virus Ebola. Il a été hospitalisé lui aussi mercredi soir à l'hôpital Carlos III de Madrid, qui accueille tous les malades d'Ebola, par "précaution" vu son exposition directe.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6814
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Ebola. L'inquiétude grandit d'un cran Empty
MessageSujet: Re: Ebola. L'inquiétude grandit d'un cran   Ebola. L'inquiétude grandit d'un cran Icon_minipostedJeu 09 Oct 2014, 1:31 pm

Ebola. L'inquiétude grandit fausse alerte à Paris

Ebola. L'inquiétude grandit d'un cran Photo-afp_2109157_545x405

L'inquiétude face aux risques de propagation d'Ebola a grandi hier, des spécialistes comparant l'épidémie au Sida, tandis qu'à Madrid, l'état de santé de la première personne contaminée hors Afrique s'est brusquement dégradé à l'hôpital Carlos III (en photo) : hier soir, l'aide-soignante qui a fait partie de l'équipe médicale ayant soigné deux religieux contaminés se trouvait en « danger grave » de mort, selon les autorités espagnoles. Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a estimé qu'il fallait multiplier « par 20 » l'aide pour espérer enrayer la maladie qui a déjà tué 3.900 personnes. La directrice du FMI, Christine Lagarde, a, pour sa part, admis qu'il faut « augmenter les déficits pour soigner les gens ». Alors qu'une nouvelle flambée de cas a atteint la Guinée, Washington, Ottawa et Londres ont annoncé le renforcement du contrôle des voyageurs en provenance des pays africains touchés. En France, un bâtiment de la Ddass a été brièvement bouclé, hier, à Cergy-Pontoise (Val-d'Oise), après le malaise d'un jeune homme potentiellement contaminé : une fausse alerte.
Revenir en haut Aller en bas
 

Ebola. L'inquiétude grandit d'un cran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-