*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Des Oulémas fustigent la pensée de Daech et expliquent le sens du Jihad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wari
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 13/03/2013
Masculin
Messages : 812
Pays : France
R E L I G I O N : Musulman sunnite

MessageSujet: Des Oulémas fustigent la pensée de Daech et expliquent le sens du Jihad   Ven 26 Sep 2014, 5:43 am

L'Islam prône la paix. Des oulémas, penseurs et islamologues ont affirmé qu’Allah prône la miséricorde, et dit dans le Coran que sa clémence précède sa colère, et il n’est pas de ce fait admis de mettre sur un pied d’égalité, l’épée, la colère et la clémence.

Dans une lettre ouverte adressée par 126 académiciens et islamologues, à Ibrahim Aoued al-badri, alias Abou Bakr Baghdadi, et à tous les combattants et les adeptes de l’organisation terroriste (Daech), relayée par l’agence de presse jordanienne Petra, ces savants de l’Islam de différents pays du monde récusent la pensée de Daech, s’appuyant en cela sur le Fiqh al-Islami (jurisprudence islamique) et l’avis scientifique. Ces oulémas estiment impossible que la mission du prophète Mohamed ait été liée à l’épée, affirmant que le Jihad sans motif légitime, n’en est pas un, mais c’est plutôt un crime.

Ces oulémas ont articulé leur analyse autour de 24 axes : les fondements, l’exégèse, la langue, la simplification, la divergence, le fIqh de la réalité, le meurtre des innocents, le meurtre des prophètes, le Jihad, l’accusation d’apostasie, les adeptes du livre, l’esclavage, la contrainte, les femmes, les enfants, les châtiments corporels, la torture, les exactions, le fait d’imputer des actes (criminels) à Allah au nom de la modestie, la profanation des mausolées des prophètes et des compagnons du prophète, la désobéissance aux gouvernants, le califat, l’appartenance à la patrie, et l’émigration.

Les Oulémas affirment au chapitre de l’exégèse que tout ce qui est mentionné dans le coran est vrai, et tout ce qui est indiqué dans le hadith authentique est une révélation. Ils appellent, par conséquent, à concilier autant que faire se peut entre les textes, et à user de raison claire pour faire prévaloir un aspect sur un autre.

Ils ajoutent que parmi les piliers des fondements الاصول figure la compréhension de la langue arabe, ce qui induit la maîtrise des sciences linguistiques, et des règles y afférentes, sans lesquelles, l’erreur est possible voire certaine.

Ils ont démontré le caractère erroné de la pensée de Daech à plusieurs égards, en se référant à des versets de coran.

Il n’est pas admis, selon ces savants, qu’un extrait du Coran soit employé sans en comprendre le contexte, notamment pour ce qui est du Jihad, signalant qu’une toute petite minorité des compagnons du prophète était habilitée à émettre des Fatwas (avis juridique).

Ils indiquent qu’en cas d’opinions divergentes, il faut tenir compte de la plus clémente ; la rigidité n’étant pas un critère de piété.

Ils affirment que la majorité de ceux qui se sont convertis à l’Islam au fil de l’histoire l’ont été suite à un appel bienfaisant, signalant que de nombreux pays se sont convertis à l’Islam sans conquêtes, mais suite au prosélytisme à l’instar de l’Indonésie, de la Malaisie, de l’Afrique de l’Ouest et de l’Est.

Ils expliquent qu’il existe deux types de Jihad en Islam : le grand Jihad الجهاد الاكبر, appelé aussi jihad al-Nafes (l’effort spirituel pour purifier son âme et vaincre les tentations et les idées maléfiques), et le petit jihad الجهاد الاصغر qui est le combat de l’ennemi. Le jihad sans raison et finalité légitimes, sans moyen légitime, sans intention légitime, n’en est pas, il s’agit plutôt d’un crime, font-il valoir.

http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/des-islamologues-fustigent-la-pensee-de-daech-et-expliquent-le-sens-du-jihad/id-menu-957.html
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21012
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Des Oulémas fustigent la pensée de Daech et expliquent le sens du Jihad   Ven 26 Sep 2014, 5:48 am

Plus de 120 érudits musulmans du monde entier, pour beaucoup faisant autorité dans leur pays, publient une lettre ouverte qui dénonce les djihadistes de l'Etat islamique (EI) et réfute leurs arguments religieux. Cette lettre de 22 pages, rédigée en arabe, comporte de nombreuses citations tirées du Coran et d'autres sources de l'islam. Elle condamne les tortures, meurtres et destructions commis par l'EI dans les zones qu'il contrôle. "Vous avez fait à tort de l'islam une religion de dureté, brutalité, torture et meurtre", écrivent ces personnalités. "C'est une grosse erreur et une offense à l'islam, aux musulmans et au monde entier."

Les signataires utilisent des arguments théologiques pour réfuter les déclarations faites par le calife autoproclamé de l'EI, Abou Bakr al Baghdadi et par son porte-parole Abou Mohamed al Adnani, pour justifier leurs actes et attirer de nouvelles recrues. La lettre est adressée à Abou Bakr al Baghdadi et "aux combattants et partisans de 'l'Etat islamique auto-proclamé'" mais aussi aux recrues potentielles, aux imams et à ceux aussi qui voudraient dissuader les jeunes musulmans de rejoindre l'EI.

Les 126 signataires sont tous sunnites. Ils sont originaires de nombreux pays musulmans, comme l'Indonésie ou le Maroc, mais aussi de pays où vivent des musulmans comme la France, la Belgique, les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Si des chiites et des femmes avaient été signataires, cela aurait pu discréditer l'autorité de ce texte aux yeux des islamistes fondamentalistes auquel il s'adresse. Parmi les signataires, figurent l'actuel et l'ancien grand mufti d'Egypte, Chaouki Allam et Ali Gomaa, le sultan nigérian de Sokoto, Muhammad Sa'ad Abubakar, et le chef de la grande organisation indonésienne Muhammadiyah, Din Syamsuddin. Huit éminences de l'université Al Azhar du Caire, la plus haute autorité de l'enseignement sunnite, ont également signé la lettre.

Nihad Awad, du Council on American Islamic Relations (CAIR), qui a présenté cette lettre à Washington mercredi, a dit espérer que les combattants en puissance lisent ce document. "Leur théologie est tordue", dit-il dans une vidéo d'explication de la lettre à propos des partisans de l'EI. "Ils se sont basés, à de nombreuses reprises, pour mobiliser et recruter des jeunes, sur des textes religieux classiques qu'ils ont mal interprétés et mal compris." Le Figaro.
Revenir en haut Aller en bas
Amada
.
.
avatar

Date d'inscription : 20/02/2011
Féminin
Messages : 2240
Pays : France
R E L I G I O N : Sans

MessageSujet: Re: Des Oulémas fustigent la pensée de Daech et expliquent le sens du Jihad   Ven 26 Sep 2014, 7:38 pm

@CHRISTOPHEG a écrit:
Plus de 120 érudits musulmans du monde entier, pour beaucoup faisant autorité dans leur pays, publient une lettre ouverte qui dénonce les djihadistes de l'Etat islamique (EI) et réfute leurs arguments religieux. Cette lettre de 22 pages, rédigée en arabe, comporte de nombreuses citations tirées du Coran et d'autres sources de l'islam. Elle condamne les tortures, meurtres et destructions commis par l'EI dans les zones qu'il contrôle. "Vous avez fait à tort de l'islam une religion de dureté, brutalité, torture et meurtre", écrivent ces personnalités. "C'est une grosse erreur et une offense à l'islam, aux musulmans et au monde entier."

Les signataires utilisent des arguments théologiques pour réfuter les déclarations faites par le calife autoproclamé de l'EI, Abou Bakr al Baghdadi et par son porte-parole Abou Mohamed al Adnani, pour justifier leurs actes et attirer de nouvelles recrues. La lettre est adressée à Abou Bakr al Baghdadi et "aux combattants et partisans de 'l'Etat islamique auto-proclamé'" mais aussi aux recrues potentielles, aux imams et à ceux aussi qui voudraient dissuader les jeunes musulmans de rejoindre l'EI.

Les 126 signataires sont tous sunnites. Ils sont originaires de nombreux pays musulmans, comme l'Indonésie ou le Maroc, mais aussi de pays où vivent des musulmans comme la France, la Belgique, les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Si des chiites et des femmes avaient été signataires, cela aurait pu discréditer l'autorité de ce texte aux yeux des islamistes fondamentalistes auquel il s'adresse. Parmi les signataires, figurent l'actuel et l'ancien grand mufti d'Egypte, Chaouki Allam et Ali Gomaa, le sultan nigérian de Sokoto, Muhammad Sa'ad Abubakar, et le chef de la grande organisation indonésienne Muhammadiyah, Din Syamsuddin. Huit éminences de l'université Al Azhar du Caire, la plus haute autorité de l'enseignement sunnite, ont également signé la lettre.

Nihad Awad, du Council on American Islamic Relations (CAIR), qui a présenté cette lettre à Washington mercredi, a dit espérer que les combattants en puissance lisent ce document. "Leur théologie est tordue", dit-il dans une vidéo d'explication de la lettre à propos des partisans de l'EI. "Ils se sont basés, à de nombreuses reprises, pour mobiliser et recruter des jeunes, sur des textes religieux classiques qu'ils ont mal interprétés et mal compris." Le Figaro.

Bonjour à tous,
Personnellement, je ne crois à aucun de ces credos de cisrconstances.
J'appelle les musulmans à montrer leur éventuelle bonne volonté en exigeant la révison de l'islam et la réécriture du Coran en y supprimant tout ce qui est violent et haineux. Pourquoi des fidèles d'une religion de paix, d'amour et de tolérance auraient-ils besoin de préceptes violents et haineux. En attendant, je ne leur fait aucune confiance.
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6905
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Des Oulémas fustigent la pensée de Daech et expliquent le sens du Jihad   Jeu 23 Oct 2014, 11:33 pm

La soirée spéciale "État Islamique" du club gay fait polémique

Une entreprise d'organisation de soirées gay a monté récemment une soirée spéciale "Etat Islamique". Les affiches de promotion s'inspirent explicitement des vidéos de décapitation d'otages récemment diffusées par les assassins de Daech. Malaise.


A l'heure où des familles d'otages sont en deuil ou mortes d'inquiétude, les choix promotionnels de Drek, une entreprise spécialisée dans l'événementiel et dans l'organisation de soirées pour la communauté gay de Tel Aviv (Israël), ont de quoi susciter le malaise.

Récemment, elle a cru astucieux de s'inspirer d'une actualité tragique pour thématiser une soirée. En effet, les récentes décapitations d'otages occidentaux, dont les vidéos ont été diffusées par l'Etat Islamique, ont semblé un bon prétexte pour créer l'événement.



Retourner les codes adverses ?

Sur les affiches de la soirée, on peut observer ainsi un jeune homme, drapé d'orange et assis sur le sol, tandis qu'un autre individu, qui se tient debout, est lui vêtu de noir et pose sa main sur l'épaule du premier. La scène se déroule dans le désert. A gauche de la photo flotte un drapeau noir, directement inspiré de celui de Daech. L'allusion est transparente.

Face à la vague d'indignation qui a parcouru Israël et maintenant le web international, les organisateurs ont retiré la photo de la page Facebook de Drek et ont présenté leurs excuses. Ils s'agissait, ont-ils expliqué, de retourner les codes de l'organisation terroriste pour les ridiculiser.

Source
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
 

Des Oulémas fustigent la pensée de Daech et expliquent le sens du Jihad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le pouvoir de la pensée ou la mémoire de l'eau
» Une Tite Pensée pour mon Ami Gilou qui est sur le billard !
» une pensée pour ma maman
» Huit pensées d'un grand etre: Kalou Rinpoche
» Pensées à méditer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: Les persécutions politico-religieuses-