*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile
*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6826
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Empty
MessageSujet: Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements   Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Icon_minipostedSam 19 Juil 2014, 8:08 am


Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements
19 juillet 2014 à 20h30/ AFP

Malgré l'interdiction, une manifestation pro-Palestine s'est déroulée ce samedi à Paris. Les forces de l'ordre ont notamment reçu des projectiles jetés par des manifestants. Ils ont alors répliqué avec des gaz lacrymogènes.

Plusieurs centaines de manifestants ont jeté des projectiles, des cailloux et des bouteilles sur les forces de l'ordre, en marge de la manifestation interdite samedi à Paris en soutien aux Palestiniens, selon des journalistes de l'AFP.

Les policiers ont répliqué avec des gaz lacrymogènes, provoquant des mouvements de foule disparates dans les petites rues autour du carrefour Barbès, dans le nord de la capitale, ont-ils constaté. Plus tôt dans la journée François Hollande a déclaré "ceux qui veulent à tout prix manifester en prendront la responsabilité".

Il n'y a pas eu de blessé dénombré. Dans une grande confusion, les manifestants, parmi lesquels beaucoup de jeunes hommes, se sont dispersés dans les rues du quartier, croisant des familles parties faire leurs courses ou des touristes ébahis non loin du Sacré Coeur. Dans un bruit assourdissant de pétards et de sirènes des forces de l'ordre, beaucoup de passants étaient en pleurs, un mouchoir sur le visage et tentaient de fuir. "Courez, courez", criaient des manifestants, certains âgés ou venus avec des enfants et se couvrant le nez avec des foulards. Bars et commerces du quartier, rapidement pris d'assaut, ont baissé leurs rideaux et replié leur terrasse dans la panique. Vers 17 h 15, un groupe d'une vingtaine de manifestants, certains avec le drapeau palestinien sur les épaules, jetaient sur les forces mobiles de grosses pierres récupérées sur un chantier. D'autres cassaient un trottoir pour récupérer des pavés. Selon une source policière, 14 personnes étaient été interpelées vers 17 h 00 pour jets de projectiles, violences contre les forces de l'ordre et outrage.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6826
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Empty
MessageSujet: Re: Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements   Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Icon_minipostedSam 19 Juil 2014, 8:13 am


AFP 19-07-2014 - 20:00
Londres : des "dizaines de milliers" de manifestants pro-palestiniens

"Des dizaines de milliers" de personnes ont manifesté samedi à Londres pour appeler à l'arrêt des bombardements et à la levée du blocus sur Gaza.

La manifestation organisée à l'appel de sept associations parmi lesquelles Stop the War, Palestine Solidarity Campaign ou Islamic Forum of Europe, a débuté à 13 heures, sous un ciel gris et humide, devant les grilles du 10 Downing Street, cabinet et résidence du Premier ministre.

Le cortège s'est ensuite mis en route pour se rendre jusqu'aux abords de l'ambassade d'Israël, située dans le quartier de Kensington, dans l'ouest de la capitale.

La manifestation s'est terminée sous le soleil, sans heurts ni arrestations, a précisé la police qui s'est refusé à donner un décompte officiel.

Palestine Solidarity Campaign a annoncé sur son compte Twitter que deux nouvelles manifestations étaient prévues mardi à 17H30 (16H30 GMT) devant l'ambassade d'Israël à Londres et samedi à Whitehall, le quartier londonien des ministères.

L'organisation a précisé sur son compte Facebook que "des dizaines de milliers de personnes" manifestaient à Londres "pour la paix, la justice et une Palestine libre". Stop the War a également évalué à "des dizaines de milliers" le nombre des manifestants, selon son compte Twitter officiel.

Selon l'un des organisateurs, dix personnes se sont évanouies dans la foule.

Les manifestants brandissaient une multitude de pancartes sur lesquelles on pouvait notamment lire "Arrêtez les attaques israéliennes sur Gaza", "Libérez la Palestine", "Gaza, arrêtez le massacre". De nombreux drapeaux palestiniens rouge, blanc, vert et noir flottaient dans la foule.

Les manifestants scandaient "Libérez, libérez la Palestine", "David Cameron, honte à toi", "Gaza, Gaza, ne pleure pas, nous ne te laisserons pas tomber".

"La manifestation nationale d'aujourd'hui va donner l'opportunité aux Britanniques de l'ensemble du pays de dire que ça suffit, le siège de Gaza par Israël et son occupation de la terre palestinienne doivent cesser maintenant", a déclaré l'une des organisatrices, Sarah Colborne, directrice de Palestine Solidarity Campaign.

Des orateurs, parmi lesquels la députée travailliste Diane Abbott qui a salué sur sa page Twitter "la plus importante manifestation palestinienne depuis des années", se sont succédé à la tribune et plusieurs ont dénoncé l'interdiction par le gouvernement français de la manifestation parisienne: "Honte au gouvernement français qui a interdit une manifestation", a dit au micro l'un d'entre eux, donnant lieu aux huées de la foule.

Sur les réseaux sociaux, nombre d'internautes se sont émus de l'absence de couverture en direct de la manifestation sur les chaînes d'information en continu Sky News et BBC World.

"Si c'était une marche de la English Defense League (mouvement d'extrême-droite: NDLR), BBC aurait couvert en direct la manifestation", a ainsi écrit Raf (@raf2340) sur Twitter.

Le Premier ministre David Cameron a indiqué s'être entretenu avec le président Barack Obama de la situation à Gaza.

"Les deux chefs d'Etat ont réitéré leur soutien au droit d'Israël de prendre des mesures proportionnées pour se défendre des tirs de roquettes en provenance de Gaza", a rapporté une porte-parole de Downing Street.

Les affrontements entre Israël et le Hamas se poursuivaient samedi au douzième jour de l'offensive israélienne sur Gaza qui a causé la mort de 342 Palestiniens et a blessé environ 2.400 personnes, selon les services de secours, tandis que la communauté internationale s'efforçait d'arracher un cessez-le-feu.
Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 15549
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Empty
MessageSujet: Re: Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements   Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Icon_minipostedSam 19 Juil 2014, 8:14 am

@Capucine a écrit:

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements
19 juillet 2014 à 20h30/ AFP

Malgré l'interdiction, une manifestation pro-Palestine s'est déroulée ce samedi à Paris. Les forces de l'ordre ont notamment reçu des projectiles jetés par des manifestants. Ils ont alors répliqué avec des gaz lacrymogènes.

Plusieurs centaines de manifestants ont jeté des projectiles, des cailloux et des bouteilles sur les forces de l'ordre, en marge de la manifestation interdite samedi à Paris en soutien aux Palestiniens, selon des journalistes de l'AFP.

Les policiers ont répliqué avec des gaz lacrymogènes, provoquant des mouvements de foule disparates dans les petites rues autour du carrefour Barbès, dans le nord de la capitale, ont-ils constaté. Plus tôt dans la journée François Hollande a déclaré "ceux qui veulent à tout prix manifester en prendront la responsabilité".

Il n'y a pas eu de blessé dénombré. Dans une grande confusion, les manifestants, parmi lesquels beaucoup de jeunes hommes, se sont dispersés dans les rues du quartier, croisant des familles parties faire leurs courses ou des touristes ébahis non loin du Sacré Coeur. Dans un bruit assourdissant de pétards et de sirènes des forces de l'ordre, beaucoup de passants étaient en pleurs, un mouchoir sur le visage et tentaient de fuir. "Courez, courez", criaient des manifestants, certains âgés ou venus avec des enfants et se couvrant le nez avec des foulards. Bars et commerces du quartier, rapidement pris d'assaut, ont baissé leurs rideaux et replié leur terrasse dans la panique. Vers 17 h 15, un groupe d'une vingtaine de manifestants, certains avec le drapeau palestinien sur les épaules, jetaient sur les forces mobiles de grosses pierres récupérées sur un chantier. D'autres cassaient un trottoir pour récupérer des pavés. Selon une source policière, 14 personnes étaient été interpelées vers 17 h 00 pour jets de projectiles, violences contre les forces de l'ordre et outrage.
38 interpellations. Et toujours des algériens qui cassent ...etc. ..
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6826
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Empty
MessageSujet: Re: Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements   Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Icon_minipostedSam 19 Juil 2014, 10:19 pm

AFP 20-07-2014 - 11:00
Manifestation pro-Gaza interdite à Paris: 19 personnes toujours en garde à vue

Dix-neuf personnes se trouvaient toujours en garde à vue dimanche matin, notamment pour violences sur forces de l'ordre, au lendemain de la manifestation parisienne en soutien aux Palestiniens qui avait été interdite par les autorités, a-t-on appris de source judiciaire.

En tout, 44 personnes ont été interpellées samedi durant les violences qui ont émaillé ce rassemblement dans le nord de la capitale, dont les derniers stigmates - verre brisé et résidus de feux de poubelle - étaient effacés dimanche matin par les services de nettoyage de la ville de Paris. Dix-sept policiers et gendarmes ont été blessés.

Selon la source judiciaire, les 19 personnes placées en garde à vue sont soupçonnées de violences aggravées (en réunion ou avec arme) sur personne dépositaire de l'autorité publique, outrages, rébellion, dégradations aggravées ou encore participation à un attroupement.

Plusieurs milliers de sympathisants propalestiniens ont bravé l'interdiction de manifester samedi à Paris où le rassemblement a dégénéré en affrontements avec les forces de l'ordre pendant plusieurs heures.

Après des incidents en marge d'une précédente manifestation propalestinienne dimanche dernier à Paris, cinq personnes avaient déjà été renvoyées en correctionnelle pour violences sur les forces de l'ordre ou rébellion.

L'une d'entre elles, un jeune homme de 23 ans, avait été jugée en comparution immédiate mardi. Il a été relaxé des faits de violence sur les forces de l'ordre mais condamné à quatre mois de prison ferme pour rébellion lors d'un contrôle de police qui a dégénéré alors qu'il rentrait de la manifestation.

Le jeune homme a été incarcéré dans la foulée. Son avocat, Nicolas Putman, a indiqué samedi à l'AFP qu'il comptait faire appel et demander sa remise en liberté.

A Barbès, dimanche matin, des banderoles "Free Palestine" ou "ISRA HELL trinquera" restaient accrochées à un immeuble en construction à quelques mètres d'une cabine téléphonique explosée, dont le verre brisé était en cours de ramassage.

Des éboueurs dégageaient les restes de palettes brûlées devant une boutique de chaussures de sport dont les vitrines en partie brisées ont été renforcées avec des planches en bois.

Les centaines de pierres recouvrant la chaussée et les carcasses de deux camionnettes brûlées de la RATP qui gisaient la veille au soir ont été retirées dans la nuit.

"C'est n'importe quoi", s'énerve un commerçant propriétaire de plusieurs boutiques dans le quartier quand on évoque les incidents de la veille. "C'était la guerre, en plein Paris, dans la ville qui accueille le plus touristes dans le monde".

"Pourquoi il n'y a pas un ministre ici ce matin pour dire que les types qui ont tout cassé vont aller en prison?", se demande ce commerçant dans une des ses boutiques de téléphonie mobile du carrefour Barbès.

Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6826
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Empty
MessageSujet: Re: Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements   Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Icon_minipostedSam 19 Juil 2014, 10:21 pm

@BenJoseph a écrit:
@Capucine a écrit:

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements
19 juillet 2014 à 20h30/ AFP

Spoiler:
 

38 interpellations. Et toujours des algériens qui cassent ...etc.
..

Je n'ai vu nulle part qu'il s'agirait d'algériens  scratch
Revenir en haut Aller en bas
ZAHIA
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 09/11/2010
Féminin
Messages : 2920
Pays : algerie
R E L I G I O N : chrétienne

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Empty
MessageSujet: Re: Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements   Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Icon_minipostedDim 20 Juil 2014, 7:59 am

@Capucine a écrit:

38 interpellations. Et toujours des algériens qui cassent ...etc. [/i]..


Je n'ai vu nulle part qu'il s'agirait d'algériens  scratch[/quote]

Les Algériens se reconnaissent ! Moi j'en ai vu qui brûlaient le drapeau israélien et d'autres qui enlevaient des pierres !!!
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6826
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Empty
MessageSujet: Re: Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements   Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Icon_minipostedDim 20 Juil 2014, 8:03 am

Je pense que c'est toujours des casseurs qui font ce coup-là, mais quant à savoir leur nationalité ???
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6826
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Empty
MessageSujet: Re: Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements   Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Icon_minipostedDim 20 Juil 2014, 8:06 am

Manifestation Pro-Gaza. Des heurts à Sarcelles
20 juillet 2014 à 20h20/ AFP


 
Des heurts ont éclaté ce dimanche en marge d'un rassemblement pro-palestinien interdit à Sarcelles (Val-d'Oise), au lendemain des violences qui ont ravagé le quartier de Barbès à Paris, relançant la polémique sur la nécessité ou non d'interdire ces manifestations.
 
Jets de projectiles sur les forces de l'ordre, véhicules incendiés, quelques magasins pillés: Sarcelles, banlieue connue pour son multiculturalisme à quelques kilomètres au nord de Paris, était le théâtre ce dimanche de nouvelles violences liées à l'actualité à Gaza.
 
Les premières dégradations ont immédiatement suivi un rassemblement calme de militants pro-palestiniens que la préfecture avait interdit. Des jeunes manifestants se sont engouffrés en ville, incendiant des poubelles et allumant pétards et fumigènes. En fin d'après-midi, des casseurs s'en prenaient à une pharmacie qui a pris feu, alors qu'un hélicoptère de la police tournoyait dans le ciel. Les forces de l'ordre tiraient des cartouches de lacrymogènes et des balles en caoutchouc pour tenter de les disperser. Quelques journalistes ont été pris à partie. Un caméraman de télévision a été dépouillé de son matériel et un photographe de l'AFP a été agressé et légèrement blessé.
 
Deux manifestations interdites : deux scènes de violence
 
La veille, dans le nord de Paris, des milliers de manifestants avaient déjà bravé l'interdiction des autorités samedi, leur rassemblement dégénérant en affrontements violents, pendant des heures, avec les forces de l'ordre. Dix-sept policiers et gendarmes avaient été blessés au cours d'affrontements avec des groupes de jeunes et 19 personnes restaient en garde à vue dimanche. Point commun entre les violences de Barbès et de Sarcelles: elles ont eu lieu à l'issue de manifestations interdites par les autorités qui craignaient des débordements alors que dans le même temps de nombreux défilés, autorisés, se sont tenus en province sans incident majeur.
 
 
Éviter les affrontements communautaires
 
Dimanche matin, avant les troubles à Sarcelles, le Premier ministre Manuel Valls avait défendu la décision d'interdire le défilé de Barbès: "Ce qui s'est passé hier (samedi) encore à Paris, des débordements inacceptables, justifie d'autant plus le choix qui a été fait (...) d'interdire une manifestation", a-t-il déclaré. En écho, son ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a jugé que c'était "l'irresponsabilité de ceux qui ont bravé" l'interdiction de manifester qui avait "occasionné les débordements" à Paris, en rappelant les violences du 13 juillet aux abords de deux synagogues parisiennes.
 
A l'Elysée, François Hollande a affirmé qu'il ne fallait "pas se laisser entraîner par des querelles qui sont trop loin d'ici pour être importées". L'opposition avait critiqué l'interdiction du défilé de samedi à Paris. Le gouvernement "a fait une forme de provocation" et n'a pas "su affirmer l'autorité de l'État", a jugé Yves Jégo, candidat à la présidence de l'UDI. Au sein de la majorité, des voix s'étaient élevées pour critiquer le gouvernement. "L'interdiction est venue nourrir une certaine radicalité", a affirmé à l'AFP l'élu PS de Seine-Saint-Denis Razzy Hammadi, y voyant une "erreur" du gouvernement. Interrogé par l'AFP, un haut responsable policier a défendu la stratégie des forces de l'ordre à Paris: "L'un des objectifs était d'éviter les affrontements communautaires et il n'y en a pas eu." Le rassemblement a été cantonné "parce que si on avait laissé évoluer le cortège, il serait passé non loin de certaines synagogues", ce qui aurait pu engendrer "des incidents". "Si un juif avait été pris à partie, si un pro-palestinien avait été tabassé? Qu'est-ce qu'on nous aurait dit?" a demandé ce policier, affirmant que les services de renseignement "avaient prévu plus de 10.000 personnes si la manifestation avait été autorisée".
 
Un nouveau rassemblement prévu
 
Les organisateurs de la manifestation de samedi ont appelé à un nouveau rassemblement le 26 juillet, critiquant les autorités qu'ils accusent d'avoir "délibérément" organisé "le grand pataquès" de Barbès. Une autre manifestation parisienne est prévue mercredi soir, à l'initiative du "collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens", qui regroupe un panel plus large d'associations, de partis et de syndicats. Près de 100 Palestiniens sont morts dimanche dans le pilonnage par l'armée israélienne d'une banlieue de Gaza, faisant de cette journée la plus sanglante depuis le début du conflit dans la bande de Gaza.
Revenir en haut Aller en bas
ZAHIA
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 09/11/2010
Féminin
Messages : 2920
Pays : algerie
R E L I G I O N : chrétienne

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Empty
MessageSujet: Re: Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements   Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Icon_minipostedDim 20 Juil 2014, 8:07 am

Tu ne connais pas les Algériens, moi si !!!
Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 15549
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Empty
MessageSujet: Re: Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements   Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Icon_minipostedDim 20 Juil 2014, 9:52 am

@Capucine a écrit:
@BenJoseph a écrit:

[/spoiler]

38 interpellations. Et toujours des algériens qui cassent ...etc.
..


Je n'ai vu nulle part qu'il s'agirait d'algériens  scratch
Regarde un peu les photos et tu les reconnaîtra facilement
Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 15549
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Empty
MessageSujet: Re: Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements   Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Icon_minipostedDim 20 Juil 2014, 9:55 am

@Capucine a écrit:
Je pense que c'est toujours des casseurs qui font ce coup-là, mais quant à savoir leur nationalité ???
J'oubliai ..... ils sont f"rançais" comme ceux partis faire leur djihad en Syrie et en Irak  Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6826
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Empty
MessageSujet: Re: Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements   Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Icon_minipostedDim 20 Juil 2014, 10:06 am

Mais dis moi alors Ben-Joseph, quels intérêts ont-ils à faire ça ?
Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 15549
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Empty
MessageSujet: Re: Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements   Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Icon_minipostedDim 20 Juil 2014, 7:20 pm

@Capucine a écrit:
Mais dis moi alors Ben-Joseph, quels intérêts ont-ils à faire ça ?
Le mépris et la haine cultivé par le Coran.
Revenir en haut Aller en bas
ZAHIA
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 09/11/2010
Féminin
Messages : 2920
Pays : algerie
R E L I G I O N : chrétienne

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Empty
MessageSujet: Re: Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements   Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements Icon_minipostedDim 20 Juil 2014, 10:58 pm

@BenJoseph a écrit:
@Capucine a écrit:
Mais dis moi alors Ben-Joseph, quels intérêts ont-ils à faire ça ?
Le mépris et la haine cultivé par le Coran.


Exact !!!
Revenir en haut Aller en bas
 

Paris. Manifestation interdite : de violents affrontements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-