*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Quelques poèmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fistorito
.
.
Fistorito

Date d'inscription : 07/12/2011
Masculin
Messages : 496
Pays : Canada, Québec
R E L I G I O N : Catholique

Quelques poèmes Empty
MessageSujet: Quelques poèmes   Quelques poèmes Icon_minipostedSam 01 Mar 2014, 1:35 pm

Coupable

Il arrive parfois que je me demande pourquoi nous souffrons
Cette question ronge la consciences des bons
Mais ceux qui voient trop de souffrance autour d'eux
Peuvent se dire qu'ils sont les seuls à être malheureux
Comment l'humanité peut-elle accepter la vérité
Que de savoir que nos meilleurs jours sont oubliés
Lorsque tout va pour le pire dans la vie
Nous savons être loin des êtres que nous avons chéris
Si j'y réfléchi un peu, dans ces moment heureux
Le chemin est tracé pour nous donner une force
Pour comprendre quand cela se corse
Le corps même dans l'inconscience
Entraîne la victime dans des expériences
Qui l'aideront à savoir apprécié un moment
Éphémère ou éternel dans le temps
Trouver la force de puiser en soi
Quelques souvenirs qui te réchauffent même au froid
Mais la crainte de ne pas mériter cette paix
Et de la voir chez tout le monde que tu connais
Peut entraîner un besoin de vouloir tout changer

Parasite

Nous savons tous que les gens se questionnent
À savoir ce qui nous arrive quand notre heure sonne
Certains cherchent à se lier à l'inconnu
Une personne avec qui ils seraient venues
Dans un univers où nous sommes tout et rien
D'accepter que se soit plus qu'un unique lien
Il faut comprendre que dans tout jugement
Nous pouvons nous sentir visé malgré qu'il ment
Notre propre reflet cherche à être meilleur
Que ce que les gens connaissent de notre coeur
Parfois notre conscience veut ignorer
Les indices de la vie pouvant nous aider
Quelque part nous avons le pouvoir de vivre
Sur un chemin qui ne cherche qu'à t'embellir
Car nous pouvons être tout ou rien
De vouloir exister pour rien c'est en vain
Alors rappelons-nous que notre conscience
N'existe pas pour partager toutes nos malchances
D'une vie entière qui à connu la misère
Ne pas se convaincre que personne ne pourrait le faire

Paranormal

Voilà qu'aujourd'hui je peux le confirmer
Dans ma vie je n'y ai vu que la vérité
Mais autrefois ma logique avait été ébranlée
Lorsque la vie me présentait des pouvoirs insoupçonnés
Je peux vous expliquer vaguement ce mystère
Sachez que sans l'illogisme il n'y aurait pas de prière
Imaginez un humain croyant être seul
Qu'autour de lui les gens s'en veulent
Tous cherchent à éviter de le connaître
Car ils savent déjà ce qu'il doit être
Dans ce monde d'ombre et de lumière
Certains sont incapable de partager leur misère
Heureusement le miracle de la vie
Nous permet de partager nos craintes aux plus petits
Le plus jeune être de notre univers
C'est tout ce qui n'a jamais eu de mère
Les éléments qui ont eux aussi une énergie
Qui savent déjà le chemin pour mériter la vie
Ils empêches ceux qui déséquilibre leur existence
Que sans un conscience, il ne pourrait pas partager les pires souffrances

Enfer et Paradis

L'humain ne souffrirait pas si l'enfer était éternel
Pour une vie comme la notre, l'inexistence qui peut être réel
Si le corps tromperait constamment sa conscience
Il vivrait dans un paradis sans en avoir connaissance
Les besoins seraient comblés mais la mémoire évaporé
L'inexistence, c'est d'arriver à la fin sans souvenir d'avoir commencé
pour être d'accord avec nous-même
Nous devons toujours partager la solution aux problèmes
Si la conscience préfère ignorer ta situation
C'est que le corps traite la vie de la même façon
Il n'y a pas de mal à choisir son propre chemin
Mais il est souvent réconfortant de se savoir sain
Nous partageons le rêve d'un monde mystérieux
Qui chaque matin nous rappellerait nos voeux
Si la vie nous empêche de côtoyer l'être cher
Acceptez que vous êtes mariés à cet univers
Car c'est lui qui à évolué selon ton chemin
Il te voit et sait si il peut te tendre la main
Pour toi, une conscience que tu contrôles
Mais saches que toi seul choisi ton rôle

L'origine

pour m'aider à l'expliquer
Je n'ai qu'à imaginer avoir les yeux fermés
Près de m'endormir, j'apprivoise mes souvenirs
Dans cette noirceur qui m'éloigne du bien comme du pire
Mon corps s'évanouit et ma conscience s'élargit
J'existe dans un monde imaginé par ma vie
Qui me laisse quelques signes de son amour infini
Des images de gens qui me sourissent
Un symbole pour moi qui se sentait seul
Une histoire apparaît parfois sans que je le veule
La vie en nous doit rester active
Sinon l'oubli nous empêcherait de voir ce qui arrive
Car dormir c'est la preuve d'une vie possible
Les rêves vont si loin sans qu'on les cible
Le moment où le sommeil vient nous trouver
Nous indiques quand arrêter de chercher
Car la naissance de la vie ne provient pas de zéro
Mais grâce à l'union du froid et du chaud
La matière qui recherche la vie par dessus tout
Et l'enveloppe qui comprend être un rien parmi les fous

Fistorito
Revenir en haut Aller en bas
 

Quelques poèmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Apprendre quelques rudiments de breton par la microtoponymie
» Quelques Hérésies
» Quelques mises en scène de l'aria "Les oiseaux dans la charmille" (Offenbach, Les contes d'Hoffmann)
» QUELQUES CHIFFRES
» Quelques raretés...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Science / Philosophie / Psychologie-