*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 La petite NDE/EMI du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33, 34  Suivant
AuteurMessage
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedLun 17 Fév 2014, 3:09 am

Rappel du premier message :

"Je me suis réveillé allongé sur mon lit d’hôpital, mais incapable de respirer. Chaque articulation me faisait souffrir atrocement. J’étais paniqué. J’ai eu la sensation que si seulement mes vêtements étaient enlevés, alors ma peau pourrait peut-être respirer à ma place. J’ai compris que j’avais un problème. Je ne trouvais pas le bouton pour appeler l’infirmière. J’ai pensé : « Je les ennuie et ils ont caché le bouton. Ils veulent que je meure. ». La panique augmentait, mes pensées étaient irrationnelles. J’ai dû me calmer moi-même et mettre en œuvre une certaine logique. Je me suis dit : « Je suis à l’hôpital, ils ont dû mettre le bouton quelque part, probablement tout près. Reste calme et regarde. ». Je l’ai découvert en haut à droite, enroulé autour du bat-flanc. Je me souviens d’une très grande douleur quand j’ai fini par l’atteindre et appuyer. L’infirmière est arrivée, me demandant ce que je voulais. Je lui ai répondu que j’étais paniqué, que je ne pouvais pas respirer.

Elle est entrée dans la chambre, me parlant d’une voix apaisante tandis qu’elle me prenait la tension. Elle était à 0/30, c’est ainsi qu’a commencé mon long voyage dans la mort imminente.

Dans les jours qui ont suivi, mon cœur s’est arrêté 4 fois… on a dit à ma famille que je n’allais très probablement pas m’en sortir. Cette période est floue pour moi, j’ai vécu deux EMI, mais j’ignore à quel moment elles se sont produites.

La première fois, j’ai traversé une lumière (c’est la seule manière dont je puisse le décrire), j’étais totalement imprégné d’amour inconditionnel. C’est l’expérience la plus merveilleuse que j’aie vécu. Un amour inconditionnel m’imprégnait et cela m’emplissait tellement !

J’ai ensuite passé ma vie en revue. Tout était orienté vers mes relations avec autrui. Pendant ce temps, j’ai éprouvé ce que les autres avaient ressenti dans leurs relations avec moi. J’ai senti leur amour ou leur souffrance vis-à-vis de choses que je leur avais faites ou dites. Leur douleur me faisait recroqueviller, je pensais : « Oooh, là j’aurais pu mieux faire. ». Mais la plupart du temps j’ai ressenti de l’amour, ce n’était donc pas trop mal. Durant ce processus, personne ne me jugeait. Je ne sentais aucune désapprobation de l’extérieur… seulement mes propres réactions à tout cela. Le sentiment d’amour inconditionnel qui m’imprégnait a persisté. Je me jugeais moi-même, par contre personne d’autre ne l’a fait lors de ce passage en revue.

On m’a ensuite demandé si je voulais revenir chez moi (c'est-à-dire là-bas) ou si je voulais repartir. Je leur ai dit que mes deux fils avaient besoin de moi et que je devais m’en retourner. Soudain, je fus à nouveau dans mon corps… sentant mes articulations brûlantes de douleur. Mais je ne me souviens pas réellement de ce qui se passait autour de moi à ce moment-là… seulement que j’avais mal. Toutefois je continuais à ressentir l’amour et j’ai pu me reposer.

Seconde expérience. Je me suis retrouvé dans une ville, on m’a dit qu’il s’agissait de la Cité de Dieu. Je me trouvais près d’une fontaine en compagnie d’un homme vêtu d’une longue robe de lin ceinte d’une corde nouée à la taille. Il m’a dit que je pouvais poser toutes les questions que je voulais, qu’il allait m’emmener en visite. J’avais une question très importante, j’ai en effet été éduqué à une époque où les catholiques disaient que le simple fait de fréquenter une autre Eglise chrétienne constituait un péché mortel, les luthériens déclarant pour leur part que ces mêmes catholiques allaient se retrouver en enfer parce qu’il y avait des statues dans leurs églises et qu’ils priaient les saints. Ma première question a été : « Quelle-est la bonne religion ? »

On m’a répondu : « Toutes le sont. Chaque religion est un chemin pour tenter d’atteindre le même endroit. ». On m’a montré une montagne sur laquelle chaque groupe religieux essayait d’atteindre le sommet, à quelque distance les uns des autres… mais chacun s’efforçait d’arriver au même endroit.

On m’a ensuite dit que les personnes choisissent de naître au sein de la religion ou du groupe qui va leur permettre d’assimiler les leçons qu’on les envoie apprendre. On m’a dit que la terre est une sorte de grande école, un endroit où l’on peut appliquer les leçons spirituelles apprises, se mettre à l’épreuve sous la pression afin de savoir si l’on peut effectivement « vivre » ce que l’on sait déjà devoir faire. Fondamentalement, la terre est l’endroit permettant de mettre en pratique et vivre de manière adéquate. On m’a précisé que certaines personnes viennent sur terre uniquement pour travailler une facette d’elles-mêmes, tandis que d’autres viennent travailler sur plusieurs aspects. Puis il y a celles qui viennent non seulement travailler sur leur propre nature, mais aussi pour aider le monde dans son ensemble.

Dans l’au-delà on ne subit pas la pression physique que constitue le fait d’avoir un corps. Ici sur terre, il faut nourrir, vêtir ce corps, lui fournir un abri contre les éléments. On est en permanence sous pression d’une façon ou d’une autre pour prendre des décisions qui ont une base spirituelle. Dans l’au-delà est enseigné ce que l’on est « censé faire », mais est-on capable de le VIVRE sous pression sur terre ? D’après ce que j’ai entendu et vu là-bas… dans l’au-delà… tout est question de relations, de prendre soin les uns des autres. On n’attend pas des gens la perfection… par contre on attend un apprentissage qui sera considéré comme une bonne progression.

Au cours d’une vie, toutes nos expériences, ont tendance à suivre un type de schéma, elles vont souvent recréer les même leçons mais d’une manière différente, dans des circonstances diverses. C’est ainsi que l’on se rend compte de ce que l’on est censé apprendre et expérimenter. En examinant ces schéma, certain thèmes deviennent clairs.

On m’a montré une bibliothèque… emplie de livres aux couvertures d’or qui représentent la vie de personnes sur terre, leur chemin de vie y est exposé, ce qu’elles espèrent atteindre au travers d’expériences essentielles. D’après ce qu’on m’a montré, les personnes exercent leur libre arbitre par rapport à la manière d’obtenir ces expériences essentielles prédéfinies. Elles peuvent emprunter un chemin tortueux d’expériences ou bien une route plus directe, mais il existe certains évènements prédéfinis qui se produiront quoi qu’il arrive. Chacun de ces évènements essentiels constitue un repère et les réactions qu’il suscite indiquent le niveau d’apprentissage, ce qu’il reste à faire ou apprendre.

Les troubles économiques que nous traversons actuellement constituent l’un de ces « évènements mondiaux » prédéfinis. Les personnes ont le choix de leurs réactions à ces évènements. D’après ce qu’on m’a montré… la voie spirituelle consiste à s’aider les uns les autres, assister ceux qui sont dans le besoin. Il s’agit de l’action aimante absolue. Mais on peut également faire le choix de se protéger davantage, d’être égocentrique… moins généreux, de placer sa propriété au centre de ses réactions aux évènements. C’est une façon matérialiste de voir les choses, agir comme si le monde matériel comptait davantage que le lien unissant toute l’humanité. Donc… quel choix va faire la majorité ? Cela reste à voir. En 1981, on m’a montré que ce temps allait venir, que les banques sont des empires de papier… érigés sur du papier et rien d’autre… conçus pour s’effondrer sous la pression. Comment les gens réagissent-ils à tout cela ? Il s’agit d’un évènement essentiel et il va en éprouver plus d’un. Vont-ils tendre la main et prendre soin les uns des autres, ou deviendront-ils plus égocentriques et protecteurs du matériel ? On a toujours le choix en la matière… les individus vont simplement prendre leur décision.

On m’a également montré d’autres endroits de la ville, là des âmes collaboraient avec des personnes sur terre… des scientifiques, des artistes et d’autres. Il existe toujours une impulsion là-bas pour « inciter » ceux qui sont sur terre à créer des choses bénéfiques pour l’humanité dans tous les domaines.

Il y avait tant d’autres choses aussi. Mais plus que tout, cet endroit était empli d’amour… l’amour de l’humanité, l’amour de chacun sur terre, de la terre elle-même. Les communications étaient transparentes là-bas… les pensées étaient partagées, tout comme on converse ici-bas. Les gens que j’ai vus travaillaient tous avec bonheur et dans une grande joie.

On m’a toutefois aussi montré un endroit bien plus sombre… Là les gens paraissaient ignorer qu’ils avaient quitté leur corps, se combattant sans cesse les uns les autres pour des choses matérielles. Ils se focalisaient sur les biens matériels, tous leurs actes étaient égocentriques là-bas. Mais au-dessus d’eux il y avait également une légion d’êtres en attente. Dès que quelqu’un levait les yeux et demandait l’aide de Dieu, il était entraîné vers un autre endroit, plus paisible, en harmonie avec Dieu et son amour. Mais dans cet endroit, beaucoup paraissaient perdus, ne levant jamais les yeux, ne demandant jamais d’aide.

La ville comportait de nombreux endroits différents, chacun orienté vers une nécessité différente. Il y avait un lieu de repos où les âmes pouvaient se remettre d’une vie traumatisante sur terre. Il y avait des lieux de travail où des âmes aidaient l’humanité et d’autres à grandir, à progresser davantage. Il y avait des bibliothèques, des théâtres, des écoles et aussi le Temple de Dieu.

On m’a emmené dans un grand hall. Face à moi se trouvaient des êtres de lumière pure. L’un d’eux était assis juste devant moi sur un fauteuil ou un trône. Ces êtres n’avaient pas forme humaine, ils ressemblaient plutôt à de l’énergie lumineuse pure. J’étais pétrifié de révérence. L’amour qui émanait d’eux, particulièrement de celui du centre, était écrasant. Je ne me sentais pas du tout leur égal, en revanche je ressentais un très, très grand honneur d’être là. L’entité du centre m’a étreint en me disant : « Tu as bien agi, Mon Enfant, je suis satisfait. ». Cette approbation et l’amour qui me traversait m’ont fait pleurer.

S’agissait-il de Dieu ? Etait-ce l’absolu ? Je l’ignore vraiment. Je sais seulement que je représentais et que je représente bien moins que cet être ou que ceux qui étaient près de lui. C’était toutefois tellement merveilleux d’obtenir cet amour. Au moment de repartir, je voulais seulement en être digne.

Que furent les fruits de ces expériences ? Qu’en ai-je retiré ?

Je vis ma vie dans l’instant, fasciné, appréciant toutes les expériences. J’aime vivre cette vie.

Je m’efforce toujours de mettre en pratique, pas seulement de dire ce qui est juste, mais de le vivre autant qu’il est possible.

Je ne crains pas la mort. Je ne suis toutefois pas impatient de quitter cette vie. Il me reste encore beaucoup à faire, la mort n’est toutefois pas quelque chose qui me fait peur. Je sais qu’un jour je retournerai « chez moi » (là-bas, pas ici).

Qu’est-ce qui est le plus important?

Je dirais que c’est la relation humaine, aimer et prendre soin les uns des autres. La religion a sa place, elle constitue un chemin vers davantage… mais il ne s’agit pas du tout de l’absolu. Les religions ne sont pas Dieu, seulement des chemins.

Mais il faut insister sur la règle d’or : aimez votre prochain comme vous-même, prenez soin les uns des autres à chaque fois que c’est possible. "

"www.nderf.org - EMI Jean R"
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 21/10/2013
Messages : 21801

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedDim 03 Avr 2016, 8:30 pm

"La chirurgie avait été prévue pour le 11 septembre 2001. Après mon arrivée à l'hôpital, on m'a préparée et mise dans la salle de préparation de la salle d'opération. J'étais bourrée de médicaments, perdant les pédales, et on a mis en face de moi une télévision et sur chaque chaine, ils diffusaient les événements du 11 septembre?

Comme c'est fantastique, je me disais, quel film étonnant !!! Cela a dû coûter une fortune pour intégrer tous ces extras?! WOW !!! Ensuite, j'ai commencé à parler à tout le monde de ce film formidable diffusé sur chaque station. Puis j'ai été amenée dans la salle d'opération et tout le monde me disait que tout irait bien, que rien n'allait se passer?

Tout allait bien finir. Pendant que je perdais conscience, je me disais, si tout va bien finir, pourquoi est-ce-que tout le monde semble si hystérique? Le docteur tremblait, les infirmières pleuraient, je pensais que peut-être être opérée le 11 septembre n'était pas une bonne idée?

La prochaine chose dont je me souviens, c'est d'être éveillée et de sentir le sang jaillir hors de moi à chaque battement de coeur. C'était très calme. Ensuite, mon mari est entré dans la salle de réveil de la salle d'opération, et quand je me suis assise, du sang a commencé à jaillir de mon nez, de mes yeux et de ma bouche. Il a crié pour qu'une infirmière ou quelqu'un vienne immédiatement. Une infirmière est entrée dans la chambre et a hurlé: 'Oh mon Dieu, elle a une hemorragie interne, elle sera morte en dix minutes !!!'

Eh bien, je me suis dit, super. «Je vais mourir sciemment. Je ferais mieux de mettre les choses en ordre ». J'ai donc commencé avec ma liste des pardons.

Et vous ne pouvez pas vous imaginer toutes les personnes qu'il faut pardonner jusqu'au moment où vous n'avez plus que dix minutes devant vous pour le faire. Le service de consultations externes a déterminé qu'il n'était pas équipé pour gérer la deuxième chirurgie nécessaire, donc une ambulance a été appelée.

C'était à cette époque que la route entre l'hôpital et le service de consultations externes était en construction et il n'y avait aucun moyen pour l'ambulance de m'atteindre. Les pompiers ont été convoqués et quatre grands gars musclés m'ont transportée sur un drap de lit du service de consultations externes jusqu'à la salle d'opération de l'hôpital à côté et m'ont placée dans la salle d'opération.

J'ai regardé mon âme sortir de mon corps, j'ai flotté légèrement vers un tunnel, puis je suis entrée dans ce tunnel. C'était fantastique! Je dansais dans ce tunnel en apesanteur. Je pirouettais et faisais de la gymnastique comme une professionnelle.

Il y avait un son comme un souffle et il semblait que des nuages flottaient vers l'intérieur depuis l'autre extrémité du tunnel où une lumière blanche énorme se tenait. En arrivant près de l'extrémité du tunnel, je suis entrée dans cette lumière blanche. Je me sentais comme enveloppée par un brouillard blanc. C'était comme un de ces brouillards qui engouffrent les pistes de danse.

Je me souviens avoir pensé que Dieu en faisait un peu trop en ce qui concerne ces trucs blancs, et que tout l'environnement profiterait d'un peu de couleurs. Personne n'est venu à ma rencontre ou me saluer.

Je me souviens avoir dit à Dieu que s'il était occupé, il pouvait m'orienter vers la bibliothèque et que je serais tout à fait heureuse de rechercher le sens de ma propre vie. Pas de réponse.

Et la lumière blanche a juste continué à s'approcher et s'approcher. Puis je me souviens avoir dit à Dieu, si c'était cela la mort, c'était un peu rasoir.

J'ai dit à Dieu qu'il devait se rappeler que la pauvreté, le célibat et l'ennui n'étaient pas des choses que je gérais très bien ... BONJOUR EST-CE-QUE VOUS M'ÉCOUTEZ ? Pas de réponse?

J'ai pris conscience du fait qu'un vaste savoir m'était offert. J'ai eu le sentiment que le moment n'était pas opportun.

Je me souviens m'être sentie très frustrée et furieuse. Je me souviens avoir maudit Dieu et puis j'ai été flanquée dans mon corps et j'ai sursauté, me réveillant dans la salle de récupération une heure avant que j'étais supposée le faire. Je me suis réveillée pour me trouver attachée au lit avec des tubes partout. J'ai déchiré le tube dans ma gorge avec mes dents, puis je l'ai arraché.

J'ai tiré l'intraveineuse de mes bras. J'étais hystérique! Totalement folle de rage. Ces pauvres infirmières et infirmiers s'étaient rassemblés autour de moi en me disant que tout allait bien maintenant - qu'ils m'avaient sauvé."

EMI de Kassandra - www.nderf.org
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 21/10/2013
Messages : 21801

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedDim 03 Avr 2016, 8:33 pm

"J’ai entendu une musique merveilleuse, et vu un tunnel de lumière que j’ai traversé à une vitesse foudroyante. Ce tunnel aboutissait à une sorte d’entrée où se trouvaient diverses entités, que je connaissais, avec qui j’ai communiqué en quelque sorte par la pensée.

C'étaient comme des guides et ils aidaient les «âmes» à traverser une rivière (le Styx?). Des bulles se soulevaient au-dessus du bassin et flottaient dans l'univers. Toutes les bulles étaient remplies de quelque chose.

Tout à coup, une belle lumière est apparue et tout le monde est tombé à genoux et a salué cette Lumière. J'étais sur le point de passer par une porte quelconque (il y avait de la belle musique derrière) quand mon nom a été appelé et j'ai eu la permission de repartir. Juste avant mon arrivée, j'ai eu une vision de stores se fermant et je savais que j'étais sourd.

Je suis sûr maintenant qu'il y a plus que notre monde actuel. Les scientifiques sont occupés à faire des recherches sur notre conscience; aussi en physique quantique, les gens essaient de résoudre l'énigme de la «vie». Il est tout à fait logique que les grands avatars aient parlé de Dieu et des sujets connexes. Imaginez qu'à une époque, ils parlaient déjà des sauts quantiques et de la nanotechnologie, entre autres choses.

Personne ne pouvait comprendre cela à l'époque, mais la science et la religion convergent de plus en plus maintenant. Nos pensées sont plus rapides que mille fois la vitesse de la lumière (300,000 km par seconde). Nous pouvons donc «trouver» tout dans notre univers, même Dieu."

EMI de RF - www.nderf.org
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 21/10/2013
Messages : 21801

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedMer 06 Avr 2016, 5:10 am

Aucun danger de mort dans cette "EMI" :

"C’est arrivé dans l’après-midi du vendredi 29 août 1997. Je me trouvais, une pelle à la main, sur la pente située à l’est de ma maison. Je m’étais mise à bêcher la pelouse pour démarrer un nouveau jardin. Je me suis appuyée sur la pelle pour faire une pause, me remémorant la magnifique conversation que j’avais eue avec un médecin ce matin-là.

Puis une chose (qui s’était déjà produite) a capté toute mon attention. J’ai entendu un genre de bourdonnement ou de sonnerie avant de ne plus rien entendre du tout. J’étais tout à fait consciente de ce silence total, comme si rien d’autre n’existait. Le temps aussi s’était modifié, il s’est ralenti ou arrêté. Je me suis sentie apaisée, totalement concentrée sur le silence. J’ai puissamment ressenti qu’il s’agissait d’une invitation au voyage. Eprouvant davantage de curiosité que d’inquiétude sur ce qui allait suivre, je me suis laissée tomber en avant.

Le monde a disparu (ou peut-être était-ce moi). Je me suis mise à tomber dans une obscurité qui s’est rapidement transformée en traînées extrêmement rapides d’une intense lumière colorée. Le déplacement était doux malgré la vitesse à laquelle je chutais. Je me suis sentie renforcée, sans crainte. Pour moi c’était une aventure et j’étais impatiente de voir ce qui allait se produire ensuite.

Et c’est un peu difficile à décrire. J’ai traversé ce tunnel, puis j’ai soudainement atterri, observant la création et la naissance de tout (de la terre aux plantes et aux animaux), les uns à la suite des autres. Cela m’a été montré à une vitesse tellement extrême que mes yeux sont devenus « rapides » afin que je puisse tout voir.

Je me souviens d’une graine qui a soudainement lancé des racines se propageant furieusement vite dans le sol. Puis sa force vitale a percé et les pétales se sont déployés, formant une magnifique rose rouge (j’ai remarqué que la couleur était plus vive comme si elle-même était vivante). La plante a paru passer de graine à fleur complète en moins d’une seconde. C’était comme voir tout passer de conception à naissance en un clin d’œil.

Je ne peux pas vraiment traduire en mot comment c’était. Les couleurs que je voyais ont évolué depuis de sombres nuances de noirs, gris et bruns à des bleus, des verts puis des rouges et des jaunes. Ensuite, je me suis retrouvée dans une pièce remplie de somptueux coussins sur lesquels j’étais assise, on m’y a offert un spectacle.

Je ne peux décrire cela que comme se trouver dans un gigantesque kaléidoscope où des images colorées changeaient rapidement de forme… toutes à couper le souffle. Puis, me sentant complètement étourdie, je me suis rapidement endormie sur les coussins moelleux."

SOBE de Cristine H - www.nderf.org
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedMer 06 Avr 2016, 5:12 am

Suite ...

"L’instant suivant, je me suis éveillée dans un espace obscur et tranquille. De minuscules points lumineux donnaient l’impression de flotter dans l’espace lointain. Je me sentais bien reposée et très calme, comme après un long sommeil.

J’ai regardé au loin pour me voir, j’étais en train de m’éveiller. Le moi (que je regardais) était recroquevillé en position fœtale. Lorsque je me suis rendu compte que je pouvais me déplacer librement, je me suis « ouverte » et j’ai flotté en douceur vers le bas, traversant la nuit, au-dessus d’un nouvel endroit en attendant que le soleil se lève.

Je me suis retrouvée dans un jardin en fleur, une grande et abondante masse de couleurs en plein épanouissement. Les fleurs, très grandes, avaient une magnifique apparence ancien monde. Ce jardin constituait une parfaite introduction pour la maison attenante. C’était un jardin heureux, il vivait avec un enthousiasme d’enfant.

Là, mon corps physique a totalement disparu. J’étais constituée de lumière et miniaturisée, tout en étant bien davantage qu’auparavant. Je pouvais voler partout dans le jardin, ma vue était extraordinaire et je pouvais zoomer sur les plus petits détails. Je m’y sentais tout à fait naturelle, la joie du jardin m’a donné la sensation d’être chez moi.

Le moi avec le corps était toujours là (bien qu’invisible), en train de regarder l’autre moi (une petite bille de lumière), vivant tout ce que ce dernier faisait. Je me suis concentrée sur les fleurs, elles étaient vivantes, immergée dans un amour pur. Aujourd’hui encore je me mets à pleurer quand j’y repense. Les couleurs du jardin étaient vivantes également, leurs teintes rendaient ternes toutes les autres couleurs d’ici-bas.

Les fleurs se balançaient comme mues par la brise. Il y avait du soleil mais il ne blessait pas les yeux. La température était parfaite et je ressentais un bien-être plus intense que jamais. Le soleil illuminait pétales et feuilles, les rendant translucides. Je volais au milieu d’eux pour jouir des formes entrelacées (comme je l’avais fait dans le kaléidoscope).

Le jardin me divertissait, j’y éprouvais non seulement de l’amour et de la joie, mais aussi de l’amusement. Mon ouïe distinguait chaque oiseau ou insecte, mais un son particulier (un bourdonnement) est en fait devenu désagréable parce qu’il s’imposait à mon attention. J’ai volé dans sa direction et me suis retrouvée face à un grand et gros bourdon. Il est entré dans une fleur et il a tout à coup été soufflé par une énorme explosion de pollen.

J’ai vu chaque grain minuscule flotter au ralenti. La tête du bourdon a pris une expression hilare, comme s’il venait de jouir du meilleur des orgasmes. Il m’a regardé droit dans les yeux, a souri, puis a volé plus loin tandis que j’éclatais de rire.

Le jardin donnait l’impression de constituer l’univers entier, j’ai vu tout son contenu dans une unique goutte de rosée sur un pétale de fleur. J’ai remercié Dieu de m’avoir permis de venir là. Je passais de tellement bons moments que j’aurais été heureuse de rester pour explorer davantage, mais c’est alors que j’ai senti « sa » présence. Je me suis envolée et j’ai vu un garçon avancer sur le chemin du jardin."
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedMer 06 Avr 2016, 5:14 am

Suite 1 ...

Il semblait avoir environ 14 ans. Il marchait le long d’un chemin empierré traversant le grand jardin fleuri en son centre et aboutissant à la porte d’entrée de la maison. Il portait une veste bleu-gris à col montant, elle paraissait faite de velours, avec des boutons brillants sur le devant. Les volants blancs de sa chemise dépassaient des manches de sa veste.

Son pantalon, ourlé au genou, était assorti à la veste. Il portait de longues chausses claires et des souliers de cuir brun sombre qui semblaient bien usés. Ses chaussures comportaient des boucles en bronze et le soleil s’y réfléchissait tandis qu’il marchait. Ses longues boucles brunes se balançaient en douceur, encadrant le sourire de son visage radieux.

Il tenait un bouquet de fleurs qu’il avait cueillies ailleurs, dans un autre jardin. Malgré son âge il avait l’air assuré, confiant. Il était heureux et fredonnait une vieille chanson stupide. Il chantait plus vite à mesure qu’il accélérait le pas et cela m’a fait sourire.

Alors que je voletais autour de lui, il a semblé ne pas me remarquer (pas plus que l’autre moi qui regardait depuis un autre endroit). Les fleurs du jardin étaient plus hautes que lui, elles étaient très enthousiasmées par sa présence… elles aimaient vraiment ce garçon. Je l’ai suivi de près et je me suis rendu compte que je pouvais ressentir sa joie.

En approchant de la porte d’entrée, j’ai remarqué que je devenais un néant invisible qui pouvait traverser les murs et même le garçon. Je me sentais incroyablement légère, chacune de mes pensées était bonne et magnifique. Le tic-tac du temps s’écoulant n’existait plus, il s’est ralenti ou il est reparti en arrière afin que je puisse intégrer chaque détail.

La fille habitait une charmante demeure rurale d’aspect européen, peut-être français. Les pierres claires paraissaient délavées par le soleil. La porte était située au centre avec une grande fenêtre de chaque côté. Les murs étaient très épais et les fenêtres posées très en arrière.

Les fenêtres de l’étage étaient beaucoup plus petites, j’ai remarqué les volets de bois à la belle patine bronzée. La porte d’entrée était magnifique, réalisée en bois massif ouvragé et peinte de couleur claire. J’ai distingué sa texture et des entrelacs délicats, j’ai dû voler plus près pour l’examiner… cette porte m’a également fait penser à des coquillages.

Elle était ornée d’un heurtoir en laiton ovale, j’ai vu l’image du garçon s’y réfléchir quand il l’a utilisé. Le temps pouvait repartir en arrière, j’ai ainsi pu voir le garçon approcher par le jardin et à nouveau éprouver tous ces merveilleux sentiments. Nous sommes arrivés à la porte encore une fois, il a frappé et nous avons attendu avec enthousiasme qu’elle s’ouvre.

Le garçon est entré par la porte, quant à moi je l’ai suivi en traversant le mur. De manière très semblable au jardin, l’intérieur de la maison était empli de soleil et de couleurs. Partout dans la grande pièce, j’ai noté la présence de vases emplis de fleurs fraîchement coupées. Les meubles étaient joliment ouvragés et recouverts de tissus aux motifs floraux et de couleurs gaies.

J’ai ensuite regardé au fond à droite de la pièce, vers le bas des escaliers, où se trouvait la fille. Elle était petite et menue, paraissant avoir environ treize, quatorze ans. Elle était si mignonne dans sa longue robe de satin jaune pâle, resserrée sur sa taille de guêpe.

Elle portait un ruban de couleur assorti noué sur la tête, de longues bouclettes châtain retombaient sur les épaules. Elle avait un visage vraiment lumineux qui semblait translucide, à l’image des pétales illuminés par le soleil. J’éprouvais ses sentiments, comme pour le garçon, je ne peux le décrire que comme de la joie pure.

Sa mère se tenait près d’elle, c’est elle qui avait ouvert la porte. Je ne percevais pas les émotions de cette femme qui, bien que paraissant heureuse pour elle, était un peu inquiète mais le cachait à sa fille à peine capable de contenir son enthousiasme. Celle-ci s’était précipitée dans les escaliers pour ouvrir la porte, mais la mère semblait penser qu’il n’était pas convenable qu’elle ouvre.

Par la fenêtre, nous avons (à nouveau) regardé le garçon qui parcourait joyeusement le chemin en direction de la porte. Puis j’ai pour la première fois éprouvé de la peur, j’ai prestement tourné le regard sur la gauche, vers une pièce que je venais juste de remarquer.

Cette salle était sombre, mais j’ai distingué un homme assis sur une chaise, regardant par l’autre fenêtre en façade le garçon qui approchait. La chaise n’était pas face à moi, je ne voyais donc qu’un côté de sa tête. En direction de cette pièce ma vue était floue, pas du tout comme la vision super nette partout ailleurs.

Très à contrecœur, j’étais sur le point de pénétrer dans cette salle, mais quelque chose m’en a empêchée. La pression de l’urgence s’est tout à coup fait sentir, j’ai donc mis ce sombre sentiment de côté et je suis revenue vers la fille, tandis que le garçon frappait et que la porte s’ouvrait.

La fille a pris une profonde inspiration (moi aussi) lorsque la porte s’est ouverte. Quand le garçon et la fille se sont enfin retrouvés face à face, ils n’ont pas prononcé une parole, j’ai par contre ressenti tout ce qu’ils ont « exprimé ». J’ai éprouvé toutes les émotions de chacun d’eux, j’ai à nouveau remonté le temps, avec la fille cette fois, afin de ressentir ses émotions et de regarder par la fenêtre tandis qu’il arrivait par le jardin.

Toutes les deux, nous pouvions à peine contenir notre joie et nous-nous sommes précipitées dans les escaliers alors qu’il était sur le point de frapper. Je les ai contemplés en train de se regarder l’un l’autre avec un sourire juvénile. Je me suis tout à coup retrouvée dans le garçon, la voyant à travers ses yeux, le regardant lui également avec ses yeux à elle.

J’ai ensuite vu leurs reflets qui me regardaient. Puis j’ai eu la sensation de les traverser tous les deux simultanément, tout en ressentant leur amour. Ensuite est venu le moment d’être propulsée là où je me trouvais précédemment, debout sur la pente, appuyée sur ma pelle.

En regardant autour de moi, j’ai été stupéfaite de me rendre compte à quel point ma vue semblait toujours aussi nette, l’herbe était d’un vert bien plus vif. Je voyais chaque brin d’herbe s’agiter comme animé par sa propre vie. Les sons d’insectes et d’oiseaux, proches ou lointains paraissaient plus distincts et harmonieux.

Je me sentais incroyablement bien, énergique. J’étais heureuse et triste en même temps. Après quelque temps, les couleurs sont redevenues normales, mais horriblement ternes en comparaison du jardin. Tout ici est terne, sombre en comparaison. Pendant ma décorporation j’ai vraiment senti la présence de quelque chose de bien plus grand que nous."

gloire
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedJeu 21 Avr 2016, 10:59 pm

"Il y a sept ans, j'avais dix ans. Je suis tombée dans un coma diabétique. Mes parents m'ont immédiatement emmenée à l'hôpital où on leur a dit que j'avais également eu une congestion cérébrale du côté gauche de mon cerveau, qui en avait détruit la plus grande partie. Ils ont dit que j'allais mourir dans les vingt-quatre heures. Tous mes organes s'arrêtaient de fonctionner.

Je ne suis pas morte. Quand j'ai sombré dans le coma à la maison, JESUS est apparu à côté de mon lit et m'a dit d'aller avec Lui. Je l'ai fait. Il m'a emmenée dans le monde des âmes ou ce que vous appelez le paradis et m'a montré beaucoup de choses. J'ai dû voir toute sa vie. Il m'a montré l'enfer, où les gens mauvais sont allés.

JESUS m'a emmené voir mon grand-père, ma sœur, ma tante et beaucoup d'autres personnes pendant que j'étais là-bas. J'ai rencontré beaucoup d'autres personnes aussi. On m'a emmené dans un champ où j'ai fait ricocher des pierres sur un lac avec JESUS. Nous avons aussi nagé dans l'eau et on s'est éclaboussé avec de l'eau. Nous avons nagé avec des dauphins. Plus tard, JESUS m'a laissé voler avec un aigle. C'était amusant.

En fin de compte, on m'a dit que je devais repartir. J'ai dit non, que je voulais rester avec lui. Alors Dieu est venu et on a discuté. Je ne pouvais rien lui refuser, donc je lui ai dit que je repartirais. Je l'ai serré dans mes bras, ainsi que JESUS.

JESUS m'a ramenée à mon corps et m'a dit de me coucher par-dessus et que je le réintégrerai. Il m'a prévenue que j'éprouverais beaucoup de souffrances. Je me suis couchée et je me suis réveillée de mon coma. J'ai vu mon père qui me regardait. Je lui ai dit que j'avais faim. L'infirmière a demandé si j'avais vraiment parlé. Mon père lui dit que oui.

J'avais été dans le coma pendant trois jours. J'ai passé ces trois jours avec JESUS. Je ne peux même pas commencer à vous raconter les choses que j'ai vues et vécues pendant ce séjour. Je suis heureuse d'être revenue, mais serai heureuse de retourner vivre avec JESUS et Dieu."

EMI de Denise M. - www.nderf.org
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedMar 10 Mai 2016, 7:58 pm

"J’ai pris conscience que j'étais quelque part et au début, je me suis attendue à voir, à entendre, etc. pour revenir, mais rien de cela ne s’est passé. Je m’interrogeais sur ma condition physique; étais-je aveugle ou quoi ?

Je me suis souvenue que j’étais en train d’être étranglée, que j’essayais de respirer, que j’avais eu peur et tout est devenu noir et ... Alors je savais que j'étais ailleurs. C’était effrayant et je ne comprenais pas. J'étais dans un vide, sans la moindre sensation et même si j’avais peur, je me sentais en sécurité.

Il n’y avait ni froid, ni chaleur, ni son, ni commencement ni fin. Je le savais. Pourtant, le fait de le savoir m’a fait encore plus peur. J’ai dû accepter le fait que j’étais sortie de mon corps mais que j'existais toujours.

Dans ma vie, j’avais d’abord cru en Dieu, avant d'être en colère contre lui, de le haïr, puis de puiser dans le satanisme et la sorcellerie, avant de sombrer dans l’indifférence, et enfin me tourner vers la science.

J'étais une scientifique pure et ne croyais absolument pas à ce genre de chose! Le temps a passé d'une manière étrange et je sais maintenant qu’on m'a donné le temps nécessaire pour accepter la réalité et me calmer.

Quand je me suis sentie calme et en paix, j’ai regardé autour de moi, ce qui est drôle à dire puisque je ne «recherchais» rien dans le sens traditionnel, mais je regardais et ne voyais rien. Je pense que je pensais que j’étais peut-être condamnée et que l'enfer était le fait d’être enfermée dans ce vide pour toute l'éternité.

Quel que soit ce que j’essaie, rien ne changeait. Ensuite, je suis devenu anxieuse et peut-être un peu résignée, puis j’ai vu une petite lumière. Cela aurait pu être un trou d'épingle dans un tissu noir. C’était si petit. Comme c’était la seule chose à regarder, je l'ai regardée.

Eventuellement, j'ai osé me demander ce que c’était. Quand j’ai pensé que je voulais me rapprocher suffisamment pour voir de quoi il s’agissait, je m’y suis retrouvée! Cela m’a stupéfiée.

J’ai regardé et j’ai vu un film, faute d'une meilleure description, se dérouler à travers le vide au-dessus, au-dessous, et derrière, venant de nulle part et disparaissant dans nulle part. Il montrait ma vie, sur cette terre, et je connaissais ces gens, et pourtant j’avais oublié qui ils étaient, ou j’avais ignoré leurs liens avec moi et ma vie.

Je les «sentais», leur douleur et joie, leur amour et espoir, leur désespoir, etc. J'étais paralysée, submergée par un tsunami d'émotions, les pensées et les rêves, les leurs et les miens tels quels à l'époque. Je pense que ce film a commencé avant ma naissance jusqu'au moment de mon attaque et d'une manière étrange, continuant un peu après.

Pendant qu’il m’emportait et m’absorbait, j’ai saisi de façon dévastatrice comment j’avais blessé les autres, sans le savoir, j’ai compris que des gens que j’avais cru bons étaient vraiment diaboliques, et de même, certains qui m’avaient paru être de mauvaises graines étaient bons. Je me suis vue comme je ne m'étais jamais vue auparavant, et j'avais honte, mais aussi je devais revivre tous ces abus horribles, y compris certains j'avais oublié, une fois de plus dans les moindres détails douloureux.

Je suis devenue consciente d'une présence avec moi. Cette présence était si vaste et inimaginable qu’au début, je n'étais pas sûre de ce que je ressentais, mais alors j’ai su que c’était Dieu. Il était partout et tout, le commencement et la fin, et il était l'Amour.

J’ai appris que l'amour est un pouvoir capable de rivaliser avec tous les pouvoirs réels et perçus dans l'univers, quelque chose que je ne pourrais jamais avoir compris sans cette expérience. Au fur et à mesure que la revue de ma vie progressait – et à ce propos, je ne savais pas comment l'appeler jusqu'à un moment précis au cours de la dernière décennie – son rythme s’accélérait.

C’était de mauvais augure, je me sentais malmenée par tout cela à la vitesse de la lumière, et je savais que si j’arrivais à la fin, je serais morte. J’ai pensé que peut-être cela signifiait une seconde mort parce que j’étais terrifiée et aux confins de mon cœur, je voulais arranger les choses.

Je me souviens que je connaissais mon but, je connaissais toutes les réponses à mes questions, et je me souviens que je savais que je n'avais pas fait ce que je devais. Ce n’était pas entièrement ma faute, mais je ne voulais pas blâmer les autres, étant immergée comme je l'étais dans la vérité complète. Je l'ai souvent dit à d'autres gens, je préfère rester allongée nue devant le monde entier, que de repasser par ça. Impossible de prendre la fuite, nulle part où se cacher.

J’ai commencé à prier et à prier et c’était comme si mes «yeux» étaient fermés, mes «mains» serrées et j’étais «à genoux» suppliant Dieu de m’offrir une autre chance. Je lui ai dit que je revivrais tout cela encore une fois, dix fois, pour recevoir une nouvelle chance. Comprenez la gravité de cette déclaration. Ce n’est pas comme dire à quelqu'un de ci, de là, « Je le ferai à nouveau », c’est beaucoup plus profond avec un impact incontournable.

Je jetai un coup d’œil au film de temps à autre, me disant que s’il ralentissait, cela signifierait que je retournerais de nouveau dans ma vie à ce moment et que ça n'avait pas d'importance si je revenais à l'âge de deux ans, à dix ans ou même, plus âgée que quand cet événement avait vu ma mort. Le film se déroulait plus vite que cela semblait possible et j’ai ressenti sa force.

Soudain, je savais que j’avais atteint le bout, quand je me suis sentie plus vielle, beaucoup plus âgée, presque comme si j’étais allée plus loin que mes seize ans sur terre. J’ai eu le sentiment de tomber dans le vide et je me croyais perdue, pas pardonnée, condamnée. Pourtant, j’ai attendu, «retenant mon souffle» en quelque sorte, les yeux fermés, remplie de peur et de crainte et ne pouvant pas me résoudre à regarder ou écouter.

Un long moment a paru se passer, puis j'ai eu une légère sensation de mouvement et je me souviens avoir pensé que je me déplaçais très rapidement vers une destination, mais privée des références traditionnelles comme des objets ou la lumière ou sentir l'air passer.

Je ne regardais toujours pas parce que j'avais trop peur de regarder, puis j'ai entendu quelque chose de très lointain, un très petit son. Il devenait de plus en plus fort et c’était assourdissant. Je peux seulement dire qu'il ressemblait à un milliard de cloches d'églises sonnant à la fois.

C’était indescriptible et son volume a augmenté au-delà de tout ce que j’aurais cru possible, mais c’était étrange du fait que je ne pouvais pas le « sentir » comme je l’aurais senti dans mon corps en entendant un bruit aussi fracassant. Cela sonnait comme si je voyageais dans un tunnel, puis derrière ce bruit, il y avait un son différent. J'ai écouté et tendu l’oreille vers ce son. (...)"

EMI de Ally D. - www.nderf.org
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 28 Mai 2016, 1:17 am

Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedJeu 14 Juil 2016, 1:45 am

http://www.film-streaming.co/streaming-la-voix-des-morts-la-lumiere.php#a
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedVen 05 Aoû 2016, 5:39 am

"C'était un soir d'été dehors devant un bar de quartier où tous les jeunes se retrouvent pour la soirée. Suite à une discussion sur la possibilité de pouvoir endormir quelqu'un en lui serrant la cage thoracique , un premier copain à essayé sans résultat, ensuite se fut mon tour, et je fis ce que le copain avait fait.

C'est là que je me suis retrouvé ailleurs dans une sorte de tunnel. Au milieu , il n'y avait rien autour juste ce tunnel ouvert, pas du tout étouffant et très lumineux et de plus en plus lumineux au fur et à mesure jusqu'au bout où je distingue au moins 3 silhouettes d'êtres , sans pouvoir les voir ni savoir de qui il s'agissait .

Simplement des êtres que j'appellerais des êtres de lumière , tous très bien faisant !! Ils se trouvaient débout et au bout m'attendant sans bouger , sans rien faire, n'y rien dire, mais ils étaient là pour moi, prêts à m'accueillir . Je ne sais pas qui c'était. Je me rappelle qu'il y avait une silhouette devant plus grande que les autres et toutes étaient claires et se distinguaient parfaitement de cette lumière environnante d'une clarté indicible, mais pas du tout aveuglante mais plutôt apaisante.

Cet endroit n'avait rien de comparable avec ce que je connais . Je sentais que j'étais dans un endroit paisible , accueillant, positif . Je me sentais bien . et ...

Tout d'un coup j'ai repris connaissance car un copain était en train de me mettre des claques depuis un certain temps , j'étais allongé par terre et tout de suite mes premiers mots ont été :

"Mais pourquoi tu m'as réveillé il fallait me laisser , j'étais bien".

Je leur ai raconté tout et ils ont pensé que j'avais rêvé .

Je ne me suis jamais senti aussi bien dans ma vie; ce moment a changé ma vie !! Il m'aide tous les jours, m'empêche de faire du mal, me donne de la force pour continuer à vivre malgré les épreuves, Je n'ai plus jamais eu peur de la mort car maintenant je sais ce qui m'attend.

J'avais 18 ans et je n'avais jamais entendu parlé EMI , je n'ai jamais parlé de tout cela pendant des années à part rarement à mon entourage proche.

Ce n'est que des années après que j'en ai entendu parlé et compris que je n'étais pas le seul et depuis longtemps .

Depuis j'en parle plus et en envoyant quelques signes dans les conversations avec les gens, j'ai trouvé une copine et un copain à qui c'est arrivé aussi, mais autrement bien sûr."

EMI de Alain R - www.nderf.org

Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedLun 15 Aoû 2016, 7:28 pm

"Je n’arrêtais pas de tomber en tourbillonnant dans le ciel obscur, saisi par une pure terreur, noire et paralysante. Au lieu de me réveiller comme au cours des « rêves de chute » précédents, je tombais encore et encore. Je tournoyais hors de contrôle, en chute libre dans l’obscurité.

Tout en tourbillonnant, j’ai progressivement remarqué une lumière douce dans un coin du ciel noir. Cette lumière a attiré mon attention, elle semblait m’apaiser. Plus je la regardais, plus elle m’attirait. Plus je me concentrais sur elle, plus je me calmais, même si je luttais pour la garder dans mon champ de vision.

Je me suis alors rendu compte que je tombais dans sa direction. Plus j’en approchais, plus son intensité augmentait. Une profonde sensation de paix et de chaleur est née dans mon chakra de la base, s’étendant vers le haut dans tout le corps tandis que le tournoiement ralentissait.

Mon arrivée

A l’horizon lointain, se silhouettant contre la lumière, j’ai vu ce qui au début ressemblait à une ligne irrégulière barrant le ciel nocturne. En approchant, elle s’est muée en un alignement de personnes s’étendant à l’horizon.

Quand ces personnes sont venues m’accueillir, à contre-jour de la lumière, je les ai toutes reconnues. Certaines avaient été impliquées dans ma vie sur terre, d’autres non. Il y avait mon grand-père Amos, accompagné de Butch, mon chien préféré qui agitait la queue en signe de bienvenue. Tous deux constituaient des personnages centraux de la meilleure partie de mon enfance.

Il y avait aussi Frank, mon vieux grand-père sage, avec son sourire en coin interrogateur. Le comité d’accueil comprenait ma gentille tante Eleanor, ainsi que Sydney, mon oncle favori. Il y avait même un voisin qui habitait une ferme en amont de la rivière, il avait toujours été bon pour moi. Il m’avait donné du travail alors qu’il n’avait pas vraiment besoin d’aide.

J’ai vu ma maîtresse d’école préférée, ainsi que d’autres personnes qui avaient joué un rôle dans ma vie sur terre et que j’avais perdues de vue. Même si c’était merveilleux de revoir ceux que j’avais aimé lors de mon incarnation actuelle, il y avait aussi les autres, des entités que j’avais connues et aimées en d’autres temps et d’autres lieux que ceux de ma vie actuelle.

Lorsque nous-nous sommes rassemblés, la chaleur au fond de moi a continué à monter. J’ai rapidement été envahi par le sentiment d’amour le plus intense que j’aie connu. L’amour s’écoulait au tréfonds de moi-même et rejaillissait sur ceux qui m’entouraient.

D’une certaine façon j’éprouvais la sensation d’un retour à la maison, comme jeune homme sur terre, lorsque j’étais revenu d’Europe pour la première fois. J’étais alors impatient de revoir mon foyer dont l’armée m’avait éloigné pendant trois ans.

En roulant sur la vieille route familière, en direction de la ferme où je savais que ma mère et mon père m’attendaient, j’ai ressenti ce sentiment d’amour chaleureux, profond, inconditionnel du retour à la maison. Toutefois, le comparer à ce que je ressentais pendant l’EMI, reviendrait à comparer une goutte d’eau salée à l’océan.

Le retour chez moi

J’avais cru que la mort ne menait qu’au néant. J’avais tort.

Ma mort n’a pas consisté à m’endormir au sein du néant éternel. Au lieu de cela, ce fut un éveil à une réalité que je n’aurais pu imaginer. En étant accueilli par ceux que j’avais aimés, j’ai eu la sensation de me dissoudre dans l’amour le plus intense que j’aie connu.

L’amour passait sur moi tel les vagues d’un grand tsunami ; un amour heureux, joyeux, plein d’attentes, de promesses et d’aboutissements. Aucune parole n’a été échangée. Les pensées étaient transmises instantanément, avec une netteté parfaite, d’une partie de l’esprit éternel vers une autre ; sans possibilité de retenir ou de juger quoi que ce soit.

Il s’agissait intégralement d’exprimer et célébrer l’amour. Sur terre cette réunion, entre les membres d’un antique groupe d’âmes fêtant le retour d’un des leurs, aurait été incompréhensible. Progressivement, en regardant ceux qui étaient rassemblés pour m’accueillir, je me suis rendu compte que tous étaient là.

Etonnamment, il n’y avait pas que ceux de ma vie présente, mais aussi ceux d’une vie antérieure en Allemagne. J’ai réalisé que les mêmes âmes ont pu jouer des rôles différents au cours de multiples vies. Parfois ces âmes ont été ma fille, mon épouse ou ma mère. Alors qu’au début cette idée m’a surpris, j’ai rapidement éprouvé de l’humilité, qui étais-je pour dire à Dieu ce qu’il pouvait ou ne pouvait pas faire de sa création ?

Juste parce que des enseignants de catéchisme avaient des idées différentes sur le fonctionnement des choses ? Cela importait vraiment peu.

Ma joie s’est approfondie lorsque je me suis rendu compte que je n’avais laissé derrière moi qu’un vestige terrestre de ceux que j’aime. L’essence de chacune de ces âmes était alors également là avec moi. A part mes amis et ma famille, il y avait les Allemands amicaux qui m’avaient paru extraordinairement familiers quand j’étais un jeune soldat en Allemagne.

J’ai alors compris pourquoi ils me semblaient si familiers à l’époque, ils avaient constitué ma famille et mes amis lors d’une vie antérieure là-bas. A cet instant, j’ai réalisé que je n’avais rien laissé sur terre. L’essence éternelle de tous les êtres chers de cette vie, ainsi que de toutes les autres incarnations, étaient là pour m’accueillir.

La seule chose que j’avais abandonnée, c’était un personnage jouant un rôle dans une pièce dont nous avions choisi de faire l’expérience. Dans l’intervalle, notre véritable essence éternelle demeurait dans le royaume de Dieu. Soudainement, tout devenait tellement simple.

Tandis qu’on me faisait visiter, on m’a expliqué que la majorité de notre connaissance céleste, éternelle, est effacée pour la durée des vies que nous avons choisies sur terre. Nous devons oublier temporairement la plus grande partie de ce que sait déjà notre moi supérieur, nous pouvons ainsi nous immerger dans les rôles que nous avons choisi de jouer.

Par ailleurs, on m’a indiqué que me rappeler toutes ces connaissances et souvenirs pouvait prendre du temps. Afin de faciliter le retour dans de monde, on m’a conseillé d’envisager mon séjour sur terre comme une longue visite dans le parc d’attraction suprême, de le considérer comme un endroit comportant des parcours passionnants et des aventures variées, dont je pouvais choisir de faire l’expérience ou non.

On m’a également rappelé que la seule raison pour laquelle nous quittons le monde céleste, c’est l’enthousiasme, la diversité, l’aventure et le divertissement qu’offrent ces différentes incarnations. Par contre, emmener toutes nos connaissances célestes avec nous dans nos diverses aventures, aurait dégradé l’expérience même que nous avons choisi de vivre.

Quelqu’un là-bas m’a dit que je devais comparer nos parcours dans d’autres mondes au choix d’un nouveau roman : on peut choisir un nouveau livre en fonction de son état d’esprit. De plus, si on connaissait tous les rebondissements et coups de théâtre avant d’entamer la lecture, le plaisir serait gâché.

Ainsi qu’une entité l’a fait remarquer par une boutade : « Si notre part éternelle, divine, se lasse de chanter et de jouer de la harpe, il existe des milliers d’autres univers créés pour que nous croissions spirituellement, que nous-nous divertissions. L’éternité c’est long si on ne fait que jouer de la harpe. ».

Cette notion est très bien exprimée dans « Un cours en miracles » : « Nous ne sommes ici que pour trois raisons : nous rappeler qui nous sommes ; aider les autres à se rappeler qui ils sont ; et … profiter du voyage… à moins, bien-sûr, d’exercer notre libre-arbitre et de choisir de n’en rien faire. »


Pendant qu’on me guidait, on m’a expliqué que de ce côté-là du voile céleste, tout ce qu’on souhaite est accordé instantanément. Il suffit d’en ressentir le désir. C’est par contre ce qui motive l’existence de tous les mondes extérieurs au paradis. Obtenir tout ce qu’on veut en permanence provoque l’envie de diversité, de changement, de défi. C’est comme un jeu dans lequel tout le monde gagnerait, il deviendrait vite ennuyeux et on en chercherait un autre plus stimulant.

Je ne sais comment, tout cela paraissait familier. Pour montrer le processus de satisfaction instantanée, l’un d’eux m’a demandé de penser à quelque chose dont j’avais vraiment envie. A la réflexion, ce que j’ai choisi semble curieux.

Je me trouvais en effet dans un lieu tellement estimable pour démontrer une notion aussi importante, mais j’ai tout à coup eu très envie d’une part du fameux gâteau au chocolat maison confectionné par ma mère, avec son glaçage spécial au caramel. Dès que j’ai pensé à ce gâteau, ma mère terrestre m’a tendu le plus gros morceau de gâteau au chocolat noir que j’aie vu de toute ma vie. Oserais-je dire que c’était paradisiaque ?

Bien que ma mère soit apparue au milieu de nous, je savais qu’une partie d’elle se trouvait toujours sur terre, elle n’était en effet pas encore morte. J’imagine qu’elle était probablement endormie, rêvant qu’elle faisait avec amour un gâteau au chocolat divin pour son fils.

Après qu’on m’ait guidé pendant ce qui m’a paru être des minutes ou des heures, un profond silence s’est mis à régner sur toute chose. Une Présence englobant-tout a dominé le groupe d’âmes tandis que ses membres s’estompaient en arrière-plan.

C’était comme se trouver dans un supermarché dont la musique d’ambiance serait mise en sourdine tandis qu’une voix annoncerait : « Au rayon numéro 7, grande promotion sur les pommes Rouge Délicieuse. ».

La prise de décision

Alors que tout le reste s’estompait, une Voix (qui n’en était pas du tout une) a résonné : « Bienvenue chez toi, mon fils, tu as fait du bon travail. ». Constamment sur un ton d’amour et d’acceptation profonds, la voix a poursuivi : « Mais tant que tu possèdes un corps sur terre, souhaiterais-tu éviter d’en prendre « un autre » ? »

J’ai immédiatement compris ce qui était évoqué. On me demandait de repartir pour des scènes importantes qui devaient se jouer dans ma pièce en cours. Lorsque je me suis réincarné dans cette vie-ci, j’ai accepté de jouer le rôle de père pour mes deux filles. On me demandait donc si je souhaitais continuer d’honorer cet engagement.

D’autre part, au moment de ma mort, je ne croyais en aucune forme de réincarnation, ni en quoi que ce soit de religieux ou de spirituel. Malgré cela, j’ai immédiatement compris qu’on me demandait si je voulais reprendre la pièce terrestre que je venais de quitter.

Mon enseignante en catéchisme m’avait toujours dit qu’il n’y avait aucune souffrance au paradis. Je peux maintenant affirmer (au moins dans mon cas) qu’elle avait tort. J’entends encore la détresse dans l’écho de ce « Nonnnnnnnnn » qui résonne toujours quelque part dans ces mondes célestes.

Au plus profond de moi-même, dans les tréfonds de mon âme, je savais que je ne voulais pas revenir. Comme le dit le poète John Gillespie Magee : « après m’être libéré des amers liens terrestres pour toucher le visage de Dieu », je voulais rester. Après avoir fait l’expérience du « paradis », je ne voulais en aucune manière repartir prématurément sur terre. Si la terre est un parc d’attraction, alors s’ils le voulaient ils pouvaient bien profiter de toute la part « inutilisée de mon ticket ».

J’avais joué assez de pièces pour un bon moment, j’en avais terminé avec ce théâtre terrestre qui s’était transformé en bouge minable et vulgaire. A l’évidence, ma vision de ce monde s’était dégradée dans les derniers rebondissements de mon aventure. C’était comme si je m’étais coincé le pied dans le rail des montagnes russes.

Même s’il y avait ici-bas des gens que (en termes temporels) j’avais aimé autant que le permettent les conditions terrestres, je n’avais aucun désir de revenir après avoir découvert l’alternative. Depuis cette perspective, je voyais à quel point est vain le monde que je venais de quitter.

Dans l’au-delà, j’allais rester pour toujours avec des âmes qui m’avaient aimé depuis le début des temps et qui continueraient à m’aimer éternellement. De plus, j’avais alors appris que les êtres chers restés sur terre allaient rapidement nous rejoindre. Cela pouvait leur sembler des années, mais ce ne seraient que quelques instants pour nous. Le temps est ainsi bizarre depuis une perspective céleste.

Que peut dire un père, alors que (de façon métaphorique) je « prenais la porte » ? La Voix a poursuivi : « Puisque tu vas rester là-bas quelque temps, tu pourrais faire plusieurs choses pour moi. Mais, ne t’inquiète pas, afin que nous puissions communiquer, je vais te faire envoyer un manuel d’Orientation Intérieure par tes Guides Spirituels.

Tu en as déjà la capacité, mais tu ne sais pas écouter. Le livre que je vais t’envoyer te permettra de débuter. ». Avec un immense sentiment de perte, je suis retourné à ma vie. Je ne me rendais pas compte que mon véritable voyage ne faisait que commencer. A l’époque, je n’aurais jamais pu mesurer ce qui m’attendait. Je ne comprenais pas qu’on allait me mener, sur terre, au même genre de bonheur que celui du paradis que je n’avais pas voulu abandonner.

J’étais également incapable de mesurer que l’orientation intérieure pouvait apporter la sorte de bonheur que j’avais recherchée étant petit. Le comble, c’est qu’il m’ait fallu mourir pour découvrir le bonheur que j’allais vivre.

Au cours des quelques années suivantes, j’ai été ramené dans l’au-delà en plusieurs occasions. Lors de l’un de ces voyages, on m’a montré pourquoi la mort et l’agonie ont acquis une telle mauvaise réputation. Après tout, il n’y a de mon point de vue rien à craindre de la mort.

Ce n’est que le début d’une nouvelle aventure ; une autre chance de s’exprimer différemment avec des âmes qu’on a aimées lors de nombreuses vies, dans de nombreux mondes. Maintenant je considère la mort comme un e-ticket pour le meilleur des parcs d’attraction, c’est moi qui choisis le parc dont je veux faire l’expérience. Je choisis également les attractions que je veux y tester. Celles-ci peuvent être aussi effrayantes que paisibles et affectueuses.

C’est toujours mon choix. Si vous n’aimez pas l’attraction que vous pratiquez, quittez-la et à la prochaine occasion, trouvez-en une qui soit davantage à votre goût. Après tout, Dieu a créé les humains à son image, il a promis une éternité de joie et de bonheur. Comme l’éternité c’est très long, qu’elle n’a ni début ni fin, elle couvre tous les temps, partout. Ces derniers temps, j’ai tenté de déterminer si je ne fais pas quelque chose de travers quand je n’apprécie pas l’aventure."

EMI de Duane S - www.nderf.org
Revenir en haut Aller en bas
dan26
.
.


Date d'inscription : 01/11/2016
Masculin
Messages : 2032
Pays : France
R E L I G I O N : Athée de raison

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 7:02 am

Tous ces témoignages  bien connus (dont els premiers ont été regroupés dans les livres de Moody )  sont la preuve qu 'effectivement on peut avoir cette sensation .

Je vous conseille à tous de vous rapprocher des travaux fait par cette nouvelle science  appelée la neurothéologie  facile avec Google , et des sciences dites cognitives  .
Ces sensations sont emises par les cerveaux, par réaction à certains produits chimiques emis par le cerveau comme les endorphines ou  les endomorphines , ou une altération momentanée  du girus angulaire . Elles peuvent etre ressenties  également  avec des produits  dits hallucinogènes comme le LSD,  l’Ayahuasca,  la psilocybine, et d'autres produits psychédéliques appelés etc la liste est longue .


Donc conclusion toutes ces sensations  EMI, ou NDE, OBE, Conscience modifiées  etc sont émises par le cerveau
Désolé
Ne pas oublier  que ce ne sont que des témoignages de personnes  qui ont ressenti cela .

je ne vois que des messages de CHRISTOPHEG, un administrateur a t'il le droit de troller ?

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 7:12 am

@Dan26 a écrit:
Tous ces témoignages bien connus (dont els premiers ont été regroupés dans les livres de Moody ) sont la preuve qu 'effectivement on peut avoir cette sensation .

Faux.

@Dan26 a écrit:
Je vous conseille à tous de vous rapprocher des travaux fait par cette nouvelle science appelée la neurothéologie facile avec Google , et des sciences dites cognitives .

Pas la bonne science. Faux.

@Dan26 a écrit:
Ces sensations sont emises par les cerveaux, par réaction à certains produits chimiques emis par le cerveau comme les endorphines ou les endomorphines , ou une altération momentanée du girus angulaire . Elles peuvent etre ressenties également avec des produits dits hallucinogènes comme le LSD, l’Ayahuasca, la psilocybine, et d'autres produits psychédéliques appelés etc la liste est longue .

Dramatique.

@Dan26 a écrit:
Donc conclusion toutes ces sensations EMI, ou NDE, OBE, Conscience modifiées etc sont émises par le cerveau
Désolé
Ne pas oublier que ce ne sont que des témoignages de personnes qui ont ressenti cela .

Tu es loin de ton terrain de chasse, cher. Quand tu viendras avec quelque chose qui ne m'endorme pas, on en reparlera.

@Dan26 a écrit:
je ne vois que des messages de CHRISTOPHEG, un administrateur a t'il le droit de troller ?

Un membre sans argument peut-il faire diversion ? Bien sûr qu'il peut ! Ne t'en prive pas.





Revenir en haut Aller en bas
mick
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 10/11/2010
Féminin
Messages : 7765
Pays : canada
R E L I G I O N : chrétienne

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 7:53 am

petite histoire véridique de Mick,

ma grande amie de 50 ans d'amitié, un soir qu'elle dormait,

elle fut réveillée par une apparition au pied de son lit,

c'était sa mère qui lui souriait, un heure après elle reçue

un appel de l'hôpital que sa mère venait de décéder ,

mais cette histoire ne finit pas là,

le lendemain toutes les soeurs réunies à l'hôpital, sur les 7 enfants,

3 de ses soeurs ont eu la même vision de leur mère qui leur a apparut au pied de leur lit

et toutes furent prise de leur sommeil et l'apparition était toutes à la même heure,

l'heure exacte de sa mort.
.

Revenir en haut Aller en bas
dan26
.
.


Date d'inscription : 01/11/2016
Masculin
Messages : 2032
Pays : France
R E L I G I O N : Athée de raison

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 7:54 am

[quote]
@CHRISTOPHEG a écrit:


Faux.
Merci de donner tes arguments , faux ne veut rien dire si ce n'est pas argumenté



Citation :
Pas la bonne science.  Faux.
exemple :
http://www.psychoactif.org/psychowiki/index.php?title=K%C3%A9tamine,_effets,_risques,_t%C3%A9moignages#Les_effets_recherch.C3.A9s;
va voir effet recherché de la Ketamine  



Citation :
Dramatique.
Voir par exemple  les travaux à ce sujet  du professeur Chambon, médecin psychiatre spécialiste de la medecine psychédélique   avec son etude sur les pouvoirs thérapeutiques , des Hallucinogènes .



Citation :
Tu es loin de ton terrain de chasse, cher.  Quand tu viendras avec quelque chose qui ne m'endorme pas, on en reparlera.
Je viens de te donner une référence en veux tu d'autres , que tu puisses controler . es tu aller voir la neurothéologie  par exemple  veux tu un lien .Ne serais tu pas en train de mettre ta tête dans, le sable  comem l'autruche .
aller je suis bon prince, je pense qui tu n'as pas le temps de chercher un seul clic te suffira, dis moi ce que tu en penses ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Neuroth%C3%A9ologie


Citation :
Un membre sans argument peut-il faire diversion ?  Bien sûr qu'il peut !  Ne t'en prive pas.
Ce n'est pas ma méthode .
amicalement
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 7:57 am

@dan26 a écrit:
Citation :

Merci de donner tes arguments , faux ne veut rien dire si ce n'est pas argumenté




exemple :
http://www.psychoactif.org/psychowiki/index.php?title=K%C3%A9tamine,_effets,_risques,_t%C3%A9moignages#Les_effets_recherch.C3.A9s;
va voir effet recherché de la Ketamine  




Voir par exemple  les travaux à ce sujet  du professeur Chambon, médecin psychiatre spécialiste de la medecine psychédélique   avec son etude sur les pouvoirs thérapeutiques , des Hallucinogènes .




Je viens de te donner une référence en veux tu d'autres , que tu puisses controler . es tu aller voir la neurothéologie  par exemple  veux tu un lien .Ne serais tu pas en train de mettre ta tête dans, le sable  comem l'autruche .



Ce n'est pas ma méthode .
amicalement





Je ne te poserai qu'une question. Comment la kétamine peut-elle expliquer qu'une personne relate des événements qui se sont passés à des kilomètres de l'endroit où se trouve son corps ?

Preuve jusqu'à l’écœurement du jury, bien entendu.

Si tu veux, tu peux faire un troll en me demandant les preuves sans répondre à la question.
Revenir en haut Aller en bas
dan26
.
.


Date d'inscription : 01/11/2016
Masculin
Messages : 2032
Pays : France
R E L I G I O N : Athée de raison

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 7:58 am

[quote]
@mick a écrit:
petite histoire véridique de Mick,

ma grande amie de 50 ans d'amitié, un soir qu'elle dormait,

elle fut réveillée par une apparition au pied de son lit,

c'était sa mère qui lui souriait, un heure après elle reçue

un appel de l'hôpital que sa mère venait de décéder ,

mais cette histoire ne finit pas là,

le lendemain toutes les soeurs réunies à l'hôpital, sur les 7 enfants,

3 de ses soeurs ont eu la même vision de leur mère qui leur a apparut  au pied de leur lit

et toutes furent prise de leur sommeil et l'apparition était toutes à la même heure,

l'heure exacte de sa mort.
.

facile à expliquer là aussi , il suffirait de pouvoir questionner en directe ton amie . Désolé je suis habitué à ce type de témoignages .

amicalement
Revenir en haut Aller en bas
dan26
.
.


Date d'inscription : 01/11/2016
Masculin
Messages : 2032
Pays : France
R E L I G I O N : Athée de raison

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 8:02 am

@CHRISTOPHEG a écrit:
Je ne te poserai qu'une question.  Comment la kétamine peut-elle expliquer qu'une personne relate des événements qui se sont passés à des kilomètres de l'endroit où se trouve son corps ?

Preuve jusqu'à l’écœurement du jury, bien entendu.

Si tu veux, tu peux faire un troll en me demandant les preuves sans répondre à la question.
Rien de plus simple ; merci de me donner ta source avec précision, as tu vu toi même la personne qui a dit cela , ou est ce le témoignage d'un témoignage, d'un témoin qui a témoigné de quelqu'un qui lui a raconté que ?
Peux tu être très très précis pour ta source STP .
Je te répondrai avec précision moi

amicalement
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 8:04 am

@Dan26 a écrit:
Rien de plus simple ; merci de me donner ta source avec précision, as tu vu toi même la personne qui a dit cela , ou est ce le témoignage d'un témoignage, d'un témoin qui a témoigné de quelqu'un qui lui a raconté que ?
Peux tu être très très précis pour ta source STP .

Soit tu prépares un troll sur l'authenticité du témoignage, soit autre chose. Si autre chose, je cherche, sinon, je regarde la TV.
Revenir en haut Aller en bas
dan26
.
.


Date d'inscription : 01/11/2016
Masculin
Messages : 2032
Pays : France
R E L I G I O N : Athée de raison

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 8:49 am

@CHRISTOPHEG a écrit:

Soit tu prépares un troll sur l'authenticité du témoignage, soit autre chose.  Si autre chose, je cherche, sinon, je regarde la TV.

Si tu ne donnes pas ta source avec précision,( afin que l'on puisse verifier ) tu peux dire tout et n'importe quoi mon cher Christophe .(J'espère que ce n'est pas ton cas )  
Déjà l'expression "à des kilomètres " doit être précisée , n'es tu pas en train d’exagérer sans t'en rendre compte ?

A ce jour un seul témoignage   connu sur ce point précis (vision en dehors du champs de vision possible) fait mention  de la marque d'une table d'opération qui était à coté  de la pièce  de la personne  qui était en réanimation

Dans  ce genre de "témoignage " il y a lieu d’être très precis, comme dans une enquête policière, car on peut faire dire tout et n'importe  quoi à un témoignage , et surtout le déformer au fils des témoignages .

Alors peux tu nous donner ta source précise  comme je l'ai fait pour la Ketamine par exemple ? merci d'avance .
J'espère que tu pourras fournir avec précision ta source , si non on peut dire n'importe quoi !!!

amicalement
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 8:53 am

@Dan26 a écrit:
Si tu ne donnes pas ta source avec précision,( afin que l'on puisse verifier ) tu peux dire tout et n'importe quoi mon cher Christophe .(J'espère que ce n'est pas ton cas ) Déjà l'expression "à des kilomètres " doit être précisée , n'es tu pas en train d’exagérer sans t'en rendre compte ?

J'ai des milliers de sources mais je n'en choisirai qu'une : MOI.

@Dan26 a écrit:
A ce jour un seul témoignage connu sur ce point précis (vision en dehors du champs de vision possible) fait mention de la marque d'une table d'opération qui était à coté de la pièce de la personne qui était ne réanimation
Dans ce genre de "témoignage " il y a lieu d’être très precis, comme dans une enquête policière, car on peut faire dire tout et n'importe quoi à un témoignage .
Alors peux tu nous donner ta source précise comme je lai fait pour la Ketamine par exemple .
J'espère que tu pourras fournir avec précision ta source , si non on peut dire n'importe quoi !!!

Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Membre Actif
Membre Actif
Attila

Date d'inscription : 20/01/2013
Masculin
Messages : 6988
Pays : france
R E L I G I O N : Théiste universel

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 8:57 am

Les drogues peuvent-elles également expliquer es voyages vécus par les témoins d'EMI au sein des locaux ( selon certains récits ) où ils se trouvaient lors de leur expérience?
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 9:07 am

@Attila a écrit:
Les drogues peuvent-elles également expliquer es voyages  vécus par les témoins d'EMI au sein des locaux ( selon certains récits ) où ils se trouvaient lors de leur expérience?

Excellente question ! Oui, à petite doses, certaines drogues permettent la décorporation. A haute dose, le récit devient n'importe quoi. C'étaient notamment le sens des expériences LSD des années '70 ou du chamanisme par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
dan26
.
.


Date d'inscription : 01/11/2016
Masculin
Messages : 2032
Pays : France
R E L I G I O N : Athée de raison

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 9:21 am

[quote]
@CHRISTOPHEG a écrit:


J'ai des milliers de sources mais je n'en choisirai qu'une : MOI.
montre la nous , où as tu lu cela ?



Citation :
Sleep
toujours la même méthode , tu refuses de répondre
amicalement
Revenir en haut Aller en bas
dan26
.
.


Date d'inscription : 01/11/2016
Masculin
Messages : 2032
Pays : France
R E L I G I O N : Athée de raison

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 9:23 am

@CHRISTOPHEG a écrit:

Excellente question !  Oui, à petite doses, certaines drogues permettent la décorporation.  A haute dose, le récit devient n'importe quoi.  C'étaient notamment le sens des expériences LSD des années '70 ou du chamanisme par exemple.
Tu rigoles j'espère c'est exactement ce que je vous dis , et que tu refutes , voir mon message 251 par exemple  et les autres  . Pourquoi refuter mes messages , pour les accepter ensuite quand c'est un autre qui l'exprime .

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 7:49 pm

@dan26 a écrit:
@CHRISTOPHEG a écrit:

Excellente question !  Oui, à petite doses, certaines drogues permettent la décorporation.  A haute dose, le récit devient n'importe quoi.  C'étaient notamment le sens des expériences LSD des années '70 ou du chamanisme par exemple.
Tu rigoles j'espère c'est exactement ce que je vous dis , et que tu refutes , voir mon message 251 par exemple  et les autres  . Pourquoi refuter mes messages , pour les accepter ensuite quand c'est un autre qui l'exprime .

Amicalement

Sans doute parce que la réponse que je fais à Attila concerne sa question précise.

Sans doute parce que ma réponse est loin d'expliquer l'ensemble du phénomène mais se prononce sur un point particulier.

Après, il nous restera à expliquer les milliers de cas de personnes qui n'ont pris aucune drogue : www.nderf.org par exemple.

Encore après, il te restera à expliquer comment une ( Rolling Eyes ) personne qui n'a absorbé aucun produit est capable de restituer très fidèlement une conversation qui se passe hors de sa portée.

Si tu veux une source, vois le site que j'ai cité.

Si tu en veux une plus directe; je suis témoin d'un expérimentateur d'expérience suite à une opération.

J'oubliais ... Aucun expérimentateur du LSD ou d'une modification hormonale quelconque ne revient avec des enseignements sur le sens de la vie et aucun ne modifie complètement sa vie dans ce sens.

Tu vois les limites de la science matérialiste.

Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 8:12 pm

@Dan26 a écrit:
Si tu ne donnes pas ta source avec précision,( afin que l'on puisse verifier ) tu peux dire tout et n'importe quoi mon cher Christophe .(J'espère que ce n'est pas ton cas )  
Déjà l'expression "à des kilomètres " doit être précisée , n'es tu pas en train d’exagérer sans t'en rendre compte ?

Dans  ce genre de "témoignage " il y a lieu d’être très precis, comme dans une enquête policière, car on peut faire dire tout et n'importe  quoi à un témoignage , et surtout le déformer au fils des témoignages .

Alors peux tu nous donner ta source précise  comme je l'ai fait pour la Ketamine par exemple ? merci d'avance .
J'espère que tu pourras fournir avec précision ta source , si non on peut dire n'importe quoi !!!

Je te laisse à ce genre de commentaires n'apportant rien.

Je garde celui-ci :

@Dan26 a écrit:
A ce jour un seul témoignage   connu sur ce point précis (vision en dehors du champs de vision possible) fait mention  de la marque d'une table d'opération qui était à coté  de la pièce  de la personne  qui était en réanimation

Tu cites une expérience rapidement trouvée sur le net, c'est celle de Jean Morzelle.  Si tu avais cherché quelques minutes de plus, tu aurais trouvé celle de Paméla Reynolds qui est l'expérience la plus scientifiquement documentée pour le moment.

A ce jour, les expériences se comptent par milliers; elles concernent 15% de la population.  Des services de recherches universitaires ont été créés pour étudier le phénomène qui sans être neuf a pris une dimension inconnue jusqu'à présent et est attribuable à l'évolution des techniques de réanimation.

Ces services sont multidisciplinaires et connaissent en gros deux écoles, l'hypothèse matérialiste et l'hypothèse quantique.

L'enjeu, on l'a bien compris, est de déterminer si le cerveau est à l'origine du phénomène ou pas.  Le cas de Paméla est à ce niveau très intéressant puisque son électroencéphalogramme était plat pendant la durée de son opération.  Une éventuelle activité résiduelle de l'organe ne permet pas d'expliquer la clarté de son discours sur son vécu pendant l'opération à la suite de celle-ci.

La science matérialiste tourne en rond avec ses disciplines classiques.  Approche intéressante pour expliquer le fonctionnement du corps et du cerveau mais sans espoir d'expliquer quoi que ce soit de ce qui se passe hors du corps.  Forcément.

L'approche quantique est beaucoup plus intéressante mais nous n'en sommes qu'à des balbutiements.

Soit ...

La prochaine fois que tu viens plaquer tes certitudes sur le sujet après avoir lu 3 articles sur la piste hormonale et lu 1 témoignage, tu comprendras que je considérerais cela comme une insulte toute personnelle sur ce sujet du forum.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 8:15 pm

@dan26 a écrit:


toujours la même  méthode , tu refuses de répondre

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 868127
Revenir en haut Aller en bas
dan26
.
.


Date d'inscription : 01/11/2016
Masculin
Messages : 2032
Pays : France
R E L I G I O N : Athée de raison

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 9:41 pm

@CHRISTOPHEG a écrit:


Sans doute parce que la réponse que je fais à Attila concerne sa question précise.

Sans doute parce que ma réponse est loin d'expliquer l'ensemble du phénomène mais se prononce sur un point particulier.
mais ma réponse 251 aborde tous les problèmes , et en particulier la capacité du cerveau à produire une drogue qui laisse cette impression

Citation :
Après, il nous restera à expliquer les milliers de cas de personnes qui n'ont pris aucune drogue : www.nderf.org par exemple.
Voir mon message 251 , on peut rentrer dans le détail si tu le désires

Citation :
Encore après, il te restera à expliquer comment une ( Rolling Eyes ) personne qui n'a absorbé aucun produit est capable de restituer très fidèlement une conversation qui se passe hors de sa portée.
source précise

Citation :
Si tu veux une source, vois le site que j'ai cité.
ce ne sont que des recits , sans aucune explication des produits qu'ils ont consommés, ou de la condition physique dans laquelle ils étaient

Citation :
Si tu en veux une plus directe; je suis témoin d'un expérimentateur d'expérience suite à une opération.
Moi aussi j'ai subit une OBE, lors d'un malaise Vagal , je me suis trouvé au dessus de mon corps dans mon salon . Mais je n'ai pas besoin de croire que l'esprit est sorti du corps . Juste que j'ai eu cette sensation émise par le cerveau.

Citation :
J'oubliais ...  Aucun expérimentateur du LSD ou d'une modification hormonale quelconque ne revient avec des enseignements sur le sens de la vie et aucun ne modifie complètement sa vie dans ce sens.
Tu vois les limites de la science matérialiste.
si tu ignores que cette sensation , est d'origine chimique, c'est normal de croire revenir de cet etat avec un enseignement , mais ce n'est pas le cas pour ceux qui n'y croient pas . C'est une sensation agréable que celui qui croit à un au dela traduit par un message subliminal .
Veux tu une preuve tangible que le cerveau produit l'esprit ou la conscience , c'est très simple a vérifier, et à prouver .

amicalement .
Revenir en haut Aller en bas
dan26
.
.


Date d'inscription : 01/11/2016
Masculin
Messages : 2032
Pays : France
R E L I G I O N : Athée de raison

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 9:43 pm

@CHRISTOPHEG a écrit:

La prochaine fois que tu viens plaquer tes certitudes sur le sujet après avoir lu 3 articles sur la piste hormonale et lu 1 témoignage, tu comprendras que je considérerais cela comme une insulte toute personnelle sur ce sujet du forum.
Je confirme pour toi, toute contradiction est une insulte, dans ces conditions il faut eviter les forum mon cher Christoph
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
HOSANNA
Co-Admin
Co-Admin
HOSANNA

Date d'inscription : 08/08/2010
Masculin
Messages : 52068
Pays : france
R E L I G I O N : CHRETIEN

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedSam 26 Nov 2016, 11:28 pm

@dan26 a écrit:
@CHRISTOPHEG a écrit:

La prochaine fois que tu viens plaquer tes certitudes sur le sujet après avoir lu 3 articles sur la piste hormonale et lu 1 témoignage, tu comprendras que je considérerais cela comme une insulte toute personnelle sur ce sujet du forum.
Je  confirme pour toi, toute contradiction est une insulte, dans ces conditions il faut eviter les forum mon cher Christoph
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21801
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedDim 27 Nov 2016, 12:16 am

@dan26 a écrit:
@CHRISTOPHEG a écrit:

La prochaine fois que tu viens plaquer tes certitudes sur le sujet après avoir lu 3 articles sur la piste hormonale et lu 1 témoignage, tu comprendras que je considérerais cela comme une insulte toute personnelle sur ce sujet du forum.
Je  confirme pour toi, toute contradiction est une insulte, dans ces conditions il faut eviter les forum mon cher Christoph
Amicalement

Blabla. Vient avec une théorie construite qui montre que tu connais le sujet ou abstiens toi de donner des leçons. Te voilà prévenu.
Revenir en haut Aller en bas
dan26
.
.


Date d'inscription : 01/11/2016
Masculin
Messages : 2032
Pays : France
R E L I G I O N : Athée de raison

La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 32 Icon_minipostedDim 27 Nov 2016, 12:19 am

Je confirme tout arguments contraire est pour toi une insulte mon cher Hosanna .
Il faut donc eviter les forum de discussion .
Ou dire ne sont admis que ceux qui pensent comme nous .
Ne pas déranger .
Je le comprendrai
Donc ouvrir un sujet sur l'athéisme est le censuré pour moi est de l'hypocrisie , désolé de te le dire .
apporte tes contres argument mais ne barre pas les arguments des autres .
Veux tu la preuve que c'est bien le cerveau qui crée l'esprit, ou la conscience ?
Si oui question que je te poserai ne pourra être suivit de réponse, encore une fois , car ta réponse détruira ton affirmation .
C'est ce que l'on appelle la fameuse methode maïeutique , propre à Socrate !!

tu fais ce que tu veux à mon sujet, mais merci de donner les bonnes et les vraies raisons si tu désires me bannir . Ce qui semble pour toi plus facile que de répondre à mes questions .

Amicalement bonne continuation au cas où........



Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
 

La petite NDE/EMI du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 32 sur 34Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33, 34  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: PARANORMAL-