*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Evangile du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 29 ... 34  Suivant
AuteurMessage
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19543
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedMer 27 Oct 2010, 4:38 pm

Rappel du premier message :

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 13,22-30Dans sa marche vers Jérusalem, Jésus passait par les villes et les villages en enseignant.
Quelqu’un lui demanda : « Seigneur, n’y aura-t-il que peu de gens à être sauvés ? » Jésus leur dit :
« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite, car, je vous le déclare, beaucoup chercheront à entrer et ne le pourront pas.
Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte, si vous, du dehors, vous vous mettez à frapper à la porte, en disant : ‘Seigneur, ouvre-nous’, il vous répondra : ‘Je ne sais pas d’où vous êtes. ‘
Alors vous vous mettrez à dire : ‘Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné sur nos places. ‘
Il vous répondra : ‘Je ne sais pas d’où vous êtes. Éloignez-vous de moi, vous tous qui faites le mal. ‘
Il y aura des pleurs et des grincements de dents quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors.
Alors on viendra de l’orient et de l’occident, du nord et du midi, prendre place au festin dans le royaume de Dieu.
Oui, il y a des derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers. »


- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  Evangile du jour - Page 25 Report11.
- Evangile du jour - Page 25 Faire_11
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com

AuteurMessage
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR


Date d'inscription : 28/05/2008
Messages : 19543

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedDim 16 Sep 2012, 3:30 pm

Evangile du jour - Page 25 1347536052
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Gilles
Membre_Actif


Date d'inscription : 07/10/2010
Messages : 11153

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedLun 17 Sep 2012, 11:38 am

Le 18 Septembre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 7,11-17.

JESUS se rendait dans une ville appelée Naïm. Ses disciples faisaient route avec lui, ainsi qu'une grande foule.
Il arriva près de la porte de la ville au moment où l'on transportait un mort pour l'enterrer ; c'était un fils unique, et sa mère était veuve. Une foule considérable accompagnait cette femme.
En la voyant, le Seigneur fut saisi de pitié pour elle, et lui dit : « Ne pleure pas. »
Il s'avança et toucha la civière ; les porteurs s'arrêtèrent, et JESUS dit : « Jeune homme, je te l'ordonne, lève-toi. »
Alors le mort se redressa, s'assit et se mit à parler. Et JESUS le rendit à sa mère.
La crainte s'empara de tous, et ils rendaient gloire à Dieu : « Un grand prophète s'est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple. »
Et cette parole se répandit dans toute la Judée et dans les pays voisins.



Commentaire du jour
Saint Augustin (354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église
Sermon 98

« Jeune homme, je te l'ordonne, lève-toi »


Que personne ne doute, s'il est chrétien, que même maintenant des morts ressuscitent. Certes, tout homme a des yeux par lesquels il peut voir des morts ressusciter de la manière qu'est ressuscité le fils de cette veuve dont il vient d'être question dans l'évangile. Mais tous ne peuvent pas voir ressusciter ceux qui sont morts spirituellement ; pour cela il faut être déjà ressuscité intérieurement. Il est plus grand de ressusciter quelqu'un qui doit vivre pour toujours que de ressusciter quelqu'un qui doit mourir à nouveau.

La mère de ce jeune homme, cette veuve, a été transportée de joie de voir son fils ressusciter. Notre mère, l'Église, se réjouit aussi en voyant tous les jours la résurrection spirituelle de ses enfants. Le fils de la veuve était mort de la mort du corps ; mais ceux-là, de la mort de l'âme. On répandait des larmes sur la mort visible du premier ; mais on ne se souciait pas de la mort invisible des derniers, on ne la voyait même pas. Le seul qui n'y est pas resté indifférent, c'est celui qui connaissait ces morts ; seul connaissait ces morts celui qui pouvait leur rendre la vie. En effet si le Seigneur n'était pas venu pour ressusciter les morts, l'apôtre Paul n'aurait pas dit : « Lève-toi, toi qui dors, relève-toi d'entre les morts et le Christ t'illuminera ! » (Ep 5,14)
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR


Date d'inscription : 28/05/2008
Messages : 19543

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedLun 17 Sep 2012, 9:17 pm

Evangile du jour - Page 25 1347536052

JESUS dit :

Jeune homme, je te l'ordonne, lève-toi. »

Alors le mort se redressa, s'assit et se mit à parler. Et JESUS le rendit à sa mère.
La crainte s'empara de tous, et ils rendaient gloire à Dieu : « Un grand prophète s'est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple. »


Dieu est partout à la fois, mais là, les témoins de cet acte divin voient dans le " JE " de JESUS une divinité lorsqu'ils disent, " DIEU a visité son peuple ".

cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedMar 18 Sep 2012, 4:44 pm

Le 19 Septembre 2012.
Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 7,31-35.

JESUS disait à la foule : " A qui donc vais-je comparer les hommes de cette génération? A qui ressemblent-ils?
Ils ressemblent à des gamins assis sur la place, qui s'interpellent entre eux : 'Nous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé. Nous avons entonné des chants de deuil, et vous n'avez pas pleuré. '
Jean Baptiste est venu, en effet ; il ne mange pas de pain, il ne boit pas de vin, et vous dites : 'C'est un possédé ! '
Le Fils de l'homme est venu ; il mange et il boit, et vous dites : 'C'est un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs. '
Mais la sagesse de Dieu se révèle juste auprès de tous ses enfants. »


Commentaire du jour
Saint Basile (v. 330-379), moine et évêque de Césarée en Cappadoce, docteur de l'Église
Prologue aux Grandes Règles (trad. Lèbe, Maredsous 1969, rev.)

Dieu nous appelle inlassablement à nous convertir


Frères, ne demeurons pas dans l'insouciance et le relâchement ; ne remettons pas toujours avec légèreté, à demain ou à plus tard, pour commencer à nous mettre à l'œuvre. « C'est maintenant l'heure favorable, dit l'apôtre Paul, c'est aujourd'hui le jour du salut » (2Co 6,2). Actuellement, c'est le temps de la pénitence, plus tard ce sera celui de la récompense ; à présent, c'est le temps de la persévérance, un jour viendra celui de la consolation. Maintenant Dieu vient en aide à ceux qui se détournent du mal ; plus tard il sera le juge des actes, des paroles et des pensées des hommes. Aujourd'hui nous profitons de sa patience ; nous connaîtrons la justice de ses jugements, à la résurrection, quand nous recevrons chacun selon ses œuvres.

Jusqu'à quand donc remettrons-nous d'obéir au Christ qui nous appelle dans son Royaume céleste ? Ne nous purifierons-nous pas ? Ne nous résoudrons-nous pas à abandonner notre genre de vie habituel pour suivre l'Évangile jusqu'au bout ?
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedMer 19 Sep 2012, 3:59 pm

Le 20 Septembre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 7,36-50.
Un pharisien avait invité JESUS à manger avec lui. JESUS entra chez lui et prit place à table.
Survint une femme de la ville, une pécheresse. Elle avait appris que JESUS mangeait chez le pharisien, et elle apportait un vase précieux plein de parfum.
Tout en pleurs, elle se tenait derrière lui, à ses pieds, et ses larmes mouillaient les pieds de JESUS. Elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers et y versait le parfum.
En voyant cela, le pharisien qui avait invité JESUS se dit en lui-même : « Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu'elle est : une pécheresse. »
JESUS prit la parole : « Simon, j'ai quelque chose à te dire. - Parle, Maître. »
JESUS reprit : « Un créancier avait deux débiteurs ; le premier lui devait cinq cents pièces d'argent, l'autre cinquante.
Comme ni l'un ni l'autre ne pouvait rembourser, il remit à tous deux leur dette. Lequel des deux l'aimera davantage ? »
Simon répondit : « C'est celui à qui il a remis davantage, il me semble. - Tu as raison », lui dit JESUS.
Il se tourna vers la femme, en disant à Simon : « Tu vois cette femme ? Je suis entré chez toi, et tu ne m'as pas versé d'eau sur les pieds ; elle, elle les a mouillés de ses larmes et essuyés avec ses cheveux.
Tu ne m'as pas embrassé ; elle, depuis son entrée, elle n'a pas cessé d'embrasser mes pieds.
Tu ne m'as pas versé de parfum sur la tête ; elle, elle m'a versé un parfum précieux sur les pieds.
Je te le dis : si ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés, c'est à cause de son grand amour. Mais celui à qui on pardonne peu montre peu d'amour. »
Puis il s'adressa à la femme : « Tes péchés sont pardonnés. »
Les invités se dirent : « Qui est cet homme, qui va jusqu'à pardonner les péchés ? »
JESUS dit alors à la femme : « Ta foi t'a sauvée. Va en paix ! »


Commentaire du jour
Attribué à saint Macaire d'Égypte (?-405), moine
Homélies spirituelles, 30, 9 (trad. Deseille, coll. Spi. Or. n°40, Bellefontaine 1984, p. 284)

L'accueil du pharisien et l'accueil de la pécheresse

Accueillons notre Dieu et Seigneur, le véritable médecin qui seul est capable de guérir notre âme en venant à nous, lui qui a tant peiné pour nous. Il frappe sans cesse à la porte de notre cœur pour que nous lui ouvrions, afin qu'il entre, qu'il repose dans notre âme, que nous lui lavions les pieds et les couvrions de parfum, et qu'il fasse chez nous sa demeure. En effet, JESUS blâme celui qui ne lui a pas lavé les pieds, et ailleurs il dit : « Voici que je me tiens à la porte ; si quelqu'un m'ouvre, j'entrerai chez lui » (Ap 3,20). C'est pour cela en effet qu'il a supporté tant de souffrances, livré son corps à la mort, et nous a rachetés de la servitude : c'est pour venir dans notre âme et y faire sa demeure.

C'est pour cela que le Seigneur dit à ceux qui lors du jugement seront à sa gauche et seront envoyés dans la géhenne : « J'étais étranger et vous ne m'avez pas accueilli ; j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire » (Mt 25,42s). Car sa nourriture, sa boisson, son vêtement, son toit, son repos, sont dans notre cœur. C'est pour cela qu'il frappe sans cesse, voulant entrer chez nous. Accueillons-le donc et introduisons-le au-dedans de nous, puisqu'il est aussi notre nourriture, notre boisson, notre vie éternelle.

Et toute âme qui ne l'accueille pas maintenant dans son intérieur, pour qu'il y trouve du repos, ou plutôt pour qu'elle se repose en lui, n'héritera pas du Royaume des cieux avec les saints et ne pourra pas entrer dans la cité céleste. Mais toi, Seigneur JESUS Christ, donne-nous d'y entrer, nous qui glorifions ton nom avec le Père et le Saint Esprit, dans les siècles. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19543
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedMer 19 Sep 2012, 4:12 pm

Evangile du jour - Page 25 1347536052

Je te le dis : si ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés, c'est à cause de son grand amour. Mais celui à qui on pardonne peu montre peu d'amour. »
Puis il s'adressa à la femme : « Tes péchés sont pardonnés. »
Les invités se dirent : « Qui est cet homme, qui va jusqu'à pardonner les péchés ? »


La Sainte Miséricorde de JESUS est éternelle. cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedJeu 20 Sep 2012, 2:16 pm

Le 21 Septembre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Matthieu 9,9-13.
JESUS, sortant de Capharnaüm, vit un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de publicain (collecteur d'impôts). Il lui dit : « Suis-moi. » L'homme se leva et le suivit.
Comme JESUS était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains et de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples.
Voyant cela, les pharisiens disaient aux disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? »
JESUS, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades.
Allez apprendre ce que veut dire cette parole : C'est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices. Car je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs. »


Commentaire du jour
Rupert de Deutz (v. 1075-1130), moine bénédictin
Les Œuvres du Saint Esprit, IV, 14 (trad. SC 165, p. 183 rev.)

Le collecteur d'impôts libéré pour le Royaume de Dieu

Matthieu le publicain a reçu en nourriture « le pain de vie et d'intelligence » (Si 15,3) ; et de cette même intelligence, il a fait au Seigneur JESUS un grand festin dans sa maison, car il avait reçu en partage une grâce abondante, en conformité avec son nom [qui veut dire « don du Seigneur »]. Un présage de ce festin de grâce avait été préparé par Dieu : appelé lorsqu'il était assis à son bureau, « il suivit le Seigneur et lui fit un grand festin dans sa maison » (Lc 5,29). Il lui a donc fait un festin, et un grand -- un festin royal, dirions-nous.

Matthieu est en effet l'évangéliste qui nous montre le Christ roi par sa famille et par ses actes. Dès le début de son ouvrage, il déclare : « Livre de la généalogie de JESUS Christ, Fils de David » (Mt 1,1). Ensuite il décrit comment le nouveau-né est adoré par les mages au titre de roi des Juifs ; puis, tissant tout le reste de sa narration de gestes royaux et de paraboles du règne, il termine enfin sur ces mots dits par ce roi déjà couronné de la gloire de la résurrection : « Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre » (28,18). Si tu examines bien l'ensemble de sa rédaction, tu reconnaîtras donc que tout entière elle respire les mystères du Royaume de Dieu. Rien d'étonnant à cela ; Matthieu avait été publicain, il se rappelait avoir été appelé du service public du royaume de péché à la liberté du Royaume de Dieu, du Royaume de justice. En homme qui n'était pas ingrat envers le grand roi qui l'avait libéré, il a servi donc fidèlement les lois de son Royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedVen 21 Sep 2012, 11:49 am

Le 22 Septembre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 8,4-15.

Comme une grande foule se rassemblait, et que de toutes les villes on venait vers JESUS, il dit en parabole :
« Le semeur est sorti pour semer la semence. Comme il semait, du grain est tombé au bord du chemin, les passants l'ont piétiné, et les oiseaux du ciel ont tout mangé.
Du grain est tombé aussi dans les pierres, il a poussé, et il a séché parce qu'il n'avait pas d'humidité.
Du grain est tombé aussi au milieu des ronces, et, en poussant, les ronces l'ont étouffé.
Enfin, du grain est tombé dans la bonne terre, il a poussé, et il a porté du fruit au centuple. » En disant cela, il élevait la voix : « Celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende ! »
Ses disciples lui demandaient quel était le sens de cette parabole.
Il leur déclara : « A vous il est donné de connaître les mystères du royaume de Dieu, mais les autres n'ont que les paraboles, afin que se réalise la prophétie : Ils regarderont sans regarder, ils écouteront sans comprendre.
Voici le sens de la parabole. La semence, c'est la parole de Dieu.
Ceux qui sont au bord du chemin, ce sont ceux qui ont entendu ; puis le démon survient et il enlève de leur cœur la Parole, pour les empêcher de croire et d'être sauvés.
Ceux qui sont dans les pierres, lorsqu'ils entendent, ils accueillent la Parole avec joie ; mais ils n'ont pas de racines, ils croient pour un moment, et, au moment de l'épreuve, ils abandonnent.
Ce qui est tombé dans les ronces, ce sont ceux qui ont entendu, mais qui sont étouffés, chemin faisant, par les soucis, la richesse et les plaisirs de la vie, et ne parviennent pas à maturité.
Et ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la Parole dans un cœur bon et généreux, la retiennent, et portent du fruit par leur persévérance.


Commentaire du jour
Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église
(trad. AELF)

Le semeur sème sans compter

Je n'ai pas persuadé aujourd'hui mon auditeur, mais peut-être le ferai-je demain, peut-être dans trois ou quatre jours ou dans quelque temps. Le pêcheur qui a jeté inutilement ses filets pendant un jour entier prend quelquefois sur le soir, au moment de partir, le poisson qu'il n'avait pas pu prendre pendant le jour. Le laboureur ne laisse pas de cultiver ses terres, même s'il n'a pas eu de bonne récolte pendant plusieurs années, et à la fin, une seule année répare souvent et abondamment toutes les pertes antérieures.

Dieu ne nous demande pas de réussir, mais de travailler ; or, notre travail ne sera pas moins récompensé parce qu'on ne nous aura pas écoutés... Le Christ savait bien que Judas ne se convertirait pas et pourtant jusqu'à la fin il essayait de le convertir, en lui reprochant sa faute dans les termes les plus touchants : « Ami, pourquoi es-tu venu ? » (Mt 26,50 grec). Or, si le Christ, le modèle des pasteurs, a travaillé jusqu'à la fin à la conversion d'un homme désespéré, que ne devons-nous pas faire pour ceux envers qui il nous est ordonné de toujours espérer ?
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedSam 22 Sep 2012, 4:31 pm

Le 23 Septembre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Marc 9,30-37.

JESUS traversait la Galilée avec ses disciples, et il ne voulait pas qu'on le sache.
Car il les instruisait en disant : « Le Fils de l'homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. »
Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de l'interroger.
Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, JESUS leur demandait : « De quoi discutiez-vous en chemin ? »
Ils se taisaient, car, sur la route, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand.
S'étant assis, JESUS appela les Douze et leur dit : « Si quelqu'un veut être le premier, qu'il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. »
Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d'eux, l'embrassa, et leur dit :
« Celui qui accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c'est moi qu'il accueille. Et celui qui m'accueille ne m'accueille pas moi, mais Celui qui m'a envoyé. »


Commentaire du jour
Saint Maxime de Turin (?-v. 420), évêque
Sermon 58 ; PL 57, 363 (trad. coll. Icthus, t. 10, p. 259 rev.)

« Celui qui accueille en mon nom un enfant, c'est moi qu'il accueille »

Nous, tous les chrétiens, sommes le corps du Christ et ses membres, dit l'apôtre Paul (1Co 12,27). A la résurrection du Christ, tous ses membres ont ressuscité avec lui, et tandis qu'il passait des enfers à la terre, il nous fait passer de la mort à la vie. Le mot « pâque » en hébreu veut dire passage ou départ. Ce mystère n'est-il pas le passage du mal au bien ? Et quel passage ! Du péché à la justice, du vice à la vertu, de la vieillesse à l'enfance. Je parle ici de l'enfance qui tient à la simplicité, non à l'âge. Car les vertus, elles aussi, ont leurs âges. Hier la décrépitude du péché nous mettait sur notre déclin. Mais la résurrection du Christ nous fait renaître dans l'innocence des tout-petits. La simplicité chrétienne fait sienne l'enfance.

L'enfant est sans rancœur, il ne connaît pas la fraude, il n'ose pas frapper. Ainsi, cet enfant qu'est le chrétien ne s'emporte pas si on l'insulte, il ne se défend pas si on le dépouille, il ne rend pas les coups si on le frappe. Le Seigneur exige même qu'il prie pour ses ennemis, qu'il abandonne tunique et manteau aux voleurs, et qu'il présente l'autre joue à ceux qui le giflent (Mt 5,39s).

L'enfance du Christ dépasse l'enfance des hommes... Celle-ci doit son innocence à sa faiblesse, celle-là à sa vertu. Et elle est digne de plus d'éloges encore : sa haine du mal émane de sa volonté, non de son impuissance.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedDim 23 Sep 2012, 12:23 pm

Le 24 Septembre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 8,16-18.
Comme la foule se rassemblait autour de JESUS, il disait en parabole : " Personne, après avoir allumé une lampe, ne la cache sous un couvercle ou ne la met en dessous du lit; on la met sur le lampadaire pour que ceux qui entrent voient la lumière.
Car rien n'est caché qui ne doive paraître au grand jour ; rien n'est secret qui ne doive être connu et venir au grand jour.
Faites attention à la manière dont vous écoutez. Car celui qui a recevra encore, et celui qui n'a rien se fera enlever même ce qu'il paraît avoir. »


Commentaire du jour
Bienheureuse Teresa de Calcutta (1910-1997), fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Charité
No Greater Love, ch. 1

« Faites attention à la manière dont vous écoutez »


Écoute en silence, parce que si ton cœur est rempli d'autres choses, tu ne peux pas y entendre la voix de Dieu. Mais dès lors que tu te mets à l'écoute de la voix de Dieu dans un cœur pacifié, ton cœur se remplit de Dieu. Cela demandera beaucoup de sacrifices, mais si vraiment nous avons le désir de prier, si nous voulons prier, il faut accepter de faire ce pas maintenant. Il ne s'agit là que des premiers pas vers la prière, mais sans ce premier pas fait avec détermination, jamais nous n'atteindrons l'étape ultime, la présence de Dieu.

Voilà ce qu'il faut apprendre dès le début : écouter la voix de Dieu dans notre cœur ; alors, dans le silence du cœur, Dieu se met à parler. Puis, de la plénitude de notre cœur, monte ce que notre bouche dira. Voilà le lien. Dans le silence du cœur, Dieu parle et il faut l'écouter. Puis, de la plénitude de ton cœur, parce qu'il se retrouvera rempli de Dieu, rempli d'amour, rempli de compassion, rempli de foi, ta bouche parlera.

Souviens-toi, avant de parler, qu'il faut écouter, et alors seulement, du fond d'un cœur épanoui, tu pourras parler et Dieu écoutera.
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19543
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedDim 23 Sep 2012, 4:27 pm

Evangile du jour - Page 25 1347536052
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedLun 24 Sep 2012, 12:32 pm

Le 25 Septembre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 8,19-21.
La mère et les frères de JESUS vinrent le trouver, mais ils ne pouvaient pas arriver jusqu'à lui à cause de la foule,
On le fit savoir à JESUS : « Ta mère et tes frères sont là dehors, qui veulent te voir. »
Il leur répondit : « Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui entendent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique. »


Commentaire du jour
Pape Benoît XVI
Discours du 26/02/2009 au clergé du diocèse de Rome (trad. © copyright Libreria Editrice Vaticana)

« Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui entendent la parole de Dieu et qui la mettent en pratique »


Marie est la femme de l'écoute : nous le voyons dans la rencontre avec l'ange (Lc 1,26s) et nous le revoyons dans toutes les scènes de sa vie, des noces de Cana jusqu'au jour de la Pentecôte... Au moment de l'Annonciation, nous pouvons déjà entrevoir l'attitude d'écoute : une écoute réelle, une écoute à intérioriser, qui ne dit pas simplement oui, mais qui assimile la parole, prend la parole, à laquelle suit la véritable obéissance, comme s'il s'agissait d'une parole intériorisée, c'est-à-dire devenue parole en moi et pour moi... Ainsi la parole devient incarnation.

Nous le voyons également dans le Magnificat. Nous savons qu'il s'agit d'un tissu composé de paroles de l'Ancien Testament. Nous voyons que Marie est réellement une femme d'écoute, qui connaissait dans son cœur l'Écriture. Elle ne connaissait pas seulement certains textes, mais elle s'était tellement identifiée à la parole que les paroles de l'Ancien Testament devenaient, synthétisées, comme un chant dans son cœur et sur ses lèvres. Sa vie était réellement pénétrée par la parole, elle était entrée dans la parole, l'avait assimilée et était devenue vie en elle, se transformant ensuite à nouveau en parole de louange et d'annonce de la grandeur de Dieu...

La Vierge est la parole de l'écoute, la parole silencieuse, mais également parole de louange, de l'annonce, parce que la parole dans l'écoute devient à nouveau chair et devient ainsi présence de la grandeur de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedMar 25 Sep 2012, 3:39 pm

Le 26 Septembre 2012.


Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 9,1-6.

JESUS convoqua les Douze, et il leur donna pouvoir et autorité pour dominer tous les esprits mauvais et guérir les maladies ;
il les envoya proclamer le règne de Dieu et faire des guérisons.
Il leur dit : « N'emportez rien pour la route, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent ; n'ayez pas chacun une tunique de rechange.
Si vous trouvez l'hospitalité dans une maison, restez-y ; c'est de là que vous repartirez.
Et si les gens refusent de vous accueillir, sortez de la ville en secouant la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage. »
Ils partirent, et ils allaient de village en village, annonçant la Bonne Nouvelle et faisant partout des guérisons.



Commentaire du jour
Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église
Homélies sur 1ère lettre aux Corinthiens, n°4 ; PG 61, 34-36

« Ta majesté suprême est proclamée par la bouche des enfants, des tout petits » (Ps 8,3)

« La folie de Dieu est plus sage que tous les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que tous les hommes » (1Co 1,25). Oui, la croix est une folie, une faiblesse -– apparente seulement... La doctrine de la croix a gagné les esprits au moyen de prédicateurs ignorants, et cela dans le monde entier. Elle a ouvert une école où il ne s'agissait pas de questions banales, mais de Dieu et de la vraie foi, de la vie selon l'Évangile, de la résurrection et du jugement futur. La croix a donc transformé en philosophes des gens simples et illettrés. Voilà comment la folie de la croix est plus sage que la sagesse des hommes...

Comment est-elle plus forte ? Parce qu'elle s'est répandue dans le monde entier, qu'elle a soumis tous les hommes à son pouvoir et qu'elle a résisté aux innombrables adversaires qui voulaient faire disparaître le nom du Crucifié. Au contraire, ce nom s'est répandu avec plus d'éclat... Ses ennemis ont péri, ont disparu ; les vivants qui combattaient un mort ont été réduits à l'impuissance... En effet, ce que des publicains et des pêcheurs ont pu réussir par la grâce de Dieu, les philosophes, les orateurs, les rois, bref la terre entière, dans toute son étendue, n'a même pas été capable de l'imaginer... C'est en pensant à cela que l'apôtre Paul disait : « La faiblesse de Dieu est plus forte que toute la sagesse des hommes ». Autrement, comment ces douze pêcheurs, pauvres et ignorants, auraient-ils pu imaginer une telle entreprise ?
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedMer 26 Sep 2012, 2:05 pm

Le 27 Septembre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 9,7-9.

Hérode, prince de Galilée, apprit tout ce qui se passait, et il ne savait que penser, parce que certains disaient que Jean le Baptiste était ressuscité d'entre les morts.
D'autres disaient : « C'est le prophète Élie qui est apparu. » D'autres encore : « C'est un prophète d'autrefois qui est ressuscité. »
Quant à Hérode, il disait : « Jean, je l'ai fait décapiter ; mais qui est cet homme dont j'entends tellement parler ? » Et il cherchait à le voir.


Commentaire du jour
Isaac le Syrien (7ème siècle), moine près de Mossoul, saint des Églises orthodoxes
Discours spirituels, 1ère série, n° 20 (trad. Touraille, DDB 1981, p.137)

Hérode cherchait à voir JESUS

Comment les êtres créés pouvaient-ils contempler Dieu ? La vision de Dieu est si terrible que Moïse lui-même dit qu'il craint et tremble. En effet, quand la gloire de Dieu est apparue sur le mont Sinaï (Ex 20), la montagne fumait et tremblait de peur sous le coup de la révélation ; les bêtes qui approchaient ses pentes mouraient. Les fils d'Israël se sont préparés ; ils se sont purifiés pendant trois jours suivant l'ordre de Moïse, afin d'être dignes d'entendre la voix de Dieu et de voir sa révélation. Or quand le temps est venu, ils n'ont pu ni assumer la vision de sa lumière, ni recevoir la force de sa voix de tonnerre.

Mais maintenant qu'il a déversé sa grâce sur le monde par son avènement, ce n'est pas dans un tremblement de terre, ni dans le feu, ni en s'annonçant d'une voix terrible et forte qu'il est descendu, mais comme la rosée sur la toison (Jg 6,37), comme une goutte qui tombe doucement sur la terre. C'est sous une autre forme qu'il est venu parmi nous. Il a en effet recouvert sa grandeur du voile de la chair. Il a fait de celle-ci un trésor ; il a vécu parmi nous dans cette chair que sa volonté s'était formée dans le sein de la Vierge Marie, la Mère de Dieu, pour que le voyant de notre race et vivant parmi nous, nous ne soyons pas troublés par la peur en le contemplant. C'est pourquoi ceux qui se sont entourés du vêtement dans lequel le Créateur est apparu, en ce corps dont il s'est couvert, ont revêtu le Christ lui-même (Ga 3,27). Car ils ont désiré porter dans leur homme intérieur (Ep 3,16) la même humilité avec laquelle le Christ s'est révélé à sa création et a vécu en elle, comme il se révèle maintenant à ses serviteurs. Au lieu du vêtement de l'honneur et de la gloire extérieurs, ils se sont parés de cette humilité.
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19543
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedMer 26 Sep 2012, 2:27 pm

Evangile du jour - Page 25 1347536052
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedJeu 27 Sep 2012, 12:01 pm

Le 28 Septembre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 9,18-22.
Un jour, JESUS priait à l'écart. Comme ses disciples étaient là, il les interrogea : « Pour la foule, qui suis-je ? »
Ils répondirent : « Jean Baptiste ; pour d'autres, Élie ; pour d'autres, un prophète d'autrefois qui serait ressuscité. »
JESUS leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Pierre prit la parole et répondit : « Le Messie de Dieu. »
Et JESUS leur défendit vivement de le révéler à personne,
en expliquant : « Il faut que le Fils de l'homme souffre beaucoup, qu'il soit rejeté par les anciens, les chefs des prêtres et les scribes, qu'il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. »


Commentaire du jour
Julienne de Norwich (1342-après 1416), recluse anglaise
Révélations de l'amour divin, ch. 27 (trad. Cerf, 1992, p. 105 rev.)

« Il faut que le Fils de l'homme souffre beaucoup..., qu'il soit tué et que, le troisième jour, il ressuscite »


Dans ma sottise, je m'étonnais que la sagesse profonde de Dieu n'ait pas empêché le début du péché, car s'il avait fait ainsi, me semblait-il, alors tout aurait été bien... JESUS m'a répondu : « Le péché était inéluctable, mais tout finira bien, tout finira bien, toute chose, quelle qu'elle soit, finira bien ».

Dans ce simple mot « péché » notre Seigneur m'a présenté à l'esprit tout ce qui n'est pas bon : le mépris ignoble et les épreuves extrêmes qu'il a soufferts pour nous, durant sa vie et à sa mort ; toutes les souffrances et les douleurs, corporelles et spirituelles, de toutes ses créatures... Je contemplais toutes les souffrances qui ont jamais existé ou existeront, et j'ai compris que la Passion du Christ a été la plus grande, la plus douloureuse de toutes et les surpasse toutes... Mais je n'ai pas vu le péché. Je sais en effet, par la foi, qu'il n'a ni substance ni aucune sorte d'être ; on ne saurait le connaître autrement que par la souffrance qu'il cause. J'ai compris que cette souffrance n'est que pour un temps : elle nous purifie ; elle nous amène à nous connaître nous-mêmes et à crier miséricorde. La Passion de notre Seigneur nous fortifie contre le péché et la souffrance : telle est sa sainte volonté. En son tendre amour pour tous ceux qui seront sauvés, notre bon Seigneur les réconforte promptement et aimablement, comme s'il leur disait : « Il est vrai que le péché est la cause de toutes ces douleurs, mais tout finira bien : toute chose, quelle qu'elle soit, finira bien ». Ces paroles, il me les a dites très tendrement, sans le moindre blâme...

Dans ces paroles, j'ai vu un mystère profond et merveilleux caché en Dieu. Ce mystère, il nous le dévoilera et fera connaître pleinement au ciel. Lorsque nous en aurons connaissance, nous verrons en toute vérité pour quelle raison il a permis la venue du péché en ce monde. Et voyant cela, nous nous réjouirons éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19543
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedJeu 27 Sep 2012, 4:44 pm

Evangile du jour - Page 25 1347536052




Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedVen 28 Sep 2012, 1:38 pm

Le 29 Septembre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Jean 1,47-51.

Lorsque JESUS voit Nathanaël venir à lui, il déclare : « Voici un véritable fils d'Israël, un homme qui ne sait pas mentir. »
Nathanaël lui demande : « Comment me connais-tu ? » JESUS lui répond : « Avant que Philippe te parle, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu. »
Nathanaël lui dit : « Rabbi, c'est toi le Fils de Dieu ! C'est toi le roi d'Israël ! »
JESUS reprend : « Je te dis que je t'ai vu sous le figuier, et c'est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. »
Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez les cieux ouverts, avec les anges de Dieu qui montent et descendent au-dessus du Fils de l'homme. »


Commentaire du jour
Bienheureux Jean-Paul II
Audience générale du 23/07/1986 (trad. DC n° 1924 p. 798)

« Il y eut un combat dans le ciel : celui de Michel et de ses anges contre le Dragon » (Ap 12,7)

Dans la perfection de leur nature spirituelle, les anges sont appelés dès le début, en vertu de leur intelligence, à connaître la vérité et à aimer le bien qu'ils connaissent d'une manière beaucoup plus pleine et parfaite qu'il n'est possible à l'homme. Cet amour est l'acte d'une volonté libre..., qui signifie la possibilité de faire un choix pour ou contre le Bien, c'est-à-dire Dieu lui-même. Il faut répéter ici ce que nous avons déjà rappelé en son temps à propos de l'homme : en créant les êtres libres, Dieu a voulu que, dans le monde, se réalise cet amour véritable qui n'est possible que sur la base de la liberté. Il a donc voulu que la créature, constituée à l'image et la ressemblance de son Créateur (Gn 1,26), puisse, de la manière la plus pleine possible, se rendre semblable à lui, Dieu, qui « est amour » (1Jn 4,16). En créant ces purs esprits comme des êtres libres, Dieu, dans sa Providence, ne pouvait pas ne pas prévoir la possibilité du péché des anges. Mais, précisément parce que la Providence est une Sagesse éternelle qui aime, Dieu saurait tirer de l'histoire de ce péché...le bien définitif de tout le cosmos créé.

De fait, comme le dit clairement la Révélation, le monde des purs esprits apparaît divisé en bons et mauvais... Comment comprendre une telle opposition ?... Les Pères de l'Église et les théologiens n'hésitent pas à parler d'« aveuglement » produit par une surévaluation de la perfection de leur être propre, poussée au point de voiler la suprématie de Dieu qui exigeait à l'inverse un acte de soumission docile et obéissante. Tout cela semble exprimé de manière concise par les mots : « Je ne te servirai pas ! » (Jr 2,20), qui manifestent le refus radical et irréversible de prendre part à l'édification du Règne de Dieu dans le monde créé. Satan, l'esprit rebelle, veut son propre règne, non pas celui de Dieu, et s'érige en premier adversaire du Créateur, en opposant à la Providence, en antagoniste de la sagesse aimante de Dieu. De la rébellion et du péché de Satan, comme aussi de ceux de l'homme, nous devons tirer une conclusion et accueillir la sage expérience de l'Écriture qui affirme : « L'orgueil est la cause de la ruine » (Tb 4,13).
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedSam 29 Sep 2012, 1:00 pm

Le 30 Septembre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Marc 9,38-43.45.47-48.
Jean, l'un des Douze, disait à JESUS : « Maître, nous avons vu quelqu'un chasser des esprits mauvais en ton nom ; nous avons voulu l'en empêcher, car il n'est pas de ceux qui nous suivent. »
JESUS répondit : « Ne l'empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi ;
celui qui n'est pas contre nous est pour nous.
Et celui qui vous donnera un verre d'eau au nom de votre appartenance au Christ, amen, je vous le dis, il ne restera pas sans récompense.
Celui qui entraînera la chute d'un seul de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu'on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes, et qu'on le jette à la mer.
Et si ta main t'entraîne au péché, coupe-la. Il vaut mieux entrer manchot dans la vie éternelle que d'être jeté avec tes deux mains dans la géhenne, là où le feu ne s'éteint pas.
Si ton pied t'entraîne au péché, coupe-le. Il vaut mieux entrer estropié dans la vie éternelle que d'être jeté avec tes deux pieds dans la géhenne.
Si ton œil t'entraîne au péché, arrache-le. Il vaut mieux entrer borgne dans le royaume de Dieu que d'être jeté avec tes deux yeux dans la géhenne,
là où le ver ne meurt pas et où le feu ne s'éteint pas.


Commentaire du jour
Julienne de Norwich (1342-après 1416), recluse anglaise
Révélations de l'amour divin, ch. 35-36 (trad. Cerf 1992, p. 124s rev.)

Face à la miséricorde de Dieu, reconnaître pleinement notre péché


Dieu lui-même est justice par excellence. Toutes ses œuvres sont justes, ordonnées qu'elles sont de toute éternité par sa haute puissance, sa haute sagesse, sa haute bonté. De même qu'il a tout réglé pour le mieux, de même il œuvre sans cesse et conduit chaque chose à sa fin... La miséricorde est l'œuvre de la bonté de Dieu ; elle continuera à œuvrer aussi longtemps qu'il sera permis au péché de tourmenter les âmes justes. Lorsque cette permission sera retirée...tout sera établi dans la justice, pour y demeurer éternellement.

Dieu permet que nous tombions. Mais par sa puissance et sa sagesse, il nous garde. Par sa miséricorde et sa grâce, il nous élève à une joie infiniment plus grande. Ainsi veut-il être connu et aimé dans la justice et dans la miséricorde, maintenant et à jamais... Moi, je ne ferai rien d'autre que pécher. Mais mon péché n'empêchera pas Dieu d'opérer. La contemplation de son œuvre est joie céleste pour l'âme qui est pénétrée de crainte et qui désire toujours plus amoureusement accomplir la volonté de Dieu avec l'aide de la grâce.

Cette œuvre commencera ici-bas. Elle sera glorieuse pour Dieu et d'un énorme avantage pour tous ceux qui l'aiment sur terre. A notre arrivée au ciel, nous en serons témoins dans une joie merveilleuse. Cette œuvre se poursuivra jusqu'au dernier jour. La gloire et la béatitude qui en découleront subsisteront au ciel, devant Dieu et tous ses saints, à tout jamais... Là sera la plus haute joie : voir que Dieu lui-même en est l'auteur. L'homme, lui, n'est autre que pécheur. Il me semblait que notre bon Seigneur me disait : « Vois donc ! N'y a-t-il pas là matière à humilité ? N'y a-t-il pas là matière à aimer ? N'y a-t-il pas là matière à te connaître toi-même ? N'y a-t-il pas là matière à te réjouir en moi ? Alors, par amour pour moi, réjouis-toi en moi. Rien ne peut me plaire davantage ».
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedDim 30 Sep 2012, 12:40 pm

Le 01 Octobre 2012.


Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 9,46-50.

Une discussion s'éleva entre les disciples pour savoir qui était le plus grand parmi eux.
Mais JESUS, connaissant la discussion qui occupait leur pensée, prit un enfant, le plaça à côté de lui
et leur dit : « Celui qui accueille en mon nom cet enfant, c'est moi qu'il accueille. Et celui qui m'accueille accueille aussi celui qui m'a envoyé. Et celui d'entre vous tous qui est le plus petit, c'est celui-là qui est grand. »
Jean, l'un des Douze, dit à JESUS : « Maître, nous avons vu quelqu'un chasser les esprits mauvais en ton nom, et nous avons voulu l'en empêcher, car il n'est pas avec nous pour te suivre. »
JESUS lui répondit : « Ne l'empêchez pas : celui qui n'est pas contre vous est pour vous. »


Commentaire du jour
Bienheureux Jean-Paul II
Encyclique « Ut unum sint », 14-15 (trad. copyright © Libreria Editrice Vaticana)

« Nous avons voulu l'empêcher, car il n'est pas avec nous pour te suivre »

L'œcuménisme vise à faire progresser la communion partielle existant entre les chrétiens, pour arriver à la pleine communion dans la vérité et la charité. Passant des principes et du devoir impérieux pour la conscience chrétienne à la mise en œuvre de la marche œcuménique vers l'unité, le Concile Vatican II met surtout en relief la nécessité de la conversion du cœur. L'annonce messianique « Le temps est accompli et le Royaume de Dieu est tout proche » et l'appel qui suit « Convertissez-vous et croyez à l'Évangile » (Mc 1,5), par lesquels JESUS inaugure sa mission, définissent l'élément essentiel qui doit caractériser tout nouveau commencement. « Il n'y a pas d'œcuménisme au sens authentique du terme sans conversion intérieure » : le Concile Vatican II appelle ainsi à la conversion personnelle autant qu'à la conversion communautaire (Unitatis redintegratio, 7)...

Chacun doit donc se convertir plus radicalement à l'Évangile et, sans jamais perdre de vue le dessein de Dieu, il doit changer son regard. Par l'œcuménisme, la contemplation des « merveilles de Dieu » s'est portée sur des champs nouveaux, où Dieu Trinité suscite l'action de grâce : la perception que l'Esprit agit dans les autres communautés chrétiennes, la découverte d'exemples de sainteté, l'expérience des richesses illimitées de la communion des saints, la mise en relation avec des aspects insoupçonnés de l'engagement chrétien.

Corrélativement, la nécessité de la pénitence a été aussi plus largement ressentie ; on prend conscience de certaines exclusions qui blessent la charité fraternelle, de certains refus de pardonner, d'un certain orgueil, de l'enfermement dans la condamnation des « autres » de manière non évangélique, d'un mépris qui découle de présomptions malsaines. Toute la vie des chrétiens est ainsi marquée par la préoccupation œcuménique et ils sont appelés à se laisser comme former par elle.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedLun 01 Oct 2012, 11:45 am

Le 02 Octobre 2012.
Évangile de JESUS-Christ selon saint Matthieu 18,1-5.10.

Les disciples s'approchèrent de JESUS et lui dirent : « Qui donc est le plus grand dans le Royaume des cieux ? »
Alors JESUS appela un petit enfant ; il le plaça au milieu d'eux,
et il déclara : « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les petits enfants, vous n'entrerez point dans le Royaume des cieux.
Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, c'est celui-là qui est le plus grand dans le Royaume des cieux.
Et celui qui accueillera un enfant comme celui-ci en mon nom, c'est moi qu'il accueille.
Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux.


Commentaire du jour
Saint Jean-Marie Vianney (1786-1859), prêtre, curé d'Ars
Sermon pour la fête des Anges gardiens

« Je vais vous envoyer mon ange »

Quoique le bon Dieu se suffise à lui-même, il emploie néanmoins, pour gouverner le monde, le ministère de ses anges... Si nous voyons Dieu prendre tant de soin de notre vie, nous devons conclure que notre âme est quelque chose de bien grand et de bien précieux, pour qu'il emploie à sa conservation et à sa sanctification tout ce qu'il a de plus grand dans sa cour. Il nous a donné son Fils pour nous sauver ; ce Fils lui-même...donne à chacun de nous un et même plusieurs anges, qui s'occupent uniquement à lui demander pour nous les grâces et les secours nécessaires à notre salut... Oh, que l'homme connaît peu ce qu'il est, et la fin pour laquelle il a été créé ! Nous lisons dans l'Écriture sainte que le Seigneur disait à son peuple : « Je vais vous envoyer mon ange, afin qu'il vous conduise dans toutes vos démarches » (Ex 23,20)...

Nous devons souvent invoquer nos anges gardiens, les bien respecter et surtout tâcher de les imiter dans toutes nos actions. La première chose que nous devons imiter en eux, c'est la pensée de la présence de Dieu... En effet, si nous étions bien pénétrés de la présence de Dieu, comment pourrions-nous faire le mal ? Que nos vertus et toutes nos bonnes œuvres seraient bien plus agréables à Dieu !... Dieu dit à Abraham : « Veux-tu être parfait ? Marche en ma présence » (Gn 17,1). Comment se peut-il faire que nous oubliions si facilement le bon Dieu, tandis que nous l'avons toujours devant nous ? Pourquoi ne sommes-nous pas saisis de respect et de reconnaissance envers nos anges, qui nous accompagnent jour et nuit ?... « Je suis trop misérable, direz-vous peut-être, pour mériter cela. » Non seulement, mes frères, Dieu ne vous perd pas un instant de vue, mais il vous donne un ange qui ne cesse de guider vos pas. Oh, bonheur trop grand, mais trop peu connu des hommes !
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19543
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedLun 01 Oct 2012, 3:44 pm

Evangile du jour - Page 25 1347536052
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedMar 02 Oct 2012, 11:20 am

Le 03 Octobre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 9,57-62.

En cours de route, un homme dit à JESUS : « Je te suivrai partout où tu iras. »
JESUS lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l'homme n'a pas d'endroit où reposer la tête. »
Il dit à un autre : « Suis-moi. » L'homme répondit : « Permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père. »
Mais JESUS répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, va annoncer le règne de Dieu. »
Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d'abord faire mes adieux aux gens de ma maison. »
JESUS lui répondit : « Celui qui met la main à la charrue et regarde en arrière n'est pas fait pour le royaume de Dieu. »


Commentaire du jour
Saint François Xavier (1506-1552), missionnaire jésuite
Lettre du 22/10/1552 (trad.Cerf 1996, p.160)

« Je te suivrai partout où tu iras »
: un grand missionnaire devant les dangers

De nombreux décrets interdisent d'entrer en Chine... Mais en dehors des périls de la prison et de la maltraitance, il en existe d'autres, bien plus grands, qui passent inaperçus pour les gens du pays... En premier lieu, la perte de l'espoir et de la confiance en Dieu, quand c'est pour son amour et son service que nous allons faire connaître sa Loi et JESUS Christ son Fils, notre Rédempteur et Seigneur, comme il le sait bien. Puisque, par sa sainte miséricorde, il nous a communiqué ces désirs, manquer maintenant de confiance en sa miséricorde et son pouvoir, vu les périls que nous pouvons courir pour son service, est un péril incomparablement supérieur aux maux que peuvent nous causer tous les ennemis de Dieu. Si cela importe à son plus grand service, Dieu nous gardera de tous les périls de cette vie... C'est pourquoi, nous avons pour sécurité la parole du Seigneur : « Celui qui aime sa vie en ce monde la perdra, et celui qui la perdra pour Dieu la trouvera » (Jn 12,25). Et cette autre, semblable : « Celui qui met la main à la charrue et regarde en arrière n'est pas apte au Royaume de Dieu ».

Pour nous, considérant ces périls de l'âme, très supérieurs à ceux du corps, nous trouvons plus sûr et plus certain d'affronter les périls corporels... Ainsi, de quelque manière que ce soit, nous sommes déterminés à aller en Chine.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedMer 03 Oct 2012, 12:55 pm

Le 04 Octobre 2012.


Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 10,1-12.

Parmi ses disciples, le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux devant lui dans toutes les villes et localités où lui-même devait aller.
Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson.
Allez ! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.
N'emportez ni argent, ni sac, ni sandales, et ne vous attardez pas en salutations sur la route.
Dans toute maison où vous entrerez, dites d'abord : 'Paix à cette maison. '
S'il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous.
Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l'on vous servira ; car le travailleur mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison.
Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qu'on vous offrira.
Là, guérissez les malades, et dites aux habitants : 'Le règne de Dieu est tout proche de vous. '
Mais dans toute ville où vous entrerez et où vous ne serez pas accueillis, sortez sur les places et dites :
'Même la poussière de votre ville, collée à nos pieds, nous la secouons pour vous la laisser. Pourtant sachez-le : le règne de Dieu est tout proche. '
Je vous le déclare : au jour du Jugement, Sodome sera traitée moins sévèrement que cette ville.



Commentaire du jour

Saint Ambroise (v. 340-397), évêque de Milan et docteur de l'Église
Commentaire sur l'évangile de Luc, 7, 45.59 ; SC 52 (trad. cf SC p. 23s rev.)

« Comme des agneaux au milieu des loups »

En envoyant des disciples à sa moisson, qui avait bien été semée par le Verbe du Père, mais qui demandait à être travaillée, cultivée, soignée avec sollicitude pour que les oiseaux ne pillent pas la semence, JESUS leur déclare : « Voici que je vous envoie comme des agneaux parmi les loups »... Le Bon Pasteur ne saurait redouter les loups pour son troupeau ; ces disciples sont envoyés non pour être une proie, mais pour répandre la grâce. La sollicitude du Bon Pasteur fait que les loups ne peuvent rien entreprendre contre ces agneaux qu'il envoie. Il les envoie pour que se réalise la prophétie d'Isaïe : « Alors loups et agneaux iront paître ensemble » (Is 65,25)... D'ailleurs, les disciples envoyés n'ont-ils pas ordre de n'avoir même pas un bâton à la main ?...

Ce que le Seigneur humble a prescrit, ses disciples l'accomplissent donc aussi par la pratique de l'humilité. Car il les envoie semer la foi non par la contrainte, mais par l'enseignement ; non pas en déployant la force de leur pouvoir, mais en exaltant la doctrine de l'humilité. Et il a jugé bon de joindre la patience à l'humilité, car au témoignage de Pierre : « Quand on lui parlait mal, le Christ n'a pas répondu en mal ; quand on le frappait, il n'a pas rendu les coups » (1P 2,23).

Cela revient à dire : « Soyez mes imitateurs : laissez tomber le goût de la vengeance, répondez aux coups de l'arrogance non pas en rendant le mal mais par une patience qui pardonne. Personne ne doit imiter pour son compte ce qu'il reprend chez autrui ; la douceur répond de façon plus forte encore aux insolents ».
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19543
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedMer 03 Oct 2012, 1:19 pm

Evangile du jour - Page 25 1347536052
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedJeu 04 Oct 2012, 5:12 pm

Le 05 Octobre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 10,13-16.

En parlant aux soixante-douze disciples JESUS disait : " Malheureuse es-tu, Corazine! Malheureuse es-tu, Bethsaïde! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que les gens y auraient pris le vêtement de deuil, et se seraient assis dans la cendre en signe de pénitence.
En tout cas, Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous lors du Jugement.
Et toi, Capharnaüm, seras-tu donc élevée jusqu'au ciel ? Non, tu descendras jusqu'au séjour des morts !
Celui qui vous écoute m'écoute ; celui qui vous rejette me rejette ; et celui qui me rejette rejette celui qui m'a envoyé. »


Commentaire du jour
Bienheureux John Henry Newman (1801-1890), théologien, fondateur de l'Oratoire en Angleterre
Sermon « Christ hidden from the world », PPS vol. 4, n°16

« Celui qui vous écoute m'écoute ; celui qui vous rejette me rejette »

L'Église est appelée le corps du Christ. Elle est maintenant ce qu'était son corps matériel lorsqu'il était visible sur terre. Elle est l'instrument de sa puissance divine. C'est d'elle que nous devons approcher pour obtenir de lui le bien. Et c'est elle qui, si quelqu'un l'insulte, fait naître sa colère. Mais qu'est-ce que l'Église, à vrai dire, sinon une entité humble qui provoque parfois l'insulte et l'impiété chez les hommes qui ne vivent pas de la foi ? Elle est un « vase d'argile » (2Co 4,7)...

Nous savons que les meilleurs de ses ministres sont imparfaits et faillibles, soumis aux tendances mauvaises comme tous leurs frères. Et pourtant c'est d'eux que le Christ a dit, en ne parlant pas seulement des apôtres mais des soixante-dix disciples (auxquels les ministres chrétiens sont sûrement égaux, quant à leurs charges) : « Celui qui vous écoute m'écoute, et celui qui vous méprise me méprise, et celui qui me méprise méprise Celui qui m'a envoyé ».

En plus, il a fait des pauvres, des faibles et des affligés les témoins et les agents de sa présence. Et là encore, il est naturel que la même tentation nous guette de les négliger et de les traiter avec irrévérence. Ce que le Christ était, ses disciples en ce monde le sont aussi, et de même que sa condition obscure et faible portait les hommes à l'insulter et à le maltraiter, ainsi les mêmes caractéristiques chez les témoins de sa présence portent les hommes à l'insulter maintenant... En tous temps donc le Christ est en ce monde -- mais non ostensiblement, pas plus maintenant qu'aux jours de sa vie corporelle.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedVen 05 Oct 2012, 12:27 pm

Le 06 Octobre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 10,17-24.
Les soixante-douze disciples revinrent tout joyeux. Ils racontaient : « Seigneur, même les esprits mauvais nous sont soumis en ton nom. »
JESUS leur dit : « Je voyais Satan tomber du ciel comme l'éclair.
Vous, je vous ai donné pouvoir d'écraser serpents et scorpions, et pouvoir sur toute la puissance de l'Ennemi ; et rien ne pourra vous faire du mal.
Cependant, ne vous réjouissez pas parce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous parce que vos noms sont inscrits dans les cieux. »
JESUS, exultant de joie sous l'action de l'Esprit Saint, dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté.
Tout m'a été confié par mon Père ; personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. »
Puis il se tourna vers ses disciples et leur dit en particulier : « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !
Car, je vous le déclare : beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu. »


Commentaire du jour
Saint François d'Assise (1182-1226), fondateur des Frères mineurs
1ère Règle, § 17 (trad. Desbonnets, Documents, p. 70 rev. )

« Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange »

Dans l'amour qu'est Dieu, je supplie tous mes frères -- ceux qui prêchent, ceux qui prient, ceux qui travaillent manuellement, clercs et laïcs -- de s'appliquer à l'humilité en tout : de ne pas se glorifier, se réjouir, s'enorgueillir intérieurement des bonnes paroles et bonnes actions, ni même d'aucun bien que Dieu dit, fait ou accomplit parfois en eux ou par eux. Selon la parole du Seigneur, « ne vous réjouissez pas de ce que les esprits mauvais vous sont soumis ». Soyons-en fermement convaincus : nous n'avons à nous que le mal et les péchés... Celui qui est docile à l'esprit du Seigneur veut mortifier et humilier cette chair égoïste ; il s'applique à l'humilité et à la patience, à la pure simplicité et à la paix véritable de l'esprit...

Tous les biens, rendons-les au Seigneur Dieu très-haut et souverain : reconnaissons que tout bien lui appartient ; rendons-lui grâce pour tout, puisque c'est de lui que procèdent tous les biens. Lui, le Dieu très-haut et souverain, le seul vrai Dieu, qu'on lui rende, qu'il reçoive tout honneur et respect, toutes louanges et bénédictions, toute reconnaissance et toute gloire : car tout bien est à lui qui seul est bon (Mc 10,18).

Et nous, pour notre part, quand nous voyons ou entendons maudire, bénissons ; faire le mal, faisons le bien ; blasphémer, louons le Seigneur, qui est béni pour les siècles des siècles. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedSam 06 Oct 2012, 10:33 am

Le 07 Octobre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Marc 10,2-16.


Un jour, des pharisiens abordèrent JESUS et, pour le mettre à l'épreuve, ils lui demandaient : « Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme ? »
JESUS dit : « Que vous a prescrit Moïse ? »
Ils lui répondirent : « Moïse a permis de renvoyer sa femme à condition d'établir un acte de répudiation. »
JESUS répliqua : « C'est en raison de votre endurcissement qu'il a formulé cette loi.
Mais, au commencement de la création, il les fit homme et femme.
A cause de cela, l'homme quittera son père et sa mère,
il s'attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu'un. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais ils ne font qu'un.
Donc, ce que Dieu a uni, que l'homme ne le sépare pas ! »
De retour à la maison, les disciples l'interrogeaient de nouveau sur cette question.
Il leur répond : « Celui qui renvoie sa femme pour en épouser une autre est coupable d'adultère envers elle.
Si une femme a renvoyé son mari et en épouse un autre, elle est coupable d'adultère. »
On présentait à JESUS des enfants pour les lui faire toucher ; mais les disciples les écartèrent vivement.
Voyant cela, JESUS se fâcha et leur dit : « Laissez les enfants venir à moi. Ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent.
Amen, je vous le dis : celui qui n'accueille pas le royaume de Dieu à la manière d'un enfant n'y entrera pas. »
Il les embrassait et les bénissait en leur imposant les mains.



Commentaire du jour

Cardinal Joseph Ratzinger [Pape Benoît XVI]
Retraite prêchée au Vatican, 1983 (trad. Le Ressuscité, DDB 1986, p. 78)

« Celui qui n'accueille pas le royaume de Dieu à la manière d'un enfant n'y entrera pas »


Il est étonnant de constater l'importance que JESUS lui-même attribue à l'enfant, pour tout homme : « Je vous le dis, si vous ne changez pas et ne devenez comme des petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume de Dieu » (Mt 18,3). Être enfant n'est donc pas pour JESUS une étape purement transitoire de la vie de l'homme, dérivant de son destin biologique, et devant par la suite disparaître totalement. Dans l'enfance, ce qui est propre à l'homme se réalise de telle manière que celui qui a perdu l'essentiel de l'enfance est lui-même perdu.

A partir de là, et nous plaçant du point de vue humain, nous pouvons imaginer quel souvenir heureux le Christ devait garder des jours de son enfance, combien l'enfance était restée pour lui une expérience précieuse, une forme particulièrement pure d'humanité. Partant de là, nous pourrons apprendre à révérer l'enfant qui, désarmé, en appelle à notre amour.

Mais cela pose surtout la question suivante : quel est exactement le trait caractéristique de l'enfance que JESUS considère comme irremplaçable ?... Il faut tout d'abord nous rappeler que l'attribut essentiel de JESUS, celui qui exprime sa dignité, est celui de « Fils »... L'orientation de sa vie, le motif originaire et l'objectif qui l'ont modelée, s'expriment en un seul mot : « Abba, Père bien-aimé » (Mc 14,36; Ga 4,6). JESUS savait qu'il n'était jamais seul et, jusqu'au dernier cri sur la croix, il a obéi à celui qu'il appelait Père, en se tendant entièrement vers lui. Cela seul permet d'expliquer qu'il ait refusé finalement de s'appeler roi, ou seigneur, ou de s'attribuer quelque autre titre de pouvoir, mais qu'il ait eu recours à un terme que nous pourrions aussi traduire par « petit enfant ».
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedDim 07 Oct 2012, 12:59 pm

Le 08 Octobre 2012.


Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 10,25-37.
Pour mettre JESUS à l'épreuve, un docteur de la Loi lui posa cette question : « Maître, que dois-je faire pour avoir part à la vie éternelle ? »
JESUS lui demanda : « Dans la Loi, qu'y a-t-il d'écrit ? Que lis-tu ? »
L'autre répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit, et ton prochain comme toi-même. »
JESUS lui dit : « Tu as bien répondu. Fais ainsi et tu auras la vie. »
Mais lui, voulant montrer qu'il était un homme juste, dit à JESUS : « Et qui donc est mon prochain ? »
JESUS reprit : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l'avoir dépouillé, roué de coups, s'en allèrent en le laissant à moitié mort.
Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l'autre côté.
De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l'autre côté.
Mais un Samaritain, qui était en voyage, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de pitié.
Il s'approcha, pansa ses plaies en y versant de l'huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui.
Le lendemain, il sortit deux pièces d'argent, et les donna à l'aubergiste, en lui disant : 'Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai. '
Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l'homme qui était tombé entre les mains des bandits ? »
Le docteur de la Loi répond : « Celui qui a fait preuve de bonté envers lui. » JESUS lui dit : « Va, et toi aussi fais de même. »


Commentaire du jour
Saint Grégoire de Nysse (v. 335-395), moine et évêque
Homélie 15 sur le Cantique des Cantiques ; PG 44, 1085-1087 (trad. Canevet, Cerf 1992, p. 194)

Le bon Samaritain

« C'est là mon bien-aimé, c'est là mon ami, filles de Jérusalem » (Ct 5,16). L'Épouse du Cantique montre celui qu'elle cherchait en disant : « Voici celui que je cherche, celui qui pour devenir notre frère est monté du pays de Juda. Il est devenu l'ami de celui qui était tombé aux mains des brigands : il a guéri ses plaies avec de l'huile, du vin et des pansements ; il l'a fait monter sur sa propre monture ; il l'a fait reposer dans l'hôtellerie ; il a donné deux pièces d'argent pour son entretien ; il a promis de donner à son retour ce qui aurait été dépensé en plus pour accomplir ses ordres ». Chacun de ces détails a une signification bien évidente.

Le docteur de la Loi tentait le Seigneur et voulait se montrer au-dessus des autres ; dans son orgueil il faisait fi de toute égalité avec les autres, disant : « Qui est mon prochain ? » Le Verbe alors lui expose, sous forme d'un récit, toute l'histoire sainte de la miséricorde : il raconte la descente de l'homme, l'embuscade des brigands, l'enlèvement du vêtement incorruptible, les blessures du péché, l'envahissement par la mort de la moitié de notre nature (puisque notre âme est restée immortelle), le passage inutile de la Loi (puisque ni le prêtre ni le lévite n'ont soigné les plaies de celui qui était tombé aux mains des brigands).

« Il était en effet impossible que le sang des taureaux et des boucs efface le péché » (He 10,4) ; seul pouvait le faire celui qui a revêtu toute la nature humaine -- des Juifs, des Samaritains, des Grecs -- en un mot, de toute l'humanité. Avec son corps, qui est la monture, il s'est rendu dans le lieu de la misère de l'homme. Il a guéri ses plaies, l'a fait reposer sur sa propre monture, et il a fait pour lui de sa miséricorde une hôtellerie, où tous ceux qui peinent et ploient sous le fardeau trouvent le repos (Mt 11,28).
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedLun 08 Oct 2012, 11:38 am

Le 09 Octobre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 10,38-42.

Alors qu'il était en route avec ses disciples, JESUS entra dans un village. Une femme appelée Marthe le reçut dans sa maison.
Elle avait une sœur nommée Marie qui, se tenant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.
Marthe était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien ? Ma sœur me laisse seule à faire le service. Dis-lui donc de m'aider. »
Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour bien des choses.
Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part : elle ne lui sera pas enlevée. »


Commentaire du jour
Odon de Cantorbéry (?-1200), moine bénédictin
Sermon pour la fête de l'Assomption. (trad. J. Leclercq, Duculot-Lethielleux 1969, p. 267-268)

Marthe et Marie unies


Dans l'Évangile, JESUS est décrit comme ayant été accueilli par deux sœurs dont l'une le servait, tandis que l'autre s'adonnait à l'écoute de sa parole. Ceci s'applique à la bienheureuse Vierge Marie.

En ces deux femmes dont parle l'Écriture, il est d'usage de voir le symbole des deux vies dans l'Église : Marthe représentait la vie active, et Marie la vie contemplative. Marthe peinait aux œuvres de miséricorde ; Marie se reposait en regardant. L'active se livre à l'amour du prochain, la contemplative à l'amour de Dieu. Or, le Christ est Dieu et homme. Et il a été entouré de l'unique amour de la bienheureuse Vierge Marie, à la fois quand elle servait son humanité et quand elle était attentive à la contemplation de sa divinité...

D'autres servent les membres du corps du Christ ; la Vierge Marie servait le Christ en personne..., et non seulement par des actions extérieures, mais par sa propre substance : elle lui a offert l'hospitalité de son sein. Dans sa petite enfance, elle a aidé la faiblesse de son humanité, le caressant, le baignant, le soignant ; elle l'a porté en Égypte pour fuir la persécution d'Hérode et elle l'a ramené ; enfin, après de multiples services, elle s'est tenue près de lui alors qu'il mourait sur la croix, et elle a assisté à son ensevelissement... C'est ainsi qu'elle a été Marthe, et qui pourrait l'égaler dans le service ?

Dans la contemplation aussi, dans la part de Marie, elle est supérieure à tous. En vérité, quelle contemplative ne devait pas être celle qui avait porté en elle la divinité même, unie à sa chair en la personne du Fils de Dieu ! Puis elle l'a écouté, conversé avec lui, joui de lui, l'a contemplé. « Dans le Christ sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance » (Col 2,3)... Telle a été Marie contemplative, elle qui, dans le Fils unique de Dieu qu'elle avait engendré de sa chair, contemplait la gloire de toute la Trinité.
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19543
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedLun 08 Oct 2012, 3:34 pm

Evangile du jour - Page 25 1347536052
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedMar 09 Oct 2012, 11:32 am

Le 10 Octobre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 11,1-4.
Un jour, quelque part, JESUS était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda : « Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean Baptiste l'a appris à ses disciples. »
Il leur répondit : « Quand vous priez, dites : 'Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne.
Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour.
Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes nous pardonnons à tous ceux qui ont des torts envers nous. Et ne nous soumets pas à la tentation. ' »



Commentaire du jour

Saint Cyprien (v. 200-258), évêque de Carthage et martyr
La Prière du Seigneur, 9-11 ; PL 4, 520s ; CSEL 3,1 (trad. Hamman, DDB 1982, p. 46 rev.)

Ses enfants dans son Fils

Que les richesses de la prière du Seigneur sont nombreuses et grandes ! Elles sont ramassées en peu de mots mais d'une densité spirituelle inépuisable, au point que rien n'y manque dans ce résumé parfait de ce qui doit constituer notre prière. Il est écrit : « Priez ainsi : Notre Père, qui es dans les cieux ».

L'homme nouveau, qui est né de nouveau et rendu à son Dieu par la grâce, dit d'abord : « Père », parce qu'il est devenu son enfant. Le Verbe, la Parole de Dieu, « est venu chez lui, et les siens ne l'ont pas accueilli ; mais à tous ceux qui l'ont reçu, à ceux qui croient en son nom, il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu » (Jn 1,11-12). Celui qui a cru en son nom et qui est devenu enfant de Dieu doit commencer par rendre grâce et proclamer qu'il est vraiment fils de Dieu... Il ne suffit pas, frères bien-aimés, de prendre conscience que nous invoquons le Père qui est dans les cieux. Nous ajoutons : « notre Père », c'est-à-dire Père de ceux qui croient en son Fils, de ceux qui ont été sanctifiés par lui, et sont nés de nouveau par la grâce spirituelle : ceux-là ont vraiment commencé à être les enfants de Dieu...

Que la miséricorde du Seigneur est grande, que sa faveur et sa bonté sont grandes, pour nous faire ainsi prier en présence de Dieu, jusqu'à l'appeler Père ! Comme le Christ est Fils de Dieu, ainsi nous aussi nous sommes appelés fils. Personne parmi nous n'aurait jamais osé employer ce mot dans la prière : il fallait que le Seigneur lui-même nous y encourage.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
Gilles

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

Evangile du jour - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour   Evangile du jour - Page 25 Icon_minipostedMer 10 Oct 2012, 11:31 am

Le 11 Octobre 2012.

Évangile de JESUS-Christ selon saint Luc 11,5-13.

JESUS disait à ses disciples : " Supposons que l'un de vous ait un ami et aille le trouver en pleine nuit pour lui demander : 'Mon ami, prête-moi trois pains :
un de mes amis arrive de voyage, et je n'ai rien à lui offrir. '
Et si, de l'intérieur, l'autre lui répond : 'Ne viens pas me tourmenter ! Maintenant, la porte est fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner du pain',
moi, je vous l'affirme : même s'il ne se lève pas pour les donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu'il lui faut.
Eh bien, moi, je vous dis : Demandez, vous obtiendrez ; cherchez, vous trouverez ; frappez, la porte vous sera ouverte.
Celui qui demande reçoit ; celui qui cherche trouve ; et pour celui qui frappe, la porte s'ouvre.
Quel père parmi vous donnerait un serpent à son fils qui lui demande un poisson ?
ou un scorpion, quand il demande un œuf ?
Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père céleste donnera-t-il l'Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! »


Commentaire du jour
Julienne de Norwich (1342-après 1416), recluse anglaise
Révélations de l'amour divin, ch. 6 (trad. cf Cerf 1992, p. 53)

« Cherchez : vous trouverez »

Il m'est venu à l'esprit comment nous prions d'habitude, comment par ignorance et manque d'expérience de l'amour, nous recourons à de multiples demandes. J'ai compris en vérité que Dieu est plus glorifié et prend plus de plaisir quand nous le prions par simple confiance en sa bonté... Tous les moyens que nous mettons en œuvre pour prier, c'est trop peu ; ce n'est pas rendre pleinement gloire à Dieu. Car tout est inclus en sa bonté ; absolument rien n'y fait défaut...

La prière la plus haute c'est la connaissance de la bonté de Dieu, qui s'abaisse jusqu'à nos besoins les plus bas. C'est elle, l'étincelle de notre âme ; elle la vivifie ; elle la fait croître en grâce et en vertu. Elle est l'attribut divin le plus proche de notre pauvre nature, le plus prompt en grâce. C'est cette grâce même que notre âme cherche et cherchera toujours, jusqu'à ce que nous connaissions vraiment que notre Dieu nous a tous enclos en lui...

Lui, le Très-Haut, aime notre âme si précieusement qu'un tel amour dépasse la connaissance de toute créature ; aucune créature ne peut savoir avec quelle intensité, quelle douceur, quelle tendresse notre créateur nous aime. Cependant nous pouvons, avec sa grâce et son secours, contempler spirituellement, dans l'émerveillement continuel, cet amour haut, débordant, sans mesure, que notre Seigneur a pour nous en sa bonté. Et c'est pourquoi nous pouvons demander avec une humble confiance tout ce que nous voulons, car notre volonté naturelle est de posséder Dieu et le bon vouloir de Dieu est de nous posséder. Jamais nous ne cesserons de vouloir et de désirer ainsi, jusqu'à ce que nous possédions Dieu dans la plénitude de la joie.
Revenir en haut Aller en bas
 

Evangile du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 25 sur 34Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 29 ... 34  Suivant

 Sujets similaires

-
» Réflexions sur l’Évangile de ce jour
» Evangile écouté (audio) et son commentaire
» Notre commentaire personnel de l'Evangile du jour
» Evangile du jour Matthieu 5. 1-12
» Textes du jour (Evangiles etc....)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Sanctuaires - Communautés Religieuses - Dévotions - autres... :: Evangile au quotidien-