*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Comment vivre la mort d'un enfant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19622
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Comment vivre la mort d'un enfant ? Empty
MessageSujet: Comment vivre la mort d'un enfant ?   Comment vivre la mort d'un enfant ? Icon_minipostedJeu 05 Juin 2008, 5:42 pm

Comment vivre le décès d’un enfant ?


Qui dira la mort d’un enfant ? Cet élan brisé nous atteint tellement nous-même et ouvre en nous une blessure vivante, une interrogation infinie. Mais pourquoi cette mort nous touche-t-elle tant ? S’il n’est plus, comment l’enfant parle-t-il encore à notre cœur, à notre intelligence ? Serait-ce seulement la mémoire de ce qu’il était ? Ou plutôt, n’est-il pas encore ? S’il n’est pas, s’il n’est plus, comment se fait-il que j’éprouve la douleur d’une séparation, de sa non-présence ? N’est-il pas vrai qu’il est quelque part vivant, pour toujours ?

Il avait commencé de vivre, d’être indépendamment de moi et si près de moi. N’est-il plus rien ? Dominique nous a quittés tout d’un coup - un accident à l’âge de six ans. Par quel bond prodigieux a-t-il atteint l’éternité ?
Quand je me tourne en arrière, encore aujourd’hui, je revois son visage, et sa vie ; sa vivacité, ses questions ; il trouvait d’ailleurs souvent lui-même une réponse à la mesure de son âge avant que je ne sois parvenu à formuler ce qu’il pourrait comprendre.
Un jour, avant même sa naissance, j’ai trouvé un texte dans la Bible qui disait : “ Devenu agréable à Dieu, il a été aimé, et comme il vivait parmi les pécheurs, il a été transféré... Devenu parfait en peu de temps, il a fourni une longue carrière, son âme était agréable au Seigneur, aussi est-il sorti en hâte du milieu de la perversité. Les foules voient cela sans comprendre, et il ne leur vient pas à la pensée que la grâce et la miséricorde sont pour ses élus et sa visite pour ses saints... ” (livre de La Sagesse, chap. 4, v 10 à 15) J’ai lu ce texte à la messe des funérailles. Il y a là une porte ouverte sur le mystère mais le mystère tout entier ne nous sera révélé qu’au Ciel, quand nous nous verrons face à face avec Jésus.

D’autres paroles de l’Écriture sont venues nous donner l’espérance de Dieu. Quand sa mère et moi, nous nous sentions submergés par la tristesse, nous essayions de le voir lui, où il était : “ Il suit l’Agneau partout où il va… ” (Livre de l’Apocalypse, chap. 14, v 4). L’espérance ne supprime pas la peine mais ce don de Dieu nous ouvre à l’avenir. Devant nous, au milieu de nous, le Ciel s’est ouvert. Rien n’est plus comme avant, dit-on ; non la vie n’a plus le même sens, car nous marchons désormais sur le chemin du Ciel. Nous savons quand nous allons communier qu’il est avec Jésus et nous nous rapprochons de l’enfant quand nous nous rapprochons de l’Amour. Rien ne peut diminuer la peine mais la peine n’a pas victoire sur nous.

Pourquoi est-il mort ? Dans un cas similaire, un enfant parlant à son frère de celui qui les avait quittés disait : “ Jésus est méchant ! Il a fait mourir notre frère. ” Mais le petit, de cinq ans à peine lui répondit : “ Non, ce n’est pas Jésus qui l’a fait mourir, c’est le démon. Mais Jésus est venu et il l’a pris dans le Paradis. ” Qui peut inspirer cette réponse à un enfant ? Mais aussi, qui peut vivre sans être confronté à la mort ? Nous ne vivrons pas toujours : le confort, le bonheur familial, les distractions ou les plaisirs peuvent occuper notre présent et masquer nos interrogations profondes. Mais la mort qui nous atteint de si près dans un enfant, un être aimé, un ami, ouvre comme une déchirure dans un univers artificiellement fermé.
Non, tout n’est pas ici. Il y a un ailleurs, un au-delà où Dieu appelle ceux qu’il aime ; et il aime tous les hommes. Cet au-delà est déjà présent pour moi, je tourne les yeux vers l’enfant qui “ suit l’Agneau partout où il va ”.
Comment vivre la mort d'un enfant ? Q22-enfant-1

http://www.1000questions.net/fr/36q/Q-22.html[/quote]


- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  Comment vivre la mort d'un enfant ? Report11.
- Comment vivre la mort d'un enfant ? Faire_11
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
petitpas
.
.


Date d'inscription : 01/02/2010
Féminin
Messages : 417
Pays : france
R E L I G I O N : chretienne

Comment vivre la mort d'un enfant ? Empty
MessageSujet: Re: Comment vivre la mort d'un enfant ?   Comment vivre la mort d'un enfant ? Icon_minipostedMar 09 Fév 2010, 1:13 am

cher Nicodéme quelle belle lettre d'amour pour ce petit . pareillement la mort d'un enfant ma touché profondement ,ily a longtemp , .un homme sage m'avait lut a cette époque ce passage de marc 5: 35-42 ,(relisez-le ) puis il m'a posé cette question; pourquoi Jésus a relevé cette petite fille de la mort?
il me dit 1) montrer son pouvoir
2)et ceux que deviendront nos morts, il nous les rendra il m'a rappeller la promesse de Dieu pour l'humanité le paradis restauré sur terre .ça j'y ai toujours cru.
Dans Isaïe 26:19 "la terre rendra ses trépassés.
pour l'instant nos chers disparus sont comme dans le ventre de leur maman a l'abris. Bientot Jésus donnera son signal et les tombeaux s'ouvriront . quelle joie d'ouvrir nos bras pour les accueillir. puis la mort nesera plus Révélation21:4. courage je prierai pour vous et les votre ,amitiés
Revenir en haut Aller en bas
a
.
.
a

Date d'inscription : 07/02/2010
Masculin
Messages : 467
Pays : france
R E L I G I O N : témoin de JEHOVAH

Comment vivre la mort d'un enfant ? Empty
MessageSujet: Re: Comment vivre la mort d'un enfant ?   Comment vivre la mort d'un enfant ? Icon_minipostedMar 09 Fév 2010, 1:22 am

c'est de toute façon trés stressant et dure a supporté.
Les Écritures ne font pas de la mort un mystère. Elles expliquent non seulement pourquoi nous mourons, mais aussi quelle est la condition des morts. Elles offrent en outre un espoir pour nos chers disparus. Enfin, elles annoncent une époque marquante où il sera possible de rapporter : “ La mort est engloutie pour toujours. ” — 1 Corinthiens 15:54.
Revenir en haut Aller en bas
http://meilleurforum-net.meilleurforum.net/
*Jean*
nouveau membre
*Jean*

Date d'inscription : 19/02/2010
Masculin
Messages : 26
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Catholique

Comment vivre la mort d'un enfant ? Empty
MessageSujet: Re: Comment vivre la mort d'un enfant ?   Comment vivre la mort d'un enfant ? Icon_minipostedVen 19 Fév 2010, 6:17 am

J'ai lu il y a quelques mois, "Vers le Soleil de Dieu" - Arnaud Gourvennec. J'ai été mis en contact tout à fait fortuitement avec cette référence.
Bien que pas concené par le deuil, mais énormément par la communion des Saints, je me suis senti "attiré intérieurement" à me le procurer et à le lire.
Très, très, bon. Un témoin pour notre siècle...
Je vous propose d'oser vous lancer dans la lecture du premier tome. Quel réconfort...
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Date d'inscription : 08/06/2008
Féminin
Messages : 9561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : Déiste,

Comment vivre la mort d'un enfant ? Empty
MessageSujet: Re: Comment vivre la mort d'un enfant ?   Comment vivre la mort d'un enfant ? Icon_minipostedVen 19 Fév 2010, 8:19 am

Je crois que l'on commence à guérir de cette blessure, le jour où l'on arrive à se réjouir d'avoir connu l'être cher qui nous a quitté et d'avoir vécu à ses cotés.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
*Jean*
nouveau membre
*Jean*

Date d'inscription : 19/02/2010
Masculin
Messages : 26
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Catholique

Comment vivre la mort d'un enfant ? Empty
MessageSujet: Re: Comment vivre la mort d'un enfant ?   Comment vivre la mort d'un enfant ? Icon_minipostedSam 20 Fév 2010, 9:08 am

J'ai vécu personnellement des "rêves" étranges, très forts à l'âge de 4-5 ans alors que je venais de perdre mon petit frère de deux ans.
Des rêves d'une richesse hors de portée d'un gosse de cet âge, dans ces rêves je discutais et jouais avec mon frère décédé, mais dans une autre dimension. Cela a duré quelques jours ou quelques semaines, mais ça m'a marqué à vie.

Si vous avez l'occasion lisez le livre dont je vous parle, il ne choquera personne (sauf les spirites et les réincarnationistes qui sont descendus en flèche par un acteur de premier plan : l'auteur, le témoin).
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Date d'inscription : 08/06/2008
Féminin
Messages : 9561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : Déiste,

Comment vivre la mort d'un enfant ? Empty
MessageSujet: Re: Comment vivre la mort d'un enfant ?   Comment vivre la mort d'un enfant ? Icon_minipostedDim 21 Fév 2010, 12:08 am

@*Jean* a écrit:
J'ai vécu personnellement des "rêves" étranges, très forts à l'âge de 4-5 ans alors que je venais de perdre mon petit frère de deux ans.
Des rêves d'une richesse hors de portée d'un gosse de cet âge, dans ces rêves je discutais et jouais avec mon frère décédé, mais dans une autre dimension. Cela a duré quelques jours ou quelques semaines, mais ça m'a marqué à vie.

Si vous avez l'occasion lisez le livre dont je vous parle, il ne choquera personne (sauf les spirites et les réincarnationistes qui sont descendus en flèche par un acteur de premier plan : l'auteur, le témoin).

Je donnerais dix ans de ma vie pour faire de tel rêves
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
*Jean*
nouveau membre
*Jean*

Date d'inscription : 19/02/2010
Masculin
Messages : 26
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Catholique

Comment vivre la mort d'un enfant ? Empty
MessageSujet: Re: Comment vivre la mort d'un enfant ?   Comment vivre la mort d'un enfant ? Icon_minipostedDim 21 Fév 2010, 9:40 pm

Je n'ai pas gardé de souvenir précis, mais c'était très intense.
Déjà le fait qu'on jouait et discutait ensemble comme des gosses de 5-6 ans alors qu'on en avait 2 et demi et 4 et demi.
Il me parlait de son nouvel état , il me disait qu'il était vivant, qu'il n'était plus malade, qu'il était heureux, qu'il savait faire plein de choses avec son corps car il n'avait plus de poids, plus de matière, bien que la texture et l'identité étaient encore là.

Je ne peux rien dire de plus car honnêtement c'est trop flou pour moi. Mes parents bien que très croyants ne m'ont pas compris, ils étaient déjà trop "adutes", déjà trop "rigides", il fallait la simplicité du petit enfant que j'étais pour être capable de "recevoir" le cadeau.

Mais une telle expérience ne vous sert pas beaucoup, car elle ne concerne que vous et vous vous retrouvez muré dans votre silence et ensuite vos propres doutes face à un monde d'incrédulité.
Si au moins cela sert à vous rendre meilleur, c'est déjà gagné.
Revenir en haut Aller en bas
jaly
.
.
jaly

Date d'inscription : 26/06/2010
Masculin
Messages : 347
Pays : terre
R E L I G I O N : aucune

Comment vivre la mort d'un enfant ? Empty
MessageSujet: Re: Comment vivre la mort d'un enfant ?   Comment vivre la mort d'un enfant ? Icon_minipostedLun 28 Juin 2010, 3:26 am

alain425 a écrit:
c'est de toute façon trés stressant et dure a supporté.
Les Écritures ne font pas de la mort un mystère. Elles expliquent non seulement pourquoi nous mourons, mais aussi quelle est la condition des morts. Elles offrent en outre un espoir pour nos chers disparus. Enfin, elles annoncent une époque marquante où il sera possible de rapporter : “ La mort est engloutie pour toujours. ” — 1 Corinthiens 15:54.
pourquoi toujours s'en remettre a des textes dont les origines et les propos resterons a jamais énigmatiques.alors que en nous résident toutes les réponses,dans l'éxpérience du Vivant....mais encore faut il s"étre libéré des chismes et superstition du mental.....
la vie est aussi sacré que la mort car les deux sont liées et ne sont que les deux extrémités d'un méme Tout.
si tu souffre c'est par attachement aux étres ,aux choses,aux formes qui toutes sont manifestations de l'Illusion du Réel...Tout est UN aussi rien ne disparait vraiment et rien n'éxiste véritablement.c'est le paradoxe du Vivant...Tout est de par notre Maniére de perçevoire le Réel...quand la perçeption a été nétoyé par la méditation,Tout s'éclaireci et devien limpide,il n'y a plus de contradiction. : Smile
Revenir en haut Aller en bas
 

Comment vivre la mort d'un enfant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Secrets De La Guerre Hitlérienne - Vol. 1 & 2 [DVDRIP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Vivre son deuil-