*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 JESUS dit: suis moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mick
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 10/11/2010
Féminin
Messages : 7748
Pays : canada
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: JESUS dit: suis moi   Ven 08 Nov 2013, 2:25 am

SUIS MOI !


Suis-moi ! deux mots, mais contenant à eux seuls tout un monde, depuis la conversion jusqu’à l’entrée dans la gloire, et même au-delà pour ceux qui «suivent l’Agneau où qu’il aille !» (Apoc. 14:4). 
Ces deux mots ne nous demandent aucun sacrifice, car ils le produisent ; ils ne nous promettent aucune récompense de notre obéissance, car la récompense se trouve tout entière dans la personne que nous suivons. 
Quel est donc le miracle qu’opèrent en nous ces deux mots ? Ce miracle est : La foi ! la foi qui peut déplacer ici-bas les montagnes et les jeter dans la mer ; la foi, trouvant Dieu lui-même dans l’Homme qui nous appelle à le suivre. 
Avec la foi, produite dans l’âme par ces deux mots : «Suis-moi», tout obstacle terrestre à suivre le Seigneur a donc disparu, et le coeur a trouvé une Personne dont l’éternité elle-même n’épuisera pas l’amour.


Mathieu-10-37 Celui qui aime père ou mère plus que moi, n’est pas digne de moi ; et celui qui aime fils ou fille plus que moi, n’est pas digne de moi ;
38 et celui qui ne prend pas sa croix et ne vient pas après moi, n’est pas digne de moi.

Amicalement Mick
Like a Star @ heaven 
Revenir en haut Aller en bas
mick
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 10/11/2010
Féminin
Messages : 7748
Pays : canada
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: JESUS dit: suis moi   Ven 08 Nov 2013, 8:14 am

« Les renards ont des terriers et les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l'Homme, lui, n'a pas où poser sa tête ! »
Citation :
Avec cette première image, JESUS a sans doute d'abord voulu décrire sa propre situation de nomade et d'itinérant. En effet, dans l'Évangile de Luc, JESUS et ses disciples n'ont pas de maison à eux. Ils ne sont chez eux que là où on les accueille pendant un moment. Ils n'ont ainsi pas de sécurité matérielle et pas de possession propre. Ils sont pour ainsi dire entièrement dépendants de la solidarité des autres. Cette première réponse sonne donc comme un avertissement. Dans le contexte de l'époque, JESUS veut avertir cet homme qui demande à le suivre que lui aussi devra renoncer à sa sécurité matérielle et peut-être aussi à sa sécurité spirituelle, à son confort, à ses certitudes. Le chemin avec JESUS est un chemin qui n'est pas forcément fait de sécurité, car justement, il ne s'arrête jamais. Faire route avec JESUS exclut le fait de vouloir s'installer une fois pour toutes, que ce soit matériellement ou spirituellement. Faire route avec JESUS, c'est être prêt à aller toujours plus loin, toujours en avant, quitte à renoncer à ce qui était acquis.
Mais si on peut assez facilement comprendre cette réponse dans le contexte de l'époque, n'est elle pas un peu étrangère à nous aujourd'hui ? Car nous, nous ne pouvons évidemment plus suivre JESUS physiquement, sur les chemins de la Palestine. Cette parole a-t-elle alors encore quelque chose à nous dire ? Je le crois, si nous la prenons de façon un peu métaphorique. En effet, cette sécurité à laquelle JESUS fait indirectement référence, n'est ce pas exactement ce que nous recherchons de plus en plus ? Nous voulons être sécurisé et assuré dans tout, que ce soit au niveau matériel ou spirituel, que ce soit vis à vis de nous mêmes ou vis à vis des autres. Le mot « insécurité »  est devenu un mot qui fait peur et qui nous sert à mettre des barrières entre nous et ceux qui ne sont pas sûrs. Si, il fut un temps, l'insécurité c'était les maladies ou les catastrophes naturelles, c'est aujourd'hui devenu les jeunes des banlieues ou les immigrés et autres étrangers. Et le fait de chercher à tout prix à nous mettre en sécurité vis à vis de ces gens dénote en fait la peur qu'on en a, une peur qui du même coup exclut la rencontre et le dialogue. 
Or, suivre JESUS, c'est aussi le suivre là où la rencontre de l'autre présente des risques et demande à ce qu'on surmonte ses peurs et ses préjugés. JESUS n'est pas uniquement entré dans les maisons où il pouvait tranquillement s'installer les pieds sous la table ; il est allé aussi là où il risquait de se faire jeter dehors, aussi là où il risquait d'être incompris, aussi là où il risquait carrément sa vie. Et sans doute que si aujourd'hui JESUS redonnait une réponse à cet homme qui voulait le suivre, il dirait que le Fils de l'Homme se rend aussi dans les cités un peu chaudes ou chez les malades du SIDA ou chez les chômeurs, et que le suivre, c'est aussi le suivre là, même si ce n'est pas très sécurisant.
Une dernière petite chose que je voulais ajouter sur cette première réponse de JESUS, c'est que nous cherchons aussi bien souvent la sécurité dans le domaine de la foi. On se pose souvent la question : pourquoi les sectes ont-elles un tel succès, pourquoi attirent-elles tant de monde. Un élément de réponse qui me semble devoir être pris en ligne de compte, c'est que justement, la plupart d'entre elles donnent des réponses et évitent de poser des questions. Et la plupart des gens qui sont adeptes sont bien des gens qui ne veulent plus se poser de questions, qui veulent une réponse, quelle qu'elle soit, qui les rassure et leur évite de réfléchir.
Or, suivre JESUS, c'est aussi être prêt à se poser des questions, et même être prêt à se remettre en question. JESUS n'assène pas des réponses toutes faites qui vaudraient pour chacun. Il laisse l'homme libre de trouver son chemin et ses réponses à ses questions. 
Prendre le risque ; le risque d'aller là où on n'ose pas, le risque d'aller vers ceux dont on a peur à priori ; le risque aussi de se remettre en question à la lumière de la Parole de Dieu ; voilà ce qu'on peut retenir de cette première réponse à ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Masculin
Messages : 1005
Pays : France
R E L I G I O N : le Chemin,la Vie,la Vérit

MessageSujet: Re: JESUS dit: suis moi   Lun 11 Nov 2013, 3:16 am

Non seulement ce que la personne a écrit au-dessus, mais aussi parce que JESUS n'appartenait pas à ce monde quand il disait qu'il n'avait nulle part ou reposer sa tête. Et qu'il appelait à lui "suis-moi", ceux qui comme lui, n'appartenaient plus à ce monde et allaient constitué son ministère sur la montagne Sainte. Les 144000 mille des douzes tribus d'Israël.
Quelque part, nous de même, bien qu'ayant chacun sa petite taniere, son petit nid, ont est tenus de se détacher de toute attache terrestre et d'aller de l'avant dans la voie salutaire...
Revenir en haut Aller en bas
oscar
.
.


Date d'inscription : 19/07/2010
Masculin
Messages : 1672
Pays : france
R E L I G I O N : aucune

MessageSujet: Re: JESUS dit: suis moi   Lun 11 Nov 2013, 12:39 pm

Pourquoi suivre JESUS :
[quote]"C'est moi le chemin la vérité et la vie , sans moi personne ne vient au Père" [/quote]Il est clair que suivre JESUS a pour but d'aller vers le Père , il n'y a pas d'autre alternative , suivre JESUS est l'accés à "la vérité" , "la vie" , "le Père" , les premiers disciples l'ont compris : "A qui irions-nous , tu as des paroles de vie éternelle" , disait Pierre , ce pourrait être nos paroles aujourd'hui , "a qui irions-nous ? "
Revenir en haut Aller en bas
oscar
.
.


Date d'inscription : 19/07/2010
Masculin
Messages : 1672
Pays : france
R E L I G I O N : aucune

MessageSujet: Re: JESUS dit: suis moi   Lun 11 Nov 2013, 12:56 pm

Citation :
Un scribe s'approcha, et lui dit : Maître, je te suivrai partout où tu iras.  
JESUS lui répondit : Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l'homme n'a pas où reposer sa tête.  
Pourquoi une telle réponse au scribe qui désire le suivre ?
Le scribe ne devait pas s'attendre à occuper une position "confortable" en suivant JESUS , d'ou la réponse de JESUS.
Revenir en haut Aller en bas
mick
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 10/11/2010
Féminin
Messages : 7748
Pays : canada
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: JESUS dit: suis moi   Mer 13 Nov 2013, 1:18 am

« Les renards ont des terriers et les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l'Homme, lui, n'a pas où poser sa tête ! »

Avec cette première image, JESUS a sans doute d'abord voulu décrire sa propre situation de nomade et d'itinérant. En effet, dans l'Évangile de Luc, JESUS et ses disciples n'ont pas de maison à eux. Ils ne sont chez eux que là où on les accueille pendant un moment. Ils n'ont ainsi pas de sécurité matérielle et pas de possession propre. Ils sont pour ainsi dire entièrement dépendants de la solidarité des autres. Cette première réponse sonne donc comme un avertissement. Dans le contexte de l'époque, JESUS veut avertir cet homme qui demande à le suivre que lui aussi devra renoncer à sa sécurité matérielle et peut-être aussi à sa sécurité spirituelle, à son confort, à ses certitudes. Le chemin avec JESUS est un chemin qui n'est pas forcément fait de sécurité, car justement, il ne s'arrête jamais. Faire route avec JESUS exclut le fait de vouloir s'installer une fois pour toutes, que ce soit matériellement ou spirituellement. Faire route avec JESUS, c'est être prêt à aller toujours plus loin, toujours en avant, quitte à renoncer à ce qui était acquis.

Mais si on peut assez facilement comprendre cette réponse dans le contexte de l'époque, n'est elle pas un peu étrangère à nous aujourd'hui ? Car nous, nous ne pouvons évidemment plus suivre JESUS physiquement, sur les chemins de la Palestine. Cette parole a-t-elle alors encore quelque chose à nous dire ? Je le crois, si nous la prenons de façon un peu métaphorique. En effet, cette sécurité à laquelle JESUS fait indirectement référence, n'est ce pas exactement ce que nous recherchons de plus en plus ? Nous voulons être sécurisé et assuré dans tout, que ce soit au niveau matériel ou spirituel, que ce soit vis à vis de nous mêmes ou vis à vis des autres. Le mot « insécurité »  est devenu un mot qui fait peur et qui nous sert à mettre des barrières entre nous et ceux qui ne sont pas sûrs. Si, il fut un temps, l'insécurité c'était les maladies ou les catastrophes naturelles, c'est aujourd'hui devenu les jeunes des banlieues ou les immigrés et autres étrangers. Et le fait de chercher à tout prix à nous mettre en sécurité vis à vis de ces gens dénote en fait la peur qu'on en a, une peur qui du même coup exclut la rencontre et le dialogue.

Or, suivre JESUS, c'est aussi le suivre là où la rencontre de l'autre présente des risques et demande à ce qu'on surmonte ses peurs et ses préjugés. JESUS n'est pas uniquement entré dans les maisons où il pouvait tranquillement s'installer les pieds sous la table ; il est allé aussi là où il risquait de se faire jeter dehors, aussi là où il risquait d'être incompris, aussi là où il risquait carrément sa vie. Et sans doute que si aujourd'hui JESUS redonnait une réponse à cet homme qui voulait le suivre, il dirait que le Fils de l'Homme se rend aussi dans les cités un peu chaudes ou chez les malades du SIDA ou chez les chômeurs, et que le suivre, c'est aussi le suivre là, même si ce n'est pas très sécurisant.

Une dernière petite chose que je voulais ajouter sur cette première réponse de JESUS, c'est que nous cherchons aussi bien souvent la sécurité dans le domaine de la foi. On se pose souvent la question : pourquoi les sectes ont-elles un tel succès, pourquoi attirent-elles tant de monde. Un élément de réponse qui me semble devoir être pris en ligne de compte, c'est que justement, la plupart d'entre elles donnent des réponses et évitent de poser des questions. Et la plupart des gens qui sont adeptes sont bien des gens qui ne veulent plus se poser de questions, qui veulent une réponse, quelle qu'elle soit, qui les rassure et leur évite de réfléchir.

Or, suivre JESUS, c'est aussi être prêt à se poser des questions, et même être prêt à se remettre en question. JESUS n'assène pas des réponses toutes faites qui vaudraient pour chacun. Il laisse l'homme libre de trouver son chemin et ses réponses à ses questions.
Prendre le risque ; le risque d'aller là où on n'ose pas, le risque d'aller vers ceux dont on a peur à priori ; le risque aussi de se remettre en question à la lumière de la Parole de Dieu ; voilà ce qu'on peut retenir de cette première réponse.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
helbanim
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 07/06/2009
Masculin
Messages : 62
Pays : france
R E L I G I O N : laique

MessageSujet: Re: JESUS dit: suis moi   Sam 08 Mar 2014, 2:25 pm

Mince (et je suis polis, je viens de perdre plus de 100 lignes d'explications en 2 secondes. Je ne vais surement pas tout réécrire pour des gens qui sont des fanatiques et que ne prendront pas en compte mes remarques.

Donc en résumé, vous n'êtes que des moutons pour suivre sans réserve une idéologie.

Je l'aurai bien suivi aussi, mais je ne peux me mentir a moi même, le pouvez vous?

Franchement, j'ai tout les diplômes de l'église chrétienne, du baptême a la confirmation parle cardinal Decourtrait.

Bref je n'ai jamais autant douté que depuis le temps ou j'ai du avouer devant tout le monde que je croyais aveuglément sans aucune preuve scientifique, pais par conviction et tradition et défendrai corps et âme que JC ou son histoire est une vérité absolu pour laquelle je suis près a mourir.

C a dire pour rien et je suis pas près a mourir pour rien

Bref, JC te laisse tellement de libre arbitre que si tu fais erreur c'est que tu n'as pas bien étudié ses écritures, et que tu dois te racheter, mais par contre si tout se passe comme prévu, tu peux continuer a t'enrichir sur le dos des autres qui eux reviennent a l'étape 1

Bref monde injuste, dieu inexistant, si je déconne, bien sur que je parle avec lui tout les soirs, comme tout le monde, il me dis, ne le dit a personne que c'est du folklore car sinon plus personne ne croira en moi et j'ai de beaucoup de monde quand même, triche et dis que tu m'as juste croisé(le chèque arrive demain e euro sur ton compte) et que tu compaties avec moi sur la détresse et la misère des gens.

Bref j'en sais rien, mais votre dieu brille par son absence, et c'est la qu'il est le plus fort. Posez vous la question de savoir qui est le plus fort entre une idéologie et une réalité... La réalité du vivant l’emportera toujours.

Bref, je chie sur les pros JC et aime a outrance ceux qui cherche la véritable histoire des juifs a cette époque.

Je sais que l'on a pas le droit maintenant de parler des juifs, c'est pour cela que je dirai en parlant de ces humains( ce ne sont pas des humains, il sont juifs, donc plus fort, mais on a plus le droit de le dire, c'est pour cela que je ne le dis pas...) mais ils sont tellement puissant maintenant sur terre qu'il faut remettre de l'ordre dans ce monde. Sinon dans 20 ans on sera tous juif.

Bref j'ai rien contre ces gens la, mais je ne cautionne pas cela et franchement qui cautionnerai le fait d'héberger un juif en connaissant ce qu'il a enduré et en connaissant ce qu'il va dire s
ur nous
Revenir en haut Aller en bas
helbanim
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 07/06/2009
Masculin
Messages : 62
Pays : france
R E L I G I O N : laique

MessageSujet: Re: JESUS dit: suis moi   Sam 08 Mar 2014, 2:36 pm

[quote="helbanim"]Mince (et je suis polis, je viens de perdre plus de 100 lignes d'explications en 2 secondes. Je ne vais surement pas tout réécrire pour des gens qui sont des fanatiques et que ne prendront pas en compte mes remarques.

Donc en résumé, vous n'êtes que des moutons pour suivre sans réserve une idéologie.

Je l'aurai bien suivi aussi, mais je ne peux me mentir a moi même, le pouvez vous?

Franchement, j'ai tout les diplômes de l'église chrétienne, du baptême a la confirmation parle cardinal Decourtrait.

Bref je n'ai jamais autant douté que depuis le temps ou j'ai du avouer devant tout le monde que je croyais aveuglément sans aucune preuve scientifique, pais par conviction et tradition et défendrai corps et âme que JC ou son histoire est une vérité absolu pour laquelle je suis près a mourir.

C a dire pour rien et je suis pas près a mourir pour rien

Bref, JC te laisse tellement de libre arbitre que si tu fais erreur c'est que tu n'as pas bien étudié ses écritures, et que tu dois te racheter, mais par contre si tout se passe comme prévu, tu peux continuer a t'enrichir sur le dos des autres qui eux reviennent a l'étape 1

Bref monde injuste, dieu inexistant, si je déconne, bien sur que je parle avec lui tout les soirs, comme tout le monde, il me dis, ne le dit a personne que c'est du folklore car sinon  plus personne ne croira en moi et j'ai de beaucoup de monde quand même, triche et dis que tu m'as juste croisé(le chèque arrive demain e euro sur ton compte) et que tu compaties avec moi sur la détresse et la misère des gens.

Bref j'en sais rien, mais votre dieu brille par son  absence, et c'est la qu'il est le plus fort. Posez vous la question de savoir qui est le plus fort entre une idéologie et une réalité... La réalité du vivant l’emportera toujours.

Bref, je chie sur les pros JC et aime a outrance ceux qui cherche la véritable histoire des juifs a cette époque.

Je sais que l'on a pas le droit maintenant de parler des juifs, c'est pour cela que je dirai en parlant de ces humains( ce ne sont pas des humains, il sont juifs, donc plus fort, mais on a plus le droit de le dire, c'est pour cela que je ne le dis pas...) mais ils sont tellement puissant maintenant sur terre qu'il faut remettre de l'ordre dans ce monde. Sinon dans 20 ans on sera tous juif.

J'ai franchement rien contre les juifs, mais je ne suis pas juif c'est tout<... je ne comprendrai pas que l'on me fasse du mal parce que je ne comprend pas que l'on puisse suivre le vent
 Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
helbanim
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 07/06/2009
Masculin
Messages : 62
Pays : france
R E L I G I O N : laique

MessageSujet: Re: JESUS dit: suis moi   Sam 08 Mar 2014, 3:02 pm

@helbanim a écrit:
Mince (et je suis polis, je viens de perdre plus de 100 lignes d'explications en 2 secondes. Je ne vais surement pas tout réécrire pour des gens qui sont des fanatiques et que ne prendront pas en compte mes remarques.

Donc en résumé, vous n'êtes que des moutons pour suivre sans réserve une idéologie.

Je l'aurai bien suivi aussi, mais je ne peux me mentir a moi même, le pouvez vous?

Franchement, j'ai tout les diplômes de l'église chrétienne, du baptême a la confirmation parle cardinal Decourtrait.

Bref je n'ai jamais autant douté que depuis le temps ou j'ai du avouer devant tout le monde que je croyais aveuglément sans aucune preuve scientifique, pais par conviction et tradition et défendrai corps et âme que JC ou son histoire est une vérité absolu pour laquelle je suis près a mourir.

C a dire pour rien et je suis pas près a mourir pour rien

Bref, JC te laisse tellement de libre arbitre que si tu fais erreur c'est que tu n'as pas bien étudié ses écritures, et que tu dois te racheter, mais par contre si tout se passe comme prévu, tu peux continuer a t'enrichir sur le dos des autres qui eux reviennent a l'étape 1

Bref monde injuste, dieu inexistant, si je déconne, bien sur que je parle avec lui tout les soirs, comme tout le monde, il me dis, ne le dit a personne que c'est du folklore car sinon  plus personne ne croira en moi et j'ai de beaucoup de monde quand même, triche et dis que tu m'as juste croisé(le chèque arrive demain e euro sur ton compte) et que tu compaties avec moi sur la détresse et la misère des gens.

Bref j'en sais rien, mais votre dieu brille par son  absence, et c'est la qu'il est le plus fort. Posez vous la question de savoir qui est le plus fort entre une idéologie et une réalité... La réalité du vivant l’emportera toujours.

Bref, je chie sur les pros JC et aime a outrance ceux qui cherche la véritable histoire des juifs a cette époque.

Je sais que l'on a pas le droit maintenant de parler des juifs, c'est pour cela que je dirai en parlant de ces humains( ce ne sont pas des humains, il sont juifs, donc plus fort, mais on a plus le droit de le dire, c'est pour cela que je ne le dis pas...) mais ils sont tellement puissant maintenant sur terre qu'il faut remettre de l'ordre dans ce monde. Sinon dans 20 ans on sera tous juif.

Bref j'ai rien contre ces gens la, mais je ne cautionne pas cela et franchement qui cautionnerai le fait d'héberger un juif en connaissant ce qu'il a enduré et en connaissant ce qu'il va dire s
ur nous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JESUS dit: suis moi   

Revenir en haut Aller en bas
 

JESUS dit: suis moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qui dites-vous que je suis ?
» Viens et suis-Moi (message de Jésus à J.N.S.R. le 5 Juillet 1997)
» Jésus, le bonheur simple
» Jésus, je m'adresse à Toi !
» Bonjour à tous Dieu nous bénit en ce 31 Janvier : " Je t'ai consacré"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Catholique-