*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 canada - un musulman tue un pompier et tente de la decapiter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
morpheus
.
.
avatar

Date d'inscription : 29/07/2010
Masculin
Messages : 1603
Pays : Israel
R E L I G I O N : ---

MessageSujet: canada - un musulman tue un pompier et tente de la decapiter   Lun 23 Sep 2013, 7:34 am

En plus d’être pompier de Markham, Dominic Parker travaillait également en free lance comme décorateur de décors de scènes, et il venait de terminer le tournage d’une publicité de Noël, vendredi soir autour de 20 heures. Lui et des amis de la productions décidèrent de s’arrêter dans un bar du coin et se quittèrent au bout de quelques temps, selon Michaels, un des amis présent. Puis il prit son vélo qui était attaché dans Danforth Avenue.

C’est ensuite qu’il s’est arrêté au Rotana Café pour boire un thé. Il était assis dans un canapé en train de boire du thé au moment où Nabil a tenté de le décapiter.

Dominic Parker était un homme gentil et doux, toujours prêt à rendre service autour de lui, déclare un de ses amis. Il vivait pour sa femme et ses filles. Parmi les pompiers, il était par ailleurs considéré comme un vrai héros.

Au moment du drame, sa femme et ses filles étaient à Montreal, explique Jay Michaels, afin d’installer les deux filles qui commençaient leur première année universitaire à Concordia.

La famille tente maintenant d’affronter la réalité de cette tentative de décapitation totalement gratuite, et a déclaré, au travers de Michaels, qu’elle est trop choquée pour parler aux médias.

“Sa phrase favorite était « je vis mes rêves » explique Michaels en parlant de lui. Il était probablement la personne la plus remplie de joie de vivre que je connaissais. »

Parker était devenu pompier quatre ans plus tôt, après avoir travaillé comme livreur à vélo, et avoir servi dans la 48e Highlanders, une unité de réserve de l’armée Canadienne à Toronto.
Walter Brinston, président de l’association des pompiers professionnels de Markham, a déclaré que Dominic, qui avait un « sourire viral », était considéré comme un héros.
RIP Dominic Parker. Nous présentons toutes nos condoléances à sa femme Zilla, ses filles Ryla et Brenna, et ses proches.
(Merci à Céline pour avoir communiqué cette information). Les médias canadiens font une large place à la victime, sa famille, sa carrière et sa vie, et rien encore sur le djihadiste.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
- See more at: http://www.dreuz.info/2013/09/toronto-un-pompier-meurt-apres-quun-musulman-ait-tente-de-le-decapiter#sthash.ZUDlmMuH.dpuf

http://www.dreuz.info/2013/09/toronto-un-pompier-meurt-apres-quun-musulman-ait-tente-de-le-decapiter
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6905
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: canada - un musulman tue un pompier et tente de la decapiter   Jeu 16 Fév 2017, 2:20 am

Le droit de critiquer l’islam
Au nom de la liberté d’expression, des élus conservateurs s’opposent à une motion dénonçant l’islamophobie
16 février 2017 | Hélène Buzzetti - Correspondante parlementaire à Ottawa | Canada
La ministre du Patrimoine, Mélanie Joly, et une soixantaine de ses collègues libéraux ont manifesté leur soutien à la députée Iqra Khalid, qui a déposé la motion contre l'islamophobie.
Photo: Patrick Doyle La Presse canadienne La ministre du Patrimoine, Mélanie Joly, et une soixantaine de ses collègues libéraux ont manifesté leur soutien à la députée Iqra Khalid, qui a déposé la motion contre l'islamophobie.

Dans la foulée de l’attentat à la mosquée de Québec qui a fait six morts, est-il encore possible de critiquer certaines pratiques se réclamant de l’islam sans se faire taxer d’islamophobie ? Des députés fédéraux se le demandent. Et c’est en partie pour préserver la liberté d’expression qu’ils refusent d’appuyer une motion condamnant la discrimination religieuse systémique.


La motion 103 pilotée par la députée libérale Iqra Khalid enjoint à la Chambre des communes de « reconnaître qu’il faut endiguer le climat de haine et de peur qui s’installe dans la population » et de « condamner l’islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques ». La motion demande aussi qu’un comité parlementaire entame une étude pour suggérer à Ottawa une approche « pangouvernementale » de lutte contre l’islamophobie.


La motion a été déposée en décembre, mais la récente fusillade à Québec lui donne une nouvelle couleur. Elle a été débattue pour une première fois mercredi soir à la Chambre des communes et devrait être mise aux voix au printemps. Si les libéraux et les néodémocrates ont annoncé qu’ils voteront en bloc en sa faveur, les conservateurs sont déchirés et une grande majorité d’entre eux voteront contre. Le Bloc québécois s’y oppose aussi. Peu ont accepté de prononcer le mot, mais le niqab occupe les esprits.


Maxime Bernier est du lot des opposants. « Il y a un courant dans l’islam, qui ne se limite pas nécessairement aux islamistes radicaux, qui dit que personne ne devrait critiquer cette religion ou s’en moquer. Rappelez-vous juste la controverse entourant les caricatures du prophète Mahomet il y a quelques années », écrit-il sur son blogue. Il confirme au Devoir que le voile islamique fait partie des choses qu’il craint de ne plus pouvoir critiquer à cause de M-103.


Certains, comme Pierre Lemieux, un autre conservateur se portant candidat à la succession de Stephen Harper, craignent que le contexte émotif créé par l’attentat de Québec pousse des élus à appuyer aveuglément la motion. Plusieurs déplorent que le concept d’islamophobie n’y soit pas défini, d’où leurs craintes qu’elle ait pour effet de limiter la liberté d’expression.


Ainsi, M. Lemieux écrit dans une lettre à ses partisans que « la motion 103 [suppose] que toute critique de l’islam est du discours haineux ». Sa rivale Lisa Raitt se demande si la motion pourrait un jour déboucher sur une loi interdisant le fait de « critiquer la charia ou les mutilations génitales ». Pour sa part, Andrew Scheer juge la motion inutile, car le Code criminel interdit déjà l’incitation à la haine.


Au Bloc québécois, on rejette les prémisses de la motion quant à l’existence d’un « climat de haine ». « Si on amendait cette motion pour en retirer ces irritants, on serait d’accord avec le fait de condamner l’islamophobie », explique le chef par intérim Rhéal Fortin. Thomas Mulcair se dit pour sa part en faveur, car « la priorité, c’est de dénoncer une évidence, soit qu’il y a une recrudescence de haine contre les musulmans ».


La ministre du Patrimoine, Mélanie Joly, ainsi qu’une cinquantaine de députés libéraux se sont présentés mercredi midi devant les caméras en compagnie d’Iqra Khalid pour dire haut et fort leur appui à sa motion. « Nous sommes plus que jamais déterminés à bâtir une société ouverte, inclusive, avec comme principe le vivre-ensemble, le respect et la lutte contre la discrimination », a plaidé Mme Joly. Mme Khalid a assuré que « ce n’est pas vrai » que M-103 ferait taire les critiques de l’islam.


Lors du débat, elle a répliqué à ses détracteurs tels que Kellie Leitch, qui lui reprochent d’accorder un traitement différencié à l’islam : « On m’a demandé de changer le libellé de ma motion pour en retirer le mot “islamophobie”. Je ne le ferai pas, pas plus que je ne parlerais de l’Holocauste sans dire que la vaste majorité des victimes étaient des Juifs et que l’antisémitisme en était la racine. On ne peut pas s’attaquer à un problème sans l’appeler par son vrai nom. »


Liberté d’expression


L’histoire démontre que les conservateurs sont allergiques à toute mesure légale visant à limiter la liberté de parole. En 2013, ils ont abrogé l’article 13 de la Loi canadienne sur les droits de la personne qui interdisait de disséminer des propos « susceptibles d’exposer à la haine ou au mépris des personnes appartenant à un groupe identifiable ». Les conservateurs estimaient cette notion trop floue et préféraient l’article 319 du Code criminel qui interdit le discours haineux s’il « est susceptible d’entraîner une violation de la paix ».


Les conservateurs avaient en tête la mésaventure du commentateur de droite Ezra Levant, qui après avoir reproduit dans le Western Standard les caricatures danoises de Mahomet avait fait l’objet d’une plainte d’un imam en vertu du pendant albertain de l’article 13. La poursuite avait finalement été abandonnée.


Ezra Levant est d’ailleurs un des instigateurs d’un rallye tenu hier soir à Toronto pour dénoncer M-103 et auquel quatre aspirants chefs du Parti conservateur ont assisté : Brad Trost, Chris Alexander, Pierre Lemieux et Kellie Leitch.


Notons que si le conservateur Michael Chong appuie la motion 103, il abolirait l’article 319 du Code criminel au motif que seule la liberté d’expression totale peut combattre le discours haineux.


Les transgenres aussi


Le malaise conservateur à propos de la liberté d’expression se manifeste aussi ces jours-ci à propos du projet de loi C-16, qui établit l’identité sexuelle comme un motif illicite de discrimination. Adopté à la Chambre des communes, le C-16 poireaute au Sénat depuis novembre parce que les conservateurs ajournent le débat sans arrêt. Seulement sept sénateurs ont pris la parole à ce jour.


Des conservateurs comme Maxime Bernier et Pierre Lemieux reconsidèrent leur appui initial à C-16 à la lumière du cas de Jordan Peterson. Ce professeur de l’Université de Toronto refuse d’utiliser, comme le lui demandent des étudiants rejetant la binarité sexuelle, des pronoms inventés tels que « ze », « zir » ou « zim » ou le pronom pluriel « they » au lieu des pronoms sexués « he » et « she ». Le professeur, qui estime ne pas avoir à bâtarder la langue anglaise, se fait accuser de transphobie. Les deux élus craignent que C-16 soit utilisé pour le punir.


Selon Maxime Bernier, de tels gens ne militent pas pour l’égalité, qu’il dit défendre. Ce sont plutôt des « activistes de la gauche radicale qui tentent de déconstruire les normes sociales traditionnelles et d’imposer leur perspective marginale à tout le monde, y compris en nous forçant à changer notre façon de parler ».
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6905
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: canada - un musulman tue un pompier et tente de la decapiter   Ven 24 Mar 2017, 2:44 am

M-103: la motion sur l'islamophobie adoptée à la Chambre des communes
Publication: 23/03/2017 16:32 EDT Mis à jour: 24/03/2017 00:39 EDT

OTTAWA – Une motion qui vise à condamner l’islamophobie a été adoptée à 201 voix contre 91 à la Chambre des communes, jeudi après-midi.

Tous les députés libéraux, néo-démocrates ainsi que la chef du Parti vert, Elizabeth May, se sont levés pour appuyer la motion de la libérale Iqra Khalid.

Le Parti conservateur du Canada – sauf le candidat à la direction Michael Chong, qui a dérogé à la ligne de parti – et le Bloc québécois ont pour leur part voté contre.


Le Comité permanent du patrimoine canadien entreprendra donc des études pour tenter de trouver une approche pangouvernementale afin d’éliminer les formes de discriminations fondées sur le racisme et la religion.

Les conservateurs estimaient que le terme « islamophobie » devait être mieux défini afin de pouvoir l’appuyer. Une suggestion qu’avait également faite l’ancien ministre libéral de la Justice, Irwin Cotler.

Le député conservateur de Louis-St-Laurent, Gérard Deltell, estime que M-103 était une manœuvre partisane de la part des libéraux. Ces derniers ont refusé d’amender leur motion pour éviter de la « diluer » selon leurs dires.

« Écoutez, lorsqu’il est question d’islamophobie, c’est très difficile à définir exactement et ça peut porter atteinte, à un certain degré, à la liberté de parole », a-t-il dénoncé, après le vote.

   LIRE AUSSI: Islamophobie: le dialogue de sourds se poursuit à Ottawa

Les bloquistes, de leur côté, n’étaient pas d’accord avec le fait qu’il y a un « climat de peur et de haine » au Canada, tel qu’indiqué dans M-103.

« Le gouvernement essaie d’instrumentaliser ça pour faire de la récupération politique et ça, on n’embarque pas là-dedans », a déclaré le chef parlementaire Xavier Barsalou-Duval, qui accuse les libéraux de mettre « de l’huile sur le feu » en « exagérant » la réalité.

Mme Khalid, pour sa part, était heureuse de voir que sa motion a été adoptée à majorité. Mais elle n'a pas voulu expliquer pourquoi elle s’est refusée à tout amendement afin d'avoir l'appui de tous les partis.

Devant la controverse soulevée par M-103 dans les dernières semaines, le jeu en valait-il la chandelle au final? Le député libéral de Mont-Royal, Anthony Housefather, croit que oui.

« Je pense que la politisation de cette affaire est regrettable, mais l’intention était bonne, dit-il. Je suis confiant que le Comité du patrimoine va proposer de bonnes idées pour combattre le racisme, la xénophobie et le sentiment antireligieux au Canada. »

Voici le libellé de la motion adoptée:

Que, de l’avis de la Chambre, le gouvernement devrait :
a) reconnaître qu’il faille endiguer le climat de haine et de peur qui s’installe dans la population;
b) condamner l’islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques et prendre acte de la pétition e-411 à la Chambre des communes, ainsi que des problèmes qu’elle a soulevés;
c) demander que le Comité permanent du patrimoine canadien entreprenne une étude sur la façon dont le gouvernement pourrait
(i) établir une approche pangouvernementale pour la réduction ou l’élimination du racisme et de la discrimination religieuse systémiques, dont l’islamophobie, au Canada, tout en assurant l’adoption de politiques fondées sur les faits, qui soient d’application globale et axées sur la communauté,
(ii) recueillir des données pour contextualiser les rapports sur les crimes haineux et pour évaluer les besoins des communautés touchées; le Comité devrait présenter ses conclusions et ses recommandations à la Chambre dans les 240 jours civils suivant l’adoption de la présente motion, pourvu que, dans son rapport, le Comité devrait formuler des recommandations que pourra appliquer le gouvernement afin de mettre davantage en valeur les droits et libertés garantis dans les lois constitutionnelles, y compris la Charte canadienne des droits et libertés.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Chrétien de Troyes
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 07/01/2017
Masculin
Messages : 60
Pays : Canada
R E L I G I O N : Catholique-Orthodoxe

MessageSujet: Re: canada - un musulman tue un pompier et tente de la decapiter   Lun 27 Mar 2017, 3:51 pm

Le parti libéral du Canada c'est la plus grosse joke qui ait jamais existée!!

J'échangerais demain matin Wladimir Putin avec Justin Trudeau.
Revenir en haut Aller en bas
 

canada - un musulman tue un pompier et tente de la decapiter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» canada - un musulman tue un pompier et tente de la decapiter
» Comment les islamistes surveillent leur communauté
» NDE ou EMI de Gloria de Colombie - témoignage exceptionnel
» Canada : un site éclairant...!...!...!
» Elodée du Canada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: Les persécutions politico-religieuses-