*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 L'économie syrienne se désagrège sous l'effet des sanctions internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Date d'inscription : 08/06/2008
Féminin
Messages : 9561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : Déiste,

MessageSujet: L'économie syrienne se désagrège sous l'effet des sanctions internationales   Dim 19 Fév 2012, 2:59 am

L'économie syrienne souffre des sanctions internationales et le gouvernement "est en train de se désintégrer lentement" sous la pression de la rue, affirme, dimanche à la BBC, Faisal Al-Qudsi, fils de l'ancien chef d'Etat syrien Nazim Al-Quds.

Les sanctions occidentales et arabes "touchent tout le pays. Elles n'affectent pas seulement le régime", déclare Faisal Al-Qudsi, basé à Londres et fils de l'ancien chef d'Etat syrien Nazim Al-Qudsi (1961-1963). "Depuis avril, il n'y a plus de tourisme, cela représentait 15 % du PIB. Depuis novembre, les exportations de pétrole ont cessé, et cela représentait 30 % du PIB. A cause des sanctions sur les produits exportés par la Syrie, ces produits peuvent seulement être exportés en Jordanie, en Irak et au Liban", détaille dans une interview à BBC World Service.

"De fait, les réserves de devises étrangères de la banque centrale sont passées de 22 milliards de dollars (18 milliards d'euros) à environ 10 milliards (8 milliards d'euros), et elles diminuent très rapidement", a affirmé cet homme d'affaires. "L'Iran envoie pas mal d'argent liquide à la Syrie, via l'Irak. Ce n'est pas assez", a-t-il ajouté. Selon lui, "l'appareil du gouvernement [syrien] se désintègre lentement et est quasi inexistant" à Homs, Idleb et Deraa.

"Il n'y a pas de tribunaux, la police ne se préoccupe pas de la criminalité et cela a des conséquences très, très importantes sur le gouvernement", estime-t-il, ajoutant que la plupart des hommes d'affaires qu'il connaissait avaient "quitté le pays pour leur sécurité".

Les Etats-Unis et l'Union européenne ont lancé en avril 2011 leurs premières sanctions économiques contre le régime syrien de Bachar Al-Assad et ses dignitaires, et ont depuis plusieurs fois durci ces mesures afin de sanctionner Damas. La Ligue arabe a aussi adopté des sanctions économiques sévères contre la Syrie.

Le régime syrien est confronté depuis onze mois à une révolte populaire dont la répression a fait plus de 6 000 morts, selon les militants des droits de l'Homme.

AFP
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
Cesar
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 09/03/2010
Masculin
Messages : 7309
Pays : Algerie
R E L I G I O N : Islam

MessageSujet: Re: L'économie syrienne se désagrège sous l'effet des sanctions internationales   Sam 10 Mar 2012, 11:19 am

@florence_yvonne a écrit:
L'économie syrienne souffre des sanctions internationales et le gouvernement "est en train de se désintégrer lentement" sous la pression de la rue, affirme, dimanche à la BBC, Faisal Al-Qudsi, fils de l'ancien chef d'Etat syrien Nazim Al-Quds.

Les sanctions occidentales et arabes "touchent tout le pays. Elles n'affectent pas seulement le régime", déclare Faisal Al-Qudsi, basé à Londres et fils de l'ancien chef d'Etat syrien Nazim Al-Qudsi (1961-1963). "Depuis avril, il n'y a plus de tourisme, cela représentait 15 % du PIB. Depuis novembre, les exportations de pétrole ont cessé, et cela représentait 30 % du PIB. A cause des sanctions sur les produits exportés par la Syrie, ces produits peuvent seulement être exportés en Jordanie, en Irak et au Liban", détaille dans une interview à BBC World Service.

"De fait, les réserves de devises étrangères de la banque centrale sont passées de 22 milliards de dollars (18 milliards d'euros) à environ 10 milliards (8 milliards d'euros), et elles diminuent très rapidement", a affirmé cet homme d'affaires. "L'Iran envoie pas mal d'argent liquide à la Syrie, via l'Irak. Ce n'est pas assez", a-t-il ajouté. Selon lui, "l'appareil du gouvernement [syrien] se désintègre lentement et est quasi inexistant" à Homs, Idleb et Deraa.

"Il n'y a pas de tribunaux, la police ne se préoccupe pas de la criminalité et cela a des conséquences très, très importantes sur le gouvernement", estime-t-il, ajoutant que la plupart des hommes d'affaires qu'il connaissait avaient "quitté le pays pour leur sécurité".

Les Etats-Unis et l'Union européenne ont lancé en avril 2011 leurs premières sanctions économiques contre le régime syrien de Bachar Al-Assad et ses dignitaires, et ont depuis plusieurs fois durci ces mesures afin de sanctionner Damas. La Ligue arabe a aussi adopté des sanctions économiques sévères contre la Syrie.

Le régime syrien est confronté depuis onze mois à une révolte populaire dont la répression a fait plus de 6 000 morts, selon les militants des droits de l'Homme.

AFP



Florence!Mais pourquoi tu es partie en Syrie?Reste avec nous c'est plus sympa.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Date d'inscription : 08/06/2008
Féminin
Messages : 9561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : Déiste,

MessageSujet: Re: L'économie syrienne se désagrège sous l'effet des sanctions internationales   Sam 10 Mar 2012, 11:29 pm

@Cesar a écrit:
@florence_yvonne a écrit:
L'économie syrienne souffre des sanctions internationales et le gouvernement "est en train de se désintégrer lentement" sous la pression de la rue, affirme, dimanche à la BBC, Faisal Al-Qudsi, fils de l'ancien chef d'Etat syrien Nazim Al-Quds.

Les sanctions occidentales et arabes "touchent tout le pays. Elles n'affectent pas seulement le régime", déclare Faisal Al-Qudsi, basé à Londres et fils de l'ancien chef d'Etat syrien Nazim Al-Qudsi (1961-1963). "Depuis avril, il n'y a plus de tourisme, cela représentait 15 % du PIB. Depuis novembre, les exportations de pétrole ont cessé, et cela représentait 30 % du PIB. A cause des sanctions sur les produits exportés par la Syrie, ces produits peuvent seulement être exportés en Jordanie, en Irak et au Liban", détaille dans une interview à BBC World Service.

"De fait, les réserves de devises étrangères de la banque centrale sont passées de 22 milliards de dollars (18 milliards d'euros) à environ 10 milliards (8 milliards d'euros), et elles diminuent très rapidement", a affirmé cet homme d'affaires. "L'Iran envoie pas mal d'argent liquide à la Syrie, via l'Irak. Ce n'est pas assez", a-t-il ajouté. Selon lui, "l'appareil du gouvernement [syrien] se désintègre lentement et est quasi inexistant" à Homs, Idleb et Deraa.

"Il n'y a pas de tribunaux, la police ne se préoccupe pas de la criminalité et cela a des conséquences très, très importantes sur le gouvernement", estime-t-il, ajoutant que la plupart des hommes d'affaires qu'il connaissait avaient "quitté le pays pour leur sécurité".

Les Etats-Unis et l'Union européenne ont lancé en avril 2011 leurs premières sanctions économiques contre le régime syrien de Bachar Al-Assad et ses dignitaires, et ont depuis plusieurs fois durci ces mesures afin de sanctionner Damas. La Ligue arabe a aussi adopté des sanctions économiques sévères contre la Syrie.

Le régime syrien est confronté depuis onze mois à une révolte populaire dont la répression a fait plus de 6 000 morts, selon les militants des droits de l'Homme.

AFP



Florence!Mais pourquoi tu es partie en Syrie?Reste avec nous c'est plus sympa.

Je n'ai pas l'âme d'une missionnaire Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
 

L'économie syrienne se désagrège sous l'effet des sanctions internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Selon un checheur israélien, Moïse était sous l'effet d'hallucinogènes
» commande dendrogramme sous R
» extraire sous SAS
» Graphiques sous R?
» Chauffage électrique : sous la fenêtre ou à l'opposé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-