*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Un agnostique algérien Kateb Yacine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6902
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Sam 25 Juin 2011, 6:51 am

C'est le testament de Kateb Yacine avant sa mort.







«L' Algérie arabo-islamique est une Algérie contre-nature, une Algérie qui est contraire à elle-même.
C'est une Algérie qui s'est imposée par les armes, car l'islam ne se développe pas avec des bonbons et des roses, il se développe avec des larmes et du sang.
Il croît dans l'oppression, la violence, le mépris, par la haine et les pires humiliations que l'on puisse faire à l'homme.»


Kateb YACINE
__________________________________________________ _______________
«Déguerpir au plus vite,
A pieds ou à dos d'âne !
Il n'est même plus un prolétaire
Un bourricot sur le sol national
Mais un âne vagabond, un exilé de l'intérieur
Et à quoi rêve pareil baudet ,
Sinon à s'évader en toute barbarie ?
D'innombrables ânons parmi les plus valides
Empruntent pour chacun d'eux,
Le prix d'une place de bateau
Le premier émigré enverra au second
De quoi quitter l' Anafrasie et ainsi de suite
Les écuries du monde entier
Fourmillent d' ânes bien de chez nous
Sans domicile fixe
Ils mourront hors de leur patrie
Et ne ternirons plus la gloire ni la paix
Des Frères Monuments .»
__________________________________________________ ___________

«Cette propension à la liberté chez une femme avait de quoi ameuter les belliqueuses revendications de tous les mâles , décidés à châtier sans pitié toute tentative féminine en vue de l'émancipation devenue lettre morte et objet de risée - tout le pays demeurant arc-bouté à cette seule dignité que personne n'osait remettre en question: parquer les femmes et les élever comme des vers à soie, puis les laisser mourir dans le suaire blanc dont on les enveloppait dès la fin de l'enfance.»
__________________________________________________

c’est l’arabo-islamisme qui a abouti à l’asservissement et à la dégradation de la femme chez nous".
__________________________________________________
"Et l’aliénation vient de la religion, encore une fois.
De la même manière, quand on présente la Kahina comme une juive, qu’est-ce que cela veut dire ?
Ça, c’est une invention des Arabes.
Parce que, pour des Arabes et pour des musulmans, être juif, c’est être le diable.
C’est une manière de lui coller une autre religion.
Et, de toute façon, elle n’est pas entrée dans l’histoire comme ça.
Si elle était entrée dans l’histoire comme juive, ça se saurait.
La Kahina n’est pas entrée dans l’histoire parce qu’elle aurait lutté pour le judaïsme...
A ma connaissance, non.
Elle est entrée dans l’histoire comme nationaliste.
__________________________________________________ ___________

Mais ces religions ont toujours joué un rôle néfaste.
Il faut s’y opposer avec la dernière énergie.
On les voit maintenant à l’œuvre.
On les voit en Israël, en Palestine, on les voit partout.
Ces trois religions monothéistes font le malheur de l’humanité.
Ce sont des facteurs d’aliénation profonde.
Voyez le Liban. Ça se passe devant nous. Regardez le rôle des chrétiens, des musulmans et des juifs.
Il n’y a pas besoin de dessin.
Ces religions sont profondément néfastes et le malheur de nos peuples vient de là.
Le malheur de l’Algérie a commencé là.

Nous avons parlé des Romains et des chrétiens.
Maintenant, parlons de la relation arabo-islamique ; la plus longue, la plus dure, la plus difficile à combattre.
__________________________________________________ ____________
L’Algérie arabo-islamique, c’est une Algérie contre elle-même, une Algérie étrangère à elle-même.
C’est une Algérie imposée par les armes, parce que l’islam ne se fait pas avec des bonbons et des roses.
Il s’est fait dans les larmes et le sang, il s’est fait par l’écrasement, par la violence, par le mépris, par la haine, par les pires abjections que puisse supporter un peuple.
On voit le résultat.
__________________________________________________ ____________

c’est l'arabo-islamisme qui a abouti à l'asservissement et à la dégradation de la femme chez nous.
C’est très clair. Je ne vois d'autre source que celle-là. Je n'en vois pas d’autres. Au nom de quoi ? Comment se fait-il qu’un peuple qui a été dirigé par une femme puisse aujourd’hui être ce qu’il est ?
__________________________________________________ _____________

Je connais une femme qui veut divorcer parce que son mari a pris une seconde femme et qu’il veut la lui imposer chez elle. Elle veut demander le divorce. Or jamais le procureur n’a voulu la recevoir.

J’ai vu une fois de mes propres yeux, ici, au Clos Salembier, une femme sauvagement battue, en pleine rue, à coups de pied dans le ventre, devant tout le monde, à midi. Personne n’a bougé. Pourquoi ?

Parce qu’elle lui appartient, c’est sa femme. Il en fait ce qu’il veut.
On ne pourrait jamais voir ça dans aucun autre pays du monde.
Ici on appelle ça "être un homme" !
Est-ce que ça fait partie de ce que nous sommes réellement ?
c’est l’apport de l’arabo-islamisme.
C’est ça la fameuse redjla, le culte de la virilité, le culte de la force, le culte de la violence.

On pourrait trouver d’autres exemples : le fait d’assimiler le travail à la prostitution, et beaucoup d’autres choses qui se passent chez nous et qui montrent bien comment
l’arabo-islamisme devient la chaîne qu’il faut briser.
Il est ce qui corrompt tout, ce qui souille tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Amada
.
.
avatar

Date d'inscription : 20/02/2011
Féminin
Messages : 2240
Pays : France
R E L I G I O N : Sans

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Sam 25 Juin 2011, 6:54 am

Bravo !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6902
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Sam 25 Juin 2011, 6:56 am

Merci, il est plus connu en France qu'en Algérie où ses critiques de la meilleure
des religions l'ont rendu infréquentable
Il est mort en France et des savants de l'islam ont dit qu'il vaut mieux l'enterrer
là bas
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
david_maur
.
.


Date d'inscription : 17/06/2011
Masculin
Messages : 272
Pays : israel
R E L I G I O N : juif

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Dim 26 Juin 2011, 10:13 pm

yakoub
je peux avoir un peu d'information sur la kahina.
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6902
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Mar 28 Juin 2011, 12:35 am

Kahina est une reine berbère qui s'est opposé à la colonisation arabo-islamique
C'est la Jeanne d'Arc de l'Afrique du nord.
Elle n'a pas été brûlé mais décapité par le général islamique Okba qui envoya sa tête au calife de Damas.

La franco-tunisienne Gisèle Halimi lui a consacré un livre.

On sait maintenant de source sûre par un historien juif tunisen qu'elle n'était pas juive mais chrétienne.
Son vrai nom est Dahiya
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Lazare
Catholique
Catholique


Date d'inscription : 28/01/2011
Masculin
Messages : 264
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétien Non Apostat

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Mar 28 Juin 2011, 2:32 am

Bravo Kahina
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6902
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Mar 28 Juin 2011, 2:44 am

Voici une petite vidéo qui rend hommage à Dhya
la reine des Amazigh enjuivée par des musulmans


Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Prométhée
nouveau membre


Date d'inscription : 02/11/2011
Masculin
Messages : 14
Pays : France
R E L I G I O N : Syncrétisme

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Mer 02 Nov 2011, 2:59 am

Salut Yacoub. Comment puis-je faire pour dialoguer en PV avec toi ?
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6902
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Mer 02 Nov 2011, 4:12 am

Salut Promethée, bienvenue sur ce site
Il faut avoir un certain . de messages pour pouvoir envoyer des messages.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Prométhée
nouveau membre


Date d'inscription : 02/11/2011
Masculin
Messages : 14
Pays : France
R E L I G I O N : Syncrétisme

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Mer 02 Nov 2011, 5:02 am

. On se connait tous les deux, mais j'ai perdu tous mes comptes et adresses récemment. Peux tu passer en coup de vent sur LV, et regarder ta boite de réception. Wink J'ai quelque chose à te demander. Merci
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6902
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Mer 02 Nov 2011, 9:18 am

C'est fait
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Isiakhém
.
.
avatar

Date d'inscription : 12/08/2011
Masculin
Messages : 451
Pays : France
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Mer 02 Nov 2011, 10:37 am

salut,
merci yacoub pour ce poste
un grand homme ce Kateb!
j'aime beaucoup ce qu'a fait aussi son fils Amazigh

pour la culture berbère, ça me rend triste que la majorité des Algériens ne s'y identifie pas. l'école Algérienne a fait que même les berbères connaissent mal leurs culture. mais il me semble que ça change pas mal, enfin pas assez mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
helbanim
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 07/06/2009
Masculin
Messages : 62
Pays : france
R E L I G I O N : laique

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Ven 09 Déc 2011, 3:14 pm

Comment ne peut on pas s'entendre sur la liberter et l'égaité!!! cela est une simple réalité, et normalement disponible a tous, en france on en a juste l'illusion, et chez vous peut etre encore moin, mais il n'empeche que nous en avons meme pas la moindre once d"expérience car nous ne somme que des moutons que l'on asservis et qu'il faut continuer d'asservir pour que ces queles 1% de la population s'enrichissent a notre inssut.

Tout ceci sous le couvert de la religions et autres, diviser pour mieu régner....

Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14455
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Ven 09 Déc 2011, 10:04 pm

@helbanim a écrit:
Comment ne peut on pas s'entendre sur la liberter et l'égalité!!! cela est une simple réalité, et normalement disponible a tous, en france on en a juste l'illusion, et chez vous peut etre encore moin, mais il n'empeche que nous en avons meme pas la moindre once d"expérience car nous ne somme que des moutons que l'on asservis et qu'il faut continuer d'asservir pour que ces que les 1% de la population s'enrichissent a notre inssut.

Tout ceci sous le couvert de la religions et autres, diviser pour mieu régner....

Sans vouloir t'offenser, tu massacres l'orthographe !
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6902
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Dim 08 Jan 2012, 8:04 am

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14455
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Dim 08 Jan 2012, 8:28 am

@yacoub a écrit:
Un sujet très intéressant !

A réécouter
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6902
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Jeu 15 Mar 2012, 11:27 pm





Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Cesar
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 09/03/2010
Masculin
Messages : 7309
Pays : Algerie
R E L I G I O N : Islam

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Ven 16 Mar 2012, 7:09 am

@yacoub a écrit:
C'est le testament de Kateb Yacine avant sa mort.







«L' Algérie arabo-islamique est une Algérie contre-nature, une Algérie qui est contraire à elle-même.
C'est une Algérie qui s'est imposée par les armes, car l'islam ne se développe pas avec des bonbons et des roses, il se développe avec des larmes et du sang.
Il croît dans l'oppression, la violence, le mépris, par la haine et les pires humiliations que l'on puisse faire à l'homme.»


Kateb YACINE
__________________________________________________ _______________
«Déguerpir au plus vite,
A pieds ou à dos d'âne !
Il n'est même plus un prolétaire
Un bourricot sur le sol national
Mais un âne vagabond, un exilé de l'intérieur
Et à quoi rêve pareil baudet ,
Sinon à s'évader en toute barbarie ?
D'innombrables ânons parmi les plus valides
Empruntent pour chacun d'eux,
Le prix d'une place de bateau
Le premier émigré enverra au second
De quoi quitter l' Anafrasie et ainsi de suite
Les écuries du monde entier
Fourmillent d' ânes bien de chez nous
Sans domicile fixe
Ils mourront hors de leur patrie
Et ne ternirons plus la gloire ni la paix
Des Frères Monuments .»
__________________________________________________ ___________

«Cette propension à la liberté chez une femme avait de quoi ameuter les belliqueuses revendications de tous les mâles , décidés à châtier sans pitié toute tentative féminine en vue de l'émancipation devenue lettre morte et objet de risée - tout le pays demeurant arc-bouté à cette seule dignité que personne n'osait remettre en question: parquer les femmes et les élever comme des vers à soie, puis les laisser mourir dans le suaire blanc dont on les enveloppait dès la fin de l'enfance.»
__________________________________________________

c’est l’arabo-islamisme qui a abouti à l’asservissement et à la dégradation de la femme chez nous".
__________________________________________________
"Et l’aliénation vient de la religion, encore une fois.
De la même manière, quand on présente la Kahina comme une juive, qu’est-ce que cela veut dire ?
Ça, c’est une invention des Arabes.
Parce que, pour des Arabes et pour des musulmans, être juif, c’est être le diable.
C’est une manière de lui coller une autre religion.
Et, de toute façon, elle n’est pas entrée dans l’histoire comme ça.
Si elle était entrée dans l’histoire comme juive, ça se saurait.
La Kahina n’est pas entrée dans l’histoire parce qu’elle aurait lutté pour le judaïsme...
A ma connaissance, non.
Elle est entrée dans l’histoire comme nationaliste.
__________________________________________________ ___________

Mais ces religions ont toujours joué un rôle néfaste.
Il faut s’y opposer avec la dernière énergie.
On les voit maintenant à l’œuvre.
On les voit en Israël, en Palestine, on les voit partout.
Ces trois religions monothéistes font le malheur de l’humanité.
Ce sont des facteurs d’aliénation profonde.
Voyez le Liban. Ça se passe devant nous. Regardez le rôle des chrétiens, des musulmans et des juifs.
Il n’y a pas besoin de dessin.
Ces religions sont profondément néfastes et le malheur de nos peuples vient de là.
Le malheur de l’Algérie a commencé là.

Nous avons parlé des Romains et des chrétiens.
Maintenant, parlons de la relation arabo-islamique ; la plus longue, la plus dure, la plus difficile à combattre.
__________________________________________________ ____________
L’Algérie arabo-islamique, c’est une Algérie contre elle-même, une Algérie étrangère à elle-même.
C’est une Algérie imposée par les armes, parce que l’islam ne se fait pas avec des bonbons et des roses.
Il s’est fait dans les larmes et le sang, il s’est fait par l’écrasement, par la violence, par le mépris, par la haine, par les pires abjections que puisse supporter un peuple.
On voit le résultat.
__________________________________________________ ____________

c’est l'arabo-islamisme qui a abouti à l'asservissement et à la dégradation de la femme chez nous.
C’est très clair. Je ne vois d'autre source que celle-là. Je n'en vois pas d’autres. Au nom de quoi ? Comment se fait-il qu’un peuple qui a été dirigé par une femme puisse aujourd’hui être ce qu’il est ?
__________________________________________________ _____________

Je connais une femme qui veut divorcer parce que son mari a pris une seconde femme et qu’il veut la lui imposer chez elle. Elle veut demander le divorce. Or jamais le procureur n’a voulu la recevoir.

J’ai vu une fois de mes propres yeux, ici, au Clos Salembier, une femme sauvagement battue, en pleine rue, à coups de pied dans le ventre, devant tout le monde, à midi. Personne n’a bougé. Pourquoi ?

Parce qu’elle lui appartient, c’est sa femme. Il en fait ce qu’il veut.
On ne pourrait jamais voir ça dans aucun autre pays du monde.
Ici on appelle ça "être un homme" !
Est-ce que ça fait partie de ce que nous sommes réellement ?
c’est l’apport de l’arabo-islamisme.
C’est ça la fameuse redjla, le culte de la virilité, le culte de la force, le culte de la violence.

On pourrait trouver d’autres exemples : le fait d’assimiler le travail à la prostitution, et beaucoup d’autres choses qui se passent chez nous et qui montrent bien comment
l’arabo-islamisme devient la chaîne qu’il faut briser.
Il est ce qui corrompt tout, ce qui souille tout.


Ya Yacoub! Arrête de mentir!

Et voici la biographie de Kateb yacine!

Biographie
Kateb Yacine est né le 6 août 1929 à Constantine. Il est issu de la tribu des Keblout du Nadhor (Est algérien), et d'une famille de lettrés : Kateb signifie écrivain.

Le 8 mai 1945, à la fin de la seconde guerre mondiale en Europe, Kateb Yacine participe aux soulèvements populaires du Constantinois pour l'indépendance.
Il est arrêté à Sétif et incarcéré au cours d'une répression sanglante (50 000 morts).

Sa vie bascule : sa mère le croyant mort sombre dans la folie, il est exclu du collège, devient militant de l'indépendance de l'Algérie et se découvre poète. En septembre de cette même année, à Annaba, il rencontre sa cousine, Nedjma, dont il s'éprend. Le personnage de « Nedjma », la femme et la patrie confisquée, inaccessible, hantera toute son oeuvre.

Journaliste à l'Alger-Républicain, quotidien algérien de langue française, d'obédience communiste où Albert Camus l'a précédé, il se fait docker, manoeuvre, écrivain public pour subvenir aux besoins de sa famille à la mort de son père. Pendant la guerre d'Algérie, Kateb Yacine doit s'expatrier. De 1952 à 1959, il habite à Paris. Il y rencontre Bertolt Brecht et côtoie de nombreux écrivains. Alors commence sa collaboration avec Jean-Marie Serreau. En 1955, Le Cadavre encerclé première pièce de théâtre d'un auteur algérien, paraît dans la revue Esprit. Mise en scène par Jean-Marie Serreau, la pièce est interdite en France. Elle sera finalement jouée à Bruxelles.
En 1956, avec Nedjma, son premier roman édité au Seuil, l'auteur fait une entrée fracassante en littérature.

En juillet 1962, après la déclaration d'indépendance de l'Algérie, il rentre à Alger et reprend sa collaboration à l'Alger-Républicain. En 1966 paraît son second roman Le Polygone étoilé, mais l'auteur n'a de cesse de publier dans les revues littéraires et journaux des deux rives de la Méditerranée. Le Vietnam, il y effectue plusieurs voyages entre 1967 et 1970, marque un tournant important dans sa vie. Entre 1972 et 1975, Kateb Yacine quitte l'Algérie pour une tournée au Festival d'Automne à Paris, avec ses nouvelles productions : Mohamed prends ta valise et La Guerre de 2000 ans. Sa troupe, "l'Action Culturelle des Travailleurs" (A.C.T), fondée en 1970, sous l'égide du ministère algérien du Travail, sillonne plusieurs régions de France et de RDA.

En 1979, "l'Action Culturelle des Travailleurs" est dissoute et Kateb Yacine est isolé à Sidi Bel Abbès, où il prend la direction d'un théâtre vétuste au début des années 80. En 1986, L'Oeuvre en fragments, textes de l'auteur réunis par Jacqueline Arnaud, paraît aux éditions Sindbad. L'année suivante Kateb Yacine reçoit le Prix National des Lettres, décerné par le ministère de la Culture en France.

En 1988, Kateb Yacine s'installe provisoirement en France, dans la Drôme pour travailler à sa dernière pièce Le Bourgeois sans culotte ou le Spectre du Parc Monceauprésentée à Arras et à Avignon à l'occasion du bicentenaire de la révolution de 1789. Il entreprend un premier voyage aux USA pour la présentation à New York en version anglaise de La Poudre d'intelligence. En octobre de la même année éclate à Alger une émeute de la jeunesse algérienne, excédée par la corruption de l'équipe dirigeante, réprimée dans le sang.

Le 29 octobre 1989, Kateb Yacine s'éteint à Grenoble, atteint d'une leucémie. Sa dépouille est rapatriée en Algérie où il est enterré au cimetière des martyrs d'El Alia à Alger.

Question:Comment ce fait-il qu'il soit enterré au cimetière Musulmans des Martyrs de la glorieuse guerre de libération nationale?

Tu me dira:"Mais après sa mort qu'il l'enterre ou ils veulent."D'accord!
Et l'avis des ses parents il le mette où?!


Va trouver quelques choses d'autres!Et ne joue pas avec les personnages d'illustres Algériens,qui ont tout donné pour leurs pays!Essaye de trouver quelque chose en Libye ou ailleurs,mais ne touche pas à l’Algérie et à ses Hommes!
Revenir en haut Aller en bas
SPIRITANGEL
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 10/01/2010
Masculin
Messages : 10736
Pays : MONTREAL QUEBEC CANADA
R E L I G I O N : CROYANT DI

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Ven 16 Mar 2012, 8:07 am


----REPLIQUE :


[ Question:Comment ce fait-il qu'il soit enterré
au cimetière Musulmans des Martyrs de la
glorieuse guerre de libération nationale?]


1 - BOFFF.... C'EST LA REVANCHE SILENCIEUSE DE L'ISLAM

2 - ILS ONT VOLES SON CORPS ET ONT FAIT CROIRE QU'IL

3 - S'EST REPENTIT [ ON APPELLE CA UN MEURTRE D'HONNEUR

4 - "HABEAS CORPUS " :fourire: :fourire: :fourire: :fourire:

5 - PLUS SOURNOIS QUE CA ET TU MEURS :fourire: :fourire:



LOGIQUEMENT : SPIRITANGEL

Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6902
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Ven 16 Mar 2012, 8:22 am

Il y a un grand Savant de l'islam nommé Ghazali qui a dit que Kateb Yacine ne méritait pas d'être enterré en terre d'islam et qu'il fallait le laisser à la France.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Cesar
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 09/03/2010
Masculin
Messages : 7309
Pays : Algerie
R E L I G I O N : Islam

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Ven 16 Mar 2012, 8:36 am

@yacoub a écrit:
Kahina est une reine berbère qui s'est opposé à la colonisation arabo-islamique
C'est la Jeanne d'Arc de l'Afrique du nord.
Elle n'a pas été brûlé mais décapité par le général islamique Okba qui envoya sa tête au calife de Damas.

La franco-tunisienne Gisèle Halimi lui a consacré un livre.

On sait maintenant de source sûre par un historien juif tunisen qu'elle n'était pas juive mais chrétienne.
Son vrai nom est Dahiya

Encore un mensonge de Yacoub! Décidément cet individu ne peut vivre sans mensonges!

Tu peux narrer l'histoire de la Kahina mieux que Kateb Yacine?(Justement!).Lis ce qu'il dit:

Dans la littérature algérienne contemporaine, Kahena est évoquée dans les œuvres de Kateb Yacine ainsi que beaucoup d'autres écrivains.
« L’originalité de Kateb, suivant l’essayiste, est d’avoir fait de Kahina une païenne au sens non idolâtre ou polythéiste, mais dont le paganisme s’apparente à un matérialisme moderne. Dans la «femme sauvage» Kateb présente la Kahina comme une adoratrice de la terre, seule divinité qu’elle reconnaisse. Cette passion pour la terre est synonyme de patriotisme. (p. 108). Kahina prend alors l’image de “la vierge aux abois” nommée la “Numidie”, abandonnée mourante par “Jugurtha”, comme l’évoque Rachid dans son roman Nedjma en se disant : « Et c’est moi, Rachid, nomade en résidence forcée, d’entrevoir l’irrésistible forme de la vierge aux abois (Kahina), mon sang et mon pays; à moi de voir grandir sous son premier nom arabe la Numidie que Jugurtha laissa pour morte. » (p. 41).
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6902
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Ven 16 Mar 2012, 8:42 am

Kateb Yacine est un romancier, il peut faire de Kahina ce qu'il veut.
Il faut lire sa biographie et la thèse de l'historien tunisien qui démontre qu'elle n'était pas juive mais chrétienne.

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
devloperson
.
.


Date d'inscription : 01/03/2012
Masculin
Messages : 556
Pays : Algérie
R E L I G I O N : ????????

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Ven 16 Mar 2012, 10:52 am

@yacoub a écrit:
Kateb Yacine est un romancier, il peut faire de Kahina ce qu'il veut.
Il faut lire sa biographie et la thèse de l'historien tunisien qui démontre qu'elle n'était pas juive mais chrétienne.


Kahina la Légende ..... Elle était judéo-Chrétienne peut être.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6902
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Lun 18 Juin 2012, 4:04 am

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6902
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Mar 11 Mar 2014, 6:28 am

Projection vidéo Vendredi 14 mars 2014 à 19h

La projection sera suivie d’un débat.

Entrée libre

Local associatif,
12, rue du Moulin des Lapins,
75014 Paris.
Métro : Pernéty (Ligne 13)

Le débat sera également l'occasion d'évoquer l'actualité en Afrique du Nord...




On ne se lasse jamais de lire ou d’écouter Kateb Yacine. L’un des rares berbéristes que l’histoire récente de l’Afrique du nord a connu. Il est l’un des rares, pour ne pas dire le seul, intellectuels à défendre, sans détours, l’identité et la souveraineté de l’Afrique du nord. N’a-t-il pas dit que les Nord-africains doivent mener un combat de libération national afin de se débarrasser de ce colonialisme, le vrai colonialisme, qui dure depuis des siècles ? Un colonialisme qui n’est rien que l’arabo-islamisme ; une idéologie qui tente d’assoir son hégémonie sur la Terre amazighe par l’éradication de l’Amazighité.
Tout cela, Kateb Yacine l’exprime, sans détours, dans le film de Stéphane Gatti, intitulé « Un poète en trois langues ».


Celles et ceux qui n’ont aps encore vu ce film, tamazgha leur offre une autre occasion de le voir. Celels et ecux qui l’ont déjà vu peuvent toujours le revoir, et c’est l’occasion aussi de débattre après la projection sur la situation en Afrique du Nord.

Tamazgha organise une projection du film "Kateb Yacine : un poète en trois langues", le vendredi 14 mars à 19h. Le film est un entretien réalisé par Stéphane Gatti avec Kateb Yacine. Il est entrecoupé par des images de l’enterrement, à Alger, du poète-écrivain.

Les propos de Kateb Yacine dans ce film sont tellement importants que nous procédons, depuis quelques années maintenant, à des projections régulières de ce film et ce dans le but de partager ces moments forts et donner les clés pour la compréhension de la situation en Afrique du Nord, des clés qu’un monument qu’est Kateb Yacine nous suggère. [Lire la suite sur Lire la suite sur Tamazgha.fr]
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6902
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Un agnostique algérien Kateb Yacine   Mer 30 Nov 2016, 5:20 am

Mais de quoi je me mêle ?

(lettre à l'imam Ghazali)

(Octobre 90)



Enterrer en France

Je ne sais pas quelle mouche a piqué Cheikh Ghazali dans le dernier numéro de la revue El Irchad, organe de l’association islamiste de M. Nahnah.

Voilà, en effet, ce qu’il écrit à propos de Kateb Yacine, « notre » Kateb Yacine :

« Quand j’ai appris la nouvelle de la mort de Kateb Yacine, j’ai dit : Était-il donc vivant qu’on puisse parler de sa mort ! ?

Plus loin, M. Ghazali n’hésite pas à s’exclamer :

« S’il n’avait tenu qu’à moi, j’aurais recommandé de l’enterrer en France, non en Algérie. Il a vécu en écrivant en français, non en arabe !… »

Tss, tss, tss, Monsieur Ghazali, votre mine avenante et votre ton patelin à la télévision (algérienne, rappelons-le !) ne nous avaient pas laissé supposer que vous puissiez tenir de tels propos à l’encontre d’un de nos plus grands écrivains, peut être le plus grand, et manquer ainsi à la plus élémentaire courtoisie… et décence.

Car qui êtes-vous donc, Monsieur Ghazali, pour décider du lieu d’enterrement d’un des enfants les plus prestigieux de notre pays et aller jusqu’à lui « dénier » le droit de reposer dans un trou creusé dans sa terre natale ? Votre qualité d’étranger à ce pays (ce qui n’est pas un défaut, mais un état de fait), « très bien » payé de surcroît quand vous étiez en poste à l’université Émir Abd El Kader de Constantine, aurait dû vous inciter à plus de modestie quant à la prétention de définir l’algérianité ou non des Algériens.

Vous vous attaquez aux convictions de notre écrivain et en déduisez par une pirouette terrifiante, digne de la grande Inquisition espagnole, que « Kateb Yacine et ses semblables sont des mercenaires de l’invasion culturelle », méritant tout juste le qualificatif (que vous employez, du reste) de « traites ».

Je parlais tout à l’heure de modestie. Celle-ci ne semble pas constituer une de vos préoccupations essentielles puisque, vous comparant à l’auteur de « Nedjma », vous laissez tomber cette phrase incroyable : « Cet homme est trop bas pour moi pour que je parle de lui… ».

Le problème, c’est que vous en parlez et tellement mal ! Au point, d’ailleurs, de lui attribuer, dans votre hâte de l’accabler de tous les péchés de « mécréance » possibles, un livre qu’il n’a jamais écrit : « Mohammed, prends ta valise ! » Et pour cause, puisque ce titre est celui d’une pièce de théâtre, non d’un livre.

De plus, vous faites semblant de croire que « Mohammed » désigne ici le nom du prophète de la religion musulmane, alors que la pièce traite du sujet de l’émigration ; « Mohammed prends ta valise ! » est l’injonction faite par les racistes français aux émigrés nord-africains de déguerpir de la France.

Que vous dire de plus, Monsieur Ghazali qui voulez jouer au ministre de l’Intérieur chez nous : nous aimions et nous aimons Kateb Yacine et ce, pour plusieurs raisons.

D’abord, nous l’aimons parce qu’il est l’auteur d’un des plus beaux livres de la littérature universelle : Nejma. Ce n’est pas un compliment de circonstance. Il vous suffirait de demander l’avis des départements de littérature de la plupart des universités de la planète.

D’autre part, nous l’aimons également parce que, quand Kateb a découvert que la majeure partie de son peuple ne comprenait pas la langue de ses livres, il a décidé de faire le sacrifice de son talent d’écrivain et s’est consacré corps et âme, pendant de longues années et malgré les innombrables tracasseries du pouvoir, au théâtre en langue arabe dialectale. Combien d’écrivains consacrés auraient eu ce courage ?

Mais surtout, nous aimons Kateb Yacine pour une raison que vous n’allez sûrement pas comprendre, vous qui êtes bien en cour autant auprès de sa majesté le roi Fahd que du président Chadli Bendjedid. Kateb Yacine abhorrait les puissants et leurs courtisans et ne se privait pas de le dire tout haut, ici, en Algérie. Cela lui a valu bien des désagréments et seules sa réputation internationale et son honnêteté sans failles ont été alors ses boucliers.

Cela surtout, à l’heure où tout se monnaye et où la simple humanité et la raison chancellent chez beaucoup, fera que nous ne l’oublierons jamais, Monsieur Ghazali.



Malédiction

Qu’est-ce que nous avons pu entendre comme imbécillités dans des sermons de certaines mosquées, juste après la mort de Kateb Yacine. Dans l’un, il était dit que la malédiction divine s’était abattue sur l’écrivain, à cause de son irréligiosité et que sa dépouille était brusquement devenue toute noire. Dans un autre, un imam affirmait que la tombe de Kateb avait rétréci, refusant d’accueillir le corps. Et j’en passe…

Mais dans quel pays sommes-nous maintenant, Monsieur Ghazali ? Je pensais que le premier devoir des vivants à l’égard des morts était de les laisser reposer en paix. Maintenant, on les insulte.



Othman

Certains répondront cependant que l’histoire de notre civilisation n’est pas avare de comportements de ce type envers non seulement ceux qui faisaient preuve de tiédeur ou d’irrespect envers la religion, mais aussi envers les représentants mêmes de cet Islam. Mohammed Saïd Ashmawy, dans un petit livre fort intéressant, rappelle fort opportunément que trois des quatre premiers califes dits « bien guidés » ont été assassinés par leurs propres coreligionnaires. A propos de l’un d’eux, Othman Ibn Affan, il écrit : « Même les interdits les plus sacrés furent violés, comme celui qui entoure les morts : refusant qu’il soit enterré avec les musulmans, les meurtriers de Othman Ibn Affan profanèrent sa dépouille mortelle puis l’inhumèrent dans le cimetière juif… »

Sommes nous donc si près que ça de cette période, Cheikh Ghazali ? Et la « rahma », la simple miséricorde humaine, qu’en avons-nous fait ?



Anouar Benmalek
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
 

Un agnostique algérien Kateb Yacine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kateb Yacine
» Nouveau Larousse Algérien
» algérien et fière de l'être..?
» "Le petit chaperon rouge" en arabe -algérien- (texte et audio)
» caractéristiques d'un Algérien de souche !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: AGNOSTIQUE-