*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
anipassion.com
 | 
 

 le jeûne des catholiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
arnica
Membre Actif II
Membre Actif II
avatar

Date d'inscription : 06/10/2008
Féminin
Messages : 9573
Pays : region Rhône - Alpes
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: le jeûne des catholiques    Lun 04 Avr 2011, 10:59 pm

Rappel du premier message :

J'ai lu l’évangile du jour de info et ses questions sont venue pour ne pas polluer le fil j'ai penser mettre mon message ici !
Est-ce que vous jeûner pendant ce carême ?
si oui 40 jours ?
comment se déroule votre jeûne ?
d'un coup hop on mange plus ?
je pense déplacer mes questions dans christianisme ok !?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Sonia9
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 27/10/2010
Messages : 3299

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Mar 12 Avr 2011, 10:10 am

Sonia9 a écrit:
grace2dieu a écrit:
J'espère que tu te prononceras sur TOUS les exemples de jeunes que j'ai cités. D'ailleurs ce ne sont pas les seuls.

Ce dont je parle, je cite moi-même les versets qui l'appuient. A toi citer toi-même ceux qui appuient ce dont tu parles, à l'identique.

Tu peux ne le faire que pour demain, pour ce soir, j'ai encore un travail à terminer, je ne répondrai que demain soir, quoiqu'il en soit. Prend donc ton temps.
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Messages : 9176

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Mar 12 Avr 2011, 10:20 am

Sonia9 a écrit:

Je te l'ai déjà dit, je ne vais pas me répéter ! tu en es l'exemple même, vous jeûnez, et vous vous querellez !
Je te le dis et je te répète : qui t'a dit que je suis catho ?


Citation :
votre jeûne ne sert à rien, vous ne détachez pas les chaînes de la méchanceté, à quoi vous sert votre jeûne ? qu'à vous faire remarquer (Matthieu 6).
Je te le dis et te répète : qui t'a dit que je suis catho ? et conséquemment qui t'a dit que je jeune là en ce moment ?

Citation :
Tu m'as parlé d'exemples de jeûnes, mais comme tu n'as cité aucun verset en attestant, j'attends que tu les cites et dans leur contexte (pas seulement un verset par ci par là),
Ok demain tu auras la totale, j'espère bien que tu auras de quoi répondre.


Citation :
et nous en parlerons, j'y crois bien évidemment, au jeûne de ceux dont tu m'as parlé, mais contexte et citations, s'il te plait.
Bien entendu
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Messages : 9176

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Mar 12 Avr 2011, 10:22 am

Sonia9 a écrit:
grace2dieu a écrit:
Sonia9 a écrit:


Et bien, nous allons faire une pause, puisque tu te calmes enfin, quoique tu repars de plus belle dans un autre message.
C'est toujours moi qui calme le jeu entre nous, j'ai pris l'habitude, avec la maturité tu sauras toi aussi y arriver. Ca viendra avec le temps.


Ah tu sais, ils sont légion ceux qui s'élèvent, se pensent très murs et bien au dessus des autres, tandis que ces autres se déclarent rien sans le Seigneur, s'abaissant au plus bas.

Toi tu dis que tu ne pèches jamais (la définition de la perfection).... à chacun son truc, on dira.
Revenir en haut Aller en bas
Sonia9
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 27/10/2010
Féminin
Messages : 3299
Pays : France
R E L I G I O N : Eglise de Christ

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Mar 12 Avr 2011, 7:06 pm

Afin de pouvoir comparer avec les passages sur le jeûne dans la Bible, voici ce que déclare l'église catholique du jeûne qu'elle pratique :


"QU’EST-CE QUE LE CARÊME ?
On appelle « carême » la période de quarante jours (quadragesima) réservée à la préparation de Pâques, et marquée par l’ultime préparation des catéchumènes qui doivent recevoir le baptême le jour de Pâques.


DEPUIS QUAND VIT-ON LE CARÊME ?
Depuis le IVème siècle, on commence à le constituer comme temps de pénitence et de renouvellement pour toute l’Eglise, avec la pratique du jeûne et de l’abstinence. Conservée avec vigueur dans les églises d’Orient, la pratique pénitentielle du Carême s’est assouplie en Occident, mais on continue à y observer un esprit de pénitence et de conversion.


POURQUOI LE CARÊME DANS L’EGLISE CATHOLIQUE ?
« L’Eglise s’unit chaque année par les quarante jours du Grand Carême au mystère de Jésus dans le désert » (Catéchisme de l’Eglise catholique, n° 540)
QUEL EST DONC L’ESPRIT DU CARÊME ?
C’est comme une retraite collective de quarante jours pendant lesquels l’Eglise propose à ses fidèles l’exemple du Christ pendant sa période au désert, se prépare à la célébration des solennités pascales, dans la purification du cœur, la pratique parfaite de la vie chrétienne et une attitude de pénitence.
QU’EST-CE QUE LA PENITENCE ?
La pénitence, traduction latine du mot grec metanoia qui signifie « conversion » (littéralement « changement d’esprit ») du pécheur, désigne tout un ensemble d’actes intérieurs et extérieurs en vue de la réparation du péché commis, et l’état de fait qui en résulte pour le pécheur.

Littéralement « changement de vie » se dit de l’acte du pécheur qui revient vers Dieu après s’être éloigné de lui, ou de l’incroyant qui reçoit la foi...
QUELLES SONT LES MANIFESTATIONS DE LA PENITENCE ?
La pénitence intérieure du chrétien peut avoir des expressions très variées. « L’Ecriture et les Pères insistent surtout sur trois formes : le jeûne, la prière et l’aumône, qui expriment la conversion par rapport à soi-même, par rapport à Dieu et par rapport aux autres. A côté de la purification radicale opérée par le Baptême ou par le martyr, ils citent comme moyen d’obtenir le pardon des péchés, les efforts accomplis pour se réconcilier avec son prochain, les larmes de pénitence, le souci du salut du prochain, l’intercession des saints et la pratique de la charité « qui couvre une multitude de péchés » (1 P 4,8) (Catéchisme de l’Eglise catholique, n° 1434)
SOMMES-NOUS OBLIGES A FAIRE PENITENCE ?
« Tous les fidèles, chacun à sa manière, sont obligés par la loi divine à faire pénitence ; cependant, afin que tous s’unissent à une pratique commune de pénitence, on a fixé certains jours pénitentiels pendant lesquels les fidèles se dédient de manière particulière à la prière, réalisent des œuvres de piété et de charité, et s’oublient soi-même en accomplissant ses propres obligation avec la plus grande fidélité et, surtout, en observant le jeûne et l’abstinence. » (Code de droit canononique, 1249)
QUELS SONT LES JOURS ET LES TEMPS PENITENTIELS ?
« Dans l’Eglise universelle, tous les vendredis de l’année et le temps de carême sont des jours et des temps de pénitence. » (Code de droit canonique, 1250)
QUE DOIT-ON FAIRE PENDANT LES VENDREDIS DE L’ANNEE ?
En souvenir du jour de la mort de Jésus-Christ sur la sainte Croix, « pendant tous les vendredis, à moins qu’ils ne coïncident avec une solennité, on doit observer l’abstinence de viande, ou de tout autre aliment déterminé par la Conférence épiscopale ; on gardera jeûne et abstinence le mercredi des Cendres et le Vendredi Saint. » (Code de droit canonique, 1251)
QUAND EST LE CARÊME ?
Le Carême commence le Mercredi des Cendres et termine immédiatement avant la Messe de la Cène du Seigneur (Jeudi Saint). Toute cette période forme une unité dans laquelle se détachent certains éléments :

1) Le Mercredi des Cendres,

2) Les Dimanches selon des groupements suivants, I-II ; III, IV, V ; et le Dimanche des Rameaux,

3) La Messe chrismale et

4) Les féries.

QU’EST-CE QUE LE MERCREDI DES CENDRES ?
C’est le début du Carême ; un jour particulièrement pénitentiel, dans lequel on manifeste notre désir personnel de CONVERSION à Dieu.

En recevant l’imposition des Cendres dans les églises, on exprime avec humilité et sincérité de cœur que nous voulons nous convertir et croire vraiment à l’Evangile
".

La suite, si quelqu'un désire la lire, ici : http://qe.catholique.org/le-careme/894-tout-sur-le-careme

Il n'est pas nécessaire de se déclarer catholique pour l'être devant Dieu, le catholicisme est une disposition d'esprit, quiconque épouse l'esprit du catholicisme, le partageant et l'approuvant, devient donc catholique devant Dieu qui regarde au coeur, puisqu'il est porté vers cette disposition d'esprit, communie en pensées, de coeur, avec les catholiques.


A ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9176
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Mar 12 Avr 2011, 10:42 pm

Sonia9 a écrit:
Afin de pouvoir comparer avec les passages sur le jeûne dans la Bible, voici ce que déclare l'église catholique du jeûne qu'elle pratique :
C'est ce que je vais faire.

Citation :

"QU’EST-CE QUE LE CARÊME ?
On appelle « carême » la période de quarante jours (quadragesima) réservée à la préparation de Pâques, et marquée par l’ultime préparation des catéchumènes qui doivent recevoir le baptême le jour de Pâques.

Le carême peut trouver une similitude avec les jeûnes qu'on trouve dans la Bible.
1. il s'agit d'un jeûne de préparation
soit à une célébration comme les enfants d'Israël avaient coutume de le faire
soit à une période déterminante qui va commencer

Cest le cas de Jésus dans le désert
Matt 4 : 2 Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim

et le cas de Paul lorsqu'il a rencontré Jésus sur le chemin de Damas
Actes 9.3-9

3 Et comme il était en chemin, et qu’il approchait de Damas, tout d’un coup, une lumière venant du ciel resplendit comme un éclair autour de lui.
4 Et étant tombé à terre, il entendit une voix qui lui dit : Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ?
5 Et il répondit : Qui es-tu, Seigneur ? Et le Seigneur lui dit : Je suis Jésus que tu persécutes ; il te serait dur de regimber contre les aiguillons.
6 Alors, tout tremblant et effrayé, il dit : Seigneur, que veux-tu que je fasse ? Et le Seigneur lui dit : Lève-toi, et entre dans la ville et là on te dira ce que tu dois faire.
7 Or, les hommes qui faisaient le voyage avec lui s’arrêtèrent tout interdits, entendant bien la voix, mais ne voyant personne.
8 Et Saul se leva de terre, et ayant ouvert les yeux, il ne voyait personne, de sorte qu’ils le conduisirent par la main, et le menèrent à Damas.
9 Et il fut trois jours, sans voir, et sans manger ni boire.

2. il s'agit d'un jeûne où on est censé se remettre en question par rapport à nos choix et la direction que Dieu avait prévu pour notre vie, par rapport à notre façon de vivre notre foi, afin d'avancer en excellence avec le Seigneur.

C'est ce que les anciens de l'Eglise primitive pratiquaient pour chercher la face de Dieu
Actes 13.1-3

1 Il y avait dans l’Église d’Antioche quelques prophètes et docteurs, Barnabas, Siméon appelé Niger, Lucius le Cyrénéen, Manahem, élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul.
2 Pendant qu’ils célébraient le culte du Seigneur, et qu’ils jeûnaient, le Saint-Esprit leur dit : Mettez à part pour moi Barnabas et Saul, en vue de l’šuvre à laquelle je les ai appelés.
3 Alors ayant jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les firent partir.




Citation :
DEPUIS QUAND VIT-ON LE CARÊME ?
Depuis le IVème siècle, on commence à le constituer comme temps de pénitence et de renouvellement pour toute l’Eglise, avec la pratique du jeûne et de l’abstinence. Conservée avec vigueur dans les églises d’Orient, la pratique pénitentielle du Carême s’est assouplie en Occident, mais on continue à y observer un esprit de pénitence et de conversion.

POURQUOI LE CARÊME DANS L’EGLISE CATHOLIQUE ?
« L’Eglise s’unit chaque année par les quarante jours du Grand Carême au mystère de Jésus dans le désert » (Catéchisme de l’Eglise catholique, n° 540)
On peut le voir dans plusieurs communautés de plusieurs dénominations des institutions de jeûne. Certains pratiquent un jeûne le mois de décembre pour appeler chacun à faire un bilan. Certains pratiquent des jeunes ponctuels pour prier spécifiquement pour des sujets comme par exemple les persécutions des missionnaires dans le monde, la situation de guerre de certains pays. L'institution de temps de carême est très courante et dans toutes les dénominations.



Citation :
QUEL EST DONC L’ESPRIT DU CARÊME ?
C’est comme une retraite collective de quarante jours pendant lesquels l’Eglise propose à ses fidèles l’exemple du Christ pendant sa période au désert, se prépare à la célébration des solennités pascales, dans la purification du cœur, la pratique parfaite de la vie chrétienne et une attitude de pénitence.
QU’EST-CE QUE LA PENITENCE ?
La pénitence, traduction latine du mot grec metanoia qui signifie « conversion » (littéralement « changement d’esprit ») du pécheur, désigne tout un ensemble d’actes intérieurs et extérieurs en vue de la réparation du péché commis, et l’état de fait qui en résulte pour le pécheur.

Littéralement « changement de vie » se dit de l’acte du pécheur qui revient vers Dieu après s’être éloigné de lui, ou de l’incroyant qui reçoit la foi...
QUELLES SONT LES MANIFESTATIONS DE LA PENITENCE ?
La pénitence intérieure du chrétien peut avoir des expressions très variées. « L’Ecriture et les Pères insistent surtout sur trois formes : le jeûne, la prière et l’aumône, qui expriment la conversion par rapport à soi-même, par rapport à Dieu et par rapport aux autres. A côté de la purification radicale opérée par le Baptême ou par le martyr, ils citent comme moyen d’obtenir le pardon des péchés, les efforts accomplis pour se réconcilier avec son prochain, les larmes de pénitence, le souci du salut du prochain, l’intercession des saints et la pratique de la charité « qui couvre une multitude de péchés » (1 P 4,8) (Catéchisme de l’Eglise catholique, n° 1434)
SOMMES-NOUS OBLIGES A FAIRE PENITENCE ?
« Tous les fidèles, chacun à sa manière, sont obligés par la loi divine à faire pénitence ; cependant, afin que tous s’unissent à une pratique commune de pénitence, on a fixé certains jours pénitentiels pendant lesquels les fidèles se dédient de manière particulière à la prière, réalisent des œuvres de piété et de charité, et s’oublient soi-même en accomplissant ses propres obligation avec la plus grande fidélité et, surtout, en observant le jeûne et l’abstinence. » (Code de droit canononique, 1249)
Plusieurs fois dans la Bible l'institution de jeûne collectif a été mise en place pour diverses raisons.
Concernant la pénitence nous connaissons le fameux exemple de Ninive
onas 3.1-10

1 Puis la parole de l’Éternel fut adressée à Jonas une seconde fois, en ces mots :
2 Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et publies-y le message que je t’ordonne.
3 Jonas se leva donc et alla à Ninive, suivant l’ordre de l’Éternel. Or Ninive était une grande ville devant Dieu, de trois journées de marche.
4 Et Jonas commença de pénétrer dans la ville le chemin d’une journée ; il criait et disait : Encore quarante jours, et Ninive sera détruite !
5 Et les gens de Ninive crurent à Dieu ; ils publièrent un jeûne et se revêtirent de sacs, depuis les plus grands d’entre eux jusqu’aux plus petits.
6 La chose parvint au roi de Ninive ; il se leva de son trône, ôta de dessus lui son manteau, se couvrit d’un sac, et s’assit sur la cendre.
7 Puis il fit proclamer et dire dans Ninive, par décret du roi et de ses grands : "Que les hommes et les bêtes, le gros et le menu bétail, ne goûtent de rien ; qu’ils ne paissent point, et ne boivent point d’eau.
8 Que les hommes et les bêtes soient couverts de sacs ; et qu’ils crient à Dieu avec force, et que chacun se détourne de sa mauvaise voie et de l’iniquité qui est dans ses mains.
9 Qui sait si Dieu ne reviendra pas, et ne se repentira pas ; et s’il ne reviendra pas de l’ardeur de sa colère, en sorte que nous ne périssions point ?"
10 Or Dieu vit ce qu’ils faisaient, comment ils se détournaient de leur mauvaise voie ; et Dieu se repentit du mal qu’il avait parlé de leur faire, et il ne le fit point.


Nous voyons que l'attitude de pénitence du peuple est quelque chose d'assez ostentatoire. Le jeûne et la décision de porter des sacs et de s'enduire de cendre est le signe extérieur d'une volonté manifeste intérieure d'une profonde pénitence. Il y a aussi cet élan collectif du peuple qui s'est senti concerné et appartenant à un ensemble de telle sorte que chacun s'est impliqué personnellement dans cette démarche. Dieu ayant vu cela a décidé d'épargner la ville.

Mais aussi le peuple de Dieu qui est l'image dans l'ancienne alliance du peuple racheté de la nouvelle alliance a aussi fait acte de pénitence lorsqu'il a décidé de se détourner de la volonté de Dieu

I Samuel 6.3-7.10

3 Et Samuel parla à toute la maison d’Israël, en disant : Si vous retournez de tout votre cœur à l’Éternel, ôtez du milieu de vous les dieux étrangers et les Ashtharoth, et rangez votre cœur à l’Éternel, et servez-le lui seul, et il vous délivrera de la main des Philistins.
4 Alors les enfants d’Israël ôtèrent les Baalim et les Ashtharoth, et servirent l’Éternel seul.
5 Et Samuel dit : Assemblez tout Israël à Mitspa, et je prierai l’Éternel pour vous.
6 Ils s’assemblèrent donc à Mitspa, et y puisèrent de l’eau, qu’ils répandirent devant l’Éternel ; et ils jeûnèrent ce jour-là, et dirent : Nous avons péché contre l’Éternel ! Et Samuel jugea les enfants d’Israël à Mitspa.

7 Or, quand les Philistins eurent appris que les enfants d’Israël s’étaient assemblés à Mitspa, les princes des Philistins montèrent contre Israël. Et quand les enfants d’Israël l’eurent appris, ils eurent peur des Philistins ;
8 Et les enfants d’Israël dirent à Samuel : Ne cesse point de crier pour nous à l’Éternel, notre Dieu, afin qu’il nous délivre de la main des Philistins.
9 Alors Samuel prit un agneau de lait, et l’offrit tout entier à l’Éternel en holocauste ; et Samuel cria vers l’Éternel pour Israël, et l’Éternel l’exauça.
10 Et il arriva, comme Samuel offrait l’holocauste, que les Philistins s’approchèrent pour combattre contre Israël ; mais l’Éternel tonna avec grand bruit sur les Philistins en ce jour-là, et les mit en déroute, et ils furent battus devant Israël.
Il y a une vérité claire que peu de chrétiens acceptent d'admettre. Il arrive qu'un enfant de Dieu décide d'entreprendre des choses qui ne sont pas la volonté de Dieu, non qu'ils comettent un péché, ou pratiquent un péché, mais qu'ils entreprennent des projets dont ils sont certains que c'est la volonté de Dieu mais qui au final se trouve être en dehors du plan de Dieu.

En dehors de cela, un chrétien porte toujours une marque plus ou moins profonde de son ancienne nature. Peut être de caractère colérique, ou de caractère paresseux, de caractère orgueilleux... La nature pécheresse que nous avons rejeté et faire mourir en venant à Christ a cristallisé malgré tout en nous ces marques qui font que personne ici ne peut passer une seule journée sans péché. Et le temps de pénitence du carème peut être perçu comme un temps de recherche de la perfection du Christ mais de manière intense, encore plus intense que lorsque pendant l'année nous avons nos préoccupations quotidiennes, le boulot, le ménage, la famille, les enfants... C'est un temps qu'on décide de consacrer pour se perfectionner dans l'oeuvre rédemptrice de Jésus Christ.



Citation :
QUELS SONT LES JOURS ET LES TEMPS PENITENTIELS ?
« Dans l’Eglise universelle, tous les vendredis de l’année et le temps de carême sont des jours et des temps de pénitence. » (Code de droit canonique, 1250)
QUE DOIT-ON FAIRE PENDANT LES VENDREDIS DE L’ANNEE ?
En souvenir du jour de la mort de Jésus-Christ sur la sainte Croix, « pendant tous les vendredis, à moins qu’ils ne coïncident avec une solennité, on doit observer l’abstinence de viande, ou de tout autre aliment déterminé par la Conférence épiscopale ; on gardera jeûne et abstinence le mercredi des Cendres et le Vendredi Saint. » (Code de droit canonique, 1251)
QUAND EST LE CARÊME ?
Le Carême commence le Mercredi des Cendres et termine immédiatement avant la Messe de la Cène du Seigneur (Jeudi Saint). Toute cette période forme une unité dans laquelle se détachent certains éléments :

1) Le Mercredi des Cendres,

2) Les Dimanches selon des groupements suivants, I-II ; III, IV, V ; et le Dimanche des Rameaux,

3) La Messe chrismale et

4) Les féries.

QU’EST-CE QUE LE MERCREDI DES CENDRES ?
C’est le début du Carême ; un jour particulièrement pénitentiel, dans lequel on manifeste notre désir personnel de CONVERSION à Dieu.

En recevant l’imposition des Cendres dans les églises, on exprime avec humilité et sincérité de cœur que nous voulons nous convertir et croire vraiment à l’Evangile
".

La suite, si quelqu'un désire la lire, ici : http://qe.catholique.org/le-careme/894-tout-sur-le-careme

Il n'est pas nécessaire de se déclarer catholique pour l'être devant Dieu, le catholicisme est une disposition d'esprit, quiconque épouse l'esprit du catholicisme, le partageant et l'approuvant, devient donc catholique devant Dieu qui regarde au coeur, puisqu'il est porté vers cette disposition d'esprit, communie en pensées, de coeur, avec les catholiques.

La définition des formes ici présentée n'a rien de surprenant. Dans certaines églises la communauté décide de prendre un temps de jeune autour de la date de la fête nationale du pays pour remettre le pays, les dirigeants, les chrétiens du pays entre les mains de Dieu. Le jour même de la fête nationale un point d'orgue est mis soit par un culte, ou par un rassemblement ceci est fait de manière symbolique. Ou encore certaines églises décident de jeuner autour de la date anniversaire de la création de la communauté pour remettre la communauté entre les mains de Dieu et je jour même anniversaire un point d'orgue est mis soit par un culte, soit par un repas.

Ici la décision de calquer les points d'orgues par rapport à la chronologie de la passion est tout à fait adéquate puisque comme on l'a vu au tout départ le carême est un jeune de préparation et un jeune de pénitence. La préparation à la paque implique la commémoration des événements marquants de cet événement qui est le point central de la foi chrétienne, le souvenir implique le respect du geste que Jésus a opéré pour le salut du peuple, et la compréhension réelle de ce que Jésus est venu faire sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
Sonia9
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 27/10/2010
Féminin
Messages : 3299
Pays : France
R E L I G I O N : Eglise de Christ

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Mer 13 Avr 2011, 6:08 am

Nous le lisons donc, le carême catholique se pratique depuis le 4ème siècle, c’est donc qu’il a été institué à cette époque, et non dès le commencement de la prédication des apôtres du Seigneur.

A la question : « pourquoi le carême dans l’église catholique  ? », il est répondu : « « L’Eglise s’unit chaque année par les quarante jours du Grand Carême au mystère de Jésus dans le désert » (Catéchisme de l’Eglise catholique, n° 540) », chaque année, depuis le 4ème siècle, c’est bien ici un enseignement du catéchisme de l’Eglise catholique, n° 540.

A la question « quel est l’esprit du carême ? », il est confirmé « C’est comme une retraite collective de quarante jours pendant lesquels l’Eglise propose à ses fidèles l’exemple du Christ pendant sa période au désert », juste avant que le Seigneur ne commence sa prédication, or l’Esprit l’emmena dans le désert pour qu’il y fut tenté par le diable, comme nous l’enseigne l’Evangile. Ce n’était pas pour le Seigneur « la purification du cœur, la pratique parfaite de la vie chrétienne et une attitude de pénitence «.

« La pénitence, traduction latine du mot grec metanoia qui signifie « conversion » (littéralement « changement d’esprit ») du pécheur, désigne tout un ensemble d’actes intérieurs et extérieurs en vue de la réparation du péché commis, et l’état de fait qui en résulte pour le pécheur« . Le carême catholique prépare donc ceux qui font ainsi pénitence à la conversion, un changement d’esprit, un esprit nouveau, un cœur nouveau, pour marcher en nouveauté de vie, la naissance de nouveau d’eau et d’Esprit.

Or force est de constater que si ce carême est renouvelé chaque année, c’est que le but ainsi recherché lors du précédent carême a échoué, puisque les pénitents recommencent.

Quel rapport a ce carême avec ceux évoqués dans l’ancien testament ?

Les gens de Ninive publièrent un jeûne parce qu’ils crurent dans la prédication de Jonas : « Encore quarante jours, et Ninive sera détruite ! ». Les catholiques ne publient pas un jeûne chaque année parce qu’on leur dit « encore quarante jours, et Rome de même le Vatican seront détruits ». Les Ninivites le firent pour que Dieu renonce à détruire Ninive, et Dieu y renonça.

La maison d’Israël, face aux paroles de Samuel : « Si vous retournez de tout votre cœur à l’Éternel, ôtez du milieu de vous les dieux étrangers et les Ashtharoth, et rangez votre cœur à l’Éternel, et servez-le lui seul, et il vous délivrera de la main des Philistins «, ils jeûnèrent ce jour là, car ils reconnaissaient avoir péché contre l’Eternel, et ils supplièrent Samuel ayant très peur des philistins : « Ne cesse point de crier pour nous à l’Éternel, notre Dieu, afin qu’il nous délivre de la main des Philistins« . Aucun rapport là non plus avec le jeûne catholique.

Pour ma part, je vais faire court : le carême catholique, son fondement, repose sur leur catéchisme et sur le code de droit canonique, c'est la volonté de cette église, ses préceptes et commandements, et non la Volonté du Seigneur Jésus-Christ, sa doctrine, son enseignement.

Cet église reconnait pleinement que le mercredi des cendres est " le début du Carême ; un jour particulièrement pénitentiel, dans lequel on manifeste notre désir personnel de CONVERSION à Dieu ", est-il précisé.

"En recevant l’imposition des Cendres dans les églises, on exprime avec humilité et sincérité de cœur que nous voulons nous convertir et croire vraiment à l’Evangile », est-il à nouveau précisé.

Les pratiquants catholiques du carême reconnaissent ainsi pleinement ne pas être convertis mais en manifester le désir personnel, de croire vraiment à l'Evangile (ils n'y croient donc pas vraiment) et cela chaque année chacun personnellement.

Ils reconnaissent ne pas être convertis, en manifester le désir, et pourtant, ils enseignent et se disent l’Eglise de Christ. Or Son Eglise s’édifie en Lui le Seigneur, elle ne comporte que des convertis à Dieu, tous ont vraiment cru, pas d’inconvertis, tous en son sein ont ainsi l’Esprit de Christ, car celui qui n’a pas l’Esprit de Christ ne lui appartient pas.

.












Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
avatar

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Mer 13 Avr 2011, 6:59 am

Citation :
Quel rapport a ce carême avec ceux évoqués dans l’ancien testament ?
C'est dans le lien/
Les œuvres de miséricorde corporelles sont :

Visiter le malade.
Donner à manger à celui qui a faim.
Donner à boire à celui qui a soif.
Secourir le captif.
Vêtir celui qui est sans vêtement.
Accueillir le pèlerin.
Enterrer les morts.


Sais aussi dans la lecture des offices religieuse lorsque cela est lut:Esaïe 58

Citation :
Nous le lisons donc, le carême catholique se pratique depuis le 4ème siècle, c’est donc qu’il a été institué à cette époque, et non dès le commencement de la prédication des apôtres du Seigneur.

Il y a une différence a faire entre être institué pour l'ensemble de la communauté et être et avoir été pratiqué .La vraie question qui sembles te fatiguer est celle -ci, avant son institution pour la communauté /cela était t'il pratiqués en trouves t'ont des signes antérieur avant l,an 400 ou c'est sortir du chapeau du magicien tel un lapin ?
Very Happy Pour cella, je te donnerais un seul indices _même si j'en aies plusieurs : la Diaché concernant les catéchumènes .

Je dirais encore plus pour que tes cheveux te frise sur la tête ,Personnellement c'est même concombre de cités Esaïe 58 a des chrétiens / alors que en nous ont le sais deja comme chrétiens comment agir a l'endroit des autres .Ça fait même enfantillage . Shocked Croire que avant l'an 400 les chrétiens ne pratiquais point cela et qu'ils se foutaient des misérables .
Peut-être l'ignores tu /mais être chrétien c'est aimer Dieu et notre prochain dans des œuvres charitable et le jeune ne devrais point être a mes yeux périodiquement mais journalier .Comme tu as deja dis, ta jeuner en offrant en sortant du bureau une pomme a un itinérant . WOW ,pense y une pomme cheers

Citation :
Cet église reconnait pleinement que le mercredi des cendres est " le début du Carême ; un jour particulièrement pénitentiel, dans lequel on manifeste notre désir personnel de CONVERSION à Dieu ", est-il précisé.
Et ,oui cela s’appelle un examen de conscience _ évidement les parfaits infaillible nées de nouveaux ont point besoin de faire d'examen de conscience :ils sont dieux Very Happy


Dernière édition par info le Mer 13 Avr 2011, 7:06 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sonia9
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 27/10/2010
Féminin
Messages : 3299
Pays : France
R E L I G I O N : Eglise de Christ

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Mer 13 Avr 2011, 7:03 am

info a écrit:
Citation :
Quel rapport a ce carême avec ceux évoqués dans l’ancien testament ?
C'est dans le lien/

Je ne te demandais pas de réponse, je l'ai donnée moi-même juste après : aucun.
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9176
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Mer 13 Avr 2011, 11:36 pm

Sonia9 a écrit:
Nous le lisons donc, le carême catholique se pratique depuis le 4ème siècle, c’est donc qu’il a été institué à cette époque, et non dès le commencement de la prédication des apôtres du Seigneur.

A la question : « pourquoi le carême dans l’église catholique  ? », il est répondu : « « L’Eglise s’unit chaque année par les quarante jours du Grand Carême au mystère de Jésus dans le désert » (Catéchisme de l’Eglise catholique, n° 540) », chaque année, depuis le 4ème siècle, c’est bien ici un enseignement du catéchisme de l’Eglise catholique, n° 540.
C'est une justification naive, car en effet au temps de la prédication des apôtres les enfants de Dieu se réunissaient TOUS les jours et vendaient TOUT TOUT TOUT pour vivre ensemble, manger ensemble. Connait-on UNE SEULE communauté (à part les marginales) qui suit le mode de culte apostolique ?

J'ai toujours dit que le corps de Christ n'est pas fait de pierre. Il est organique comme tout corps, il évolue, il s'adapte, il grandit, il murit. Le modèle apostolique a été un modèle qui correspondant au contexte du premier siècle. Aujourd'hui dirait-on à un chrétien qui a une petite maison où vivent ses enfants et lui qu'il n'est pas sauvé parce qu'il n'a pas TOUT vendu pour donner la recette à sa communauté ?

Il faudrait prendre de la distance par rapport à ces comparaisons faciles et finalement naïves.

Citation :
A la question « quel est l’esprit du carême ? », il est confirmé « C’est comme une retraite collective de quarante jours pendant lesquels l’Eglise propose à ses fidèles l’exemple du Christ pendant sa période au désert », juste avant que le Seigneur ne commence sa prédication, or l’Esprit l’emmena dans le désert pour qu’il y fut tenté par le diable, comme nous l’enseigne l’Evangile. Ce n’était pas pour le Seigneur « la purification du cœur, la pratique parfaite de la vie chrétienne et une attitude de pénitence «.

« La pénitence, traduction latine du mot grec metanoia qui signifie « conversion » (littéralement « changement d’esprit ») du pécheur, désigne tout un ensemble d’actes intérieurs et extérieurs en vue de la réparation du péché commis, et l’état de fait qui en résulte pour le pécheur« . Le carême catholique prépare donc ceux qui font ainsi pénitence à la conversion, un changement d’esprit, un esprit nouveau, un cœur nouveau, pour marcher en nouveauté de vie, la naissance de nouveau d’eau et d’Esprit.

Or force est de constater que si ce carême est renouvelé chaque année, c’est que le but ainsi recherché lors du précédent carême a échoué, puisque les pénitents recommencent.

Quel rapport a ce carême avec ceux évoqués dans l’ancien testament ?

Les gens de Ninive publièrent un jeûne parce qu’ils crurent dans la prédication de Jonas : « Encore quarante jours, et Ninive sera détruite ! ». Les catholiques ne publient pas un jeûne chaque année parce qu’on leur dit « encore quarante jours, et Rome de même le Vatican seront détruits ». Les Ninivites le firent pour que Dieu renonce à détruire Ninive, et Dieu y renonça.

La maison d’Israël, face aux paroles de Samuel : « Si vous retournez de tout votre cœur à l’Éternel, ôtez du milieu de vous les dieux étrangers et les Ashtharoth, et rangez votre cœur à l’Éternel, et servez-le lui seul, et il vous délivrera de la main des Philistins «, ils jeûnèrent ce jour là, car ils reconnaissaient avoir péché contre l’Eternel, et ils supplièrent Samuel ayant très peur des philistins : « Ne cesse point de crier pour nous à l’Éternel, notre Dieu, afin qu’il nous délivre de la main des Philistins« . Aucun rapport là non plus avec le jeûne catholique.

Pour ma part, je vais faire court : le carême catholique, son fondement, repose sur leur catéchisme et sur le code de droit canonique, c'est la volonté de cette église, ses préceptes et commandements, et non la Volonté du Seigneur Jésus-Christ, sa doctrine, son enseignement.

Il me semble que la subtilité de mes exemples a lourdement échappé à mon interlocutrice.

La pénitence présente 2 cas de figure :

- la pénitence du pécheur qui vient à Christ, comme ce fut le cas des habitants de Ninive. Cela est à rapprocher à l'aspirant au baptème qui a décidé de se positionner par rapport à son salut par le baptème. Le carême est l'occasion pour lui de faire acte de pénitence, comme les habitants de Ninive.

- la pénitence du chrétien qui s'est éloigné du plan de Dieu pour sa vie, comme ce fut le cas des enfants d'Israel. Cela est à rapprocher à tous les chrétiens qui à un moment ou un autre ont fait des choix qu'ils croyaient juste mais qui finalement n'étaient pas dans la volonté de Dieu. Cela concerne finalement tous les chrétiens, parce que tous aspirent à la perfection et à la sanctification et ce temps de pénitence est l'occasion de faire un bilan, faire le point sur l'état de notre vie, réfléchir sur notre façon de la mener, et nous rapprocher encore plus de la perfection du Christ.
Citation :

Cet église reconnait pleinement que le mercredi des cendres est " le début du Carême ; un jour particulièrement pénitentiel, dans lequel on manifeste notre désir personnel de CONVERSION à Dieu ", est-il précisé.

"En recevant l’imposition des Cendres dans les églises, on exprime avec humilité et sincérité de cœur que nous voulons nous convertir et croire vraiment à l’Evangile », est-il à nouveau précisé.

Les pratiquants catholiques du carême reconnaissent ainsi pleinement ne pas être convertis mais en manifester le désir personnel, de croire vraiment à l'Evangile (ils n'y croient donc pas vraiment) et cela chaque année chacun personnellement.

Je pense qu'il faut regarder cela d'un angle plus intelligent. L'imposition des cendres est une occasion donnée à toute personne sincère de se convertir et croire vraiment à l'Evangile. Il est évident que cela ne concerne pas celui qui est déjà sauvé.

Citation :
Ils reconnaissent ne pas être convertis, en manifester le désir, et pourtant, ils enseignent et se disent l’Eglise de Christ. Or Son Eglise s’édifie en Lui le Seigneur, elle ne comporte que des convertis à Dieu, tous ont vraiment cru, pas d’inconvertis, tous en son sein ont ainsi l’Esprit de Christ, car celui qui n’a pas l’Esprit de Christ ne lui appartient pas.

Je pense qu'il faut voir en le mercredi des cendres, un appel à tout coeur sincère qui ne s'est pas encore décidé à donner sa vie à Christ, plutôt qu'une réitération de la conversion ce qui serait totalement absurde.

.












[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9176
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Jeu 14 Avr 2011, 12:01 am

info a écrit:

Et ,oui cela s’appelle un examen de conscience _ évidement les parfaits infaillible nées de nouveaux ont point besoin de faire d'examen de conscience :ils sont dieux Very Happy

Tu parles ! Quand tu leur demandes s'ils sont parfaits ils répondent évasivement. Au final on est tous dans le même cas de figure, sauf que nous autres avons compris que pour aspirer à la perfection, il faut reconnaitre ne pas y être encore arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Sonia9
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 27/10/2010
Féminin
Messages : 3299
Pays : France
R E L I G I O N : Eglise de Christ

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Jeu 14 Avr 2011, 6:33 am

Discussion close pour ma part, car dès lors que la volonté de Dieu est étrangère aux catholiques, leurs pensées et leurs raisonnements me sont totalement étrangers par conséquent.

Qu'ils fassent donc tous les jeûnes qu'ils décrètent, mais qu'ils détachent les chaînes de la méchanceté, dénouent les liens de la servitude, renvoient libres les opprimés, et qu'ils rompent toute espèce de joug, s'ils veulent réellement que je prenne part à leurs discussions.

Citation :
Je pense qu'il faut regarder cela d'un angle plus intelligent

Mais le seul et unique angle intelligent est l'angle qui vient de la pensée du Seigneur, son Esprit, et aucun autre. Car Lui seul est l'Intelligence, la Sagesse.

Tant que tu te croiras quelque chose, grace2dieu, tu ne fais que démontrer que tu n'es rien, et tu finiras par le savoir, un certain Jour, celui de l'Eternel.
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9176
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Jeu 14 Avr 2011, 7:59 am

Sonia9 a écrit:
Discussion close pour ma part, car dès lors que la volonté de Dieu est étrangère aux catholiques, leurs pensées et leurs raisonnements me sont totalement étrangers par conséquent.
Ca ne sert à rien de monter sur ses grands chevaux. Je t'ai expliqué en quoi le carême catholique s'inscrit dans une démarche biblique de préparation et de pénitence. Tu peux ne pas être d'accord, mais je crois que tu n'as aucun droit en matière de jugement des personnes et des intentions des personnes

Citation :
Qu'ils fassent donc tous les jeûnes qu'ils décrètent, mais qu'ils détachent les chaînes de la méchanceté, dénouent les liens de la servitude, renvoient libres les opprimés, et qu'ils rompent toute espèce de joug, s'ils veulent réellement que je prenne part à leurs discussions.
OK. Je prends par librement aux discussions des chrétiens peu importe leurs croyances tans qu'ils respectent la personne en face. Ta posture ne regarde que toi.

Citation :
Citation :
Je pense qu'il faut regarder cela d'un angle plus intelligent

Mais le seul et unique angle intelligent est l'angle qui vient de la pensée du Seigneur, son Esprit, et aucun autre. Car Lui seul est l'Intelligence, la Sagesse.
A moins qu'on ne soit Dieu personne ici ne peut prétendre avoir ce point de vue. J'essaie du mieux que je peux d'aspirer à sa sagesse et c'est sûrement pas en jugeant et condamnan mon frère parce qu'il ne pense pas comme moi.


Citation :
Tant que tu te croiras quelque chose, grace2dieu, tu ne fais que démontrer que tu n'es rien, et tu finiras par le savoir, un certain Jour, celui de l'Eternel.
Je ne me crois rien chère Sonia, ce qui te fait mal, c'est que je te mette en face de paroles bibliques, mais bizaremment qui ne sont pas ton point de vue et ça te gène, parce que ça veut forcément dire que si tu admets que j'ai raison tu admets que tu as tort et ça tu ne le peux point.

Je ne suis pas à ce stade avec le Seigneur je suis passée par là et franchement il y a longtemps j'ai pensé que celui qui ne croyait pas ce que je croyais de la Bible allait en enfer, mais je suis passée à autre chose, et j'ai compris beaucoup beaucoup de choses. Tu t'étonneras parce que tu sais quoi ? JE NE SUIS MEME PAS CATHOLIQUE, mais ça ne m'empèche pas d'admirer cet élan du coeur.

Ton dogmatisme t'a tellement aveuglée que tu penses à tort que je suis catho et que je jeune... rigolo... J'ai bien ri en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Sonia9
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 27/10/2010
Féminin
Messages : 3299
Pays : France
R E L I G I O N : Eglise de Christ

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Jeu 14 Avr 2011, 8:05 am

Ris bien, car tu finiras en pleurs, grace2dieu, ris donc pleinement tant que cela t'es encore permis dans ce monde, tant que tu le peux encore, ris. C'est le propre de l'homme dit-on, le propre de l'homme ancien, surtout.
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9176
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Jeu 14 Avr 2011, 8:28 am

Sonia9 a écrit:
Ris bien, car tu finiras en pleurs, grace2dieu, ris donc pleinement tant que cela t'es encore permis dans ce monde, tant que tu le peux encore, ris. C'est le propre de l'homme dit-on, le propre de l'homme ancien, surtout.

Sonia Jésus est mon sauveur, et j'irai au paradis et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Sonia9
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 27/10/2010
Féminin
Messages : 3299
Pays : France
R E L I G I O N : Eglise de Christ

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Jeu 14 Avr 2011, 8:34 am

grace2dieu a écrit:
Sonia9 a écrit:
Ris bien, car tu finiras en pleurs, grace2dieu, ris donc pleinement tant que cela t'es encore permis dans ce monde, tant que tu le peux encore, ris. C'est le propre de l'homme dit-on, le propre de l'homme ancien, surtout.

Sonia Jésus est mon sauveur, et j'irai au paradis et toi ?

Jésus est ton Sauveur si tu fais la Volonté de Son Père, Dieu qui est Esprit, Saint. Alors tu seras sauvée, pas avant.
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
.
.
avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Féminin
Messages : 2012
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Jeu 14 Avr 2011, 9:24 am

Bonjour à toutes et à tous

Sonia9 a écrit:
info a écrit:
Citation :
Quel rapport a ce carême avec ceux évoqués dans l’ancien testament ?
C'est dans le lien/
Je ne te demandais pas de réponse, je l'ai donnée moi-même juste après : aucun.

Aucun rapport ?


Finalement, c'est peut-être une très bonne chose que le jeûne chrétien n'ait aucun rapport avec le Jeûne des Juifs ou le Ramadan des Musulmans, non ?

Cordialement,

votre soeur Pauline
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9176
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Jeu 14 Avr 2011, 11:00 am

Sonia9 a écrit:
grace2dieu a écrit:
Sonia9 a écrit:
Ris bien, car tu finiras en pleurs, grace2dieu, ris donc pleinement tant que cela t'es encore permis dans ce monde, tant que tu le peux encore, ris. C'est le propre de l'homme dit-on, le propre de l'homme ancien, surtout.

Sonia Jésus est mon sauveur, et j'irai au paradis et toi ?

Jésus est ton Sauveur si tu fais la Volonté de Son Père, Dieu qui est Esprit, Saint. Alors tu seras sauvée, pas avant.

Sonia c'est pas grave. Je suis habituée. Jésus est devenu le sauveur de l'humanité sans condition, tu sais.

Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
avatar

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Jeu 14 Avr 2011, 12:05 pm

Citation :
pauline.px a écrit:
Bonjour à toutes et à tous

Sonia9 a écrit:

Je ne te demandais pas de réponse, je l'ai donnée moi-même juste après : aucun.

Aucun rapport ?


Finalement, c'est peut-être une très bonne chose que le jeûne chrétien n'ait aucun rapport avec le Jeûne des Juifs ou le Ramadan des Musulmans, non ?

Cordialement,

votre soeur Pauline
Salut, Pauline .
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
avatar

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Jeu 14 Avr 2011, 12:07 pm

Citation :
Sonia9"
Qu'ils fassent donc tous les jeûnes qu'ils décrètent, mais qu'ils détachent les chaînes de la méchanceté, dénouent les liens de la servitude, renvoient libres les opprimés, et qu'ils rompent toute espèce de joug, s'ils veulent réellement que je prenne part à leurs discussions.
Je vais aller fouetter mes esclaves Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy comme ça /tu prendras point part a mes interventions Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Sonia9
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 27/10/2010
Féminin
Messages : 3299
Pays : France
R E L I G I O N : Eglise de Christ

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Jeu 14 Avr 2011, 10:35 pm

pauline.px a écrit:
Bonjour à toutes et à tous

Sonia9 a écrit:
info a écrit:

C'est dans le lien/
Je ne te demandais pas de réponse, je l'ai donnée moi-même juste après : aucun.

Aucun rapport ?


Finalement, c'est peut-être une très bonne chose que le jeûne chrétien n'ait aucun rapport avec le Jeûne des Juifs ou le Ramadan des Musulmans, non ?

Cordialement,

votre soeur Pauline

Les exemples de jeûne cités dans l'ancien testament était ceux des Ninivites et des Juifs craignant les philistins, donc aucun rapport avec le jeûne des catholiques, le jeune du carême étant un jeûne de conversion à Dieu, une recherche de foi (croire vraiment dans l'Evangile) tel que décrit dans l'article posté le 13 avril à 8 h 06, page 9.
Revenir en haut Aller en bas
Sonia9
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 27/10/2010
Féminin
Messages : 3299
Pays : France
R E L I G I O N : Eglise de Christ

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Jeu 14 Avr 2011, 10:46 pm

grace2dieu a écrit:
Jésus est devenu le sauveur de l'humanité sans condition, tu sais.


Sans condition ?

26 si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés,
27 mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles.

28 Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins ;
29 de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l'Esprit de la grâce ?
30 Car nous connaissons celui qui a dit : A moi la vengeance, à moi la rétribution ! et encore : Le Seigneur jugera son peuple.
31 C'est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant. Hébreux 10.

Première condition, avoir la foi en Jésus-Christ, deuxième condition, avoir l'espérance, troisième condition, avoir l'amour de Dieu, ainsi travailler de la manière suivante :

27 Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l'homme vous donnera ; car c'est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau.
28 Ils lui dirent : Que devons-nous faire, pour faire les oeuvres de Dieu ?
29 Jésus leur répondit : L'oeuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé.
30 Quel miracle fais-tu donc, lui dirent-ils, afin que nous le voyions, et que nous croyions en toi ? Que fais-tu ?
31 Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit : Il leur donna le pain du ciel à manger.
32 Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel ;
33 car le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde.
34 Ils lui dirent : Seigneur, donne-nous toujours ce pain.
35 Jésus leur dit : Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.
36 Mais, je vous l'ai dit, vous m'avez vu, et vous ne croyez point.

Jean 6.

Jésus leva les yeux au ciel, et dit : Père, l'heure est venue ! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie,
2 selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu'il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.
3 Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.

Jean 17,

connaître personnellement, dans une relation intime : Lui en nous et nous en Lui.

"Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi ; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus Christ est en vous ? à moins peut-être que vous ne soyez réprouvés". 2 Corinthiens 13, 5.



Dernière édition par Sonia9 le Ven 15 Avr 2011, 3:35 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9176
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Ven 15 Avr 2011, 2:28 am

Sonia Jésus est devenu sauveur de l'humanité sans condition. Alors rajoute toi des conditions si ça te fait plaisir
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9176
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Ven 15 Avr 2011, 2:33 am

Sonia9 a écrit:
Les exemples de jeûne cités dans l'ancien testament était ceux des Ninivites et des Juifs craignant les philistins, donc aucun rapport avec le jeûne des catholiques, le jeune du carême étant un jeûne de conversion à Dieu, une recherche de foi (croire vraiment dans l'Evangile) tel que décrit dans l'article posté le 13 avril à 8 h 06, page 9.

Citation :

grace2dieu a écrit :

Il me semble que la subtilité de mes exemples a lourdement échappé à mon interlocutrice.

La pénitence présente 2 cas de figure :

- la pénitence du pécheur qui vient à Christ, comme ce fut le cas des habitants de Ninive. Cela est à rapprocher à l'aspirant au baptème qui a décidé de se positionner par rapport à son salut par le baptème. Le carême est l'occasion pour lui de faire acte de pénitence, comme les habitants de Ninive.

- la pénitence du chrétien qui s'est éloigné du plan de Dieu pour sa vie, comme ce fut le cas des enfants d'Israel. Cela est à rapprocher à tous les chrétiens qui à un moment ou un autre ont fait des choix qu'ils croyaient juste mais qui finalement n'étaient pas dans la volonté de Dieu. Cela concerne finalement tous les chrétiens, parce que tous aspirent à la perfection et à la sanctification et ce temps de pénitence est l'occasion de faire un bilan, faire le point sur l'état de notre vie, réfléchir sur notre façon de la mener, et nous rapprocher encore plus de la perfection du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Sonia9
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 27/10/2010
Féminin
Messages : 3299
Pays : France
R E L I G I O N : Eglise de Christ

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Ven 15 Avr 2011, 3:34 am

grace2dieu a écrit:
Sonia Jésus est devenu sauveur de l'humanité sans condition. Alors rajoute toi des conditions si ça te fait plaisir

Je n'ai fait que citer l'Evangile, voit le : ce ne sont pas mes conditions, mais celles de ceux qui croient, lisibles dans l'Evangile.
Revenir en haut Aller en bas
Sonia9
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 27/10/2010
Féminin
Messages : 3299
Pays : France
R E L I G I O N : Eglise de Christ

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Ven 15 Avr 2011, 3:41 am

Je les rappelle donc, ces conditions :

26 si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés,
27 mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles.

28 Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins ;
29 de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l'Esprit de la grâce ?
30 Car nous connaissons celui qui a dit : A moi la vengeance, à moi la rétribution ! et encore : Le Seigneur jugera son peuple.
31 C'est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant. Hébreux 10.

Première condition, avoir la foi en Jésus-Christ, deuxième condition, avoir l'espérance, troisième condition, avoir l'amour de Dieu, ainsi travailler de la manière suivante :

27 Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l'homme vous donnera ; car c'est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau.
28 Ils lui dirent : Que devons-nous faire, pour faire les oeuvres de Dieu ?
29 Jésus leur répondit : L'oeuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé.
30 Quel miracle fais-tu donc, lui dirent-ils, afin que nous le voyions, et que nous croyions en toi ? Que fais-tu ?
31 Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit : Il leur donna le pain du ciel à manger.
32 Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel ;
33 car le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde.
34 Ils lui dirent : Seigneur, donne-nous toujours ce pain.
35 Jésus leur dit : Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.
36 Mais, je vous l'ai dit, vous m'avez vu, et vous ne croyez point.

Jean 6.

Jésus leva les yeux au ciel, et dit : Père, l'heure est venue ! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie,
2 selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu'il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.
3 Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.

Jean 17,

connaître personnellement, dans une relation intime : Lui en nous et nous en Lui.

"Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi ; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus Christ est en vous ? à moins peut-être que vous ne soyez réprouvés". 2 Corinthiens 13, 5.

De même que j'ajoute :

24 Alors Jésus dit à ses disciples : Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive.
25 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera.
26 Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s'il perdait son âme ? ou, que donnerait un homme en échange de son âme ?
27 Car le Fils de l'homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges ; et alors il rendra à chacun selon ses oeuvres.
28 Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point, qu'ils n'aient vu le Fils de l'homme venir dans son règne.

Matthieu 16.

23 Puis il dit à tous : Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge chaque jour de sa croix, et qu'il me suive.
24 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la sauvera.
25 Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s'il se détruisait ou se perdait lui-même ?
26 Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l'homme aura honte de lui, quand il viendra dans sa gloire, et dans celle du Père et des saints anges.
27 Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point qu'ils n'aient vu le royaume de Dieu.

Luc 9.

LA condition qui résume toutes les autres : le renoncement à soi-même en se chargeant de sa croix chaque jour. Jusqu'à ce que Sa promesse s'accomplisse, Lui en nous et nous en Lui, ainsi vivants éternellement, par Lui, l'Esprit, le Seigneur Jésus Christ, Dieu en Personne.
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9176
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Ven 15 Avr 2011, 4:02 am

C'est bien pour toi Sonia, moi Jésus m'a dit : viens dépose tes fardeaux prends mon joug il est doux et léger et suis moi, peu importe qui tu es, ce que tu as fait, et ce que les autres pensent de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
avatar

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Ven 15 Avr 2011, 4:32 am

Citation :
grace2dieu a écrit:
C'est bien pour toi Sonia, moi Jésus m'a dit : viens dépose tes fardeaux prends mon joug il est doux et léger et suis moi, peu importe qui tu es, ce que tu as fait, et ce que les autres pensent de toi.
Quelques -uns Grace 2dieu// chemines avec une Dieu _dans un rôle de grand justicier menaçant et d autres avec Un Dieu d Amour .

Revenir en haut Aller en bas
Sonia9
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 27/10/2010
Féminin
Messages : 3299
Pays : France
R E L I G I O N : Eglise de Christ

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Ven 15 Avr 2011, 6:07 am

grace2dieu a écrit:
C'est bien pour toi Sonia, moi Jésus m'a dit : viens dépose tes fardeaux prends mon joug il est doux et léger et suis moi, peu importe qui tu es, ce que tu as fait, et ce que les autres pensent de toi.

Et moi pour ma part, il m'a dit exactement ce qu'il disait hier :

23 Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge chaque jour de sa croix, et qu'il me suive.
24 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la sauvera.
25 Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s'il se détruisait ou se perdait lui-même ?
26 Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l'homme aura honte de lui, quand il viendra dans sa gloire, et dans celle du Père et des saints anges.
27 Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point qu'ils n'aient vu le royaume de Dieu.

Je n'ai pas eu honte de lui et de ses paroles, j'ai toujours cru en elles, c'est pour cette raison que j'ai vu le Fils de l'homme venir dans son règne.

"Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point, qu'ils n'aient vu le Fils de l'homme venir dans son règne". Et c'est ce que j'annonce : Il est revenu et Il vient vers ceux qui ont cru en Lui.
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9176
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Ven 15 Avr 2011, 6:32 am

C'est bien Sonia.
Revenir en haut Aller en bas
Sonia9
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 27/10/2010
Féminin
Messages : 3299
Pays : France
R E L I G I O N : Eglise de Christ

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Ven 15 Avr 2011, 6:48 am

grace2dieu a écrit:
C'est bien Sonia.

C'est l'accomplissement de la Promesse pour ceux qui croient en Lui, ses disciples, tous ceux que le Père lui a donnés.

18 Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous.
19 Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus ; mais vous, vous me verrez, car je vis, et vous vivrez aussi.
20 En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et que je suis en vous.
21 Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime ; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui.

Jean 14.

"Or la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ" Jean 17, 3.
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9176
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Ven 15 Avr 2011, 6:52 am

C'est bien Sonia
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
.
.
avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Féminin
Messages : 2012
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Ven 15 Avr 2011, 7:52 am

Bonjour Sonia

Sonia9 a écrit:

Les exemples de jeûne cités dans l'ancien testament était ceux des Ninivites et des Juifs craignant les philistins, donc aucun rapport avec le jeûne des catholiques, le jeune du carême étant un jeûne de conversion à Dieu, une recherche de foi (croire vraiment dans l'Evangile) tel que décrit dans l'article posté le 13 avril à 8 h 06, page 9.

Au même titre que l'immersion chrétienne n'a guère de parenté avec l'immersion primotestamentaire, au même titre il est plutôt satisfaisant pour moi que le jeûne chrétien n'ait guère de rapport avec le jeûne primotestamentaire.

Je ne m'intéresse pas beaucoup à ce que peut raconter le Magistère Catholique, et si c'est cela qui vous captive je mets ma main sur ma bouche et vous présente mes excuses pour le dérangement.

Disons que je m'intéresserais plutôt au jeûne dans le Nouveau Testament et chez les premiers Chrétiens.
2-corinthiens 6, 4 Mais nous nous rendons à tous égards recommandables, comme serviteurs de Dieu, par beaucoup de patience dans les tribulations, dans les calamités, dans les détresses, sous les coups, dans les prisons, dans les troubles, dans les travaux, dans les veilles, dans les jeûnes, par la pureté, par la connaissance, par la longanimité, par la bonté, par un esprit saint, par une charité sincère, par la parole de vérité, par la puissance de Dieu, par les armes offensives et défensives de la justice;

Cordialement

votre soeur Pauline
Revenir en haut Aller en bas
Sonia9
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 27/10/2010
Féminin
Messages : 3299
Pays : France
R E L I G I O N : Eglise de Christ

MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    Ven 15 Avr 2011, 9:37 am

pauline.px a écrit:
Je ne m'intéresse pas beaucoup à ce que peut raconter le Magistère Catholique, et si c'est cela qui vous captive je mets ma main sur ma bouche et vous présente mes excuses pour le dérangement.


Non, ce qu'il raconte ne m'intéresse pas non plus, je suis intervenue dans ce sujet pour parler du jeûne auquel l'Eternel prend plaisir (Esaïe 58), et pour citer ce que Jésus-Christ dit à ceux qui jeûnent :

16 Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.
17 Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage,
18 afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
Matthieu 6.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le jeûne des catholiques    

Revenir en haut Aller en bas
 

le jeûne des catholiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Croyez vous que l'Église soit infiltrée par des groupes anti-catholiques
» les parents catholiques et protestant quel choix de religion pour vos enfans ?
» Nouvel Annuaire des Radios et TV Catholiques.
» catholiques + orthodoxes ??
» Catholiques et anglicans réunis à Lourdes : un petit miracle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Le Christianisme-