*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 L'homosexualité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19045
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: L'homosexualité...   Jeu 27 Nov 2008, 7:55 pm

Rappel du premier message :



Attribuer la dignité d'union conjugale à des paires d'homosexuels est une abérration pour plusieurs raisons.
La première tient à l'impossibilité de faire fructifier le mariage par le don de la vie alors que tel apparaît bien être le projet du Créateur inscrit dans la structure même de notre être.
La deuxième tient à l'absence des présupposés psychologiques et physiques complémentaires, absence qui rend impossible une réelle union.
L'homosexualité est à la base une révolte contre Dieu, ainsi que le dit S.Paul en Rm 1.24-27, et sa conséquence est l'impossibilité d'hériter du Royaume des Cieux (1 Co 6.9-10).

Dès l'Ancienne Alliance, la Parole de Dieu est très clair : " Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : c’est un acte abominable ! " (Lv 18, 22).

" Les personnes homosexuelles sont appelées à la chasteté. Par les vertus de maîtrise, éducatrices de la liberté intérieure, quelquefois par le soutien d’une amitié désintéressée, par la prière et la grâce sacramentelle, elles peuvent et doivent se rapprocher, graduellement et résolument, de la perfection chrétienne. " (Catéchisme de l'Eglise catholique, n°2359).


- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  .
-
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com

AuteurMessage
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Messages : 9171

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Lun 20 Mai 2013, 4:19 am

@tahine2005 a écrit:
C'est bien ce qui est écrit, Marc ne m'a pas traité de crétin sous prétexte que je n'ai pas la foi et que je ne fasse pas référence à la Bible
Rectificatif : personne ici ne t'a jamais traité de crétin... Si tu préfères dit comme ça
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Catholique
Catholique


Date d'inscription : 30/06/2009
Messages : 261

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mar 21 Mai 2013, 12:31 am

Bonjour Tahine,

Je vois donc que nous tombons d'accord sur beaucoup de points. Toutefois, je pense qu'il nous est aussi possible d'échanger un peu plus en profondeur afin que vous puissiez comprendre - à défaut d'approuver ou d'adhérer - notre point de vue. Ce qui a tout d'abord attiré mon attention est ce passage :

@tahine2005 a écrit:
Le droit à l'indifférence revendiqué par les LGBT vient sans doute du fait que le droit à la différence n'a pas fonctionné. Si nous avions été considérés avec le respect auquel nous avons droit, je pense que notre parti pris n'aurait pas changé parce que comme vous le dites, chaque différence est un plus pour la société. Malheureusement ça n'a pas été le cas, et les homosexuels ont continué à être montrés du doigt. Bizarrement, la démarche adoptée pour accéder à ce droit a été de nous montrer de plus en plus permettant à beaucoup de ne plus avoir honte de ce qu'ils sont. Ca peut apparaître comme paradoxal mais c'est pourtant vrai. Il y a encore peu de temps, ce droit revendiqué à la différence poussait les LGBT à vivre cachés, et par là-même à vivre en dehors de la société. Le résultat a été la marginalisation, les quartiers homos, les bars homos, où ils avaient la possibilité de vivre sans masque. Aujourd'hui, ils veulent sortir de ce schéma, ne plus être obligé dans des lieux "clos" pour être eux-mêmes.

Vous soulevez ici plusieurs points, tentons de nous y arrêter quelque temps. "Le droit à l’indifférence comme revendication de la différence". Pensez vous vraiment que la loi peut changer quelque chose ? Prenons les choses philosophiquement. L’indifférence, en gros que cela ne nous fasse "ni chaud, ni froid" jusqu'où peut elle aller ? Il faut comprendre que ce concept n'est pas nouveau et qu'il est issu d'un principe métaphysique. Prenons les choses au sens le plus large pour en venir aux personnes et aux relations interpersonnelles. Nous appelons ce principe "le monisme" de monos, qui veut dire UN. Le principe moniste est opposé au principe dualiste en métaphysique. Il serait en fait question que les être humains (et tout l'univers) sont tous issus d'une seule et même substance individualisée et personnifiée dans la matière. Le monisme en conséquence, implique qu'il faudrait remettre en cause la transcendance et donc, nous ne pourrions nous appuyer sur la réalité qui nous dit que l'univers n'est pas sa propre cause, que la cause de l'univers est le big bang, que l'univers à commencé. De même, la relation à l'autre serait inutile, puisque ce qui nous sépare de l'autre serait "une illusion" et qu'en réalité je ne fais qu'un avec lui... Donc plus de "relation"... plus de compassion, plus de sentiments, plus d'amour...

Pour les monothéistes, il est question d'être en "relation" avec Dieu et pour les judéo-chrétiens en particuliers "d'amour avec les autres". Et c'est ici que vous commencez a vous faire instrumentaliser par une idéologie qui a des siècles d’existence et qui cherche par tous les moyens à évacuer l'idée de transcendance de Dieu et de l'autre. Parce que cette idée est profondément chrétienne, que si nous la ramassons à notre mode de vie, elle implique de nous mettre au service de l'autre, à ne pas être individualiste...

Bon, ce sont ici les grandes lignes...

Donc, de votre côté, vous voulez vous faire reconnaitre, on vous donne ce moyen (l’indifférenciation), vous vous en saisissez mais vous ignorez ce qu'il va impliquer. Toute la civilisation est engagée ici ... Parce que la suite de ce projet, c'est d'instaurer le gender dans les écoles, et par là, sous entendre que les parents, ne sont pas de bons éducateurs, ils ne sont pas de bons parents car ils reproduisent "historiquement et socialement" des repères sexués aux enfants... Effrayant n'est-ce pas ?

L'idée est d'amener progressivement les personnes à l’indifférence après l'individualisme. Ne croyez pas que les choses iront mieux. Au contraire, cette loi est homophobe car elle ne fait pas cas de votre différence, vous n'êtes pas respecté dans cette différence par ceux qui vous ont instrumentalisé.

Citation :
Il y a forcément instrumentalisation, je suis tout à fait d'accord avec vous. Les politiques ont réalisé que les homosexuels représentaient des milliers de voix potentiels, or qui dit plus de voix dit plus de chance d'être élus.

Cela va bien plus loin que cela. Le vote des personnes homosexuelles est un vote minoritaire. Or, en France, c'est la majorité des français qui sont contre.

Citation :
J'ignore tout comme vous quelle est la meilleure définition que l'on puisse donner à l'amour ni même si l'amour gratuit, désintéressé existe vraiment. Mais il m'est avis que peu importe de trouver une définition exacte à ce sentiment tellement complexe et intime à partir du moment où il permet de rendre les gens plus beaux, plus heureux, et meilleurs.

Tout d'abord, on veut toujours nous vendre "un monde meilleur", c'est ce que voulait le fachisme, le communisme et aussi le capitalisme et on voit le résultat... Il n'y aura pas de "monde meilleur", l'être humain est violent, la pire de toutes les créatures, capable des pires maux sans aucune nécessité si ce n'est le plaisir de faire du mal... C'est juste qu'il faille le réaliser. La société essaye par elle même de trouver des solutions mais il n'y en a pas.

Nous l'avons vu, l'amour implique un dépassement de soi même, de notre égoïsme, une reconnaissance, de l'autre, de la relation...

Bon, j'ai fais de grands détours mais j'espère que vous comprendrez ce que j'ai voulu dire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.solaverbum.net
Trinite333
.
.


Date d'inscription : 23/10/2010
Messages : 1377

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mar 21 Mai 2013, 5:41 am

[quote="Marc"]

Bonjour Marc, Ce que tu déclares est remplit de sens et n’a pas de prise de position vis-à-vis une ou l’autre des implications c'est-à-dire ni de pour ni de contre seulement des réalités dans ce que nous vivons quotidiennement et honnêtement je crois que c’est ce que tout être humain ou presque vit. Si l’homme écoute attentivement ce que la parole nous déclare c’est en bout du conte ce qu’il y verra mais malheureusement ce n’est pas le cas. Il est clair que pour un croyant si sa religion lui décrit ce qu’il doit ou ne doit pas faire il se doit de le suivre manque de connaissances approfondit sur certain sujet incluant le plus important le jugement. Pour ma part c’est exactement ce que le Christ est venue nous enseigner et pour ma part la parole la plus révélatrice d’entre tous est celle-ci : Jean- 8.1 JESUS se rendit à la montagne des oliviers.

8.2
Mais, dès le matin, il alla de nouveau dans le temple, et tout le peuple vint à lui. S'étant assis, il les enseignait.
8.3
Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère;
8.4
et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à JESUS: Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.
8.5
Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu?
8.6
Ils disaient cela pour l'éprouver, afin de pouvoir l'accuser. Mais JESUS, s'étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre.
8.7
Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle.
8.8
Et s'étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre.
8.9
Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu'aux derniers; et JESUS resta seul avec la femme qui était là au milieu.
8.10
Alors s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, JESUS lui dit: Femme, où sont ceux qui t'accusaient? Personne ne t'a-t-il condamnée?
8.11
Elle répondit: Non, Seigneur. Et JESUS lui dit: Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus.

Il est clair qu’il appartient a la personne seule de décider de sa façon d’agir en disant : va, et ne pèche plus. Les personnages impliqués dans cette accusation l’ont très bien comprit et il y a un message même pour ceux qui n’y était pas (. Et JESUS lui dit: Je ne te condamne pas non plus).
Pour ma part encore une fois il peut y avoir jugement sans condamnation ce qui revient à dire ce que plusieurs ont déclaré nous pouvons juger l’acte par rapport a l’enseignement mais nous ne pouvons juger la personne donc nous ne pouvons apporter une condamnation n’ayant pas une connaissance suffisante de la Loi :

8.4 et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à JESUS: Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.
8.5
Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu?

JESUS lui-même ne la condamne pas mais lui donne une réprimande (va, et ne pèche plus.).
Amen et que le Seigneur nous garde dans la vérité.


Revenir en haut Aller en bas
Marc
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 30/06/2009
Masculin
Messages : 261
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique Romain

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mar 21 Mai 2013, 5:52 am

Je suis d'accord Trinité, nous devons nous garder de juger quiconque sur la base de : "Parce que c'est écrit".. JESUS est venu pour sauver non pour juger. C'est pourquoi j'ai une affection particulière pour cette scène de la femme adultère. Nous le savons, l'adultère est une faute d'une gravité extrême et pourtant ici, il n'est pas condamné. Évidemment, le Christ seul connait les cœurs, il sait que cette femme (mais où est l'homme dans cette affaire?) est contrite intérieurement. Que de cette contrition nait une conversion. Un changement de vie éclairé par une vérité qu'elle tient pour elle même. Une vérité qui la sauve. Une vérité qu'elle ne quittera plus : "Va et ne pèche plus".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.solaverbum.net
tahine2005
.
.


Date d'inscription : 26/11/2010
Masculin
Messages : 407
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Athée

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mar 21 Mai 2013, 8:55 am

@Marc a écrit:


Pour les monothéistes, il est question d'être en "relation" avec Dieu et pour les judéo-chrétiens en particuliers "d'amour avec les autres". Et c'est ici que vous commencez a vous faire instrumentaliser par une idéologie qui a des siècles d’existence et qui cherche par tous les moyens à évacuer l'idée de transcendance de Dieu et de l'autre. Parce que cette idée est profondément chrétienne, que si nous la ramassons à notre mode de vie, elle implique de nous mettre au service de l'autre, à ne pas être individualiste...

Bon, ce sont ici les grandes lignes...

Donc, de votre côté, vous voulez vous faire reconnaitre, on vous donne ce moyen (l’indifférenciation), vous vous en saisissez mais vous ignorez ce qu'il va impliquer. Toute la civilisation est engagée ici ... Parce que la suite de ce projet, c'est d'instaurer le gender dans les écoles, et par là, sous entendre que les parents, ne sont pas de bons éducateurs, ils ne sont pas de bons parents car ils reproduisent "historiquement et socialement" des repères sexués aux enfants... Effrayant n'est-ce pas ?

L'idée est d'amener progressivement les personnes à l’indifférence après l'individualisme. Ne croyez pas que les choses iront mieux. Au contraire, cette loi est homophobe car elle ne fait pas cas de votre différence, vous n'êtes pas respecté dans cette différence par ceux qui vous ont instrumentalisé.

Citation :
Il y a forcément instrumentalisation, je suis tout à fait d'accord avec vous. Les politiques ont réalisé que les homosexuels représentaient des milliers de voix potentiels, or qui dit plus de voix dit plus de chance d'être élus.

Cela va bien plus loin que cela. Le vote des personnes homosexuelles est un vote minoritaire. Or, en France, c'est la majorité des français qui sont contre.

Citation :
J'ignore tout comme vous quelle est la meilleure définition que l'on puisse donner à l'amour ni même si l'amour gratuit, désintéressé existe vraiment. Mais il m'est avis que peu importe de trouver une définition exacte à ce sentiment tellement complexe et intime à partir du moment où il permet de rendre les gens plus beaux, plus heureux, et meilleurs.

Tout d'abord, on veut toujours nous vendre "un monde meilleur", c'est ce que voulait le fachisme, le communisme et aussi le capitalisme et on voit le résultat... Il n'y aura pas de "monde meilleur", l'être humain est violent, la pire de toutes les créatures, capable des pires maux sans aucune nécessité si ce n'est le plaisir de faire du mal... C'est juste qu'il faille le réaliser. La société essaye par elle même de trouver des solutions mais il n'y en a pas.

Nous l'avons vu, l'amour implique un dépassement de soi même, de notre égoïsme, une reconnaissance, de l'autre, de la relation...

Bon, j'ai fais de grands détours mais j'espère que vous comprendrez ce que j'ai voulu dire.

Bonjour, Marc,

Je vous ai relu plusieurs fois, et j'ai pensé beacoup à ce que vous dîtes.

Ce que nous revendiquons est simplement le droit de mener la vie non pas "comme nous en avons envie" mais "comme nous sommes". Les homosexuels ne forment pas un bloc monolithiques, loin s'en faut. Il y a entre nous de nombreuses tensions, des désaccords, des manières de vivre différentes. Le seul point commun que nous partageons tous sans aucune exception est l'attirance ressentie pour les gens de notre sexe. Et ce point commun est également la seule différence que nous ayons avec les hétérosexuels. Nous n'avons pas de marque distinctive particulière, nous ne sommes ni plus intelligents, ni plus intéressants, ni plus drôle que qui que ce soit d'autre, et ni meilleur non plus. Et c'est pour ça que nous demandons aujourd'hui ce droit à l'indifférence, sans qu'il n'y ait aucune intention métaphysique.

Il ne faut pas oublier que nous devons nous détacher de l'image excessive dans laquelle nous avons été cantonné pendant des siècles. Nous nous devions d'être extravagants, artistes, "over the top"... Des amuseurs habillés de façon voyante qui parlaient fort, rien encore plus fort, et n'avaient aucune vie sexuelle ou qui en tout cas qui ne pouvait en aucun cas en parler parce que ce n'est qu'à partir de ce moment-là que nous devenions homosexuels ! Tant qu'il n'y avait pas de passage à l'acte connu nous étions considérés avec sans doute pas mal de condescendance, mais les choses n'allaient pas plus loin. Dans le cas contraire nous devenions des invertis et nous risquions la prison et à certaines époques la mort.

Les choses ne sont plus pareilles aujourd'hui. Il y a des homosexuels dans chaque quartier, dans tous les corps de métier, nous nous montrons avec nos amis et le cas échéant avec celui que nous aimons sans chercher à provoquer mais simplement parce que il n'y a pas de différence entre nous et les hétéros. D'ailleurs, le mot anglais que pratiquement tout le monde utilise aujourd'hui est la synthèse de notre état d'esprit Good As You.

Vous soulevez l'idée que le mariage pour tous sera un bouleversement majeur mais vous avez tort, c'est ce que certains aimeraient vous faire croire, je dis bien vous, ou que vous croyez. Une société n'est pas statique, elle est en perpétuel mouvement. Le monde d'aujourd'hui apparaitraît comme une aberration pour nos arrière-arrrières-grands-parents, et le l'époque qui les a vu naître aurait été inimaginable pour les leurs.
Notre civilisation n'est qu'une civilisation comme il y en a eu déjà beaucoup, et il y a fort à parier qu'elle ne sera pas non plus éternelle. Mais en attendant de disparaître, elle bouge un peu tous les jours. Rappellez-vous que les femmes en France ou en Belgique n'ont obtenu le droit de vote qu'en 1948, que jusqu'en 1967 aux Etats-Unis les afro-américaines n'avaient aucun droit légal sur leurs enfants, que la ségrégation raciale a été abolie en Afrique du Sud il y a une vingtaine d'années seulement, etc. A chaque fois, les conservateurs ont parlé de fin du monde, de destruction de la société. Pourtant, force est de constater que la terre tourne toujours et que le soleil n'a jamais cessé d'apparaître chaque matin à l'est.

Pour finir, je ne crois pas que l'on puisse nous vendre un monde meilleur, par contre je suis convaincu que chacun, avec ses moyens, peut devenir meilleur. Certains pour y arriver ont besoin d'une religion, et c'est parfait pour moi. D'autres, et c'est mon cas, n'en ressentent pas le besoin, et c'est tous aussi respectable. Mais le dieu que vous priez n'est pas universel, il est universel pour vous, parce que vous avez foi en lui et en sa présence. Pour moi, il ne représente rien, je ne fais que le subir.
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 30/06/2009
Masculin
Messages : 261
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique Romain

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mar 21 Mai 2013, 11:03 am

@tahine2005 a écrit:
Ce que nous revendiquons est simplement le droit de mener la vie non pas "comme nous en avons envie" mais "comme nous sommes".

Nous revenons ici au premier point. Homosexuel ? Ce n'est pas ce que vous êtes, c'est ce que vous faites. C'est le désir que vous avez pour les personnes de même sexe. Mais je comprends bien que cela soit difficile pour vous et que vous n'avez aucunement envie de remettre votre mode de vie en question. Vous pensez que vous "êtes comme ça" sauf que vous n'êtes pas né comme ça, vous l'êtes devenu. Je précise que je ne crois pas que l'homosexualité soit un problème psychologique, du moins pas chez toutes les personnes.

Citation :
Les homosexuels ne forment pas un bloc monolithiques, loin s'en faut. Il y a entre nous de nombreuses tensions, des désaccords, des manières de vivre différentes. Le seul point commun que nous partageons tous sans aucune exception est l'attirance ressentie pour les gens de notre sexe.

En effet, dire qu'il y a "une communauté" homosexuelle est faux.. Tout comme il n'y a pas à proprement parler de communauté de "teufeurs" (je précise que je reviens de loin, j'allais dans les rave party à une époque et je me défonçais grave^^). C'est un illusion de parler de vraie communauté car dès que les ennuis arrivent, il ne reste plus grand monde...

Citation :
Et c'est pour ça que nous demandons aujourd'hui ce droit à l'indifférence, sans qu'il n'y ait aucune intention métaphysique.

Tout à fait ! Je sais parfaitement que pour vous il n'y a aucune "intention métaphysique". Ce que je dis, c'est que d'autres personnes vous instrumentalisent et que certaines de ces personnes ont connaissance des principes métaphysiques. Qu'ils ont en horreur, le principe dualiste et la transcendance.. Ils ont en horreur le monothéisme hébreu... Mais bon, sur ce point je dois vous sembler un peu "extraterrestre"^^ Toutefois, si vous voulez en savoir plus, je suis à votre disposition.

"Le droit à l’indifférence" enfoncera l’humanité... comment peut on devenir indifférent aux autres ?

Citation :
Il ne faut pas oublier que nous devons nous détacher de l'image excessive dans laquelle nous avons été cantonné pendant des siècles. Nous nous devions d'être extravagants, artistes, "over the top"... Des amuseurs habillés de façon voyante qui parlaient fort, rien encore plus fort, et n'avaient aucune vie sexuelle ou qui en tout cas qui ne pouvait en aucun cas en parler parce que ce n'est qu'à partir de ce moment-là que nous devenions homosexuels ! Tant qu'il n'y avait pas de passage à l'acte connu nous étions considérés avec sans doute pas mal de condescendance, mais les choses n'allaient pas plus loin. Dans le cas contraire nous devenions des invertis et nous risquions la prison et à certaines époques la mort.

C'est juste, et je partage votre dédain face au mépris dont on vous a traité... Mais croyez moi, les Pierre Berger et toute leur cliques vous méprisent bien plus que nous... Vous vous en rendrez peut être compte un jour !

Citation :
Les choses ne sont plus pareilles aujourd'hui. Il y a des homosexuels dans chaque quartier, dans tous les corps de métier, nous nous montrons avec nos amis et le cas échéant avec celui que nous aimons sans chercher à provoquer mais simplement parce que il n'y a pas de différence entre nous et les hétéros.

Il y a une différence, mais cette différence, personne ne veut la connaitre, personne ne veut savoir ce qu'elle est et elle ne concerne pas uniquement votre homosexualité ! Elle concerne autre chose que vous n'avez pas encore découvert. Quelque chose qui sera étouffé à jamais si vous vous enfoncez dans le "droit à l’indifférence"..

Citation :
Vous soulevez l'idée que le mariage pour tous sera un bouleversement majeur mais vous avez tort, c'est ce que certains aimeraient vous faire croire, je dis bien vous, ou que vous croyez. Une société n'est pas statique, elle est en perpétuel mouvement. Le monde d'aujourd'hui apparaitraît comme une aberration pour nos arrière-arrrières-grands-parents, et le l'époque qui les a vu naître aurait été inimaginable pour les leurs.

Je n'en suis plus a croire les choses, je sais que cela sera un bouleversement, mais aussi que l'homophobie ne va pas s’arrêter, ça sera pire encore.. Vous verrez bien. Je crois que vous n'avez pas suffisamment de cartes en mains pour être objectif. De plus, vous êtes impliqué émotionnellement, des blessures se réveillent et vous empêchent de voir.

J'aurais encore beaucoup de choses à vous dire mais pour l'instant, vous ne pourrez pas les entendre.

J'ai beaucoup apprécié notre échange et j'espère que nous pourrons échanger sur d'autres sujets à l'avenir Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.solaverbum.net
tahine2005
.
.


Date d'inscription : 26/11/2010
Masculin
Messages : 407
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Athée

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mar 21 Mai 2013, 1:15 pm

@Marc a écrit:
Nous revenons ici au premier point. Homosexuel ? Ce n'est pas ce que vous êtes, c'est ce que vous faites. C'est le désir que vous avez pour les personnes de même sexe. Mais je comprends bien que cela soit difficile pour vous et que vous n'avez aucunement envie de remettre votre mode de vie en question. Vous pensez que vous "êtes comme ça" sauf que vous n'êtes pas né comme ça, vous l'êtes devenu. Je précise que je ne crois pas que l'homosexualité soit un problème psychologique, du moins pas chez toutes les personnes.

Je me suis sans doute mal exprimé. Comme nous sommes non pas en tant qu'homoSEXUEL, qui est le prisme à travers nous sommes vu et critiqué par la société, mais comme nous sommes en tant qu'être humain avec tout ce que cette idée englobe de creux, de bosses, de coins sombres, de ciel bleu, de qualités, de défauts, et également, au même titre que mr tout le monde, de sexualité.
En ce qui me concerne, et j'ai assez de recul aujourd'hui pour l'affirmer, j'ai été attiré pour la première fois par un garçon lorsque j'avais six ou sept ans. Mais ensuite, j'ai suivi année après année la route que je m'étais tracée et qui correspondait à ce qu'on attendait de moi pour admettre à un peu plus de dix-huit ans que depuis des années je regardais les garçons dans les vestiaires avec envie et qu'il était temps que j'assume cette partie de moi.

@Marc a écrit:
En effet, dire qu'il y a "une communauté" homosexuelle est faux.. Tout comme il n'y a pas à proprement parler de communauté de "teufeurs" (je précise que je reviens de loin, j'allais dans les rave party à une époque et je me défonçais grave^^). C'est un illusion de parler de vraie communauté car dès que les ennuis arrivent, il ne reste plus grand monde...

Il existe une communauté LGBT tout comme il existe une communauté chinoise dans les grandes villes, mais pour autant tous les homosexuels ne sont pas coulés dans le même moule, ce qui serait d'un ennui mortel. (j'ai commencé à fréquenter le milieu de la nuit intensément l'année de mes vingts ans et je n'ai jamais cessé depuis même si l'âge faisant je me suis beaucoup calmé... mais pas assagi pour autant)
Personnellement, je fais partie intégrante de la communauté lorsque chaque personne en plus peut faire la différence. Le reste du temps, j'ai ma vie avec de vrais amis.

@Marc a écrit:
Tout à fait ! Je sais parfaitement que pour vous il n'y a aucune "intention métaphysique". Ce que je dis, c'est que d'autres personnes vous instrumentalisent et que certaines de ces personnes ont connaissance des principes métaphysiques. Qu'ils ont en horreur, le principe dualiste et la transcendance.. Ils ont en horreur le monothéisme hébreu... Mais bon, sur ce point je dois vous sembler un peu "extraterrestre"^^ Toutefois, si vous voulez en savoir plus, je suis à votre disposition.

"Le droit à l’indifférence" enfoncera l’humanité... comment peut on devenir indifférent aux autres ?


L'indifférence à plusieurs niveau de lecture. Le mien est la "non-différence", celle qui permet de ne plus avoir à se justifier d'exister en permanence. Ce n'est pas le désir d'être invisible, je tiens à préciser sur cet important détail.

@Marc a écrit:
C'est juste, et je partage votre dédain face au mépris dont on vous a traité... Mais croyez moi, les Pierre Berger et toute leur cliques vous méprisent bien plus que nous... Vous vous en rendrez peut être compte un jour !

Le milieu des Pierre Berger et consors est loin de m'être inconnu, j'y ai gravité pendant quelques années, assez longtemps pour savoir comment il fonctionne, et si j'arrive à concrétiser le projet sur lequel je planche depuis déjà quelque mois, je le fréquenterai à nouveau bientôt. Après le monde superficiel et pailletté de la monde j'ai passé quinze ans dans celui de la danse qui l'est tout autant mais avec de la sueur en plus. Mais mes amitiés, mes ancrages, ont toujours été en dehors.

@Marc a écrit:
Il y a une différence, mais cette différence, personne ne veut la connaitre, personne ne veut savoir ce qu'elle est et elle ne concerne pas uniquement votre homosexualité ! Elle concerne autre chose que vous n'avez pas encore découvert. Quelque chose qui sera étouffé à jamais si vous vous enfoncez dans le "droit à l’indifférence"...

Vous m'intriguez, j'aimerais que vous m'en disiez plus !!!

@Marc a écrit:
Je n'en suis plus a croire les choses, je sais que cela sera un bouleversement, mais aussi que l'homophobie ne va pas s’arrêter, ça sera pire encore.. Vous verrez bien. Je crois que vous n'avez pas suffisamment de cartes en mains pour être objectif. De plus, vous êtes impliqué émotionnellement, des blessures se réveillent et vous empêchent de voir.

Lorsque je vois ce qui se passe en France, ce pays voisin du mien, je me sens pleinement concerné et appartenant pleinement au LGBT, parce que ça me fait peur ! Pour le reste, à savoir que je n'ai pas suffisamment de cartes en mains, si je ne les ai pas aujourd'hui alors croyez bien que je ne les aurai jamais. J'ai déjà beaucoup vécu, et bien qu'il me reste encore fort heureusement du temps, il ne me reste plus rien de fondamental à découvrir que je n'ai déjà testé ou envisagé.

@Marc a écrit:
J'aurais encore beaucoup de choses à vous dire mais pour l'instant, vous ne pourrez pas les entendre.

J'ai beaucoup apprécié notre échange et j'espère que nous pourrons échanger sur d'autres sujets à l'avenir Wink

J'ai beaucoup apprécié aussi, je l'ai trouvé intéresant et enrichissant, et je serai moi aussi heureux de discuter avec vous encore à condition toutefois que vous ne tentiez jamais de me convaincre qu'il faudra qu'un jour j'aille vers dieu parce que autant vous êtes sûr de vous être trouvé en lui autant je suis certain de m'être trouvé sans lui.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 30/06/2009
Masculin
Messages : 261
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique Romain

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mar 21 Mai 2013, 1:32 pm

@tahine2005 a écrit:
J'ai beaucoup apprécié aussi, je l'ai trouvé intéresant et enrichissant, et je serai moi aussi heureux de discuter avec vous encore à condition toutefois que vous ne tentiez jamais de me convaincre qu'il faudra qu'un jour j'aille vers dieu parce que autant vous êtes sûr de vous être trouvé en lui autant je suis certain de m'être trouvé sans lui.

Je ne crois pas qu'il soit utile d'entamer une conversation sur la filiation, les repères sexués nécessaire au développement de l'enfant et tout le tintoin.. Ce qu'il fallait dire nous nous le sommes dit. De plus je pense que vous n'avez pas besoin de moi pour aller pécher ces infos...

Ce qu'il y a de positif avec cette loi, c'est qu'elle a réveillé quelque chose, les esprits vont se pencher plus avant sur ce qu'est l'homosexualité mais n'attendez rien de la part de psychologues des scientifiques etc...

Je ne chercherai pas à vous convertir, car s'il y a une chose dont je suis convaincu, c'est que l'on ne se converti pas à coup d'arguments.. C'est Dieu qui choisit qui doit l'être ou pas et à quel moment. Généralement, cela se fait quant tout va mal.

Je vous recommande un livre fait par une personne homosexuelle durable comme vous. http://www.amazon.fr/Lhomosexualit%C3%A9-v%C3%A9rit%C3%A9-briser-enfin-tabou/dp/2953607889

J'avoue que je ne l'ai pas lu mais peut être y trouverez vous certaines choses quoi pourront répondre à vos questions, votre recherche.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.solaverbum.net
tahine2005
.
.


Date d'inscription : 26/11/2010
Masculin
Messages : 407
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Athée

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mar 21 Mai 2013, 10:59 pm

@Marc a écrit:

Je vous recommande un livre fait par une personne homosexuelle durable comme vous. http://www.amazon.fr/Lhomosexualit%C3%A9-v%C3%A9rit%C3%A9-briser-enfin-tabou/dp/2953607889

J'avoue que je ne l'ai pas lu mais peut être y trouverez vous certaines choses quoi pourront répondre à vos questions, votre recherche.

Cordialement.

@Marc a écrit:


Je vous recommande un livre fait par une personne homosexuelle durable comme vous. http://www.amazon.fr/Lhomosexualit%C3%A9-v%C3%A9rit%C3%A9-briser-enfin-tabou/dp/2953607889

J'avoue que je ne l'ai pas lu mais peut être y trouverez vous certaines choses quoi pourront répondre à vos questions, votre recherche.

Cordialement.

Bonjour, Marc,

Philippe Ariño faisait partie et fait toujours partie des anti-mariage pour tous, je me souviens d'avoir visionné son interview sur youtube dans laquelle j'avais eu le sentiment qu'il n'était pas très heureux malgré ce qu'il pouvait en dire. Comme beaucoup j'ai ce réflexe, lorsque je veux en savoir davantage, de faire une recherche sur le net (ça en devient un réflexe incontrôlé au même titre que de ponctué mes phrase se smileys ou de lol voire lmao) et j'avais trouvé la "Lettre à Paula" (http://www.padreblog.fr/quand-un-jeune-homosexuel-defend-leglise) qui m'avait laissé un goût amer. Mais curieux de nature, un peu trop parfois, j'ai jeté un coup d'oeil sur son blog et j'ai lu sa théorie sur l'homosexualité lié au viol (http://www.araigneedudesert.fr/page/dico-on-line-numero-cent-soixante-dix-huit.html)
Ce que j'en retire c'est que Philippe Ariño a trouvé son équilibre en dieu (ce qui est respectable) mais qu'il a un problème relationnel profond et un problème avec l'amour tout court, qu'il soit homosexuel ou hétérosexuel. Il est entouré d'hommes qui ont été violés et qui le lui confient, alors que de mon côté, et depuis maintenant pas loin de 30 ans, un seul de mes amis m'a confié l'avoir été ! (il y en a peut-être d'autres, mais cette différence, ce hasard qui sert son propos, me semble pour le moins énorme)
Sa théorie qui lie le viol à homosexualité, parce qu'il s'agit bien d'une théorie, s'appuie sur les chiffres d'une étude américaine (16,67% abusés étant enfants, 3,8% de LGBT, 21% de LGBT abusés étant enfants) qui ne prouve rien. De surcroît, d'après lui le viol mène les garçons sur le chemin de l'homosexualité et les filles à être dégoûtées des hommes et donc sur le chemin de l'homosexualité aussi.
Très sincèrement, j'ai l'esprit ouvert, mais je crois que Philippe Ariño est un fumiste qui avant de publier des livres sur lui et son expérience élevé au nom de vérité universelle (L'homosexualité, briser enfin le tabou) devrait entreprendre une thérapie profonde pour trouver les raisons de son mal-être. Disons que je le comparerais assez volontiers à Alain Soral, si ce n'est qu'Alain Soral est à mon sens un fumiste manipulateur alors que Philippe Ariño est un fumiste tout à fait sincère.

Néanmoins, je vous remercie pour le lien, mais il va de soi que je n'achèterai pas cet ouvrage.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 30/06/2009
Masculin
Messages : 261
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique Romain

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mar 21 Mai 2013, 11:18 pm

Comme je le disais, je n'ai pas lu son livre. J'ai toutefois parcouru son blog et le suis sur FB. Je ne dirais pas que je soit à 100% sur tout ce qu'il dit. Toutefois, il est d'une prodigieuse créativité. (phénomène de sublimation?) Par contre en ce qui concerne ses arguments anthropologiques, là je suis d'accord. Je suis d'accord mais à ma façon bien sûr. Parce que l'homosexualité paradoxalement, m'en apprend beaucoup sur ma propre condition de pécheur et de la non cohérence dans la nature et du désir, de la séparation des corps et des esprits...

Après je salue sa démarche de fond, parce qu'on ne peut pas lui retirer son côté radical et obstiné. Cette démarche qui consiste a être congruent, cohérent dans ce qui lui apparait comme être "la vérité" et à la suivre jusqu'au bout. On ne peut que s'interroger d'une telle démarche et je comprend donc que cela puisse stimuler votre curiosité.

Par contre, je pense qu'il serait bon de ne pas trop interpréter.. Philippe est engagé, il l'est à fond et il y est venu tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.solaverbum.net
tahine2005
.
.


Date d'inscription : 26/11/2010
Masculin
Messages : 407
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Athée

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 12:11 am

@Marc a écrit:
Comme je le disais, je n'ai pas lu son livre. J'ai toutefois parcouru son blog et le suis sur FB. Je ne dirais pas que je soit à 100% sur tout ce qu'il dit. Toutefois, il est d'une prodigieuse créativité. (phénomène de sublimation?) Par contre en ce qui concerne ses arguments anthropologiques, là je suis d'accord. Je suis d'accord mais à ma façon bien sûr. Parce que l'homosexualité paradoxalement, m'en apprend beaucoup sur ma propre condition de pécheur et de la non cohérence dans la nature et du désir, de la séparation des corps et des esprits...

Après je salue sa démarche de fond, parce qu'on ne peut pas lui retirer son côté radical et obstiné. Cette démarche qui consiste a être congruent, cohérent dans ce qui lui apparait comme être "la vérité" et à la suivre jusqu'au bout. On ne peut que s'interroger d'une telle démarche et je comprend donc que cela puisse stimuler votre curiosité.

Par contre, je pense qu'il serait bon de ne pas trop interpréter.. Philippe est engagé, il l'est à fond et il y est venu tout seul.

Je n'ai pas tout lu, mais j'ai l'intention d'en lire davantage. Effectivement, j'apprécie qu'il aille au bout de sa conviction et qu'il suive sa vérité, mais je me méfie toujours de ceux qui dans tous les domaines élevent leur vérité au rang de vérité absolue, en particulier dès lors qu'il s'agit de sujets épineux, parce que verser dans la radicalité fait perdre tout recul et toute objectivité.

Il n'y a pas eu d'interprétation de ma part du chemin qui l'a mené à dieu. Comme vous le dites d'ailleurs vous-même, c'est souvent lorsque tout va mal qu'elle a lieu, ce que je pense aussi bien que j'ajouterais "malheureusement" ! Par contre, je critique et réfute sa théorie liée au viol parce qu'elle peut facilement devenir un instrument propagandiste. En cherchant un peu, tout le monde a un souvenir qui correspond à sa définition du viol et il serait facile et dangereux d'en conclure que c'est forcément là que se trouve l'explication de l'homosexualité.
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9171
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 2:01 am

Citation :
mais je me méfie toujours de ceux qui dans tous les domaines élevent leur vérité au rang de vérité absolue
Par contre la vérité absolue selon laquelle la pratique homosexuelle est forcément bien à cause de l'intention tu ne t'en méfies pas...
Revenir en haut Aller en bas
tahine2005
.
.


Date d'inscription : 26/11/2010
Masculin
Messages : 407
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Athée

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 3:24 am

@grace2dieu a écrit:
Citation :
mais je me méfie toujours de ceux qui dans tous les domaines élevent leur vérité au rang de vérité absolue
Par contre la vérité absolue selon laquelle la pratique homosexuelle est forcément bien à cause de l'intention tu ne t'en méfies pas...

A ses yeux les couples hétérosexuels ne valent pas mieux que les couples hétérosexuels, et il ne comprend pas que tout le monde ne le comprenne pas. Désolé, mais je ne comprends pas ! Ca ne veut pas dire pour autant que je ne le crois pas honnête, au contraire, je suis même persuadé qu'il est extrêmement sincère, mais ça ne change rien au fait que son discours pourrait devenir dangereux parce que facilement détournable et c'est pour ça que je m'en méfie.
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 30/06/2009
Masculin
Messages : 261
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique Romain

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 4:15 am

@tahine2005 a écrit:
@grace2dieu a écrit:
Par contre la vérité absolue selon laquelle la pratique homosexuelle est forcément bien à cause de l'intention tu ne t'en méfies pas...

A ses yeux les couples hétérosexuels ne valent pas mieux que les couples hétérosexuels, et il ne comprend pas que tout le monde ne le comprenne pas. Désolé, mais je ne comprends pas ! Ca ne veut pas dire pour autant que je ne le crois pas honnête, au contraire, je suis même persuadé qu'il est extrêmement sincère, mais ça ne change rien au fait que son discours pourrait devenir dangereux parce que facilement détournable et c'est pour ça que je m'en méfie.

C'est juste que Philippe dit que les couple hétérosexuels sans Dieu, ne peuvent réellement arriver à devenir des "couples aimants". Dieu étant au sein du couple ce qui uni, régule, harmonise. Je ne suis d'accord qu'a moitié là dessus. Il y a trop de paramètres qui entrent en ligne de compte au niveau psychique pour commencer. Toutefois, je suis d'accord avec le fait que l'Eglise propose un cheminement qui - Avec Dieu - conduit au statut de couple aimant. A savoir un une confiance totale, une très bonne éducation des enfants (dès que nous sommes dans l'Eglise on s'en rend très vite compte) et de fruits spirituels indéniables.

Mais là on peu le voir pour le croire. Il suffit pour cela d'aller dans les nombreuses "sessions couples" (alors que ce sont des couples qui pourtant traversent des crises) pour se rendre compte qu'il y a quelque chose de différent que se passe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.solaverbum.net
Marc
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 30/06/2009
Masculin
Messages : 261
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique Romain

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 4:57 am

Et si une famille aimante c'était ça ? Pas de chichis, un don total entièrement tourné vers l'autre. Un oubli de soi dans l'épanouissement que procure l'accomplissement du devoir. Un devoir bien naturel, qui est tout amour : Une famille nombreuse ! On dira ce que l'on voudra, mais franchement, les résultats sont là ! 11 enfants impeccables.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.solaverbum.net
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9171
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 5:15 am

@tahine2005 a écrit:
@grace2dieu a écrit:
Par contre la vérité absolue selon laquelle la pratique homosexuelle est forcément bien à cause de l'intention tu ne t'en méfies pas...
A ses yeux les couples hétérosexuels ne valent pas mieux que les couples hétérosexuels, et il ne comprend pas que tout le monde ne le comprenne pas. Désolé, mais je ne comprends pas ! Ca ne veut pas dire pour autant que je ne le crois pas honnête, au contraire, je suis même persuadé qu'il est extrêmement sincère, mais ça ne change rien au fait que son discours pourrait devenir dangereux parce que facilement détournable et c'est pour ça que je m'en méfie.
En effet tout autant que je me méfie des argumentaires qui élèvent au rang de vérité absolue le fait que la pratique homosexuelle est bien et dans la volonté de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
tahine2005
.
.


Date d'inscription : 26/11/2010
Masculin
Messages : 407
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Athée

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 5:23 am

[quote="Marc"]Et si une famille aimante c'était ça ? Pas de chichis, un don total entièrement tourné vers l'autre. Un oubli de soi dans l'épanouissement que procure l'accomplissement du devoir. Un devoir bien naturel, qui est tout amour : Une famille nombreuse ! On dira ce que l'on voudra, mais franchement, les résultats sont là ! 11 enfants impeccables.

[/quote

Une famille aimante ça peut être ça aussi, bien sûr. Mais ce n'est pas le fait d'avoir onze enfants qui fait une famille aimante, beaucoup d'autres critères sont à prendre en considération, ne serait-ce que le statut social et les possibilités financières. Ma grand-mère, comme beaucoup de gens de sa génération, étaient l'ainée d'une fratrie de treize ou quatorze frères et soeurs dont neuf ont survécu. C'était au début du XXème siècle, ses parents étaient ouvriers, et elle n'a eu d'autre choix que de devenir une "maman bis" pour aider la sienne qui était débordée en permanence et de commencer à travailler à quatorze ans parce que ce que gagnait ses parents ne suffisait pas. Cette vie qu'elle a mené au sein de cette tribu l'a traumatisé à un point tel qu'elle a attendu d'avoir trente ans avant de se décider à devenir mère à son tour, et elle s'est ensuite refusée à son mari parce qu'elle voulait être totalement présente pour la petite fille qui serait un jour ma mère.

Revenir en haut Aller en bas
Marc
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 30/06/2009
Masculin
Messages : 261
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique Romain

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 5:38 am

[quote="tahine2005"]
@Marc a écrit:
Et si une famille aimante c'était ça ? Pas de chichis, un don total entièrement tourné vers l'autre. Un oubli de soi dans l'épanouissement que procure l'accomplissement du devoir. Un devoir bien naturel, qui est tout amour : Une famille nombreuse ! On dira ce que l'on voudra, mais franchement, les résultats sont là ! 11 enfants impeccables.

[/quote

Une famille aimante ça peut être ça aussi, bien sûr. Mais ce n'est pas le fait d'avoir onze enfants qui fait une famille aimante, beaucoup d'autres critères sont à prendre en considération, ne serait-ce que le statut social et les possibilités financières. Ma grand-mère, comme beaucoup de gens de sa génération, étaient l'ainée d'une fratrie de treize ou quatorze frères et soeurs dont neuf ont survécu. C'était au début du XXème siècle, ses parents étaient ouvriers, et elle n'a eu d'autre choix que de devenir une "maman bis" pour aider la sienne qui était débordée en permanence et de commencer à travailler à quatorze ans parce que ce que gagnait ses parents ne suffisait pas. Cette vie qu'elle a mené au sein de cette tribu l'a traumatisé à un point tel qu'elle a attendu d'avoir trente ans avant de se décider à devenir mère à son tour, et elle s'est ensuite refusée à son mari parce qu'elle voulait être totalement présente pour la petite fille qui serait un jour ma mère.

En effet Very Happy cela fait parti des exceptions dont je parlais tout à l'heure. J'ai juste souhaité montrer un extrême que nous n'avons pas l'habitude de voir de nos jours. Un extrême qui pourtant fonctionne !

Bon, il ne serait pas juste d'avoir entamé cet échange sans aller au fond des choses dans la mesure qu'il m'est possible. Chez les catho, il est un concept théologique que nous pouvons ramener à la philosophie : L'incarnation.

C'est d'ailleurs un point qui est très bien défendu par Philippe et que je partage sans condition. Être totalement incarné, c'est être pleinement soi même dans toutes les dimensions de notre être. Pour cette famille par exemple, pas question d'avoir recours a des moyens de contraception non-naturels. Pourquoi ? Mais boudiou, c'est pourtant simple ! Nous sommes ce que nous sommes, acceptons nous tels que nous sommes au delà de tous les désirs que l'on nous vend... Cette mère de famille est une femme qui est pleinement une femme et oui, ça choque... Mais c'est tout à fait réaliste et dégagé de tout égoïsme, individualisme... Parce que la source de tous les maux, c'est bien l'égoïsme... que l'on soit croyants ou pas, je pense que nous pouvons tous tomber d'accord là dessus (du moins jusqu'à un certain point, ne parlons surtout pas du notre affraid ). Ce couple est un couple accomplit, au plus près de toutes leur dimensions.. Je pense qu'il serait difficile de prouver le contraire.

C'est également, ce que dit Philippe à propos de l'homosexualité. Elle est "désincarnée", les esprits prennent le pas sur les corps, les désirs sur le réel. (Je précise que c'est la même chose pour nous, j'aimerais bien sortir avec Angélina Jolie mais bon, pas possible elle n'a jamais répondu à ma lettre Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.solaverbum.net
tahine2005
.
.


Date d'inscription : 26/11/2010
Masculin
Messages : 407
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Athée

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 5:57 am

@Marc a écrit:
C'est juste que Philippe dit que les couple hétérosexuels sans Dieu, ne peuvent réellement arriver à devenir des "couples aimants". Dieu étant au sein du couple ce qui uni, régule, harmonise. Je ne suis d'accord qu'a moitié là dessus. Il y a trop de paramètres qui entrent en ligne de compte au niveau psychique pour commencer. Toutefois, je suis d'accord avec le fait que l'Eglise propose un cheminement qui - Avec Dieu - conduit au statut de couple aimant. A savoir un une confiance totale, une très bonne éducation des enfants (dès que nous sommes dans l'Eglise on s'en rend très vite compte) et de fruits spirituels indéniables.

Mais là on peu le voir pour le croire. Il suffit pour cela d'aller dans les nombreuses "sessions couples" (alors que ce sont des couples qui pourtant traversent des crises) pour se rendre compte qu'il y a quelque chose de différent que se passe.

Le couple aimant donnant forcément une bonne éducation à ses enfants qui seront à leur tour un jour des parents aimants et ainsi de suite jusqu'à la fin des temps est un raccourci si pas malhonnête au minimum un peu facile.
Une bonne éducation ce n'est pas seulement être poli, se tenir correctement à table, ou faire ses prières avant avant chaque repas, ce que tout le monde est capable d'apprendre et à comme résultat quelqu'un qui en surface est bien éduqué. Une bonne éducation, c'est aussi et surtout enseigner à un enfant à respecter les autres, leur offrir de la considération, aller au bout de lui-même, etc. Ca peut s'apprendre aussi, bien sûr, si ce n'est qu'il y a une part importante de personnalité qu'on ne peut pas changer.
J'ai enseigné pendant quinze dans une académie d'un quartier bourgeois et religieux de Bruxelles et j'ai vu de tout, alors que globalement toutes mes élèves avaient été élevées dans les mêmes valeurs : certaines sont devenues des jeunes femmes incroyables et extrêmement équilibrées, d'autres sont parties à la dérive, une partie était et est toujours croyante, une autre à fui dieu.
Pourquoi ? Je n'ai pas de réponse à cette question mais j'aurais tendance à dire parce que chaque individu est différent de son voisin.

Et puis, n'oublions pas qu'il y a peu de temps encore, les familles qui vivaient dans les pas de dieu étaient la norme ce qui n'a jamais empêché les dérives. Tous les violeurs n'étaient ne venaient pas de familles athées, tous les tueurs ne venaient pas de familles athées, tous les violeurs... La liste est longue, et le contraire est tout aussi vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 30/06/2009
Masculin
Messages : 261
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique Romain

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 5:59 am

Je pense avoie déjà répondu à cela ici et là ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.solaverbum.net
tahine2005
.
.


Date d'inscription : 26/11/2010
Masculin
Messages : 407
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Athée

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 6:26 am

@Marc a écrit:
Bon, il ne serait pas juste d'avoir entamé cet échange sans aller au fond des choses dans la mesure qu'il m'est possible. Chez les catho, il est un concept théologique que nous pouvons ramener à la philosophie : L'incarnation.

C'est d'ailleurs un point qui est très bien défendu par Philippe et que je partage sans condition. Être totalement incarné, c'est être pleinement soi même dans toutes les dimensions de notre être. Pour cette famille par exemple, pas question d'avoir recours a des moyens de contraception non-naturels. Pourquoi ? Mais boudiou, c'est pourtant simple ! Nous sommes ce que nous sommes, acceptons nous tels que nous sommes au delà de tous les désirs que l'on nous vend... Cette mère de famille est une femme qui est pleinement une femme et oui, ça choque... Mais c'est tout à fait réaliste et dégagé de tout égoïsme, individualisme... Parce que la source de tous les maux, c'est bien l'égoïsme... que l'on soit croyants ou pas, je pense que nous pouvons tous tomber d'accord là dessus (du moins jusqu'à un certain point, ne parlons surtout pas du notre affraid ). Ce couple est un couple accomplit, au plus près de toutes leur dimensions.. Je pense qu'il serait difficile de prouver le contraire.

C'est également, ce que dit Philippe à propos de l'homosexualité. Elle est "désincarnée", les esprits prennent le pas sur les corps, les désirs sur le réel. (Je précise que c'est la même chose pour nous, j'aimerais bien sortir avec Angélina Jolie mais bon, pas possible elle n'a jamais répondu à ma lettre Very Happy)

Cette famille, ou plutôt ce couple, a trouvé son équilibre parce que le père et la mère envisagent l'avenir de la même façon, l'éducation de la même manière, et parce qu'ils ont envie d'avancer sur le chemin de la vie d'un même pas. Vu qu'ils sont croyants ils ont la certitude et vous aussi que dieu les aide, moi je crois simplement qu'ils sont capables de réussir à gérer une vie telle que celle-là grâce à ce qu'il sont en dehors de toutes considérations religieuses. Ils donnent l'impression d'être heureux et je ne doute pas qu'il le soit, mais de là à dire que leurs enfants le serons aussi, il n'y a aucune certitude et seul l'avenir le dira.

Il est tout aussi possible de faire ce don de soi en étant homosexuel ou en étant athée, parce que, et j'insiste sur ce point, c'est quelque chose qu'on ressent en soi et qu'on a besoin d'exprimer. Voici un exemple de famille moins conventionnelle et l'éducation sans doute un peu moins carrée, mais je ne pense pas qu'on puisse dire que ce couple ne donne pas l'impression d'être heureux et les enfants épanouis.
http://www.youtube.com/watch?v=Nahifhpm9-8

Revenir en haut Aller en bas
tahine2005
.
.


Date d'inscription : 26/11/2010
Masculin
Messages : 407
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Athée

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 6:28 am

@grace2dieu a écrit:
En effet tout autant que je me méfie des argumentaires qui élèvent au rang de vérité absolue le fait que la pratique homosexuelle est bien et dans la volonté de Dieu[/quote]

Personnellement, je ne l'ai jamais fait, je dis seulement que c'est une vérité parmi d'autres mais qu'elle ne vaut ni plus ni moins, et ce que ce soit en étant proche de dieu ou pas !
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9171
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 8:44 am

Citation :
Personnellement, je ne l'ai jamais fait, je dis seulement que c'est une vérité parmi d'autres mais qu'elle ne vaut ni plus ni moins,
C'est pour cela que tu considères les croyants chrétiens qui ne sont pas de ton avis comme des extrémistes ?
Revenir en haut Aller en bas
tahine2005
.
.


Date d'inscription : 26/11/2010
Masculin
Messages : 407
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Athée

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 9:23 am

@grace2dieu a écrit:
Citation :
Personnellement, je ne l'ai jamais fait, je dis seulement que c'est une vérité parmi d'autres mais qu'elle ne vaut ni plus ni moins,
C'est pour cela que tu considères les croyants chrétiens qui ne sont pas de ton avis comme des extrémistes ?

A partir du moment où quelqu'un me dit "Tu n'as rien compris, c'est comme ça et pas autrement" alors qu'on parle de religion donc d'un sujet qui tient essentiellement au ressenti de chacun, j'entends effectivement des propos extrêmes.
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9171
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 8:10 pm

@tahine2005 a écrit:
@grace2dieu a écrit:
C'est pour cela que tu considères les croyants chrétiens qui ne sont pas de ton avis comme des extrémistes ?
A partir du moment où quelqu'un me dit "Tu n'as rien compris, c'est comme ça et pas autrement" alors qu'on parle de religion donc d'un sujet qui tient essentiellement au ressenti de chacun, j'entends effectivement des propos extrêmes.
Ah ok, je crois que nous n'avons ni la même vision de la vérité, ni la même vision de la foi qui n'a rien à voir avec la religion
Revenir en haut Aller en bas
tahine2005
.
.


Date d'inscription : 26/11/2010
Masculin
Messages : 407
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Athée

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 8:42 pm

@grace2dieu a écrit:
Ah ok, je crois que nous n'avons ni la même vision de la vérité, ni la même vision de la foi qui n'a rien à voir avec la religion[/quote]

La foi qui n'a rien à voir avec la religion ? Tu peux développer ?
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9171
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Mer 22 Mai 2013, 8:51 pm

La foi est une ferme assurance des choses qu'on ne voit pas.

La religion est un ensemble de préceptes à appliquer.

En somme on peut manifester une grande foi sans pour autant avoir un ensemble de préceptes à appliquer absolument, et respecter des préceptes sans croire vraiment à quelque chose
Revenir en haut Aller en bas
tahine2005
.
.


Date d'inscription : 26/11/2010
Masculin
Messages : 407
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Athée

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Jeu 23 Mai 2013, 2:43 am

@grace2dieu a écrit:
Citation :
mais je me méfie toujours de ceux qui dans tous les domaines élevent leur vérité au rang de vérité absolue
Par contre la vérité absolue selon laquelle la pratique homosexuelle est forcément bien à cause de l'intention tu ne t'en méfies pas...

Ce commentaire-là je l'avais loupé, dommage, c'est une perle... "Par contre la vérité absolue selon laquelle la pratique homosexuelle est forcément bien à cause de l'intention tu ne t'en méfies pas..." Soit nous ne parlons pas la même langue, soit ça n'a aucun sens ?
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9171
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Jeu 23 Mai 2013, 3:56 am

@tahine2005 a écrit:
@grace2dieu a écrit:
Par contre la vérité absolue selon laquelle la pratique homosexuelle est forcément bien à cause de l'intention tu ne t'en méfies pas...
Ce commentaire-là je l'avais loupé, dommage, c'est une perle...
Ce commentaire prouve la géométrie variable de ton histoire de vérité absolue et vérité relative. Tu es persuadé coûte que coûte que
1. Les croyants devraient être pour la pratique homo car c'est une histoire d'amour
2. Par ta suprême expérience tous ceux qui déclarent être contre la pratique homo ne sont pas bien dans leur peau
3. Selon toi un croyant contre la pratique homo est extrémiste

Mais par contre, la vérité générale selon laquelle la pratique homo est forcément bien quand l'intention y est, tu n'y touches pas. En fait et finalement tu es exactement ce que tu reproches chez les autres. Moi ça ne me gène pas, mais je ne vois aucune différence entre toi et moi.

Si je suis extrémiste dans le fait que la pratique homo est un péché, toi tu es extrémiste dans le fait que la pratique homo ne pourrait en aucun cas être un péché pour un "vrai croyant" (allez savoir ce que ça veut dire)

Si je suis extrémiste dans le fait que la pratique homo est un péché soit la seule vérité , toi tu es extrémiste dans le fait que la pratique homo en tant que pratique positive soit la seule vérité, et qu'il faudrait que tout le monde pense ainsi.

Ca ne me gène pas, mais ça me fait rire ton hypocrisie, ou ton incapacité à réaliser que tu es exactement ce que tu critiques.
Citation :
"Par contre la vérité absolue selon laquelle la pratique homosexuelle est forcément bien à cause de l'intention tu ne t'en méfies pas..." Soit nous ne parlons pas la même langue, soit ça n'a aucun sens ?
On va faire de l'analyse de texte niveau CE1

La vérité absolue pour toi = pratique homosexuelle est forcément bien à cause de l'intention
La vérité absolue pour toi = pratique homosexuelle est forcément bien à cause de l'intention = pas de méfiance pour toi

Or tu avais dit : "je me méfie des vérités générales etc etc etc..."

Bien sûr.....
Revenir en haut Aller en bas
tahine2005
.
.


Date d'inscription : 26/11/2010
Masculin
Messages : 407
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Athée

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Jeu 23 Mai 2013, 10:27 am

@grace2dieu a écrit:
On va faire de l'analyse de texte niveau CE1

La vérité absolue pour toi = pratique homosexuelle est forcément bien à cause de l'intention
La vérité absolue pour toi = pratique homosexuelle est forcément bien à cause de l'intention = pas de méfiance pour toi

Or tu avais dit : "je me méfie des vérités générales etc etc etc..."

Bien sûr...

La question était uniquement que signifie "la pratique homosexuelle est forcément bien à cause de l'intention" ? Je n'entrerai qu'en CE1 l'an prochain, désolé !

Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9171
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Jeu 23 Mai 2013, 9:45 pm

La pratique sexuelle = se mettre en couple et consommer avec une personne de meme sexe

est forcément bien = ne peut etre que positive

à cause de l'intention = tant qu'on est sincère dans les sentiments et consentants

= vérité absolue mais tu ne t'en méfies pas....
Revenir en haut Aller en bas
grace2dieu
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 14/12/2010
Féminin
Messages : 9171
Pays : France
R E L I G I O N : Proto Evangélique Po

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Jeu 23 Mai 2013, 9:54 pm

Citation :
Je n'entrerai qu'en CE1 l'an prochain, désolé !
T'inquiète je vais te faire prendre de l'avance.
Revenir en haut Aller en bas
tahine2005
.
.


Date d'inscription : 26/11/2010
Masculin
Messages : 407
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Athée

MessageSujet: Re: L'homosexualité...   Ven 24 Mai 2013, 1:38 am

@grace2dieu a écrit:
La pratique sexuelle = se mettre en couple et consommer avec une personne de meme sexe

est forcément bien = ne peut etre que positive

à cause de l'intention = tant qu'on est sincère dans les sentiments et consentants

= vérité absolue mais tu ne t'en méfies pas....

"La pratique sexuelle est forcément bien à cause de l'intention" veut dire exactement "Une application de pratiques se rapportant au sexe est de manière inévitable en harmonie en raison du but"

Comme je te l'ai déjà dit, les mots ont des définitions communes pour tous. Il ne suffit pas de les mettre les uns derrière les autres au hasard pour qu'une phrase prenne sens.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homosexualité...   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'homosexualité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Dialogue : Gay & croyant-