*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 secte Eckankar:témoignage de Catherine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ancilla
* * * ANTI-FAUX PROPHETES * * *
* * * ANTI-FAUX PROPHETES * * *
avatar

Date d'inscription : 10/12/2008
Messages : 118
Pays : Suisse
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: secte Eckankar:témoignage de Catherine   Jeu 06 Aoû 2009, 11:07 am

ECKANKAR
(Source : témoignage de Catherine (1) du Quebec - 13 février 2002)


Mes parents mariés depuis maintenant 19 ans ont eu une vie ponctuées de hauts et de bas, tout ce qu'il y a de plus normal!

Ils ne sont pas ce que l'on appelle un couple bien "assorti". mais bon, la naissance de 4 enfants, ça créé des liens! La situation d'une femme seule avec 4 enfants étant assez précaire ma mère avait choisi de rester avec mon père malgré son absence d'amour pour lui.

C'est une femme qui vit dans un rêve depuis toujours... comme dans les romans qu'elle lit (qu'elle dévore à la tonne!) ou les films qu'elle voit. Elle a toujours été attirée par la spiritualité, n'a jamais été satisfaite de sa vie (et ne l'est pas encore d'ailleurs) bref, elle est toujours en quête de son identité.

Mon père, lui, adore ma mère. Cette femme c'est sa vie. Sa vie au dépend de bien des choses... très jeune je disais "pour papa , il y a ma mère, le bon Dieu et après ses enfants..." Sans elle l'air qu'il respire n'était pas assez bon pour vivre. Et je peux vous garantir que je n'éxagère pas.

Alors quand un beau jour elle lui a annoncé qu'elle le quittait et divorçait, ça a tout de suite été la panique pour mon père. Ma mère était déjà "Eckiste" à ce moment (depuis peu). Mon père lui n'a jaamais rien voulu savoir de ce genre de chose et disait qu'elle allait nous rendre folles (les 4 soeurs) a nous parler de ces affaires-là. Ceci pour démontrer que mon père n'était pas du tout porté sur les choses spirituelles en tout genre. Ma mère fréquentait des gens qui étaient dans cette secte, dont une personne nommée Françoise (que j'ai toujours haïe et dont je me suis méfiée tout de suite dè l'âge de 15 ans...). Cette femme faisait office de ''gourou'' de par son leadership inné. Tout le monde buvait ses paroles. Si elle leur avait dit que les nuages étaient verts je crois bien qu'ils l'auraient tous cru! Ma mère ne jurait que par elle, Françoise par ici, Françoise par là et ma mère savait aussi que je la détestais, je ne m'en cachais pas... je suis d'un naturel assez franc! Mon père aussi d'ailleurs était assez de mon avis au début.... mais un beau jour, que vois-je, à mon grand dam... ma mère et mon père bras dessus, bras dessous qui se rendent comme deux jeunes tourtereaux à la suite de Françoise au restaurant d'un autre Eckiste! J'ai failli avoir une attaque! Ils étaient supposés divorcer! Le pire c'est quand j'ai su que mon père était devenu Eckiste lui aussi! là j'ai vraiment flippé. Et c'est aussi à partir de ce moment que ça vraiment dégénéré.

J'ai vite compris les raisons pour lesquelles mon père avait adhéré à cette secte. Comme il ne voulait pas perdre ma mère il s'est dit que ça pouvait les sauver. (il était en situation de faiblesse, un des critères de sélections des sectes...)

À partir de là, toutes les raisons étaient bonnes pour justifier leurs irresponsabilités à l'égard de nous quatre.. Nous les avions choisis, donc ils n'avaient aucune obligation vis à vis de nous. Nous devions vivre notre Karma, par conséquent si nous avions gaspillées de la nourriture, ils n'étaient plus obligés d'en racheter (ce n'est qu'une des "conséquences"). Tout ce qu'il y avait à manger était de la confiture, du pain, du maïs soufflé et des conserves ! (quand tu vas à l'école avec seulement ça dans l'estomac...) nous étions livrées à nous-mêmes, la majorité du temps ils étaient absents (nous avions alors entre 10 et 15 ans).

Enfin, pour en venir au jour où ma mère m'a mise dehors, je crois que c'est pour toutes ces raisons. Parce que je n'était pas en accord avec elle (et que je ne me gênais surtout pas pour lui dire) ni sur son groupe de malades d'eckistes, ni sur SA Françoise. Aussi, parce que et j'en suis totalement persuadée, parce que SA Françoise et SA cochonnerie de secte lui ''enseignait" qu'il fallait que je vive mes expériences... eye! tu parles d'une expériences, se ramasser dans la rue à cette âge-là! en passant, nous sommes 3 sur 4 à avoir été mises à la porte à cet âge-là....

De plus, ça n'était pas assez de gâcher leurs vies, il fallait qu'ils gâchent celles de leurs quatre.... nous en subissons toujours les conséquences après 12-13 ans. Nous sommes marquées à vie. Nous ne leurs pardonnerons jamais. Les études qu'on aurait pu avoir, on les a faites à travailler pour vivre et gaspillées à boire et faire la fête pour oublier.... on s'est laissées embarquer dans des histoires pas possibles.... il y a bien des choses (qu'on apprend à nos enfants à l'adolescence) que nos parents ont négligé de nous enseigner et qui sont normalement très utiles pour démarrer droit dans la vie...

Enfin, mon père a quand même perdu ma mère... Ils sont toujours eckistes. Ma mère vit dans un petit 3 1/2 sans aucune qualité de vie (elle vit de l'aide sociale). Mon père a fait faillite 2 fois... et il est présentement en train de tout perdre encore... Ces 2 personnes avant Eckankar avait un travail, une maison, une piscine, des amis, des loisirs, des enfants... une vie normale quoi, avec ses bonheurs et ses joies. Ils n'étaient pas riches, mais pouvaient se payer, manteaux de fourrures, voyages, gros 4 x 4 dans la cour. La famille moyenne quoi.... elle est où la vie meilleure qui leur avait été promise....?

Catherine.

(1) les prénoms ont été remplacés.
Revenir en haut Aller en bas
http://chez-myosotis.oldiblog.com/
severin
nouveau membre


Date d'inscription : 26/10/2015
Masculin
Messages : 1
Pays : france
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: secte Eckankar:témoignage de Catherine   Lun 26 Oct 2015, 1:15 am

C'est un cas rare. Comme il y a des êtres fragiles dans toutes les religions. On ne veut pas condamner l'Islam à cause de la violence de l'État islamique, il ne faut pas conclure hâtivement dpuis les faits et gestes de certains sur l'ensemble d'un enseignement. Je suis triste pour Catherine, et je connais beaucoup d'Eckistes qui mènent de très bonne vies, avec un respect exceptionnel pour toute vie. Ce qui est la base de leur enseignement.




Ancilla a écrit:
ECKANKAR
(Source : témoignage de Catherine (1) du Quebec - 13 février 2002)


Mes parents mariés depuis maintenant 19 ans ont eu une vie ponctuées de hauts et de bas, tout ce qu'il y a de plus normal!

Ils ne sont pas ce que l'on appelle un couple bien "assorti". mais bon, la naissance de 4 enfants, ça créé des liens! La situation d'une femme seule avec 4 enfants étant assez précaire ma mère avait choisi de rester avec mon père malgré son absence d'amour pour lui.

C'est une femme qui vit dans un rêve depuis toujours... comme dans les romans qu'elle lit (qu'elle dévore à la tonne!) ou les films qu'elle voit. Elle a toujours été attirée par la spiritualité, n'a jamais été satisfaite de sa vie (et ne l'est pas encore d'ailleurs) bref, elle est toujours en quête de son identité.

Mon père, lui, adore ma mère. Cette femme c'est sa vie. Sa vie au dépend de bien des choses... très jeune je disais "pour papa , il y a ma mère, le bon Dieu et après ses enfants..." Sans elle l'air qu'il respire n'était pas assez bon pour vivre. Et je peux vous garantir que je n'éxagère pas.

Alors quand un beau jour elle lui a annoncé qu'elle le quittait et divorçait, ça a tout de suite été la panique pour mon père. Ma mère était déjà "Eckiste" à ce moment (depuis peu). Mon père lui n'a jaamais rien voulu savoir de ce genre de chose et disait qu'elle allait nous rendre folles (les 4 soeurs) a nous parler de ces affaires-là. Ceci pour démontrer que mon père n'était pas du tout porté sur les choses spirituelles en tout genre. Ma mère fréquentait des gens qui étaient dans cette secte, dont une personne nommée Françoise (que j'ai toujours haïe et dont je me suis méfiée tout de suite dè l'âge de 15 ans...). Cette femme faisait office de ''gourou'' de par son leadership inné. Tout le monde buvait ses paroles. Si elle leur avait dit que les nuages étaient verts je crois bien qu'ils l'auraient tous cru! Ma mère ne jurait que par elle, Françoise par ici, Françoise par là et ma mère savait aussi que je la détestais, je ne m'en cachais pas... je suis d'un naturel assez franc! Mon père aussi d'ailleurs était assez de mon avis au début.... mais un beau jour, que vois-je, à mon grand dam... ma mère et mon père bras dessus, bras dessous qui se rendent comme deux jeunes tourtereaux à la suite de Françoise au restaurant d'un autre Eckiste! J'ai failli avoir une attaque! Ils étaient supposés divorcer! Le pire c'est quand j'ai su que mon père était devenu Eckiste lui aussi! là j'ai vraiment flippé. Et c'est aussi à partir de ce moment que ça vraiment dégénéré.

J'ai vite compris les raisons pour lesquelles mon père avait adhéré à cette secte. Comme il ne voulait pas perdre ma mère il s'est dit que ça pouvait les sauver. (il était en situation de faiblesse, un des critères de sélections des sectes...)

À partir de là, toutes les raisons étaient bonnes pour justifier leurs irresponsabilités à l'égard de nous quatre.. Nous les avions choisis, donc ils n'avaient aucune obligation vis à vis de nous. Nous devions vivre notre Karma, par conséquent si nous avions gaspillées de la nourriture, ils n'étaient plus obligés d'en racheter (ce n'est qu'une des "conséquences"). Tout ce qu'il y avait à manger était de la confiture, du pain, du maïs soufflé et des conserves ! (quand tu vas à l'école avec seulement ça dans l'estomac...) nous étions livrées à nous-mêmes, la majorité du temps ils étaient absents (nous avions alors entre 10 et 15 ans).

Enfin, pour en venir au jour où ma mère m'a mise dehors, je crois que c'est pour toutes ces raisons. Parce que je n'était pas en accord avec elle (et que je ne me gênais surtout pas pour lui dire) ni sur son groupe de malades d'eckistes, ni sur SA Françoise. Aussi, parce que et j'en suis totalement persuadée, parce que SA Françoise et SA cochonnerie de secte lui ''enseignait" qu'il fallait que je vive mes expériences... eye! tu parles d'une expériences, se ramasser dans la rue à cette âge-là! en passant, nous sommes 3 sur 4 à avoir été mises à la porte à cet âge-là....

De plus, ça n'était pas assez de gâcher leurs vies, il fallait qu'ils gâchent celles de leurs quatre.... nous en subissons toujours les conséquences après 12-13 ans. Nous sommes marquées à vie. Nous ne leurs pardonnerons jamais. Les études qu'on aurait pu avoir, on les a faites à travailler pour vivre et gaspillées à boire et faire la fête pour oublier.... on s'est laissées embarquer dans des histoires pas possibles.... il y a bien des choses (qu'on apprend à nos enfants à l'adolescence) que nos parents ont négligé de nous enseigner et qui sont normalement très utiles pour démarrer droit dans la vie...

Enfin, mon père a quand même perdu ma mère... Ils sont toujours eckistes. Ma mère vit dans un petit 3 1/2 sans aucune qualité de vie (elle vit de l'aide sociale). Mon père a fait faillite 2 fois... et il est présentement en train de tout perdre encore... Ces 2 personnes avant Eckankar avait un travail, une maison, une piscine, des amis, des loisirs, des enfants... une vie normale quoi, avec ses bonheurs et ses joies. Ils n'étaient pas riches, mais pouvaient se payer, manteaux de fourrures, voyages, gros 4 x 4 dans la cour. La famille moyenne quoi.... elle est où la vie meilleure qui leur avait été promise....?

Catherine.

(1) les prénoms ont été remplacés.
Revenir en haut Aller en bas
 

secte Eckankar:témoignage de Catherine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eckankar
» Le satanisme est un fléau qui abrite des prédateurs très dangereux dont des pédocriminels
» Le satanisme .
» «Moïse» Roch Thériault victime d’un meurtre
» Lecture cursive 3° [Première guerre mondiale]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: * * * Le Danger des sectes * * *-