*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 LE PAIN A TRAVERS LES RITES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: LE PAIN A TRAVERS LES RITES   Mer 01 Juil 2009, 10:44 pm

Le pain à travers les rites

En célébration, nous accomplissons six gestes avec le pain :
- apporter le pain,
- lever le pain,
- offrir le pain,
- rompre, recevoir et manger le pain.

Considérons successivement chacune de ces six actions.

Apporter le pain :

- Faire présenter le pain et le vin par les fidèles est un usage à recommander (PGMR49.73). En associant l’assemblée à la préparation des dons, on manifeste plus clairement sa participation à l’Eucharistie : c’est elle qui confie au prêtre le pain (et le vin) qu’il offrira en son nom : « Nous t’offrons pour eux ou ils t’offrent pour eux-mêmes et tous les leurs ce sacrifice de louange » dit la 1ère prière eucharistique. Apporter à l’autel le pain pour l’Eucharistie aide certainement l’assemblée à se reconnaître partie prenante de l’action de grâce.

Lever le pain :

- C’est un geste de bénédiction qui est posé alors : il ressemble trait pour trait à celui évoqué en tête de cet article ; il en reprend d’ailleurs les mots puisque les mots puisque les formules liturgiques proposées sont calquées sur leurs antécédents juifs. Il s’agit d’abord de recevoir le pain, d’en peser tout le poids symbolique, toute la densité et l’épaisseur humaine et spirituelle puis de reconnaître là l’œuvre de Dieu et la marque de sa générosité…

Offrir le pain :

- L’action de grâce est cadeau offert à la louange de Dieu pour toutes ses bontés et particulièrement pour le Christ qui offre Sa Vie. Notre don, comme en retour, c’est celui du pain ou plus exactement du pain devenu Corps du Seigneur : « Faisant ici mémoire de la mort et de la résurrection de ton fils, nous t’offrons Seigneur , le pain de la vie… ». Le cœur de l’Eucharistie est bien là dans cet admirable échange, quand Dieu se donne à nous par le pain et que nous nous remettons entre ses mains en offrande, toujours par le pain…

Rompre le pain :

- Le geste de la fraction du pain, qui désignait à lui seul l’Eucharistie à l’âge apostolique, manifestera plus clairement la valeur et l’importance du signe de l’unité de tous en un seul pain et du signe de la charité du fait qu’un seul pain est partagé entre frères (PGMR283,321 et aussi 56c.83). Dans la tradition juive déjà, le geste placé au début du repas à une portée relationnelle : tout repas, s’il relie à Dieu, crée également du lien entre ceux qui le partagent, la fraction du pain l’atteste. A rompre le pain on perçoit mieux que l’eucharistie, si elle nous fait grandir dans la communion de Dieu, nous établit d’un même élan dans la communion fraternelle de la communauté d’Eglise. Autour de la table, le Père réunit ses nombreux fils et les nourrit d’un même pain qui, partagé entre tous, les rend un peu plus frères. On se souviendra ici des mots bien connus de Saint Paul soulignant cette dimension ecclésiale du partage eucharistique : « le pain que nous rompons n’est il pas communion au corps du Christ ? Puisqu’il y a un seul pain, la multitude que nous sommes est un seul corps, car nous avons part à un seul pain » (1 Co, 16-17)

Recevoir le pain :

- L’Eucharistie on l’a rappelé à plusieurs reprises est don de Dieu, un don gratuit, gracieux, que nul ne mérite, que nul ne peut s’approprier ni encore moins escroquer, mais que chacun se doit d’accueillir. C’est donc à une démarche de pauvres que nous sommes invités, nous avançant les mains vides pour recevoir sa pitance… Ne chante t’on pas parfois avec beaucoup d’a propos : « Mendiant d’espoir, je te prends dans mes mains et tu deviens le torrent d’une vie éternelle » … Mendiant de Dieu, je te prends dans mes mains et je deviens l’envoyé aux mendiants de la terre…

Manger le pain :

- Manger c’est toujours un acte d’humilité : c’est chercher hors de soi les énergies que l’on n’a pas en soi et dont on a besoin pour vivre. C’est trouver ailleurs les moyens de sa subsistance. Nous ne faisons rien d’autre en Eucharistie : elle nous ouvre à l’ordre de la grâce, comme don de vie. Et cela commence par un regard lucide sur ses propres et pauvres ressources. Vient alors une prière suppliante et confiante en la générosité du Père : « lequel d’entre vous donnerait une pierre à son fils qui lui demande du pain ? … Si donc, vous qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est aux cieux donnera t’il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent ! » Mt 7,9.11
« Il comble de biens les affamés » Luc 1.53
Heureux ceux qui ont faim de Dieu, faim d’amour, faim de vie, ils seront rassasiés !

« Celui qui mangera du pain que voici vivra pour toujours » Jn 6.58

Source : Feu Nouveau - bimestriel d’initiation biblique et liturgique.

* PGRM = Présentation Générale du Missel Romain.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

MessageSujet: Re: LE PAIN A TRAVERS LES RITES   Mer 01 Juil 2009, 10:47 pm

Julienne sur cette partie du Pain:
<< Rompre le pain >>

Moi Je fait toujour une croix avant de couper ou rompre le pain.

Mon Père le faisait tout le temps, et depuis je suis sa trace, est - ce bon ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE PAIN A TRAVERS LES RITES   Mer 01 Juil 2009, 10:50 pm

@Gilbert a écrit:
Julienne sur cette partie du Pain:
<< Rompre le pain >>

Moi Je fait toujour une croix avant de couper ou rompre le pain.

Mon Père le faisait tout le temps, et depuis je suis sa trace, est - ce bon ou pas ?

Bien sûr que c'est bon et bien Gilbert , tu as raison de suivre la trace de ton Père.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

MessageSujet: Re: LE PAIN A TRAVERS LES RITES   Mer 01 Juil 2009, 11:03 pm

Ma Soeur Juliene

Bien merci, Mon Fils qui habite toujours chez moi lui aussi a pris cette habitude, je n'admet pas de rompre le pain sans faire la Croix, je le dit a chaque fois qu'un Ami ou des Amis viennent diner ou souper chez moi, le savent et le fond.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE PAIN A TRAVERS LES RITES   Mer 01 Juil 2009, 11:06 pm

@Gilbert a écrit:
Ma Soeur Juliene

Bien merci, Mon Fils qui habite toujours chez moi lui aussi a pris cette habitude, je n'admet pas de rompre le pain sans faire la Croix, je le dit a chaque fois qu'un Ami ou des Amis viennent diner ou souper chez moi, le savent et le fond.

Eh bien mon Frère Gilbert, vraiment je t'admire.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

MessageSujet: Re: LE PAIN A TRAVERS LES RITES   Mer 01 Juil 2009, 11:12 pm

Admire Ma Soeur tu va me faire Rougir.

Je Pense que cela vient d'une tradition ancienne, si mon Père le faisais, cela en découle que mon Grand - père devait certainement le Faire.

Peut - On Dire Par Tradition ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE PAIN A TRAVERS LES RITES   Mer 01 Juil 2009, 11:15 pm

@Gilbert a écrit:
Admire Ma Soeur tu va me faire Rougir.

Je Pense que cela vient d'une tradition ancienne, si mon Père le faisais, cela en découle que mon Grand - père devait certainement le Faire.

Peut - On Dire Par Tradition ?

Oui mon Frère, c'est une Tradition , une Tradition de famille.
Revenir en haut Aller en bas
 

LE PAIN A TRAVERS LES RITES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enquêtes et révélations - Rites secrets et pouvoirs occultes
» Farine à pain : ou les trouver ?
» Fête du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ, commentaire du jour "Le pain des anges,..."
» LA FIN DU MONDE : DU PAIN BÉNI POUR LES SECTES...
» Des idées de textes sur l'évolution des droits de l'enfant à travers les siècles?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Sanctuaires - Communautés Religieuses - Dévotions - autres... :: Etudes Bibliques-