*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Pour l’Église camerounaise, Mgr Bala a bien été assassiné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3899
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Pour l’Église camerounaise, Mgr Bala a bien été assassiné   Lun 10 Juil 2017, 1:20 am

Pour l’Église camerounaise, Mgr Bala a bien été assassiné

Bruno Bouvet, le 09/07/2017 à 14h20

Le président de la conférence épiscopale camerounaise s’est inscrit en faux, samedi 7 juillet, contre les conclusions de la justice du pays affirmant que l’évêque de Biafa s’est noyé dans la rivière où son corps a été retrouvé le 2 juin.



Mgr BalaZOOM 

Mgr Bala / cc/Valérie Léon/Wikimedia Commons

Non, Mgr Jean-Marie Benoît Bala, évêque de Bafia, retrouvé le 2 juin dans une rivière à environ 80 km de la capitale, Yaoundé, ne s’est pas noyé : « Il a été assassiné brutalement. » C’est, en substance, la conviction qu’a réaffirmée avec force, samedi 7 juillet, Mgr Samuel Kleda, archevêque de Douala et président la conférence épiscopale camerounaise, lors d’une conférence de presse tenue en prélude de l’Assemblée plénière de l’association des conférences épiscopales de la région d’Afrique centrale.

L’évêque de Bafia avait disparu dans la nuit du 30 au 31 mai. Le lendemain sa voiture vide avait été retrouvée sur un pont, contenant au siège avant-droit ses documents personnels dont sa carte d’identité ainsi qu’un mot, griffonné sur le papier à en-tête de l’évêché : « Je suis dans l’eau. »

La prise de position de l’Église camerounaise est intervenue trois jours après la publication, le 4 juillet, d’un communiqué du Procureur général près la Cour d’appel du Centre, au Cameroun, affirmant que « la noyade est la cause la plus probable du décès de l’évêque ».

Absence de traces de violence

Selon la justice camerounaise, cette conclusion a été tirée par une équipe de médecins légistes missionnés par Interpol, qui ont examiné le corps à la fin juin. Deux médecins allemands, Michael Tsokos, directeur de l’institut de médecine légale de Berlin, et Mark Mulder, coordinateur de l’unité d’identification des victimes des catastrophes à Interpol, sont arrivés au Cameroun le 29 juin et ont pratiqué une autopsie sur le corps de l’homme d’Église.

« Après examen approfondi, ils ont relevé l’absence de toutes traces de violences sur le corps du défunt » et ont également conclu que Mgr Bala était probablement mort par noyade.

Ces conclusions sont vivement contestées par l’Église camerounaise qui a, une nouvelle fois samedi, écarté la thèse du suicide de l’évêque. Mgr Samuel Kleda n’a toutefois pas précisé si les autorités catholiques étaient désormais en possession du corps de l’évêque défunt, comme l’avait affirmé le procureur général.

La défiance entre le gouvernement et l’Eglise catholique

Certains observateurs interprètent les conclusions de la justice camerounaise comme un signe de défiance du gouvernement à l’encontre de l’Église catholique. « L’Église se trouve placée devant une situation inédite, analyse un bon connaisseur de l’épiscopat dans ce pays d’Afrique centrale. Si les évêques ont affirmé que Mgr Bala a été brutalement assassiné, c’est qu’ils avaient des éléments probants en ce sens. Que vont-ils faire désormais ? »

Certains proches de l’épiscopat soupçonnent ainsi les autorités d’avoir soumis à l’analyse des médecins d’Interpol un autre corps que celui de l’évêque.

Dès le 13 juin, la Conférence épiscopale camerounaise avait publié une déclaration affirmant que Mgr Jean-Marie Benoît Bala a été « brutalement assassiné » et mettant en cause des « forces obscures et diaboliques » qui visent l’Église catholique. Mgr Kleda avait évoqué « un meurtre de plus, et un de trop », deux semaines après qu’on a retrouvé le corps de Mgr Bala sous le pont de l’Enfance de la rivière Sanaga au lieu-dit Ebebda, à environ 80 km de Yaoundé.

La justice camerounaise s’est engagée à poursuivre l’enquête « en vue de déterminer les circonstances exactes de ce drame » et à en publier les conclusions, « le moment venu ».

Bruno Bouvet

http://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Monde/lEglise-camerounaise-Mgr-Bala-bien-ete-assassine-2017-07-09-1200861627
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3899
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Pour l’Église camerounaise, Mgr Bala a bien été assassiné   Lun 10 Juil 2017, 1:24 am

Mort de Mgr Bala au Cameroun : une nouvelle autopsie contredit la thèse de l’assassinat

Loup Besmond de Senneville, le 05/07/2017 à 17h48

Selon le procureur en charge de l’enquête, des médecins légistes missionnés par Interpol ont examiné le corps de Mgr Bala, l’évêque assassiné en juin.



Le corps de l’évêque de Bafia, Mgr Jean-Marie Benoît Bala , a été retrouvé le 2 juin dans une rivière à environ 80 km de la capitale, Yaoundé.ZOOM 

Mgr Jean-Marie Benoît Bala, l’évêque de Bafia, au Cameroun, a-t-il été assassiné ? La question a été relancée, le 4 juillet, par un communiqué du Procureur général près la Cour d’appel du Centre, au Cameroun, qui affirme que « la noyade est la cause la plus probable du décès de l’évêque ».

Selon la justice camerounaise, cette conclusion a été tirée par une équipe de médecins légistes missionnés par Interpol, qui ont examiné le corps à la fin juin. Deux médecins allemands, Michael Tsokos, directeur de l’institut de médecine légale de Berlin, et Mark Mulder, coordinateur de l’unité d’identification des victimes des catastrophes à Interpol sont arrivés au Cameroun le 29 juin et ont pratiqué une autopsie sur le corps de l’homme d’Église.

« Absence de toute trace de violence »

« Après examen approfondi, ils ont relevé l’absence de toutes traces de violences sur le corps du défunt » et ont également conclu que Mgr Bala était probablement mort par noyade.

Cette équipe internationale a été sollicitée par les autorités camerounaises, après l’examen du corps à deux reprises, le 2 juin et le 22 juin, par des « collèges de médecins locaux ».

Ces nouvelles conclusions des médecins d’Interpol contredisent radicalement la thèse qui était émise jusque-là concernant la mort de cet évêque, disparu dans la nuit du 30 au 31 mai, et dont le corps a été repêché le 2 juin à 7 km du pont du fleuve Sanaga à environ 80 km de Yaoundé, la capitale du Cameroun.

Mort « suspecte »

Dans sa voiture, un petit mot laissé sur les sièges arrière laissait entendre que l’évêque avait mis fin à ses jours. Une thèse presque immédiatement contredite par les proches de l’évêque et par l’Église catholique. Les autorités elles-mêmes avaient qualifié cette mort de « suspecte ».

Le 13 juin, la Conférence épiscopale camerounaise avait en effet publié une déclaration forte affirmant que Mgr Jean-Marie-Benoît Bala avait été « brutalement assassiné », mettant en cause des « forces obscures et diaboliques » visant l’Église catholique.

La déclaration des évêques exigeait que « toute la lumière soit faite sur les circonstances et les mobiles de l’assassinat de Mgr Jean-Marie-Benoît Bala, pour que les coupables soient nommément identifiés et livrés à la justice et jugés selon la loi ». Les évêques pressent l’État d’« assumer son devoir régalien de protection des vies humaines, et notamment celle des autorités ecclésiastiques ». L’Église demande aussi aux meurtriers de « s’engager dans une démarche de conversion urgente et radicale ».

Signe de défiance

Le communiqué du procureur général vient donc contredire cette version. Les éléments de l’autopsie des médecins d’Interpol sont d’autant plus troublants que les rapports précédents, qui avaient été rendus publics par la presse camerounaise, faisaient état de graves mutilations sur le corps du défunt.

Certains observateurs interprètent d’ores et déjà la publication de ces conclusions comme un signe de défiance du gouvernement à l’encontre de l’Église catholique. « L’Église se trouve placée devant une situation inédite, analyse un bon connaisseur de l’épiscopat dans ce pays d’Afrique centrale. Si les évêques ont affirmé que Mgr Bala a été brutalement assassiné, c’est qu’ils avaient des éléments probants en ce sens. Que vont-ils faire désormais ? »

L’enquête se poursuit

Certains proches de l’épiscopat soupçonnent ainsi les autorités d’avoir soumis à l’analyse des médecins d’Interpol un autre corps que celui de l’évêque. Mercredi 5 juillet à 14 h 30 TU, Mgr Samuel Kleda, archevêque de Yaoundé et président de l’épiscopat camerounais, n’avait pas répondu aux sollicitations d’Urbi & Orbi Africa.

La justice camerounaise s’est engagée à poursuivre l’enquête « en vue de déterminer les circonstances exactes de ce drame » et à en publier les conclusions, « le moment venu ».

Loup Besmond de Senneville

http://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Monde/Mort-Mgr-Bala-Cameroun-nouvelle-autopsie-contredit-these-lassassinat-2017-07-05-1200860662
Revenir en haut Aller en bas
 

Pour l’Église camerounaise, Mgr Bala a bien été assassiné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Nous devons prier pour l'Église et pour le monde » Benoit XVI
» Le Pape François : Quel beau cadeau du Christ pour son Église!
» Prière pour la dédicace d'une église
» Les dernières nouvelles et sujets de prières pour l'église persécutee.
» Prières pour l'unité de l'Eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-