*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Un camion fonce dans un marché de Noël à Berlin: au moins 9 morts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3610
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Un camion fonce dans un marché de Noël à Berlin: au moins 9 morts    Lun 19 Déc 2016, 12:58 pm

Un camion fonce dans un marché de Noël à Berlin: au moins 9 morts

AFP, publié le mardi 20 décembre 2016 à 00h27

Allemagne: un camion fonce sur un marché de Noël à Berlin faisant au moins neuf morts, le conducteur présumé "interpellé"

Un camion a foncé sur la foule lundi soir dans un marché de Noël dans le coeur de Berlin-ouest, faisant au moins neuf morts et 50 blessés, selon la police, qui penche pour un attentat et pense en avoir arrêté l'auteur.

Ce drame rappelle par ses circonstances l'attentat au camion-bélier du 14 juillet à Nice en France, le soir de la fête nationale, sur la Promenade des Anglais. 
"Un homme, qui est manifestement le chauffeur, a été interpellé", a annoncé une porte-parole de la police, précisant qu'un "passager" du véhicule était lui "mort", sans plus de précision. Un bilan provisoire fait état d'"au moins neuf morts" et "au moins 50 blessés", dont quatre grièvement.

"J'ai juste vu ce gigantesque camion noir qui a foncé à travers le marché et renversé tellement de gens, puis toutes les lumières se sont éteintes et tout était détruit", a raconté une touriste australienne, Trisha O'Neill, à la chaîne de télévision Australian Broadcasting Corporation.  

Il y avait "du sang et des corps partout", y compris d'enfants et de personnes âgées, a-t-elle ajouté, disant avoir "éclaté en sanglots".

Le camion, dont le pare-brise était partiellement éclaté, était immobilisé aux abords du marché.

"Nous examinons la piste d'un attentat terroriste mais ne connaissons pas encore les motivations" de cet acte, a souligné un autre porte-parole de la police.

Le ministre de la Justice Heiko Mass a indiqué sur Twitter que l'enquête avait été confiée au parquet fédéral, compétent en Allemagne pour les affaires de terrorisme. 
La chancelière allemande Angela Merkel est "en deuil" en raison de ces "nouvelles effroyables", a indiqué son porte-parole Steffen Seibert sur twitter.

- "Il a juste continué" -

Le drame s'est déroulé au pied de l'église du Souvenir, monument phare de la partie occidentale de la capitale allemande.

Sur place, les journalistes de l'AFP ont vu des poutres de bois brisées jonchant le sol, des décorations de Noël et au moins un sapin renversé le long de l'énorme remorque.
Le marché de Noël où le camion a foncé sur les badauds en roulant sur un trottoir est aussi encadré d'une avenue très commerçante, le Kurfürstendamm.

Les accès des lieux ont été immédiatement bloqués par les forces de l'ordre. Tout autour, ambulances, camions de pompiers et de police étaient déployés, prenant en charge les blessés et tenant à distance les badauds. 

Un touriste présent sur les lieux et interrogé par l'AFP a indiqué ne pas savoir si le conducteur "était ivre" ou s'il a délibérément foncé sur la foule, "mais il n'a pas cherché à s'arrêter, il a juste continué".

Le propriétaire de la société à qui appartenait le camion polonais, a pour sa part confirmé à l'AFP la disparition de son chauffeur. "On n'a pas de contact avec lui depuis cet après-midi. Je ne sais pas ce qui lui arrive. C'est mon cousin, je le connais depuis l'enfance. Je me porte garant de lui", a déclaré Ariel Zurawski.

Les réactions de solidarité de la communauté internationale se sont multipliées, alors que l'Europe est régulièrement la cible d'attentats revendiqués par des groupes jihadistes.

"Les Français partagent le deuil des Allemands", a dit le président français François Hollande. Le président du Conseil européen, Donald Tusk s'est aussi dit "attristé" par ces évènements.

La Maison Blanche a condamné avec force "ce qui semble être une attaque terroriste", tandis que le ministre français de l'Intérieur Bruno Le Roux a annoncé que la sécurité des marchés de Noël en France avait été "immédiatement renforcée"après "l'attentat" de Berlin.

A Nice en juillet, un Tunisien avait foncé avec son poids-lourd sur la Promenade des Anglais sur près de deux kilomètres, prenant pour cible une foule de civils, tuant 86 personnes et en blessant plus de 400 autres, avant d'être tué par la police. L'attentat avait été revendiqué par l'organisation Etat islamique (EI).

- Attaques isolées -

L'Allemagne avait été jusqu'ici épargnée par des attaques jihadistes d'ampleur, mais plusieurs attentats islamistes ont été récemment commis par des personnes isolées.
La crainte d'actes de grande ampleur nourrit cependant le débat politique en Allemagne. 

Les populistes de droite, en plein essor, estiment ainsi que Mme Merkel a mis en danger son pays en s'ouvrant à près de 900.000 demandeurs d'asile en 2015, originaires pour l'essentiel du monde musulman.

L'EI a revendiqué en juillet un attentat commis par un Syrien de 27 ans, débouté de sa demande d'asile, qui a fait 15 blessés, et une attaque à la hache perpétrée aussi par un demandeur d'asile, probablement afghan, de 17 ans, qui a fait cinq blessés.

Un enfant germano-irakien de 12 ans, aux motivations semble-t-il jihadistes, a aussi voulu faire exploser un engin sur un marché de Noël fin novembre, ont annoncé les autorités allemandes le 16 décembre, qui ont qualifié cette affaire d'"effrayante".

En octobre, un Syrien s'est donné la mort en prison après avoir été arrêté, alors que selon les enquêteurs il se préparait à commettre un attentat contre un aéroport de Berlin.

http://actu.orange.fr/monde/un-camion-fonce-dans-un-marche-de-noel-a-berlin-au-moins-9-morts-CNT000000zk3Y1/photos/les-secours-sur-le-site-de-l-attaque-d-un-camion-dans-un-marche-de-noel-du-centre-de-berlin-le-19-decembre-2016-8a254813e6bf68d562be7cf22d479f7e.html
Revenir en haut Aller en bas
ZAHIA
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 09/11/2010
Féminin
Messages : 2906
Pays : algerie
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: Un camion fonce dans un marché de Noël à Berlin: au moins 9 morts    Mar 20 Déc 2016, 5:40 am

Angela Merkel est absolument inconsciente d avoir accepte presque 1 million de personnes musulmanes emigrees dans son pays. Dans quelques annees ils seront multiplies par 4 et se retourneront contre les Allemands !!!
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6846
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Un camion fonce dans un marché de Noël à Berlin: au moins 9 morts    Mar 20 Déc 2016, 11:32 pm

Drame à Berlin : la tragédie du marché de Noël en images
VIDÉOS. À minuit, le camion qui avait foncé sur la foule a fait au moins 9 morts et une cinquantaine de blessés. La police aurait interpellé le chauffeur présumé.
Le Point.fr (avec AFP)
Modifié le 20/12/2016 à 06:08 - Publié le 19/12/2016 à 20:58 | Le Point.fr

Le camion a foncé sur la foule dans un marché de Noël populaire de Berlin. © AP/SIPA

Un camion a foncé dans un marché de Noël. Il y aurait plusieurs victimes, selon la police. L'agence allemande DPA, cité par l'Agence France-Presse, évoque un attentat. Des images circulent sur les réseaux sociaux montrant la carlingue du poids lourd encastrée dans un chalet, le pare-brise brisé par le choc. Les premières vidéos des témoins commencent à être diffusées et montrent l'ampleur des dégâts. Les secours sont sur place.

Le conducteur du poids lourd a roulé sur un trottoir de ce marché de Noël où se trouvaient des badauds, dans un quartier très touristique de la capitale allemande, Breitscheidplatz Square, selon un porte-parole de la police. La police de Berlin évoquait à minuit au moins neuf morts et « de nombreux blessés ». Le chauffeur du camion est en fuite, selon les médias allemands. La police dit avoir « interpellé » le conducteur présumé et un passager a été retrouvé mort, sans plus de précision.

« Nous sommes en deuil et espérons que les nombreux blessés vont pouvoir recevoir de l'aide », a indiqué le porte-parole d'Angela Merkel, Steffen Seibert, sur son compte Twitter, évoquant les « nouvelles effroyables » qui parvenaient de Berlin.

Attentat de Berlin : le point sur l'enquête

© Tobias Schwarz, AFP | Le camion qui a foncé sur la foule sur le marché de Noël de Berlin, le 19 décembre, était immatriculé en Pologne.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/12/2016
Un camion immatriculé en Pologne a foncé "intentionnellement" sur la foule de l'un des marchés de Noël de Berlin lundi soir, faisant au moins 12 morts et 48 blessés. La chancelière allemande a qualifié le drame d'acte terroriste.

Au lendemain de l'attaque d'un camion sur un marché de Noël à Berlin, la chancelière allemande, Angela Merkel, a estimé pouvoir "supposer qu'il s'agit d'un attentat terroriste". Le ministre de l’Intérieur, Thomas de Maizière, a précisé que 18 blessés sont encore dans un état grave.

  Que sait-on du déroulement de l'attentat ?

Lundi 19 décembre, vers 20 heures, un camion a traversé sur 50 à 80 mètres un des marchés de Noël les plus visités à Berlin, dans l'ouest de la capitale allemande. Selon la correspondante de France 24 à Berlin, Anne Mailliet, qui était sur place deux heures avant le drame, "le lieu était très fréquenté ce soir-là à l'approche des fêtes", à la fois par les Berlinois mais aussi par les touristes. Le dernier bilan provisoire de la police fait état de 12 morts et de 48 blessés dont 18 dans un état grave. Selon la presse locale, les personnes hospitalisées souffrent de fractures diverses et d'hémorragies internes, causées par la violence du choc. Un témoin australien a indiqué que des enfants et personnes âgées figuraient parmi les personnes gisant au sol après le passage du camion. Le ministre de l’Intérieur a indiqué de pas avoir connaissance pour l’instant d’une revendication de la part du groupe État islamique.

>> À lire : J'ai juste vu ce gigantesque camion foncer sur nous

  Que sait-on du conducteur du poids lourd ?

Un homme a été interpellé deux kilomètres plus loin par la police, guidée par un témoin de l'attentat qui l’a poursuivi à travers le parc Tiergarten, selon les médias allemands. Le ministre de l’Intérieur a déclaré, lors d’une conférence de presse, que le suspect, a priori pakistanais, niait toute implication dans l’attentat. Il a précisé qu’avant l’attaque, le suspect avait formulé une demande d’asile qui n’avait pas été accordée. L’homme n’était pas connu des services de police. Selon des sources au sein des services de sécurité citées par l'agence de presse allemande DPA, il serait arrivé en Allemagne le 31 décembre 2015. Cependant, un responsable de la police a indiqué aux médias que le suspect interpellé n'était pas l'auteur des faits.

  D'où vient le camion ?

Le poids lourd appartient à une société de transport polonaise, qui n'a plus de nouvelles de son chauffeur. La police allemande pense qu'il a été volé. Un corps sans vie, portant trace d’un coup de feu, a été retrouvé dans la cabine du camion après le drame, sans qu’on puisse trouver l’arme responsable. Le propriétaire de la société à qui appartenait le véhicule a confirmé à l'AFP la disparition de son chauffeur. "On n'a pas de contact avec lui depuis cet après-midi. Je ne sais pas ce qui lui arrive. C'est mon cousin, je le connais depuis l'enfance. Je me porte garant de lui", a déclaré Ariel Zurawski.

Selon les dirigeants de l'entreprise, le véhicule était chargé de 25 tonnes de produits métallurgiques en provenance d'Italie. Le routier se préparait à passer la nuit à Berlin, la société berlinoise qui devait prendre le chargement n'ayant pas pu le recevoir lundi.

Avec AFP


https://youtu.be/i6ix_XcCE8c

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6846
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Un camion fonce dans un marché de Noël à Berlin: au moins 9 morts    Mar 20 Déc 2016, 11:41 pm

Attentat de Berlin : les réponses à vos questions

Enquête, victimes, conséquences politiques… Nos réponses à vos questions.


image: http://s2.lemde.fr/image/2016/12/20/534x0/5052139_6_c473_douze-personnes-ont-ete-tuees-lundi-19_9f046105cfafd85fb8797dc8f8d1ee54.jpg


Douze personnes ont été tuées lundi 19 décembre dans un attentat contre un marché de Noël à Berlin.
Vous êtes très nombreux à nous poser des questions dans les directs que nous avons ouverts pour couvrir l’attentat qui a touché Berlin, lundi 19 décembre. Nous répondons ici à vos questions les plus récurrentes.

Lire aussi :   Le déroulé de la journée au lendemain de l’attentat de Berlin

Si le conducteur officiel du camion a été tué par balle, a-t-il été tué par la police ou pour se faire voler son camion ?

Le poids lourd utilisé dans l’attentat appartenait à une société de transport polonaise, qui n’avait plus de nouvelles de son chauffeur depuis lundi. La police allemande pense qu’il a été volé. Le corps sans vie du chauffeur polonais, tué par balle, a été retrouvé dans le camion après le drame, a indiqué Thomas de Maizière, ministre de l’intérieur. Mais l’arme qui a été utilisée pour l’abattre a en revanche disparu.

Lire aussi :   Le déroulé de la journée au lendemain de l’attentat de Berlin

Y a-t-il eu une revendication ?


Dans la soirée, mardi, l’organisation Etat Islamique (EI) a annoncé dans un communiqué, publié par le canal de son agence Aamaq, que l’attaque au camion à Berlin a été menée par « un soldat de l’Etat islamique ».

Angela Merkel avait confirmé mardi matin qu’il s’agissait d’une « attaque terroriste ». La police berlinoise a quant à elle annoncé que le conducteur du poids lourd avait « délibérément » foncé sur la foule. L’enquête s’oriente vers une attaque au camion bélier, similaire dans ses circonstances à celle de Nice.

Par ailleurs, le suspect de nationalité pakistanaise, un temps soupçonné par la police d’être le conducteur du poids lourd, a été remis en liberté mardi soir a annoncé le parquet fédéral allemand. « Les résultats de l’enquête n’ont à l’heure actuelle pas mis au jour d’éléments confirmant des soupçons concrets » à son encontre, a fait savoir le parquet dans un communiqué.

Pourquoi l’Allemagne serait-elle visée ? Participe-t-elle à la coalition anti-Daech en Syrie, Irak ?


L’Allemagne participe en effet à la coalition contre l’EI en Syrie, les députés ayant voté pour une intervention en décembre 2015. Quelque 900 soldats devaient être envoyés, essentiellement pour des missions de reconnaissance et de protection.

Comme de nombreux pays européens, l’Allemagne a vu des centaines de ses habitants partir en Irak ou en Syrie – un peu plus de 800 personnes au total auraient ainsi quitté le pays pour rallier le territoire contrôlé par l’EI, dont les deux tiers environ seraient de nationalité allemande.

Ce phénomène, les Allemands en avaient véritablement pris conscience en août 2015. A l’époque, une vidéo avait été diffusée, dans laquelle deux djihadistes s’adressaient en allemand à leurs « frères et sœurs » pour les inciter soit à rejoindre l’Irak et la Syrie, soit à commettre des attentats en Allemagne en attaquant « les mécréants dans leurs propres maisons ».

Les autorités ont-elles communiqué sur l’identité des victimes ? Et leur nationalité ?

Holger Münch, le président du bureau criminel fédéral allemand, a déclaré que six des personnes tuées sont allemandes. Le passager du camion, qui a été retrouvé mort, tué par balle, est lui de nationalité polonaise.

Quelles conséquences politiques à court et moyen terme pour Angela Merkel ? D’autant plus si la piste de « réfugiés » se confirme ?

L’attentat constitue en effet une épreuve pour la chancelière allemande, qui brigue un quatrième mandat en septembre 2017. Elle le sait : pour être réélue, il lui faut réussir à conserver l’image qui a longtemps été la sienne, celle de la chancelière protectrice, en démontrant qu’elle est autant capable d’assurer la sécurité du pays face à la menace terroriste que de défendre son économie face à la crise de la zone euro.

Or, depuis un an, cette image s’est fortement écornée. Un événement, de ce point de vue, a joué le rôle de traumatisme fondateur : les agressions sexuelles dont 1 200 femmes ont été victimes pendant la nuit de la Saint-Sylvestre, principalement à Cologne et à Hambourg.

Lire aussi :   Attentat de Berlin : une épreuve pour Merkel à dix mois des élections

L’Allemagne, et plus particulièrement Berlin, faisait-elle l’objet d’une menace terroriste ? Des dispositifs de sécurité particuliers avaient-ils été mis en place, notamment sur les marchés de Noël ?

En Allemagne, l’année 2016 a été marquée par de multiples attaques et opérations antiterroristes dans tout le pays. Il y a eu trois attaques revendiquées par l’EI et cinq attentats ou tentatives non revendiqués.

Lire aussi :   En 2016, une série d’attaques ont choqué l’Allemagne

Le président du bureau criminel fédéral, Holger Münch, a précisé au cours d’une conférence de presse, mardi, que la crainte que les marchés de Noël soient « particulièrement visés » existait. « Notre évaluation du risque était juste. Le niveau de la menace n’a pas changé. »

Le ministre de l’intérieur allemand, Thomas de Maizière, a par ailleurs annoncé, mardi, que les marchés de Noël ne seront pas annulés mais que des « mesures de sécurité adéquates » seront mises en place.

Quelles sont les réactions en Allemagne ?

La chancelière allemande a prononcé un discours mardi. « Je suis, comme des millions de personnes à travers l’Allemagne, horrifiée, choquée et très triste à propos de ce qu’il s’est passé hier soir à Berlin. »
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3610
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Un camion fonce dans un marché de Noël à Berlin: au moins 9 morts    Mer 21 Déc 2016, 11:15 pm

Attentat de Berlin : avis de recherche européen émis contre un suspect tunisien



La police allemande était engagée, mercredi 21 décembre, dans une chasse à l’homme pour retrouver l’auteur de l’attentat de Berlin revendiqué dans le pays par le groupe Etat islamique (EI). Survenu lundi soir dans un lieu très touristique de Berlin, cet attentat a fait 12 morts, selon le dernier bilan. Six morts sont allemands, selon la police, alors que les identifications des autres victimes se poursuivent. Parmi les 48 blessés, 14 étaient mardi soir entre la vie et la mort, selon le ministère de l’intérieur.

Mercredi, le ministre de l’intérieur, Thomas de Maizière, s’est voulu rassurant face à une population inquiète. Il a affirmé que la police n’avait pas les « mains vides » dans cette enquête. La police a expliqué examiner plus de 500 indices, parmi lesquels des traces ADN retrouvées dans le camion, des images de vidéosurveillance et des témoignages divers.

Le ministre de l’intérieur allemand a confirmé en début d’après-midi qu’un nouveau suspect était recherché, après des informations en ce sens de plusieurs médias. « Un avis de recherche a été émis à minuit pour l’Allemagne, mais aussi pour l’espace Schengen, c’est-à-dire en Europe », a précisé Thomas de Maizière, soulignant le fait que le suspect en question n’était « pas forcément l’auteur de l’attentat ». 

Il s’agit d’un Tunisien de 24 ans, Anis Amri. Ce dernier utilise au moins six pseudos, mentionnés sur l’avis de recherche. Le document précise que cet « individu [est] très dangereux et susceptible d’être armé ». Le parquet offre une récompense de 100 000 euros pour toute information pouvant conduire à son arrestation.

Lors d’une conférence de presse, le ministre de l’intérieur (SPD) de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Ralph Jäger, a donné plusieurs détails sur son parcours. Il a indiqué que « le suspect a été très mobile en Allemagne ces derniers mois ». Il serait arrivé en Allemagne en juin 2015 et aurait maintes fois changé de lieu de résidence : il aurait séjourné dans le Bade-Wurtemberg, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, puis à Berlin depuis le mois de février.
Un homme longtemps présenté comme suspect par les autorités – un demandeur d’asile pakistanais interpellé peu après les faits – a été relâché mardi soir et mis hors de cause.

La Tunisie accusée d’avoir retardé l’expulsion du suspect

Le suspect avait vu sa demande d’asile rejetée en juin 2016, mais n’avait pas été expulsé d’Allemagne, car il ne disposait pas de papiers tunisiens en règle. Par conséquent, ce ressortissant tunisien a pu se présenter sous plusieurs identités.

« La procédure d’établissement d’un document tenant lieu de passeport » tunisien, pour permettre son retour dans son pays, a été engagée en août, « mais la Tunisie a disputé le fait que cette personne soit l’un de ses ressortissants, et les documents nécessaires n’ont pendant longtemps pas été établis », a-t-il poursuivi. Finalement, et « par coïncidence », ce document de voyage émis par la Tunisie est « arrivé aujourd’hui » mercredi en Allemagne, selon le ministre. Berlin a à maintes reprises accusé la Tunisie, comme d’autres Etats du Maghreb, de freiner les procédures d’expulsion d’Allemagne de ses ressortissants.

Le suspect soupçonné de préparer un attentat

« Ses liens avec les milieux islamistes sont confirmés », a indiqué Ralph Jäger. Le jeune homme était en effet soupçonné, avant l’attaque de Berlin, de préparer un attentat et avait été signalé en novembre au centre allemand de lutte contre le terrorisme.

« La police judiciaire de Rhénanie-du-Nord-Westphalie avait initié une enquête auprès du parquet fédéral allemand (compétent en matière de terrorisme) en raison de suspicions sur la préparation d’un acte criminel grave représentant un danger pour l’Etat », a précisé le ministre.

Les mesures de sécurité renforcées

Le ministère de l’intérieur a demandé aux forces de l’ordre le renforcement des « contrôles à la frontière franco-allemande » et de la sécurité des « sites de grande fréquentation », après l’attentat de Berlin. Un débat s’est engagé dans le pays sur la nécessité de protéger les places publiques par des bornes en béton ou d’autoriser l’armée à patrouiller, comme cela se fait dans d’autres pays.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/attentat-berlin/article/2016/12/21/attentat-de-berlin-la-chasse-a-l-homme-se-poursuit-pour-retrouver-l-auteur-de-l-attaque_5052428_5051632.html#tqjD0A2bGjxejRzg.99
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un camion fonce dans un marché de Noël à Berlin: au moins 9 morts    

Revenir en haut Aller en bas
 

Un camion fonce dans un marché de Noël à Berlin: au moins 9 morts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Risque pénal et marchés publics
» Le prix dans les marchés publics
» Marchés Publics: Transaction
» Sécurité sociale : Vers un reste à charge insupportable pour les consommateurs
» Des animaux issus de clonage entreront dans le marché

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-