*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Le Conseil d'Etat confirme la fermeture d'une mosquée salafiste des Yvelines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3917
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Le Conseil d'Etat confirme la fermeture d'une mosquée salafiste des Yvelines    Mar 06 Déc 2016, 7:31 am

Le Conseil d'Etat confirme la fermeture d'une mosquée salafiste des Yvelines

AFP, publié le mardi 06 décembre 2016 à 19h13

Le Conseil d'Etat a confirmé mardi la fermeture de la mosquée salafiste d'Ecquevilly (Yvelines) par les autorités, qui l'accusent d'incitation à la haine et d'apologie du terrorisme.

Cette salle de prière salafiste quiétiste avait été fermée le 2 novembre dernier par la préfecture jusqu'à la fin de l'état d'urgence, mesure confirmée par le tribunal administratif de Versailles le 17 novembre. En cause, la teneur des discours de son populaire imam, Youssef Abou Anas.

Les avocats de l'association islamique Malik Ibn Anas, qui gère la mosquée, avaient fait appel devant la plus haute autorité administrative.

Dans sa décision, le juge des référés (procédure d'urgence) du Conseil d'Etat estime, d'une part, que la fermeture de la mosquée ne porte pas "une atteinte grave" à la liberté de culte puisque ses fidèles disposent de "trois autres lieux de culte" à "moins de cinq kilomètres".

D'autre part, le magistrat estime que l'existence des prêches de l'imam exhortant à "des comportements violents, sectaires ou illégaux" est établie.
Les autorités accusaient l'imam Youssef Abou Anas d'avoir appelé à "la discrimination et à la haine, voire à la violence à l'encontre des femmes, des juifs et des chrétiens" mais aussi d'avoir "légitimé dans un prêche" du 20 novembre 2015 les attentats parisiens perpétrés quelques jours plus tôt: "Ces actes étaient un suicide qui ne respectait pas les règles de la religion, mais en temps de guerre, ce n'est pas mauvais en soi".

Selon le juge, le fait que l'imam ait par ailleurs condamné les attentats ou tenu des propos incitant à "respecter ou accueillir" chrétiens et juifs ne diminue pas la teneur des discours incriminés.

Lundi soir, devant le Conseil d'Etat, les avocats de la mosquée, William Bourdon et Vincent Brengarth, avaient déploré que les passages litigieux sur les femmes et les religions aient été sortis de leur contexte et affirmé, "traduction assermentée" à l'appui, que l'imam n'avait jamais salué les attentats.

Le salafisme, courant fondamentaliste sunnite certes "rigoriste, conservateur, qui prend des positions dans notre République que nous avons le droit de considérer comme détestables", notamment sur les droits des femmes, n'est pas interdit, avait plaidé Me Bourdon.

La représentante du ministère de l'Intérieur avait pour sa part mis en avant des "troubles à l'ordre public" induits par ces prêches, comportements "anti-républicains", tensions dans la commune, et répété qu'il ne s'agissait pas du "procès général du salafisme".

http://actu.orange.fr/france/le-conseil-d-etat-confirme-la-fermeture-d-une-mosquee-salafiste-des-yvelines-CNT000000yAL1O.html
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Conseil d'Etat confirme la fermeture d'une mosquée salafiste des Yvelines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ANGLES (Jules) Baron Maître des requêtes Conseil d'Etat
» Fiche d'arrêt avec Conseil d'Etat ? Help please ! :)
» Conseil d'Etat 21 mai 2014
» Communiqué du SNES sur la réforme attaquée au conseil d'Etat
» Rythmes scolaires : Christian Schoettel, maire de Janvry, saisit le conseil d'Etat pour faire abroger le décret Peillon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-