*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Manuels scolaires au Maroc : Le ministère de l’Education supprime Sourate Al Fath incitant au jiha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 18912
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Manuels scolaires au Maroc : Le ministère de l’Education supprime Sourate Al Fath incitant au jiha   Jeu 07 Juil 2016, 4:19 am

Manuels scolaires au Maroc : Le ministère de l’Education supprime Sourate Al Fath incitant au jiha

Le ministère de l’Education nationale s’apprête à supprimer des manuels scolaires de la 3e année du collège Sourate Al Fath, jugée trop pro-jihad. Elle sera remplacée par Sourate Al Hashr. Détails.

La réforme de l’enseignement de la religion est en marche. Après la décision de la tutelle de rebaptiser la matière "éducation islamique", en « éducation religieuse », elle passe à la deuxième phase de son programme. Le ministère s’apprête à supprimer Sourate Al Fath (la Conquête) des manuels scolaires de la 3e année du collège. En cause, son contenu incitant les musulmans au jihad.
Ce qui ne cadre ni avec la vision conjointement élaborée par les départements de l’Education nationale et les Affaires islamiques, esquissée lors du conseil des ministres du 6 février à Laâyoune, ni avec la Fatwa émise, au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, par le Conseil supérieur des oulémas du royaume.
S’inscrivant en faux contre le discours en vogue d’organisations islamistes radicales, l’instance avait précisé que « le jihad par les armes, les musulmans n'y ont recours qu'en cas d'extrême nécessité lorsqu'ils sont attaqués par leurs ennemis et que toutes les voies pacifiques échouent ». La proclamation du jihad dans ce cas, avait mis en garde le Conseil, « relève du ressort exclusif du Grand Imam à qui l'islam a donné le droit exclusif de le proclamer, d'y appeler et de l'organiser. L'islam ne permet, par conséquent, à aucun individu ou groupe de proclamer le jihad de leur propre chef ».
Les modernistes applaudissent
« Bayt Al Hikma » (Maison de la sagesse) a salué, dans un communiqué, la décision du département de Rachid Belmokhtar. L’ONG a toujours plaidé pour une révision des manuels religieux. C’est un axe majeur de son plan d'action, au même titre que la liberté de conscience.
L’association croit que l’initiative du ministère contribuera à doter les jeunes d’« outils du dialogue et du discours religieux rationnel ». Un objectif qui passe d'abord par « une qualification des manuels de l’éducation islamique de tous les contenus déviants et aux fausses interprétations » et des « contextes qui portent préjudice à la lecture, aux interprétations des textes et aux instrumentalisations extrémistes du texte religieux ».  
L’annonce de la suppression de Sourate Al Fath devra davantage tendre les relations, déjà difficiles, entre les milieux conservateurs et Rachid Belmokhtar. Une donne annonciatrice de l’ouverture d’un nouveau front entre les deux camps.


Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6831
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Manuels scolaires au Maroc : Le ministère de l’Education supprime Sourate Al Fath incitant au jiha   Jeu 07 Juil 2016, 5:27 am

J'ai la liste des versets du Saint Coran qu'il faut supprimer car elles incitent à la violence au fanatisme, à l'intolérance, à la misogynie et au sectarisme.

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Nina92
.
.
avatar

Date d'inscription : 16/02/2016
Féminin
Messages : 500
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Manuels scolaires au Maroc : Le ministère de l’Education supprime Sourate Al Fath incitant au jiha   Jeu 07 Juil 2016, 7:37 am

Je ne sais pas si c'est une si bonne nouvelle que ça, peut-être aurait-il mieux valu que les professeurs montrent ce verset aux élèves, mais qu'ils leur expliquent clairement qu'ils devaient ce tenir loin du djihadisme. Parce que s'ils le découvrent seuls, sur internet via des sites djihadistes ou par des djihadistes eux-mêmes, on pourrait leur dire "ouaaiiiis le gouvernement te cache des choooses"
Mais c'est quand même un sacré signe que la société évolue et c'est bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6831
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Manuels scolaires au Maroc : Le ministère de l’Education supprime Sourate Al Fath incitant au jiha   Jeu 07 Juil 2016, 9:34 pm

Jamais aucun savant de l'islam ne remettra en question un seul verset du Saint Coran considéré comme la Parole d'Allah Puissant et Sage. Et dans les pays d'islam on est saturé de Coran: télés radios le diffusent au point de rendre fous certains.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10742
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Manuels scolaires au Maroc : Le ministère de l’Education supprime Sourate Al Fath incitant au jiha   Jeu 07 Juil 2016, 11:02 pm






Nina92 a écrit:
Je ne sais pas si c'est une si bonne nouvelle que ça, peut-être aurait-il mieux valu que les professeurs montrent ce verset aux élèves, mais qu'ils leur expliquent clairement qu'ils devaient ce tenir loin du djihadisme. Parce que s'ils le découvrent seuls, sur internet via des sites djihadistes ou par des djihadistes eux-mêmes, on pourrait leur dire "ouaaiiiis le gouvernement te cache des choooses"
Mais c'est quand même un sacré signe que la société évolue et c'est bien Smile


Très bonne réflexion, Nina !

Les professeurs feraient bien et mieux,

D'expliquer pourquoi le tenant peut souvent amener à l'aboutissant !


Et puis ça demanderait à être généralisé dans tous les Pays Musulmans,

Le plus tôt sera le mieux !






Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6831
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Manuels scolaires au Maroc : Le ministère de l’Education supprime Sourate Al Fath incitant au jiha   Jeu 07 Juil 2016, 11:13 pm

RAMOSI a écrit:
Très bonne réflexion, Nina !  

Les professeurs feraient bien et mieux,

D'expliquer pourquoi le tenant peut souvent amener à l'aboutissant !


Et puis ça demanderait à être généralisé dans tous les Pays Musulmans,

Le plus tôt sera le mieux !



On peut toujours rêver mais ces professeurs, eux mêmes, ne connaissent que le Saint Coran, les Nobles Hadiths et les Biographies de PBSL.
Ils n'ont jamais entendu parler de Descartes ou de Montaigne. Ils n'ont même pas lu la Sainte Bible qui est considérée comme falsifiée
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6831
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Manuels scolaires au Maroc : Le ministère de l’Education supprime Sourate Al Fath incitant au jiha   Mar 15 Nov 2016, 11:34 pm

Le Maroc révise l’enseignement islamique


Le royaume marocain a totalement revu cette année ses programmes d’éducation islamique.
La réforme vise à mettre en pratique « l’islam du juste milieu » prôné par Mohammed VI.
Alors que les djihadistes français de Daech ont annoncé qu’ils allaient diffuser des cours de religion deux fois par semaine sur leur radio, la lutte contre l’extrémisme passe plus que jamais par l’éducation.


Le cours de pratique religieuse au collège puise ses exemples dans différents aspects de la vie quotidienne.


« La leçon d’aujourd’hui porte sur la pratique religieuse” », annonce le professeur Abdeslam Jilary. Les élèves de deuxième année du collège public Mansour Eddahbi de Casablanca ouvrent leurs manuels flambant neuf d’éducation islamique, une matière obligatoire pour tous les élèves marocains. « Nous allons voir aujourd’hui comment cette pratique doit s’appliquer concrètement, poursuit l’enseignant. Mais d’abord, qui veut lire le verset 104 de la sourate Al Kahf (La caverne) ? » Les doigts se lèvent, puis un élève commence la psalmodie du Coran.

Abdeslam Jilaty en interprète ensuite le texte : « Être un bon croyant ne consiste pas seulement en la pratique de la prière et du jeûne. Le musulman doit par exemple s’occuper des animaux, protéger l’environnement, rechercher la justice sociale, assurer la sécurité… Et, par son comportement, il doit s’attirer la sympathie des autres hommes. Alors il sera plus près de notre Dieu. »


> A lire : « La recherche sur les textes de l’islam est indispensable pour contrer l’extrémisme »

Différencier la vérité des rumeurs

Le cours de deux heures, qui s’appuie sur le Coran et les hadiths (actes et paroles du prophète Mohammed), passe alors aux exemples pratiques. Ceux-ci sont puisés dans plusieurs aspects de la vie, y compris les plus modernes. Une leçon ultérieure apprend par exemple à différencier la vérité des rumeurs, « comme le recommande le prophète ». Le manuel conseille alors de ne pas partager n’importe quoi sur Facebook et autres réseaux sociaux.

Pour les élèves, qui ont ici 13 ou 14 ans, le cours n’a plus rien à voir avec ceux de l’an dernier. Ils suivent un nouveau programme d’éducation islamique, réalisé en quelques mois seulement sur instruction du roi Mohammed VI. Le souverain met ainsi en application les recommandations de la Déclaration de Marrakech sur les droits des « minorités » religieuses dans le monde islamique, publiée en janvier dernier. Des dizaines de responsables musulmans du monde entier demandaient en effet de revoir les programmes d’éducation religieuse pour combattre l’extrémisme.

« Il faut développer l’esprit critique »

« Le nouveau programme reflète l’islam tolérant, qui est celui de l’État marocain », indique Fouad Chafiqi, directeur des programmes au ministère de l’éducation nationale marocain. Auparavant, les sourates étaient apprises par cœur, de manière linéaire. Chaque cours est désormais consacré à une thématique. « Les versets coraniques sont choisis selon leur pertinence et selon l’âge de l’enfant », poursuit le fonctionnaire. Le nouveau programme est censé aussi n’utiliser que les hadiths les plus « forts », c’est-à-dire considérés comme étant « très certainement authentiques ».

Pendant des années, l’islam rigoriste venu de la péninsule arabique a pris ses marques au Maroc, mais le roi Mohammed VI veut faire du Maroc un modèle d’« islam du juste milieu ». Si le pays fait figure d’îlot de stabilité dans une région en proie au djihadisme, il fournit aussi l’un des plus gros contingents de djihadistes : plus de 1 500 Marocains combattraient en Syrie et en Irak. Les autorités affichent donc leur volonté de s’attaquer aux racines du problème. « L’enseignement islamique n’est pas contextualisé. C’est de l’endoctrinement », s’inquiète Mohamed Sghir-Janjar, président de la fondation Abdul Aziz à Casablanca, qui organisait les 23 et 24 septembre un colloque international sur l’éducation religieuse. « La réforme semble en revanche s’orienter vers plus de cohérence avec l’âge de l’enfant et son contexte social, poursuit-il. Mais il faudra s’assurer que les professeurs l’acceptent. Beaucoup sont nourris de télévision moyen-orientale, qui offre les discours sur l’islam les plus agressifs. Comment s’assurer qu’ils ne les ressortiront pas en classe ? »


Abderrazzak Drissi, secrétaire général de la fédération nationale de l’enseignement, regrette de n’avoir été ni informé, ni consulté sur cette réforme. « Mais nous sommes d’accord sur le principe », précise-t-il. Ce syndicaliste prône même la transformation de l’éducation islamique en éducation religieuse pour l’ouvrir à d’autres religions. Le ministre de l’éducation nationale avait semblé soutenir cette évolution mais a fait machine arrière, cet été, devant les protestations de l’association des professeurs d’éducation islamique. Mohammed Sghir-Janjar espère de son côté que les réformes se poursuivront : « La religion est partout dans la société, il est difficile de l’extraire, de l’isoler. Il faut une réforme en profondeur du système éducatif, de la recherche scientifique. Une théologie nouvelle. En somme, il faut développer l’esprit critique, l’autonomie, le comparatisme. »


–––––––––––––________________________
Les manuels scolaires expurgés des mentions « discriminatoires »

L’opération n’a pas la même portée que la réforme de l’éducation islamique mais elle a concerné cette fois les manuels de toutes les matières. Avant la rentrée, le ministère de l’éducation nationale a fait la chasse aux discriminations présentes dans 364 manuels homologués, 147 d’entre eux étant épinglés. Discriminations de genre, de handicap, de géographie… ont été supprimés. Les manuels de maths représentaient, par exemple, presque uniquement des garçons. Un manuel d’arabe dépeignait, lui, un aveugle en mendiant. « C’est la moindre des choses, commente le président de l’ONG de défense des droits de l’homme, Fettah Bennani. Il faut aussi surveiller les questions du bac, qui posent parfois problème. »

Rémy Pigaglio, à Casablanca (Maroc)
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manuels scolaires au Maroc : Le ministère de l’Education supprime Sourate Al Fath incitant au jiha   

Revenir en haut Aller en bas
 

Manuels scolaires au Maroc : Le ministère de l’Education supprime Sourate Al Fath incitant au jiha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Napoléon et Louis XIV virés des manuels scolaires ?
» Est-ce que le lycée nous donne les manuels scolaires?
» USA : fin des manuels scolaires version papier, remplacés par des I-Pads
» Manuels scolaires d'Arabie Saoudite
» Distribution des manuels scolaires, oui mais qui ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-