*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 l'abattage rituel dans le viseur en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 18998
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: l'abattage rituel dans le viseur en France   Jeu 30 Juin 2016, 7:58 am





SPA Défense des animaux : l'abattage rituel dans le viseur   30 juin 2016 à 14:58  


Image tirée de la vidéo diffusée le 29 mars par l'association L214, montrant des actes de cruauté à l'abattoir de Soule, au Pays basque. Images L214
       
 

L’association L214 vient de publier de nouvelles vidéos montrant des maltraitances lors des abattages halal ou casher. Récemment entendues par la commission d'enquête parlementaire, les autorités religieuses juives et musulmanes refusent toute évolution.



  •        
    Défense des animaux : l'abattage rituel dans le viseur  

Pour la quatrième fois en huit mois, l’association L214 vient de diffuser des images tournées clandestinement dans des abattoirs – à Pézenas, dans l’Hérault, et à Puget-Théniers, dans les Alpes-Maritimes. A nouveau, ces vidéos témoignent d’actes de maltraitance et révèlent la souffrance engendrée par du matériel inadapté. Mais cette fois, les images insistent sur des abattages rituels, autrement dit des saignées «à vif», sans étourdissement préalable.
En France, la règle, c’est «d’étourdir» les animaux avant de les tuer. Cet «étourdissement» est obtenu par trois procédés principaux : une tige métallique perforant le crâne (le matador), des décharges électriques (l’électronarcose), ou du gaz (du CO2). Toutefois, une dérogation permet aux communautés juives et musulmanes d’organiser au sein des abattoirs un abattage rituel, sans étourdissement, pratiqué par des sacrificateurs. Dans la dernière vidéo de L214, on voit ainsi des vaches, des veaux et des moutons se faire égorger dans des conditions que l’association qualifie de «cauchemardesques».

«Rejet catégorique»

L’abattage rituel vient de faire l’objet de plusieurs tables rondes dans le cadre des travaux de la commission d’enquête parlementaire sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie, une commission créée le 22 mars suite aux premières vidéos diffusées par L214. Principal enseignement de ces auditions : ni les juifs ni les musulmans ne semblent prêts à accepter un étourdissement des animaux, ni avant la saignée, ni même après (cette intervention « postcut » étant censée les soulager). L’animal, selon les rites de ces deux religions, doit en effet être «vivant et conscient» au moment de passer sous la lame. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) évoque ainsi un «rejet catégorique de tout étourdissement». Qu’arriverait-il si la France venait à abolir la dérogation permettant cette forme d’abattage ? Bruno Fiszon, grand rabbin de Metz et de la Moselle, est très clair : «On importerait de la viande, comme le font les juifs de Suisse», la Suisse ayant interdit l’abattage rituel.

Partie avant de l’animal

Dans ce débat, juifs comme musulmans insistent sur le risque de stigmatisation lié à cette polémique, soulignant que le climat actuel n’est guère propice à une remise en cause de leurs pratiques religieuses. L’argument économique est également avancé : si, selon le rabbin Fiszon, la viande cascher ne représente que «1,6% de l’abattage total des mammifères hors porcins », (sachant que les juifs religieux ne consomment que la partie avant de l’animal, l’arrière rejoignant le circuit traditionnel), le marché halal connaît, lui, une forte progression. Selon le CFCM, 80% des musulmans français consomment de la nourriture halal, et 95% veulent en consommer. L’abattage rituel concernerait 15% des bovins et 27% des ovins. «L’arrêt de l’abattage rituel serait catastrophique pour l’économie», avertit le président de l’Interprofession du bétail et des viandes (Interbev), laquelle reconnaît que 95% de la viande bovine (vaches et veaux) exportée hors Europe est abattue rituellement.

Même si juifs et musulmans affirment que le bien-être animal s’inscrit au cœur de leurs fondements religieux, plusieurs personnes auditionnées par les parlementaires ont dénoncé la cruauté de l’abattage rituel. Parmi elles, bien sûr, des défenseurs de la cause animale : «Les animaux abattus sans étourdissement perdent la vie dans de très grandes souffrances, résume Sébastien Arsac, de L214. Même la fédération des vétérinaires d’Europe et le conseil de l’ordre des vétérinaires français estiment que cette forme d’abattage est inacceptable.» Plus étonnant, le président du groupe Bigard, industriel spécialiste de la viande, évoque lui aussi des «séquences épouvantables» : «L’égorgement d’une vache laitière de race Holstein peut durer deux minutes ; c’est insupportable », a-t-il déclaré devant les députés.
Olivier Falorni, président de la commission d’enquête parlementaire, sait bien qu’il a hérité là d’un sujet pour le moins délicat. «L’abattage sans étourdissement, avec sa dimension à la fois rituelle et technique, représente l’aspect le plus complexe d’un sujet que personne ne voulait aborder, à savoir les abattoirs…»
La commission doit rendre son rapport et ses préconisations à la mi-septembre. D’ici là, la France aura connu sa première «Nuit debout devant les abattoirs», organisée dans la nuit du 30 juin au 1er juillet devant 33 sites (également en Belgique et en Suisse). Une nuit durant laquelle des militants veillent à proximité des animaux entassés dans des bouveries en attendant leur mort programmée au petit matin. Cette manifestation statique et silencieuse est organisée par 269 Life, une association créée en 2012 en Israël.


http://www.liberation.fr/france/2016/06/30/defense-des-animaux-l-abattage-rituel-dans-le-viseur_1463104?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
 

l'abattage rituel dans le viseur en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La réalité de l'abattage rituel Halal et Casher : entre business et cruauté
» La cruauté des musulmans : l'abattage rituel
» Mise en station - Polaris dans le viseur
» L'abattage rituel
» Tout halal : la dictature des minorités religieuses et des marchands

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-