*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Alain Juppé propose de supprimer des passages du coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 18923
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Alain Juppé propose de supprimer des passages du coran   Mar 14 Juin 2016, 8:00 pm

Alain Juppé propose de supprimer des passages du coran qui ne collent pas avec la république.


Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a appelé à une relecture du Coran et à supprimer des passages qui ne collent pas avec les valeurs de la république.


Invité dans la nouvelle émission de la chaîne TF1, "Vie Politique", Alain Juppé s'est dit contrarié de certaines rumeurs sur une grande mosquée à Bordeaux.

«Il n'y a pas de grande mosquée à Bordeaux et il n'en existera pas !» a déclaré le maire de Bordeaux.

Il a estimé qu'il y avait deux solutions dans le problème avec l'Islam en France et qu'il en privilégiait une plutôt que l'autre. En effet, Il y a une première solution qui est de partir en guerre civile car personne ne veut faire l'effort d'aller vers l'autre ou alors celle de procéder à la relecture du Coran pour en retirer les parties incompatibles avec le république.

Il a également appelé à mettre fin à la formation des imams par des pays étrangers (le Maroc étant concerné) et que la France en profite pour les former sur l'histoire de France.

Il a également réagi sur son blog sur l'Islam de France et certains points qu'il estime incompatible avec la République.

D'ailleurs il est très souvent avancé que 400 versets du Coran ne seraient pas compatibles avec les valeurs républicaines de la France et nécessitent une relecture par un clergé de l'Islam, qui n'existe pas en France.

En réalité, Alain Juppé cherche à transformer les Musulmans de France en crépuscule "Chiite" car le Coran n'a jamais été altéré par l'homme et les Musulmans n'accepteront jamais un tel déshonneur.


.
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 18703
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Alain Juppé propose de supprimer des passages du coran   Mar 14 Juin 2016, 10:42 pm

En voici déjà 10 ... Shocked

10. "Battez-les"

"Les hommes sont les responsables des femmes (ont autorité sur elles), à cause de l'excellence d'entre eux qu'Allah a accordé, ainsi que de la dépense qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont celles qui sont dévotes, qui protègent, même ce qui est caché, ce qu'Allah a protégé. Et quant à celles dont vous craignez l'infidélité, exhortez-les, abandonnez-les dans leurs lits, et battez-les. Si elles viennent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles. Allah demeure, Haut, Grand, vraiment!" Qur'an 4:34

9. "Coupez-leur la main"

"Quant au voleur et à la voleuse, à tous deux coupez la main, en récompense de ce qu'ils se sont acquis, en punition de la part d'Allah. Et Allah est Puissant, Sage." Qur'an 5:38

"La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager et qui s'efforcent de semer le désordre sur la terre, c'est qu'ils soient exécutés, ou crucifiés, ou que leur soit coupée la main et la jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés de la terre: voilà pour eux l'ignominie d'ici-bas; et dans l'au-delà il y a pour eux un énorme châtiment." Qur'an 5:33

8. "Un homme peut épouser quatre femmes"

"Si vous craignez de ne pas traiter justement les orphelins, épousez des femmes de votre choix, deux ou trois ou quatre; mais si vous craignez de ne pas pouvoir (les) traiter justement, alors seulement une seule, ou une (captive) que vous possédez, ce serait préférable, afin de vous empêcher de commettre l'injustice." Qur'an 4:3

7. "Un homme peut épouser une fille qui n'a pas encore atteint la puberté"

"Et quant à celles de vos femmes qui n'espèrent plus avoir de règles: si vous avez des doutes, leur délai est alors de trois mois. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, elles ont pour terme leur accouchement. Quiconque craint Allah, cependant, Il lui assigne une facilité dans sa voie. " Qur'an 65:4

6. "Un homme peut avoir des relations sexuelles avec une prisonnière de guerre"

"Ô Prophète! Nous t'avions rendu licites tes épouses à qui tu avais apporté leur salaire d'honneur, celles aussi des esclaves en ta possession qu'Allah t'avait données en butin; de même les filles de tes tantes paternelles, et les filles de ton oncle maternel, et les filles de tes tantes maternelles, —celles qui avaient émigré en ta compagnie, —ainsi que toute femme croyante qui avait fait don de sa personne au Prophète, pourvu que le Prophète voulût se marier avec elle. Privilège pour toi à l'exclusion des autres croyants, Nous savons ce que nous avons fixé comme règle sur eux au sujet de leurs épouses et leurs captives qu'ils possèdent;- ce afin qu'il n'y eût aucun blâme contre toi. Et Allah est Grand Pardonneur, Très Miséricordieux" Qur'an 33:50

5. "Transformés en Singes"

"Or vous avez très certainement connu ceux des vôtres qui transgressèrent le sabbat. Eh bien, Nous leur dîmes: « Soyez des singes qu'on refoule!». Qur'an 2:65

4. "Un homme peut épouser la femme de son fils adoptif" (Zaïneb)

"Allah n'a pas assigné deux cœurs à l'un d'entre vous, et ne vous a pas assigné pour mères les épouses que vous comparez au dos de vos mères, et ne vous a pas assigné comme fils ceux que vous prétendez être vos fils alors qu'ils sont adoptés. C'est là votre parole qui sort de votre bouche, au contraire c'est Allah qui annonce la vérité, et qui guide dans un chemin droit."

3. "Le témoignage d'une femme vaut la moitié de celui d'un homme"

"Ô, vous qui croyez! quand contractez une dette à échéance déterminée, écrivez-la; et qu'un scribe l'écrive, entre vous, en toute justice; un scribe n'a pas à refuser d'écrire selon ce qu'Allah lui a enseigné; qu'il écrive, donc, et que dicte le débiteur: qu'il craigne Allah son Seigneur, et qu'il se prémunisse de ne rien diminuer. Si le débiteur est sot, ou faible, ou incapable de dicter lui-même, que son tuteur dicte alors en toute justice. Faites-en témoigner par deux témoins d'entre vos hommes; et à défaut de deux hommes, un homme et deux femmes d'entre ceux des témoins que vous agréez, en sorte que si l'une d'elles s'égare, l'autre puisse lui rappeler. Et que les témoins ne refusent pas, quand ils sont appelés.

Ne soyez pas paresseux à écrire la dette, ainsi que son terme, qu'elle soit petite ou grande: c'est plus équitable auprès d'Allah, plus correct pour le témoignage, et plus près de vous épargner le doute; à moins qu'il s'agisse d'un marché que vous passez tout de suite entre vous: dans ce cas on ne vous fera pas grief de ne pas l'écrire. Mais prenez des témoins, lorsque vous négociez entre vous; et qu'on ne fasse tort à aucun scribe ni à aucun témoin! car si vous le faites, c'est vraiment qu'il y a en vous de la perversité. Et craignez Allah. C'est Allah qui vous enseigne; et Allah se connaît à tout." Qur'an 2:282

2. "Une femme hérite de la moitié de ce qu'un homme hérite"

"Allah vous prescrit en ce qui concerne vos enfants: Le garçon aura une part équivalente à celle de deux filles; s'il y a plus de deux filles, elles auront deux tiers de ce que le défunt a laissé, et s'il y en a une, elle aura la moitié; et pour ses parents, chacun recevra le sixième de ce qu'il a laissé s'il a (au moins) un enfant mais s'il n'a pas d'enfants et que (seuls) ses deux parents héritent de lui, alors sa mère aura le tiers; mais, s'il a des frères, alors sa mère aura le sixième après (le paiement) d'un legs qu'il a légué ou d'une dette; [quant à] vos parents et vos enfants, vous ne savez pas lequel d'entre eux vous est le plus utile; c'est une ordonnance d'Allah: Certes, Allah est Connaissant, Sage." Qur'an 4:11

1. "Combattez les non-musulmans"

"Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce que Dieu et Son messager ont interdit et qui ne suivent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent l'impôt de la capitation et qu'ils se soumettent et s'humilient." Qur'an 9:29

Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10774
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Alain Juppé propose de supprimer des passages du coran   Mar 14 Juin 2016, 11:16 pm





Vers la guerre civile ? Pourquoi l’alternative binaire à laquelle Alain Juppé réduit le problème de l’islam en France pourrait produire l’effet contraire à celui qu’il espère

Alors qu'Alain Juppé a nettement opposé les deux conceptions d'islam de France et d'islam en France, l'approche du candidat à la primaire de la droite pourrait bien cliver davantage la société sur un sujet déjà très sensible dans notre pays.

Le poids des mots

Publié le 14 Juin 2016

Atlantico : Ce week-end, Alain Juppé a abordé la question de l'islam sur TF1 et sur son blog personnel (voir ici). Il a notamment déclaré : "Ou bien l'on pense que l'islam n'est pas soluble dans la République, et il faut alors se préparer à une forme de guerre civile, ou bien on est convaincu du contraire, et alors il faut travailler à poser des règles claires entre la République et les musulmans qui partagent cette conviction". Comment interpréter ces propos dans le contexte actuel de campagne pour la primaire de la droite ?

Philippe d'Iribarne : On est dans un contexte où le fossé se creuse, au sein de la population française, entre d’un côté ceux, spécialement à droite mais aussi à gauche, qui ont les plus grands doutes sur la compatibilité entre l’islam et la République et de l’autre ceux qui dénoncent comme "islamophobes" les porteurs d’une telle inquiétude.

Alain Juppé, qui tente de défendre une position intermédiaire, ni radicalement pessimiste ni béatement optimiste, a un certain mal à faire admettre que, sous un dehors d’ouverture, il ne fait pas preuve de complaisance envers l’islam. Il se plaint dans son blog : "Je suis la cible d’attaques venimeuses sur les réseaux sociaux où je suis parfois rebaptisé (sic) 'Ali Juppé' ou qualifié de 'Grand Mufti' de Bordeaux". De telles accusations, alors que l’on pense que la question de l’identité française et de la place de l’islam va jouer un rôle central dans la prochaine élection présidentielle, menacent de lui coûter cher face à des adversaires beaucoup plus pugnaces à l’égard de l’islam. On comprend, face à cette menace, qu’il veuille affirmer à la fois que sa position est beaucoup plus ferme qu’on ne le dit face à l’islamisme et qu’elle est un gage de paix, par contraste avec la position de ses concurrents. Il accuse implicitement ceux-ci de mener non à une affirmation sereine de l’identité française mais à une guerre civile et se présente comme un rempart contre une telle guerre.

A qui s'adresse l'alternative posée par Alain Juppé ? La réponse à la question de la compatibilité entre l'islam et la République française peut-elle être trouvée sans s'adresser aux musulmans eux-mêmes, et notamment aux instances représentatives de l'islam de France ?

Les musulmans de France sont profondément divisés, comme du reste les musulmans de l’ensemble du monde. D’un côté, une part d’entre eux a une vision positive de la modernité occidentale, et en particulier de la démocratie. Pendant ce temps, d’autres rejettent cette modernité et prônent le retour aux pieux ancêtres. Cette opposition n’est pas propre aux pays occidentaux. Ainsi, on la retrouve en Iran, en Indonésie, en Tunisie, en Turquie. La question qui se pose, en France comme ailleurs, est de savoir quelle tendance va donner le la. Vers où vont se tourner ceux qui sont pris entre l’une et l’autre. Cela dépend bien sûr essentiellement des musulmans eux-mêmes - sans doute plus du corps social musulman que des instances représentatives de l’islam de France, dont il n’est pas certain qu’elles aient une grande influence -. Ceci dit, la République n’est pas sans moyens de favoriser plutôt l’une ou l’autre tendance. La position d’Alain Juppé est que "nous devons nous montrer intraitables avec toutes les formes de radicalisation des esprits qui menacent notre civilisation". Reste la question de l’appréhension précise de la menace et des moyens de lutter contre elle. Vient-elle seulement d’un islam radical très minoritaire, ou est-elle plus large, associée à l’émergence, comme à Molenbeek, d’une sorte de contre-société islamique marquée par le culte du hallal ? Comment lutter contre la pression sociale visant à inciter les personnes d’origine musulmane à s’intégrer dans cette contre-société, tout en respectant les droits du citoyen libre de manifester ses convictions religieuses dans l’espace public ? Le débat qui fait rage autour du voile islamique témoigne bien de la difficulté à concilier ces deux impératifs. Son port relève-t-il des droits de chaque individu, considéré comme n’agissant que pour son propre compte ? Ou est-il, et dans quelle mesure, l’étendard, porté par ses membres les plus convaincus, d’une communauté conquérante ? Difficile de savoir comment il convient d’agir à son égard sans répondre à une telle question.

Quid des nombreux Français qui ne sont pas instinctivement "convaincus" de la compatibilité de l'islam avec la République, mais qui n'ont pour autant aucune velléité de "guerre civile" ? Finalement, par cette opposition binaire, Alain Juppé ne risque-t-il pas de nourrir malgré lui les tensions déjà très sensibles sur ce sujet ?

La meilleure manière de convaincre les Français que l’islam est compatible avec la République est de faire en sorte que ce qui, dans leur quotidien ou dans les faits que rapportent les médias, suggère le contraire soit aussi limité que possible. Je ne suis pas sûr que ce qu’un homme politique écrit sur son blog ait beaucoup d’impact sur l’opinion, par comparaison avec ce qu’elle connaît du monde. Il est sûr que ce qu'il se passe dans les pays où l’islam domine est globalement inquiétant. Pour que les Français soient vraiment rassurés, il faudrait que prenne corps un islam d’Occident qui admette pleinement la liberté de conscience, y compris le droit pour un musulman de se convertir à une autre religion, qui renonce à une vision par trop inégalitaire des rapports entre hommes et femmes, qui accepte que ses textes sacrés et d’abord le Coran soient, comme les textes juifs et chrétiens, l’objet d’une approche historico-critique. Il y a du chemin à faire.

Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/vers-guerre-civile-pourquoi-alternative-binaire-laquelle-alain-juppe-reduit-probleme-islam-en-france-pourrait-produire-effet-2732923.html#YMQtJ81tM1mwZdvx.99



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alain Juppé propose de supprimer des passages du coran   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alain Juppé propose de supprimer des passages du coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2008 : Alain Juppé promet qu'il ne sera jamais ministre tant qu'il sera maire de Bordeaux
» Alain Juppé et signes ostentatoires
» Alain Juppé
» Le blog d'Alain Juppé sur l'éducation
» Alain Juppé veut des enseignants plus présents dans les établissements, et mieux payés.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-