*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 ARTE, Documentaire percutant sur la Fin des Chrétiens d'Orient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10273
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: ARTE, Documentaire percutant sur la Fin des Chrétiens d'Orient   Mar 17 Mai 2016, 6:51 pm




Les Chrétiens d'Orient, sur place depuis le 1er siècle dans les Pays du Proche et Moyen Orient,

Sont entrain de disparaître, chassés de leur terres ancestrales ou tués par Daech, ou d'autres formes d'intolérances,

Le documentaire nous explique que ce n'est pas la première fois !



http://www.arte.tv/guide/fr/060824-000-A/la-fin-des-chretiens-d-orient

http://tinyurl.com/zykmys9



(liens à durée de vie limitée)



Revenir en haut Aller en bas
HOSANNA
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 08/08/2010
Masculin
Messages : 49807
Pays : france
R E L I G I O N : CHRETIEN

MessageSujet: Re: ARTE, Documentaire percutant sur la Fin des Chrétiens d'Orient   Mer 18 Mai 2016, 2:21 am

Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10273
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: ARTE, Documentaire percutant sur la Fin des Chrétiens d'Orient   Mer 18 Mai 2016, 3:43 am




Chrétiens d'Orient : la disparition en silence
Home FIGARO VOX Vox Monde
Par Patrick Karam
Mis à jour le 28/04/2016 à 15:28
Publié le 28/04/2016 à 13:53

FIGAROVOX/TRIBUNE - Mardi 26 avril, l'Etat islamique a dynamité le clocher d'une église de Mossoul. Pour Patrick Karam, qui revient de Syrie, d'Irak et du Liban, se montre pessimiste sur la chance de survie des chrétiens en Orient.

Patrick Karam, est Président de la Coordination des Chrétiens d'Orient en Danger.

La CHREDO a effectué un voyage au Liban, en Syrie et en irak du 16 au 21 avril.

La dernière provocation de l'Etat islamique qui a dynamité l'église de Notre-Dame-de-l'Heure à Mossoul résonne comme un ultime avertissement pour les Chrétiens: leur disparition est programmée sur les terres qu'ils occupent depuis deux millénaires. La mission d'études et d'évaluation de la situation des Chrétiens d'Orient que la Coordination des Chrétiens d'Orient en Danger (CHREDO) a mené en Orient est pessimiste sur leur chance de survie à long terme, notamment en Irak.

Dans le passé, la coexistence des Chrétiens avec les populations musulmanes s'était faite de manière plutôt harmonieuse, avec quelques aléas suivant les périodes. Dans certains pays, on pouvait même parler d'un âge d'or puisque jusqu'à la fin du siècle dernier, au Liban, en Irak, en Jordanie, en Syrie, en Egypte, les chrétiens ne subissaient ni pression, ni intimidation d'ordre religieux de la part des régimes ou des gouvernements en place.

Aujourd'hui, même si ce n'est pas une spécificité, car d'autres minorités ont pu faire l'objet de persécutions comme la communauté yézidie en Irak, la situation des Chrétiens s'est détériorée dans nombre de pays, notamment en Irak et en Syrie.

Irak: vers la fin de la présence chrétienne?

En Irak, les statistiques de 1977 comptabilisaient plus de 2 millions de chrétiens. Ils étaient 1,25 millions en 1987, mais seulement 400 000 à 500 000 avant la prise de Moussoul par les islamistes.

L'irruption de Daech dans la plaine de Ninive, bastion historique des chrétiens, est un tournant qui va précipiter les familles de réfugiés yézidis et chrétiens sur les routes, principalement vers le Kurdistan. Même s'ils y jouissent d'une liberté de culte et d'une relative protection, les quelque 350 000 à 450 000 chrétiens qui restent encore ont désormais tourné la page de l'Irak et n'aspirent plus qu'au départ.

L'instabilité politique à Bagdad, les tensions avec le Kurdistan qui réclame désormais l'indépendance malgré ses 1050 km de frontières avec Daech, l'interdiction de travailler qui leur est notifié, tout incite les réfugiés, informés des négociations de l'Europe et de la Turquie, à tenter leur chance pour rejoindre l'Europe.

L'instabilité politique à Bagdad, les tensions avec le Kurdistan qui réclame désormais l'indépendance malgré ses 1050 km de frontières avec Daech, l'interdiction de travailler qui leur est notifié, tout incite les réfugiés, informés des négociations de l'Europe et de la Turquie, à tenter leur chance pour rejoindre l'Europe. Des réseaux de passeurs tentent d'organiser leur départ et pour la première fois, il y a eu des morts résultant de passages par mer.

Une situation variable en Syrie

En Syrie, les chrétiens constituaient 32% de la population au début du XXème siècle. En 1980, leur proportion est divisée par deux, passant à 16.5%. Avant la crise actuelle, on estimait qu'ils représentaient entre 8 et 10% de la population, soit environ 1,8 millions à 2 millions de chrétiens.

Environ 450 000 chrétiens ont été forcés de quitter leurs maisons, pour fuir la mort, les enlèvements et les tentatives de conversion forcée. Il est impossible de connaître la répartition entre l'exil intérieur: à Tartous, Lattaquié, la vallée des chrétiens et la région de Damas d'une part et d'autre part l'exil extérieur: au Liban, en Jordanie, en Europe ou ailleurs.

Ce qui frappe en discutant avec les chrétiens, des patriarches aux réfugiés, c'est le soutien qu'ils accordent au régime syrien qu'ils jugent seul capable d'arrêter les islamistes et de les protéger. Tous disent que la popularité de Bachar Al-Assad a considérablement augmenté avec la crise. Et ils critiquent l'Occident, l'Europe et la France qui font preuve, selon eux, d'aveuglement.

Si certains reconnaissent le caractère autoritaire du régime, ils expliquent que la liberté religieuse qui existaient en Syrie permettait aux chrétiens de pratiquer leur rite en toute liberté. Ils disent que le statut de la femme était évolué, que les conversions étaient possibles et que chacun pouvait vivre suivant sa religion ou sa culture.

La guerre touche tous les Syriens, mais les chrétiens sont les plus vulnérables et subissent les plus lourdes pertes car ils ont choisi de ne pas être armés et ils paient le soutien supposé au régime.

Selon nos nombreux interlocuteurs, ce n'est pas seulement Daech qui réprime les chrétiens, mais toutes les fractions islamistes armées. Ils considèrent d'ailleurs que les groupes islamistes interchangeables peuvent changer d'appellation au gré des opportunités.

Le Liban danse sur un volcan

Il y a au Liban, 1,4 millions de réfugiés syriens, dont 58 000 clandestins non inscrits. Soit le tiers de la population libanaise.

Les réfugiés doivent s'enregistrer et payer tous les semestres une taxe. Ils ne peuvent pas travailler. Les réfugiés syriens sont éparpillés dans les villes et les villages sur tout le territoire libanais et habitent des appartements inoccupés, écoles, couvents... à l'exception du nord-est de la Bekaa dans le district de Ersal, où se concentrent 110 000 réfugiés. Les chrétiens constitueraient 10% des réfugiés.

Il y a 60 000 naissances de Syriens au Liban contre 45 000 pour les Libanais, ce qui pose le problème du déséquilibre démographique entre chrétiens et musulmans, entre sunnites et chiites, mais aussi entre Libanais et Syriens: il y aurait 1 élèves libanais contre 3 élèves syriens dans les écoles publiques.

L'Etat syrien ne reconnaît pas la présence des réfugiés sur le sol libanais et considère que les Syriens y vivent de manière irrégulière. Ils ne se sont pas enregistrés.

L'Etat syrien ne reconnaît pas la présence des réfugiés sur le sol libanais et considère que les Syriens y vivent de manière irrégulière. Ils ne se sont pas enregistrés et outre le problème de leur réintégration en Syrie, les enfants sont aujourd'hui, en droit, des apatrides, n'ayant ni nationalité syrienne, ni nationalité libanaise.

De nombreux responsables libanais plaident pour que les réfugiés rentrent dans les zones syriennes sécurisées et refusent le concept de «retour volontaire» que veut imposer la communauté internationale.

Les Libanais remarquent que la sociologie des réfugiés dans les camps reflètent les lignes de fractures partisanes en Syrie, des pro et des anti régimes syriens, des islamistes... et pointent le risque d'une coordination entre les réfugiés et les islamistes de l'extérieur en cas de conflit comme ce fut le cas à Ersal au Liban en 2013, lorsque des réfugiés sortis des camps s'en sont pris aux soldats libanais. On craint aussi la radicalisation dans les camps palestiniens.

Mais la décision de retour est difficile, en particulier pour les chrétiens. De nombreux réfugiés, aussi bien en

L'aide internationale doit aussi pouvoir les concerner dans les villes et villages d'origine où ils vivent et pas seulement dans les camps au Liban, en Turquie et en Jordanie.

Syrie, en Irak, qu'au Liban, disent qu'ils ont été dénoncés par certains voisins musulmans sunnites car les agresseurs ne pouvaient pas les identifier sans leurs aides. Ils ne s'imaginent pas revivre à côté de voisins qui les ont trahis.

Par ailleurs, les maisons et les villages sont endommagés, voire détruits. Dans la région du Mont Shingal libérée en décembre 2014 et la ville martyre des yézidis, Sinjar, reprise le 13 novembre 2015 par les forces kurdes, 90% des maisons yézidies ont été détruites. Et même lorsque les territoires sont libérés et sécurisés, comme en Syrie, il leur est difficile de revenir comme à Maaloula libérée le 14 avril 2014 où une petite moitié d'habitants est revenue.

Si on veut maintenir les habitants sur place, l'aide internationale doit aussi pouvoir les concerner dans les villes et villages d'origine où ils vivent et pas seulement dans les camps au Liban, en Turquie et en Jordanie.

Tous les responsables politiques et religieux alertent sur l'exode des cerveaux et de la jeunesse qui appauvrissent les pays d'origine et les laissent exangue de leur élite. Ils demandent à l'Occident de faire preuve de responsabilité et de s'abstenir de toute communication qui pourrait être interprétée comme un appel d'air par des personnes qui veulent fuir la guerre et la misère et n'hésitent pas à mettre leur vie en péril entre les mains de réseaux mafieux de passeurs. Ces pays, vidés de leurs élites et de leurs jeunesses, pourraient devenir de véritable poudrière. Et le départ des derniers chrétiens, qui laisserait face à face sunnite et chiite, signerait la fin du dialogue fécond entre l'Occident et l'Orient.



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10273
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: ARTE, Documentaire percutant sur la Fin des Chrétiens d'Orient   Mer 18 Mai 2016, 7:17 pm




http://www.arte.tv/guide/fr/060824-000-A/la-fin-des-chretiens-d-orient


Vers le milieu du Reportage, un dignitaire religieux Copte s'adresse à nous, occidentaux, pour nous déclarer la chose suivante,

Vous autres occidentaux, concernant les Droits de l'Homme en général, vous n'êtes plus du tout crédibles pour la raison suivante,

Lorsque des massacres de Chrétiens sont perpétués au Nigéria, ou encore des massacres et persécutions de Chrétiens et Yézidis en Syrie et Irak,

Cela n'intéresse ni vos dirigeants, ni vos opinions publiques qui détournent pudiquement le regard,

Mais lorsqu'un attentat vise Charlie Hebdo, alors là, ça met un million de personne dans la rue...
scratch
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10273
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: ARTE, Documentaire percutant sur la Fin des Chrétiens d'Orient   Jeu 26 Mai 2016, 6:50 pm







Pour ceux qui veulent les aider,


Fondée en 1856 par des laïcs, professeurs en Sorbonne, l’Œuvre d’Orient est une association française entièrement consacrée à l’aide aux chrétiens d’Orient. Œuvre d’Église, elle est placée sous la protection de l’Archevêque de Paris.

Grâce à ses 70 000 donateurs, elle soutient l’action des évêques et des prêtres d’une douzaine d’Églises orientales catholiques et de plus de 60 congrégations religieuses qui interviennent auprès de tous, sans considération d’appartenance religieuse.

L’Œuvre se concentre sur 3 missions -- éducation, soins et aide sociale, action pastorale -- dans 23 pays, notamment au Moyen-Orient. Son action s’inscrit dans la durée mais son organisation et ses contacts sur le terrain lui permettent une très grande réactivité en cas d’événements dramatiques.

Faire mieux connaître les chrétiens d’Orient, témoigner de leurs difficultés auprès de tous est également au cœur de ses missions. Son rôle est essentiel dans ces régions du monde où les chrétiens sont souvent considérés comme des « citoyens de seconde classe ».





http://www.oeuvre-orient.fr/site-web/lassociation/nos-missions/?gclid=COLpi6TH-cwCFYEy0wod43UHFQ





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10273
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: ARTE, Documentaire percutant sur la Fin des Chrétiens d'Orient   Lun 30 Mai 2016, 8:34 pm






http://www.arte.tv/guide/fr/060824-000-A/la-fin-des-chretiens-d-orient


Le Documentaire repasse demain 1er Juin sur ARTE à 8H55,

Pour ceux qui veulent le voir sur écran télé, ou l'enregistrer !


Et pour ceux qui voudraient aider les Eglises en détresse, voici un autre lien,


http://www.aed-france.org/










Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10273
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: ARTE, Documentaire percutant sur la Fin des Chrétiens d'Orient   Jeu 30 Juin 2016, 6:57 pm




Pour ceux qui l'auraient raté,

Le Documentaire est maintenant sur YouTube,









Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10273
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: ARTE, Documentaire percutant sur la Fin des Chrétiens d'Orient   Lun 25 Juil 2016, 6:41 pm





Le Documentaire a apparemment changé d'adresse,

Voici la nouvelle !




Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10273
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: ARTE, Documentaire percutant sur la Fin des Chrétiens d'Orient   Sam 27 Aoû 2016, 7:50 pm



FIGARO VOX
Vox Monde

Chrétiens d'Orient : la tragédie des derniers oubliés de l'histoire
Par Patrick Karam
Publié le 15/08/2016 à 10:21


FIGAROVOX/ANALYSE -En cette fête de l'Assomption, Patrick Karam rappelle que la survie des Chrétiens d'Orient est désormais compromise en ce début de XXIe siècle par l'émergence en Syrie et en Irak de mouvements jihadistes.

Patrick Karam est docteur en science politique, président de la Coordination des Chrétiens d'Orient en Danger (CHREDO), vice-président du conseil régional d'Ile-de-France

En cette fête de l'Assomption, au son des clochers de nos églises répondent encore les cloches des églises d'orient. Mais cet écho s'affaiblit, se désespère et son étouffement fait craindre son prochain effacement.

Le XXème siècle avait vu l'érosion progressive mais irrésistible de la présence des derniers Chrétiens qui atteignaient encore dans les années 50 entre 15 et 20% des populations d'Orient pour ne plus représenter que 3 ou 4% à la fin du siècle. Le début du troisième millénaire va-t-il signer leur disparition sur les terres qui ont vu naître et se développer le christianisme?

Leur situation avait certes connu depuis l'aube de l'islam des périodes compliquées mais les Chrétiens étaient toujours parvenus à survivre et à s'accommoder des différents régimes, à défaut de pouvoir bénéficier d'un traitement égalitaire. Leur présence n'avait finalement jamais été menacée avant la fin du 19 ème siècle avec le massacre des Chrétiens de Damas en 1860 ou encore au début du 20 ème siècle avec le génocide des Arméniens et des Assyriens par l'Empire Ottoman en 1915.

Leur survie est désormais compromise en ce début du 21 éme siècle par l'émergence en Syrie et en Irak de mouvements jihadistes qui remettent en question les équilibres politiques et religieux et le pacte tacite qui avaient jusque-là assuré une certaine stabilité de la présence chrétienne

Pour la première fois, les chrétiens qui se sentent étrangers dans leur propre pays émigrent massivement et ceux qui restent envisagent désormais l'exil comme la seule condition de leur survie. Leur départ précède celui d'une élite musulmane craignant le fanatisme totalitaire qui ne manquera pas de les prendre également pour cible.

Des siècles d'histoire et de civilisation peuvent-ils ainsi s'effacer sans que cela suscite l'indignation de leurs co-réligionnaires occidentaux et émoi de leur compatriotes arabo-musulmans?


Les Chrétiens sont persécutés uniquement parce qu'ils sont chrétiens, parce qu'on les assimile à l'Occident, et que l'on veut faire disparaître les racines chrétiennes de ces pays.

Lorsque les Chrétiens ont commencé à être persécutés à la fin du dernier siècle, leurs filles enlevées, converties et mariées de force, leurs églises détruites, l'Occident a préféré relativiser leur situation afin de ne pas compromettre les relations qui la lient avec le monde arabe. Leur situation n'avait guère soulevé d'émotion et d'indignation, les laissant seuls face au rouleau compresseur de l'intolérance de ceux qui en Orient ambitionnent de limiter la réalité arabe à la religion musulmane, surtout dans les pays où les chrétiens n'existent pas ou plus et où l'Etat s'est forgé une identité confondant population et religion.

Les violences n'ont plus jamais cessé. Elles sont allés crescendo. Les persécutions dont ils sont victimes ramènent au siècle dernier, au génocide de 1915. Les chrétiens avec les descendants des survivants Arméniens et des Assyriens qui ont fui en Syrie et en Irak revivent les mêmes souffrances. Et l'Europe a détourné le regard. Elle les a laissés seuls face à la barbarie et à la montée des intolérances.

Villages rasés, massacres collectifs, meurtres de religieux et de civils (femmes, enfants, vieillards), viols, enlèvements, persécutions à grande échelle, conversions forcées, églises incendiées, monastères et écoles détruites, les Chrétiens d'Orient vivent aujourd'hui dans l'angoisse du lendemain, dans la peur et la souffrance quotidiennes.

L'épuration religieuse massive et silencieuse qui était en cours en Orient, a laissé la place à une stratégie de la terreur qui vise ouvertement à éliminer toute présence chrétienne, toute identité multiple, tout souvenir du christianisme et de son rôle historique dans la construction de ces peuples et de ces Etats. Elle vise en fait à rendre cet espace géopolitique hostile et impénétrable à l'Occident.

Pourtant, l'Europe continue à minimiser leur situation en la comparant aux autres communautés qui subissent eux aussi, c'est vrai, la guerre et la terreur, alors même que les situations ne sont pas comparables.

Les Chrétiens sont persécutés uniquement parce qu'ils sont chrétiens, parce qu'on les assimile à l'Occident, et que l'on veut faire disparaître les racines chrétiennes de ces pays.

A la différence des autres communautés, les Chrétiens d'Orient n'ont pas de territoire sanctuaire où ils pourraient se réfugier, ils n'ont pas d'armée pour les défendre, ils n'ont pas de partis politiques pour porter leurs intérêts (sauf au Liban), et ils n'ont pas non plus de protecteurs internationaux.

Les chiites sont défendus par l'Iran. Ils ont un sanctuaire où ils peuvent se réfugier et une armée pour les protéger. Les Etats du Golfe portent à bout de bras les sunnites, les financent et les arment. Les Kurdes ont leur territoire, une armée puissante et ils peuvent aussi compter sur l'Occident.

Mais qui défend les chrétiens d'Orient? Personne en vérité. Pas plus les Arabes que les Occidentaux.

Les Arabes, ruminant les défaites subis face à différents ennemis historiques, incapables depuis la fin de l'ère Nasser de porter un projet d'unité qui dépasserait les particularismes religieux, se sentent désormais relégués, déclassés, à la traîne de l'histoire et cette frustration de ne pas pouvoir jouer un rôle à la mesure de leur passé lointain, pousse à la recherche d'une dignité à travers une unité religieuse qui rassemblerait au delà des particularismes ethniques.

Dans ce schéma excluant, les chrétiens, premiers militants de la cause arabe, n'ont pas leur place et le silence des pays et des populations arabo-musulmans, eux qui sont pourtant prompts à se mobiliser pour d'autres causes, pour d'autres populations, pourvu qu'elles soient musulmanes. est un signal que la brisure s'opère.

Les musulmans devraient pourtant se rappeler ce qu'ils doivent aux Chrétiens, grâce à qui l'islam des premiers temps a pu survivre et se développer. Que serait devenue cette religion sans le Négus de l'Abyssinie chrétienne qui a accueilli et protégé les premiers musulmans qui fuyaient la tyrannie? Ils doivent comprendre qu'ils sont les premiers responsables de la survie de leurs derniers Chrétiens avec qui ils ont vécu pendant des siècles. Les Chrétiens d'Orient ont toujours représenté l'antidote de l'extrémisme ainsi qu'un vecteur de tolérance entre les communautés. Leur fin signerait l'effondrement intellectuel, moral et économique de leur pays et un renfermement mortifère qui précipiterait crises sociétales et montée de l'intolérance et de l'islamisme aux portes de l'Europe.


L'Occident paye son aveuglement. Il a fermé les yeux sur la persécution des chrétiens d'orient, qui sont, avec les femmes, les thermomètres de la poussée des fièvres qui se manifestent dans la région, et aujourd'hui c'est sa sécurité qui est menacée.

L'Occident, très réactif à condamner les violations des droits de l'homme partout dans le monde, est gêné d'afficher sa solidarité avec des populations qui portent depuis près de 2000 ans ses valeurs, des populations à qui il doit sa civilisation et son identité.

Au nom de ces hommes et de ces femmes persécutés parce qu'ils sont Chrétiens, la France, quant à elle, qui a une responsabilité particulière en Orient, aurait dû assumer sans complexe sa tradition, celle qui a commencé avec Saint Louis, celle qui ne craint pas d'afficher sa solidarité avec les peuples opprimés et les chrétiens d'Orient. Mais sa voix ne porte pas au-delà des protestations d'usage destinées uniquement à calmer son opinion publique révoltée par les souffrances de populations qui revendiquent une double filiation civisationnelle, avec l'Occident et avec le monde arabe.

Mais l'Occident, oublieux des populations qui portent ses propres valeurs, n'éprouve pas le besoin de se tourner vers le passé commun qui le relie à ces chrétiens attachés à leur religion et à leur identité. L'Europe, et la France en particulier, ne cherchent pas dans le passé des raisons de fierté car leur contribution au développement de l'humanité et leurs apports multiples les portent à se projeter dans un futur apaisé et dépassionné dans lequel la religion chrétienne aura été évacuée au nom notamment de l'apaisement avec les musulmans.

L'Occident paye son aveuglement. Il a fermé les yeux sur la persécution des chrétiens d'orient, qui sont, avec les femmes, les thermomètres de la poussée des fièvres qui se manifestent dans la région, et aujourd'hui c'est sa sécurité qui est menacée. Les milliers de Français et d'Européens qui rejoignent les organisations terroristes, les millions de réfugiés qui déferlent en Europe, la déstabilisation de tout l'Orient auraient pu être évités si la menace avait bien été prise en compte et entraîné une réaction à la hauteur des dangers.

Faute de considérer que les Chrétiens sont chez eux en Orient et de tout mettre en œuvre pour les aider à retourner sur les terres qui ont vu naître et grandir le christianisme, faute d'agir avec fermeté pour défendre leurs droits et exiger l'égalité de traitement avec les populations musulmanes, l'hémorragie se poursuivra.

Dans moins d'un demi-siècle, à l'exception de l'Égypte, les chrétiens trop peu nombreux seront incapables de se vivre en communauté et ils seront absorbés dans l'anonymat des villes qu'ils devront rejoindre après avoir abandonné des villages désormais désertifiés. Dans ces conditions, ils ne pourront pas préserver et afficher une identité particulière et devront se plier au dictat de la majorité conquérante. L'Orient se refermera sur une homogénéité religieuse et les atouts du pluralisme qui ont construit ces pays et ces civilisations seront désormais souvenir ancien. Il faut craindre alors que les cloches qui résonnent le 15 août pour honorer la vierge Marie, ne rencontrent plus d'écho en Orient. Elles sonneront sans doute le glas de la présence chrétienne sur ces terres historiques du christianisme.




Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10273
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: ARTE, Documentaire percutant sur la Fin des Chrétiens d'Orient   Jeu 22 Sep 2016, 7:42 pm




Cet écrivain vient au Mans parler du martyr des Chrétiens d'Orient
Le Mans - Publié le 13/09/2016 à 14:47


Jean-François Colosimo, spécialiste des chrétiens d’Orient, est jeudi soir au Mans. Il est l’auteur « Des hommes en trop ».

Jean-François Colosimo est essayiste, théologien, éditeur et enseignant français, auteur de plusieurs livres et films. Il est directeur général des éditions du Cerf.

Dans un interview publié sur notre site « États d’âme », il a répondu aux questions de Nicolas Kazarian (Institut de relations internationales et stratégiques (Iris).

« Les chrétiens d’Orient ne sont jamais à leur place. Ils sont partout, toujours, de quelque façon en trop. Ils gâchent l’image d’homogénéité que les dominants aimeraient pouvoir construire ou reconstruire d’eux-mêmes. Voyez la Terre Sainte : ils ne sont pas assez arabes pour les musulmans et trop arabes pour les Israéliens. Voyez la Turquie : ils sont Grecs ou Arméniens avant que d’être Turcs. Voyez le Liban qui fut un temps leur pays et qui ne l’est plus : ils se répartissent entre les deux alliances concurrentes menées pour l’une par les sunnites, pour l’autre par les chiites. Ainsi, on les considère immanquablement en décalage par rapport à l’identité présumée qu’on veut leur assigner et sont vite assimilés, à ce titre, à des ennemis de l’intérieur. »

Pratique - Jeudi 15 septembre à 20 h 30, maison Saint-Julien. « Les Hommes en trop, la malédiction des Chrétiens d’orient » est publié chez Fayard (2014).(1)




Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10273
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: ARTE, Documentaire percutant sur la Fin des Chrétiens d'Orient   Sam 13 Mai 2017, 6:15 pm





Émission spéciale : "Le drame des chrétiens d'Orient" : médias, influence numérique, softpower (deuxième partie).

07.05.2017

Emission audio de 50 mn,


   



Qui sont les chrétiens d’Orient ? De quelles minorités religieuses s’agit-il, tant elles sont nombreuses et diverses ? Cette émission ouvre le débat et tente de donner la parole, le plus possible, aux chrétiens d’Orient eux-mêmes.

Le pape Francois rencontre le pape Tawadros II, leader spirituel de l'Eglise Orthodoxe, le 28 avril 2017 au Caire• Crédits : Ciro FUSCO - AFP

Nous serons donc sur le terrain, à Beyrouth, avec les maronites du Liban, mais aussi avec le patriarche de Babylone, chaldéen en Irak. Nous sommes allés à la rencontre des chrétiens d’orient dans des associations comme la Fondation Adyan à Beyrouth, ou l'Ordre Equestre du Saint Sépulcre de Jérusalem, mais aussi « L’oeuvre d’Orient » ; dans leurs médias, leurs radios ; dans la culture et le « soft power » des chrétiens d’Orient (d’ailleurs une grande exposition inédite leur sera consacrée prochainement à l’Institut du Monde Arabe).

A Rome, enfin, nous rencontrerons les cardinaux qui soutiennent ou épaulent les chrétiens d’Orient depuis le Vatican – lorsqu’ils sont catholiques (car ne l’oublions, la majorité des Chrétiens d’Orient sont orthodoxes et non pas catholiques).

Bibliographie

Maronites, coptes, melkites, chaldéens… Pour vous y retrouver entre les différentes communautés chrétiennes du Moyen-Orient vous pouvez consulter cette page.

Le numéro 65 de la revue "Proche-Orient Chrétien".

Les chrétiens de France au service des chrétiens d'Orient, publication trimestrielle de l'Oeuvre d'Orient, janvier 2017

Chrétiens d'Orient, résister sur notre terre, Monseigneur Pascal Gollnisch, Cherche Midi.


Intervenants
• Jean-Marie Guénois : Rédacteur en chef au Figaro chargé des religions
• Henri Tincq : Journaliste
• Pascal Gollnisch : Directeur général de l'Oeuvre d'Orient
• Louis Raphaël Sako : patriarche des chaldéens...
• Jean-Louis Schlegel : sociologue des religions, philosophe, traducteur et éditeur au Seuil
• Jean-François Colosimo : éditeur, historien des religions
• Jack Lang : président de l'Institut du monde arabe



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ARTE, Documentaire percutant sur la Fin des Chrétiens d'Orient   

Revenir en haut Aller en bas
 

ARTE, Documentaire percutant sur la Fin des Chrétiens d'Orient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Soutien aux Chrétiens d'Orient le 14/11.2010 à Paris
» Pétition pour défendre les chrétiens d'Orient massacrés!
» «Entre Daech et les Chrétiens d'Orient, la RATP doit choisir»
» La fin des chrétiens d'Orient ?
» Les Duggar chrétiens fondamentalistes américains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: Les persécutions politico-religieuses :: Aide Eglise en Détresse-