*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Canada : un pont aérien pour sortir des milliers d’évacués dans l’Alberta, où les feux se propagent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3571
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Canada : un pont aérien pour sortir des milliers d’évacués dans l’Alberta, où les feux se propagent   Jeu 05 Mai 2016, 9:05 pm

Canada : un pont aérien pour sortir des milliers d’évacués dans l’Alberta, où les feux se propagent

La propagation des feux de forêt et de broussaille a jeté des dizaines de milliers de personnes cherchant refuge sur les routes de la province de l’Alberta, au Canada, jeudi 5 mai. Des secteurs entiers de Fort McMurray (Ouest) ont été ravagés, et la ville s’est vidée de ses habitants depuis presque quarante-huit heures.

L’incendie, que les pompiers ne parviennent pas à maîtriser depuis dimanche en raison de conditions météorologiques défavorables, a conduit trois autres municipalités plus au sud (Anzac, Gregoire Lake Estates et Fort McMurray First Nation), à également procéder à des évacuations en toute urgence dans la nuit de mercredi à jeudi.

Pont aérien

Un pont aérien d’une grande ampleur a été organisé jeudi pour sortir le plus vite possible une bonne partie des vingt-cinq mille personnes évacuées de Fort McMurray et maintenant coincées au nord de la ville, encerclée par des feux de forêt depuis trois jours. « Nous avons globalement vingt-cinq mille personnes d’évacuées au nord de la ville et notre priorité maintenant est de les déplacer vers le sud aussi vite que possible », a déclaré Rachel Notley, première ministre de l’Alberta, lors d’une conférence de presse télévisée.

Pour cela, le gouvernement de l’Alberta et les services de secours travaillent avec les compagnies pétrolières. Scott Long, directeur des services d’urgence de l’Alberta, a indiqué que le pont aérien devait dès jeudi après-midi permettre de « transférer huit mille évacués du nord au sud par les airs » grâce aux hélicoptères et avions des compagnies pétrolières et de l’armée.

Ces vingt-cinq mille personnes ont fui lundi vers le nord de Fort McMurray, agglomération de cent mille habitants, totalement évacuée depuis, quand le principal axe de circulation en direction du sud était fermé en raison des feux de forêt et de broussaille qui ravageaient toute la ceinture sud de la ville.

Ceux-ci doivent se préparer à ne pas revenir chez eux avant longtemps, a prévenu jeudi la première ministre de l’Alberta. « Il est évident que les dégâts causés [par les feux] sont conséquents » et il n’est « ni possible, ni responsable » de prévoir le retour des habitants. « Je vais être très directe (...) nous savons que ce ne sera pas une question de jours », a précisé Mme Notley.

49 foyers d’incendie, 7 hors de tout contrôle

Avec les changements de direction des vents, et les risques de déclenchement de nouveaux foyers plus au nord, les autorités craignent que ces populations évacuées ne soient prises en tenaille. Rachel Notley a expliqué que les autorités faisaient également tout ce qu’elles pouvaient « pour ouvrir les routes » et les sécuriser avec des pompiers mais aussi en installant des stations à essence mobiles pour « ramener ces populations déplacées vers le sud aussi vite que nous le pouvons ».

Au total, quarante-neuf foyers d’incendie étaient actifs dans toute la province, dont sept hors de tout contrôle, a indiqué Mme Notley. Avec le déploiement de renforts et l’arrivée de nouveaux matériels, ce sont environ onze cents pompiers qui luttent contre les incendies, assistés de vingt-deux avions bombardiers d’eau et de cent quarante-cinq hélicoptères.


Production de pétrole fortement réduite

Ces immenses feux de forêt ont aussi contraint les compagnies pétrolières à réduire leur production de plusieurs centaines de milliers de barils par jour, nombre de leurs employés figurant parmi les cent mille personnes évacuées de Fort McMurray. Plusieurs d’entre elles ont suspendu ou réduit considérablement leur production, tels les grands groupes canadiens Suncor ou Syncrude ou encore la filiale canadienne de Shell.

« Ce qui réduit la production, et pour une bonne raison, c’est que les employés ne sont pas là », a affirmé la première ministre de l’Alberta en résumant la situation. Les infrastructures pétrolières n’étant pas détruites, « l’industrie sera en bonne position pour reprendre sa production une fois que le feu sera maîtrisé », a-t-elle expliqué. « Il y a aura des impacts sur l’économie. »

Le gouvernement de la province de l’Alberta, d’une taille presque équivalente à celle de la France, a décrété l’état d’urgence, ce qui lui permet de coordonner les secours avec le gouvernement fédéral pour lutter contre les incendies, mais aussi de porter assistance aux quelque 100 000 personnes évacuées.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/05/05/canada-des-feux-ravagent-la-province-de-l-alberta_4914565_3244.html#hGqH8sr2MvTlDQVP.99
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3571
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Canada : un pont aérien pour sortir des milliers d’évacués dans l’Alberta, où les feux se propagent   Sam 07 Mai 2016, 8:14 am

Canada: progression des zones incendiées à Fort McMurray, les feux hors de contrôle

Les énormes feux, hors de tout contrôle, ont dévasté samedi des milliers d'hectares de forêts supplémentaires dans la région de Fort McMurray où les centaines de pompiers aidés d'importants moyens aériens protégeaient les infrastructures les plus sensibles.

"La situation reste imprévisible et dangereuse et c'est un feu énorme et dangereux hors de contrôle", a déclaré samedi le ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale.

"Les conditions sur le front des incendies restent extrêmes en raison de la faible humidité, des températures élevées et des vents", a indiqué la cellule de crise du gouvernement de l'Alberta.

"Si l'incendie continue de progresser à ce rythme, il pourrait doubler" samedi les superficies brûlées, a-t-il estimé.

En moins de 24 heures, 55.000 hectares de plus ont flambé, selon le dernier bilan du service des incendies, portant le total à 1.570 km2. Par comparaison, c'est l'équivalent de la superficie de Londres ou 15 fois celle de Paris qui a été réduit en cendres autour et dans la capitale du pétrole de l'Ouest canadien en Alberta.

A l'aube, les convois pour évacuer des milliers de personnes prises au piège dans une souricière à quelques dizaines de kilomètres au nord de Fort McMurray ont repris dans des conditions très difficiles, dans d'épais nuages de fumée.

A 06h00 locales (12h00 GMT), la police a rouvert l'autoroute 63 en direction du sud afin de poursuivre la gigantesque opération d'évacuation de ces personnes coincées dans des bases de vie de compagnies pétrolières où elles ont trouvé refuge en tout début de semaine, quand la route du nord était la seule issue possible.

Si 2.400 véhicules ont pu traverser Fort McMurray pour rejoindre à 400 km la capitale provinciale Edmonton, les feux encore à tout moment couper l'autoroute. Et des kilomètres de véhicules attendaient toujours patiemment leur tour pour s'extirper, enveloppés de fumées poussées par les vents.

Les policiers, masque sur le visage, ont formé des convois de seulement 25 véhicules --deux fois moins que la veille-- tant les risques étaient élevés pour les automobilistes avant d'arriver, 30 km au sud de la ville, au barrage routier de la police et où les nuages noirs de fumée laissent la place à un beau soleil dans un ciel azur.

- 'Dites nous où vous êtes' - Tout au long de la route, des centaines de véhicules sont abandonnés sur les bas-côtés, en panne d'essence ou accidentés. Leurs occupants avaient fui plus tôt dans la semaine vers Edmonton ou Calgary avec l'avancée des feux dans les quartiers en périphérie de Fort McMurray.

Selon la Première ministre de la province Rachel Notley, le centre de la ville a été épargné.

Avec l'aggravation de la situation, la société Syncrude a décidé samedi de fermer son site d'exploitation de sables bitumineux à 50km au nord de Fort McMurray en raison des fumées, mais "sans danger imminent d'incendie". D'autres compagnies pétrolières l'ont fait ces derniers jours.

Des avions gros porteurs C130 de l'armée ont été dépêchés pour évacuer un peu plus de 4.000 employés, un pont aérien prévu sur deux jours, selon Syncrude.

Dans une province déjà durement touchée depuis deux ans par la chute des cours du brut, ce nouvel arrêt va réduire un peu plus la production. Vendredi, l'expert pétrolier Matt Smith de la société de données ClipperData avait estimé "à un million de barils par jour le volume de production retiré du marché".

Les assureurs s'apprêtent également à payer d'énormes indemnités. La Banque de Montréal parle d'une facture d'environ 9 milliards de dollars canadiens (6 milliards d'euros), deux fois plus que le coût des inondations il y a trois ans qui avaient également touché l'Alberta.

"Dites-nous où vous êtes et qui vous êtes", a une nouvelle fois lancé Rachel Notley, aux quelque 100.000 évacués. Ceci afin de pouvoir rapidement leur allouer l'aide du gouvernement et d'évaluer les besoins sur le long terme.

Car pour les habitants de Fort McMurray, un retour à une vie normale dans leur ville n'est pas à ce stade prévisible.

http://actu.orange.fr/monde/canada-progression-des-zones-incendiees-a-fort-mcmurray-CNT000000ofnOm.html
Revenir en haut Aller en bas
 

Canada : un pont aérien pour sortir des milliers d’évacués dans l’Alberta, où les feux se propagent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Servir, sans demander rien pour soi !
» "Pour sortir de la jalousie : cultiver l’estime de soi"
» intercession pour sortir d'une dépression
» Verset du 24 Septembre/ « ..."N'emportez rien pour la route..."Lc 9, 1-6
» Tout un monde pour rien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-