*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Les éleveurs témoignent leur désarroi et leur colère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3610
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Les éleveurs témoignent leur désarroi et leur colère   Jeu 04 Fév 2016, 4:34 am

Les éleveurs témoignent leur désarroi et leur colère

Endettement, maigres revenus, désespérance et lassitude: les éleveurs témoignent de leur désarroi quand après une année de dur travail, le seul soulagement est d'avoir évité la faillite.

"Aujourd'hui je vends mon lait 270 euros/1.000 litres et mon coût de production est de 340. Ce n'est pas tenable... On met de plus en plus de temps à payer nos dettes de fournisseurs. La banque nous fait crédit. Mais le jour où elle dira stop, faudra-t-il qu'on vende une partie de nos terres ? Certains ont déjà mis leur maison en vente. On marche sur la tête", constate Ludovic Blain, producteur laitier à La Lande d'Airou (Manche).

Installé depuis 1999, il compte sur le salaire de son épouse qui travaille à l'extérieur. "Ca atténue un peu les choses mais pour les autres ça peut tourner au drame". Selon les Jeunes Agriculteurs, deux producteurs de lait se sont suicidés dernièrement dans le département.

A la diagonale de Ludovic, Vincent, éleveur de boeufs Charolais et de poulets de Bresse à Saint-Nizier-le-Bouchoux dans l'Ain, est installé depuis 2012 avec son père. "J'ai appris en août dernier que j'avais droit au RSA, 100 euros de complément, parce que je gagne moins de 500 par mois. J'étais gêné de demander", confie-t-il, le regard triste sous son béret.

"Je suis pas un assisté: avec ce que je produis je peux nourrir 80 foyers par an. En plus, je fais des produits de qualité. Alors c'est dur d'être ici, de voir mes copains qui font les 35 heures se plaindre.... moi c'est 70 heures par semaine". Des pouvoirs publics, il n'attend "rien", sinon une vraie politique encourageant la consommation de produits locaux "nés, élevés et abattus en France".

A 30 ans, Vincent n'a pas encore fondé de famille. Pourtant, pense-t-il, c'est sûrement "plus facile quand on est deux".

- "tout est pris sur les producteurs" -

Patrice Brachet, 57 ans, est en famille. Il s'est même installé en Gaec (groupement d'exploitation) avec femme et fils à Azerat, en Dordogne, pour produire 4.200 litres de lait/jour. "Depuis un mois on ne se paye plus, on vit sur nos économies": suite à la crise laitière de 2008-2009, il avait placé son exploitation en redressement judiciaire en 2013. "Nous avions souscrit un prêt de 500.000 euros pour que mon fils puisse s'installer. C'était la seule manière d'arrêter les huissiers qui nous harcelaient..." Reparti un temps sur des "prix corrects, on plonge à nouveau depuis 2015".

Il fait des économies sur tout, gratte sur la nourriture des vaches, les engrais... "Le problème, c'est le partage de la richesse. Les intermédiaires, la grande distribution qui gardent tout. Tout est pris sur les producteurs". Il note d'ailleurs "que le prix du lait n'a pas baissé dans les grandes surfaces".

"La grande distribution récupère toute la marge de notre activité", renchérit Valérie Imbert, éleveuse de bovins viande en Aveyron. "Toutes les productions sont touchées, la viande, le lait, les porcs... Nous sommes arrivés à un stade où, dans quelques mois, il n'y aura plus d'éleveurs en France", parie-t-elle, en rappelant "qu'un éleveur fait vivre sept personnes indirectement. Si cela se produit, on arrivera à un désert rural dans notre beau pays".

A 45 ans, Céline Ferlay s'est installée avec son époux en Gaec en 2007 dans la Drôme. Ils élèvent 50 vaches et 250 chèvres. "C'est catastrophique. On n'arrive pas à se projeter, c'est au jour le jour". Un de ses fils, 16 ans, veut reprendre l'exploitation et se forme déjà dans un centre d'apprentissage. Mais elle avoue douter de son avenir.

"D'habitude, on encourage ses enfants à reprendre son exploitation. Nous, on leur dit: +surtout pas! Faites autre chose+", tranche un éleveur de porcs de Pluzunet, au coeur du pays breton près de Lannion (Côtes d'Armor). Il n'a pas voulu donner son nom. Il se dit "endetté, comme les autres. Même les prêts à l'installation ne sont toujours pas remboursés vingt ans après. J'entends des mecs à 500 euros par mois pour 70 heures par semaine, d'autres qui ne peuvent même plus se payer du tout. C'est inadmissible. On n'est pas là pour dire à la fin de l'année: +j'ai pas fait faillite+" conclut-t-il.

http://actu.orange.fr/france/les-eleveurs-temoignent-leur-desarroi-et-leur-colere-afp_CNT000000jiObX.html
Revenir en haut Aller en bas
 

Les éleveurs témoignent leur désarroi et leur colère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je leur dédie pour leur belle vie de couple cette homélie(Pour Mirella)
» maman seule avec leur enfant
» Leçon sur leur leurs
» Qu'on leur donne de la brioche / Let them eat cake
» à vous les garçons ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-