*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 L'Adoration Eucharistique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11030
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: L'Adoration Eucharistique   Sam 26 Sep 2015, 7:45 pm

Adoration eucharistique






L'adoration eucharistique est une attitude de prière devant le Saint-Sacrement (l'eucharistie) au sein de l'Église catholique romaine et au sein de l'anglicanisme de tendance anglo-catholique. Selon la doctrine de l'Église catholique, le corps du Christ est réellement présent dans l'hostie consacrée lorsque celui-ci est exposé et adoré par les fidèles.

L'adoration peut se pratiquer à différents moments, et notamment lors de la prière eucharistique à chaque fois que la messe est célébrée. Il existe aussi des rites liturgiques propres pour l'adoration publique : le salut du Saint-Sacrement ou la procession de la Fête-Dieu. L'hostie consacrée est alors placée dans un ostensoir.

Dans certains lieux se déroule une adoration perpétuelle, c'est-à-dire que le Saint-Sacrement est exposé en permanence, tandis que les fidèles laïcs ou religieux se relaient auprès de lui. C'est par exemple le cas à la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre. Certains ordres religieux ont été fondés pour promouvoir cette pratique, qui est considérée comme un prolongement de la messe.


L'apparition des réserves eucharistiques


La reconnaissance de la présence réelle du Christ dans le pain consacré et la constitution de réserves eucharistiques remontent aux origines de l'Église. On pouvait ainsi apporter la communion aux malades, les évêques manifestaient leur unité en consommant le pain consacré par leurs confrères (coutume appelée fermentum) et les anachorètes conservaient le pain consacré dans leur cellule1. À partir du premier concile de Nicée, l'usage de la réserve eucharistique se répand aux monastères et aux églises1 : divers types de réceptacles seront utilisés (en forme de colombe, de tour, de boîte) ; ils seront placés en différents endroits : suspendus au-dessus de l'autel, placés au-dessous, dans une armoire latérale, une sacristie... avant que l'utilisation du tabernacle ne s'uniformise au moment de la Contre-Réforme (voir l'article tabernacle pour l'histoire de cette évolution)2.

Dès l'origine, les textes montrent que les espèces consacrées sont l'objet d'attentions spécifiques. Ainsi dans les écrits d'Hippolyte de Rome, il est demandé de faire preuve d'une vénération particulière pour le Sacrement. Il y a un important souci d'éviter les profanations.
Revenir en haut Aller en bas
Parole
.
.


Date d'inscription : 03/07/2013
Féminin
Messages : 407
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Dim 27 Sep 2015, 4:14 pm

oui cela s'apparente un peu à de l’idolâtrie pour certains. Ils vénèrent l'objet même alors que Christ est partout.
le corps du Christ est réellement présent dans l'hostie consacrée lorsque celui-ci est exposé et adoré par les fidèles.
C'est une invention humaine. A genoux, demandons à Christ si cette pratique lui plait.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
avatar

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Dim 27 Sep 2015, 4:30 pm

réponse de JESUS  :sur la nouvelle alliance
''...vous ferez cela en mémoire de moi .....''
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11030
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Dim 27 Sep 2015, 8:13 pm




@Parole a écrit:
oui cela s'apparente un peu à de l’idolâtrie  pour certains. Ils vénèrent l'objet même alors que Christ est partout.
le corps du Christ est réellement présent dans l'hostie consacrée lorsque celui-ci est exposé et adoré par les fidèles.
C'est une invention humaine. A genoux, demandons à Christ si cette pratique lui plait.


Cela permet au pratiquant de fixer son attention sur le CHRIST, la présence réelle dans l'hostie consacrée,

Ce n'est pas l'objet qui est adoré, mais JESUS !

Bien évidemment que CHRIST est partout,

Mais à l'occasion d'une Eucharistie ou d'une Adoration Eucharistique,

L'adoration se fait encore plus solennellement !





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11030
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Jeu 08 Oct 2015, 5:13 pm



Institution de la Fête-Dieu


L'apparition des édicules eucharistiques (ici à Saint-Martin de Courtrai) témoigne du développement de l'adoration eucharistique.
Une des causes du développement de la dévotion au Saint-Sacrement serait le débat théologique consécutif à l'hérésie de Bérenger de Tours qui niait la présence réelle du Christ dans l'Eucharistie au XIe siècle. À partir de Grégoire VII, les papes explicitent la doctrine de la transsubstantiation.

Le 11 septembre 1226 à Avignon, le roi Louis VIII de France demanda que le Saint-Sacrement fût exposé en chapelle pour célébrer et rendre grâce pour la victoire sur les Cathares. Devant l'afflux de fidèle, l'évêque décide de poursuivre l'adoration nuit et jour. L'initiative, confirmée par la papauté, se poursuit jusqu'en 1792.

Au cours du XIIIe siècle plusieurs figures de la chrétienté vont montrer une importante dévotion eucharistique, comme François et Claire d'Assise ou Thomas d'Aquin. En 1264, par la bulle Transiturus de hoc mundo, le pape Urbain IV établit une nouvelle solennité, la Fête-Dieu, à l'instigation des mystiques liégeoises Julienne de Cornillon et Ève de Saint-Martin.

À partir du XIVe siècle, se répand dans les églises, depuis le nord de l'Europe, un élément architectural pleinement détaché, l'édicule eucharistique qui permet une sorte d’exposition permanente du Saint Sacrement devant les fidèles. C'est une construction monumentale en forme de tour au sommet de laquelle est exposée l’hostie consacrée, placée dans un vase transparent.




Revenir en haut Aller en bas
mick
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 10/11/2010
Féminin
Messages : 7737
Pays : canada
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Ven 09 Oct 2015, 12:25 am

Bonjour Ramosi

Est-ce que ce monument existe encore aujourd'hui ?

Faudra bien que je visite l'Europe avant que je devienne trop vieille Razz
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11030
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Ven 09 Oct 2015, 5:09 pm




@mick a écrit:
Bonjour Ramosi

Est-ce que ce monument existe encore aujourd'hui ?

Faudra bien que je visite l'Europe avant que je devienne trop vieille Razz



Bonjour Mick,


Il en existe un peu partout, et même aussi au Québec, très certainement.




Un exemple d'édicule du Sacrement : Saint-Martin de Courtrai.





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11030
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Mar 13 Oct 2015, 7:08 pm



Évolution de la dévotion

Pierre Julien Eymard.

En réaction aux doctrines protestantes sur l'eucharistie, le concile de Trente réaffirme solennellement la doctrine de la Présence réelle. Il souligne que le Christ est entièrement présent sous chacune des deux espèces. Le concile peut alors confirmer et promouvoir le culte de lâtrie rendu au Saint-Sacrement.

La dévotion des Quarante Heures, qui est une forme d'adoration continue, apparaît dans le diocèse de Milan au XVIe siècle. Elle est étendue en 1592 par Clément VIII au monde entier, par la constitution Graves et diuturnae. Elle est entièrement codifiée en 1731 et se répand progressivement dans toute l'Église. Des ordres cloîtrés apparaissent qui incluent dans leur règle l'adoration perpétuelle, voire font vœu solennel de la pratiquer.

Après quelques initiatives ponctuelles, l'adoration permanente pour les fidèles laïcs prend son essor au XIXe siècle, avec la fondation des premières associations et sociétés. Ainsi après la mise en place de l'adoration eucharistique de nuit à Tours en 1849 à l'instigation de Léon Dupont, cette pratique se répand dans toute la France. Une autre figure jour un rôle important dans le développement de la dévotion eucharistique : Pierre-Julien Eymard, fondateur d'ordres religieux centrés sur l'adoration du Saint-Sacrement.

Le pape Léon XIII accompagne la mise en place du congrès eucharistique international à partir de 1881, dont l'objectif est de lutter contre l'ignorance et l'indifférence religieuse par la promotion du renouvellement de la foi en la présence réelle. Ce pape publie également en 1902 l'encyclique Mirae Caritatis consacrée à la doctrine eucharistique. Au XXe siècle, les congrès eucharistiques prendront une dimension de plus en plus internationale et missionnaire.

Malgré la réaffirmation de la foi de l'Église concernant l'Eucharistie par le concile Vatican II et le pape Paul VI dans son encyclique Mysterium Fidei de 1965 ou dans son Credo de 1968, les formes de piété eucharistique et notamment l'adoration connaissent une relative désaffection dans les années 1970. Elles sont progressivement remises à l'honneur, souvent grâce à l'action des communautés nouvelles, comme la Communauté de l'Emmanuel qui y dédie un congrès annuel à Paray-le-Monial depuis 2006. Ce renouveau a également été encouragé par les papes Jean-Paul II et Benoît XVI qui ont dénoncé l'appauvrissement extrême de la compréhension du mystère eucharistique qui a « parfois contaminé le renouveau liturgique post-conciliaire ».





Revenir en haut Aller en bas
Parole
.
.


Date d'inscription : 03/07/2013
Féminin
Messages : 407
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Mer 14 Oct 2015, 5:51 am

Oui mais que te dit JESUS quand tu lui demandes s'il est présent dans l'objet?
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11030
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Mer 14 Oct 2015, 6:26 pm





@Parole a écrit:
Oui mais que te dit JESUS quand tu lui demandes s'il est présent dans l'objet?




Il me dit qu'il est présent chez tous ceux qui acceptent de le recevoir,

Et aussi bien évidemment, chez ceux qui ne sont pas Catholiques,

Mais qu'il est aussi présent dans l'Hostie exposée,

Pour peu qu'elle ait été consacrée avec Foi et sincérité !
Revenir en haut Aller en bas
HOSANNA
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 08/08/2010
Masculin
Messages : 50785
Pays : france
R E L I G I O N : CHRETIEN

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Jeu 15 Oct 2015, 12:26 am

@Parole a écrit:
Oui mais que te dit JESUS quand tu lui demandes s'il est présent dans l'objet?
Sans partis pris,si on considère que Christ est présent au milieu de 2 ou 3 assemblés en son Nom,pourquoi ne pourrait 'IL pas ètre Présent dans le pain représentant son Corps..?
Qu'il te soit fait selon ta foi
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11030
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Ven 30 Oct 2015, 10:34 pm




Les pratiques


Le rite de l'encensement lors d'un salut du Saint-Sacrement.
Certains gestes et rites particuliers se retrouvent dans la plupart des cérémonies d'adoration. Ainsi la génuflexion est l'un des signes de l'adoration eucharistique. L'encens symbolise la prière des fidèles qui monte vers le ciel. Les cierges placés de part et d'autre de l'ostensoir manifestent que pour les croyants, le Christ est la « lumière du monde ».

Quelques prières et hymnes dédiées à l'Eucharistie sont particulièrement employées pour accompagner l'adoration : il en est ainsi de Ave Verum Corpus, Âme du Christ, Adoro Te devote, Lauda Sion, Panis Angelicus, O Salutaris Hostia et Tantum Ergo (qui est une partie du Pange lingua).

Adoration au cours de la messe

La messe elle-même est le plus grand acte d'adoration de l'Église. La partie la plus importante est la prière eucharistique, au cours de laquelle, avec les paroles de consécration, se produit la transsubstantiation. Il est en outre recommandé aux fidèles de se maintenir en prière d'action de grâce soit juste après la communion, soit après la fin de la messe, pour remercier Dieu de s'être donné à eux en personne. Plusieurs prières d'actions de grâce classiques sont notamment proposées, comme Âme du Christ.

Les autres formes d'adoration eucharistique sont toujours à comprendre en liaison avec la messe et le sacrement de l'Eucharistie : l'adoration eucharistique n'est en effet rien d'autre que le développement explicite de la célébration eucharistique.



Revenir en haut Aller en bas
Parole
.
.


Date d'inscription : 03/07/2013
Féminin
Messages : 407
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Lun 02 Nov 2015, 6:03 pm





C'est trop de rituels pour moi. ça jure avec la simplicité de l’Évangile. JESUS sur la montagne, JESUS dans les champs....Pour moi le culte c'est simplicité et spontanéité (guidé par l'Esprit). JESUS a guéri de multiples façons et à chaque fois je pense que c'est son Père qui lui a indiqué comment faire. Sommes nous guidés par l'Esprit pour notre culte à Dieu ou sommes nous mus par la tradition. Est-ce que nous adorons en esprit et en vérité?



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11030
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Lun 02 Nov 2015, 7:45 pm





@Parole a écrit:


C'est trop de rituels pour moi. ça jure avec la simplicité de l’Évangile. JESUS sur la montagne, JESUS dans les champs....Pour moi le culte c'est simplicité et spontanéité (guidé par l'Esprit). JESUS a guéri de multiples façons et à chaque fois je pense que c'est son Père qui lui a indiqué comment faire. Sommes nous guidés par l'Esprit pour notre culte à Dieu ou sommes nous mus par la tradition. Est-ce que nous adorons en esprit et en vérité?



Chacun a ses propres traditions,

Il faut aussi savoir accepter celles des autres en cherchant à les comprendre,

C'est aussi cela l'esprit des Evangiles !






Revenir en haut Aller en bas
Starheater
.
.


Date d'inscription : 04/09/2015
Masculin
Messages : 255
Pays : Canada
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Mar 03 Nov 2015, 10:35 am

@Parole a écrit:
oui cela s'apparente un peu à de l’idolâtrie  pour certains. Ils vénèrent l'objet même alors que Christ est partout.
le corps du Christ est réellement présent dans l'hostie consacrée lorsque celui-ci est exposé et adoré par les fidèles.
C'est une invention humaine. A genoux, demandons à Christ si cette pratique lui plait.


Je croyais avoir tout vu tout entendu, mais là je dois dire que cela me dépasse, je lis, et j'ai à peine à croire ce que je lis. Mes amis, le Christ n'est pas partout, il n'y a aucune référence à cela dans la Bible, ça serait plutôt le contraire. N'est-il pas dit que Dieu est dans le Saint des Saints, alors comment pourrait-il être dans l'air, dans l'espace? Ne savez-vous pas que si Dieu viendrait dans notre Univers, celui-ci serait instantanément détruit. Un Ange de Dieu descendit sur le Sinaï, et tout les roche furent brûlé au dernier degré, cette roche s'éffrite comme de la mie de pain sèche. Le Christ n'est pas non plus dans l'hostie, pas même l'Esprit Saint. C'est dans l'homme que l'Esprit Saint se trouve, et non de la matière que les homme ont fait. Est-ce que l'hostie est Vivante? Non. Alors pourquoi l'Esprit Saint s'y trouverait, ça n'a aucun sens. Je ne peux pas croire que vous êtes à ce point mal instruit, n'êtes-vous pas des Catholiques de souche, ceux-ci connaissent la Bible
Qu'est ce que je crois, c'est que vous lancé le débat de cette manière pour voir comment sont nos connaissances, pour moi, il n'y a pas d'autre raison que celle-ci, c'est impossible que vous soyez ignorant à ce point, complètement impossible.

Starheater
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
HOSANNA
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 08/08/2010
Masculin
Messages : 50785
Pays : france
R E L I G I O N : CHRETIEN

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Mar 03 Nov 2015, 2:30 pm

Matthieu
18.20
Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux.


Après..
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
avatar

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Mar 03 Nov 2015, 6:01 pm

@Starheater a écrit:
@Parole a écrit:
oui cela s'apparente un peu à de l’idolâtrie  pour certains. Ils vénèrent l'objet même alors que Christ est partout.
le corps du Christ est réellement présent dans l'hostie consacrée lorsque celui-ci est exposé et adoré par les fidèles.
C'est une invention humaine. A genoux, demandons à Christ si cette pratique lui plait.


Je croyais avoir tout vu tout entendu, mais là je dois dire que cela me dépasse, je lis, et j'ai à peine à croire ce que je lis. Mes amis, le Christ n'est pas partout, il n'y a aucune référence à cela dans la Bible, ça serait plutôt le contraire. N'est-il pas dit que Dieu est dans le Saint des Saints, alors comment pourrait-il être dans l'air, dans l'espace? Ne savez-vous pas que si Dieu viendrait dans notre Univers, celui-ci serait instantanément détruit. Un Ange de Dieu descendit sur le Sinaï, et tout les roche furent brûlé au dernier degré, cette roche s'éffrite comme de la mie de pain sèche. Le Christ n'est pas non plus dans l'hostie, pas même l'Esprit Saint. C'est dans l'homme que l'Esprit Saint se trouve, et non de la matière que les homme ont fait. Est-ce que l'hostie est Vivante? Non. Alors pourquoi l'Esprit Saint s'y trouverait, ça n'a aucun sens. Je ne peux pas croire que vous êtes à ce point mal instruit, n'êtes-vous pas des Catholiques de souche, ceux-ci connaissent la Bible
Qu'est ce que je crois, c'est que vous lancé le débat de cette manière pour voir comment sont nos connaissances, pour moi, il n'y a pas d'autre raison que celle-ci, c'est impossible que vous soyez ignorant à ce point, complètement impossible.

Starheater
Je pense sérieusement en premier , que tu devrais relire l'institution de la Nouvelle Alliance ! Que veux tu ,les chrétiens crois a ce que le Seigneur dis _ tel est notre foi .Donc pour nous ,lorsque IL dis :''Ceci est mon corps etc.....''ont le crois sur parole ....
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Parole
.
.


Date d'inscription : 03/07/2013
Féminin
Messages : 407
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Ven 06 Nov 2015, 9:42 pm

" Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde"
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11030
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Lun 16 Nov 2015, 7:23 pm




Adoration publique

L'office du Jeudi Saint prévoit une veillée d'adoration dans la continuité de la messe. Le Saint-Sacrement est amené en procession dans un lieu appelé "reposoir". La tradition est de suivre la procession avec des cierges allumés, en chantant lhymne du Pange lingua. Une veillée silencieuse devant le Saint-Sacrement se poursuit jusqu'à minuit, en mémoire de la veillée de prière du Christ à Gethsémani. Dans l'église, les ornements sont ôtés, les cloches restent silencieuses, les tabernacles restent ouverts et vides jusqu'à la célébration de la vigile pascale10.

Un office liturgique spécifique, le salut du Saint-Sacrement, permet l'adoration de l'hostie déjà consacrée. Celle-ci est d'abord exposée, c'est-à-dire placée dans un ostensoir posé sur l'autel par le prêtre qui préside. Ce dernier est en général vêtu d'une chape recouverte d'un voile huméral à l'aide duquel il manipule le Saint-Sacrement. Le Saint-Sacrement est ensuite encensé, puis, après une prière, vient un temps d'adoration silencieuse. Les fidèles sont enfin bénis par JESUS-hostie quand le prêtre trace un large signe de croix au-dessus d'eux avec l'ostensoir. Des paroles rituelles et des hymnes (notamment le Tantum Ergo) accompagnent la cérémonie.


Lors de la Fête-Dieu (dont le nom officiel est « Solennité du corps et du sang du Christ »), est particulièrement commémorée l'institution du sacrement de l'Eucharistie. Dans certains pays, le Saint-Sacrement est amené en procession solennelle à travers la ville, parfois avec la participation des autorités civiles. Pendant le parcours, l'ostensoir est placé sous un dais ou un ombrellino. Pour rendre le cortège plus solennel, peuvent être prévues des bannières de procession, des tapis de fleurs le long du chemin, voire quelquefois des arcs de triomphe floraux. Le Saint-Sacrement est amené jusqu'à son reposoir où ont lieu l'office du salut et de la bénédiction.


Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11030
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Sam 28 Nov 2015, 8:01 pm




Les relais d'adorateurs,

Les Quarante heures, constituent la première officialisation d'une « chaîne ininterrompue de prière » devant le Saint-Sacrement. Une messe d'exposition et une messe de déposition du Saint-Sacrement en marquent le début et la fin. Dans l'intervalle, les fidèles se relaient devant le Saint-Sacrement qui reste exposé sur le maître-autel. Il est requis que deux personnes au moins soient présentes à tout moment. Le déroulement prévoit souvent également un relais entre différentes églises, le Saint-Sacrement étant déposé dans l'une au moment où il est exposé dans l'autre. La pratique est renouvelée avec une certaine fréquence, par exemple une fois par trimestre.

Le terme d'« adoration perpétuelle » est normalement réservé à une chaîne d'adoration véritablement ininterrompue, ni dans le cours de la journée (comprenant notamment l'adoration nocturne), ni dans le cours de l'année. Elle est pratiquée par certaines communautés religieuses, mais également par des paroisses dans lesquelles des fidèles laïcs s'engagent à être présent pour adorer le Saint-Sacrement, en général une heure par semaine à un créneau horaire dont la responsabilité leur est attribuée. Une chapelle est alors spécialement dédiée à cette pratique.

Dans plusieurs cas, une forme d'adoration plus restreinte dans le temps est mise en place : on parle alors plutôt d'« adoration prolongée », même si le terme d'« adoration perpétuelle » est parfois utilisé pour manifester que les différents lieux d'adoration dans le monde forment une seule et même adoration continue.




Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11030
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Dim 06 Déc 2015, 7:24 pm



Les rassemblements et congrès,


Depuis la fin du XIXe siècle, les congrès eucharistiques nationaux ou internationaux donnent l'occasion aux fidèles laïcs ou religieux de porter témoignage de la foi en la présence réelle du Christ dans l'eucharistie. Ces rassemblements proposent un renforcement de la catéchèse sur ce thème, de grandes messes en plein air et diverses pratiques de dévotion, dont la principale est l'adoration eucharistique.

L'adoration peut aussi être employée pour préparer ou accompagner le déroulement d'autres grands rassemblements. Ainsi pour préparer les Journées mondiales de la jeunesse 2008 à Sydney, les paroisses et les établissements scolaires catholiques ont été encouragés à proposer une catéchèse renforcée et une heure hebdomadaire d'adoration (the Holy Hour of Power).

Le sens de l'adoration pour l'Église catholique romaine.

Pour les catholiques, l'adoration est aussi appelée culte de lâtrie ; c'est la forme de culte la plus élevée, qui s'adresse directement au dieu trinitaire. Elle se distingue de la dulie, l'hyperdulie ou l'iconodulie, qui sont des manifestations de dévotion religieuse liées indirectement à Dieu.

S'unir à l'amour trinitaire par le Christ,

L'objectif commun de la célébration et de l'adoration de l'Eucharistie est de permettre au fidèle de s'approcher de l'amour de Dieu et d'y adhérer personnellement pour tendre à s'unir avec le Christ, entrant ainsi dans la dynamique de l'amour trinitaire13. L'adoration eucharistique en dehors de la messe prolonge et intensifie ce qui est réalisé durant la célébration liturgique elle-même. Elle vise plus particulièrement à entretenir une relation d'intime amitié avec le Christ. Voici par exemple la description qu'en donne Pierre-Julien Eymard :


« L'adoration eucharistique a pour objet la divine personne de notre Seigneur JESUS-Christ présent au Très Saint-Sacrement. Il y est vivant, il veut que nous lui parlions, il nous parlera. [...] Et ce colloque, qui s’établit entre l’âme et notre Seigneur, c’est la vraie méditation eucharistique, c’est l’adoration. [...] Heureuse l’âme qui sait trouver JESUS en l’Eucharistie, et en l’Eucharistie toutes choses... »

Benoît XVI, s'appuyant sur l'étymologie des mots grec (προσκύνησις, proskynesis) et latin (adoratio) désignant l'adoration, y voit simultanément une attitude de soumission et d'union au Christ, l'ami divin. C'est un geste de soumission, « la reconnaissance de Dieu comme notre vraie mesure, dont nous acceptons de suivre la règle, [...] même si, dans un premier temps, notre soif de liberté résiste à une telle perspective. » Et pourtant cette « soumission devient union, parce que celui auquel nous nous soumettons est Amour ». Ainsi, loin d'aliéner la liberté de l'homme ou de lui imposer des choses étrangères, elle « [le] libère à partir du plus profond de [son] être... ».

Dans sa démarche, l'adoration est parfois opposée à une autre pratique de dévotion, l'oraison silencieuse. Alors que cette dernière conduit à rechercher Dieu au plus intime de soi, l'adoration eucharistique est basée sur un face-à-face. Pourtant, par leurs effets, les deux pratiques se rejoignent, puisque l'adoration vise elle aussi l'union avec Dieu : « Dieu n'est plus seulement en face de nous, comme le Totalement Autre. Il est au-dedans de nous, et nous sommes en Lui. »

La théologie du corps, corpus catéchétique développé par le pape Jean-Paul II, montre que le don de soi dans le couple est un autre lieu de participation à l'amour trinitaire. Il déclare ainsi que le rapport sexuel chaste entre les époux chrétiens est comparable à l'adoration eucharistique.


Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11030
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Mar 15 Déc 2015, 6:21 pm



Le sens de l'adoration pour l'Église catholique romaine,

Pour les catholiques, l'adoration est aussi appelée culte de lâtrie ; c'est la forme de culte la plus élevée, qui s'adresse directement au dieu trinitaire. Elle se distingue de la dulie, l'hyperdulie ou l'iconodulie, qui sont des manifestations de dévotion religieuse liées indirectement à Dieu.

S'unir à l'amour trinitaire par le Christ,

L'objectif commun de la célébration et de l'adoration de l'Eucharistie est de permettre au fidèle de s'approcher de l'amour de Dieu et d'y adhérer personnellement pour tendre à s'unir avec le Christ, entrant ainsi dans la dynamique de l'amour trinitaire. L'adoration eucharistique en dehors de la messe prolonge et intensifie ce qui est réalisé durant la célébration liturgique elle-même. Elle vise plus particulièrement à entretenir une relation d'intime amitié avec le Christ. Voici par exemple la description qu'en donne Pierre-Julien Eymard :

« L'adoration eucharistique a pour objet la divine personne de notre Seigneur JESUS-Christ présent au Très Saint-Sacrement. Il y est vivant, il veut que nous lui parlions, il nous parlera. [...] Et ce colloque, qui s’établit entre l’âme et notre Seigneur, c’est la vraie méditation eucharistique, c’est l’adoration. [...] Heureuse l’âme qui sait trouver JESUS en l’Eucharistie, et en l’Eucharistie toutes choses... »

Benoît XVI, s'appuyant sur l'étymologie des mots grec (προσκύνησις, proskynesis) et latin (adoratio) désignant l'adoration, y voit simultanément une attitude de soumission et d'union au Christ, l'ami divin. C'est un geste de soumission, « la reconnaissance de Dieu comme notre vraie mesure, dont nous acceptons de suivre la règle, [...] même si, dans un premier temps, notre soif de liberté résiste à une telle perspective. » Et pourtant cette « soumission devient union, parce que celui auquel nous nous soumettons est Amour ». Ainsi, loin d'aliéner la liberté de l'homme ou de lui imposer des choses étrangères, elle « [le] libère à partir du plus profond de [son] être... ».

Dans sa démarche, l'adoration est parfois opposée à une autre pratique de dévotion, l'oraison silencieuse. Alors que cette dernière conduit à rechercher Dieu au plus intime de soi, l'adoration eucharistique est basée sur un face-à-face. Pourtant, par leurs effets, les deux pratiques se rejoignent, puisque l'adoration vise elle aussi l'union avec Dieu : « Dieu n'est plus seulement en face de nous, comme le Totalement Autre. Il est au-dedans de nous, et nous sommes en Lui. »

La théologie du corps, corpus catéchétique développé par le pape Jean-Paul II, montre que le don de soi dans le couple est un autre lieu de participation à l'amour trinitaire. Il déclare ainsi que le rapport sexuel chaste entre les époux chrétiens est comparable à l'adoration eucharistique.





Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3895
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Mar 15 Déc 2015, 10:08 pm

Brest. Ils prient 24 heures sur 24



Après Rennes, Vannes et Sainte-Anne-d'Auray, la paroisse du centre-ville de Brest est la quatrième en Bretagne à avoir lancé, mardi soir, l'adoration perpétuelle. Pour cette chaîne de prière ininterrompue, 24 heures sur 24, sept jours sur sept, plusieurs centaines de Brestois et d'habitants de l'agglomération vont se relayer, « comme dans un monastère, en pleine ville ». Et pour une durée indéterminée.

Dans la petite chapelle du Saint-Sacrement, règne un silence habité. À peine les bruits de la rue parviennent à traverser les vitraux, comme un murmure. Sur l'autel, une grande hostie, blanche, est exposée, éclairée par un spot et entourée de six bougies. Au sol, juste devant, une corbeille accueille « les intentions de prière » des uns ou des autres.

En ce mercredi matin, au fur et à mesure que la journée avance, deux, puis trois et jusqu'à huit personnes se retrouvent, toujours en silence, face au Saint-Sacrement. Les uns s'agenouillent, s'inclinent ; d'autres restent assis, librement. Certains, attirés par une démarche inédite dans la cité du Ponant, ne font que passer, s'arrêtent le temps d'un signe de croix et repartent. Depuis mardi soir et pour une durée indéterminée, « l'adoration perpétuelle » a pris ses quartiers dans l'église Saint-Louis.

Pour les non-initiés, le terme peut paraître abstrait. Concrètement, la paroisse catholique de Brest-Centre (qui regroupe les églises Saint-Louis, Saint-Martin, Saint-Michel et Saint-Luc) a lancé une chaîne de prière ininterrompue. Vingt-quatre heures sur 24, sept jours sur sept, par tranche d'une heure, des croyants vont se relayer face au « Saint-Sacrement » : cette simple hostie signifie « la présence réelle du Christ », explique le père Fabrice Douérin, prêtre coopérateur à Saint-Louis. « En France, une trentaine de villes l'ont déjà mise en place, poursuit-il. En Bretagne, nous sommes les quatrièmes et nous l'avons montée en quelques mois ».

Même en pleine nuit

À ce jour, 423 participants, habitants de Brest et de la métropole, ont répondu à l'appel. Techniquement, ils se sont engagés à « donner » une heure fixe par semaine, pour aller prier en silence dans une des chapelles de l'église.

Par exemple, Marine, 26 ans, a bloqué tous ses dimanches soir, de 19 h à 20 h, avec trois de ses amis. « On s'est dit que c'était plus sympa d'y aller ensemble, et si l'un de nous a un empêchement un dimanche, les deux autres assurent quand même une présence pendant le créneau horaire », explique la jeune femme.

Pour les créneaux de nuit, les adorateurs qui s'y sont collés ? ils sont environ 70 ? se retrouveront souvent seuls. Mais pas une tranche horaire n'a été délaissée. « J'ai été bluffé de voir que ceux qui ont répondu présent pour ces heures-là sont des jeunes actifs et pas forcément des retraités ou des insomniaques, se réjouit Fabrice Douérin. C'est vraiment un geste d'amour, un peu à l'image d'un parent qui va se lever pour son enfant en pleine nuit. Ça coûte mais c'est un geste fort. On sait aussi que le monde de la nuit est particulier. C'est parfois un monde de souffrance, de violences, où la solitude est encore plus forte. Ces personnes doivent savoir qu'il y a des gens qui prient pour elles et qui pensent à elles, en plein coeur de la ville ». Pour les périodes de vacances, une équipe de remplaçants a même été prévue.

Prier pour le monde


Car si cette prière est silencieuse et semble un peu aride, elle n'en est pas désincarnée pour autant. « Nous prions pour le monde, parce que nous croyons que la prière a de véritables effets », poursuit l'homme d'église. Une fois les premiers tours mis en place, chaque tranche horaire se verra confier une intention particulière : les prisonniers, les malades, les personnes isolées, les personnes en responsabilité... « Nous découvrirons les fruits de cette prière au fur et à mesure, mais on constate déjà qu'elle crée du lien entre tous ceux qui y participent, même s'ils ont des âges, des vies et des origines très variés. On souhaite aussi que l'adoration encourage l'action, qu'elle donne envie de se lancer dans l'aide concrète aux autres ».

De fait, cette démarche a été lancée le jour même où, à Rome, le pape François a lancé le « jubilé de la miséricorde » : une année spécialement consacrée à la réconciliation et à l'attention aux autres, notamment ceux qui en ont le plus besoin. « Finalement, on pourrait un peu comparer cette démarche à celle d'un monastère dans la ville, mais composé de laïcs », conclut le père Douérin.

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/brest/saint-louis-ils-prient-24-heures-sur-24-11-12-2015-10883780.php#zYCs14soCt0Rsl2v.99
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11030
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Sam 19 Déc 2015, 8:39 pm







L'adoration eucharistique est une prière, un dialogue intime avec JESUS réellement présent sous les apparences du pain consacré, le Saint-Sacrement. C'est un face à face avec le Christ. « Je l'avise et il m'avise » répondit simplement un paroissien du saint Curé d'Ars qui l'interrogeait sur ses nombreux et longs temps d'adoration. Que signifie adorer ? Comment adorer "en esprit et en vérité" ? Témoignages et éclairages avec le Père Grégoire de Maintenant, curé d'une paroisse qui vit l'adoration perpétuelle et soeur Delphine-Marie, religieuse de l'adoration réparatrice.
La Foi prise au Mot du 09/01/2011.








Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11030
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Mer 06 Jan 2016, 6:44 pm



L'adoration dans la vie de l'Église,

L'adoration eucharistique ne peut se concevoir comme un acte privé, même lorsqu'une personne se trouve seule devant le Saint-Sacrement dans le cadre d'un relais d'adorateurs. En effet, l'union à l'amour trinitaire passe par l'offrande de sa vie propre, la communion avec toute la communauté des croyants et la solidarité avec tout homme. C'est ainsi que l'adoration eucharistique manifeste l'impact du sacrement de l'eucharistie sur la vie de l'Église. Ce thème a notamment été développé dans l'encyclique Ecclesia de eucharistia du pape Jean-Paul II, qui souligne « L'adoration est d'une valeur inestimable dans la vie de l'Église. ».

À la suite de cette encyclique, les papes Jean-Paul II et Benoît XVI encourageront plusieurs fois l'ouverture de lieux d'adoration au moins dans les zones les plus peuplées, en maintenant le lien avec la célébration de l'eucharistie : « Il est vivement recommandé que [...] l’évêque diocésain désigne une église pour l’adoration perpétuelle, dans laquelle cependant la sainte messe sera célébrée fréquemment, en même, si possible, chaque jour... ».

La remise à l'honneur de l'adoration eucharistique est souvent citée parmi les outils de la nouvelle évangélisation. L'accent est en effet mis sur la nécessité d'ancrer cette démarche d'évangélisation sur une vie de prière riche, et de la centrer sur la figure du Christ.




Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11030
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: L'Adoration Eucharistique   Lun 18 Jan 2016, 7:19 pm



Adoration réparatrice et renouvellement spirituel

Mère Teresa a dit une phrase sur l'adoration : Si les gens passaient une heure par semaine en adoration eucharistique, l'avortement cesserait..

Qui plus est, l'adoration est une grande source de vocations. Elle est une source de renouvellement spirituel et d'évangélisation pour les fidèles et pour l'Église entière.

D'après le pape Benoit XVI, la cause principale de la crise post-conciliaire de 1968 à 1975 fut la réduction de l'importance accordée au culte eucharistique dans la liturgie. Il s'est alors produit un immense vide spirituel chez les fidèles. L'adoration eucharistique devient un axe pastoral important pour le renouveau de la vie paroissiale : « Combien est bienfaisante la redécouverte de l'adoration eucharistique par de nombreux chrétiens... L'humanité a grand besoin de redécouvrir ce sacrement, source de toute espérance! Remercions le Seigneur pour toutes les paroisses où à côté de la messe on éduque les fidèles à cette adoration ».

C'est ainsi que, comme remède spirituel au scandale des cas d'abus sexuels sur mineurs dans l'Église catholique et à leur gestion désastreuse par la hiérarchie épiscopale de ce pays, Benoît XVI appelle le pays à se purifier par la pénitence, et demande notamment la redécouverte du sacrement de pénitence et de réconciliation, de la prière fervente, et des temps d'adoration eucharistique.

Quelques encycliques et lettres apostoliques sur l'Eucharistie[modifier | modifier le code]
Ecclesia de Eucharistia : « L'Église vit de l'Eucharistie », 2003, Jean Paul II
Dominicae Cenae : « Le mystère et le culte de la sainte Eucharistie », 1980, Jean-Paul II, Voir la lettre encyclique
Mysterium Fidei : « La doctrine et le culte de la Sainte Eucharistie », 1965, Paul VI
Mirae Caritatis : « L'admirable trésor », 1902, Léon XIII, Voir l'encyclique en anglais
Sacramentum Caritatis : Le Sacrement de l'Amour, Benoît XVI, 2007 Exhortation Apostolique Post-synodale Sacramentum Caritatis




Revenir en haut Aller en bas
 

L'Adoration Eucharistique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Adoration eucharistique : temoignage
» "Adoration Eucharistique " Venez adorons!
» L'adoration eucharistique est « la première condition de la nouvelle évangélisation »
» Vidéo chantée d'adoration eucharistique, "You are my God" !
» Le FESTIVAL D'ADORATION EUCHARISTIQUE " VENITE ADOREMUS "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Catholique-