*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 On ne pourra plus nier les cataclysmes.(Bientôt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
claudem_1
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 04/06/2014
Masculin
Messages : 2644
Pays : Canada
R E L I G I O N : La Religion de l'Esprit.

MessageSujet: On ne pourra plus nier les cataclysmes.(Bientôt)   Mer 22 Avr 2015, 10:32 pm

Publié le 22 avril 2015 à 09h03 | Mis à jour le 22 avril 2015 à 18h58

On ne peut plus nier le changement climatique, affirme Obama


Jérôme CARTILLIER
Agence France-Presse
Parc national des Everglades

Barack Obama a affirmé qu'il n'était plus possible de nier la réalité du changement climatique, lors d'un déplacement mercredi dans le parc national des Everglades, vaste réserve naturelle à l'équilibre fragile située à la pointe sud de la Floride.

À moins de huit mois de la conférence de Paris visant à conclure un accord pour limiter à 2°C la hausse du thermomètre mondial par rapport à l'ère pré-industrielle, le président américain voulait marquer la Journée mondiale de la Terre, mais aussi envoyer un message à ceux qui «nient» ou «ignorent» le réchauffement en cours.

«On ne peut plus nier la réalité du changement climatique. On ne peut plus le cacher», a-t-il dit.

Soulignant que les parcs nationaux devaient être protégés pour ses filles et les générations futures, M. Obama a aussi insisté sur l'impact économique du changement climatique.

D'une superficie d'environ 600 000 hectares, le parc des Everglades, dont les marécages sont peuplés de nombreux crocodiles et alligators, est aussi le lieu de nidification pour nombre d'oiseaux d'eau en Amérique du Nord et un important couloir de migration.

Dans cette partie du pays, la montée du niveau des océans met en péril les 82 milliards de dollars de l'industrie du tourisme de la Floride, a encore souligné M. Obama, précisant que pour chaque dollar d'argent public investi dans les parcs nationaux, l'économie en général bénéficiait de 10 dollars de retombées.

Alors que 2014 a été l'année la plus chaude enregistrée sur la planète depuis le début des relevés de températures en 1880, de nombreux élus républicains font ouvertement part de leur scepticisme face au changement climatique.

«Je pense que le climat change parce qu'il n'y a jamais eu d'époque durant laquelle le climat ne changeait pas», a ainsi lancé il y a quelques jours le sénateur de Floride Marco Rubio, candidat déclaré à la Maison-Blanche. «Le question est: quel pourcentage de cela est lié à l'activité humaine?».

Barack Obama a appelé à une approche bipartisane sur le sujet, rappelant que Theodore Roosevelt avait encouragé la création des parcs nationaux et que Richard Nixon avait créé l'Agence de protection de l'Environnement. Les deux anciens présidents étaient républicains.

Économie faible en carbone

«Nous pouvons encore faire la différence, mais le temps est compté», a mis en garde de son côté le secrétaire d'État John Kerry dans une tribune publiée dans USA Today. «Soyons clairs: si nous laissons passer cette occasion, c'est probablement le seul souvenir que laissera notre génération».

Sur le plan international, l'exécutif américain affiche sa volonté d'user de son influence pour pousser d'autres pays à s'engager eux aussi à réduire leurs émissions de CO2, comme les États-Unis l'ont fait avec la Chine.

En arrachant mi-novembre un accord inédit avec Pékin en vertu duquel les deux premiers émetteurs de gaz à effet de serre de la planète annonçaient leurs engagements chiffrés au même moment, M. Obama s'est, de facto, placé dans un rôle de leader à l'approche du rendez-vous de Paris.

La conférence de décembre n'est pas, sur le papier, un sommet de chefs d'État. Mais si un accord est en vue, les principaux dirigeants de la planète pourraient bien se retrouver dans la capitale française. Accrocher son nom sur un texte ambitieux serait incontestablement une victoire pour M. Obama, un an avant son départ de la Maison-Blanche et six ans après le douloureux revers du sommet de Copenhague.

Si la résonance de l'accord avec Pékin, qui fut une surprise, a incontestablement donné un coup d'accélérateur aux négociations sous l'égide de l'ONU, les engagements américains restent cependant largement en-deçà de ceux mis sur la table par l'Union européenne (baisse de 40% des émissions d'ici 2030 par rapport à 1990).

«L'UE s'est incontestablement engagée dans cette voie depuis plus longtemps», souligne Jennifer Morgan, responsable du climat au sein du World Resources Institute (WRI).

«Mais les États-Unis sont au moins désormais présents sur la scène internationale avec un plan crédible qui amorce le virage vers une économie faible en carbone», ajoute-t-elle, jugeant que l'administration Obama est «la première à véritablement s'attaquer au problème et à utiliser tous les outils à sa disposition».
Revenir en haut Aller en bas
claudem_1
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 04/06/2014
Masculin
Messages : 2644
Pays : Canada
R E L I G I O N : La Religion de l'Esprit.

MessageSujet: Re: On ne pourra plus nier les cataclysmes.(Bientôt)   Jeu 30 Avr 2015, 1:05 am

Revenir en haut Aller en bas
claudem_1
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 04/06/2014
Masculin
Messages : 2644
Pays : Canada
R E L I G I O N : La Religion de l'Esprit.

MessageSujet: Re: On ne pourra plus nier les cataclysmes.(Bientôt)   Dim 19 Juil 2015, 11:02 pm

Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19426
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: On ne pourra plus nier les cataclysmes.(Bientôt)   Dim 19 Juil 2015, 11:53 pm

L'homme croit que les phénomènes terrestres sont complètement extérieurs à lui et qu'il en est la victime.

En effet, on ne peut que constater l'augmentation de la fréquence et de l'intensité de ces cataclysmes.

Voici une autre explication, plus avancée.


"Nos pensées et nos intentions influencent-elles la réalité ?

Nos pensées et nos intentions auraient-elles la capacité d’influencer la réalité ? De changer notre vie et celle des autres ? D’après de nombreuses expériences scientifiques en physique quantique, cette idée ne semble plus irrationnelle.

Et si nos pensées exerçaient une influence sur la réalité physique ? Et si la vigueur de nos intentions, focalisées sur ce que l’on souhaite vraiment, avait le pouvoir d’induire de véritables changements dans notre vie et de façonner le monde qui nous entoure ? Le Secret, best-seller de Rhonda Byrne, traduit en quarante-six langues, évoquait déjà en 2008 la loi de l’attraction de la pensée.

Selon l’auteure, il suffit de visualiser l’objet de nos désirs et d'être convaincu qu’on l’aura pour qu’un message soit alors envoyé à l’Univers, qui se débrouillera pour réaliser notre souhait dans n’importe quel domaine : amour, santé, bonheur mais aussi pouvoir, argent, biens matériels, etc. Une recette simpliste, généreusement saupoudrée de « magie » et de « new age », un peu dure à avaler pour les plus cartésiens – qui taxèrent ce livre de « tissu de mensonges » -, et trop difficile à digérer pour les plus ouverts d’esprit– qui reprochèrent à l’auteure de mélanger ambitions matérialistes et spiritualité.

La même année pourtant, Lynne Mc Taggart, auteure à succès de réputation internationale, journaliste scientifique américaine primée et figure de proue parmi ceux qui se consacrent à l’étude de la conscience humaine, publie un ouvrage révolutionnaire, intitulé La Science de l’intention, dans lequel elle démontre, expériences et données scientifiques à l’appui, que la pensée dirigée ne serait pas une simple croyance et pourrait bien influencer la réalité.

A en croire différentes conclusions de recherches sur la conscience humaine dans le domaine de la physique quantique, menées par d’éminents scientifiques du monde entier -comme le physicien Fritz-Albert Popp de l’Institut international de biophysique ou le Dr Gary Schwartz, professeur de psychologie, de médecine et de neurologie à l’université de l’Arizona -, il semblerait, en effet, que ce potentiel sommeille en chacun de nous.

« Les plus récentes études de l’effet de l’esprit sur la matière, précise la journaliste, semblent indiquer que l’intention a des effets variables qui dépendent de l’état du sujet, ainsi que du moment où il émet une pensée et de l’endroit où il se trouve.

L’intention a déjà été employée dans maints domaines, notamment pour guérir les maladies, modifier des processus physiques et influencer des événements. Il ne s’agit pas d’un don spécial mais d’une compétence apprise et aisément enseignée. En réalité, nous utilisons tous déjà l’intention dans de nombreux aspects de notre vie quotidienne. »

Ainsi, par nos pensées collectives inconscientes ou non, nous créons la nature de notre environnement.

Concrètement, qu’est-ce qu’une pensée ?

De nombreuses expériences semblent indiquer que notre conscience n’est pas enfermée dans notre crâne, mais semble être une « substance » qui irradie hors des limites du corps physique. Une énergie ordonnée capable de traverser l’espace et le temps.

« On sait aujourd’hui que les pensées sont une forme d’émission de biophotons - ces particules de lumière porteuses d’énergie émises par tous les organismes vivants : plantes, animaux, êtres humains. Elles créent une énergie qui émane de nous en permanence, explique la journaliste scientifique. Le fait d’orienter ses pensées vers un objectif précis – ce que les scientifiques appellent « l’intention » ou « l’intentionnalité » - semble produire une énergie assez puissante pour transformer la réalité physique. »

Comment la pensée pourrait-elle influencer la réalité ? L’intention serait-elle une flèche d’information et d’énergie décochée par notre conscience et envoyée à l’Univers ?"

http://www.inrees.com/articles/Nos-pensees-et-nos-intentions-influenceraient-elles-la-realite


Revenir en haut Aller en bas
dame-blanche
.
.
avatar

Date d'inscription : 03/05/2015
Féminin
Messages : 206
Pays : Bruxelles .
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: On ne pourra plus nier les cataclysmes.(Bientôt)   Lun 20 Juil 2015, 2:11 am

Bonjour à vous tous , perso je crois que nous sommes déjà dans les cataclysmes depuis quelques années , l'être humain est devenu bestiale par sa méchanceté , les maladies se développes plus vite sans remède , plus de travail tout est robotisé , les moyens financiers fond comme beurre au soleil , la terre tourne à l'envers , plus la moindre vraie justice humaine !
Revenir en haut Aller en bas
 

On ne pourra plus nier les cataclysmes.(Bientôt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les plantes médicinales bientôt interdites dans L'UE
» Fiançailles très bientôt et mon mariage 5 juillet 2008...
» Bientôt 14 ans
» L'Ecosse bientôt indépendante?
» pour ceux qui vont passer l'option bientôt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-