*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Des migrants chrétiens auraient été jetés à la mer par des musulmans au large de l’Italie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Des migrants chrétiens auraient été jetés à la mer par des musulmans au large de l’Italie   Ven 17 Avr 2015, 2:35 am

Des migrants chrétiens auraient été jetés à la mer par des musulmans au large de l’Italie

LE MONDE | 17.04.2015 à 10h41 • Mis à jour le 17.04.2015 à 15h07 |
Par Philippe Ridet (Rome, correspondant)

Quinze immigrés, dont un mineur de 17 ans à peine débarqués en Sicile, ont été arrêtés, jeudi 16 avril, par les carabiniers et conduits en prison sous l’accusation d’« homicides multiples aggravés par la haine religieuse ». Selon les témoignages des passagers de cette nouvelle odyssée, ces quinze hommes – mais il pourrait y en avoir d’autres – auraient jeté à la mer douze de leurs compagnons d’infortune à la suite d’une dispute survenue à bord. Les agresseurs sont de confession musulmane, originaires du Mali, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal ; leurs victimes étaient de foi chrétienne, venues du Ghana et du Niger.

Eplorés, les survivants ont raconté aux associations humanitaires et aux enquêteurs la peur et la tension qui régnaient sur un canot pneumatique à moitié dégonflé contenant 105 passagers partis dimanche 16 avril d’une plage de Tripoli. Et chacun de prier son Dieu. « Ici, on n’implore qu’Allah ! », aurait lancé un migrant en français. « J’ai vu de mes yeux neuf Ghanéens et trois Nigériens être jetés à l’eau, raconte ainsi Yeboah. J’ai survécu parce qu’avec mes compagnons, nous nous sommes agrippés les uns aux autres pour résister à nos agresseurs pendant une heure. Puis un navire est arrivé pour nous secourir. »

« Je me souviens, a expliqué Lambert, que les musulmans disaient expressément qu’ils ne toléraient pas la présence de chrétiens nigériens et ghanéens à bord. » L’enquête coordonnée par le parquet de Palerme devra faire la lumière sur cette tragédie inédite dans le canal de Sicile. S’agissant d’homicides commis dans les eaux internationales, le ministre italien de la justice a accordé les autorisations nécessaires.

Depuis près de dix jours, les arrivées massives de migrants en provenance de Libye se succèdent sans discontinuer sur toutes les côtes du sud de l’Italie, charriant leur lot de d’histoires misérables. Dimanche, des témoins ont raconté que leur embarcation se serait renversée, entraînant la mort de près de 400 passagers. Lundi, un capitaine de navire de secours racontait comment des passeurs se présentant comme des « gardes-côtes libyens » ont pu récupérer leur embarcation sous la menace d’armes.

Problème européen

Jeudi 16 avril, autre drame : 41 personnes sont mortes noyées, selon quatre naufragés survivants repérés en pleine mer par hélicoptère et sauvés par un navire de la marine italienne. Venus d’Afrique subsaharienne et partis de la région de Tripoli, leur embarcation a dérivé pendant quatre jours avant de sombrer, ont-ils raconté à l’Organisation internationale pour les migrations. Depuis le 1er janvier, ils seraient désormais plus de 900 à être morts en Méditerranée contre près de 22 000 (dont 10 000 au cours de la dernière semaine) qui sont venus à bout, sains et saufs, de leur traversée.

Plusieurs organisations internationales et humanitaires somment l’Union européenne de réagir et d’en faire plus pour éviter de nouveaux drames. Mais celle-ci est impuissante. La situation qui pourrait empirer « dans les prochaines semaines et les prochains mois en raison de l’amélioration des conditions climatiques et de l’instabilité durable dans les pays voisins », a déclaré Natasha Bertaud, porte-parole de la Commission européenne. « La Commission ne peut pas tout faire toute seule, a-t-elle poursuivi. Elle n’a pas la panacée qui permettrait de résoudre tous les problèmes d’un seul coup. Nous n’avons pas les financements ni le soutien politique pour créer un système européen de gardes-frontières. »

Paolo Gentiloni, ministre italien des affaires étrangères, a demandé, de son côté, un « renforcement de l’opération “Triton” ». « Le problème est européen, analyse-t-il, mais le remède est italien. La surveillance et les secours en mer pèsent à 90 % sur nous. » L’ONU, elle, reconnaît que l’Italie « porte sur ses épaules un problème énorme pour le compte de l’Union européenne ».

http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/04/17/des-migrants-chretiens-auraient-ete-jetes-a-la-mer-par-des-musulmans-au-large-de-l-italie_4617899_3214.html
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11048
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Des migrants chrétiens auraient été jetés à la mer par des musulmans au large de l’Italie   Ven 17 Avr 2015, 7:15 pm




Italie. Ils auraient jeté des chrétiens à l'eau, des migrants arrêtés

Italie

Quinze migrants, récupérés sur leur embarcation dans le détroit de Sicile, sont accusés d'avoir jeté des chrétiens à la mer. Quinze migrants, récupérés sur leur embarcation dans le détroit de Sicile, sont accusés d'avoir jeté des chrétiens à la mer. | REUTERS


Quinze migrants sont accusés d'avoir jeté des chrétiens à la mer après une rixe sur un bateau les transportant depuis la Libye. Ils sont maintenus en détention.


L'enquête sur le drame qui a coûté la vie à douze réfugiés chrétiens, jetés à la mer au motif de leur religion a été ouverte par le parquet de Palerme. Les survivants et les quinze accusés, de nationalité malienne, sénégalaise et ivoirienne, ont été interrogés jusque tard dans la nuit par les enquêteurs.

« L'enquête est encore au début, explique dans un entretien accordé à La Repubblica, le procureur général de Palerme », Francesco Lo Voi. « Nous avons encore beaucoup à travailler pour reconstruire exactement comment se sont déroulées les choses », a-t-il souligné.

Un « affrontement religieux déroutant »

« Ce drame jette un nouvel éclairage sur ces phénomènes aussi parce que c'est la première fois que ça arrive », affirme M. Lo Voi. « Jusqu'à présent les migrants étaient les victimes des organisations de trafiquants, de contrebandiers sans scrupules qui les entassaient sur des embarcations inadaptées pour affronter la mer (...) mais l'affrontement religieux » dont auraient été victimes ces personnes « est véritablement déroutant », a-t-il expliqué.

« Il s'agit d'une tragédie dans la tragédie. Nous sommes devant un drame qui résulte par-dessus tout du désespoir », s'inquiète, également dans la Repubblica, Mgr Giancarlo Perego, directeur général de la Fondation Migrantes, une organisation catholique d'aide aux migrants. « Dans ces bateaux ces pauvres gens, malheureusement, apportent, parfois, avec eux également les divisions et les misères présentes dans leurs pays », selon lui.

La réaction de l'Europe critiquée

Par la voix du cardinal Antonio Maria Veglio, « ministre » du pape chargé des migrants, le Vatican a fustigé un « acte à condamner de manière absolue ». Mgr Veglio a aussi critiqué le peu de réactions en Europe après ce drame : « lorsque meurent des chrétiens, l'Europe donne l'impression d'être un peu fatiguée », a-t-il observé dans une interview au site italien Vatican Insider.

« Je me souviens que, lorsqu'il y a eu la tuerie à Charlie Hebdo, on a fait une grande manifestation à Paris avec un million de personnes, avec des chefs de gouvernement au premier rang. Cependant, lorsqu'il s'agit de chrétiens, on en parle plus ou moins », a ajouté le prélat italien.

Le drame est survenu en Méditerranée dans le détroit de Sicile. Selon les témoignages fournis à la police par une dizaine de réfugiés nigérians et ghanéens qui se trouvaient à bord de l'embarcation, une dispute a éclaté et une quinzaine d'hommes s'en sont pris à un groupe de Ghanéens et de Nigérians, tous catholiques, avant de jeter douze d'entre eux à la mer.



Revenir en haut Aller en bas
 

Des migrants chrétiens auraient été jetés à la mer par des musulmans au large de l’Italie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les chrétiens face à l’immigration
» PRIERE URGENTE: persécutions en Inde contre les Chrétiens!
» La chasse aux chrétiens
» Perception des chrétiens
» persécution des chrétiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-