*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Tunisie : 19 morts, dont 17 touristes, dans une attaque contre le musée du Bardo à Tunis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Tunisie : 19 morts, dont 17 touristes, dans une attaque contre le musée du Bardo à Tunis    Mer 18 Mar 2015, 4:51 am

Tunisie : 19 morts, dont 17 touristes, dans une attaque contre le musée du Bardo à Tunis
PUBLIÉ LE 18/03/2015

Au moins 19 personnes, dont 17 touristes- certaines sources évoquant un ou plusieurs Français - , ont été tuées mercredi dans une attaque menée par des hommes armés contre le musée du Bardo à Tunis, selon le ministère de l’intérieur tunisien. Il y aurait au moins 8 blessés, selon le ministère de la santé. Un assaut de la police a mis fin à l’attaque, a annoncé la télévision nationale Wataniya1

Bilan provisoire : au moins 19 morts

19 personnes sont mortes dans l’attaque, dont 17 touristes polonais, italiens, allemands et espagnols, a annoncé le premier ministre tunisien Habib Essid dans une déclaration. Selon les autorités françaises, il n’y a pas de Français parmi les personnes tuées dans l'attaque.
Les deux assaillants auraient également été tués dans l’assaut lancé par les forces de sécurité tunisiennes.
Il y aurait au moins 8 blessés, selon le ministère de la santé. Selon Le Monde, deux Français au moins figurent parmi les blessés, mais leur état n’inspire pas d'inquiétude.

Un assaut de la police a mis fin à l’attaque par des hommes armés contre le musée, a annoncé la télévision nationale Wataniya1, assurant que tous les visiteurs avaient été évacués. «Fin de l’opération sécuritaire aux abords de l’Assemblée des représentants du peuple, deux terroristes ont été tués et évacuation de tous les touristes qui étaient retenus», a-t-elle annoncée.

Selon le porte-parole, une centaine de touristes se trouvaient dans le musée lorsque l’attaque s’est produite et «la majorité des touristes ont été évacués». «Les unités anti-terroristes sont entrées dans le musée», a-t-il affirmé, en précisant que le quartier était bouclé.

Une touriste française évacuée par les forces de sécurité a raconté à la chaîne française i-Télé qu’elle avait dû avec un groupe de touristes français se «retrancher» dans une salle du premier étage du musée quand les tirs ont éclaté. Elle a fait état dans un premier temps de tirs à l’intérieur du musée, puis ensuite à l’extérieur.

Un numéro de crise au quai d’Orsay

Le ministère italien des Affaires étrangères, cité par les agences italiennes, a indiqué que deux Italiens avaient été blessés et une centaine mis en sécurité par les forces de l’ordre tunisiennes après l’attaque contre le musée à Tunis. Des touristes présents voyageaient avec le croisiériste Costa.
Le centre de crise du quai d'Orsay est mobilisé. Un numéro d'urgence vient d'être mis en place, le 01 43 17 56 46.
Réactions

François Hollande a exprimé la «solidarité de la France» avec la Tunisie lors d’une brève conversation téléphonique avec son homologue tunisien Béji Caïd Essebsi. « Le président a parlé à l’instant au président tunisien pour lui témoigner de la solidarité de la France avec lui-même et le peuple tunisien dans ce moment très grave ».

Un peu plus tôt, le Premier ministre français Manuel Valls avait condamné mercredi «avec la plus grande fermeté» l’attaque contre le musée du Bardo à Tunis, parlant d’une «prise d’otages» en cours. «Il y a une prise d’otages, sans aucun doute des touristes touchés, tués», a indiqué M. Valls lors d’une conférence de presse à Bruxelles, ajoutant que cette «attaque terroriste (...) illustre cruellement les menaces auxquelles nous sommes tous confrontés en Europe, en Méditerranée, dans le monde».

http://www.lavoixdunord.fr/france-monde/tunisie-19-morts-dont-17-touristes-dans-une-attaque-ia0b0n2718697#utm_medium=redaction&utm_source=facebook&utm_campaign=page-fan-vdn
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Tunisie : 19 morts, dont 17 touristes, dans une attaque contre le musée du Bardo à Tunis    Mer 18 Mar 2015, 11:35 pm

Après l'attaque du Bardo, les Tunisiens « inquiets » pour leur pays

Le Monde.fr| Le 19.03.2015 à 00h40 • Mis à jour le 19.03.2015 à 10h33

« Je suis très préoccupée par ce qui se passe dans mon pays, l'économie va être grièvement touchée et l'année 2015 sera catastrophique. Le but des terroristes, qui était d'effrayer les étrangers, est atteint », lance Hanane, la trentaine, résidante en Italie, actuellement en visite familiale à Tunis. Elle s'est rendue devant le Musée du Bardo, mercredi 18 mars, espérant en savoir plus sur l'attaque qui a fait 19 morts plus tôt dans la journée.

Aux alentours de 17 h 30, plus d'une centaine de personnes se sont spontanément rassemblées sur les lieux du drame. Les forces de l'ordre sont déployées en grand nombre à l'intérieur et à l'extérieur du musée. Les derniers véhicules des forces anti-terroristes et ambulances quittent les lieux. Puis, les forces de l'ordre évacuent le périmètre en attendant l'arrivée des députés, qui empruntent la même entrée que celle du musée et se réunissent pour une séance plénière extraordinaire à 20 h 30 à l'Assemblée nationale constituante.

« Le dernier gouvernement a laissé faire le terrorisme et la situation s'est graduellement dégradée. Je suis venue devant le musée pour soutenir le nouveau gouvernement et le président Béji Caïd Essebsi. C'est un coup dur pour le pays, juste après les élections », déplore Hanane.

« Conséquences sur le tourisme »

Une centaine de personnes se sont également rassemblées devant le Théâtre national tunisien, à Tunis, le 18 mars.

Loin de là, devant le théâtre municipal, une centaine de personnes scandant « Unité nationale contre la menace terroriste » se sont rassemblées à partir de 16 heures. Certains répondaient à l'appel de différentes organisations comme l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), principale centrale syndicale de Tunisie, ou le Forum social mondial, d'autres à celui du parti Ennahda, lancé sur les réseaux sociaux.

Mohamed Saida, 20 ans, a répondu à l'appel. Il est venu soutenir les forces de l'ordre et l'armée tunisienne dans sa lutte contre le terrorisme. « Nous avons beaucoup de contrôles d'identité dernièrement et c'est une bonne chose pour notre sécurité, mais je pense que cet événement aura surtout des conséquences sur le tourisme », dit-il.

Des centaines de personnes se sont rassemblées devant le Musée du Bardo de Tunis après l'attaque de mercredi 18 mars.

Chiraz, 41 ans, se tient debout sur les escaliers du théâtre national avec deux de ses amis. Venue au rassemblement, à la fois par solidarité et par curiosité, elle s'étonne de ne pas y trouver plus grande foule. « Ce qui s'est passé me touche dans ma chair, je suis inquiète pour la Tunisie. A mon avis, ce n'est que le début, vu ce qui se passe aux frontières et en Libye. La baisse du tourisme est inévitable, mais les premiers touchés sont les Tunisiens. Il est normal de s'inquiéter pour l'économie du pays, car si l'économie sombre, les risques de violence sont plus importants. C'est un cercle vicieux », affirme cette architecte de profession.

L'ambiance dans la capitale est pesante. Les Tunisiens ont peur. Moins pour leur sécurité que pour l'avenir de la Tunisie, dont les efforts ont été réduits à néant par la menace terroriste.

Salsabil Chellali (Tunis)

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/03/19/a-tunis-le-but-des-terroristes-est-atteint_4596397_3212.html#w8L0mJslifDQI77S.99
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Tunisie : 19 morts, dont 17 touristes, dans une attaque contre le musée du Bardo à Tunis    Jeu 19 Mar 2015, 10:48 pm

L'Etat islamique revendique l'attaque du Musée du Bardo

Le Monde.fr| Le 19.03.2015 à 16h43 • Mis à jour le 20.03.2015 à 10h02

Dans un communiqué sonore et écrit, diffusé sur Twitter, puis repris par des comptes et canaux sympathisants habituels, l'organisation Etat islamique (EI) s'attribue l'attaque du Musée du Bardo, à Tunis, mercredi 18 mars.

L'assaut, affirme le groupe djihadiste, a été mené par « deux chevaliers de l'Etat du califat, lourdement armés de mitrailleuses et de grenades », surnommés « Abou Zakaria Al-Tounsi » et « Abou Anas Al-Tounsi », des noms de guerre confirmant la nationalité tunisienne des assaillants (Al-Tounsi signifie « le Tunisien »).

Le communiqué de l'EI ajoute que c'est bien le Musée du Bardo, « situé dans le carré sécuritaire du Parlement tunisien », qui était visé afin de semer « la terreur dans le cœur des infidèles ». Les « frères », se félicite-t-il, sont parvenus à prendre en otage « un groupe de ressortissants des Etats croisés ».

L'EI, qui promet dans son communiqué d'autres actions en « Tunisie musulmane » — « ce que vous avez vu n'est que la première goutte de pluie » –, affirme ainsi pour la première fois sa présence sur le sol tunisien.

Formés en Libye

Le premier ministre tunisien, Habib Essid, avait identifié plus tôt dans la journée les deux assaillants du Musée du Bardo comme étant Yassine Abidi et Hatem Khachnaoui. Le premier serait originaire d'Ibn Khaldoun, un quartier populaire de Tunis, le second de Kasserine, dans l'ouest du pays. Leurs noms et leurs photos circulaient depuis hier sur les réseaux sociaux.

Les deux auteurs de l'attentat du musée du Bardo se sont formés au maniement des armes en Libye, a affirmé le secrétaire d'Etat tunisien chargé des affaires sécuritaires. Il s'agit de « deux éléments extrémistes salafistes takfiris. Ils ont quitté clandestinement le pays en décembre dernier pour la Libye et ont pu se former aux armes en Libye » avant de regagner la Tunisie, a déclaré Rafik Chelli jeudi soir à la chaîne privée AlHiwar Ettounsi. « Nous n'avons pas les détails mais il y a des camps d'entraînement pour les Tunisiens (en Libye) à Sabratha, à Benghazi et à Derna, donc (ils ont pu se former) dans l'un de ces camps », a-t-il ajouté. M. Chelli a précisé que Yassine Abidi avait été arrêté avant son départ en Libye, sans autres précisions.

Les deux hommes étaient « des éléments suspects » faisant partie « de ce qu'on appelle les cellules dormantes, formées d'éléments présents dans les villes, connus, dont nous savons qu'ils sont takfiris, dont nous savons qu'ils peuvent mener des opérations mais il faut rassembler les indices pour pouvoir mener une arrestation », a fait valoir le responsable.

Etendre le califat

Jeudi soir, le président tunisien a par ailleurs affirmé sur TF1 que les deux assaillants portaient des ceintures d'explosif, « qu'ils n'ont pas eu le temps » de déclencher avant d'être tués par les forces de sécurité. Ils pourraient avoir bénéficié de complicité. Neuf suspects ont été arrêtés.

L'EI, qui sème la terreur dans les territoires qu'il contrôle en Irak et en Syrie, n'a jamais caché son ambition d'étendre son « califat » islamique à d'autres pays de la région arabe et à l'Afrique. Il avait appelé ses combattants à attaquer des cibles occidentales « partout dans le monde » et a revendiqué plusieurs attaques en Egypte et en Libye.

Première attaque contre des civils depuis 2011

Des milliers de Tunisiens se sont enrôlés dans les rangs djihadistes en Irak, en Syrie et en Libye, notamment au sein de l'EI. Au moins cinq cents Tunisiens ayant combattu en Irak, en Syrie ou en Libye dans les rangs d'organisations comme l'EI sont rentrés au pays, et la police les considère comme la première menace pour la sécurité.

Si elle a bien été menée par des militants de l'Etat islamique, l'attaque de mercredi à Tunis serait la plus meurtrière perpétrée par le groupe djihadiste contre des ressortissants occidentaux. Selon le dernier bilan officiel, vingt étrangers ont été tués ainsi qu'un Tunisien. Une bonne partie des victimes étaient des croisiéristes descendus de leur paquebot en escale pour découvrir la capitale tunisienne. C'est la première fois depuis la révolution de 2011 que des civils sont visés en Tunisie.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/03/19/l-etat-islamique-revendique-l-attaque-du-musee-du-bardo_4597430_3212.html#x8mMz4umS2UWCT0b.99
Revenir en haut Aller en bas
nougat-blanc
.
.
avatar

Date d'inscription : 09/05/2014
Féminin
Messages : 563
Pays : Belgique-France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Tunisie : 19 morts, dont 17 touristes, dans une attaque contre le musée du Bardo à Tunis    Jeu 19 Mar 2015, 11:30 pm

Après les attentas de Charlie Hebdos , il fallait bien savoir que la détermination des terroristes étaient de continuer à terrorisés le monde , et nous voyons maintenant leurs déterminations à anéantir complètement tout ce qui n'est pas , Islamique au sens pur du mot même les musulmans pieux seront massacrés s'ils osent ouvrir la bouche .
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Tunisie : 19 morts, dont 17 touristes, dans une attaque contre le musée du Bardo à Tunis    Sam 21 Mar 2015, 2:09 pm

Tunisie. Une célébration dans le deuil
21 mars 201à 06h541

La Tunisie a commémoré, ce vendredi, son indépendance, deux jours après l'attentat, revendiqué par Daesh, contre des touristes au musée du Bardo à Tunis, et dont les auteurs se seraient entraînés en Libye.

Triste message de circonstances pour les célébrations du 59e anniversaire de l'indépendance de la Tunisie : le président Béji Caïd Essebsi, s'adressant à la nation, a promis une lutte « sans pitié contre le terrorisme ».

Dans la matinée, une centaine de personnes ont manifesté contre le terrorisme, dans le centre-ville de Tunis, et quelques centaines sur l'île de Djerba (sud), haut lieu du tourisme balnéaire, alors que l'attaque contre le plus prestigieux musée du pays a porté un coup au tourisme.

Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, qui devait être reçu par le président Essebsi, a affirmé, à son arrivée à Tunis, qu'« il faut que tous ceux qui cherchent à atteindre nos valeurs de liberté, de tolérance et de vivre ensemble sachent que nous serons ensemble dans le combat contre toutes les formes de barbarie ».

Revendiquée par l'EI, l'attaque, sans précédent depuis la révolution de janvier 2011, a coûté la vie à 20 touristes étrangers - parmi lesquels trois Français - et un policier tunisien.

Cellules dormantes

Les deux assaillants, deux éléments extrémistes salafistes takfiris, se sont formés au maniement des armes en Libye, en décembre dernier, selon le secrétaire d'État tunisien aux affaires sécuritaires Rafik Chelly.

Tués par les forces de sécurité, ils étaient « des éléments suspects » faisant partie « de cellules dormantes (...), dont nous savons qu'ils peuvent mener des opérations, mais il faut rassembler les indices pour pouvoir mener une arrestation », a-t-il expliqué.

Le père, les deux frères et la soeur de Jabeur Khachnaoui, l'un des assaillants, ont été arrêtés, a-t-on appris hier, sans que l'on sache s'ils font partie des neuf arrestations annoncées, la veille, par les autorités.

Revenir en haut Aller en bas
 

Tunisie : 19 morts, dont 17 touristes, dans une attaque contre le musée du Bardo à Tunis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cité dans une plainte contre X : que faire ?
» MENSONGE ET ATTAQUE CONTRE L`EGLISE CATHOLIQUE
» 28 morts dont 22 enfants dans un accident de car en Suisse
» La mort me visite dans mes rêves
» Attaque de djinns

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-