*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Le Pape annonce une Année Sainte de la Miséricorde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3378
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Le Pape annonce une Année Sainte de la Miséricorde   Dim 15 Mar 2015, 7:07 am

Le Pape annonce une Année Sainte de la Miséricorde

2015-03-13 Radio Vatican

Ce vendredi soir, au cours d’une liturgie pénitentielle, dans la basilique Saint-Pierre, le Pape François a annoncé la convocation d’une Année Sainte de la Miséricorde.

Elle commencera le 8 décembre 2015, solennité de l’Immaculée Conception, par l’ouverture de la Porte Sainte de la basilique Saint-Pierre et s’achèvera le 20 novembre 2016, en la fête du Christ Roi.

L’organisation de ce Jubilée extraordinaire a été confiée au Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation. Son ouverture coïncidera avec le cinquantenaire de la conclusion du Concile Vatican II en 1965.

Le dernier Jubilé extraordinaire, l’Année Sainte de la Rédemption, s’était déroulé en 1983, pendant le pontificat de Jean-Paul II.

La Miséricorde est un thème particulièrement cher au Pape François. Dans son exhortation apostolique Evangelii gaudium, le mot miséricorde figure 31 fois.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3378
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Le Pape annonce une Année Sainte de la Miséricorde   Sam 11 Avr 2015, 8:25 am

Jubilé : « l’Église est appelée à offrir la proximité de Dieu »

2015-04-11 Radio Vatican

Après la présentation la bulle d’indiction du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, samedi en fin d’après-midi, devant porte sainte de la basilique Saint-Pierre, le Pape François a célébré les premières Vêpres du dimanche de la Divine Miséricorde.

Dans son homélie, le Pape a affirmé que « la paix, surtout durant ces semaines, demeure comme le désir de nombreuses populations qui subissent la violence inouïe de la discrimination et de la mort, seulement parce qu’elles portent le nom de chrétiens ».

Des populations à qui le François a fait parvenir ses prières « encore plus intenses ». Des prières qui deviennent « un appel à l’aide au Père riche en miséricorde, afin qu’il soutienne la foi de tant de frères et sœurs qui sont dans la douleur, alors que nous demandons de convertir nos cœurs pour passer de l’indifférence à la compassion ».

Et au Souverain Pontife de revenir sur le Jubilé de la Miséricorde, quelques moment seulement après en avoir présenté la bulle d’indiction. Pourquoi cette Année Sainte ? « Simplement parce que l’Église, en ce moment de grands changements d’époque, est appelée, répond le Saint-Père, à offrir plus fortement les signes de la présence et de la proximité de Dieu. Ce n’est pas le temps pour la distraction, mais au contraire pour rester vigilants et réveiller en nous la capacité de regarder l’essentiel. C’est le temps pour l’Église de retrouver le sens de la mission que le Seigneur lui a confiée le jour de Pâques : être signe et instrument de la miséricorde du Père (cf. Jn 20, 21-23) ».

« C’est pour cela que l’Année Sainte, a poursuivi François, devra maintenir vivant le désir de savoir accueillir les nombreux signes de la tendresse que Dieu offre au monde entier et surtout à tous ceux qui sont dans la souffrance, qui sont seuls et abandonnés, et aussi sans espérance d’être pardonnés et de se sentir aimés du Père. Une Année Sainte pour éprouver fortement en nous la joie d’avoir été retrouvés par JESUS, qui comme Bon Pasteur est venu nous chercher parce que nous nous étions perdus. Un Jubilé pour percevoir la chaleur de son amour quand il nous charge sur ses épaules pour nous ramener à la maison du Père. Une Année pour être touchés par le Seigneur JESUS et transformés par sa miséricorde, pour devenir nous aussi témoins de miséricorde ».

Le Pape, dans son homélie, est revenu sur le sens du Jubilé, sur son « motif » : « parce que c’est le temps de la miséricorde. C’est le temps favorable pour soigner les blessures, pour ne pas nous lasser de rencontrer tous ceux qui attendent de voir et de toucher de la main les signes de la proximité de Dieu, pour offrir à tous le chemin du pardon et de la réconciliation ».

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3378
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Le Pape annonce une Année Sainte de la Miséricorde   Mar 05 Mai 2015, 12:30 pm

Présentation du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde

Cité du Vatican, 5 mai 2015 (VIS)

Ce matin près la Salle de Presse, le Président du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation, accompagné du Secrétaire du dicastère Mgr.Graham Bell, a présenté le Jubilé extraordinaire de la Miséricorde (8 décembre 2015 - 20 novembre 2016).

Dans l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium, a expliqué Mgr.Salvatore Fisichella, véritable programme de son pontificat, le Pape François fournit une expression qui permet de saisir le sens du jubilé proclamé le 11 avril dernier: "L'Eglise a un grand désir d’offrir la miséricorde, fruit de l’expérimentation de l’infinie miséricorde du Père et de sa force de diffusion. Et c’est à partir de ce souhait qu’il faut relire la bulle d’indiction Misericordiae Vultus dans laquelle le Pape trace les finalités de l’Année Sainte. La solennité de l’Immaculée Conception marquera l’ouverture de la Porte Sainte de la Basilique vaticane, et celle du Christ-Roi sa clôture. Le Jubilé de la Miséricorde n’est pas et ne veut pas être le Grand Jubilé de l’An 2000... Chaque Année Sainte a ses spécificités. Le Pape souhaite que ce jubilé se déroule à Rome comme dans les Eglises locales, ce qui demande de p porte attention à la vie de toute Eglise, ainsi qu’aux exigences locales, afin que les initiatives ne se superposent mais soient complémentaires. Pour la première de l’histoire des jubilés, il y aura la possibilité d’ouvrir une Porte de la Miséricorde dans chaque diocèse, dans la cathédrale, dans une autre église importante ou dans un sanctuaire fréquenté par les pèlerins".

"La bulle d’indiction caractérise le jubilé par l’appel à la miséricorde, ce qui brise les schémas traditionnels: L’histoire des jubilés est caractérisée par l’échéance de 50 ans et de 25 ans. Si les deux jubilés extraordinaires précédents ont respecté cette échéance, celui de 2015-2016 sera thématique, insistant sur le contenu central de la foi. Il se propose de ramener l’Eglise à sa mission prioritaire, celle d’être le signe et le témoignage de la miséricorde en tous les aspects de sa vie pastorale. Je pense, aussi, à l’appel que le Pape a lancé au judaïsme et à l’islam dans le but de retrouver, sur le thème de la miséricorde, la voie du dialogue et du dépassement de nos divergences... Le Mercredi des Cendres le Pape a donné mandat aux Missionnaires de la Miséricorde d'être des prêtres patients, aptes à comprendre les limites des hommes, mais prêts à exprimer le souffle du Bon Pasteur, aussi bien dans leur prédication que dans la confession"...



Le logo et la devise de l'Année Sainte représentent une somme théologique de la miséricorde. Tirée de Luc, cette devise propose de vivre la miséricorde à l’exemple du Père, qui demande de ne juger ni condamner, mais de pardonner. d'offrir amour et pardon sans mesure .Le logo, œuvre du P.Rupnick, exprime l’amour du Christ qui chargé sur ses épaules l’homme égaré. Le dessin tend à faire comprendre que le Bon Pasteur touche en profondeur la chair de l’homme et qu’il le fait avec un tel amour qu’il lui change la vie. Il y a également un détail qui ne peut pas échapper à l’attention: Avec une miséricorde infinie, le Bon Pasteur charge sur lui l’humanité... Le Christ voit par les yeux d’Adam et celui-ci par les yeux du Christ. Chaque homme découvre ainsi dans le Christ, nouvel Adam, son humanité et le futur qui l’attend. Cette scène se situe à l’intérieur d'une mandorle, elle aussi un symbole cher à l’iconographie ancienne appelant la présence de deux natures, la divine et l’humaine, dans le Christ... Ce logo est protégé légalement pour éviter tout emploi incorrect et pour en sauvegarder la propriété. Tout utilisation devra être approuvée par ce Conseil pontifical, et tout abus forcément poursuivi.

Le calendrier des célébrations a une triple perspective. Pour ce qui est des événements de grande affluence, nous destinerons le premier à tous ceux qui travaillent dans le pèlerinage (du 19 au 21 janvier 2016). Il s’agira de souligner que l’Année Sainte est un pèlerinage, qui doit être vécu comme tel. Nous demanderons aux pèlerins de marcher afin de se préparer à franchir la Porte Sainte, dans un esprit de foi et de dévotion. Il est capital de préparer ceux qui travaillent dans ce domaine pour aller au-delà de l’état d’esprit du tourisme... Etant important de réunir les croyants qui vivent de façon spéciale la miséricorde, le 3 avril 2016 il y aura une célébration pour le monde et la spiritualité de la miséricorde (mouvements, associations, instituts religieux). Le monde du bénévolat sera convoqué le 4 septembre suivant. En tant que signes concrets des différentes expressions de la miséricorde, ces fidèles méritent une célébration particulière. Le monde de la spiritualité mariale aura sa journée le 9 octobre 2016... D'autres événements seront consacrés spécialement aux jeunes qui, après le Carême, seront appelés à professer la foi. Nous leur avons réservé le 24 avril 2016, car la GMG de Cracovie (26 - 31 juillet) est déjà consacrée à la jeunesse... Un autre événement sera réservé au diacres qui, par vocation et par ministère, sont appelés à présider la charité dans la vie de la communauté chrétienne (29 mai 2016). A l’occasion du 160 anniversaire de l'institution de la fête du Sacré-Cœur, on aura le 3 juin 2015 la célébration du jubilé des prêtres. Le 25 septembre 2016 suivra celui des catéchistes qui, par leur engagement à transmettre la foi, soutiennent la vie des communautés chrétiennes, spécialement dans les paroisses. Le 12 juin 2016 sera pour tous les malades, les handicapés et pour tous les agents de santé. Le 6 novembre, suivra le jubilé des détenus, strictement célébré dans les prisons, mais peut-être aussi par le Pape à Saint Pierre.

Le Pape François se rendra dans des "périphéries" existentielles pour témoigner son attention et sa proximité aux pauvres, aux souffrants, aux marginalisés et à tous les nécessiteux d’un signe de tendresse.. Tous ces moments symboliques demanderont aux évêques et aux prêtres d’accomplir dans les diocèses le même signe en communion, afin que à tout le monde puisse arriver un signe concret de la miséricorde et de la proximité de l’Eglise. En tant que signe concret de la charité du Pape, en mémoire de ce jubilé, on fera un geste en faveur que qui a besoin d'aide... Une troisième perspective est consacrée à tous les pèlerins qui se rendront à Rome seuls et sans une organisation de soutien. Pour eux, on localisera quelques églises du centre ville, où ils seront accueillis et pourrons vivre des moments de prière les préparant à franchir la Porte Sainte... De toute façon, tous les pèlerins se rendant à Rome auront un parcours privilégié pour franchir la Porte Sainte. Cela se rend nécessaire afin que cet événement soit vécu dans un esprit religieux, en sécurité et à l’abri de toute pratique illicite qui, au quotidien, mettent en danger des millions de personnes dans les lieux sacrés de la chrétienté. Le site internet officiel du Jubilé est: www.iubilaeunmisericordiae.va accessible aussi à l’adresse: www.im.va. Ce site est disponible en italien, anglais, espagnol, portugais, français, allemande et polonais. On peut y trouver les informations officielles au sujet du calendrier des événements publics les plus importants, les renseignements pour la participation aux cérémonies présidées le Saint-Père et toutes les autres communications officielles concernant le Jubilé. Les diocèses pourront ainsi recevoir des informations et des indications pastorales, s’inscrire pour communiquer leur pèlerinage et les initiatives du diocèse. Au site web sont reliés plusieurs social network: Facebook, Twitter, Instagram, Google, Plus et Flickr, par lesquels on connaîtra les initiatives du Pape et suivre en temps réel les événements les plus importants. Nous réfléchissons à une app afin d’améliorer l’information. Avec la miséricorde, a conclu Mgr,Fisichella, le Pape a engagé l’Eglise dans le chemin jubilaire, qui sera un moment de véritable grâce pour tous les chrétiens ainsi qu’un nouveau départ pour la nouvelle évangélisation et la conversion spirituelle... Au long de cette année jubilaire, l’Eglise doit se faire l’écho de la Parole de Dieu qui résonne...tel un geste de pardon, de soutien, d’aide, d’amour. Qu’elle ne se lasse jamais d’offrir la miséricorde et soit toujours patiente pour réconforter et pardonner. Que l’Eglise soit la voix de tout homme et toute femme et répète sans cesse avec confiance: Rappelle-toi Seigneur de ta miséricorde et de ton amour".
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3378
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Le Pape annonce une Année Sainte de la Miséricorde   Mar 01 Sep 2015, 9:41 pm

Indulgence jubilaire, une expérience authentique de la miséricorde de Dieu

2015-09-01 Radio Vatican

Le Pape François désire que l’indulgence jubilaire soit pour chacun une expérience authentique de la miséricorde de Dieu, qui accueille et pardonne, oubliant entièrement le péché commis.

Il a donc pris des dispositions inédites, concernant notamment les détenus, les lefebvristes et l’avortement. Un acte, insiste le Souverain Pontife, qui comporte un mal très grave. Ces dispositions sont contenues dans une lettre rendue publique mardi. Elle est adressé au président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, Mgr Rino Fisichella, chargé de l’organisation du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde.

Le texte est centré sur le sens profond de la miséricorde. Le Saint-Père y accorde une place importante aux blessés de la vie, à ceux qui portent les cicatrices de leur faute, comme les détenus ou encore les femmes ayant vécu le drame de l’avortement.

Pendant l’Année jubilaire – c’est l’une des nouveautés – tous les prêtres, sans exception, auront la faculté d’absoudre du péché d’avortement tous ceux qui l’ont provoqué et qui, le cœur repenti, en demandent pardon. Le Pape François les invite à se préparer à cette tâche importante en sachant unir des paroles d’authentique accueil à une réflexion qui aide à comprendre le péché commis, et indiquer un itinéraire de conversion authentique.

Les détenus, quant à eux, pourront obtenir l’indulgence dans les chapelles des prisons et, chaque fois qu’ils passeront par la porte de leur cellule, en adressant leur pensée et leur prière au Père. La miséricorde de Dieu capable de transformer les cœur est également en mesure de transformer les barreaux en expérience de liberté, écrit le Souverain Pontife qui ne manque pas de rappeler par ailleurs que le Jubilé a toujours constitué l’opportunité d’une grande amnistie.

Les malades et les personnes âgées et seules, qui ne peuvent pas sortir de chez eux, pourront obtenir l’indulgence jubilaire en recevant la communion ou en participant à la Messe et à la prière communautaire, également à travers les médias et en vivant avec foi et espérance joyeuse ce moment d’épreuve. Pour vivre et obtenir l’indulgence, les autres fidèles sont appelés à accomplir un bref pèlerinage vers la Porte Sainte, ouverte dans chaque cathédrale ou dans les églises établies par l’évêque diocésain, ainsi que dans les quatre basiliques papales à Rome. L’indulgence pourra également être obtenue dans les sanctuaires où est ouverte la Porte de la Miséricorde et dans les églises qui sont traditionnellement identifiées comme jubilaires.

Ce moment devra s’accompagner, avant tout, du Sacrement de la Réconciliation, de la célébration de l’Eucharistie, de la profession de foi et de la prière pour la personne du Pape et pour les intentions qu’il porte dans son cœur pour le bien de l’Église et du monde entier. Le Pape François annonce par ailleurs que chaque fois qu’un fidèle vivra personnellement une œuvre de miséricorde corporelle et spirituelle, il obtiendra certainement l’indulgence jubilaire.

Celle-ci peut être obtenue également pour les défunts en priant Dieu de les libérer de tout résidu de faute. Et puisque cette Année jubilaire n’exclut personne, le Saint-Père a établi par sa propre disposition qu’au cours de l’Année Sainte de la Miséricorde, les fidèles qui s’approcheront, pour célébrer le Sacrement de la Réconciliation, des prêtres de la Fraternité Saint Pie X, recevront une absolution valide et licite de leurs péchés. Le Pape François espère d’ailleurs que dans un proche avenir, l’on puisse trouver des solutions pour retrouver une pleine communion avec les prêtres et les supérieurs de cette même Fraternité.

Nous vous proposons ici l'intégralité de la lettre :


« A mon vénéré frère

Mgr Rino Fisichella

président du Conseil pontifical

pour la promotion de la nouvelle évangélisation

L’approche du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde me permet de me concentrer sur certains points sur lesquels je considère qu’il est important d’intervenir afin de permettre que la célébration de l’Année Sainte soit pour tous les croyants un véritable moment de rencontre avec la miséricorde de Dieu. Je désire en effet que le Jubilé soit une expérience vivante de la proximité du Père, permettant presque de toucher du doigt sa tendresse, afin que la foi de chaque croyant se renforce et que le témoignage devienne ainsi toujours plus efficace.

Ma pensée va, en premier lieu, à tous les fidèles qui, dans chaque diocèse ou comme pèlerins à Rome, vivront la grâce du Jubilé. Je désire que l’indulgence jubilaire soit pour chacun une expérience authentique de la miséricorde de Dieu, qui va à la rencontre de tous avec le visage du Père qui accueille et pardonne, oubliant entièrement le péché commis. Pour vivre et obtenir l’indulgence, les fidèles sont appelés à accomplir un bref pèlerinage vers la Porte Sainte, ouverte dans chaque Cathédrale ou dans les églises établies par l’évêque diocésain, ainsi que dans les quatre basiliques papales à Rome, comme signe du désir profond de véritable conversion. De même, j’établis que l’on puisse obtenir l’indulgence dans les sanctuaires où est ouverte la Porte de la Miséricorde et dans les églises qui sont traditionnellement identifiées comme jubilaires. Il est important que ce moment soit uni, avant tout, au Sacrement de la Réconciliation et à la célébration de la sainte Eucharistie par une réflexion sur la miséricorde. Il sera nécessaire d’accompagner ces célébrations par la profession de foi et par la prière pour ma personne et pour les intentions que je porte dans mon cœur pour le bien de l’Eglise et du monde entier.

Je pense, en outre, à ceux qui, pour divers motifs, n’auront pas la possibilité de se rendre à la Porte Sainte, en premier lieu les malades et les personnes âgées et seules, que leurs conditions empêchent souvent de sortir de chez eux. Pour ces personnes, il sera d’une grande aide de vivre la maladie et la souffrance comme expérience de proximité au Seigneur qui, dans le mystère de sa passion, mort et résurrection, indique la voie maîtresse pour donner un sens à la douleur et à la solitude. Vivre avec foi et espérance joyeuse ce moment d’épreuve, en recevant la communion ou en participant à la Messe et à la prière communautaire, également à travers les divers moyens de communication, sera pour elles la façon d’obtenir l’indulgence jubilaire. Ma pensée va aussi aux détenus, qui font l’expérience de la restriction de leur liberté. Le Jubilé a toujours constitué l’opportunité d’une grande amnistie, destinée à toucher de nombreuses personnes qui, bien que méritant une peine, ont toutefois pris conscience de l’injustice qu’elles ont commise, et désirent sincèrement s’insérer à nouveau dans la société en apportant leur contribution honnête. Qu’à toutes ces personnes parvienne de façon concrète la miséricorde du Père qui désire être proche de ceux qui ont le plus besoin de son pardon. Dans les chapelles des prisons, elles pourront obtenir l’indulgence et, chaque fois qu’elles passeront par la porte de leur cellule, en adressant leur pensée et leur prière au Père, puisse ce geste signifier pour elles le passage de la Porte Sainte, car la miséricorde de Dieu, capable de transformer les cœurs, est également en mesure de transformer les barreaux en expérience de liberté.

J’ai demandé que l’Eglise redécouvre en ce temps jubilaire la richesse contenue dans les œuvres de miséricorde corporelle et spirituelle. L’expérience de la miséricorde, en effet, devient visible dans le témoignage de signes concrets comme JESUS lui-même nous l’a enseigné. Chaque fois qu’un fidèle vivra l’une ou plusieurs de ces œuvres en première personne, il obtiendra certainement l’indulgence jubilaire. D’où l’engagement à vivre de la miséricorde pour obtenir la grâce du pardon complet et total en vertu de la force de l’amour du Père qui n’exclut personne. Il s’agira donc d’une indulgence jubilaire plénière, fruit de l’événement lui-même qui est célébré et vécu avec foi, espérance et charité.

Enfin, l’indulgence jubilaire peut être obtenue également pour les défunts. Nous sommes liés à eux par le témoignage de foi et de charité qu’ils nous ont laissé. De même que nous les rappelons dans la célébration eucharistique, ainsi, nous pouvons, dans le grand mystère de la communion des Saints, prier pour eux afin que le visage miséricordieux du Père les libère de tout résidu de faute et puisse les accueillir dans ses bras, dans la béatitude qui n’a pas de fin.

L’un des graves problèmes de notre temps est sans aucun doute le changement du rapport à la vie. Une mentalité très répandue a désormais fait perdre la sensibilité personnelle et sociale adéquate à l’égard de l’accueil d’une vie nouvelle. Le drame de l’avortement est vécu par certains avec une conscience superficielle, qui semble ne pas se rendre compte du mal très grave qu’un tel acte comporte. Beaucoup d’autres, en revanche, bien que vivant ce moment comme un échec, considèrent ne pas avoir d’autres voies à parcourir. Je pense, en particulier, à toutes les femmes qui ont eu recours à l’avortement. Je connais bien les conditionnements qui les ont conduites à cette décision. Je sais qu’il s’agit d’un drame existentiel et moral. J’ai rencontré de nombreuses femmes qui portaient dans leur cœur la cicatrice de ce choix difficile et douloureux. Ce qui a eu lieu est profondément injuste; pourtant, seule sa compréhension dans sa vérité peut permettre de ne pas perdre l’espérance. Le pardon de Dieu à quiconque s’est repenti ne peut être nié, en particulier lorsqu’avec un cœur sincère, cette personne s’approche du Sacrement de la Confession pour obtenir la réconciliation avec le Père. C’est également pour cette raison que j’ai décidé, nonobstant toute chose contraire, d’accorder à tous les prêtres, pour l’Année jubilaire, la faculté d’absoudre du péché d’avortement tous ceux qui l’ont provoqué et qui, le cœur repenti, en demandent pardon. Que les prêtres se préparent à cette tâche importante en sachant unir des paroles d’authentique accueil à une réflexion qui aide à comprendre le péché commis, et indiquer un itinéraire de conversion authentique pour pouvoir obtenir le pardon véritable et généreux du Père qui renouvelle tout par sa présence.

Une dernière considération s’adresse aux fidèles qui, pour diverses raisons, désirent fréquenter les églises où les offices sont célébrés par les prêtres de la Fraternité Saint Pie X. Cette Année jubilaire de la Miséricorde n’exclut personne. Certains confrères évêques m’ont fait part en plusieurs occasions de leur bonne foi et pratique sacramentelle, unie toutefois à la difficulté de vivre une situation pastorale difficile. J’espère que dans un proche avenir, l’on pourra trouver les solutions pour retrouver une pleine communion avec les prêtres et les supérieurs de la Fraternité. Entre temps, animé par l’exigence de répondre au bien de ces frères, j’établis, par ma propre disposition, que ceux qui, au cours de l’Année Sainte de la Miséricorde, s’approcheront, pour célébrer le Sacrement de la Réconciliation, des prêtres de la Fraternité Saint Pie X recevront une absolution valide et licite de leurs péchés.

M’en remettant à l’intercession de la Mère de la Miséricorde, je confie à sa protection la préparation de ce Jubilé extraordinaire.

Du Vatican, le 1er septembre 2015 »
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3378
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Le Pape annonce une Année Sainte de la Miséricorde   Mer 16 Déc 2015, 10:14 pm

le Pape François appelle à vivre la miséricorde en actes

2015-12-16 Radio Vatican

«La miséricorde et le pardon ne doivent pas être uniquement des belles paroles», il faut les mettre en pratique dans notre vie quotidienne. Lors de l’audience générale ce mercredi 16 décembre 2015, le Pape a rappelé qu’il s’agissait de «signes visibles et concrets de la foi qui transforment nos cœurs».

Place Saint-Pierre, François s’est réjoui devant 15 000 fidèles venus du monde entier : le Jubilé de la Miséricorde ne concerne pas uniquement la Ville éternelle. «Dimanche dernier, une Porte Sainte a été ouverte dans la cathédrale de chaque diocèse, afin que le Jubilé puisse être vécu par le plus grand nombre». Il souhaite que cette «communion ecclésiale» soit «toujours plus intense» pour que l’Église soit, dans le monde, le signe visible de l’amour et de la miséricorde du Père.

François rappelle que la miséricorde et le pardon ne doivent pas rester de «vaines paroles», mais au contraire se réaliser dans la vie quotidienne. «Nous devons aimer et pardonner comme Dieu aime et pardonne» : «un programme de vie qui ne peut connaître ni interruption, ni exception» et qui nous pousse à aller toujours au-delà, sans jamais se fatiguer, soutenus par la présence paternelle de Dieu.

Le fait de passer la Porte sainte est le signe de notre confiance en Dieu. Attention ! Le Pape met en garde ce mercredi matin contre «les fourbes» qui voudraient faire payer le passage d’une porte sainte. «Le salut, cela ne se paie pas. Cela ne s’achète pas !», s’exclame François. «Le salut est gratuit». Passer une porte sainte est également le signe d’une véritable conversion, qui nous pousse à «ouvrir tout grand les portes de notre cœur au Christ et qui nous pousse à le porter aux autres».

Autre signe important du Jubilé : la confession des péchés. Dans le sacrement par lequel nous sommes réconciliés avec le Père, chacun fait l’expérience directe de sa miséricorde. On rencontre le Père, Dieu qui pardonne tout, comprenant nos limites et nos contradictions. Quand nous reconnaissons nos péchés et que nous demandons pardon, explique François «au Ciel, on fait la fête !». C’est en effet seulement en recevant le pardon de Dieu que nous devenons capables de pardonner aux autres. «Bien sûr, il n’est pas facile de pardonner parce que notre cœur est pauvre, et qu’avec ses seules forces il ne peut y parvenir, mais si nous nous ouvrons à la miséricorde de Dieu, alors cela devient possible.»
Revenir en haut Aller en bas
nowel
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2016
Masculin
Messages : 3
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Le Pape annonce une Année Sainte de la Miséricorde   Mer 06 Jan 2016, 3:30 am

Le Pape est miséricordieux, il est un bon exemple à suivre malgré que JESUS soit un meilleur exemple que lui.
Revenir en haut Aller en bas
mick
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 10/11/2010
Féminin
Messages : 7723
Pays : canada
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: Le Pape annonce une Année Sainte de la Miséricorde   Mer 06 Jan 2016, 3:46 am

 oui, ce pape est vraiment exceptionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3378
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Le Pape annonce une Année Sainte de la Miséricorde   Mer 20 Avr 2016, 11:50 am

Audience générale : la miséricorde de Dieu dépasse nos attentes

2016-04-20 Radio Vatican

(RV) Dieu nous apprend à distinguer le péché du pécheur. Lors de l’audience générale ce mercredi matin Place Saint-Pierre, le Pape François a poursuivi son cycle de catéchèse sur la miséricorde. Il a proposé une réflexion sur le lien entre foi, amour et reconnaissance en s’appuyant sur le passage de l’Évangile de saint Luc qui présente deux figures : celle de Simon, un zélé serviteur de la loi et celle d’une femme pécheresse.

Nous sommes tous pécheurs mais tant de fois nous cédons à la tentation de l’hypocrisie. Le Saint-Père, en opposant l’attitude de Simon à celle de la femme pécheresse, a une nouvelle fois mis en garde les fidèles contre le risque de «se croire meilleur que les autres». Une invitation, une interpellation «à regarder nos propres péchés, nos chutes nos erreurs, à regarder le Seigneur». «C’est la ligne de Salut, entre moi, pécheur, et le Seigneur». Et le Pape souligne qu’entre le pharisien «qui juge les autres sur les apparences» et la femme pécheresse qui, «à travers ses gestes ouvre son cœur avec sincérité», JESUS, «se range du côté de cette dernière», parce que «JESUS est libre car proche de Dieu qui est Père miséricordieux».

«En lui resplendit la puissance de la miséricorde de Dieu capable de transformer les cœurs.» Ainsi, «il entre en relation avec la pécheresse et met fin à l’isolement auquel le jugement impitoyable du pharisien et de ses compatriotes la condamnait». «Il y a d’un côté, note le Saint-Père, l’hypocrisie du docteur de la loi et de l’autre la sincérité, l’humilité et la foi de la femme». Une femme pécheresse qui «nous enseigne ainsi le lien entre foi, amour et reconnaissance». «Celui auquel on a beaucoup pardonné aime plus», affirme le Saint-Père, rappelant que «Dieu nous a tous enfermés dans le mystère de sa miséricorde, et de cet amour, qui nous précède, nous apprenons tous à aimer». «La miséricorde de Dieu va au-delà de toutes nos attentes, car elle réalise le projet de salut de Dieu pour chacun de nous».

Pensées pour l'Ukraine

Lors des saluts en différentes langues, le Pape François s’est adressé aux fidèles venus de Russie, saluant en particulier les pèlerins du diocèse de Saint-Clément à Saratov.

Le Saint-Père a par ailleurs salué les pèlerins ukrainiens et biélorusses présents à Rome, à l’occasion du 30ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, le 26 avril prochain. Il a de nouveau dit prier pour les victimes de «ce désastre», exprimant sa reconnaissance «aux secouristes et saluant les initiatives qui ont chercher à soulager les souffrances».

Toujours concernant l'Ukraine, il a aussi lancé un appel pour la quête de dimanche prochain, au profit des populations éprouvées par le conflit ukrainien.

S'exprimant en espagnol, le Pape François a aussi exprimé sa compassion et sa proximité pour les victimes du récent séisme qui a fait plus de 500 morts en Équateur. Le Pape avait visité ce pays en juillet 2015.

http://www.news.va/fr/news/audience-generale-la-misericorde-de-dieu-depasse-n
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Pape annonce une Année Sainte de la Miséricorde   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Pape annonce une Année Sainte de la Miséricorde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Année Sainte de la Miséricorde/8 décembre 2015/20 novembre 2016/
» Année sainte de la Miséricorde : pélerinons ensemble de Lourdes à Garabandal.
» Retour Chant préparation/Sujet l'Année Sainte de la Miséricorde/
» Année sainte de la Miséricorde : pélerinons ensemble de Lourdes à Garabandal.
» Neuvaine à la Miséricorde Divine que Jésus ordonna d`écrire a Sainte Faustine - Héléna Kolwaska

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Catholique-