*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Des milliers de manifestants dans le monde musulman contre les caricatures de Mahomet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3899
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Des milliers de manifestants dans le monde musulman contre les caricatures de Mahomet   Ven 16 Jan 2015, 11:05 pm

Des milliers de manifestants dans le monde musulman contre les caricatures de Mahomet

Le Monde.fr avec AFP | 16.01.2015 à 19h32 • Mis à jour le 17.01.2015 à 09h09


Entre 2 000 et 3 000 personnes ont manifesté vendredi 16 janvier à Alger pour dénoncer la publication du dernier numéro de « Charlie Hebdo », certains scandant le nom des frères Kouachi, les auteurs présumés de l'attaque contre l'hebdomadaire français.

Deux jours après sa publication, la « une » du dernier Charlie Hebdo représentant Mahomet la larme à l'œil et tenant une pancarte « Je suis Charlie », continue de provoquer la colère dans le monde musulman. Plusieurs milliers de fidèles ont manifesté, vendredi 16 janvier, après la grande prière, à travers une dizaine de pays au d'Afrique et du Moyen-Orient.

La couverture du journal satirique avait suscité dès sa sortie mercredi de nombreuses critiques de gouvernements ou instances musulmanes en Egypte, à Jérusalem ou encore au Sénégal. La Tunisie, le Maroc et l'Algérie n'ont pas autorisé la diffusion de l'hebdomadaire.

Quatre morts au Niger, un centre culturel français brûlé


La manifestation contre Charlie Hebdo à Zinder, la deuxième ville du Niger, a viré en affrontements au cours desquels trois civils et un policier ont été tués, et environ 45 personnes, blessées. « Certains manifestants avaient des arcs et flèches, des gourdins, et ils en ont fait usage », a rapporté un policier à l'agence Reuters. Le ministre de l'intérieur nigérien, Hassoumi Massaoudou, a affirmé que certains manifestants « arboraient l'étendard de Boko Haram », alors qu'ils « attaquaient un église catholique ».

Le centre culturel français de la ville a été incendié. Une cinquantaine de personnes ont « cassé la porte » d'entrée, puis « mis le feu » à la cafétéria, à la médiathèque et à des locaux administratifs, malgré des « tirs de sommation » de « deux policiers » présents pour protéger le complexe, a rapporté Kaoumi Bawa, le directeur du centre.

2 500 manifestants dans la capitale jordanienne

Le plus important rassemblement de ce vendredi a eu lieu à Amman, où 2 500 manifestants, membres des Frères musulmans et d'organisations de jeunesse, ont défilé sous haute surveillance et dans le calme, arborant des banderoles sur lesquelles on pouvait notamment lire « l'atteinte au grand Prophète relève du terrorisme mondial ».

Le roi Abdallah II, qui avait participé dimanche à la marche de Paris contre le « terrorisme », a depuis qualifié Charlie Hebdo d'« irresponsable et inconscient ».

Manifestation palestinienne à Jérusalem-Est


« L'islam est une religion de paix » et « Mahomet sera toujours notre guide », pouvait-on lire sur des banderoles. « Français, bande de lâches ! », ont scandé quelques centaines manifestants réunis sur le site sensible de l'esplanade des Mosquées, à Jérusalem-Est, partie palestinienne annexée et occupée par Israël.

Le grand mufti Mohammad Hussein, qui dirigeait la prière à laquelle environ 35 000 personnes ont pris part, n'a pas évoqué Charlie Hebdo dans son prêche. Il avait dénoncé mercredi comme une « insulte » aux musulmans la « une » de l'hebdomadaire et condamné « le terrorisme sous toutes ses formes ».

Des milliers de personnes réunies à Alger

Entre 2 000 et 3 000 personnes, dont des femmes et des enfants, ont également manifesté à Alger à la suite d'appels sur les réseaux sociaux, relais d'une campagne de protestation lancée dès la publication de Charlie Hebdo mercredi. Les manifestants ont convergé de plusieurs mosquées de la ville vers la place du 1er Mai et la place des Martyrs, le parcours habituel des manifestations à Alger, qui sont pourtant interdites depuis 2001.

Au moins un millier de manifestants ont protesté à Dakar.

Un drapeau français a été brûlé devant l'ambassade de France, dans le centre de la capitale sénégalaise. La police a lancé des bombes lacrymogènes pour disperser la foule, qui criait « Allah akbar ! ». « Au diable Charlie », « Ne touche pas à mon prophète », « La liberté de blasphémer tue la liberté d'expression », pouvait-on lire sur des banderoles et pancartes.

Des milliers de personnes à Bamako, au Mali

Après la grande prière du vendredi, des milliers de manifestants ont convergé vers le boulevard de l'Indépendance, à Bamako, point névralgique des manifestations politiques dans le centre de la capitale malienne. L'appel à manifester était venu de prédicateurs célèbres et du Haut Conseil islamique du Mali, principale organisation islamique de ce pays à 90 % musulman, et où la France s'est militairement engagée en 2013 pour chasser des groupes djihadistes liés à Al-Qaida.

Des manifestations dans cinq villes du Pakistan

A Karachi, des heurts violents entre policiers et manifestants ont fait des blessés, dont un grave. Un photojournaliste qui travaille pour l'Agence France-Presse a été atteint d'une balle dans un poumon, puis admis d'urgence dans un hôpital, où il a subi avec succès une intervention chirurgicale. Il serait « hors de danger dans l'immédiat », d'après l'hôpital. D'autres rassemblements avaient lieu à Islamabad, la capitale du pays, à Lahore, à Peshawar et à Multan, où un drapeau tricolore français a également été brûlé.

Des centaines de musulmans rassemblés au Soudan

A Khartoum, quelques centaines de fidèles ont brièvement manifesté après la grande prière, dont certains ont scandé : « Expulsez l'ambassadeur de France, victoire au prophète de Dieu ! » Sur une banderole on pouvait lire : « Le gouvernement français doit présenter des excuses… »

Appel à des « manifestations pacifiques » au Qatar


Au Qatar, l'Union mondiale des oulémas, dirigée par le prédicateur Youssef Al-Qaradaoui, considéré comme l'éminence grise des Frères musulmans, a appelé à des « manifestations pacifiques » et a critiqué le « silence honteux » de la communauté internationale sur cette « insulte aux religions ». Les autorités du pays, qui avaient fermement dénoncé l'attentat contre Charlie Hebdo, ont « condamné la nouvelle publication de dessins offensants pour le prophète Mahomet », publication qui, selon elles, alimente « la haine et la colère ».

Condamnation politique à Bahreïn

A Bahreïn, le ministère des affaire étrangères a condamné l'acte « honteux de republier des dessins insultant » le Prophète, soulignant qu'une telle attitude « créera[it] des circonstances favorables à la propagation de la haine et du terrorisme ».

Un « acte irresponsable », selon le président afghan

Enfin le président afghan Ashraf Ghani – qui avait condamné la semaine dernière l'attaque contre « Charlie Hebdo » – s'est joint aux protestations, qualifiant la nouvelle caricature d'acte « insultant » et « irresponsable » et estimant que « la liberté d'expression devrait être utilisée de façon constructive afin de promouvoir la coexistence pacifique entre les religions ».

Les talibans afghans avaient aussi dénoncé jeudi la nouvelle publication, qui selon eux provoque « les sensibilités de près d'un milliard et demi de musulmans ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2015/01/16/dans-plusieurs-pays-musulmans-des-milliers-de-manifestants-contre-les-caricatures-de-mahomet_4558063_3236.html#EH7TZemxggJxLRTX.99
Revenir en haut Aller en bas
grizzli
.
.


Date d'inscription : 17/08/2012
Masculin
Messages : 210
Pays :
R E L I G I O N :

MessageSujet: Re: Des milliers de manifestants dans le monde musulman contre les caricatures de Mahomet   Sam 17 Jan 2015, 6:58 am

Et après cela, les musulmans de France viendront encore essayer de nous faire croire qu'ils condamnent les actes de violences des  islamistes !!!  Shocked

C'est une évidence, ils sont tous les mêmes, aussi belliqueux les uns que les autres ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3899
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Des milliers de manifestants dans le monde musulman contre les caricatures de Mahomet   Sam 17 Jan 2015, 7:10 am

Le Niger à nouveau secoué par de violentes émeutes contre « Charlie Hebdo »
Le Monde.fr avec AFP Le 17.01.2015 à 13h46 • Mis à jour le 17.01.2015 à 19h00

Au lendemain d'une violente manifestation à Zinder, deuxième ville du pays, qui s'est soldée par la mort de quatre personnes, la contestation continue de se propager dans la capitale du Niger, Niamey, samedi 17 janvier, toujours pour protester contre la caricature de Mahomet publiée en « une » de l'hebdomadaire Charlie Hebdo.

Au moins huit églises ont été incendiées par des manifestants dans la journée. Ces lieux de culte, pour la plupart des églises évangéliques, ont été brûlés sur la rive gauche de Niamey, selon un journaliste de l'Agence France-Presse, qui a vu les manifestants se diriger vers la rive droite de la capitale, où il y a aussi de nombreuses églises. Une centaine de policiers anti-émeute protégeaient par ailleurs la cathédrale catholique de Niamey en début d'après-midi. « Ils n'ont pas eu le temps d'y mettre le feu », a confié un policier nigérien à l'AFP.

Face à ces débordements, une vingtaine d'oulémas, des théologiens musulmans, ont appelé au retour du calme dans les rues de la capitale. « N'oubliez pas que l'islam est contre la violence », a rappelé le prédicateur Yaou Sonna à la télévision publique.

COMMERCES SACCAGÉS

De nombreux bars, hôtels, débits de boisson ou commerces divers appartenant à des non-musulmans ou tenant enseigne pour des entreprises françaises, ont également été détruits. Plusieurs agences de l'entreprise française Pari mutuel urbain (PMU) et des kiosques publicitaires de l'opérateur téléphonique français Orange ont notamment été saccagés. D'après une source sécuritaire, six groupes de 200 à 300 protestataires semant le chaos dans Niamey ont été dénombrés.

En fin de matinée, un millier de jeunes s'étaient réunis près de la grande mosquée de la capitale, en dépit de l'interdiction du rassemblement par les autorités, aux cris de « A bas la France », « A bas Charlie Hebdo » ou encore « Allah akbar ». L'édifice avait été encerclé par quelques dizaines de policiers anti-émeute munis de casques et de boucliers, qui ont tenté de disperser les manifestants à coup de gaz lacrymogènes.

Plusieurs protestataires ont jeté des pierres sur les forces de l'ordre et deux 4 × 4 ont été brûlés. Des pneus en flamme ont aussi été jetés dans un commissariat à proximité, a constaté un journaliste de l'AFP. « On va tout casser. Nous protégeons notre prophète. Nous allons le défendre même au péril de notre sang », a déclaré un manifestant.

« ÉVITER TOUTE SORTIE »

L'ambassade de France à Niamey a invité ses ressortissants sur place à « éviter toute sortie » tandis que les membres de l'ONU étaient appelés à se tenir à l'écart de « tout attroupement » dans la capitale. Les autorités consulaires recensaient 1 648 Français installés au Niger fin 2013.

François Hollande a fait valoir, samedi matin, lors d'un déplacement à Tulle, que « la France a des principes et des valeurs, et ces valeurs c'est notamment la liberté d'expression ». Interrogé sur la vague d'indignation en cours depuis vendredi, le président français a estimé que certains des pays concernés, « parfois, ne peuvent pas comprendre ce qu'est la liberté d'expression car ils en ont été privés ». Le quai d'Orsay a par ailleurs condamné samedi « le recours à la violence » au Niger et exprimé sa « solidarité avec les autorités ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/01/17/niger-violente-manifestation-contre-charlie-hebdo-dans-la-capitale_4558380_3212.html#p7iIbKXkOly8XWOd.99


Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14455
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Des milliers de manifestants dans le monde musulman contre les caricatures de Mahomet   Sam 17 Jan 2015, 7:16 am

Ils n'ont que ça faire ces muslims ! Par contre les crimes commis envers les chrétiens voire même des musulmans, pour cela c'est silence radio !

L'islam est non seulement un problème pour la France mais pour le monde entier ! Alors dire qu'elle est une religion de paix et de tolérance ... ils repasseront !
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3899
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Des milliers de manifestants dans le monde musulman contre les caricatures de Mahomet   Lun 19 Jan 2015, 4:31 am

Des milliers de personnes ont défilé au Pakistan dimanche 18 janvier contre la publication de la caricature de Mahomet dans le nouveau Charlie Hebdo. Des drapeaux français et des photos de François Hollande ont été brûlés.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/actualite-medias/video/2015/01/19/le-drapeau-francais-brule-lors-de-manifestations-au-pakistan_4559003_3236.html#IdUqwVi926dX0YGs.99

Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3899
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Des milliers de manifestants dans le monde musulman contre les caricatures de Mahomet   Lun 19 Jan 2015, 4:37 am



Des milliers de personnes ont manifesté lundi 19 janvier à Grozny, capitale de la Tchétchénie, contre la publication de caricatures du prophète Mahomet dans « Charlie Hebdo ». Cette manifestation a lieu douze jours après l'attaque meurtrière en France contre l'hebdomadaire satirique.

Les autorités russes ont évoqué « un million » de manifestants, mais il est difficile de confirmer ce chiffre très élevé. Pour avoir un ordre d'idée : la population totale de la Tchétchénie s'établit officiellement à 1,2 million d'habitants, et celle de Grozny à 271 000 habitants.

Revenir en haut Aller en bas
 

Des milliers de manifestants dans le monde musulman contre les caricatures de Mahomet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les évenements actuels dans le monde arabo-islamique
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"
» La pénétration du christianisme dans le monde celtique
» misere dans le monde
» La vie consacrée, signe prophétique dans notre monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-