*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Turquie : vague d'arrestations dans des médias d'opposition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3899
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Turquie : vague d'arrestations dans des médias d'opposition   Dim 14 Déc 2014, 3:41 am

Turquie : vague d'arrestations dans des médias d'opposition

Le Monde.fr avec AFP, AP et Reuters | 14.12.2014 à 11h47 • Mis à jour le 14.12.2014 à 15h31

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/12/14/turquie-vague-d-arrestations-dans-les-medias_4540298_3214.html#SBMBocK4R4pepMLg.99


La police turque a arrêté, dimanche 14 décembre, Ekrem Dumanli, le rédacteur en chef de l'un des principaux quotidiens du pays, Zaman et 24 autres personnes dans 13 villes du pays, selon l'agence Anatolie. Cette vague d'arrestations marque une escalade de la lutte que mène le président Recep Tayyip Erdogan contre son grand rival, le prédicateur islamiste Fethullah Gülen, dont Zaman est proche.

La police a dû s'y reprendre à deux fois pour arrêter M. Dumanli. Une première descente, au matin, avait été contrariée par des manifestants positionnés devant le siège du journal, à Istanbul. « La presse libre ne peut être réduite au silence », avait-il alors lancé devant la foule, défiant les policiers de l'arrêter, ce qui fut fait quelques heures plus tard.

Le président de la chaîne de télévision Samanyolu, proche de Zaman, a également été arrêté dimanche. La chaîne de télévision TRT Haber a fait état de l'arrestation de deux anciens chefs de la police.

Le chef du principal parti d'opposition laïque, le CHP, Kemal Kilicdaroglu, a dénoncé « un gouvernement putschiste. Un coup d'Etat est en cours contre la démocratie ». Mais pour le ministre de la santé Mehmet Muezzinoglu, « ceux qui se sont mal conduits doivent payer ».

« STRUCTURE PARALLÈLE »

Cette opération était attendue depuis plusieurs jours. Un compte Twitter particulièrement suivi, qui a averti par le passé de l'imminence d'autres coups de filet, avait indiqué récemment que la police s'apprêtait à interpeller 400 personnes, dont 150 journalistes considérés comme des soutiens de Fethullah Gülen. Il y a une semaine, M. Erdogan lui-même avait promis de pourchasser « jusque dans leurs tanières » les partisans de Gülen, qu'il présente comme des « terroristes » et des « traîtres ».

Ce prédicateur, exilé depuis 1999 aux Etats-Unis et très suivi en Turquie, est un ancien allié de M. Erdogan, avec lequel il est désormais en conflit ouvert. Il a déclaré cette année que la répression menée par M. Erdogan était « dix fois pire » que celle qu'avait connue la Turquie après le putsch militaire de 1980.

Voici un an, des enquêtes pour corruption avaient visé le premier cercle des collaborateurs de M. Erdogan, alors premier ministre. Zaman avait multiplié les révélations sur cette affaire. Pour M. Erdogan, ces enquêtes et leur divulgation dans la presse participaient d'un complot orchestré contre lui par une « structure parallèle » constituée de partisans de Gülen, lequel a toujours démenti.

L'enquête avait entraîné la démission de trois ministres et poussé M. Erdogan à procéder à une reprise en main de l'appareil d'Etat. Des milliers de policiers et des centaines de juges et de procureurs ont été mutés. La justice turque a abandonné en octobre ses poursuites contre cinquante-trois personnes inculpées dans cette affaire, dont deux fils d'anciens ministres.

Malgré ce scandale, M. Erdogan, au pouvoir depuis 2003, a remporté haut la main les élections municipales de mars, puis la présidentielle d'août, pour la première fois au suffrage universel direct.

Revenir en haut Aller en bas
 

Turquie : vague d'arrestations dans des médias d'opposition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» astrologie populaire - horoscope dans les médias
» A ceux qui croient au catastrophisme de nos médias !
» Bibliothèque multi-médias : Confucius " La Vie du Sage " en vidéo qualité HD
» La vague française de 1954:22 OCTOBRE 1954, CAVAILLON, VAUCLUSE:
» Les OVNIS et les médias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-