*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Torture Un expert de l’ONU veut que les responsables soient poursuivis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
claudem_1
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 04/06/2014
Masculin
Messages : 2644
Pays : Canada
R E L I G I O N : La Religion de l'Esprit.

MessageSujet: Torture Un expert de l’ONU veut que les responsables soient poursuivis   Ven 12 Déc 2014, 6:53 am

Torture
Un expert de l’ONU veut que les responsables soient poursuivis

Les dirigeants américains qui ont autorisé ou pratiqué des actes de torture dans le cadre du programme de sécurité nationale de l’ancien président George W. Bush doivent être poursuivis, a estimé mercredi un enquêteur spécial des Nations unies.


Ben Emmerson, le Rapporteur spécial sur la promotion et la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales dans la lutte antiterroriste, a ajouté que les responsables américains ou de la CIA qui ont eu recours à des noyades simulées (waterboarding, en anglais) ou à d’autres tortures devraient répondre de leurs actes devant la justice.


Il a déclaré que le rapport du Comité sénatorial du renseignement sur les techniques d’interrogatoire musclées utilisées par la CIA dans des prisons secrètes à l’étranger après les attentats terroristes du 11 septembre 2001 démontre «l’existence d’une politique claire, orchestrée au plus haut niveau de l’administration Bush, ce qui a mené à des crimes systématiques et à des violations graves de la loi internationale sur les droits de la personne».


Énorme controverse


Le rapport publié mardi suscite une controverse énorme aux États-Unis et à l’étranger. Le président Obama a déclaré que «les techniques d’interrogatoire ont nui à la réputation des États-Unis à travers le monde et compliquent leurs relations avec leurs alliés».


«Les responsables de ce complot criminel (...) doivent être traînés en justice et être passibles d’une peine proportionnelle à la gravité de leurs crimes, a dit M. Emmerson. Le fait que ces politiques aient été autorisées au plus haut niveau n’excuse rien. En fait, cela renforce plutôt la responsabilité criminelle.»


Une porte-parole de l’Union européenne, Catherine Ray, a rappelé que l’administration Obama travaille depuis 2009 pour s’assurer que la torture n’est plus utilisée. Elle a ensuite ajouté que cet engagement «devrait être encadré par une loi».


Autorisé en 2002, informé en 2006


M. Bush avait autorisé le programme en 2002, mais n’a été informé des détails par la CIA qu’en 2006. M. Obama a interdit les noyades simulées et d’autres tactiques, mais certains éléments du programme Bush — principalement le centre de détention de Guantanamo Bay, à Cuba — sont toujours en place, tout comme d’importants programmes gouvernementaux de surveillance.


Selon M. Emmerson, la loi internationale interdit d’accorder l’immunité aux dirigeants qui autorisent le recours à la torture, ce qui s’applique non seulement aux bourreaux eux-mêmes mais aussi à ceux qui planifient et autorisent la torture. Conséquemment, a-t-il dit, le gouvernement américain a l’obligation légale de livrer ces responsables à la justice.


Pour sa part, le directeur exécutif de Human Rights Watch, Kenneth Roth, a déclaré qu’«à moins que ce processus important de divulgation de la vérité ne mène à des poursuites contre les responsables, la torture demeurera une ’option’ pour les prochains présidents».


En Pologne, après des années de déni, l’ancien président Aleksander Kwasniewski a admis mecredi que la Pologne a toléré la présence d’une prison secrète de la CIA sur son territoire. Il a toutefois précisé que les dirigeants polonais n’ont jamais autorisé le recours à des mauvais traitements ou à la torture.


M. Kwasniewski, qui a dirigé la Pologne entre 1995 et 2005, affirme que cette prison a éventuellement été fermée sous la pression des autorités polonaises. Il prétend aussi avoir demandé au président Bush de mettre fin au programme.

Le président afghan outré

Par ailleurs, le nouveau président afghan Ashraf Ghani s’est dit «outré» à la lecture du rapport du Sénat américain sur la torture, dénonçant des «actes inhumains» perpétrés par des responsables du renseignement américain qui ont ainsi initié «un cercle vicieux» de la violence.

«J’ai lu le rapport, tout le rapport depuis qu’il a été mis en ligne hier. Et j’ai été outré en le lisant... Le gouvernement afghan condamne vivement ces actes inhumains», a déclaré lors d’une conférence de presse à Kaboul M. Ghani, qui a succédé fin septembre à Hamid Karzaï, qui dirigeait le pays depuis la chute des talibans, chassés du pouvoir par une coalition international dans la foulée du 11-Septembre.

«C’est un cercle vicieux. Lorsqu’une personne est torturée de façon inhumaine, sa réaction risque d’être inhumaine. Un cycle vicieux d’actions et de réactions est ainsi créé», a estimé M. Ghani, un intellectuel de carrière.

«Malheureusement, ce rapport montre que certains de nos concitoyens ont été l’objet de tortures et que leurs droits ont été violés, mais nous ne connaissons pas leur nombre exacte», a ajouté M. Ghani, dont le pays était sur la ligne de front de la guerre américaine «contre la terreur».

Allemagne

Les pratiques de torture du renseignement américain révélées mardi dans un rapport aux États-Unis représentent «une violation grave des valeurs démocratiques», a estimé le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier, dans une interview à paraître jeudi.

«Une telle violation grave de nos valeurs démocratiques et libérales ne doit pas se reproduire», a déclaré M. Steinmeier dans le quotidien populaire Bild, tout en saluant la volonté du président Barack Obama de rompre avec ces pratiques de la CIA.

Le ministre allemand des Affaires étrangères juge «inacceptables» les interrogatoires violents auxquels l’agence du renseignement américain aurait soumis des dizaines de détenus liés à Al-Qaïda entre 2001 et 2009, selon un rapport publié mardi par le Sénat américain.

Mais tout en déplorant cette «faute lourde», M. Steinmeier «salue» la volonté du président américain Barack Obama de «rompre clairement avec la politique de son prédécesseur», George W. Bush, et d’exposer «ouvertement» les fautes commises afin qu’elles ne se reproduisent plus.

La nouvelle politique de Washington «de reconnaître des erreurs et de promettre publiquement que de telles choses ne se reproduiront pas, est un pas important», a-t-il dit.

Mercredi, l’Union européenne a qualifié ce rapport du Sénat d’»étape positive pour affronter de façon publique et critique le programme de détention et d’interrogatoire de la CIA», soulignant que Barack Obama avait «formellement mis fin» à ces pratiques quand il a pris ses fonctions en 2009.

Avec d’insoutenables détails, le rapport parlementaire décrit comment les détenus ont été attachés pendant des jours dans le noir, projetés contre les murs, plongés dans des bains glacés, privés de sommeil pendant une semaine, frappés et harcelés psychologiquement.
Revenir en haut Aller en bas
 

Torture Un expert de l’ONU veut que les responsables soient poursuivis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» bebe se 11 mois qui ne veut pas dormir
» Saint Luc et commentaire du jour "Celui qui veut devenir grand sera votre serviteur"
» Classe qui ne veut rien faire pas même écouter!!
» a 2 ans mon fils ne veut pas dormir tout seul
» En ce début d'Avent, qui veut dire « il viendra »,Comment accueillir Jésus tel qu'Il vient ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-