*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 FRANCE Contrôle des chômeurs. Rebsamen soulève un tollé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: FRANCE Contrôle des chômeurs. Rebsamen soulève un tollé   Mar 02 Sep 2014, 3:13 pm


FRANCE Contrôle des chômeurs. Rebsamen soulève un tollé
3 septembre 2014

« Renforcer les contrôles » pour vérifier que les chômeurs « cherchent bien un emploi » et les « sanctionner » si besoin : les déclarations de François Rebsamen ont suscité, hier, l'indignation des syndicats et des associations, « abasourdis » d'entendre le ministre du Travail « tenir le même discours" que la droite.

« Je demande à Pôle emploi de renforcer les contrôles pour vérifier que les gens cherchent bien un emploi », a lancé, hier, sur i-Télé, François Rebsamen, alors que le pays recense 3,4 millions de demandeurs d'emploi sans activité - du jamais vu - mais compte aussi 350.000 postes non pourvus. Selon le ministre du Travail, Pôle emploi doit donc adopter « un état d'esprit différent », avec « des convocations et des vérifications ». Ces déclarations ont aussitôt déchaîné la colère des syndicats : « Je suis atterré », a réagi le numéro un de la CFDT, Laurent Berger, jugeant ces propos « scandaleux » et « stigmatisants ». Éric Aubin, membre de la direction de la CGT, a déploré que « la seule solution que trouve le gouvernement pour faire baisser la courbe du chômage » soit de « sanctionner les demandeurs d'emploi ». De son côté, FO s'est dit « abasourdie », dénonçant la « stigmatisation » des chômeurs.

Rétropédalage

L'idée de François Rebsamen a aussi fait grincer des dents au sein même du gouvernement. Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a jugé les déclarations du ministre du Travail pas « pertinentes » et de nature à « brouiller le message présidentiel ». « Nous le regrettons », a-t-il écrit dans une mise au point. Pour le Parti de gauche, « il est temps d'en finir avec la culpabilisation des chômeurs et le mythe d'un chômage volontaire. Tandis que pour le Mouvement national des chômeurs et précaires, les gouvernements, qu'ils soient de gauche ou de droite, « tiennent le même discours ». « On dit aux chômeurs "tout est de votre faute, vous êtes malhonnêtes, fraudeurs, au mieux feignants" », juge Pierre-Édouard Magnan, délégué fédéral. Suite au tollé provoqué par ses propos, François Rebsamen a été contraint de faire machine arrière et de nuancer ses propos. Sur RTL, il a déclaré « ne pas comprendre l'emballement médiatique », et assuré qu'il voulait seulement « rappeler la loi ». Depuis 2008, cette dernière prévoit la suspension des allocations pendant deux mois, dès lors qu'un demandeur d'emploi refuse à deux reprises, et « sans motif légitime », « une offre raisonnable d'emploi ». Avant lui, l'entourage du ministre s'était empressé de préciser que les contrôles « existent déjà » et qu'« aucun nouveau dispositif n'est prévu »
Revenir en haut Aller en bas
Arlequin
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 06/05/2013
Masculin
Messages : 3242
Pays : Algérie
R E L I G I O N : Muslim

MessageSujet: Re: FRANCE Contrôle des chômeurs. Rebsamen soulève un tollé   Mer 03 Sep 2014, 3:35 am

@Capucine a écrit:

FRANCE Contrôle des chômeurs. Rebsamen soulève un tollé
3 septembre 2014

« Renforcer les contrôles » pour vérifier que les chômeurs « cherchent bien un emploi » et les « sanctionner » si besoin : les déclarations de François Rebsamen ont suscité, hier, l'indignation des syndicats et des associations, « abasourdis » d'entendre le ministre du Travail « tenir le même discours" que la droite.

« Je demande à Pôle emploi de renforcer les contrôles pour vérifier que les gens cherchent bien un emploi », a lancé, hier, sur i-Télé, François Rebsamen, alors que le pays recense 3,4 millions de demandeurs d'emploi sans activité - du jamais vu - mais compte aussi 350.000 postes non pourvus. Selon le ministre du Travail, Pôle emploi doit donc adopter « un état d'esprit différent », avec « des convocations et des vérifications ». Ces déclarations ont aussitôt déchaîné la colère des syndicats : « Je suis atterré », a réagi le numéro un de la CFDT, Laurent Berger, jugeant ces propos « scandaleux » et « stigmatisants ». Éric Aubin, membre de la direction de la CGT, a déploré que « la seule solution que trouve le gouvernement pour faire baisser la courbe du chômage » soit de « sanctionner les demandeurs d'emploi ». De son côté, FO s'est dit « abasourdie », dénonçant la « stigmatisation » des chômeurs.

Rétropédalage

L'idée de François Rebsamen a aussi fait grincer des dents au sein même du gouvernement. Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a jugé les déclarations du ministre du Travail pas « pertinentes » et de nature à « brouiller le message présidentiel ». « Nous le regrettons », a-t-il écrit dans une mise au point. Pour le Parti de gauche, « il est temps d'en finir avec la culpabilisation des chômeurs et le mythe d'un chômage volontaire. Tandis que pour le Mouvement national des chômeurs et précaires, les gouvernements, qu'ils soient de gauche ou de droite, « tiennent le même discours ». « On dit aux chômeurs "tout est de votre faute, vous êtes malhonnêtes, fraudeurs, au mieux feignants" », juge Pierre-Édouard Magnan, délégué fédéral. Suite au tollé provoqué par ses propos, François Rebsamen a été contraint de faire machine arrière et de nuancer ses propos. Sur RTL, il a déclaré « ne pas comprendre l'emballement médiatique », et assuré qu'il voulait seulement « rappeler la loi ». Depuis 2008, cette dernière prévoit la suspension des allocations pendant deux mois, dès lors qu'un demandeur d'emploi refuse à deux reprises, et « sans motif légitime », « une offre raisonnable d'emploi ». Avant lui, l'entourage du ministre s'était empressé de préciser que les contrôles « existent déjà » et qu'« aucun nouveau dispositif n'est prévu »

De toute façon,la France est foutue!Quand à moi,j'ai commencé à faire le nécessaire pour rejoindre la Suisse.
Revenir en haut Aller en bas
 

FRANCE Contrôle des chômeurs. Rebsamen soulève un tollé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 4ème : Avis sur un contrôle de lecture
» Des contrôleurs aériens ont vu atterrir des navires non identifiés (traduction)
» estimation contrôle cinquième faibles
» Le contrôle de constitutionalité des lois et la démocratie
» Militaire: Michael Smith Contrôleur Radar US Air Force

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-