*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Le Nom de Dieu YHWH dans le N.T.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arl
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 14/01/2011
Masculin
Messages : 5882
Pays : France
R E L I G I O N : ...

MessageSujet: Le Nom de Dieu YHWH dans le N.T.    Dim 10 Aoû 2014, 5:47 am

Le nom de Dieu dans la Bible, (A.T) est YHWH qui peut se vocaliser de différentes manières selon les langues parlées dans les pays, certains pensent de bonne foi, "comme-moi aussi je l'ai pensé autrefois" que le nom de Dieu ne se trouvait pas dans le N.T à l'origine, d'où cette confusion, je pense voulu par certains traducteurs qui est encore vivace de nos jours chez certains chrétiens, confusion, faite entre le Seigneur JESUS et le Seigneur YHWH Dieu.


Je rappelle que cette dichotomie marcionite d'ancien et de nouveau testament est une totale invention faite par cet antisémite notoire qu'était Marcion, "voir, Tertullien contre Marcion", il y a en réalité dans la Bible, une ancienne et une nouvelle alliance, mais c'est toujours le même Dieu YHWH qui règne et qui est le Dieu des deux alliances contractées. YHWH Dieu n'a pas changé, ni de nom, ni de substance en se faisant homme en JESUS-Christ.


La Bible est en réalité un seul et même message prophétique de la Genèse de Moïse à l'Apocalypse de Jean. YHWH Dieu est toujours le même Dieu, il ne s'est pas divisé en trois parties ou fait homme et contrairement aux idées reçues, son nom figure bien dans le N.T.




à suivre  Smile




Marcion était convaincu que le Dieu du Nouveau Testament était un autre Dieu que celui dont il est question dans l'Ancien et que ce dernier, le Créateur, n'est qu'un usurpateur face au Deus optimus.


Contre Marcion
http://www.esprit-et-vie.com/article.php3?id_article=1949
Revenir en haut Aller en bas
Arl
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 14/01/2011
Masculin
Messages : 5882
Pays : France
R E L I G I O N : ...

MessageSujet: Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le N.T.    Dim 10 Aoû 2014, 6:38 am

Livre de Mattityahou Témoignage de Yéshoua

Livre de Mattityahou d'après le texte Hébreu Shem Tov





Nous avons des sources historiques qui prouvent l'existence de l'Evangile de Matthieu en Hébreu.



-citation d'Épiphane de Salamine, Panarion 29.7.2


"Ils ont l'Evangile selon saint Matthieu dans son intégralité en hébreu. Car il est clair qu'ils le conservent encore dans l'alphabet hébreu, comme il a été écrit à l'origine."





-citation de Jérôme, Lettre 75 à Augustin concernant JESUS comme Fils de Dieu.


"Matthieu, également appelé Lévi, apôtre et ancien publicain, a composé un évangile de JESUS-Christ dans un premier temps publié en Judée, en hébreu pour le bien de ceux de la circoncision qui croyaient, mais fut ensuite traduit en grec dont l'auteur est incertain.

L'hébreu lui-même a été conservé jusqu'à nos jours à la bibliothèque de Césarée, dont le Pamphlet est recueilli avec tant de diligence. J'ai également eu l'occasion d'avoir le volume qui m'a été décrit par les Nazaréens de Bérée, une ville de la Syrie, qui l'utilisent.

En cela, il est à noter que, partout où l'évangéliste, que ce soit sur son propre compte ou en la personne de notre Seigneur, le Sauveur cite le témoignage de l'Ancien Testament, il ne suit pas l'autorité des traducteurs de la Septante, mais l'hébreu
.(...)"





Aux environs de 1385, un Juif appelé Shem Tob ben Shaprut, de Tudela en Castille, Espagne, a écrit une œuvre polémique contre le christianisme intitulé Eben Bohan dans lequel il incorpore [l’évangile de] Matthieu en hébreu dans un chapitre séparé. Ce même Evangile cité par les sources historiques ci-dessus (Les manuscrits en écritures cursives du Eben Bohan de Shem-Tob se trouvent au Jewish Theological Seminary of America, New York.)

Cet Evangile de Matthieu en Hébreu nommé Shem Tov ou Evan Bohan a été recopié par un Juif dans un de ces ouvrages pour débattre de ce sujet avec le Christianisme de Rome.

Ce manuscrit Shem Tov est vraiment intéressant au niveau du texte car sur plusieurs points, il prouve qu'il n'a pas pu être une copie du texte Grec. C'est la copie en Hébreu la plus proche du texte original que nous avons aujourd'hui de cet Evangile.





Légendes :

Le Saint Nom du Dieu d'Israël, YHWH se trouve présent dans ce texte marqué
par ce sigle dans le texte "ה qui signifie "Hashem" (Le Nom) terme de substitution utilisé par le pharisianisme et le judaïsme orthodoxe aujourd'hui à chaque fois que le Saint tétragramme יהוה YHWH est rencontré
.


L'auteur Juif de cette copie de l'Evangile de Matthieu ainsi que sans doute d'autres copistes de ce texte qui l'ont précédé, étaient aussi dans cette croyance rabbinique ce qui explique le remplacement dans le texte à chaque fois que le Nom יהוה YHWH était rencontré.

J'ai donc réintroduit Le Saint Nom du Dieu d'Israël dans le texte à chaque fois que ce sigle apparaît.

J'ai également réécrit Le Nom de notre Seigneur Yéshoua ainsi ישוע tel qu'il est réellement avec le ayin ע à la fin sans acronyme. J'ai également réécrit le nom de Myriam sans acronyme ainsi מדים. Et j'ai remis Elohim אלהים au lieu d'Elokim אלקים.







Le livre de l'évangile Matthieu en entier traduit de l'Hébreu en Français.

http://livredemattityahoutemoignagedeyeshoua.blogspot.fr/


.
Revenir en haut Aller en bas
Arl
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 14/01/2011
Masculin
Messages : 5882
Pays : France
R E L I G I O N : ...

MessageSujet: Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le N.T.    Dim 10 Aoû 2014, 10:35 pm

Psaume 68:5

Entonnez des chants à Dieu, célébrez son nom, exaltez Celui qui chevauche dans les hauteurs célestes, YaH est son nom! et faites éclater votre allégresse devant lui.


Le Nom de Dieu dans le N.T.


La Bible André Chouraqui

Apocalypse 19:
1 Après cela, j'entends comme la voix forte d'une foule nombreuse au ciel. Elle dit : "Hallelou-Yah ! Salut, gloire, dynamisme à notre Elohîms,
2 parce que, véridique et juste en ses jugements, il a jugé la ...., la grande, qui avait défloré la terre par ses puteries, et vengé le sang de ses serviteurs, jailli de sa main"!
3 Une deuxième fois, ils disent : "Hallelou-Yah ! Sa fumée s'élève pour les pérennités de pérennités"!
4 Les vingt-quatre Anciens, les quatre Vivants, tombent et se prosternent devant Elohîms assis sur le trône. Ils disent : "Amén ! Hallelou-Yah"!

6 J'entends comme une voix d'une foule nombreuse, comme la voix des eaux multiples, comme la voix forte des tonnerres. Elle dit : "Hallelou-Yah ! Il règne, IHVH-Adonaï Elohîms Sebaot.




"La Septante utilisée et citée par l'Église du Nouveau Testament contenait le nom divin sous sa forme hébraïque, les rédacteurs du Nouveau Testament ont sans doute conservé le Tétragramme dans leurs citations."
(Biblical Archaeology Review, mars 1978, page 14; George Howard, professeur à l'université de Géorgie, aux États-Unis




Au IVe siècle, Jérôme a fait cette observation dans son prologue de Samuel et des Rois:
"À ce jour, on rencontre toujours le nom quadrilitère de Dieu [YHWH] en caractères archaïques dans certains rouleaux grecs."


"Les documents en langue grecque qui vocalisent le nom divin sont rares mais ils existent".
"Par exemple, dans ce papyrus magique du 3e siècle on peut lire la phrase élèié iéôa rouba (elhie iewa rouba) qui provient de l'hébreu et qui signifie "mon Dieu Iéoa plus grand". L'orthographe elhie est plus proche de l'hébreu que l'araméen elwi (Marc 15:34). De plus, on trouve les termes hlei (Codex D, Q) et elei (papyrus 059) dans quelques manuscrits datés autour de 300 de notre ère


le nom de Dieu a été remplacé par des termes comme "Dieu" (Théos) ou "Seigneur" (Kurios) dans les copies de la Septante. .

le professeur George Howard: "Quand la forme hébraïque du nom divin a été abandonnée dans la Septante en faveur de divers termes suppléants, il a aussi disparu des passages du Nouveau Testament qui citaient la Septante (...). L'Église non juive a bientôt perdu toute trace du nom de Dieu, celui-ci ne subsistant plus que dans les formes contractes qui lui étaient parfois substituées ou dans la mémoire de quelques érudits."



Traductions les plus courantes : "Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé." (Romains 10:13).

verset repris de l'A.T par l'apôtre Paul - Joël 2:32 Alors quiconque invoquera le nom de YHWH sera sauvé;...........

"Tous ceux qui invoqueront le nom de Yahvé seront sauvés" (Jérusalem)

Actes 2:21 Alors quiconque invoquera le nom de YHWH sera sauvé.

Romains 10:13 Car quiconque invoquera le nom de YHWH sera sauvé.
Revenir en haut Aller en bas
k
*** Membre à la retraite ***
*** Membre à la retraite ***


Date d'inscription : 20/07/2013
Masculin
Messages : 3514
Pays : france
R E L I G I O N : Chrétien

MessageSujet: Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le N.T.    Dim 10 Aoû 2014, 10:43 pm

 
Revenir en haut Aller en bas
mick
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 10/11/2010
Féminin
Messages : 7760
Pays : canada
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le N.T.    Lun 11 Aoû 2014, 1:20 am

Bon travail Arlitto   
Revenir en haut Aller en bas
franck17360
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 07/10/2013
Masculin
Messages : 5826
Pays : France
R E L I G I O N : Rien que la Bible !

MessageSujet: Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le N.T.    Lun 11 Aoû 2014, 2:44 am

Et même dans le NT, il est clairement mis en évidence dans le livre de l'apocalypse :

AlléluYAH, YAH étant le diminutif de YHWH...
Revenir en haut Aller en bas
Arl
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 14/01/2011
Masculin
Messages : 5882
Pays : France
R E L I G I O N : ...

MessageSujet: Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le N.T.    Lun 11 Aoû 2014, 3:37 am

@mick a écrit:
Bon travail Arlitto   

  Mick  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Arl
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 14/01/2011
Masculin
Messages : 5882
Pays : France
R E L I G I O N : ...

MessageSujet: Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le N.T.    Lun 11 Aoû 2014, 3:41 am

@franck17360 a écrit:
Et même dans le NT, il est clairement mis en évidence dans le livre de l'apocalypse :

AlléluYAH, YAH étant le diminutif de YHWH...

Exactement   



Psaume 68:5 Entonnez des chants à Dieu, célébrez son nom, exaltez Celui qui chevauche dans les hauteurs célestes, YaH est son nom! et faites éclater votre allégresse devant lui.



La Bible André Chouraqui

Apocalypse 19:
1 Après cela, j'entends comme la voix forte d'une foule nombreuse au ciel. Elle dit : "Hallelou-Yah ! Salut, gloire, dynamisme à notre Elohîms,
2 parce que, véridique et juste en ses jugements, il a jugé la ...., la grande, qui avait défloré la terre par ses puteries, et vengé le sang de ses serviteurs, jailli de sa main"!
3 Une deuxième fois, ils disent : "Hallelou-Yah ! Sa fumée s'élève pour les pérennités de pérennités"!
4 Les vingt-quatre Anciens, les quatre Vivants, tombent et se prosternent devant Elohîms assis sur le trône. Ils disent : "Amén ! Hallelou-Yah"!
Revenir en haut Aller en bas
Arl
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 14/01/2011
Masculin
Messages : 5882
Pays : France
R E L I G I O N : ...

MessageSujet: Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le N.T.    Lun 11 Aoû 2014, 8:13 pm

La B'rit Hadasha (Nouvelle Alliance) a d'abord été écrite en Hébreu puis ensuite traduite en Grec !
Et s'il faut une preuve de cette évidence : des Manuscrits de l'Evangile de Mattathias (Matthieu) longtemps cachés dans les archives Juives ont été découverts :





Ceci est la preuve que les Juifs avaient bien connaissance des Evangiles écrits dans leur langue. Leur exactitude n'est pas prouvé mais leur existence confirme bien que les Juifs avaient accès aux Evangiles en langue hébraique..







-citation d'Épiphane de Salamine, Panarion 29.7.2


"Ils ont l'Evangile selon saint Matthieu dans son intégralité en hébreu. Car il est clair qu'ils le conservent encore dans l'alphabet hébreu, comme il a été écrit à l'origine."





-citation de Jérôme, Lettre 75 à Augustin concernant JESUS comme Fils de Dieu.


"Matthieu, également appelé Lévi, apôtre et ancien publicain, a composé un évangile de JESUS-Christ dans un premier temps publié en Judée, en hébreu pour le bien de ceux de la circoncision qui croyaient, mais fut ensuite traduit en grec dont l'auteur est incertain.

L'hébreu lui-même a été conservé jusqu'à nos jours à la bibliothèque de Césarée, dont le Pamphlet est recueilli avec tant de diligence. J'ai également eu l'occasion d'avoir le volume qui m'a été décrit par les Nazaréens de Bérée, une ville de la Syrie, qui l'utilisent.

En cela, il est à noter que, partout où l'évangéliste, que ce soit sur son propre compte ou en la personne de notre Seigneur, le Sauveur cite le témoignage de l'Ancien Testament, il ne suit pas l'autorité des traducteurs de la Septante, mais l'hébreu.(...)"
Revenir en haut Aller en bas
Arl
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 14/01/2011
Masculin
Messages : 5882
Pays : France
R E L I G I O N : ...

MessageSujet: Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le N.T.    Lun 11 Aoû 2014, 8:31 pm

Evangile de Matthieu en Hébreu




Qu'est ce que le manuscrit Dutillet ?

il s'agit d'une copie en Hébreu de l'Evangile de Matthieu mais une copie qui a bien été recopiée d'après des textes antérieurs comme l'est d'ailleurs toute La Bible.

La manière exacte dont l'évêque obtenu le manuscrit n'est pas décrite mais Jean Mercier, dans la préface à la traduction latine qui a accompagné la publication en 1555 du Matthew du Tillet, parle de l'Evangile de Matthieu en hébreu qui aurait été récemment arraché aux Juifs romains.
Schonfield suggère que le manuscrit du Tillet vient certainement de l'un des livres confisqués des juifs romains par le décret papal en 1553.

Pour ceux qui veulent consulter ce manuscrit en Hébreu
source : http://www.torahresource.com/DuTillet/Peshito-DuTillet.pdf

je rappelle que ces manuscrits Hébreux Dutillet sont une grande découverte car ce sont les seuls manuscrits de l'Evangile de Matthieu dans lequel il ne manque pas un des noms dans la généalogie de Yéshoua (JESUS). Nom qui manque dans tous les autres textes, cette omission s'explique par les copies répétées des textes.

Mais c'est là une preuve que la copie de ce manuscrit n'est pas passé par la copie des textes Grecs mais par une autre voie qui serait la copie des textes Hébreux. Sachant que l'Evangile de Matthieu avait été conservé en Hébreu comme cela est mentionné dans les archives.

Concernant l'élément marquant de ce manuscrit Dutillet, il s'agit de la généalogie qui révèle un nom manquant dans les copies du texte Grec reçu que nous avons aujourd'hui.


Voici la généalogie de Yéshoua (JESUS) dans Matthieu Dutillet en Hébreu

1:1 -celles ci descendances (histoire) de yeshou fils de david fils d'avraham avraham engendra
Généalogie de Yéshou Fils de David, Fils d'Avraham, Avraham engendra

1:2 ytzhaq ytzhaq engendra ya'aqov ya'aqov engendra yehouda
Ytzhaq, Ytzhaq engendra Ya'aqov, Ya'aqov engendra Yéhouda

1:3 et ses freres. yehouda engendra peretz et zerah de tamar peretz
et ses frères. Yéhouda engendra Péretz et Zérah de Tamar, Péretz

1:4 engendra hetzhon hetzhon engendra ram Et ram engendra
engendra Hetzhon, Hetzhon engendra Ram et Ram engendra

1:5 'aminadav 'aminadav engendra nahshon
Aminadav, Aminadav engendra Nahshon,

1:6 nahshon engendra salmon salmon engendra boaz de rahav
Nahshon engendra Salmon, Salmon engendra Boaz de Rahav,

1:7 boaz engendra 'oved de rout et 'oved engendra
Boaz engendra Oved de Rout et Oved engendra

1:8 ishay ishay engendra david le roi et david engendra
Ishay, Ishay engendra David le roi et David engendra

1:9 shlomo de la femme de ouria et shlomo engendra rehav'am rehav'am
Shlomo de la femme de Ouria et Shlomo engendra Rehav'am, Rehav'am

1:10 engendra avim et avim engendra assa assa (he?)
engendra Avim et Avim engendra Assa, Assa

1:11 engendra yeoshafat yeoshafat engendra yeoram
engendra Yéoshafat, Yéoshafat engendra Yéoram,

1:12 yeoram engendra ouziyaou ouziyaou engendra yotam
Yéoram engendra Ouziyaou, Ouziyaou engendra Yotam,

1:13 yotam engendra ahaz ahaz engendra hizqiyaou
Yotam engendra Ahaz, Ahaz engendra Hizqiyaou,

1:14 hizqiyaou engendra menashe menashe engendra amon
Hizqiyaou engendra Ménashé, Ménashé engendra Amon,

1:15 amon engendra ishiyaou ishiyaou engendra yekhania
Amon engendra Ishiyaou, Ishiyaou engendra Yékhania,

1:16 et ses freres dans dispersion bavel. yekhania engendra shaalti-El
et ses frères à Babel. Yékhania engendra Shaalti-El,

1:17 shaalti-El engendra zeroubavel zeroubavel engendra
Shaalti-El engendra Zéroubavel, Zéroubavel engendra

1:18 avioud avioud engendra avner avner engendra
Avioud, Avioud engendra Avner, Avner engendra

2:1 El-yakim El-yakim engendra 'azour 'azour engendra tzadok
El-yakim, El-yakim engendra Azour, Azour engendra Tzadok

2:2 tzadok engendra amnan et amnan engendra Eli-oud Eli-oud
Tzadok engendra Amnan et Amnan engendra Eli-oud, Eli-oud

2:3 engendra El-'azar El-'azar engendra matan matan engendra
engendra El-'azar, El-'azar engendra Matan, Matan engendra

2:4 ya'aqov ya'aqov engendra yosef homme (de) Miryam que d'elle est né
Ya'aqov, Ya'aqov engendra Yosef homme de Miryam de qui est né

2:5 yeshoua qui est appelle mashiah.
et toutes les generations de avraham jusque david
Yéshoua qui est appellé Machia'h. Toutes les generations d'Avraham jusqu'à David :

2:6 generations quatre dix.
et de captivite de bavel jusque mashiah
14 générations. De la captivité à babel jusqu'au Mashiah :

2:7 generations quatre dix.
et generations (histoire) yeshou le mashiah ainsi (il) etait
14 générations. Ainsi est la généalogie de Yéshou Le Machia'h.


Regardez dans la traduction du texte Grec Reçu

La généalogie de Yéshoua Machia'h (JESUS Messie), fils de David, fils d'Abraham.
2 Abraham fut père d'Isaac. Isaac fut père de Jacob. Jacob fut père de Juda et de ses frères.
3 Juda eut de Thamar Pharez et Zara. Pharez fut père d'Esrom. Esrom fut père d'Aram.
4 Aram fut père d'Aminadab. Aminadab fut père de Naasson. Naasson fut père de Salmon.
5 Salmon eut Booz de Rahab. Booz eut Obed de Ruth. Obed fut père de Jessé.
6 Jessé fut père du roi David.

Le roi David eut Salomon, de celle qui avait été femme d'Urie.
7 Salomon fut père de Roboam. Roboam fut père d'Abia. Abia fut père d'Asa.
8 Asa fut père de Josaphat. Josaphat fut père de Joram. Joram fut père d'Hosias.
9 Hosias fut père de Joatham. Joatham fut père d'Achas. Achas fut père d'Ezéchias.
10 Ezéchias fut père de Manassé. Manassé fut père d'Amon. Amon fut père de Josias.
11 Josias fut père de Joakim. Joakim fut père de Jéchonias et de ses frères, vers le temps qu'ils furent transportés à Babylone.

12 Et après qu'ils eurent été transportés à Babylone, Jéchonias fut père de Salathiel. Salathiel fut père de Zorobabel.
13 Zorobabel fut père d'Abiud. Abiud fut père d'Eliakim. Eliakim fut père d'Azor,
14 Azor fut père de Sadoc. Sadoc fut père d'Achim, Achim fut père d'Eliud.
15 Eliud fut père d'Eléazar. Eléazar fut père de Matthan. Matthan fut père de Jacob;
16 Et Jacob fut père de Yoseph, l'époux de Myriam, de laquelle est né Yéshoua (JESUS), qui est appelé Machia'h (Messie).

17 Ainsi toutes les générations depuis Abraham jusqu'à David sont quatorze générations; et depuis David jusqu'au temps qu'ils furent emmenés à Babylone, quatorze générations; et depuis qu'ils eurent été emmenés à Babylone jusqu'au Machia'h (Messie), quatorze générations.


Il n'y en a que 13 au lieu de 14 donc dans le texte Grec reçu, il manque un nom.

1/ Jéchonias
2/ Salathiel
3/ Zorobabel
4/ Abiud
5/ Eliakim
6/ Azor
7/ Sadoc
8/ Achim
9/ Eliud
10/ Eléazar
11/ Matthan
12/ Jacob
13/ Yoseph


alors qu'il devrait y avoir 14 générations.
Vous pouvez compter les autres générations d'Avraham à David, de David à la déportation il y en a 14.

Dans le texte Hébreu Dutillet se trouve le nom manquant :


1/ Yékhania

2/ Shaalti-El

3/ Zéroubavel

4/ Avioud

5/ Avner

6/ El-yakim

7/ Azour

8/ Tzadok

9/ Amnan

10/ Eli-oud

11/ El-'aza

12/ Matan

13/ Ya'aqov

14/ Yosef

Il manque le nom d'Abner dans le texte Grec.
Revenir en haut Aller en bas
Arl
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 14/01/2011
Masculin
Messages : 5882
Pays : France
R E L I G I O N : ...

MessageSujet: Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le N.T.    Lun 11 Aoû 2014, 10:11 pm

Le Nom Divin dans les Écritures hébraïques. (YHWH)


" Yehwah " (héb. :  YHWH; arabe  ), le nom personnel de Dieu, se rencontre pour la première fois en Gn 2:4. Le Nom Divin est un verbe : c’est le verbe hébreu   (hawah, " devenir ") conjugué à l'état du verbe appelé : imparfait (action inachevée). Le nom divin signifie donc "Il fait devenir", "Il se révèlera être". Voilà qui nous montre Yehwah comme le Dieu qui, par une action en cours, se fait devenir, Celui qui réalise des promesses, Celui qui accomplit toujours ses desseins.


Le Nom Divin  se rencontre très fréquemment dans le texte des Écritures, ce qui montre à quel point il est important pour Celui qui le porte, l’Auteur du Livre Sacré.


C’est outrager l’Auteur divin des Saintes Écritures que de supprimer ou de cacher son nom propre, son nom particulier. En fait, le Tétragramme apparaît 6 828 fois dans le texte hébreu "Biblia Hebraica" et "Biblia Hebraica Stuttgartensia


Aujourd’hui, mis à part quelques fragments de la traduction grecque primitive des Septante, fragments où le nom sacré se trouve conservé en lettres hébraïques, seul le texte hébreu maintient, sous sa forme originelle de quatre lettres, ce nom de la plus haute importance, mais dont la prononciation exacte ne s’est pas conservée. Les éditions courantes de la Septante (LXX), de la Peshitta (Sy) et de la Vulgate (Vg) substituent au nom unique de Dieu le simple titre de "Seigneur".

Dans le codex de Leningrad B 19A, qui se trouve en Russie et qui a été pris comme base pour la "Biblia Hebraica Stuttgartensia" (BHS), le Tétragramme est vocalisé en Yehwah, Yehwih, Yèhwih et un certain nombre de fois en Yehowah, par exemple en Gn 3:14. Dans l’édition du texte hébreu de C. Ginsburg, YHWH est vocalisé en Yehowah.

codex de leningrad b19a









L’usage qui s’était établi parmi les Juifs de substituer des titres au nom divin a été suivi dans des copies postérieures de la Septante, dans la Vulgate et dans bien d’autres versions, anciennes et modernes. Et L. Wogue (Le Pentateuque, Paris 1860, t. I, p. L) écrit ceci : "Quant au saint Tétragramme, on sait que le judaïsme, de temps immémorial et dans toutes ses sectes sans exception, s’est abstenu de le prononcer selon sa forme véritable : les rabbanites ou pharisiens disaient Adônaï, les Samaritains Schimâ".

D’autre part, voici ce qu’on peut lire dans "Introduction à l’Ancien Testament", par G. Archer (Saint-Légier 1978, p. 63) :

"Mais les Juifs (...) commencèrent à ressentir des scrupules de prononcer le nom sacré, de peur de violer le troisième commandement. C’est pourquoi l’on se mit à substituer le titre "Adonay" (Seigneur) à Yahweh lors de la lecture à haute voix.

Pour signaler cette substitution, les Massorètes placèrent les voyelles de Adonay sous les consonnes de Yahweh, ce qui donna Yehowah . "Et on lit en note : "Pour des raisons phonétiques, la première voyelle "a" de Adonay devient "e" après le y dans Yehowah
".


Voici ce que dit La Bible déchiffrée (Paris 1977, p. 157) : "En plus de ces trois termes [El, Elohim, Adon], il y a le nom personnel Yahwé. Mais par respect pour ce nom, on lui a préféré, lors des lectures publiques, l’appellation "Seigneur". (...) On appauvrit ainsi la lecture de la Bible en ne voyant plus derrière le mot d’emprunt le nom propre de Dieu".

Citons "Theological Wordbook of the Old Testament", par R. Harris (Chicago 1980, vol. 1, p. 13) :

"Des Juifs pieux ont commencé à substituer au nom véritable le mot "_adona(y). Les Massorètes ont laissé les quatre consonnes originelles dans le texte, mais ils ont ajouté les voyelles [d’´_adona(y)]. (...) La Bible hébraïque présente cette particularité plus de six mille fois dans le texte. La plupart des traductions mettent tout le titre en capitales et écrivent "SEIGNEUR".

C’est en 1530 que William Tyndale a traduit les cinq premiers livres de la Bible, livres où il a écrit "Iehovah" (en Gn 15:2 ; Ex 6:3 ; 15:3 ; 17:16 ; 23:17 ; 33:19 ; 34:23) et "Iehoua" (en Dt 3:24). Dans une note de cette édition, Tyndale a écrit ceci : "Iehovah est le nom de Dieu (...).



La Bible de Genoude, parue en 1824, emploie "Jéhovah" pour traduire le Tétragramme sacré (voir Ex 6:3 ; 15:3, 6, 11, 16 ; Dt 33:2, 3, 5, 11 ; Ps 95:1, 2, 4, 7-10, 12 ; etc.). La Bible de Crampon, édition de 1894, dit ceci dans sa préface : "Nous avons conservé Jéhovah, tout en sachant bien que la prononciation très probable de ce mot est Jahvé." (Dans l’édition révisée de 1923, le Tétragramme divin est transcrit Yahweh et non plus Jéhovah). La Bible de Darby met le nom "Jéhovah" dans les textes suivants: Ex 6:2-3; Is 12:2; 26:4 et dans la note de Ps 83:18. Enfin, dans l’introduction de la Bible de Chouraqui (1985), on trouve ceci : "Le tétragramme IHVH est représenté sous deux formes, IHVH/adonaï et IHVH/Elohîm, qui correspondent aux prononciations traditionnelles du nom divin en hébreu."

Revenir en haut Aller en bas
Arl
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 14/01/2011
Masculin
Messages : 5882
Pays : France
R E L I G I O N : ...

MessageSujet: Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le N.T.    Lun 11 Aoû 2014, 11:06 pm

Se mettre sous les pennes "les ailes" du vrai est unique Dieu YHWH, c'est se mettre sous sa protection, c'est une source de grandes bénédictions pour celui qui peut l'entendre et le comprendre. Amen Smile 




Psaume 91

1 Celui qui s'abrite sous la protection du Très-Haut repose à l'ombre du Tout-Puissant.
2 Je dis à Yahweh: " Tu es mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie. "
3 Car c'est lui qui te délivre du filet de l'oiseleur et de la peste funeste.
4 Il te couvrira de ses ailes, et sous ses plumes tu trouveras un refuge. Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse


11 Car il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies.
12 Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte contre la pierre.
13 Tu marcheras sur le lion et sur l'aspic, tu fouleras le lionceau et le dragon.
14 Puisqu'il s'est attaché à moi, je le délivrerai; je le protégerai puisqu'il connaît mon nom.
15 Il m'invoquera et je l'exaucerai; je serai avec lui dans la détresse. "Je le délivrerai et le glorifierai.
16 Je le rassasierai de longs jours, et je lui ferai voir mon salut. "


Proverbes 18:10
Le nom de YHWH est une tour forte; Le juste s'y réfugie, et se trouve en sûreté.

C’est ce que fait quiconque jette son fardeau sur lui (Ps 55:22), aime son nom (Ps 5:11), chante des louanges à ce nom (Ps 7:17), l’invoque (Gn 12:8), lui rend grâces (1Ch 16:35), s’en souvient (Ps 119:55), le craint (Ps 61:5), le recherche (Ps 83:16), lui fait confiance (Ps 33:21), l’exalte (Ps 34:3) et espère en lui (Ps 52:9). Parler en termes injurieux du Nom Divin revient à blasphémer contre Dieu (Lv 24:11, 15, 16).


Lévitique 24:

10 Le fils d'une femme israélite, mais qui était fils d'un Egyptien, vint au milieu des enfants d'Israël, et il y eut une querelle dans le camp entre le fils de la femme israélite et un homme d'Israël.
11 Le fils de la fortune israélite blasphéma le Nom sacré et le maudit, et sa mère s'appelait Salumith, fille de Dabri, de la tribu de pont.
12 On le mit sous garde, pour que Moise leur déclarat de la part de Yahweh, ce qu'il y avait à faire.
13 Yahweh parla à Moise, en disant:
14 Fais sortir du camp le blasphémateur; que tous ceux qui l'ont entendu posent leurs mains sur sa tête, et que toute l'assemblée le lapide.
15 Tu parleras aux enfants d'Israël, en disant: Tout homme qui maudit son Dieu portera son péché;
16 et celui qui blasphémera le nom de Yahweh sera puni de mort: toute l'assemblée le lapidera. Etranger ou indigène, s'il blasphème le Nom sacré, il mourra.




Bible:

(Psaume 83:18) pour qu’on sache que toi, dont le nom est YHWH, tu es, toi seul, le Très-Haut sur toute la terre !

(Deutéronome 6:4) “ Écoute, ô Israël ! "Celui Qui Est le Créateur,YHWH"est un, Le seul YHWH".

Exode 3:15 - Puis "Celui Qui Est notre Père Céleste" dit encore à Moshé : “ Voici ce que tu diras aux fils d’Israël :
"Celui Qui Est,YHWH" de vos ancêtres, "Celui Qui Est ,YHWH" d’Avraham(Abraham),  d'Ytshak(Isaac) et d'Yakov(Jacob), m’a envoyé vers vous.C’est là comme on me nommera pour des temps indéfinis et c’est pour se le rappeler de génération en génération."

(Isaïe 42:8) “ Je Suis YHWH. C’est là mon nom ; et je ne donnerai ma gloire à aucun autre , ni ma louange aux images taillées."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Nom de Dieu YHWH dans le N.T.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Nom de Dieu YHWH dans le N.T.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dieu lit dans nos cœurs
» Le Saint Nom de YHWH dans Le Nouveau Testament
» Le Dieu YHWH est-il uniquement le Dieu d'Israël ?
» Le Saint Nom de YHWH dans Le Nouveau Testament
» L'oeuvre de DIEU par Jésus-Christ dans le coeur des êtres humains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: *** DEBATS Chrétiens ***-