*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Le Djihadistan, un Système Totalitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10562
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Sam 09 Aoû 2014, 7:59 pm




Irak-syriesamedi 09 août 2014


Le «djihadistan», un système totalitaire loin d’être improvisé

Hala Kodmani

L’Etat islamique a divisé ses conquêtes territoriales en sept wilayas, quatre en Syrie et trois en Irak. Il a acquis pratiquement tous les attributs d’un Etat

Un voile noir a recouvert en quelques heures la tête et le visage de tous les mannequins féminins dans les vitrines de Mossoul, un jour de mi-juillet. Pas un commerçant de la ville ne pouvait désobéir à la dernière directive de l’Etat islamique (Daech, selon l’acronyme arabe), au risque de voir son magasin fermé, saccagé ou saisi.

Interdits et atrocités

Au nom de l’application de la charia dans les territoires d’Irak et de Syrie qu’il a conquis, le nouveau califat impose chaque jour, depuis début juin, des ordres et des interdits aussi aberrants qu’anecdotiques, sans parler des atrocités et des exactions. La mise à l’écart de tous les gynécologues hommes dans les maternités et hôpitaux, la fermeture des coiffeurs et des barbiers ou l’obligation pour les éleveurs de recouvrir d’un cache les pis des vaches, jugés indécents, figurent parmi les commandements des nouveaux maîtres islamistes. Imposer leur loi par la force et sous la menace dans tous les aspects de la vie quotidienne des populations passées sous leur contrôle s’intègre dans la mise en place d’un système totalitaire rigoureusement organisé et étonnamment planifié.

L’Etat islamique décrété par ceux qu’on voit comme des hordes de terroristes obscurantistes et de bandits opportunistes n’est pas un abus de langage. Ses législations, ses structures de gouvernement, ses méthodes d’administration et de gestion des populations et des ressources tombées sous sa coupe reflètent la mise en pratique d’un modèle étatique loin d’être improvisé.

Raqqa, le laboratoire

Puisant ses références dans le premier Etat islamique établi par le prophète Mohamad à Médine (près de La Mecque) en 622, début du calendrier hégire, le nouveau califat met en avant ses ambitions et ses moyens nettement supérieurs «aux faibles effectifs et ressources dont disposait le prophète pour ses conquêtes», selon l’un de leur site. Au lendemain de sa proclamation à Mossoul par Abou Bakr al-Baghdadi le 29 juin, premier jour du ramadan, la formation a divisé ses conquêtes territoriales en sept wilayas, quatre en Syrie et trois en Irak, désigné un wali et un juge islamique dans chacune de ces provinces, ainsi que des chefs de direction pour gérer les services et la vie quotidienne, selon un organigramme rigoureux.





http://www.letemps.ch/Page/Uuid/21534fe8-1f2b-11e4-8b39-5bee34cf2558/Le_djihadistan_un_syst%C3%A8me_totalitaire_loin_d%C3%AAtre_improvis%C3%A9








Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10562
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Dim 10 Aoû 2014, 8:53 pm



La suite,


Le «djihadistan», un système totalitaire loin d’être improvisé

«Les administrations publiques sont restées fermées les premiers jours à Mossoul après la débandade de l’armée», raconte Houda, une jeune fonctionnaire irakienne, contactée via Facebook. «Une fois qu’ils se sont emparés de la ville, les hommes de Daech ont exigé la réouverture de tous nos bureaux. Les femmes ont eu peur d’aller travailler après les ordres leur imposant la tenue intégrale et leur interdisant de circuler non accompagnées. Mais ils ont demandé à toutes de retourner à leurs postes, puis leurs émirs ont tenu des réunions quotidiennes avec nos responsables habituels pour l’organisation du travail.»

S’appuyer sur les structures étatiques ou civiles existantes est une méthode privilégiée par la formation extrémiste, inaugurée notamment à Raqqa, dans le nord de la Syrie. La première capitale provinciale passée sous son contrôle depuis plus d’un an a servi de laboratoire pour les expériences de gouvernement de l’Etat islamique. Tout d’abord l’installation de ses hommes dans le siège imposant de l’ancien gouvernorat du régime a été plus que symbolique. L’instauration de la terreur par des exécutions publiques, y compris tout récemment de deux femmes accusées d’adultère, des enlèvements, des arrestations et des tortures a dissuadé toute résistance chez la population.

Efficacité financière

Après l’élimination, en février, de tous ses rivaux, parmi les mouvements de la rébellion armée syrienne, l’Etat islamique s’est mis à la fois à récupérer les services mis en place par l’opposition et à profiter des fonctionnaires encore payés par le régime de Bachar el-Assad. Dans «la ville désormais gouvernée par deux Etats», selon le titre d’un article publié récemment par un journaliste local sur un site d’opposants syriens, on assiste pratiquement à une répartition des revenus et des taxes entre le régime et la formation djihadiste.

«Je me retrouve à payer tous les mois des abonnements d’électricité, d’eau et de téléphone aux hommes de Daech, tandis que le régime s’est mis à prélever le montant des factures de téléphone et d’électricité de mon salaire», se plaint un enseignant à Raqqa. Comme des dizaines de milliers d’autres fonctionnaires, il va encaisser son traitement mensuel en se rendant dans le centre de Deir el-Zor, enclave encore contrôlé par l’Etat syrien au cœur du nouveau «djihadistan», entre Syrie et Irak.


Revenir en haut Aller en bas
eric121
nouveau membre


Date d'inscription : 09/08/2014
Masculin
Messages : 65
Pays : France
R E L I G I O N : apathéisme

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Dim 10 Aoû 2014, 9:11 pm

J'ai entendu ce matin sur France-info que les femmes se vendaient selon leur beauté entre 15 et 25 dollars
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 18319
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Dim 10 Aoû 2014, 9:18 pm

eric121 a écrit:
J'ai entendu ce matin sur France-info que les femmes se vendaient selon leur beauté entre 15 et 25 dollars

En effet. Et quel âge ont-elles bien souvent ...   
Revenir en haut Aller en bas
eric121
nouveau membre


Date d'inscription : 09/08/2014
Masculin
Messages : 65
Pays : France
R E L I G I O N : apathéisme

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Dim 10 Aoû 2014, 9:45 pm

CHRISTOPHEG a écrit:
eric121 a écrit:
J'ai entendu ce matin sur France-info que les femmes se vendaient selon leur beauté entre 15 et 25 dollars

En effet.  Et quel âge ont-elles bien souvent ...   
Ils n'ont pas donné d'âge, mais en Islam, une fille est considérée comme femme au moins dès sa puberté. Si je dis au moins... vous comprendrez... car il y a ce verset qui dit :
65.4 Si vous avez des doutes à propos (de la période d´attente) de vos femmes qui n´espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n´ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d´attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10562
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Lun 11 Aoû 2014, 8:12 pm



La suite, partie 3

Le «djihadistan», un système totalitaire loin d’être improvisé

C’est sur le plan financier que l’Etat islamique se montre particulièrement efficace et rapace, ne négligeant aucune source de revenu dans ses régions administrées. Il collecte auprès des petits salariés comme des grands commerçants ou agriculteurs un pourcentage variant de 5 à 50% de leur revenu, au nom de la jebaya , terme usé jadis par les califes des siècles anciens. Il fait payer en outre auprès des plus nantis le zakat («impôt sur la fortune») qu’il redistribue aux plus pauvres. Il prélève un droit de passage (douane) atteignant 30% de la valeur des marchandises qui entrent sur son nouveau territoire, y compris l’aide humanitaire envoyée de Turquie par les organisations d’aide syriennes ou internationales. Ainsi, il peut se permettre de payer des salaires aux cadres et employés expérimentés qui n’en ont pas ou plus dans les services essentiels comme la police islamique, les hôpitaux ou la collecte des impôts.

Champs pétroliers

Cette gestion autofinancée localement permet au nouveau califat de s’imposer aux populations pendant que ses grands stratèges se tournent vers l’accaparement des sources de richesse les plus importantes, en premier lieu les hydrocarbures. La carte des conquêtes territoriales du «djihadistan» est presque dessinée pour englober les principaux champs pétroliers syriens et en partie irakiens. L’extraction, le raffinage et la commercialisation des hydrocarbures sont là aussi sous-traités aux exploitants locaux, notamment parmi les puissantes tribus de la vallée de l’Euphrate, qui ont prêté allégeance au califat auquel ils versent une partie substantielle de leurs revenus.

Redoutable propagande

Moins de deux mois après sa proclamation, «Daech a acquis pratiquement tous les attributs d’un Etat», souligne le géographe irakien Muchtaq Khalil Ibrahim. «Gouvernement, population, continuité territoriale, souveraineté et bientôt légitimité. Il dispose d’une armée forte, équipée de tous les fruits de ses conquêtes dans les réserves de l’armée irakienne, d’anciens officiers expérimentés de cette même armée. Il compte aussi dans ses rangs des experts pour le contrôle des ressources en pétrole et en eau, dont est très riche le territoire de l’Euphrate. Il a la capacité d’imposer l’autorité de son Etat et de faire respecter ses lois beaucoup mieux que les vrais Etats et toute autre formation dans la région. Daech peut maintenant s’appuyer sur ses acquis pour gagner la confiance des populations.» La redoutable propagande du mouvement s’y emploie et ses services sont placés sous le contrôle direct des principaux chefs irakiens et du calife Al-Baghdadi.



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10562
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Lun 18 Aoû 2014, 8:30 pm




Pourquoi les jihadistes de l'Etat islamique coupent-ils la tête de leurs adversaires ?

A plusieurs reprises, les combattants de l'EI ont exhibé les têtes de soldats syriens et irakiens. Quelles motivations se cachent derrière une telle barbarie ?
Les combattants de l'Etat islamique paradent dans les rues de Racca (Syrie), le 30 juin 2014. (REUTERS)
Par Thomas Baïetto

Mis à jour le 14/08/2014 | 09:00 , publié le 14/08/2014 | 09:00

Plantées sur les pics d'une clôture, les têtes de soldats syriens sont exhibées en plein centre-ville. Des badauds, téléphones portables à la main, immortalisent cette macabre exposition, pendant qu'un autre se bouche le nez. La scène, filmée par une équipe de Vice News et mise en ligne le 7 août, se passe à Racca (Syrie), capitale de l'Etat islamique (EI). Une photo, peut-être prise au même endroit, montre un jeune enfant brandissant la tête d'un soldat syrien.

Capture d'écran de la vidéo où l'on voit les têtes de soldats syriens exhibées à Racca (Syrie). (VICE NEWS)

Ces images témoignent une énième fois des atrocités commises par ce groupe qui contrôle une partie de la Syrie et de l'Irak. Ils ne sont bien sûr pas les premiers à couper des têtes. De la Rome antique à la guerre civile algérienne, en passant par la Révolution française ou le Japon de la deuxième guerre mondiale, le vainqueur a souvent coupé la tête du vaincu. Mais ce procédé reste la marque d'une barbarie d'autant plus glaçante qu'elle est ici volontairement exposée et médiatisée.

Pourquoi les jihadistes y ont-ils recours ? Quelles sont les motivations de ces mises en scène ? Francetv info a posé la question à des spécialistes du mouvement jihadiste.

Pour terroriser l'ennemi et les populations

Depuis le début de leur offensive en Irak, les combattants de l'Etat islamique "ne font pas de prisonniers", constate Alain Rodier, directeur de recherche au Centre français de recherche sur le renseignement, contacté par francetv info. Mais le souci d'éviter une gestion "coûteuse et compliquée" des prisonniers n'explique pas les décapitations : les victimes sont en effet essentiellement exécutées par balles. La décapitation, parfois post mortem, toujours mise en scène (exhibitions, vidéos sur internet), obéit à un autre objectif : gagner la bataille psychologique.

"Ces décapitations sèment la terreur chez l'ennemi et le poussent à s'enfuir sans combattre, analyse Antoine Basbous, fondateur de l'Observatoire des pays arabes, un cabinet de conseil. Cela permet de compenser le manque d'hommes dans les rangs de l'Etat islamique. C'est 'moins de forces, plus d'effets'." Cette terreur, combinée à la désorganisation de l'armée irakienne, explique le succès de l'EI. "Cette arme fonctionne très bien en Irak : avant leur arrivée, on entend parler d'eux", abonde Hasni Abidi, directeur du Centre d'études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen.

Cette arme n'est pas seulement destinée aux ennemis de l'extérieur. Elle permet de soumettre à l'Etat islamique les populations des zones qu'il contrôle. En Syrie, dans la région de Deir Ezzor, l'EI a exposé début août les têtes de trois membres d'une tribu rivale dans le village d'Al-Jurdi, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (en anglais). "Quand vous êtes un villageois et que vous voyez ça, vous vous dites : 'je serai peut-être le suivant si je ne me soumets pas'", résume Antoine Basbous.

Pour écraser la concurrence

Cette violence permet à l'EI d'affirmer sa suprématie sur les autres groupes jihadistes qui pullulent en Syrie. "C'est une carte de visite dans la compétition entre les mouvements radicaux. Celui qui est le plus brutal est probablement celui qui a la plus grande force d'attraction", estime Hasni Abidi. "Il y a une surenchère dans l'horreur, constate Myriam Benraad, spécialiste de l'Irak au Centre d'études et de recherches internationales (Ceri). Ils procèdent à des actes barbares pour s'imposer comme le groupe jihadiste le plus dur."

Rester sur la première marche du podium facilite en effet le recrutement de combattants pour l'Etat islamique. Le groupe, qui s'appelait auparavant l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), est l'un des rares à accueillir à bras ouverts les combattants venus du monde entier. La plupart des Français partis combattre en Syrie, comme Mounir, Tewffik, Nicolas et Jean-Daniel, l'ont d'ailleurs fait sous la bannière de l'EIIL.

Parce qu'ils interprètent le Coran "à leur sauce"

L'Etat islamique n'est pas le premier groupe jihadiste coupeur de têtes. Son ancêtre, Al-Qaïda en Irak, a décapité de nombreux otages dans les années 2000, tout comme le Groupe islamique armé (GIA) algérien dans les années 1990. Outre l'objectif d'inspirer la terreur par un acte barbare, la décapitation a des motivations historiques et religieuses. Comme l'expliquait Jeune Afrique en 2004, elle fait partie de l'histoire de l'islam, avec notamment plusieurs intellectuels décapités au Xe siècle. On trouve également sa trace dans deux sourates du Coran (8, verset 12 et 47, verset 4) où il est conseillé de frapper ses adversaires au cou.

Ces éléments permettent aux jihadistes de justifier leur barbarie par la religion. "Chacun interprète les écrits à sa sauce. Il y a ceux qui vont sortir du Coran les versets qui appellent à la tolérance religieuse, d'autres vont au contraire mettre en avant les versets belliqueux qui appellent à contraindre les non-croyants", explique Antoine Basbous. "Le contexte du début de l'islam, caractérisé par des conquêtes, n'est pas le même, rappelle Myriam Benraad. Il y a une dérive dans l'interprétation de ces textes pour justifier tout et n'importe quoi."



Revenir en haut Aller en bas
eric121
nouveau membre


Date d'inscription : 09/08/2014
Masculin
Messages : 65
Pays : France
R E L I G I O N : apathéisme

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Mar 19 Aoû 2014, 7:26 am

RAMOSI a écrit:

Pourquoi les jihadistes de l'Etat islamique coupent-ils la tête de leurs adversaires ?

Pourquoi les jihadistes y ont-ils recours ? Quelles sont les motivations de ces mises en scène ? Francetv info a posé la question à des spécialistes du mouvement jihadiste.

Pour terroriser l'ennemi et les populations

"Ces décapitations sèment la terreur chez l'ennemi et le poussent à s'enfuir sans combattre, ...: avant leur arrivée, on entend parler d'eux",

Parce qu'ils interprètent le Coran "à leur sauce"
 Il y a ceux qui vont sortir du Coran les versets qui appellent à la tolérance religieuse, d'autres vont au contraire mettre en avant les versets belliqueux qui appellent à contraindre les non-croyants", explique Antoine Basbous. "Le contexte du début de l'islam, caractérisé par des conquêtes, n'est pas le même,...
En lisant la biographie (Sira) de Mahomet on a la réponse à tout.
Le Coran dit que Mahomet est un modèle à qui doit obéît tout musulman et faire comme lui.
Mahomet a dit (je résume et c'est comme ça que les jihadistes l'interprète) : j'ai vaincu par la terreur sur une distance d'un mois de marche.
Pour le massacre de la tribu juive des Banou Qorayza, plusieurs centaines d'hommes furent égorgés
Les versets tolérants ont été révélés avant 622 alors que les versets belliqueux qui appellent à tuer les non-croyants ont été révélés après 622 et les plus belliqueux entre 630 et 632 (date de la mort de Mahomet)
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10562
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Ven 26 Sep 2014, 3:24 am




Irak: les djihadistes exécutent une militante des droits de l'Homme

Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 25/09/2014 à 21:40, mis à jour à 22:07

Pour avoir critiqué l'organisation Etat islamique sur Facebook, Samira Saleh al-Nouaïmi a été tuée lundi à Mossoul. Elle avait été enlevée il y a une semaine.

afp.com/Karim Sahib

L'organisation Etat islamique a exécuté une militante des droits de l'Homme à Mossoul, ville qu'ils contrôlent dans le nord de l'Irak, après qu'elle eut critiqué ces djihadistes sur les réseaux sociaux, indiquent ce jeudi des militants et des proches.

ADVERTISEMENT

Selon des habitants et des organisations de défense de droits de l'Homme, Samira Saleh al-Nouaïmi a été exécutée lundi. Une source à la morgue de Mossoul a confirmé que son corps avait été apporté ce jour-là. "J'ai été en contact avec la morgue et malheureusement je peux confirmer qu'elle est morte", a affirmé l'AFP Hana Edward, une célèbre militante irakienne des droits de l'Homme, qui connaissait la victime.

Enlevée il y a une semaine

Ses parents ont été informés mardi que le corps de leur fille se trouvait à la morgue, a rapporté un voisin du couple s'exprimant sous couvert d'anonymat. "Elle a été kidnappée il y a une semaine et son corps a été rapporté" lundi, a précisé par téléphone ce voisin. "Lorsque sa famille a demandé ce qu'elle avait fait pour mériter ça, on lui a répondu que (leur fille) aurait dû exprimer des regrets pour avoir publié sur Facebook des commentaires dénonçant les destructions de sanctuaires" par l'organisation Etat islamique, a-t-il poursuivi.

Daech, qui a proclamé un califat sur les territoires conquis en Irak et en Syrie, prône un retour aux origines de l'islam et a déjà détruit plusieurs sanctuaires musulmans en Irak car il réprouve le fait de vénérer des lieux de sépultures. Le Gulf Centre for Human Rights a affirmé que l'avocate Samira Saleh al-Nouaïmi avait notamment qualifié de "barbare" la destruction du patrimoine irakien. "Un groupe d'hommes armés appartenant à l'organisation Etat islamique a ouvert le feu et l'a abattue sur une place publique en plein centre-ville de Mossoul", a indiqué l'ONG dans un communiqué.

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/irak-les-djihadistes-executent-une-militante-des-droits-de-l-homme_1579403.html#ozlDdUSs4ypO15i0.99



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 10562
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Ven 26 Sep 2014, 3:51 am






"L'Orient le Jour" nous en dit plus sur cette affaire,


A Mossoul, une militante des droits de l'Homme torturée et exécutée en public par l'EI


L'avocate Samira Saleh al-Nouaïmi a été exécutée le 22 septembre en Irak par les jihadistes. Photo prise de twitter

IRAK
Samira Saleh al-Nouaïmi avait critiqué les jihadistes sur Facebook.
OLJ/AFP26/09/2014

Avocate et militante des droits de l'Homme, Samira Saleh al-Nouaïmi ne cadrait pas avec la ligne que le groupe Etat islamique (EI) veut imposer à Mossoul, ville du nord de l'Irak que les jihadistes contrôlent depuis juin dernier. Alors, ils l'ont liquidée.

Le groupe EI a exécuté l'activiste après qu'elle eut critiqué les jihadistes sur les réseaux sociaux, ont indiqué jeudi des militants et des proches. Selon des habitants et des organisations de défense de droits de l'Homme, Samira Saleh al-Nouaïmi a été exécutée lundi après avoir été torturée. Une source à la morgue de Mossoul a confirmé que son corps avait été apporté ce jour-là.

"J'ai été en contact avec la morgue et malheureusement je peux confirmer qu'elle est morte", a affirmé l'AFP Hana Edward, une célèbre militante irakienne des droits de l'Homme, qui connaissait la victime. Ses parents ont été informés mardi que le corps de leur fille se trouvait à la morgue, a rapporté un voisin du couple s'exprimant sous couvert d'anonymat.

"Elle a été kidnappée il y a une semaine et son corps a été rapporté" lundi, a précisé par téléphone ce voisin. "Lorsque sa famille a demandé ce qu'elle avait fait pour mériter ça, on lui a répondu que (leur fille) aurait dû exprimer des regrets pour avoir publié sur Facebook des commentaires dénonçant les destructions de sanctuaires" par l'EI, a-t-il poursuivi.

L'EI, qui a proclamé un califat sur les territoires conquis en Irak et en Syrie, prône un retour aux origines de l'islam et a déjà détruit plusieurs sanctuaires musulmans en Irak car il réprouve le fait de vénérer des lieux de sépultures. Selon le Gulf Centre for Human Rights, l'avocate avait notamment qualifié de "barbare" la destruction du patrimoine irakien.

Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, le Jordanien Zeid Ra'ad al-Hussein, a dénoncé jeudi "le meurtre brutal". Selon cette instance, la jeune femme, reconnue coupable d'apostasie par un "soit disant tribunal" islamique, a été "torturée pendants plusieurs jours avant d'être assassinée de sang froid". "Un groupe d'hommes armés appartenant à l'EI l'a fusillée en public, sur une place, en plein centre-ville de Mossoul", a précisé le Haut-commissariat dans un communiqué. "Cette exécution publique horrible -d'une femme courageuse dont les seules armes étaient les mots qu'elle a utilisés pour la défense des droits de l'Homme- met à nu l'idéologie en faillite de l'EI", a estimé le Haut-Commissaire.

"En s'en prenant à des figures aussi symboliques, aussi pertinentes, aussi courageuses que cette jeune femme, c'est l'envoi d'un signal à tous ceux qui voudraient prendre la parole publiquement, localement pour dénoncer les exactions de l'Etat islamique", a déclaré à France info Jean-Marie Fardeau, directeur du bureau français de Human Rights Watch.

L'EI a interdit au mari et à la famille de Samira d'organiser des funérailles.




Revenir en haut Aller en bas
Arlequin
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 06/05/2013
Masculin
Messages : 3253
Pays : Algérie
R E L I G I O N : Muslim

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Ven 26 Sep 2014, 4:40 am

RAMOSI a écrit:


La suite,


Le «djihadistan», un système totalitaire loin d’être improvisé

«Les administrations publiques sont restées fermées les premiers jours à Mossoul après la débandade de l’armée», raconte Houda, une jeune fonctionnaire irakienne, contactée via Facebook. «Une fois qu’ils se sont emparés de la ville, les hommes de Daech ont exigé la réouverture de tous nos bureaux. Les femmes ont eu peur d’aller travailler après les ordres leur imposant la tenue intégrale et leur interdisant de circuler non accompagnées. Mais ils ont demandé à toutes de retourner à leurs postes, puis leurs émirs ont tenu des réunions quotidiennes avec nos responsables habituels pour l’organisation du travail.»

S’appuyer sur les structures étatiques ou civiles existantes est une méthode privilégiée par la formation extrémiste, inaugurée notamment à Raqqa, dans le nord de la Syrie. La première capitale provinciale passée sous son contrôle depuis plus d’un an a servi de laboratoire pour les expériences de gouvernement de l’Etat islamique. Tout d’abord l’installation de ses hommes dans le siège imposant de l’ancien gouvernorat du régime a été plus que symbolique. L’instauration de la terreur par des exécutions publiques, y compris tout récemment de deux femmes accusées d’adultère, des enlèvements, des arrestations et des tortures a dissuadé toute résistance chez la population.

Efficacité financière

Après l’élimination, en février, de tous ses rivaux, parmi les mouvements de la rébellion armée syrienne, l’Etat islamique s’est mis à la fois à récupérer les services mis en place par l’opposition et à profiter des fonctionnaires encore payés par le régime de Bachar el-Assad. Dans «la ville désormais gouvernée par deux Etats», selon le titre d’un article publié récemment par un journaliste local sur un site d’opposants syriens, on assiste pratiquement à une répartition des revenus et des taxes entre le régime et la formation djihadiste.

«Je me retrouve à payer tous les mois des abonnements d’électricité, d’eau et de téléphone aux hommes de Daech, tandis que le régime s’est mis à prélever le montant des factures de téléphone et d’électricité de mon salaire», se plaint un enseignant à Raqqa. Comme des dizaines de milliers d’autres fonctionnaires, il va encaisser son traitement mensuel en se rendant dans le centre de Deir el-Zor, enclave encore contrôlé par l’Etat syrien au cœur du nouveau «djihadistan», entre Syrie et Irak.



En principe,le monde civilisé doit tirer chapeau bas au Président Al Assad,et l'appeler président avec un grand (P).S'il n'y avait pas cet Grand Homme,la République Diabolique ce serait étendue des frontières de la Russie et de la Chine jusqu'en Maurétanie?si ce n'est à Poitiers.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 18319
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Ven 26 Sep 2014, 6:30 am

Le président dont tu parles a fait 30.000 morts dans les années '80 parmi les sunnites, extrémistes ou pas.

Sans oublier les opposants qui pourrissent dans les prisons depuis des décennies.

Sans oublier que 20 millions de syriens ont quitté leur pays avant la guerre.

Sans oublier que sa famille est arrivée au pouvoir sur un char.

Assad roule pour Assad. Un opportuniste qui a bien pris soin de ne jamais supprimer complètement les islamistes dont il a besoin et de ne jamais faire la paix avec Israël dont il a besoin.

Sur la Syrie, ce sera compliqué Arlequin. Mon épouse est une journaliste syrienne en exil.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 18319
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Ven 26 Sep 2014, 6:32 am

Plus de 120 érudits musulmans du monde entier, pour beaucoup faisant autorité dans leur pays, publient une lettre ouverte qui dénonce les djihadistes de l'Etat islamique (EI) et réfute leurs arguments religieux. Cette lettre de 22 pages, rédigée en arabe, comporte de nombreuses citations tirées du Coran et d'autres sources de l'islam. Elle condamne les tortures, meurtres et destructions commis par l'EI dans les zones qu'il contrôle. "Vous avez fait à tort de l'islam une religion de dureté, brutalité, torture et meurtre", écrivent ces personnalités. "C'est une grosse erreur et une offense à l'islam, aux musulmans et au monde entier."

Les signataires utilisent des arguments théologiques pour réfuter les déclarations faites par le calife autoproclamé de l'EI, Abou Bakr al Baghdadi et par son porte-parole Abou Mohamed al Adnani, pour justifier leurs actes et attirer de nouvelles recrues. La lettre est adressée à Abou Bakr al Baghdadi et "aux combattants et partisans de 'l'Etat islamique auto-proclamé'" mais aussi aux recrues potentielles, aux imams et à ceux aussi qui voudraient dissuader les jeunes musulmans de rejoindre l'EI.

Les 126 signataires sont tous sunnites. Ils sont originaires de nombreux pays musulmans, comme l'Indonésie ou le Maroc, mais aussi de pays où vivent des musulmans comme la France, la Belgique, les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Si des chiites et des femmes avaient été signataires, cela aurait pu discréditer l'autorité de ce texte aux yeux des islamistes fondamentalistes auquel il s'adresse. Parmi les signataires, figurent l'actuel et l'ancien grand mufti d'Egypte, Chaouki Allam et Ali Gomaa, le sultan nigérian de Sokoto, Muhammad Sa'ad Abubakar, et le chef de la grande organisation indonésienne Muhammadiyah, Din Syamsuddin. Huit éminences de l'université Al Azhar du Caire, la plus haute autorité de l'enseignement sunnite, ont également signé la lettre.

Nihad Awad, du Council on American Islamic Relations (CAIR), qui a présenté cette lettre à Washington mercredi, a dit espérer que les combattants en puissance lisent ce document. "Leur théologie est tordue", dit-il dans une vidéo d'explication de la lettre à propos des partisans de l'EI. "Ils se sont basés, à de nombreuses reprises, pour mobiliser et recruter des jeunes, sur des textes religieux classiques qu'ils ont mal interprétés et mal compris." Figaro
Revenir en haut Aller en bas
eric121
nouveau membre


Date d'inscription : 09/08/2014
Masculin
Messages : 65
Pays : France
R E L I G I O N : apathéisme

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Lun 29 Sep 2014, 5:55 am

RAMOSI a écrit:



Pourquoi les jihadistes de l'Etat islamique coupent-ils la tête de leurs adversaires ?
La réponse est facile : Tout musulman doit appliquer le Coran et la sunna, càd tout ce qu'a dit ou fait ou approuvé  Mahomet.
Lors de la bataille de Badr, la tête coupée de Abu Jahk a été offerte comme trophée à Mahomet qui dit à l'homme qui lui présentait cette tête : "Louange à Allah !" (source : Sira de Ibn Ishaq)
Revenir en haut Aller en bas
eric121
nouveau membre


Date d'inscription : 09/08/2014
Masculin
Messages : 65
Pays : France
R E L I G I O N : apathéisme

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Lun 29 Sep 2014, 6:00 am

Arlequin a écrit:

En principe,le monde civilisé doit tirer chapeau bas au Président Al Assad,et l'appeler président avec un grand (P).S'il n'y avait pas cet Grand Homme,la République Diabolique ce serait étendue des frontières de la Russie et de la Chine jusqu'en Maurétanie?si ce n'est à Poitiers.
Oui, et Fabius eSi Al Assad tombe, c'est tout la Syrie qui devient EI, ensuite les sunnites de Syrie et d'Irak vont s'attaquer aux chiites de Liban et dans ce cas là l'Iran sera obligée d'intervenir
Revenir en haut Aller en bas
eric121
nouveau membre


Date d'inscription : 09/08/2014
Masculin
Messages : 65
Pays : France
R E L I G I O N : apathéisme

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Lun 29 Sep 2014, 6:04 am

CHRISTOPHEG a écrit:
Le président dont tu parles a fait 30.000 morts dans les années '80 parmi les sunnites, extrémistes ou pas.

Sans oublier les opposants qui pourrissent dans les prisons depuis des décennies.

Sans oublier que 20 millions de syriens ont quitté leur pays avant la guerre.

Sans oublier que sa famille est arrivée au pouvoir sur un char.

Assad roule pour Assad.  Un opportuniste qui a bien pris soin de ne jamais supprimer complètement les islamistes dont il a besoin et de ne jamais faire la paix avec Israël dont il a besoin.

Sur la Syrie, ce sera compliqué Arlequin.  Mon épouse est une journaliste syrienne en exil.
Oui, Assad comme Kadhafi ou Saddam Hussein sont des tyrans sanguinaires; mais les habitants de ces pays vous diront qu'ils préfèrent comme c'était avant. Ne me dis pas que tu mets sur le même pied d'égalité la terreur modérée de Assad avec la terreur incommensurable de l'EI ?
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 18319
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Lun 29 Sep 2014, 6:05 am

eric121 a écrit:
Arlequin a écrit:

En principe,le monde civilisé doit tirer chapeau bas au Président Al Assad,et l'appeler président avec un grand (P).S'il n'y avait pas cet Grand Homme,la République Diabolique ce serait étendue des frontières de la Russie et de la Chine jusqu'en Maurétanie?si ce n'est à Poitiers.
Oui, et Fabius eSi Al Assad tombe, c'est tout la Syrie qui devient EI, ensuite les sunnites de Syrie et d'Irak vont s'attaquer aux chiites de Liban et dans ce cas là l'Iran sera obligée d'intervenir

Il ne tombera pas.  Personne n'y a intérêt.  Il fait la sale besogne pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
eric121
nouveau membre


Date d'inscription : 09/08/2014
Masculin
Messages : 65
Pays : France
R E L I G I O N : apathéisme

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Lun 29 Sep 2014, 6:10 am

CHRISTOPHEG a écrit:
Nihad Awad, du Council on American Islamic Relations (CAIR), qui a présenté cette lettre à Washington mercredi, a dit espérer que les combattants en puissance lisent ce document. "Leur théologie est tordue", dit-il dans une vidéo d'explication de la lettre à propos des partisans de l'EI. "Ils se sont basés, à de nombreuses reprises, pour mobiliser et recruter des jeunes, sur des textes religieux classiques qu'ils ont mal interprétés et mal compris." Figaro
Tu sais ils ont plusieurs arguments pour démontrer que ce sont eux (EI) qui ont raison, par exemple : Ce Nihad Awad est un mécréant du moment qu'il vit avec les mécréants
Revenir en haut Aller en bas
eric121
nouveau membre


Date d'inscription : 09/08/2014
Masculin
Messages : 65
Pays : France
R E L I G I O N : apathéisme

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Lun 29 Sep 2014, 6:13 am

CHRISTOPHEG a écrit:
eric121 a écrit:

Oui, et Fabius eSi Al Assad tombe, c'est tout la Syrie qui devient EI, ensuite les sunnites de Syrie et d'Irak vont s'attaquer aux chiites de Liban et dans ce cas là l'Iran sera obligée d'intervenir

Il ne tombera pas.  Personne n'y a intérêt.  Il fait la sale besogne pour tout le monde.
Oui, en premier lieu l'Iran ... Donc Fabius fait bien l"hypocrite ?
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 18319
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Lun 29 Sep 2014, 6:13 am

eric121 a écrit:
CHRISTOPHEG a écrit:
Nihad Awad, du Council on American Islamic Relations (CAIR), qui a présenté cette lettre à Washington mercredi, a dit espérer que les combattants en puissance lisent ce document. "Leur théologie est tordue", dit-il dans une vidéo d'explication de la lettre à propos des partisans de l'EI. "Ils se sont basés, à de nombreuses reprises, pour mobiliser et recruter des jeunes, sur des textes religieux classiques qu'ils ont mal interprétés et mal compris." Figaro
Tu sais ils ont plusieurs arguments pour démontrer que ce sont eux (EI) qui ont raison, par exemple : Ce Nihad Awad est un mécréant du moment qu'il vit avec les mécréants

Je n'en doute pas, Eric. Je n'en doute pas.  Quand on examine de près, il ne reste toutefois pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 18319
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Lun 29 Sep 2014, 6:15 am

eric121 a écrit:
CHRISTOPHEG a écrit:


Il ne tombera pas.  Personne n'y a intérêt.  Il fait la sale besogne pour tout le monde.
Oui, en premier lieu l'Iran ... Donc Fabius fait bien l"hypocrite ?


Revenir en haut Aller en bas
Arlequin
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 06/05/2013
Masculin
Messages : 3253
Pays : Algérie
R E L I G I O N : Muslim

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Lun 29 Sep 2014, 9:39 am

CHRISTOPHEG a écrit:
Le président dont tu parles a fait 30.000 morts dans les années '80 parmi les sunnites, extrémistes ou pas.

Sans oublier les opposants qui pourrissent dans les prisons depuis des décennies.

Sans oublier que 20 millions de syriens ont quitté leur pays avant la guerre.

Sans oublier que sa famille est arrivée au pouvoir sur un char.

Assad roule pour Assad.  Un opportuniste qui a bien pris soin de ne jamais supprimer complètement les islamistes dont il a besoin et de ne jamais faire la paix avec Israël dont il a besoin.

Sur la Syrie, ce sera compliqué Arlequin.  Mon épouse est une journaliste syrienne en exil.

A cette époque,le Président Al Assad avait 14 ans!Allons!
Revenir en haut Aller en bas
Arlequin
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 06/05/2013
Masculin
Messages : 3253
Pays : Algérie
R E L I G I O N : Muslim

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Lun 29 Sep 2014, 10:20 am

eric121 a écrit:
Arlequin a écrit:

En principe,le monde civilisé doit tirer chapeau bas au Président Al Assad,et l'appeler président avec un grand (P).S'il n'y avait pas cet Grand Homme,la République Diabolique ce serait étendue des frontières de la Russie et de la Chine jusqu'en Maurétanie?si ce n'est à Poitiers.
Oui, et Fabius eSi Al Assad tombe, c'est tout la Syrie qui devient EI, ensuite les sunnites de Syrie et d'Irak vont s'attaquer aux chiites de Liban et dans ce cas là l'Iran sera obligée d'intervenir

.....Et si l'Iran réagit,l'occident sera dans l'obligation de défendre ses alliés Salafo/Wahabite!C'est alors,que la Russie et la Chine rentreront dans l'arène.....Et tout sera détruit meme l'Occident et sa force de frappe US.

Sinon,et si ton scénario se réalise,je verrais d'un bon œil,la destruction de la Capitale Wahabite!Comme ça,il n'y aura plus de terroristes islamique.

Tiens.....Ceci me rappelle un célèbre quatrain de Nostradamus.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 18319
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Lun 29 Sep 2014, 7:37 pm

Arlequin a écrit:
CHRISTOPHEG a écrit:
Le président dont tu parles a fait 30.000 morts dans les années '80 parmi les sunnites, extrémistes ou pas.

Sans oublier les opposants qui pourrissent dans les prisons depuis des décennies.

Sans oublier que 20 millions de syriens ont quitté leur pays avant la guerre.

Sans oublier que sa famille est arrivée au pouvoir sur un char.

Assad roule pour Assad.  Un opportuniste qui a bien pris soin de ne jamais supprimer complètement les islamistes dont il a besoin et de ne jamais faire la paix avec Israël dont il a besoin.

Sur la Syrie, ce sera compliqué Arlequin.  Mon épouse est une journaliste syrienne en exil.

A cette époque,le Président Al Assad avait 14 ans!Allons!

Tel père tel fils. Ou quand le fils fait mieux que le père.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 18319
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Lun 29 Sep 2014, 7:39 pm

Arlequin a écrit:
eric121 a écrit:

Oui, et Fabius eSi Al Assad tombe, c'est tout la Syrie qui devient EI, ensuite les sunnites de Syrie et d'Irak vont s'attaquer aux chiites de Liban et dans ce cas là l'Iran sera obligée d'intervenir

.....Et si l'Iran réagit,l'occident sera dans l'obligation de défendre ses alliés Salafo/Wahabite!C'est alors,que la Russie et la Chine rentreront dans l'arène.....Et tout sera détruit meme l'Occident et sa force de frappe US.

Sinon,et si ton scénario se réalise,je verrais d'un bon œil,la destruction de la Capitale Wahabite!Comme ça,il n'y aura plus de terroristes islamique.

Tiens.....Ceci me rappelle un célèbre quatrain de Nostradamus.  

Le scénario géopolitique est celui du statut quo.  Hormis sur un point, accord unanime pour détruire les djihadistes partout où ils se trouvent.
Revenir en haut Aller en bas
Arlequin
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 06/05/2013
Masculin
Messages : 3253
Pays : Algérie
R E L I G I O N : Muslim

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Ven 03 Oct 2014, 5:19 am

CHRISTOPHEG a écrit:
Arlequin a écrit:


.....Et si l'Iran réagit,l'occident sera dans l'obligation de défendre ses alliés Salafo/Wahabite!C'est alors,que la Russie et la Chine rentreront dans l'arène.....Et tout sera détruit meme l'Occident et sa force de frappe US.

Sinon,et si ton scénario se réalise,je verrais d'un bon œil,la destruction de la Capitale Wahabite!Comme ça,il n'y aura plus de terroristes islamique.

Tiens.....Ceci me rappelle un célèbre quatrain de Nostradamus.  

Le scénario géopolitique est celui du statut quo.  Hormis sur un point, accord unanime pour détruire les djihadistes partout où ils se trouvent.

Les terroristes qui font semblant de faire le Djihad?Oui!
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 18319
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Ven 03 Oct 2014, 4:30 pm

Arlequin a écrit:
CHRISTOPHEG a écrit:


Le scénario géopolitique est celui du statut quo.  Hormis sur un point, accord unanime pour détruire les djihadistes partout où ils se trouvent.

Les terroristes qui font semblant de faire le Djihad?Oui!

Ils ne font pas semblant de tuer par contre ...
Revenir en haut Aller en bas
Arlequin
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 06/05/2013
Masculin
Messages : 3253
Pays : Algérie
R E L I G I O N : Muslim

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Ven 03 Oct 2014, 11:43 pm

CHRISTOPHEG a écrit:
Arlequin a écrit:


Les terroristes qui font semblant de faire le Djihad?Oui!

Ils ne font pas semblant de tuer par contre ...

Le Maître des gens bien,c'est Dieu.Le maître des gens mauvais est Satan.Chacun roule pour le compte de son maître.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 18319
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Ven 03 Oct 2014, 11:58 pm

Arlequin a écrit:
CHRISTOPHEG a écrit:


Ils ne font pas semblant de tuer par contre ...

Le Maître des gens bien,c'est Dieu.Le maître des gens mauvais est Satan.Chacun roule pour le compte de son maître.

Je ne partage pas trop la vision manichéenne.

Dieu est Tout-Puissant et n'est forcément en guerre avec personne. Par définition même de la Toute-Puissance.

C'est un comportement bien humain ça que de nier son Créateur en tuant les autres. Satan personnifie le mal que ces gens font aux autres.

Revenir en haut Aller en bas
Arlequin
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 06/05/2013
Masculin
Messages : 3253
Pays : Algérie
R E L I G I O N : Muslim

MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   Sam 04 Oct 2014, 5:15 am

CHRISTOPHEG a écrit:
Arlequin a écrit:


Le Maître des gens bien,c'est Dieu.Le maître des gens mauvais est Satan.Chacun roule pour le compte de son maître.

Je ne partage pas trop la vision manichéenne.

Dieu est Tout-Puissant et n'est forcément en guerre avec personne.  Par définition même de la Toute-Puissance.  

C'est un comportement bien humain ça que de nier son Créateur en tuant les autres.  Satan personnifie le mal que ces gens font aux autres.



D'accord..........!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Djihadistan, un Système Totalitaire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Djihadistan, un Système Totalitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le Djihadistan, un Système Totalitaire
» Le totalitarisme marchand
» Le système continental ...
» Voltaire et le système politique anglais
» Film: flash des satellites du Système Iridium

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: *** Islam-Chrétien ***-