*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Journée internationale de la femme africaine 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3920
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Journée internationale de la femme africaine 2014   Lun 04 Aoû 2014, 8:28 am

Journée internationale de la femme africaine 2014

2014-08-04 Radio Vatican

Instituée à l’initiative d’une grande militante féministe malienne, Awa Kéita, la Journée Internationale de la Femme Africaine est née en 1962 et a été promulguée par l’ONU et l’OUA, l’actuelle Union Africaine, le 31 juillet 1963 ; date retenue pour célébrer cette journée sur le plan international.

A l’occasion de la 52ème édition de cette journée, le 31 Juillet 2014, autour du thème : « Rôle des Femmes et des Filles dans l’Education, les Sciences et les Technologies en vue d’une Renaissance Africaine», le Forum des Femmes d’Afrique fondée sur les principes de coopération sud-sud et de solidarité et préoccupées par la non atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement dans la plupart de pays du continent africain, a réitéré son engagement à définir et apporter de nouvelles orientations pour accélérer le développement durable et équitable de l’Afrique et la réalisation des droits des femmes,

notamment, leur accès aux positions de prise de décision politique et économique, à un système d’éducation adapté et de qualité, ainsi qu’à une vie libre de toute forme de violence, de discrimination et de conflit ;
De son côté, le gouvernement sud-africain s’est félicité, à l’occasion de la journée de la femme africaine,  de l’amélioration du statut de la sud-africaine au cours de ces vingt dernières années.

La ministre sud-africaine à la présidence responsable pour les femmes,  Susan Shabangu, a affirmé que  les femmes sud-africaines bénéficient maintenant des droits égaux devant loi, tout en déplorant le fait que  « beaucoup d’entre elles sont affectées par les crimes, la pauvreté, l’inégalité et le chômage ».

Le 31 juillet 2014 l’Afrique du Sud célébrait à la fois la journée de la femme africaine et le lancement du mois national de la femme, le mois d’ août, axé sur le  thème : « Célébrer le 60e anniversaire de la Charte des femmes et 20 ans de liberté : faire avancer l’agenda des femmes ».

Une journée ayant pour but de rappeler que « les femmes africaines ont été et seront toujours à l’avant-garde de la lutte pour l’émancipation et le développement. Aucune société africaine ne peut prétendre être libre jusqu’à ce que toutes les femmes soient libres, » a martelé Susan Shabangu.  

Rappelons que les ministres africains du genre et de la femme, réunis en session extraordinaire à Maseru, au Lesotho, en décembre 2008, avaient demandé à l'Union africaine de déclarer la période 2010-2020 décennie de la femme africaine. La proposition a été adoptée par la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement en janvier 2009 à Addis-Abeba et le lancement officiel de la décennie a eu lieu en octobre 2010.

L'objectif principal de cette décennie est la promotion des politiques de développement afin de réduire l'écart entre les hommes et les femmes et renforcer les capacités des femmes africaines pour leur autonomisation économique et encourager l'entrepreneuriat féminin.

Au Togo, la ministre de l’action sociale, de la promotion de la Femme et de l’alphabétisation, Dédé Ahoéfa  EKOUE a profité de la journée internationale de la femme africaine pour inviter les filles et les femmes à faire siennes les Sciences et les Technologies, en vue d’une Renaissance Africaine, comme le veut le thème de cette journée.

« Les compétences scientifiques et technologies sont indispensables pour promouvoir des avancées dans plusieurs domaines clés …», a souligné la ministre Dédé EKOUE.

Les femmes africaines réussissent aujourd’hui dans plusieurs domaines jadis reconnus à la compétence des hommes, qu’il s’agisse des charges d’Etat, de gestion d’entreprises, des nouvelles technologies…, grâce à l’éducation. Toutefois, beaucoup reste encore à faire. On dénombre encore trente et un millions de filles non scolarisées en Afrique.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3920
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Journée internationale de la femme africaine 2014   Lun 04 Aoû 2014, 8:31 am


La participation de la femme liée à la possession de la terre


2014-08-04 Radio Vatican

Le 3ème Sommet sur l'autonomisation économique des femmes africaines qui s’est tenu les 25 et 26 juillet 2014 à Lusaka en Zambie, autour du thème : « Femmes africaines : réaliser le potentiel économique de l'Afrique », s'est clôturé sur un appel aux gouvernements africains, les invitant à rendre la propriété des terres plus accessible aux femmes.

La veuve de l’ancien Président sud-africain, Graça Machel, a affirmé à cette occasion que la terre est une ressource naturelle fondamentale dans la dynamisation de l'esprit d'entreprise chez les femmes. «Nous devons réclamer le droit pour les femmes de posséder leurs propres terres, de façon à ce qu'elles puissent contribuer efficacement au développement économique de leur pays », a-t-elle ajouté. « Les femmes ont le potentiel nécessaire pour transformer non seulement leur propre statut économique, mais aussi celui des communautés et des pays dans lesquels elles vivent. Et pourtant, le plus souvent, les femmes voient leur contribution économique ignorée, leur travail sous-évalué et leurs talents inexploités . L'inégalité des chances entre femmes et hommes continue à entraver la capacité des femmes à se sortir de la pauvreté et à élargir l'éventail des moyens d'améliorer leurs conditions de vie. Et pourtant, seulement 1 % des femmes dans le monde possède de la terre. Bien qu'il existe dans la plupart des pays des lois qui protègent le droit des femmes à la propriété, en réalité bien des femmes ne jouissent toujours pas de ce droit », a encore dit Graça Machel.

De son coté, Rose Mwebaza, conseillère spéciale de la présidence de l'Union africaine sur l'autonomisation économique et la participation politique des femmes, a invité les gouvernements africains à augmenter les crédits budgétaires alloués aux programmes aidant les femmes à posséder des terres. « Il faut que les femmes acquièrent des terres pour pouvoir créer de la richesse et aider leur famille à sortir de l'extrême pauvreté » a dit Rose Mwebaza.

Jane Kamangu, professeure de droit à l'université Jomo Kenyatta, est intervenue à ce sujet pour dire que le fait de se voir donner des terres encouragera les femmes à participer pleinement à la gestion économique de leur pays.

Plusieurs participants ont invité les banques centrales africaines à mettre en place une politique qui oblige les banques commerciales à baisser les taux d'intérêt des prêts accordés aux femmes.

L'envoyée spéciale de la BAD pour les questions de genre, Geraldine Fraser-Moleketi, a exhorté les banques centrales africaines à prôner l'amélioration des services bancaires pour les femmes et à éliminer les obstacles qui les empêchent d'accéder au financement.
Revenir en haut Aller en bas
 

Journée internationale de la femme africaine 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Journée internationale de la femme
» 21 septembre : journée internationale pour la paix
» à l'occasion de de la journée internationale de la femme Le livre audio : ???? ??? ??????
» Journée internationale de déontologie médicale
» Journée internationale d’intercession pour la paix en Terre Sainte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-