*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Ukraine. Un avion de ligne malaisien s'écrase

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Ukraine. Un avion de ligne malaisien s'écrase   Jeu 17 Juil 2014, 6:49 am

Ukraine. Un avion de ligne malaisien s'écrase

17 juillet 2014 à 17h45 AFP

Un avion de ligne malaisien s'est écrasé ce jeudi dans l'est de l'Ukraine. Il y aurait 295 personnes à bord. Cet avion effectuait la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur.

18H08. "Les forces armées ukrainiennes n'ont pas effectué de tirs susceptibles d'atteindre des cibles dans les airs", selon le président ukrainien Porochenko
17H58. Le président ukrainien "n'exclut pas" que l'avion malaisien ait été abattu
17H55. L'avion de ligne aurait été abattu par des séparatistes ukrainiens, selon Reuters
17H53. L'avion de Malaysia Airlines aurait été abattu par un missile sol-air, selon l'agence de presse Interfax
17H45. Malaysia Airlines confirme la perte de contact
Malaysia Airlines confirme avoir perdu le contact avec un de ses avions au-dessus de l'Ukraine

17H20. Un avion malaisien s'écrase en Ukraine

Un avion de ligne malaisien parti d'Amsterdam pour Kuala Lumpur a disparu des radars à dix mille mètres d'altitude, puis s'est écrasé près de la ville de Chakhtarsk, dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, ont rapporté les agences Itar-Tass et Interfax-Ukraine.

Cette dernière a cité une source "au sein des forces de l'ordre ukrainiennes", ajoutant qu'un groupe de secouristes du ministère des Situations d'urgence se rendait sur place. L'agence russe Itar-Tass a cité "les milieux de l'aviation". Une partie de la région de Donetsk est contrôlée par des séparatistes prorusses.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Ukraine. Un avion de ligne malaisien s'écrase   Jeu 17 Juil 2014, 9:18 am


Un avion de ligne malaisien s'est écrasé ce jeudi dans l'est de l'Ukraine, une zone contrôlée par les séparatistes. Il comptait à son bord 280 passagers et 15 membres de l'équipage. L'avion, un Boeing 777, effectuait la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur. Les autorités de Kiev et les rebelles s'accusent mutuellement d'être à l'origine d'un tir de missile qui aurait abattu l'avion.
Cette tragédie intervient quelques mois après la disparition du vol MH370.

21H30. Les rebelles se disent prêts à un bref cessez-le-feu

21H23. L'organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne (Eurocontrol) annonce la fermeture de l'espace aérien de l'Est de l'Ukraine jusqu'à nouvel ordre

21H22. Rectification de Laurent Fabius : pas de certitude sur la présence de Français dans l'avion malaisien

21H17. Un commandant séparatiste a indiqué que les insurgés prorusses avaient abattu un avion de transport militaire ukrainien An-26 à peu près à l'heure et dans la zone de la chute de l'avion de ligne malaisien.

21H14. Un conseiller du ministre ukrainien de l'Intérieur affirme que l'avion de ligne a été abattu par un missile Bouk, "gracieusement offert aux terroristes (les rebelles prorusses) par (le président russe Vladimir) Poutine"

21H10. Les rebelles annoncent que les corps des victimes seront transportés à Donetsk et qu'elles comptent envoyer les boîtes noires de l'avion pour expertise à Moscou.

20H38. Le ministère des Affaires étrangères ouvre une cellule de crise,
joignable au 01 43 17 56 43

20H34. Barack Obama a réagi à l'événement, le qualifiant de "terrible tragédie"

20H33. François Hollande fait part de son "immense émotion" et exprime "toute sa solidarité" aux proches des passagers

20H16. L'équipage de l'avion malaisien n'a signalé "aucun problème" en survolant l'Ukraine

20H14. François Hollande demande que "tout soit mis en oeuvre pour faire la lumière sur les circonstances" du crash

20H06. Au moins quatre Français parmi les passagers, selon le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius



20H01. Des images tournées par des témoins circulent sur les réseaux sociaux depuis l'annonce du drame.

La première vient de la ville de Torez, la seconde est filmée depuis la région de Snejnoï, soit en plein coeur du territoire contrôlé par les séparatistes.


Crash d'un avion de la Malaysia Airlines en... par lemondefr

19H42. Le Président ukrainien, Porochenko, dénonce "un acte terroriste"

19H39. Pas de signe de survivants sur le site du crash

19H27. Un grand nombre de corps sur la zone du crash

Des morceaux du fuselage déchiqueté, ainsi que des bagages, parsèment une vaste zone au village de Grabove, dans la région de Donetsk. Des soldats des forces rebelles et des pompiers sont arrivés sur place.

19H20. Les séparatistes accusent un avion de chasse ukrainien d'avoir abattu l'avion de ligne malaisien, qui se serait "brisé en deux". Après l'attaque, l'avion de chasse ukrainien aurait également été abattu.

19H17. Poutine a présenté ses condoléances au Premier ministre malaisien. Le Premier ministre néerlandais se déclare "choqué"

19H06. Le gouvernement français demande aux compagnies aériennes d'éviter l'espace aérien ukrainien

19H02. Des photos du lieu du crash circulent sur les réseaux sociaux

18H51. L'appareil assurant le vol MH17 était un Boeing 777 avec 295 personnes à bord

18H32. La Malaisie ouvre une enquête sur la disparition du vol MH17, annonce le Premier ministre Najib Razak

18H29. Poutine et Obama ont abordé au téléphone le crash de l'avion malaisien

18H12. Le premier Ministre ukrainien ordonne une enquête sur la catastrophe

18H10. "C'est le troisième cas tragique ces derniers jours, après les avions An-26 et Su-25 des forces armées ukrainiennes abattus depuis le
territoire de la Russie", Porochenko
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Ukraine. Un avion de ligne malaisien s'écrase   Jeu 17 Juil 2014, 9:21 am

Qui a abattu l'avion ?
17 juillet 2014 à 21h40 / AFP /

Qui a abattu l'avion malaisien avec près de 300 personnes à son bord qui s'est écrasé, jeudi, dans l'est de l'Ukraine, où s'affrontent forces ukrainiennes et rebelles prorusses ? Voici les différentes versions évoquées par les parties en conflit.

> Le président ukrainien Petro Porochenko a déclaré qu'il s'agissait d'un "acte de terrorisme" et que les forces armées ukrainiennes étaient hors de cause.

> Un conseiller du ministre ukrainien de l'Intérieur, Anton Gerachtchenko, a affirmé que les rebelles avaient tiré un missile sol-air Bouk sur l'avion malaisien à partir de la ville de Torez, à 10 km de l'endroit où l'on a retrouvé ses débris.

> Le "Premier ministre" de la "République de Donetsk" autoproclamée, Alexandre Borodai, a affirmé que les forces ukrainiennes avaient abattu l'avion.

> Les dirigeants de l'autre région séparatiste, la "République de Lougansk", ont été plus précis, affirmant que l'appareil malaisien a été abattu par un avion de chasse ukrainien, lui-même abattu un peu plus tard par les rebelles.

> La thèse la plus extraordinaire a été avancée par une source anonyme au sein de l'agence fédérale russe du transport aérien Rossaviatsia cité par l'agence russe de presse Interfax : l'appareil malaisien a été abattu par un missile sol-air ukrainien ou un missile tiré par un avion qui pensait toucher l'avion de Vladimir Poutine, qui revenait à peu près au moment du sommet des BRICS à Brasilia.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Ukraine. Un avion de ligne malaisien s'écrase   Jeu 17 Juil 2014, 10:28 am

23H. Des enquêteurs malaisiens en route pour l'Ukraine

22H57. Il y avait 298 personnes à bord de l'avion, dont 154 Néerlandais

22H24. Les services secrets américains auraient détecté un missile, responsable du crash de l'avion

22H22. Le Royaume-Uni demande une réunion d'urgence du Conseil de Sécurité de l'ONU

22H18. Catherine Ashton, chef de la diplomatie européenne, appelle "toutes les parties de la région" à "coopérer entièrement et à partager toutes les informations pertinentes"

21H30. Les rebelles se disent prêts à un bref cessez-le-feu

21H23. L'organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne (Eurocontrol) annonce la fermeture de l'espace aérien de l'Est de l'Ukraine jusqu'à nouvel ordre

21H22. Rectification de Laurent Fabius : pas de certitude sur la présence de Français dans l'avion malaisien

21H17. Un commandant séparatiste a indiqué que les insurgés prorusses avaient abattu un avion de transport militaire ukrainien An-26 à peu près à l'heure et dans la zone de la chute de l'avion de ligne malaisien.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Ukraine. Un avion de ligne malaisien s'écrase   Jeu 17 Juil 2014, 9:31 pm

10H05. Cameron convoque une réunion de crise
David Cameron, Premier ministre britannique, a convoqué une réunion interministérielle de crise après le crash du MH17. La réunion du comité Cobra, chargé de répondre à des situations d'urgence, se tiendra ainsi à 10 h 30 heure locale (9 h 30 GMT).
Il y avait au moins neuf Britanniques à bord. "Nous sommes en train de passer en revue les informations des passagers (...), afin de déterminer le nombre exact de Britanniques à bord", a expliqué Philip Hammond, le ministre des Affaires étrangères. Il a aussi appelé à l'ouverture "d'une enquête sous l'égide de l'Onu".

8H50. Une boîte noire a été retrouvée
"Une boîte noire a été retrouvée". C'est ce qu'ont indiqué des secouristes travaillant sur le site du crash. Ils n'étaient pas en mesure d'indiquer s'il s'agissait de l'appareil qui enregistre les conversations des membres d'équipage ou de celui qui stocke les données techniques du vol. Vraisemblablement, ni l'un ni l'autre de ces enregistreurs de vol ne pourra toutefois aider à déterminer l'origine du tir de missile supposé, dont les autorités ukrainiennes et les séparatistes pro-russes s'accusent mutuellement.

8H20. L'une des boîtes noires aurait été retrouvée
D'après l'agence Reuters, citée par BFMTV, l'une des deux boîtes noires aurait été retrouvée par les secouristes. Boîte noire qui devrait fournir des éléments précieux pour comprendre les circonstances du drame.

8H10. Les pro-russes d'accord pour permettre un accès sûr aux enquêteurs
Les séparatistes pro-russes sont d'accord pour permettre à des enquêteurs internationaux un accès sûr et sans entraves au site du crash aérien en Ukraine. C'est ce que vient d'annoncer l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe).

6H00. Une centaine de passagers allaient à une conférence sur le Sida
Une centaine de passagers étaient des professionnels et des militants se rendant à la Conférence internationale sur le Sida, qui doit démarrer ce week-end, à Melbourne. Plus d'un tiers des 283 passagers étaient ainsi des chercheurs, des praticiens et des militants.

4H30. Washington appelle les avions américains à éviter l'espace aérien ukrainien
L'Agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) a appelé les avions commerciaux américains à éviter l'espace aérien au-dessus de l'est de l'Ukraine. La FAA a lancé cet appel "en raison des événements récents et de potentielles nouvelles activités dangereuses". Il concerne, notamment, les zones de Simferopol (Crimée) et Dniepropetrovsk.

3H50. Les Etats-Unis "horrifiés"
"Nous sommes horrifiés par le crash du vol MH17, a déclaré John Kerry, secrétaire d'Etat américain, un communiqué. Le gouvernement est prêt à contribuer à une enquête internationale crédible avec tous nos moyens, et nous continuerons à rester en contact avec tous nos partenaires dans l'étude des faits".

1H50. Hollande : "Plusieurs Français pourraient avoir été dans l'avion"
"Cet avion s'est écrasé pour une cause que nous ne connaissons pas en Ukraine. Il y aurait - je parle au conditionnel - plusieurs Français qui pourraient avoir été dans cet avion et n'être plus aujourd'hui", a affirmé le chef de l'Etat dans une allocution lors d'un dîner avec le président ivoirien Alassane Ouattara.

Minuit. Réunion d'urgence du Conseil de sécurité ce vendredi
Le Conseil de sécurité de l'Onu tiendra une réunion d'urgence ce vendredi, à partir de 10 h (14 h GMT), à New York. Cette réunion, qui devrait être publique, avait été demandée par le Royaume-Uni.
Revenir en haut Aller en bas
claudem_1
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 04/06/2014
Masculin
Messages : 2644
Pays : Canada
R E L I G I O N : La Religion de l'Esprit.

MessageSujet: Re: Ukraine. Un avion de ligne malaisien s'écrase   Jeu 17 Juil 2014, 11:58 pm

MH17 : attention à la guerre médiatique entre la Russie et l'Ukraine

http://www.slate.fr/story/90017/guerre-mediatique-itar-tass-buk-milices-mh17-ukraine-russie
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Ukraine. Un avion de ligne malaisien s'écrase   Ven 18 Juil 2014, 12:41 am

13H30. Un chef séparatiste exclut un cessez-le feu
Alexandre Borodaï, le "Premier ministre" de la "République autoproclamée" de Donetsk, a exclu le cessez-le-feu réclamé par Washington et les Européens après le crash, mais a dit que les insurgés pro-russes laisseront les enquêteurs accéder au lieu du drame.

13H25. L'OSCE en discussion avec les séparatistes pour créer un corridor d'accès
L'OSCE discute avec les séparatistes pro-russes de la création d'un "corridor" pour que les enquêteurs puissent se rendre sur le lieu du crash. "Nous essayons de créer un corridor humanitaire permettant l'accès à cette région pour faire les différents travaux nécessaires et les enquêtes aussi, et puis nous recherchons la possibilité de disposer de la boîte noire actuellement aux mains des séparatistes", a confirmé le président de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, Didier Burkhalter.

13H10. Passagers français ? "Les dernières vérifications d'usage sont en cours"
"Nous avons récupéré la liste des passagers. Les dernières vérifications d'usage sont en cours", indiquait-on ce vendredi, vers 13 h 10, au Quai d'Orsay. Nous l'avons contacté, car BFMTV avait indiqué quelques minutes plus tôt qu'"il n'y aurait pas de voyageurs français parmi les victimes du crash". L'information n'est donc pas pour l'heure confirmée.

13H00. Une trentaine de victimes pas encore identifiées

12H40. Moscou menace de répliquer en cas de tirs sur son territoire
La Russie répliquera en cas de tirs ukrainiens délibérés sur son territoire en "détruisant le point à l'origine du tir". C'est ce qu'a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

11H45. Le système de missiles ukrainiens était "actif le jour du crash"
Le système de missiles ukrainiens était actif ce jeudi, le jour du crash. "Les moyens de détection radio russes ont enregistré une activité au niveau de la station radar Koupol, travaillant en liaison avec les systèmes de missiles Bouk-M1", a, en effet, indiqué le ministère de la Défense, cité par des agences russes, ajoutant que cette station se situait non loin du lieu du crash.
Revenir en haut Aller en bas
claudem_1
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 04/06/2014
Masculin
Messages : 2644
Pays : Canada
R E L I G I O N : La Religion de l'Esprit.

MessageSujet: Re: Ukraine. Un avion de ligne malaisien s'écrase   Ven 18 Juil 2014, 1:13 pm

Le drame du MH17 internationalise le conflit entre Russes et Ukrainiens

Le Monde.fr | 18.07.2014 à 15h34 • Mis à jour le 18.07.2014 à 16h27

La minute de silence observée, vendredi 18 juillet au matin, au Kremlin, à la mémoire des 298 victimes du vol MH17, en présence du président Poutine, et dûment répercutée sur les réseaux sociaux par photo interposée, occulte un autre silence, plus profond, et plus embarrassé.

Un embarras partagé, au-delà de la tragédie humaine, par les pays occidentaux : dans cette drôle de guerre qui se livre en Ukraine depuis six mois, les hostilités n'étaient pas censées aller si loin. Le conflit n'était pas supposé s'internationaliser.

Cela devait rester une affaire entre « Ukrainiens », vrais ou faux. Les deux grands frères, soi-disant, veillaient au grain, à l'est et à l'ouest. Il n'a pas manqué d'experts, pourtant, pour avertir des risques de dérapages imprévus dans une zone où s'accumulaient les armes lourdes.

UNE MAJORITÉ DE VICTIMES EUROPÉENNES

Sur le terrain diplomatique aussi, le climat s'est alourdi, malgré les vains efforts déployés par l'Allemagne et la France en vue de la fameuse « désescalade » qui n'a jamais eu lieu. Le conseil européen de Bruxelles, le 16 juillet, a montré à quel point le rôle de la relation avec la Russie était devenu central pour l'UE : c'est finalement sur ce point que se sont opposés les Etats membres à propos de la nomination du successeur de Catherine Ashton à la tête de la diplomatie européenne.

Des deux candidats favoris, l'une (l'Italienne Federica Mogherini) était trop prorusse aux yeux des uns, l'autre (le Polonais Radek Sikorski) trop antirusse de l'avis des autres. Les divisions entre Européens sur la Russie sont apparues au grand jour. Il va, maintenant, falloir gérer ces divisions en pleine crise.

Quel que soit le responsable du drame, l'Union européenne est désormais partie prenante dans ce conflit ukrainien, puisque la majorité des victimes du vol MH17 étaient des citoyens européens. Elle ne peut plus faire comme s'il s'agissait d'une lointaine guérilla locale en voie de congélation, de type Haut-Karabakh.

« GUERRE HYBRIDE »

Les dirigeants des pays de l'UE vont devoir s'entendre enfin sur la ligne à adopter à l'égard du président Poutine et accepter que cette ligne puisse avoir un coût, pour les uns et les autres. La question de la livraison des deux porte-hélicoptères Mistral à la Russie, décidée avec tant d'imprudence par l'ex-président Sarkozy, va évidemment se poser, de même que d'autres formes de coopération étroite. La solidarité mise en œuvre dans la crise de la dette doit aussi jouer en politique extérieure.

Pour les pays occidentaux dans leur ensemble, le défi à relever est celui d'un nouveau type de guerre, la « guerre hybride », que la Russie a pratiquée avec brio en Crimée et plus difficilement dans le sud-est de l'Ukraine. Face à cette tactique, la puissance militaire de l'OTAN, le hard power, ne suffit pas, souligne Robin Niblett, directeur de l'institut de recherche Chatham House, dans le Financial Times de vendredi...

http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/07/18/crash-du-mh17-un-tournant-dans-la-guerre-diplomatique-entre-moscou-et-l-ue_4459675_3214.html
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Ukraine. Un avion de ligne malaisien s'écrase   Sam 19 Juil 2014, 9:08 am


Une religieuse parmi les victimes de l’avion de ligne abattu

Rome – Une religieuse se trouvait elle aussi à bord de l’avion MH17 de la Malaysia Airlines, se rendant d’Amsterdam à Kuala Lumpur qui a été abattu au-dessus de l’Ukraine, faisant le bilan tragique de 298 morts.

Il s’agit de Sœur Philomène Tiernan, de la Société du Sacré-Cœur . Agée de 77 ans, elle retournait en Australie après avoir passé une période en Europe au cours de laquelle elle avait participé à un cours de renouvellement spirituel en Irlande, à une retraite spirituelle en France, à une rencontre en Angleterre et à une réunion de famille.

Selon les informations recueillies par l’Agence Fides, la religieuse, australienne d’origine irlandaise, enseignait depuis plus de 30 ans à l’école catholique féminine du Sacré-Cœur de Rose Bay, à la périphérie de Sidney.

Communiquant la triste nouvelle aux élèves, le principal, Hilary Johnston-Croke, affirme que « Phil était un membre du personnel très aimé et ami. Elle a contribué de manière notable à notre communauté et a touché la vie de tous à Kincoppal-Rose Bay de manière positive et significative.

Nous sommes profondément touchés par la perte d’une femme merveilleusement gentille, sage et compatissante qui a été très aimée de nous tous ».

Sœur Philomène Tiernan avait été également Supérieure provinciale pour l’Australie et la Nouvelle Zélande de 1993 à 1999 et avait participé au Chapitre général de la Société du Sacré-Cœur en 1994.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Ukraine. Un avion de ligne malaisien s'écrase   Sam 19 Juil 2014, 9:23 am


AFP 19-07-2014 - 21:26
Crash en Ukraine: Poutine sommé de "prendre ses responsabilités"

Vladimir Poutine a été sommé samedi de prendre ses responsabilités à l'égard des séparatistes et de faciliter l'accès au site du crash de l'avion malaisien dans une zone sous contrôle rebelle dans l'est de l'Ukraine où Kiev et les Malaisiens dénoncent l'altération des preuves.

Quarante-huit heures après la chute de l'avion assurant le vol Amsterdam-Kuala Lumpur très probablement abattu par un missile avec 298 personnes dont 192 Néerlandais à bord, les rebelles empêchent l'accès au site aux responsables ukrainiens et aux inspecteurs internationaux.

Le chef de la diplomatie néerlandaise Frans Timmermans s'est dit "choqué" et "indigné" par le traitement des corps au cours d'une rencontre à Kiev avec le président ukrainien Petro Porochenko.

Il a promis de "tout faire pour que les coupables soient traduits en justice" et "non seulement ceux qui ont appuyé sur le bouton, mais ceux qui ont rendu cela possible".

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a pour sa part déclaré à La Haye que le président russe devait "prendre ses responsabilités à l'égard des rebelles", après une "conversation téléphonique intense" avec lui.

"Il doit montrer au monde et aux Pays-Bas qu'il fait ce qu'on attend de lui", a-t-il ajouté.

Vendredi et samedi, une trentaine d'inspecteurs de l'OSCE, première équipe internationale arrivée sur les lieux, n'a obtenu qu'un "accès limité" au site étendu sur plusieurs kilomètres où gisent valises éparses, livres, jeux d'enfants et passeports et où règne une odeur presque insoutenable.

Certains débris "semblent avoir été déplacés" sur le site du crash du Boeing 777 de la Malaysia Airlines, a indiqué samedi soir à Donetsk Michael Bociurkiw, porte-parole de la mission d'observation de l'OSCE.

Il a fait état de "sacs de duty free ouverts" et de "bouteilles d'alcool cassées", mais aussi de débris apparemment brûlés, mais reposant sur des sections du sol qui ne présentaient pas de traces d'incendie.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Philip Hammond, a regretté samedi "un soutien insuffisant de la part des Russes" dans l'enquête sur cette tragédie qui a donné une nouvelle dimension au conflit en Ukraine entre Kiev et les séparatistes armés soutenus par Moscou.

Evoquant une "tragédie atroce", le président américain Barack Obama a souligné vendredi que l'avion avait été touché par un missile tiré d'une zone contrôlée par les séparatistes "soutenus par la Russie". Pour l'Europe, c'est un "signal d'alarme" dans ses relations avec Moscou, avait-il estimé.

La Russie rejette vigoureusement toute responsabilité dans ce drame.

- "Trahison" -

La chancelière Angela Merkel et M. Poutine sont tombés d'accord pour que le crash fasse l'objet d'une enquête internationale et indépendante sous la direction de l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI).

Mais le ministre malaisien des Transports Liow Tiong Lai a d'ores et déjà déploré que "des indices vitaux" n'aient pas été préservés sur place. "Des interventions sur la scène du crash risquent de fausser l'enquête elle-même", a-t-il déclaré.

"Ne pas empêcher de telles interventions constituerait une trahison à l'égard des vies qui ont été anéanties", a-t-il lancé.

Presque simultanément, le gouvernement ukrainien a accusé les rebelles, soupçonnés d'avoir abattu le Boeing malaisien, de "chercher à détruire, avec le soutien de la Russie, les preuves de ce crime international".

Ainsi, l'enquête s'annonce déjà particulièrement difficile, au moment où les premières équipes étrangères, les Néerlandais et les Malaisiens, arrivent en Ukraine.

Le site du crash se trouve en zone rebelle, près de la ville de Chakhtarsk, et le conflit armé en cours entre séparatistes prorusses, qui ont refusé un cessez-le-feu ponctuel, et le gouvernement de Kiev rend les opérations particulièrement complexes.

- "Spécialistes avec un net accent russe" -

"Les terroristes ont transporté 38 corps de victimes à la morgue de Donetsk, où des spécialistes parlant avec un net accent russe ont déclaré qu'ils procéderaient à leur autopsie. Les terroristes cherchent aussi des moyens de transport à grande capacité pour emporter les restes de l'avion en Russie", a accusé le gouvernement ukrainien.

Un chef séparatiste a confirmé samedi à des journalistes de l'AFP présents sur le site, à Grabove, que des corps avaient été emmenés à la morgue de Donetsk. "27 corps ont été enlevés ce matin", a-t-il dit. Les combattants prorusses bloquaient l'accès au périmètre du crash.

Sous le contrôle rebelle, des secouristes portant des uniformes et des gants blancs et bleus sortaient d'un champ de blé pour mettre des morceaux de corps dans de grands sacs mortuaires noirs.

A Donetsk, deux combattants rebelles armés gardaient l'entrée de la morgue, interdisant de la filmer ou la photographier.

Le président Porochenko s'est entretenu samedi au téléphone avec de nombreux dirigeants étrangers.

Selon la présidence ukrainienne, le Premier ministre australien Tony Abbott lui a promis de réagir "face au meurtre de citoyens de son pays par des personnes contrôlées depuis la Russie avec des armées fournies par la Russie".

Dans un entretien de M. Porochenko avec le président français François Hollande, les deux leaders ont souligné "l?importance cruciale d?établir des preuves indiscutables des faits afin de tirer toutes les conséquences de ce drame épouvantable".
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Ukraine. Un avion de ligne malaisien s'écrase   Sam 19 Juil 2014, 4:43 pm

Crash aérien. Poutine sous pression
20 juillet 2014

À Grabove, sous haute surveillance rebelle, les secouristes ont entamé la récupération des dépouilles des 298 victimes du vol MH17, qui gisent depuis bientôt deux jours dans la campagne ukrainienne.. Photo AFP
Le numéro un russe, Vladimir Poutine a été sommé, hier, de prendre ses responsabilités à l'égard des séparatistes et de faciliter l'accès au site du crash de l'avion malaisien dans l'est de l'Ukraine. Une zone sous contrôle des rebelles où Kiev et Kuala Lumpur dénoncent l'altération des preuves.

Deux jours après la catastrophe dans le ciel ukrainien, l'enquête sur la chute du Boeing malaisien, probablement abattu par un missile, se heurte à de multiples difficultés, notamment sur le terrain. Le site du crash se trouve en zone rebelle, près de la ville de Chakhtarsk, et le conflit armé en cours entre séparatistes pro-Russes, qui ont refusé un cessez-le-feu ponctuel, et le gouvernement de Kiev rend les opérations particulièrement complexes.

Merkel et Poutine pour une enquête internationale

La chute, jeudi, du vol MH17 Amsterdam-Kuala Lumpur de Malaysia Airlines a fait 298 morts. Les premières équipes étrangères, les Néerlandais et les Malaisiens, sont arrivées en Ukraine. La chancelière Angela Merkel et le président russe, Vladimir Poutine, sont tombés d'accord pour que le crash fasse l'objet d'une enquête internationale et indépendante sous la direction de l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale, et ce, « pour élucider les circonstances de la chute et dégager les victimes », a indiqué, hier, le gouvernement allemand. Le Kremlin a annoncé, de son côté, que « les deux dirigeants ont insisté sur l'importance d'une enquête objective et rigoureuse ». Mais les pressions internationales se sont intensifiées, hier, sur le numéro un russe. Pour le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, Vladimir Poutine « doit prendre ses responsabilités à l'égard des rebelles », et faciliter l'accès au site. 192 Néerlandais ont trouvé la mort, jeudi, dans la catastrophe. De même, le président français, François Hollande, et son homologue ukrainien, Petro Porochenko, ont prévenu, hier soir, qu'ils n'acccepteraient « aucune entrave au travail des enquêteurs » et souligné « l'importance cruciale » de « preuves indiscutables » pour élucider l'accident. Washington, aussi, par la voix du secrétaire d'État américain, John Kerry, s'est dit « très préoccupé » quant aux conditions d'accès des enquêteurs internationaux. Un peu plus tôt, le ministre britannique des Affaires étrangères, Philip Hammond, avait regretté « un soutien insuffisant de la part des Russes » dans l'enquête.

« Une trahison »

De son côté, le ministre malaisien des Transports, Liow Tiong Lai, qui doit se rendre en Ukraine, a, d'ores et déjà, déploré que « l'intégrité du site ait été compromise ». « Il y a des indications montrant que des indices vitaux n'ont pas été préservés sur place. Des interventions sur la scène du crash risquent de fausser l'enquête elle-même », a-t-il souligné. « Ne pas empêcher de telles interventions constituerait une trahison à l'égard des vies qui ont été anéanties », a encore déclaré le responsable malaisien. Vendredi et hier, une trentaine d'inspecteurs de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) n'ont obtenu qu'un accès limité au site étendu sur plusieurs kilomètres où gisent valises éparses, livres, jeux d'enfants et passeports. Certains débris « semblent avoir été déplacés » sur le site du crash du Boeing 777, a indiqué, hier soir, à Donetsk, Michael Bociurkiw, porte-parole de la mission d'observation.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3923
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Ukraine. Un avion de ligne malaisien s'écrase   Lun 21 Juil 2014, 9:56 pm

Crash aérien. 282 dépouilles arrivées à Kharkiv
22 juillet 2014 à 10h52

« Rendez-nous nos morts. » C'est le cri lancé hier par les proches des 193 Néerlandais, parmi les 298 disparus du vol MH17. Ce mardi matin, le train gagne une zone sous contrôle loyaliste.
10H46. Le train ukrainien transportant les corps à Kharkiv

07H47. Les corps en route pour Kharkiv
Menacés de décomposition dans la chaleur de l'été ukrainien, les corps de 282 victimes du crash du vol MH17 ont quitté la zone de la catastrophe et sont attendus ce mardi à Kharkiv, sous contrôle loyaliste, alors que les pressions sur Moscou ne cessent de monter.

07H00. Ce mardi, nouvelles sanctions de L'Union européenne ?
Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne devraient examiner à Bruxelles de nouvelles sanctions, mais sans aller au-delà du durcissement déjà prévu lors du sommet européen du 16 juillet, selon des sources diplomatiques. Pour l'adoption de sanctions économiques de grande ampleur dites "phase 3", il faut l'unanimité des 28 Etats membres et la convocation d'un nouveau sommet
européen.

Retour sur la journée de lundi
L'Ukraine a annoncé, hier, la suspension de ses opérations militaires autour du site du crash et s'est déclarée prête à confier la coordination de l'enquête internationale aux Pays-Bas. Les corps des victimes doivent être envoyés à Amsterdam pour autopsie et les boîtes noires, remises à la Malaisie. Après avoir été bloqués par les rebelles, toute la journée d'hier, par une chaleur extrême (30 ºC dehors) qui a accru leur décomposition, les 282 corps retrouvés ont enfin quitté, hier soir, la zone de la catastrophe. Le train qui les transporte devait faire étape à Donetsk (est) pour ensuite rallier Kharkiv, ville contrôlée par les loyalistes ukrainiens. Une fois identifiés, les restes humains seront transportés par un C130 néerlandais jusqu'à Amsterdam pour être remis à leurs familles. De là, les corps des victimes malaisiennes seront renvoyés dans leur pays, ont annoncé les autorités malaisiennes.

Moscou met en cause un avion de chasse ukrainien

Sur le terrain, l'armée ukrainienne a cherché, hier, à marquer des points en déclenchant deux opérations, l'une dans la zone de l'aéroport de Donetsk, la seconde dans la région de Lougansk (est). Au plan diplomatique, les pressions internationales se sont accrues sur Moscou. Alors que le Conseil européen envisage de nouvelles sanctions économiques contre elle, la Russie a tenté de contre-attaquer. Vladimir Poutine a ainsi assuré que son pays ferait « tout ce qui est en son pouvoir pour que le conflit passe d'une phase militaire à une phase de négociations pacifiques ». Il s'est, en outre, associé à la résolution prise par l'Onu pour que tous les protagonistes dans la région s'associent à l'enquête sur le crash. Un général de l'état-major russe l'avait déjà pris au mot en affirmant qu'un avion de chasse ukrainien se trouvait à une distance de 3 à 5 km du Boeing malaisien lorsque celui-ci a explosé...
Revenir en haut Aller en bas
 

Ukraine. Un avion de ligne malaisien s'écrase

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (1996) Un avion de ligne saoudien croise un OVNI dans la région du crash de la TWA
» (Avion de ligne) phares d'avions?
» 2013: Massachusetts - vidéo depuis un avion de ligne : Vidéo intéressante !
» Mexico : Des objets noirs entourent un avion de ligne japonais
» avion de ligne invention

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-