*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Le Pape Paul VI sera béatifié le 19 octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3594
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Le Pape Paul VI sera béatifié le 19 octobre   Sam 10 Mai 2014, 8:47 am

Le Pape Paul VI sera béatifié le 19 octobre

2014-05-10 Radio Vatican

Le pape Paul VI, à la tête de l'Eglise catholique de 1963 à 1978, sera béatifié le 19 octobre prochain.

Vendredi après-midi, le Pape François a reçu en audience privée le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, et a autorisé la Congrégation à promulguer plusieurs décrets. L’un d’eux concerne le miracle attribué à l’intercession du Vénérable Serviteur de Dieu Paul VI, Giovanni Battista Montini, né le 26 septembre 1897 à Concesio et mort le 6 aout 1978 à Castelgandolfo.

C’est Paul VI qui mena à son terme Vatican II (1962/65), initié par son prédécesseur Jean XXIII. Un concile œcuménique qui a ouvert l'Eglise catholique aux autres religions et à la société.

Il en sera le principal artisan, et c'est de ce travail considérable que le pape italien est remercié par François, qui, comme prêtre, a été formé par la pensée de ce même Concile.

On se souvient de Paul VI se rendant à Jérusalem en 1964 avec le patriarche de Constantinople Athénagoras.

C’était il y a cinquante ans, et fin du mois de mai, le Pape François célèbrera cette rencontre, en retrouvant à Jérusalem le Patriarche Bartholomée.

Paul VI est aussi le Pape de l’encyclique « Humanae Vitae » en 1968.

Rappelons que le 27 avril, les papes Jean Paul II et Jean XXIII ont été canonisés au cours d'une cérémonie présidée par François place Saint-Pierre.

Quatre autres décrets ont été approuvés par le Souverain Pontife. L’un d’eux concerne l’héroïcité des vertus d’une française Caroline Carré de Malberg, femme mariée et mère de famille, qui a fondé avec l’abbé Henri Chaumont en 1869 la Société des Filles de Saint François de Sales. Née à Metz en 1829, madame Carré est morte en 1891.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3594
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Le Pape Paul VI sera béatifié le 19 octobre   Sam 18 Oct 2014, 9:41 pm

« Les vertus héroïques » de Paul VI ont été reconnues par Benoît XVI en 2012.

Il ne manquait plus qu´un miracle obtenu par son intercession pour qu’il soit béatifié.

Celui-ci est arrivé en 2001, aux Etats-Unis: la guérison « inexpliquée » d’un bébé à naître, dans les années 90, à qui l’on avait diagnostiqué une maladie qui lui aurait causé d’importants dommages physiques et cérébraux. Les médecins avaient conseillé à la mère d’avorter, mais celle-ci n’en avait rien fait, convaincue que sa foi pourrait sauver son bébé. Elle avait préféré s'en remettre à l’intercession de Jean-Baptiste Montini, auteur de l’encyclique « Humanae Vitae », qui est un vibrant plaidoyer en faveur de la vie.

http://www.aleteia.org/fr/religion/actualites/paul-vi-bienheureux-en-octobre-prochain-5790126445690880
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3594
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Le Pape Paul VI sera béatifié le 19 octobre   Sam 18 Oct 2014, 9:43 pm

Pourquoi le béatifier ?

Elu pape sans surprise pour succéder à Jean XXIII qui venait d’ouvrir le concile Vatican II, il donna au Concile et à toute l’Eglise une impulsion nouvelle. Qui était Paul VI, qui sera béatifié samedi prochain ? Publié le16 octobre 2014.


Cité du Vatican

Giovanni Battista Montini fut le 262e pape de l’Eglise catholique romaine. Il règne sous le nom de Paul VI du 21 juin 1963 au 6 août 1978. Né à Concensio, près de Brescia le 26 septembre 1897, il fait partie de la grande bourgeoisie italienne. Après des études brillantes chez les jésuites, il entre au séminaire et poursuit ses études malgré une santé fragile. Ordonné prêtre en 1920, il rejoint Rome pour étudier à la Grégorienne et à la Sapienza.

Dès 1921 il fait ses premiers pas au Vatican où il fait une carrière ecclésiastique brillante et rapide. Montini se lie d’amitié avec les grandes personnalités intellectuelles du temps : Jean Guitton, Maurice Zundel, Jacques Maritain… Par ailleurs il affiche des positions anti-fascistes au moment de la signature des accords du Latran. Au moment de la guerre, Montini condamne nazisme et fascisme et protège les juifs et les réfugiés. Après-guerre, il fait preuve d’audace en politique intérieure italienne comme au niveau de l’Eglise. Pie XII, classique, l’éloigne de Rome en le faisant archevêque de Milan.

A la mort de Pie XII, Jean XXIII est élu pape. Il crée aussitôt Montini cardinal et ouvre le concile Vatican II. C’est donc sans surprise qu’il est élu pape le 21 juin 1963. Il donne à l’assemblée quatre priorités qui définissent tout le sens de son pontificat : définir la nature de l’Eglise et le rôle des évêques, rénover l’Eglise, favoriser l’unité des chrétiens par l’échange et le pardon, enfin relancer le dialogue avec le monde contemporain.

Pendant et après le Concile, Paul VI multiplie des voyages à grande portée symbolique et pastorale. Il se rend en pèlerinage à Jérusalem où il rencontre de nombreuses personnalités dont le patriarche Athénagoras qu’il verra à plusieurs reprises. Aux Etats-Unis, il prononce à l’ONU son fameux « plus jamais la guerre ». En Amérique latine, il encourage l’Eglise à prendre position en faveur des plus pauvres. Son encylique Populorum progressio paraît à ce moment.

Enfin, dans le domaine interreligieux, Paul VI noue des contacts avec des responsables comme le Dalai Lama et d’autres personnalités du monde bouddhiste et musulman. Dans deux domaines cependant, il garde une ligne intransigeante. Celui du célibat des prêtres et celui de la régulation des naissances avec l’encyclique Humanae vitae (1968). En 1969 il se rend au Conseil œcuménique des Eglises, en Suisse. Enfin il écrit l’exhortation apostolique « evangelii nuntiandi » qui annonce déjà le style propre de Jean-Paul II. Il s’éteint à l’âge de 80 ans, le 6 août 1978.

Jean-Pierre Rosa. Croire.com
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3594
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Le Pape Paul VI sera béatifié le 19 octobre   Sam 18 Oct 2014, 9:46 pm

Dans la communion des saints En concluant la troisième assemblée extraordinaire du Synode des évêques le Pape béatifie Giovanni Battista Montini


2014-10-18 L’Osservatore Romano

Au cours des derniers mois, Paul VI est enfin revenu au centre d’études, de réflexions, de commentaires: presque toute cette abondante production se concentre toutefois sur les années du pontificat, et surtout sur son rôle dans le Concile. On ne peut pas bien sûr diminuer l’importance décisive du Pape Montini et la nécessité de ce travail de recherche et d’interprétation historique, mais le risque est que passent au second plan l’envergure spirituelle et la capacité de réflexion d’un homme qui fut également un véritable écrivain.

Un petit livre qui rassemble ses Ecrits spirituels (Studium) nous restitue en revanche, en quelques pages intenses, la dimension intérieure d’un chrétien qui a su réfléchir et nous observer dès les années de sa jeunesse, et qui a consacré son attention et son amour à l’époque à laquelle il a vécu. Son regard sur la modernité, en effet, est toujours profond, et jamais négatif. S’il constate une imperfection dans son temps – « nous modernes avons perdu la vertu de la contemplation. Nous sommes doués pour lire, penser, parler; mais nous ne savons pas le faire sans adhérer lourdement aux images sensibles » – il essaie immédiatement de trouver une façon de renverser cette imperfection elle-même: « Mais si je pouvais interpréter avec mes yeux myopes de moderne, avec mes yeux avides de moderne, l’alphabet matériel de l’esprit immatériel, la joie reviendrait, la confiance ».

Montini reconnaît dans l’égocentrisme, fruit d’un individualisme sans limite, le plus grave problème de son temps: la tendance à faire de la religion une pure expérience spirituelle. De cette façon – écrit-il – chacun tend à se construire une religion individuelle, en opposition à celle de l’Eglise et, « au lieu de l’infaillibilité du Pape », proclame « celle de sa propre capacité émotive ». Cet état diffus d’excitation fait réapparaître et redevenir « à la mode » un antique péché, « si antique que personne non seulement ne savait plus commettre, mais ne savait pas non plus s’expliquer », c’est-à-dire « l'idolâtrie » enracinée « aujourd’hui dans des sentiments propres, à travers une appropriation indue de l’absolu ».

Son idée de foi est moderne et dynamique: « Ce que tu es, je le sais dans le mouvement: au fur et à mesure que l’esprit pense à la nature de Dieu, il ne peut plus s’arrêter » parce que « Dieu peut se connaître mais il est ineffable ». Montini est toutefois bien conscient que dans la culture moderne s’est imposée l’idée que seul le doute est source de mouvement, tandis que « c’est la certitude qui fait avancer et féconde l’esprit ».

Si la voie facile de l’émotion, du sentiment, est fermée au chrétien, Montini sait toutefois combien cette rigueur est difficile: « Mais que le Dieu en moi, le Dieu de la Révélation et de la Grâce reste encore caché, cela est pour moi dur à comprendre ». Il s’agit d’une souffrance qui doit être acceptée, parce que la loi suprême de tout le royaume de Dieu « est de chercher Dieu, et pas nous; et même de le chercher en nous mortifiant ».

Riche de conseils pour croître dans la vie spirituelle à partir de sa propre expérience, Montini arrive à synthétiser en quelques paroles le devoir d’un véritable chrétien: « Il faut être très fidèles et très indifférents à ses propres préoccupations ». car l’homme spirituel doit vivre consciemment dans son temps: « Il faut avoir l’intelligence des choses, des hommes, des faits; il faut savoir lire dans les signes des temps; il faut passer du livre à la vie sans perdre l’exercice de la pensée ».

Dans l’amour intelligent pour son temps, dans l’accomplissement rigoureux et attentif de sa mission, il trace le modèle qu’il suivra ensuite durant son pontificat, et qui apparaîtra clairement dans toute sa splendeur dans ses derniers écrits, lorsque Paul VI réfléchit avec des paroles profondes et nouvelles sur la mort. Là, en passant d’une méditation valable pour tous les êtres humains à une méditation spécifique sur son rôle de Pape, il révèle en quelques phrases profondes quel immense amour pour l’Eglise, sous tous ses aspects, a guidé son œuvre.

« Je prie donc le Seigneur qu’il me donne la grâce de faire de ma mort prochain un don d’amour à l’Eglise (…) Je voudrais enfin la comprendre dans toute son histoire, dans son dessein divin, dans son destin final, dans sa composition complexe, totale et unitaire, dans sa consistance humaine et imparfaite, dans ses malheurs et ses souffrances, dans les faiblesses et dans les misères de tant de ses fils, dans ses aspects moins sympathiques, et dans son effort éternel de fidélité, d’amour, de perfection et de charité. Corps mystique du Christ. Je voudrais l’embrasser, la saluer, l’aimer, dans tout être qui la compose, dans tout évêque et prêtre qui l’assiste et la guide, dans toute âme qui la vit et l’illustre; la bénir. Aussi parce que je ne la quitte pas (…) la mort est un progrès dans la communion des saints ».

Revenir en haut Aller en bas
Mister Be
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 13/10/2011
Masculin
Messages : 4166
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Juif messianique

MessageSujet: Re: Le Pape Paul VI sera béatifié le 19 octobre   Dim 19 Oct 2014, 6:33 am

Je ne retiens que le concile VII et c'est géniale!
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3594
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Le Pape Paul VI sera béatifié le 19 octobre   Dim 19 Oct 2014, 8:07 am

Mister Be a écrit:
Je ne retiens que le concile VII et c'est géniale!


Question scratch
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Pape Paul VI sera béatifié le 19 octobre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Pape Paul VI sera béatifié le 19 octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jean Paul II sera béatifié grâce à un miracle français
» Le pape Paul VI pourrait être béatifié l'année prochaine..
» Profession de Foi du Pape Paul VI
» Le Pape Paul VI, déclaré Vénérable, le 20 décembre 2012
» Le Pape actuel est le dernier Vrai Pape - Le prochain sera le Faux-Prophète !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Catholique-