*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 La vie méconnue de JESUS, d'après Reza Aslan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3610
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: La vie méconnue de JESUS, d'après Reza Aslan   Mar 15 Avr 2014, 12:58 am

Pourquoi JESUS à la Une de L'Express? Parce qu'un ouvrage de Reza Aslan arrive en France. Cet historien des religions défend la thèse de JESUS chef politique plus que prophète.
Le christianisme serait donc né d'un projet politique. L'édito de Christophe Barbier

La vie méconnue de JESUS
Par Christian Makarian, publié le 11/04/2014 à 13:38

Et si, derrière l'image du Christ et son message de paix, on avait occulté le combat politique de l'homme de Nazareth? La polémique n'est pas nouvelle, mais le livre de l'écrivain musulman Reza Aslan lui redonne une saisissante actualité. L'Express en publie des extraits et prolonge un débat que deux mille ans de controverses n'ont toujours pas épuisé.

Etait-il le "bon berger", celui qui faisait paître ses brebis dans de verts pâturages et qui laissait tout pour sauver une seule d'entre elles ? N'était-il pas davantage un révolté qui rêvait de renverser l'ordre établi, de mettre fin à la domination romaine et de chasser du Temple de Jérusalem la caste des grands prêtres? Sera-t-il jamais une figure paisible, sacralisée par l'aspiration à la paix d'un monde en furie, l'incarnation d'un Dieu réconcilié avec le genre humain, l'inventeur insurpassable du message d'amour?

Un livre - Le Zélote. La vie et l'époque de JESUS de Nazareth (Arènes) - vient brusquement remettre en question la figure apaisante, fraternelle, universelle, du Christ et rallume une ancienne polémique en offrant une lecture inattendue et très actuelle de la vie de JESUS. Son auteur, Reza Aslan, est un musulman chiite d'origine iranienne, qui s'est passionné pour le christianisme en suivant d'abord la formation littéraliste des évangélistes américains, avant de s'en séparer pour retourner à la foi de ses origines.

N°1 des ventes aux Etats-Unis

En peu de temps, son ouvrage est devenu n° 1 des ventes de livres aux Etats-Unis, puis best-seller dans 25pays. Grâce à une thèse qui, sans être résolument nouvelle, soulève de bonnes questions auxquelles il faut apporter des réponses claires. Pour Aslan, JESUS est avant tout un juif qui s'inscrivait pleinement dans son temps, le Ier siècle de l'ère définie par sa naissance, qui cherchait à relier sa parole et son action au message des grands prophètes (Elie, Elisée, Michée, Amos, Isaïe, Jérémie...), tous convaincus que Dieu viendrait un jour libérer Israël. "Comme les zélotes, estime l'auteur, il [JESUS] reconnaissait que le règne de Dieu n'exigeait pas simplement une transformation intérieure tendant à la justice et à la rectitude, mais un retournement complet de l'ordre politique, religieux et économique de la période".

Un contenu politique affirmé

Partant, la réinterprétation que propose Aslan consiste à oublier tout ce qu'enseigne le catéchisme traditionnel pour laisser surgir sous les mêmes mots un autre texte, profondément corrosif et au contenu politique affirmé. Ce qui le conduit très loin, notamment à faire de l'homme de Nazareth un véritable leader révolutionnaire qui applique un principe implacable : "Le règne de Dieu ne peut être installé sans l'anéantissement des dirigeants en place." Il n'est pas jusqu'aux Béatitudes, ces promesses splendides - au nombre de huit dans l'Evangile de Matthieu - faites aux démunis ("Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux. [...] Heureux les affligés, car ils seront consolés"), qui ne soient réinterprétées dans le sens d'un programme résolument politique. Ce JESUS-là prend facilement les traits d'un Mahomet, chef de guerre, interprétation dont les chrétiens ne sauraient s'offusquer, puisque, contrairement à l'islam, la foi chrétienne ne consiste pas en une récitation de la seule version autorisée.

Qui étaient ces zélotes auxquels Aslan veut rattacher JESUS? A proprement parler, leur existence historique n'est documentée que dans la décennie 60, phase de troubles intenses, soit bien après la mort de JESUS. Leur révolte va entrer dans l'Histoire en provoquant par mesure de rétorsion un événement catastrophique et irréversible, la destruction, en 70, du Temple de Jérusalem par les Romains sur ordre de l'empereur Titus. L'historien juif Flavius Josèphe, auquel on doit en grande partie la connaissance de ce mouvement (dont il était l'adversaire), les présente comme un quatrième parti au sein du monde juif de l'Antiquité. Les sadducéens constituent la classe sacerdotale supérieure, dotée de tous les privilèges ; ils négocient leur position avec les Romains, qui s'appuient sur eux. Les esséniens, à l'opposé, abritent le courant puriste, retiré de la cité, isolé dans le dépouillement du désert et concentré sur ses rites parfois presque ésotériques. Les pharisiens, eux, représentent la classe moyenne des villes, se préoccupent de l'application des principes de la Torah (les cinq premiers livres de la Bible ou Pentateuque) dans la vie quotidienne, ce qui se traduit par le développement d'une véritable loi orale et par la contestation des prérogatives que préservent jalousement les sadducéens.

"Un accès de fièvre" comparable à la Révolution française

Les pharisiens (dont l'apôtre Paul était un parfait représentant jusqu'à sa conversion sur le chemin de Damas) donneront naissance, après la dispersion du peuple juif, au judaïsme rabbinique qui se confond jusqu'à nos jours avec le destin du peuple juif. Dans ce paysage en pleine accélération dramatique, les zélotes (du grec zêlotai, traduction de l'hébreu qanna'im, qui signifie "zélés") se réclament de grands personnages bibliques, justiciers et réformateurs intransigeants. Proches d'une définition de la foi qui est aussi celle des pharisiens, ils se distinguent de ces derniers par leurs méthodes d'action, radicales voire fanatiques, car ils combattent activement les Romains et considèrent que la détermination guerrière la plus absolue est un moyen de précipiter l'avènement du Messie. En 66, un sacrifice païen effectué devant la synagogue de Césarée sert d'étincelle à la révolte juive, qui s'étend à Jérusalem. Les zélotes, qui parviennent à rassembler leurs compatriotes, infligent une sévère défaite à la XIIe légion romaine et prennent temporairement le contrôle de la Ville sainte. Le philosophe et historien Ernest Renan assimilera ce soulèvement à "un accès de fièvre qu'on ne peut comparer qu'à celui qui saisit la France durant la Révolution". La réplique romaine sera effroyable et se soldera par la destruction complète du Temple et la dissémination des juifs.

C'est donc à ce courant extrémiste que Reza Aslan veut faire adhérer JESUS, en s'appuyant sur de nombreux indices, effectivement troublants, mais en empruntant un chemin biographique qui ne manquera pas d'être critiqué.
Certaines des paroles du Christ restent jusqu'à ce jour mystérieuses, voire dérangeantes : "N'allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre. Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive."
Mais le choix d'Aslan, qui consiste à se passer de l'interprétation spirituelle pour en rester au mot à mot, produit des effets de distorsion. Pour les chrétiens, cette parole à consonance guerrière est la définition même du combat intérieur, du déchirement des âmes semblable à celui que produirait une lame. La suite de ce passage suffit à la montrer : "Car je suis venu opposer l'homme à son père, la fille à sa mère et la bru à sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa famille" (Matthieu X, 35-36). Il n'y a là rien qui s'apparente à une guerre, mais tout d'un conflit sur la foi qui divisera, en effet, le monde juif d'une maison à l'autre et séparera douloureusement les chrétiens et les juifs. Sinon, pourquoi JESUS aurait-il dit à ses disciples : "Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups" (MatthieuX,16)?

Disciples zélotes

Plus solide est la mention, dans l'entourage de JESUS, de certains disciples qui présentent toutes les caractéristiques des zélotes - Simon le Zélote et Judas Iscariote -, mais leur appartenance semble, en l'occurrence, clairement assumée par les Evangiles.

Dans un autre livre récemment paru, JESUS (Seuil), le théologien suisse Hans Küng, camarade d'études d'un certain Joseph Ratzinger, rappelle fort utilement que "JESUS est en personne le programme du christianisme". C'est pourquoi il y aura encore de nombreuses polémiques sur la vie méconnue de JESUS, sur ses paroles énigmatiques, sur ses années de silence... Blaise Pascal a résumé au mieux le débat, qui ne s'éteindra pas : "Il y a assez de lumière pour ceux qui ne désirent que de voir, et assez d'obscurité pour ceux qui ont une disposition contraire." Le christianisme poursuit sa course, tant il est vrai qu'il est fondé sur la liberté de chacun et qu'à ce titre il demeure tout aussi subversif après deux millénaires.


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/la-vie-meconnue-de-jesus_1507860.html#6t5ufu33mxKrbczX.99
Revenir en haut Aller en bas
mick
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 10/11/2010
Féminin
Messages : 7746
Pays : canada
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: La vie méconnue de JESUS, d'après Reza Aslan   Mar 15 Avr 2014, 1:15 am

 "Il y a assez de lumière pour ceux qui ne désirent que de voir, et assez d'obscurité pour ceux qui ont une disposition contraire."     
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
.
.
avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Féminin
Messages : 2012
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: La vie méconnue de JESUS, d'après Reza Aslan   Mar 15 Avr 2014, 10:09 am

Bonjour à toutes et à tous,

Pour moi,
Matthieu 10:34  « N’allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. »

est à rapprocher de
Matthieu 26:52 Alors JESUS lui dit : « Rengaine ton glaive ; car tous ceux qui prennent le glaive périront par le glaive. »
et de
Luc 2:34 Siméon les bénit, et dit à Marie, sa mère :  « Voici, cet enfant est destiné à amener la chute et le relèvement de plusieurs en Israël, et à devenir un signe qui provoquera la contradiction, »

Et je crois que le glaive dont parle notre Seigneur et Sauveur JESUS-Christ est planté au sommet du Golgotha.

très cordialement
votre sœur
pauline
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 18731
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La vie méconnue de JESUS, d'après Reza Aslan   Mar 15 Avr 2014, 10:10 pm

L'acharnement des musulmans à faire passer le Christ pour un chef de guerre à l'image de Mahomet. C'est pas gagné ...
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3610
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: La vie méconnue de JESUS, d'après Reza Aslan   Mar 15 Avr 2014, 10:18 pm

Je pense qu'on ne peut quand même pas laisser de côté le contexte politique de l'époque. Joseph et Marie allaient se faire recenser quand JESUS est né, il y a eu la fuite en Egypte car Hérode voulait le faire périr.
La mise à mort de JESUS est aussi dûe à la politique de ce temps là.
Revenir en haut Aller en bas
titibxl
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Date d'inscription : 30/11/2011
Masculin
Messages : 2691
Pays : belgique
R E L I G I O N : Chrétien

MessageSujet: Re: La vie méconnue de JESUS, d'après Reza Aslan   Mar 15 Avr 2014, 10:45 pm

Blabla ecrit par un musulman pour tenter de faire croite en un JESUS plus en accord avec l islam et la charia...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie méconnue de JESUS, d'après Reza Aslan   

Revenir en haut Aller en bas
 

La vie méconnue de JESUS, d'après Reza Aslan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Vie méconnue de JESUS
» Jésus 2000 ans après (vidéos)
» Qu''est-ce qui nous attend après la mort ?
» Jesus fait des calembours ?
» JESUS MISERICORDIEUX ET MARIE M'ONT SAUVEE DU SPIRITISME

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: *** DEBATS Chrétiens ***-