*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 La petite NDE/EMI du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 19 ... 34  Suivant
AuteurMessage
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: La petite NDE/EMI du jour   Lun 17 Fév 2014, 3:09 am

Rappel du premier message :

"Je me suis réveillé allongé sur mon lit d’hôpital, mais incapable de respirer. Chaque articulation me faisait souffrir atrocement. J’étais paniqué. J’ai eu la sensation que si seulement mes vêtements étaient enlevés, alors ma peau pourrait peut-être respirer à ma place. J’ai compris que j’avais un problème. Je ne trouvais pas le bouton pour appeler l’infirmière. J’ai pensé : « Je les ennuie et ils ont caché le bouton. Ils veulent que je meure. ». La panique augmentait, mes pensées étaient irrationnelles. J’ai dû me calmer moi-même et mettre en œuvre une certaine logique. Je me suis dit : « Je suis à l’hôpital, ils ont dû mettre le bouton quelque part, probablement tout près. Reste calme et regarde. ». Je l’ai découvert en haut à droite, enroulé autour du bat-flanc. Je me souviens d’une très grande douleur quand j’ai fini par l’atteindre et appuyer. L’infirmière est arrivée, me demandant ce que je voulais. Je lui ai répondu que j’étais paniqué, que je ne pouvais pas respirer.

Elle est entrée dans la chambre, me parlant d’une voix apaisante tandis qu’elle me prenait la tension. Elle était à 0/30, c’est ainsi qu’a commencé mon long voyage dans la mort imminente.

Dans les jours qui ont suivi, mon cœur s’est arrêté 4 fois… on a dit à ma famille que je n’allais très probablement pas m’en sortir. Cette période est floue pour moi, j’ai vécu deux EMI, mais j’ignore à quel moment elles se sont produites.

La première fois, j’ai traversé une lumière (c’est la seule manière dont je puisse le décrire), j’étais totalement imprégné d’amour inconditionnel. C’est l’expérience la plus merveilleuse que j’aie vécu. Un amour inconditionnel m’imprégnait et cela m’emplissait tellement !

J’ai ensuite passé ma vie en revue. Tout était orienté vers mes relations avec autrui. Pendant ce temps, j’ai éprouvé ce que les autres avaient ressenti dans leurs relations avec moi. J’ai senti leur amour ou leur souffrance vis-à-vis de choses que je leur avais faites ou dites. Leur douleur me faisait recroqueviller, je pensais : « Oooh, là j’aurais pu mieux faire. ». Mais la plupart du temps j’ai ressenti de l’amour, ce n’était donc pas trop mal. Durant ce processus, personne ne me jugeait. Je ne sentais aucune désapprobation de l’extérieur… seulement mes propres réactions à tout cela. Le sentiment d’amour inconditionnel qui m’imprégnait a persisté. Je me jugeais moi-même, par contre personne d’autre ne l’a fait lors de ce passage en revue.

On m’a ensuite demandé si je voulais revenir chez moi (c'est-à-dire là-bas) ou si je voulais repartir. Je leur ai dit que mes deux fils avaient besoin de moi et que je devais m’en retourner. Soudain, je fus à nouveau dans mon corps… sentant mes articulations brûlantes de douleur. Mais je ne me souviens pas réellement de ce qui se passait autour de moi à ce moment-là… seulement que j’avais mal. Toutefois je continuais à ressentir l’amour et j’ai pu me reposer.

Seconde expérience. Je me suis retrouvé dans une ville, on m’a dit qu’il s’agissait de la Cité de Dieu. Je me trouvais près d’une fontaine en compagnie d’un homme vêtu d’une longue robe de lin ceinte d’une corde nouée à la taille. Il m’a dit que je pouvais poser toutes les questions que je voulais, qu’il allait m’emmener en visite. J’avais une question très importante, j’ai en effet été éduqué à une époque où les catholiques disaient que le simple fait de fréquenter une autre Eglise chrétienne constituait un péché mortel, les luthériens déclarant pour leur part que ces mêmes catholiques allaient se retrouver en enfer parce qu’il y avait des statues dans leurs églises et qu’ils priaient les saints. Ma première question a été : « Quelle-est la bonne religion ? »

On m’a répondu : « Toutes le sont. Chaque religion est un chemin pour tenter d’atteindre le même endroit. ». On m’a montré une montagne sur laquelle chaque groupe religieux essayait d’atteindre le sommet, à quelque distance les uns des autres… mais chacun s’efforçait d’arriver au même endroit.

On m’a ensuite dit que les personnes choisissent de naître au sein de la religion ou du groupe qui va leur permettre d’assimiler les leçons qu’on les envoie apprendre. On m’a dit que la terre est une sorte de grande école, un endroit où l’on peut appliquer les leçons spirituelles apprises, se mettre à l’épreuve sous la pression afin de savoir si l’on peut effectivement « vivre » ce que l’on sait déjà devoir faire. Fondamentalement, la terre est l’endroit permettant de mettre en pratique et vivre de manière adéquate. On m’a précisé que certaines personnes viennent sur terre uniquement pour travailler une facette d’elles-mêmes, tandis que d’autres viennent travailler sur plusieurs aspects. Puis il y a celles qui viennent non seulement travailler sur leur propre nature, mais aussi pour aider le monde dans son ensemble.

Dans l’au-delà on ne subit pas la pression physique que constitue le fait d’avoir un corps. Ici sur terre, il faut nourrir, vêtir ce corps, lui fournir un abri contre les éléments. On est en permanence sous pression d’une façon ou d’une autre pour prendre des décisions qui ont une base spirituelle. Dans l’au-delà est enseigné ce que l’on est « censé faire », mais est-on capable de le VIVRE sous pression sur terre ? D’après ce que j’ai entendu et vu là-bas… dans l’au-delà… tout est question de relations, de prendre soin les uns des autres. On n’attend pas des gens la perfection… par contre on attend un apprentissage qui sera considéré comme une bonne progression.

Au cours d’une vie, toutes nos expériences, ont tendance à suivre un type de schéma, elles vont souvent recréer les même leçons mais d’une manière différente, dans des circonstances diverses. C’est ainsi que l’on se rend compte de ce que l’on est censé apprendre et expérimenter. En examinant ces schéma, certain thèmes deviennent clairs.

On m’a montré une bibliothèque… emplie de livres aux couvertures d’or qui représentent la vie de personnes sur terre, leur chemin de vie y est exposé, ce qu’elles espèrent atteindre au travers d’expériences essentielles. D’après ce qu’on m’a montré, les personnes exercent leur libre arbitre par rapport à la manière d’obtenir ces expériences essentielles prédéfinies. Elles peuvent emprunter un chemin tortueux d’expériences ou bien une route plus directe, mais il existe certains évènements prédéfinis qui se produiront quoi qu’il arrive. Chacun de ces évènements essentiels constitue un repère et les réactions qu’il suscite indiquent le niveau d’apprentissage, ce qu’il reste à faire ou apprendre.

Les troubles économiques que nous traversons actuellement constituent l’un de ces « évènements mondiaux » prédéfinis. Les personnes ont le choix de leurs réactions à ces évènements. D’après ce qu’on m’a montré… la voie spirituelle consiste à s’aider les uns les autres, assister ceux qui sont dans le besoin. Il s’agit de l’action aimante absolue. Mais on peut également faire le choix de se protéger davantage, d’être égocentrique… moins généreux, de placer sa propriété au centre de ses réactions aux évènements. C’est une façon matérialiste de voir les choses, agir comme si le monde matériel comptait davantage que le lien unissant toute l’humanité. Donc… quel choix va faire la majorité ? Cela reste à voir. En 1981, on m’a montré que ce temps allait venir, que les banques sont des empires de papier… érigés sur du papier et rien d’autre… conçus pour s’effondrer sous la pression. Comment les gens réagissent-ils à tout cela ? Il s’agit d’un évènement essentiel et il va en éprouver plus d’un. Vont-ils tendre la main et prendre soin les uns des autres, ou deviendront-ils plus égocentriques et protecteurs du matériel ? On a toujours le choix en la matière… les individus vont simplement prendre leur décision.

On m’a également montré d’autres endroits de la ville, là des âmes collaboraient avec des personnes sur terre… des scientifiques, des artistes et d’autres. Il existe toujours une impulsion là-bas pour « inciter » ceux qui sont sur terre à créer des choses bénéfiques pour l’humanité dans tous les domaines.

Il y avait tant d’autres choses aussi. Mais plus que tout, cet endroit était empli d’amour… l’amour de l’humanité, l’amour de chacun sur terre, de la terre elle-même. Les communications étaient transparentes là-bas… les pensées étaient partagées, tout comme on converse ici-bas. Les gens que j’ai vus travaillaient tous avec bonheur et dans une grande joie.

On m’a toutefois aussi montré un endroit bien plus sombre… Là les gens paraissaient ignorer qu’ils avaient quitté leur corps, se combattant sans cesse les uns les autres pour des choses matérielles. Ils se focalisaient sur les biens matériels, tous leurs actes étaient égocentriques là-bas. Mais au-dessus d’eux il y avait également une légion d’êtres en attente. Dès que quelqu’un levait les yeux et demandait l’aide de Dieu, il était entraîné vers un autre endroit, plus paisible, en harmonie avec Dieu et son amour. Mais dans cet endroit, beaucoup paraissaient perdus, ne levant jamais les yeux, ne demandant jamais d’aide.

La ville comportait de nombreux endroits différents, chacun orienté vers une nécessité différente. Il y avait un lieu de repos où les âmes pouvaient se remettre d’une vie traumatisante sur terre. Il y avait des lieux de travail où des âmes aidaient l’humanité et d’autres à grandir, à progresser davantage. Il y avait des bibliothèques, des théâtres, des écoles et aussi le Temple de Dieu.

On m’a emmené dans un grand hall. Face à moi se trouvaient des êtres de lumière pure. L’un d’eux était assis juste devant moi sur un fauteuil ou un trône. Ces êtres n’avaient pas forme humaine, ils ressemblaient plutôt à de l’énergie lumineuse pure. J’étais pétrifié de révérence. L’amour qui émanait d’eux, particulièrement de celui du centre, était écrasant. Je ne me sentais pas du tout leur égal, en revanche je ressentais un très, très grand honneur d’être là. L’entité du centre m’a étreint en me disant : « Tu as bien agi, Mon Enfant, je suis satisfait. ». Cette approbation et l’amour qui me traversait m’ont fait pleurer.

S’agissait-il de Dieu ? Etait-ce l’absolu ? Je l’ignore vraiment. Je sais seulement que je représentais et que je représente bien moins que cet être ou que ceux qui étaient près de lui. C’était toutefois tellement merveilleux d’obtenir cet amour. Au moment de repartir, je voulais seulement en être digne.

Que furent les fruits de ces expériences ? Qu’en ai-je retiré ?

Je vis ma vie dans l’instant, fasciné, appréciant toutes les expériences. J’aime vivre cette vie.

Je m’efforce toujours de mettre en pratique, pas seulement de dire ce qui est juste, mais de le vivre autant qu’il est possible.

Je ne crains pas la mort. Je ne suis toutefois pas impatient de quitter cette vie. Il me reste encore beaucoup à faire, la mort n’est toutefois pas quelque chose qui me fait peur. Je sais qu’un jour je retournerai « chez moi » (là-bas, pas ici).

Qu’est-ce qui est le plus important?

Je dirais que c’est la relation humaine, aimer et prendre soin les uns des autres. La religion a sa place, elle constitue un chemin vers davantage… mais il ne s’agit pas du tout de l’absolu. Les religions ne sont pas Dieu, seulement des chemins.

Mais il faut insister sur la règle d’or : aimez votre prochain comme vous-même, prenez soin les uns des autres à chaque fois que c’est possible. "

"www.nderf.org - EMI Jean R"
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 21/10/2013
Messages : 19127

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Mer 05 Mar 2014, 7:47 am

Cher ZionRock,

Avant tout, je voulais te dire que c'est un plaisir d'échanger avec toi. Cela m'enrichit vraiment et je t'en remercie.

Il faut à mon avis oser.

Cela fait peur mais ça vaut la peine.

Quand ta voiture ne fonctionne plus, que tu l'a réparée dix fois mais qu'elle ne va toujours pas. Qu'est ce que tu fais ? Tu la liquides et tu en prends une autre.

En attendant, tu es sans voiture et peut-être pas si mal que cela.  Razz  Je rigole.

Ton corps est une enveloppe. Quand tu auras fini avec lui, tu t'en sépareras, sans aucun problème.

Tu n'es pas ton corps. Définitivement. Tu n'es pas non plus ton conscient, ton subconscient, ton inconscient, ...

Tu es un être distinct. C'est cela, la leçon des NDE.

Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Messages : 1005

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Mer 05 Mar 2014, 11:06 am

@CHRISTOPHEG a écrit:
Cher ZionRock,

Avant tout, je voulais te dire que c'est un plaisir d'échanger avec toi. Cela m'enrichit vraiment et je t'en remercie.

Il faut à mon avis oser.

Cela fait peur mais ça vaut la peine.

Quand ta voiture ne fonctionne plus, que tu l'a réparée dix fois mais qu'elle ne va toujours pas. Qu'est ce que tu fais ? Tu la liquides et tu en prends une autre.

En attendant, tu es sans voiture et peut-être pas si mal que cela.  Razz  Je rigole.

Ton corps est une enveloppe. Quand tu auras fini avec lui, tu t'en sépareras, sans aucun problème.

Tu n'es pas ton corps. Définitivement. Tu n'es pas non plus ton conscient, ton subconscient, ton inconscient, ...

Tu es un être distinct. C'est cela, la leçon des NDE.


Cher ChristopheG, c'est tout autant un plaisir pour moi de débattre de ce sujet qu'est l'astral. Désolé de passer mon temps à te contrarier dans tes convictions, mais j'estime nécessaire de démystifier certaines choses à propos de ces NDE.
Je n'ai de l'astral, qu'une connaissance approximative mais assez tt de même pour en discuter de façon lucide.
La mort, oui, elle nous rattrapera tot ou tard. Ces NDE sont peut-être la "clé" de ceux qui l'ont vaincus. En tout cas, elle ne m'effraie pas à ce point. Ceux qui font le mal de façon intentionnel, eux, devraient la craindre.
Quant à la palette des niveaux de consciences, c'est une façon de parler "d'étapes" conduisant à l'ultime Lumière.
L'article de PMH Atwater: Mystères et Révélations des NDE que tu as posté plus haut, résume à sa manière ces étapes, en parlant des fréquences radio.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 21/10/2013
Messages : 19127

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Mer 05 Mar 2014, 8:59 pm

On ne peut pas dire que cela soit pour moi des convictions telles que mes convictions religieuses par exemple. Par contre, je suis très interpellé.

On peut ne pas avoir de peur par rapport à la mort sur base de sa foi mais de là à s'en réjouir sans la provoquer, il y a une marge ...

D'après ces témoignages, nos théologies quelles qu'elles soient me semblent exactes mais déformées. Déformées par le temps et les hommes sans doute.

Sur les 1000 témoignages que j'ai lu, plus de 95% parlent de l'amour inconditionnel. Or, nos religions ont souvent plutôt vendu la crainte que l'amour.

Quant aux NDE, ce sont les médecins qui en parlent le mieux : anesthésistes, cardiologues, psychiatres, les Charbonnier, Van Lommel, Moody, ...

Cela devient de plus en plus difficile de nier qu'il existe quelque chose après la mort. Ce que les théologiens savent depuis longtemps (malgré leurs dérives), les scientifiques commencent à le découvrir.

C'est assez passionnant comme sujet.   

En plus, les histoires sont magnifiques ce qui ne gâche rien.  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Masculin
Messages : 1005
Pays : France
R E L I G I O N : le Chemin,la Vie,la Vérit

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Mer 05 Mar 2014, 9:23 pm

Magnifiques, oui, un peu longuettes à lire aussi et qui manquent d'analyses. Une thérapie sérieuse ne serait pas un mal pour ces NDE, histoire de démêler le vrai du faux
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Mer 05 Mar 2014, 9:25 pm

"Avant la naissance de mon fils, l'infirmière m'a annoncé que j'étais dilatée 7cm et qu'on allait me transférer à la salle des accouchements. Mon fils pesait 3.8kg et il m'a littéralement déchirée en morceaux. Plus tard j'ai appris qu'il a fallu environ 80 points de suture pour effectuer les réparations. J'avais perdu beaucoup de sang, mais rien  n'y a été fait dans l'immédiat.
 
Une heure et demie après avoir accouché j'étais dans ma chambre, et une infirmière est entrée pour me vérifier la tension artérielle. Je me rappelle qu'elle a appelé le poste pour demander un autre stéthoscope parce que le sien devait être en panne. Une fois munie d'un autre  stéthoscope, elle ne trouvait encore pas de mesure de tension ni de battement de coeur.
 
J'étais toujours consciente, car je me souviens qu'elle a demandé à ma mère, qui était présente, de quitter la chambre. Mon mari était déjà parti prendre une douche à la maison.
 
C'est à ce point-là que j'ai perdu connaissance du monde terrestre. Je me rappelle un mouvement en aval par un tunnel noir, pour en arriver à une lumière blanche, brillante et reluisante. Jamais je n'ai vu cette couleur ni cette sorte de lumière, depuis ce moment-là.
 
Arrivée à la lumière,  j'ai entendu une voix - sans voir personne - qui m'a accueillie. Une voix masculine, très chaleureuse.
 
La voix   m'a dit: "Bienvenue, Leta, Sais-tu où tu es?"
 
Au début, j'étais confuse - sans comprendre où j'étais, ni ce qui s'était passé. Je me rappelle que j'étais sur le point de dire non, mais d'un coup j'ai compris, et je lui ai dit, "Oui, je suis dans les cieux, mais je ne veux pas y rester. Je viens d'accoucher et je veux être avec mon enfant."
 
Je me rappelle que je lui disais desespérément, quasi-suppliante, " Je ne peux pas rester ici. Quand il s'agit de bébés, mon mari ne s'y connait absolument pas - j'ai besoin de retourner pour l'aider.
 
" La voix me dit, "Tu ne veux donc pas rester ici?"  Je lui réponds, " Un de ces jours je voudrais bien, mais pas encore. Je veux être avec mon bébé."  
 
"D'accord,"dit-il. Et puis je me suis sentie remonter par le tunnel, me semblait-il. En reprenant connaissance, les docteurs et les infirmières avaient déjà les contacts du défibrillateur dans les mains, prêts à me choquer dans la poitrine.
 
Une des infirmières m'a regardée, en disant, "Je connais bien cette mine. Vous venez de visiter l'au-delà."
 
EMI de Leta C - www.nderf.org
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Mer 05 Mar 2014, 9:28 pm

@ZionRock a écrit:
Magnifiques, oui, un peu longuettes à lire aussi et qui manquent d'analyses. Une thérapie sérieuse ne serait pas un mal pour ces  NDE, histoire de démêler le vrai du faux

Je vais poster de plus courte comme je viens de le faire à l'instant.

Il y a une structure en France (et ailleurs) qui s'appelle IANDS qui fait ce que tu dis; en plus des travaux universitaires bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Masculin
Messages : 1005
Pays : France
R E L I G I O N : le Chemin,la Vie,la Vérit

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Jeu 06 Mar 2014, 12:49 am

@CHRISTOPHEG a écrit:


C'est à ce point-là que j'ai perdu connaissance du monde terrestre. Je me rappelle un mouvement en aval par un tunnel noir, pour en arriver à une lumière blanche, brillante et reluisante. Jamais je n'ai vu cette couleur ni cette sorte de lumière, depuis ce moment-là.
 
Arrivée à la lumière,  j'ai entendu une voix - sans voir personne - qui m'a accueillie. Une voix masculine, très chaleureuse.
 
La voix   m'a dit: "Bienvenue, Leta, Sais-tu où tu es?"
 
Au début, j'étais confuse - sans comprendre où j'étais, ni ce qui s'était passé. Je me rappelle que j'étais sur le point de dire non, mais d'un coup j'ai compris, et je lui ai dit, "Oui, je suis dans les cieux, mais je ne veux pas y rester. Je viens d'accoucher et je veux être avec mon enfant."
 
Je me rappelle que je lui disais desespérément, quasi-suppliante, " Je ne peux pas rester ici. Quand il s'agit de bébés, mon mari ne s'y connait absolument pas - j'ai besoin de retourner pour l'aider.
 
" La voix me dit, "Tu ne veux donc pas rester ici?"  Je lui réponds, " Un de ces jours je voudrais bien, mais pas encore. Je veux être avec mon bébé."  
 
"D'accord,"dit-il. Et puis je me suis sentie remonter par le tunnel, me semblait-il. En reprenant connaissance, les docteurs et les infirmières avaient déjà les contacts du défibrillateur dans les mains, prêts à me choquer dans la poitrine.
 
Une des infirmières m'a regardée, en disant, "Je connais bien cette mine. Vous venez de visiter l'au-delà."
 
EMI de Leta C - www.nderf.org

C'est là qu'on comprend qu'il est impérative de garder un oeil vigilant sur ces NDE.
Dans ce cas ci-dessus, ça commence par une perte de connaissance puis le sujet évanoui, rentre dans une sorte de phase d'éveil semi-conscient.
Pas de projection astrale. Le passage à travers le tunnel se réalise uniquement dans son propre corps, sans "délire" pour une fois.
Pour un connaisseur, le tunnel (kundalini) est cette énergie intérieur qui se trouve lové dans le bassin du fessier (le perronée) et remonte le long de la colonne vertébrale jusqu'à la glande pinéale (partie du cerveau). Cette énergie activée, peut ressortir de la tête et s'élever très haut vers les cimes de la spiritualité ou descendre très bas vers les enfers.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Jeu 06 Mar 2014, 12:58 am

Je doute que l'expérienceur ci-dessus ait eu les connaissances telles que tu les décrits pour vivre cette expérience.

Il n'y a sans doute que quelques personnes dans le monde qui peuvent faire cela ...

En outre, ce n'est pas qu'un voyage personnel. Il y a un contact mais plus que cela un dialogue.

Avec qui ?
Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Masculin
Messages : 1005
Pays : France
R E L I G I O N : le Chemin,la Vie,la Vérit

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Jeu 06 Mar 2014, 2:58 am

@CHRISTOPHEG a écrit:
Je doute que l'expérienceur ci-dessus ait eu les connaissances telles que tu les décrits pour vivre cette expérience.

Il n'y a sans doute que quelques personnes dans le monde qui peuvent faire cela ...

En outre, ce n'est pas qu'un voyage personnel. Il y a un contact mais plus que cela un dialogue.

Avec qui ?

Je suis bien d'accord, l'important est le ressenti de cet Amour incontestable. Qui donc est cet irrésistible être de lumière? Le hic est bien là, puisque ni les expérienceurs, ni l'être centrale ne se prononcent sur ce point. Esprit de Dieu? être de lumière farceur? Tellement bercé dans leur bien-être qu'ils en oublient de poser certaines questions cruciales. Si bien que leur expérience est jalonnée de mystères.
J'ai lu un récit sur internet, ou l'être de lumière demanda si l'expérienceur désirait rester là. L'expérienceur acquiessa par un "oui, je veux rester". Puis tout de suite après, son récit dériva sur le sommet de crâne ou elle vit sa vie passée en revue, oubliant la scène qui se déroulait juste avant avec l'être de lumière.
C'est à ça que je reconnais que dans l'astral ou plutôt le subconscient, tout n'est qu'une suite d'imagerie, de films instantanés provoquée par l'âme. D'où ma réflection, il n'y a aucune sagesse, aucun savoir, aucune hiérarchie, aucun archivage, aucune connaissance suivie, aucun nom, aucun signé de Dieu dans cet élément astral. Ça ne tient pas...
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Jeu 06 Mar 2014, 3:34 am

Beaucoup d'expérienceurs ont un contact avec un être qui se présente clairement ou qu'ils peuvent identifier facilement.

Après, chaque personne rencontre l'être de lumière pour lequel il a la foi. Souvent JESUS.

La trame de l'histoire, la logique me paraît toutefois immuable dans ce dialogue avec l'Etre.

- Réception de l'amour inconditionnel très intense;
- Soit Il se présente soit la personne le reconnaît;
- Passage en revue de la vie avec commentaire mais sans jugement;
- Pour la plupart, "Tu n'as pas fini ta mission, tu dois rentrer"
- Pour certains, "Tu as le choix ? Que choisis-tu ?"
- Retour très mouvementé et confus dans le corps.

Ce scénario est toujours le même ... J'en ai lu des centaines. La chronologie des points est parfois différente.

Nous n'avons pas le même subconscient; c'est un élément qui varie d'une personne à l'autre.

Nos rêves, nos projections, nos envies, nos cultures, ... sont différentes.

Tu peux discuter avec un arborigène australien, avec un chinois ou un canadien. Tu auras toujours les mêmes bases de scénario !

La surprise intense, la déception ou même parfois la colère des gens devant le choix imposé nous montre bien que l'expérienceur n'est pas l'auteur de l'expérience.

La transformation des gens justement vers la sagesse, le souvenir inaltérable de l'expérience sont vraiment à prendre en considération.

Aucune action de ton subconscient ne te fera changer complètement ta philosophie de vie. Jamais. Seule ta conscience peut faire cela. Cela tombe bien, c'est justement la conscience le centre des NDE ...












Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Masculin
Messages : 1005
Pays : France
R E L I G I O N : le Chemin,la Vie,la Vérit

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Jeu 06 Mar 2014, 5:18 pm

@CHRISTOPHEG a écrit:


Lorsque j’ai finalement repris connaissance dans ce plan, j’étais comme un enfant nouveau-né. Tout était tellement étrange et neuf ! Je venais juste d’arriver d’un autre monde, littéralement. En comparaison, ce monde apparaissait tellement sombre et dénué de couleur. Tout était terne et me semblait plat.

Je ne ressentais pas la force de vie dont j’avais fait l’expérience dans l’au-delà… j’étais cependant résolue à honorer la volonté de la Lumière pour l’accomplissement de laquelle j’avais été renvoyée. J’avais une mission… une promesse particulière m’avait en retour été faite.
..............................

EMI de Juliet N - www.nderf.org  Very Happy   

À quoi ça sert de revenir sur terre, si c'est pour la trouver terne, sombre, dénuée de couleurs, plate...
Quel message ces gens sont-ils tenus d'honorer? La promesse d'un paradis dans l'au-delà après la mort, dont ont a aucune certitude?
Vont-ils vivrent ainsi pour le restant de leur jours, à ressasser les visions d'une expérience ramenées de l'au-delà, qu'ils ne sont pas à même de développer, d'analyser pour témoigner d'un message clair à la face du monde?
En disant que leur expérience n'a aucune sagesse, aucun savoir, ni archivage soutenue fondée sur cette connaissance des NDE, c'est ouvrir une brèche pour le doute.
En fait, le message de leur expérience est simple. Ce qu'ils ont vécus ou découvert là-bas, c'est ici bas, en leur corps et âme qu'ils doivent le développer. Faire ressortir cet amour du tréfond de soi-même, et le monde est transformé. Ce que l'on croyait comme un monde obscur, s'emplit de lumière.
C'est JESUS qui l'a dit: "Si l'on vous dit: voyez, le Royaume de Dieu est ici! Ou là! Dans un autre monde! N'y allez pas, car le Royaume de Dieu est au milieu est au milieu de vous!". C'est là ou le travail doit se faire.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Jeu 06 Mar 2014, 9:31 pm

Salut ZionRock,

Tu es bien matinal ... Pfff ... 5h18 ...  Smile 

Nous avons tous une mission à accomplir. On ne sait pas laquelle (précisément) mais on sait comment.

Ces gens-là se sont vus confier une mission additionnelle ou rappeler leur mission initiale. Vu la difficulté majeure qu'elle représente, ils ont eu le cadeau de voir l'au-delà mais surtout la promesse d'y revenir "rapidement".

Cela change tout évidemment. Au retour, ils vivent (la plupart du temps) leur vie à fond dans la joie en aidant les autres à fond aussi, se réjouissant de leur mort mais sans la provoquer. Ils laissent tomber le matériel.

Tu connais des gens comme ça, toi ? Moi pas. Cela n'existe pas, à moins que ...

Ce qu'ils ont vécu a un sens très précis pour eux et ils ont reçu la formelle instruction de passer le message pour que les autres puissent s'en servir.

Ils ont bien intégré les tenants et les aboutissants de leur expérience même s'il leur faut quelques années pour le faire. Une fois comprise, ils passent à l'action et sont tout sauf passifs.

Tu l'as dit, le sens de l'expérience est de contribuer à faire évoluer ce bas monde qui, en effet, pourrait devenir un paradis sur terre. Cela ressemble fichtrement à la mission de JESUS mais en modèle réduit.

En effet, le Royaume de Dieu est partout. La vie prend toutefois différentes formes; certaines plus faciles à vivre que d'autres ... Ce qu'ils comprennent c'est que la vie sous notre forme spirituelle est bien plus facile et est merveilleuse.

Après, difficile de revenir. Certains n'acceptent d'ailleurs de revenir qu'avec JESUS avec eux, c'est dire ...   

Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Ven 07 Mar 2014, 1:26 am

"Pour un moment, j’ai ressenti la terrible peur de la mort et mon corps qui percevait la situation comme une menace pour sa vie. J’ai retenu ma respiration et je me suis débattue pour trouver un point d’ancrage pouvant me sauver, mais, il n’y avait que de l’eau. Que de l’eau, partout. J’étais impuissante, totalement dépourvue de contrôle.

Lorsque j’ai réalisé qu’il était inutile de me battre, qu’il n’y avait rien à quoi m’agripper, j’ai abandonné. J’ai cessé de retenir mon souffle, d’essayer de me sauver, de me battre pour la vie; j’ai décidé de laisser les choses se produire.

Ce dont je me souviens ensuite, c’est d’un sentiment inconnu de paix très profonde; je n’avais ressenti rien de tel de ma vie. Je me sentais soudainement complètement en sécurité, enveloppée et protégée par un amour inconditionnel total – je ne peux pas le décrire autrement. Cet amour m’entourait, il était partout, mais en même temps, il était « moi » aussi, c’est-à-dire, celle que j’étais, l’essence de mon être. Il n’y avait plus de peur, d’inquiétude, de combat pour quoi que ce soit, et j’aurais voulu rester là, dans cet état, pour toujours.

J’avais l’impression que j’avais enfin trouvé ma véritable identité. Il n’y avait pas de limites ou de limitations, je pouvais aller où bon me semble, savoir n’importe quoi, faire ce que je voulais. Ce sentiment de liberté était inexplicable. J’avais conscience que cette chose que nous appelons ordinairement « temps » était suspendu, celui-ci n’existait plus.

Puis, je fus emportée par une force inconnue. Je commençai à bouger à une vitesse vertigineuse qui me semblait même dépasser la vitesse de la lumière. J’ai parcouru une distance énorme, littéralement « au-delà du monde ». Je n’avais pas l’impression d’avoir un « corps », c’était plutôt comme le déplacement d’un éclair dans le noir, celui-ci se dirigeant vers un point de lumière brillant à distance; plus je m’approchais de cette lumière, plus mon désir de l’atteindre augmentait.

Aussitôt parvenue à ce point de lumière, je me retrouvai dans un monde de lumière. Dans cet endroit, tout était fait de lumière et en resplendissait. C’était d’une beauté et d’une splendeur indescriptible. « Ciel » serait le mot adéquat, mais je n’éprouvais aucun sentiment religieux et je savais qu’il n’y avait rien de tel qu’un « enfer ». Je savais sans savoir comment ni pourquoi il s’agissait d’un endroit où chacun allait éventuellement après sa mort, indépendamment de ce qu’il avait été et de ce qu’il avait fait.

Au milieu de cette lumière se tenait un personnage masculin. Celui-ci resplendissait de lumière et dégageait un amour inconditionnel total n’ayant absolument rien de terrestre. L’être m’accueillait dans sa lumière ou m’en enveloppait; c’était comme s’il m’avait enlacée. Je me rappelais tout à coup de cet endroit. C’était chez moi, mon véritable foyer; je me demandais comment j’avais pu l’oublier. J’avais l’impression de revenir chez moi après un long et pénible voyage à l’étranger. L’être de lumière existait bien avant moi et, de toute la création, il était celui qui me connaissait mieux que quiconque.

L’être de lumière connaissait tout de moi. Celui-ci savait tout ce que j’avais pensé, dit ou fait, et il me montra toute ma vie en un éclair. On m’a montré tous les détails de ma vie passée, et future dans le cas où je déciderais de retourner sur terre. Tout était simultané : tous les détails de toutes les relations de cause à effet de ma vie, tout le positif et le négatif, tous les effets de ma vie sur celles des autres et tous les effets de la vie des autres sur moi. Il n’y manquait aucune pensée, aucun sentiment. Je pouvais éprouver les sentiments et les pensées de toutes les autres personnes comme si j’étais à leur place. Ceci me procura une compréhension expérimentale de ce qui apportait douleur ou joie aux gens - expériences positives ou négatives et effets de mes propres actions.

Pendant cette révision de vie, l’être ne me jugeait pas, malgré les nombreux manquements que j’y voyais. Il me montrait simplement ma vie telle qu’elle avait été pour moi et m’aimait sans condition; c’est ce qui me donna le courage de la voir au complet sans visières. Il me laissait déterminer ce qui était positif ou négatif et décider de ce que j’allais en faire. Je ne me souviens d’aucun détail des événements qui me furent montrés, passés ou futurs, mais je me souviens de ce qui était le plus important.

L’être de lumière me montra que les seules choses qui importaient vraiment dans la vie étaient l’amour que nous ressentions, les gestes d’amour que nous posions, les mots d’amour que nous prononcions et les pensées aimantes que nous entretenions. Tout ce qui avait été fait, dit, accompli ou même pensé sans amour, était annulé. C’était sans importance. Ça n’existait plus, tout simplement. L’amour était tout ce qui avait de l’importance, seul l’amour est réel. Tout ce que nous faisons avec amour est ce qui doit être. Tout est correct. Tout est bien. Et, l’amour que nous ressentons durant notre vie est tout ce qui reste une fois que toutes les autres choses (tout ce qui est éphémère) se sont évanouies.

Ensuite, je me souviens de m’être retrouvée dans un autre endroit sans savoir comment. Le premier être de lumière était parti et j’étais entourée par d’autres êtres ou des gens que j’avais l’impression de « reconnaître ». Ces êtres semblaient faire partie de ma famille, de vieux amis qui avaient été avec moi de toute éternité. La meilleure description serait « famille spirituelle » ou « famille de l’âme ». Rencontrer ces êtres, c’est l’équivalent de revoir les personnes les plus importantes de notre vie après une longue séparation. Se retrouver entre nous provoque une vive explosion d’amour et de joie.

Les êtres communiquaient entre eux et avec moi par télépathie. Nous échangions sans mots, directement, mentalement, d’esprit à esprit. Nous n’avions pas de corps. Nous étions constitués d’une substance inconnue, une sorte de concentration de lumière pure, nous étions comme des points de lumière à l’intérieur de la lumière environnante. Tout le monde savait instantanément ce que les autres « avaient à l’esprit ». Il n’y avait ni possibilité ni besoin de cacher quoi que ce soit aux autres. Ce genre de communication rendait tout malentendu impossible et nous rapprochait d’une façon quasi indescriptible. Nous sommes tous des individus, mais en même temps nous sommes tous « un », unis pour toujours par des liens d’amour indestructibles et par la lumière des autres et du monde de lumière environnant dont nous faisons partie.

L’amour que ces êtres exsudaient m’a guérie; celui-ci extirpa de moi toute noirceur et effaça toute la douleur et le chagrin accumulés pendant ma vie terrestre. La vie vécue sur terre et la terre elle-même me semblaient très distantes, de plus en plus, c’était comme si ça n’avait jamais existé. Je suis restée dans cet endroit en compagnie de ma « famille de l’âme » pour un temps qui me parut être l’éternité. Il n’y avait ni « temps » (au sens habituel du terme) ni « espace ». Toutefois il y avait des endroits où aller et des espaces de temps qui passaient. Ceci paraît contradictoire mais c’est la seule façon dont je peux traduire cela. Espace sans espace, temps sans temps. Dans cet endroit, il n’y a que pur état d’Être.

Mis à part ma « guérison » et l’immense plaisir d’être ensembles, je ne me souviens pas de ce que nous avons fait. Je me souviens de ce monde comme d’un endroit immense, gigantesque, sans limite ni frontière, ni individuel ni extérieur. Je me rappelle que tous les êtres de cet endroit possédaient une connaissance totale, complète, à propos de tout. C’était plaisant, agréable et beau, au-delà de toute expression. En ce lieu, les « choses » et les « êtres » étaient faits de lumière, tout était lumière, en dépit de l’individualité de ces « choses » et de ces « êtres ». C’est de la lumière dont je me souviens le plus. C’était vivant. Vivant. Une lumière vivante qui était tout, l’essence de tout.

Ensuite, je me souviens de m’être retrouvée en présence de l’être de lumière rencontré en premier; celui-ci me disait que je devais retourner. J’ai répondu : « C’est hors de question, je ne le ferai pas! » C’était vraiment la dernière chose que je souhaitais. La vie sur terre, remplie de noirceur, de souffrance, de tristesse, de limites et de limitations avait l’air d’une horrible prison comparée à cet endroit merveilleux, et je refusais carrément d’y retourner. On me dit que mon heure n’était pas venue, qu’on m’avait permis une petite visite chez moi, mais que je devais réaliser mon but sur terre et accomplir la tâche que j’avais choisie. L’être de lumière me rappela que mon but était de développer l’amour et la compassion et de les exprimer sur terre, et que mon travail consistait à aider les autres de toutes les façons possibles. J’avais choisi cela de moi-même. L’être me dit que je serais de retour dans le monde de lumière, dans temps de le dire. « N’oublie jamais qu’en réalité, il n’y a pas de temps, seulement l’éternité comme tel », dit-il.

Et puis, je fus de retour, je ressentais mon corps. Enfin, l’expérience de mort imminente m’a appris autant sur la vie que sur la mort, et ça continue."

EMI du Lana - www.nderf.org
Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Masculin
Messages : 1005
Pays : France
R E L I G I O N : le Chemin,la Vie,la Vérit

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Ven 07 Mar 2014, 10:13 am

@CHRISTOPHEG a écrit:
Salut ZionRock,

Tu es bien matinal ... Pfff ... 5h18 ...  Smile 

Nous avons tous une mission à accomplir. On ne sait pas laquelle (précisément) mais on sait comment.

Ces gens-là se sont vus confier une mission additionnelle ou rappeler leur mission initiale. Vu la difficulté majeure qu'elle représente, ils ont eu le cadeau de voir l'au-delà mais surtout la promesse d'y revenir "rapidement".

Cela change tout évidemment. Au retour, ils vivent (la plupart du temps) leur vie à fond dans la joie en aidant les autres à fond aussi, se réjouissant de leur mort mais sans la provoquer. Ils laissent tomber le matériel.

Tu connais des gens comme ça, toi ? Moi pas. Cela n'existe pas, à moins que ...

Ce qu'ils ont vécu a un sens très précis pour eux et ils ont reçu la formelle instruction de passer le message pour que les autres puissent s'en servir.
Ils ont bien intégré les tenants et les aboutissants de leur expérience même s'il leur faut quelques années pour le faire. Une fois comprise, ils passent à l'action et sont tout sauf passifs.

Tu l'as dit, le sens de l'expérience est de contribuer à faire évoluer ce bas monde qui, en effet, pourrait devenir un paradis sur terre. Cela ressemble fichtrement à la mission de JESUS mais en modèle réduit.

En effet, le Royaume de Dieu est partout. La vie prend toutefois différentes formes; certaines plus faciles à vivre que d'autres ... Ce qu'ils comprennent c'est que la vie sous notre forme spirituelle est bien plus facile et est merveilleuse.

Après, difficile de revenir. Certains n'acceptent d'ailleurs de revenir qu'avec JESUS avec eux, c'est dire ...   



Bonsoir ChristopheG,
Cette nuit fut une nuit blanche pour moi, comme ça m'arrive parfois.
.
Probable que les NDEistes vivent leur vie à fond mais qu'en est-il de leur expérience?
D'après un docteur, spécialiste de ces cas:
.J'ai pû remarquer que la plupart des personnes qui ont vécu une expérience profonde (dans le cas d'EMI) ont bcp de difficultés à en parler. Elles gardent par dévers elles ce qui est pourtant la plus belle expérience de leur vie, presque que comme quelque chose de honteux. Elles restent très discrètes, par modestie, par peur de ne pas être comprises, par refus de devenir des "gourous", par manque de "mots" et de "concepts" pour faire partager leurs vécu à leurs contemporains.
.Et quand ils arrivent à en parler, leur préoccupation n'est ni Dieu, ni la mort, ni la vie éternel, ni l'après-vie, mais l'Amour et la Vie tout court.
.La vie qui semble prendre un tout autre sens, quand elle est mise en perspective et cesse d'être vue depuis le mauvais bout de la lorgnette.
Dr Jean Pierre Jourdan...............
.
Étant peu intéressé, je ne m'étais jamais étalé sur ce phénomène sinon avec toi. J'dois te dire que ça me laisse sérieusement perplexe.
À en croire ce spécialiste, les NDEistes semble plutôt isolés dans un certain retranchement. N'osant s'exprimer ouvertement de peur d'être incompris, d'être pris pour des gourous ou de ne pas être à la hauteur par manque de mots et de concepts.
Comment pouvoir donner une suite logique à cela? Les spécialistes n'ont tjrs aucune réponse.
Se voir à la suite d'une "fausse" mort, projeté dans un monde fantastique sans même savoir comment cela est arriver et idem pour le retour, ne laissera sur ces gens qu'un flou : "Que m'est-il arrive, que je ne puisse l'exprimer de vive voix, de manière concrète?".
Ou est-elle la mission qui leur a été confié là-haut, s'ils craignent d'être pris pour des gourous, sans une connaissance exacte de leur "unique" expérience? Cela nécessité un début, une suite, un aboutissement qu'ils n'ont pas, puisqu'ils se sont retrouvés de manière subite, dans un truc éternelle, lumineux dont ils n'ont aucun contrôlent. Alors ils finissent comme tout le monde, à parler d'amour et du sens de la vraie vie.
.
Je suis juste désolé pour eux. Comment pourrait-il en être autrement? Leur NDE n'a aucun fondement, aucune racine, aucune origine discutable.
À l'instar de leur soi-disant autre monde, Dieu nous a laissé une terre bourrée d'exemples pour nous enseigner ce que l'on doit savoir et nous édifier.
.
Je n'ai vécu que des "semi" décorporation, mais j'ai des bases et des "points" de repaires sur l'élément astral qui ne m'intéresse plus depuis longtemps. Les NDEistes vivront sur l'espoir de leur expérience, mais n'ont aucun support sur lequel s'appuyer, sachant que leur monde se trouve dans l'astral. C'est grave...
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Ven 07 Mar 2014, 9:40 pm

Hello Zionrock,

On peut s'échanger des commentaires de médecins. Il y a de tout. Je citais les écrits de Jean-Jacques Charbonnier ou de Pim Van Lommel ou de Raymond Moody. Qu'il faille raison garder, c'est sûr. Je préfèrerais que la médecine dise : "Silence, on ne sait rien, on cherche". Mais bon.

Van Lommel est sans doute celui qui a fait les recherches les plus abouties avec à la clé une publication dans la revue médicale The Lancet, mondialement connue.

Jourdan a raison. La préoccupation des gens est la vie et l'amour et ils ont les plus grandes difficultés à décrire l'indescriptible. Le résultat de cet indescriptible vécu est donc l'amour des gens et l'absence de peur de la mort via un changement de vie du tout au tout et l'abandon des croyances religieuses (souvent).

Que dire ? Eh bien que les gens font exactement ce que demande le fond du message des religions mais qu'ils refusent la doctrine et les dogmes.

Dans la grande confusion qu'ils ont vécu, il leur reste toujours ce message essentiel et très clair.

Je ne pense pas qu'il faille être désolé pour eux. Ils voient cela comme un formidable cadeau.

Aucun fondement ? Si. La religion en donne quelques-uns qui semblent exacts (même pour des personnes qui n'avaient aucune religion ...).

Aucune origine ? Si. La mort. Et c'est bien cela le vrai enjeu des discussions.

Par analogie, comment veux-tu qu'un gars du Moyen-Âge t'explique la physique nucléaire parce qu'il vient de découvrir une pierre d'uranium ...

Et bien, c'est un peu la même chose pour nous, aussi dingue que pour le gars du Moyen-Âge, comment veux-tu que nous expliquions maintenant que le corps n'est qu'un des éléments qui nous compose et que la conscience en est un autre ?

Nous en arrivons simplement à prouver tout doucement que la vie continue toujours mais sous différentes formes.

Pauvre Galilée. Il a dû se rétracter lui sinon on l'aurait brûlé ... Au moins de nos jours, on peut discuter.

Pour moi, on en est au début de comprendre et de vivre ce que JESUS maîtrisait parfaitement et qu'Il nous a dit d'ailleurs mais on ne l'écoute pas.

«Ces miracles que j'ai réalisé, et d'autres encore, vous les ferez aussi»

Mais cela, on le refuse. On a tort à mon sens.

Tout comme on commence à comprendre que la vie éternelle existe bien.

Mais on le refuse aussi. C'est dommage.

Il faut vraiment qu'on soit masochiste ...



Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Masculin
Messages : 1005
Pays : France
R E L I G I O N : le Chemin,la Vie,la Vérit

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Sam 08 Mar 2014, 4:16 am

@CHRISTOPHEG a écrit:
Hello Zionrock,

On peut s'échanger des commentaires de médecins. Il y a de tout. Je citais les écrits de Jean-Jacques Charbonnier ou de Pim Van Lommel ou de Raymond Moody. Qu'il faille raison garder, c'est sûr. Je préfèrerais que la médecine dise : "Silence, on ne sait rien, on cherche". Mais bon.

Van Lommel est sans doute celui qui a fait les recherches les plus abouties avec à la clé une publication dans la revue médicale The Lancet, mondialement connue.

Jourdan a raison. La préoccupation des gens est la vie et l'amour et ils ont les plus grandes difficultés à décrire l'indescriptible. Le résultat de cet indescriptible vécu est donc l'amour des gens et l'absence de peur de la mort via un changement de vie du tout au tout et l'abandon des croyances religieuses (souvent).

Que dire ? Eh bien que les gens font exactement ce que demande le fond du message des religions mais qu'ils refusent la doctrine et les dogmes.

Dans la grande confusion qu'ils ont vécu, il leur reste toujours ce message essentiel et très clair.

Je ne pense pas qu'il faille être désolé pour eux. Ils voient cela comme un formidable cadeau.

Aucun fondement ? Si. La religion en donne quelques-uns qui semblent exacts (même pour des personnes qui n'avaient aucune religion ...).

Aucune origine ? Si. La mort. Et c'est bien cela le vrai enjeu des discussions.

Par analogie, comment veux-tu qu'un gars du Moyen-Âge t'explique la physique nucléaire parce qu'il vient de découvrir une pierre d'uranium ...

Et bien, c'est un peu la même chose pour nous, aussi dingue que pour le gars du Moyen-Âge, comment veux-tu que nous expliquions maintenant que le corps n'est qu'un des éléments qui nous compose et que la conscience en est un autre ?

Nous en arrivons simplement à prouver tout doucement que la vie continue toujours mais sous différentes formes.

Pauvre Galilée. Il a dû se rétracter lui sinon on l'aurait brûlé ... Au moins de nos jours, on peut discuter.

Pour moi, on en est au début de comprendre et de vivre ce que JESUS maîtrisait parfaitement et qu'Il nous a dit d'ailleurs mais on ne l'écoute pas.

«Ces miracles que j'ai réalisé, et d'autres encore, vous les ferez aussi»
Mais cela, on le refuse. On a tort à mon sens.

Tout comme on commence à comprendre que la vie éternelle existe bien.

Mais on le refuse aussi. C'est dommage.

Il faut vraiment qu'on soit masochiste ...


Salut ChristopheG,
C'est sûr qu'il ne faut trop compter sur la médecine pour tout ce qui touche les phénomènes paranormaux. Encore moins ce sujet délicat que sont les NDE, indescriptible même pour ceux qui le vivent.
Pour ma part, connaissant plus ou moins ce domaine, et à part quelques citations de JESUS, je n'avais aucune intention d'y inclure quelconque religion ou croyance dans ce sujet. Mais puisque tu évoque JESUS dans tes posts, pourquoi pas!
Ce matin, une idée m'a traversée l'esprit.
Voilà ce que dit JESUS:
.Quand à ce qui est de la "RÉSURRECTION DES MORTS", n'avez-vous pas lu l'oracle dans lequel Dieu vous dit:
."Je Suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob". Ce n'est pas des morts mais des vivants qu'Il est le Dieu. (matthieu 22:31-32)
La Bible décrit aussi la mort sur la croix, l'enterrement durant 3 jours et la résurrection de Christ. Il est apparu à ses disciples avant son ascension vers les cieux.
.
Que faut-il en déduire de cette leçon? Les NDE ou plutôt la décorporation de l'âme vers cet autre monde (pour moi, monde parallèle) n'est-il pas la porte d'entrée des morts? Ce qui est en totale opposition avec ce que dit JESUS et plus encore...de sa résurrection physique.
Ces EMIstes, en entrant dans ce monde "d'amour inconditionnel (?!)" et de lumière n'ont pas ressuscités à ce que je sache, mais qu'ils ont quitté subitement leur corps pour l'élément astral, le monde des morts qu'ils considèrent comme leur paradis, ceci, dût à une expérience qui a laissé une "marque profonde" (quoique non irréversible) dans leur âme, leur conscience.
.Un monde de morts ou l'évocation de Dieu est totalement abscente
.Ou le concept se résume en une perpétuelle séries de réincarnations dans un corps de chair (perpétuelle punition karmique?),
.Ou tout n'est que charme et enchantement absolu, félicité, facilité,
.Ou tout se crée et se vit en instantané, comme dans un éternelle film
.Ou la vie n'est que silence, mais on communique par télépathie etc...etc...
Je ne voudrais pas être un oiseau de mauvais augure, mais n'est-ce pas reconnaître d'intuition, le pouvoir irrésistible et charmeur d'un certain "être de lumière" dénommé satan, décrit dans la Bible?
N'est-ce pas reconnaître d'intuition, le "SILENCE" de la mort, que qu'évoquait mick dans son sujet?
.N'est-ce pas reconnaître d'intuition, que ce monde de morts qui renié Dieu le Créateur, est en totale opposition avec la parole de JESUS, qui évoque Dieu le Père?
.
Ce n'est qu'une opinion qui m'a traversée l'esprit que j'émets.
Quelque part, il y existe en cata-mini, une dualité imperceptible mais décèlablé entre deux pôles:
.Force de lumière de vie (qui est en JESUS) évoquant Dieu dans toute sa réalité, qu'on dira "visible"...
.Force de lumière évoquant la mort, et de l'inexistence de Dieu, qu'on dira "invisible", astral...
Les EMIstes se plaçant dans ce deuxième contexte, au même titre que les bouddhistes qui nient l'existence de Dieu, incluant un système de réincarnation (le corps n'étant qu'une enveloppe et l'âme étant immortelle) jusqu'à "l'illumination finale". Cette dernière paraphrase étant inconnu des EMIstes, qui n'en n'ont aucune idée.
Ainsi, à ce que je perçois, 2 pôles se confrontent. Et je comprends que l'humain chemine plus du côté de la mort, puisque cette dernière lui est inévitable. Mais le chemin de la vie est en Christ JESUS.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Sam 08 Mar 2014, 10:44 am

@ZionRock a écrit:
@CHRISTOPHEG a écrit:
Hello Zionrock,

On peut s'échanger des commentaires de médecins.  Il y a de tout.  Je citais les écrits de Jean-Jacques Charbonnier ou de Pim Van Lommel ou de Raymond Moody. Qu'il faille raison garder, c'est sûr.  Je préfèrerais que la médecine dise : "Silence, on ne sait rien, on cherche".  Mais bon.

Van Lommel est sans doute celui qui a fait les recherches les plus abouties avec à la clé une publication dans la revue médicale The Lancet, mondialement connue.

Jourdan a raison.  La préoccupation des gens est la vie et l'amour et ils ont les plus grandes difficultés à décrire l'indescriptible.  Le résultat de cet indescriptible vécu est donc l'amour des gens et l'absence de peur de la mort via un changement de vie du tout au tout et l'abandon des croyances religieuses (souvent).

Que dire ?  Eh bien que les gens font exactement ce que demande le fond du message des religions mais qu'ils refusent la doctrine et les dogmes.

Dans la grande confusion qu'ils ont vécu, il leur reste toujours ce message essentiel et très clair.

Je ne pense pas qu'il faille être désolé pour eux.  Ils voient cela comme un formidable cadeau.  

Aucun fondement ? Si. La religion en donne quelques-uns qui semblent exacts (même pour des personnes qui n'avaient aucune religion ...).

Aucune origine ?  Si.  La mort.  Et c'est bien cela le vrai enjeu des discussions.

Par analogie, comment veux-tu qu'un gars du Moyen-Âge t'explique la physique nucléaire parce qu'il vient de découvrir une pierre d'uranium ...

Et bien, c'est un peu la même chose pour nous, aussi dingue que pour le gars du Moyen-Âge, comment veux-tu que nous expliquions maintenant que le corps n'est qu'un des éléments qui nous compose et que la conscience en est un autre ?

Nous en arrivons simplement à prouver tout doucement que la vie continue toujours mais sous différentes formes.

Pauvre Galilée.  Il a dû se rétracter lui sinon on l'aurait brûlé ... Au moins de nos jours, on peut discuter.

Pour moi, on en est au début de comprendre et de vivre ce que JESUS maîtrisait parfaitement et qu'Il nous a dit d'ailleurs mais on ne l'écoute pas.

«Ces miracles que j'ai réalisé, et d'autres encore, vous les ferez aussi»
Mais cela, on le refuse.  On a tort à mon sens.

Tout comme on commence à comprendre que la vie éternelle existe bien.

Mais on le refuse aussi.  C'est dommage.

Il faut vraiment qu'on soit masochiste ...


Salut ChristopheG,
C'est sûr qu'il ne faut trop compter sur la médecine pour tout ce qui touche les phénomènes paranormaux. Encore moins ce sujet délicat que sont les NDE, indescriptible même pour ceux qui le vivent.
Pour ma part, connaissant plus ou moins ce domaine, et à part quelques citations de JESUS, je n'avais aucune intention d'y inclure quelconque religion ou croyance dans ce sujet. Mais puisque tu évoque JESUS dans tes posts, pourquoi pas!
Ce matin, une idée m'a traversée l'esprit.
Voilà ce que dit JESUS:
.Quand à ce qui est de la "RÉSURRECTION DES MORTS", n'avez-vous pas lu l'oracle dans lequel Dieu vous dit:
."Je Suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob". Ce n'est pas des morts mais des vivants qu'Il est le Dieu. (matthieu 22:31-32)
La Bible décrit aussi la mort sur la croix, l'enterrement durant 3 jours et la résurrection de Christ. Il est apparu à ses disciples avant son ascension vers les cieux.
.
Que faut-il en déduire de cette leçon? Les NDE ou plutôt la décorporation de l'âme vers cet autre monde (pour moi, monde parallèle) n'est-il pas la porte d'entrée des morts? Ce qui est en totale opposition avec ce que dit JESUS et plus encore...de sa résurrection physique.
Ces EMIstes, en entrant dans ce monde "d'amour inconditionnel (?!)" et de lumière n'ont pas ressuscités à ce que je sache, mais qu'ils ont quitté subitement leur corps pour l'élément astral, le monde des morts qu'ils considèrent comme leur paradis, ceci, dût à une expérience qui a laissé une "marque profonde" (quoique non irréversible) dans leur âme, leur conscience.
.Un monde de morts ou l'évocation de Dieu est totalement abscente
.Ou le concept se résume en une perpétuelle séries de réincarnations dans un corps de chair (perpétuelle punition karmique?),
.Ou tout n'est que charme et enchantement absolu, félicité, facilité,
.Ou tout se crée et se vit en instantané, comme dans un éternelle film
.Ou la vie n'est que silence, mais on communique par télépathie etc...etc...
Je ne voudrais pas être un oiseau de mauvais augure, mais n'est-ce pas reconnaître d'intuition, le pouvoir irrésistible et charmeur d'un certain "être de lumière" dénommé satan, décrit dans la Bible?
N'est-ce pas reconnaître d'intuition, le "SILENCE" de la mort, que qu'évoquait mick dans son sujet?
.N'est-ce pas reconnaître d'intuition, que ce monde de morts qui renié Dieu le Créateur, est en totale opposition avec la parole de JESUS, qui évoque Dieu le Père?
.
Ce n'est qu'une opinion qui m'a traversée l'esprit que j'émets.
Quelque part, il y existe en cata-mini, une dualité imperceptible mais décèlablé entre deux pôles:
.Force de lumière de vie (qui est en JESUS) évoquant Dieu dans toute sa réalité, qu'on dira "visible"...
.Force de lumière évoquant la mort, et de l'inexistence de Dieu, qu'on dira "invisible", astral...
Les EMIstes se plaçant dans ce deuxième contexte, au même titre que les bouddhistes qui nient l'existence de Dieu, incluant un système de réincarnation (le corps n'étant qu'une enveloppe et l'âme étant immortelle) jusqu'à "l'illumination finale". Cette dernière paraphrase étant inconnu des EMIstes, qui n'en n'ont aucune idée.
Ainsi, à ce que je perçois, 2 pôles se confrontent. Et je comprends que l'humain chemine plus du côté de la mort, puisque cette dernière lui est inévitable. Mais le chemin de la vie est en Christ JESUS.

Les gens dont tu parles n'ont qu'un seul mot à la bouche : Dieu ou synonyme.

La plupart n'ont qu'une seule rencontre : JESUS.

Tous veulent consacrer leur vie restante à l'amour du prochain. Tous sont prêts à mourir par amour.

Tous attendent de revoir JESUS ou Dieu.

Tous attendent la mort avec impatience sans la vouloir.

Tous sont prêts à se sacrifier à la demande pour un monde meilleur.

Que veux-tu de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Masculin
Messages : 1005
Pays : France
R E L I G I O N : le Chemin,la Vie,la Vérit

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Dim 09 Mar 2014, 2:34 am

@CHRISTOPHEG a écrit:


Les gens dont tu parles n'ont qu'un seul mot à la bouche : Dieu ou synonyme.

La plupart n'ont qu'une seule rencontre : JESUS.

Tous veulent consacrer leur vie restante à l'amour du prochain. Tous sont prêts à mourir par amour.

Tous attendent de revoir JESUS ou Dieu.

Tous attendent la mort avec impatience sans la vouloir.

Tous sont prêts à se sacrifier à la demande pour un monde meilleur.

Que veux-tu de plus ?

JESUS oui, mais en prenant compte de ce qu'il enseigne (eh oui, l'enseignement!) et non ce qui semble erroné.
Tu pense que leur EMI les a ressuscités? Qu'ils ont vécu l'absolue vision du paradis, sans aucune connaissance? Tu insiste tant sur ce point! J'ai tjrs pensé que tu es un des leurs, que tu en sais plus que cela en paraît mais que tu n'ose pas t'exprimer.
.
Ce que je trouve étonnant, la plupart de ces témoignages, dans bien des cas, vise de jeunes adolescents.
Moi de même, j'ai vécu une sorte de semi-NDE dans cet âge durant une prise de psychotropes. Je dis semi du fait que je me suis retrouvé au plafond et que j'ai vu mon corps tressauté puis tombé du lit sur lequel j'étais allongé souffrant d'un coeur battant la chamade qui a fini par exploser, puis le trou noir. Évanoui, je n'ai pas vu toutes ces visions. Je me suis réveillé le soir heureux d'être encore en vie. À cela, je sais que le monde des âmes, des esprits existe bien.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Dim 09 Mar 2014, 5:40 am

JESUS leur parle sommairement de l'essentiel de ce qui est le cœur de la foi. L'amour des autres. C'est plus que suffisant et c'est juste en plus.

La mort suivie de la résurrection est un acte volontaire et prémédité. Je ne vois pas quelqu'un d'autre que le Christ qui puisse faire cela.

Je suis bien sûr très convaincu qu'on peut vivre la vision du paradis sans connaissances aucune. Sinon quid par exemple d'un enfant de 5 ans qui meurt ...

Comme je t'ai dit, je n'en ai pas vécu une. Malheureusement ou heureusement, je ne sais pas mais un membre proche de ma famille l'a fait. Ce n'était plus la même personne à l'arrivée. Elle était transfigurée, révélée à elle-même. Cela m'a impressionné et depuis lors je me renseigne et j'en discute.

Il est vrai que la tranche d'âge 15 à 45 ans est surreprésentée. Je ne sais pas pourquoi ...

Il est vrai aussi que l'expérience que tu as vécue est particulièrement traumatisante. J'en ai déjà lu des similaires. Cela déstabiliserait les plus forts.

Quant à l'existence du monde des âmes et des esprits, je ne dis pas autre chose que toi. J'aimerais seulement que tout le monde en soit convaincu.

Pour les EMI négatives, semblable à la tienne, il faut savoir que tu entres dans la mort exactement dans le même état d'esprit que tu quittes la vie. Il n'y a pas d'interruption. D'où les débuts un peu chaotiques de certains. Mais cela s'arrange rapidement car dans l'au-delà, la création est immédiate. Tu penses à autre chose et tu vivras instantanément autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
T.
.
.


Date d'inscription : 12/02/2014
Masculin
Messages : 561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : TOUTES

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Dim 09 Mar 2014, 6:13 am

Bonjour ,

Désirez vous voir de vos yeux le monde spirituel , désirez vous voir avec plein d'yeux ?
Je peux vous donner les clés de ses portes , et vous verrez que tout ceci est naturel , plein de connaissances qui vous donneront des larmes aux yeux de bonheur pour ceux qui sont amour

Par contre pour ceux qui sont en colère , il est préférable d'attendre .

En plus vous irez dans les siècles qui vous interressent , discuter avec ceux qui ont été et qui sont ,
si ils ont envie de disuter avec vous .

Une fois ses portes franchies , bien sûr vous allez être juger , devrez répondre à certaines choses
mais avec un cœur qui ne demande que l'amour vrai et sincère , aucun problème

Et au moins votre jugement sera déjà fait , donc libre sur cette terre , que d'autres pour ceci attendent leur mort .

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Dim 09 Mar 2014, 6:18 am

THE a écrit:
Bonjour ,

Désirez vous voir de vos yeux le monde spirituel , désirez vous voir avec plein d'yeux ?
Je peux vous donner les clés de ses portes , et vous verrez que tout ceci est naturel , plein de connaissances qui vous donneront des larmes aux yeux de bonheur pour ceux qui sont amour

Par contre pour ceux qui sont en colère , il est préférable d'attendre .

En plus vous irez dans les siècles qui vous interressent , discuter avec ceux qui ont été et qui sont ,
si ils ont envie de disuter avec vous .

Une fois ses portes franchies , bien sûr vous allez être juger , devrez répondre à certaines choses
mais avec un cœur qui ne demande que l'amour vrai et sincère , aucun problème

Et au moins votre jugement sera déjà fait , donc libre sur cette terre , que d'autres pour ceci attendent leur mort .

Cordialement

Je te lis avec attention. Explique-nous si tu le veux bien.  Question 
Revenir en haut Aller en bas
T.
.
.


Date d'inscription : 12/02/2014
Masculin
Messages : 561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : TOUTES

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Dim 09 Mar 2014, 6:52 am

Je vais parler en même temps dans une langue religieuse et en même temps athée pour que tous comprennent .

Pour voir tout ceci , il faut voir avec son troisième œil , déchirer le voile qui séparent les mondes ,
donc médicalement " s' hypnoptiser "

Chacun sait si je t'hynoptise , moi seul peut te réveiller , mais le faire pour soi même , que soi même , nous pouvons revoir la lumière que par ce que nous aurons vu donc " illusion ou réalité ";
beaucoup de travail à l' horizon mais avec au bout de ses choses " les passages " au savoir et à la liberté.

Vous me suivez ?
Revenir en haut Aller en bas
T.
.
.


Date d'inscription : 12/02/2014
Masculin
Messages : 561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : TOUTES

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Dim 09 Mar 2014, 7:08 am

Il y a plusieurs façon .

Faites le , au moins un , sinon pas interressant pour moi

Quand le ciel est bleu , regardez le avec insistances jusqu' à temps que vous voyez plein de petites étoiles qui descendent , laissez les tomber sur vous , qu'elles vous enveloppent même .

A un certain moment , vous allez ressentir une énergie , prenez , cela va vous faire plein de choses dans le corps.

Déjà , vous êtes à la porte , ensuite , faites ceci en plusieurs fois car ceci peut fatiguer , après vous allez commencer à voir des ombres , pleins de choses différentes suivant le gène que vous êtes.

Faites déjà ceci , mettez moi au courant et je vous transporterais et j'espère pour beaucoup vous faire voir ou entrevoir les cieux ( en langage religieux , Jérusalem céleste , nirvana , tous les lieux qui ont été créé ou la sagesse règne .

Pour ceci , vous devez déjà passé le monde spirituel , les paradis ne sont pas pour tous sinon ils ne pourraient existés (gardons les pieds sur terre )
Revenir en haut Aller en bas
T.
.
.


Date d'inscription : 12/02/2014
Masculin
Messages : 561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : TOUTES

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Dim 09 Mar 2014, 7:11 am

Désolé pour les fautes d'orthographes
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Dim 09 Mar 2014, 7:42 am

Merci pour tes informations !
Revenir en haut Aller en bas
mick
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 10/11/2010
Féminin
Messages : 7760
Pays : canada
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Dim 09 Mar 2014, 8:43 am

Nous passons dans ce monde spirituel par nos rêves   

moi j'y vais presque tous les soirs  Smile
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Dim 09 Mar 2014, 8:47 am

@mick a écrit:
Nous passons dans ce monde spirituel par nos rêves   

moi j'y vais presque tous les soirs  Smile

L'âme a accepté ce poids lourd qu'est le corps et la vie matérielle.

En contrepartie, elle peut s'échapper la nuit et rejoindre ses aspirations profonde.

Quand tu fais un cauchemar, cela veut dire que ton âme n'est pas revenue et pour ton corps c'est une angoisse terrible.

Dès qu'elle est revenue, il se calme et tout s'efface ...
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Dim 09 Mar 2014, 8:40 pm

"Je suis en train de mourir, mon esprit est en train de s’écouler à l’extérieur. J’ai tout à coup été submergée par un sentiment de tristesse, j’étais triste de mourir sans pouvoir dire « Adieu, je vous aime. » à mon mari, mes enfants ainsi qu’à mon père qui était juste derrière la porte.

Puis je suis morte ! La première impression a consisté en l’absence de douleur… quel soulagement ! Ensuite j’ai pris conscience de l’obscurité. C’était comme si je m’étais trouvée dans un endroit d’IMMENSE ENERGIE, un vaste vide obscur, mais je n’avais pas peur. Le vide me maintenait calme et sereine. Je savais que j’étais morte pour le monde, mais je n’avais pas perdu conscience ne serait-ce qu’une seconde. J’étais toujours moi-même et en vie.

Puis je me suis retrouvée avec LUI… enveloppée dans un amour, une lumière tellement intenses que cela défie toute description. Je me suis reposée dans la Joie, la Béatitude et la Grâce. Il m’a parlé, me disant que ce n’était pas mon heure, que je devais retourner à mon corps afin d’accomplir ma mission de vie.

J’ai laissé Sa remarque sans réponse, je lui ai par contre demandé qui avait créé cela. Il m’a parlé sans parole, sans voix, j’ai pourtant nettement entendu et compris chaque mot non-dit. Il m’a ainsi communiqué : « Nous sommes dans un « endroit » différent, ici la conversation s’échange purement au travers du langage de l’amour. Ici chacun parle de cœur à cœur, d’âme à âme afin qu’il n’y ait jamais aucun malentendu. Quand j’étais sur terre, j’utilisais la communication orale et cela a fréquemment occasionné de grandes confusions, ce que mes auditeurs entendaient était souvent différent de la pensée que j’exprimais. ».

Il m’a ensuite redit que ce n’était pas mon heure, que je devais retourner à mon corps, reprendre ma vie terrestre. Je lui ai alors rappelé qu’Il m’avait promis le libre arbitre et j’avais choisi de l’exercer en restant avec Lui.

Il a ri de bon cœur de mon entêtement en s’exclamant : « Oui Laura, je m’attendais bien à ce que tu plaides ta propre cause. La décision t’appartiens, bien-sûr ! Mais laisse-moi d’abord te montrer certaines choses. ».

J’ai été pétrifiée d’émerveillement et de vénération. IL ME CONNAISSAIT. TOUT A MON SUJET LUI ETAIT DEJA FAMILIER ! JE FAISAIS PARTIE DE SA CREATION, EN MOI SE TROUVAIT L’ETINCELLE DIVINE. IL NE POUVAIT EN ETRE AUTREMENT. IL ETAIT OMNISCIENT. IL ETAIT TOUT AMOUR ET JE FAISAIS PARTIE DE TOUT CELA !

Devant moi est soudain apparue une plage d’un blanc brillant, immaculée et magnifique. J’ai vu mes trois fils aînés assis ensemble sur cette plage. J’ai individuellement vu de nombreux éléments de leur vie à venir. J’ai assisté à leurs luttes, leurs difficultés. J’ai constaté comment ma mort allait s’ajouter à leurs épreuves, la tristesse, la solitude et la colère semblant les environner fréquemment. Puis j’ai vu le contraste avec ce que je pourrais apporter en tant que mère dans leur vie, leur chemin serait illuminé par mon amour pour eux.

Pourtant, je ne pouvais toujours pas imaginer Le quitter. Je voulais faire partie de Son Amour. Je lui ai donc indiqué la plage, chaque grain de sable, combien de millions il y en avait. Aucun doute, un unique grain de sable n’allait pas manquer tant que cela dans la création. Par ailleurs, ils avaient un père merveilleux, aimant qui allait prendre soin d’eux, leur enseigner, LES AIMER ! Je m’étais alors également rendu compte que le temps était différent, il ne comptait pas vraiment. Après tout, en tant que mortel, que comprend-on à la perpétuité, l’éternité, l’infini ? La vie peut paraître longue, difficile et triste, mais il s’agit en réalité d’un éclair, encore une fois ne représentant pas plus qu’un grain de sable sur cette immense plage. Il a ramené mon attention sur la plage en m’expliquant : « Regarde la plage à nouveau, chaque grain de sable. Regarde comment chacun d’eux touche tous les autres. Si tous les grains de sable choisissaient de partir, il n’y aurait plus de plage. ». J’ai instantanément compris à tous les niveaux ! Personne ne pouvait me remplacer. En fait personne n’est remplaçable !!! Jamais !! Chacun doit contribuer par son rôle unique sur la plage.

Tout à coup je me suis aperçue que j’avais vu la vie de trois de mes fils seulement. « Où est mon bébé ? » ai-je demandé, « Pourquoi est-il séparé de ses frères ? ». La réponse fut : « Il est plus jeune, il sera élevé différemment. ». J’ai rétorqué : « Il ne peut en être ainsi. Son père ne laissera pas cela arriver. ». On m’a fait comprendre que son père n’allait pas rester longtemps auprès de lui, qu’il n’allait pas avoir la même influence que sur mes autres fils.

(A ce moment-là, j’ai vu un évènement de la vie à venir de mon mari. Un accident dans lequel il allait perdre la vie. Mais je n’ai pas ramené ce souvenir avec moi. Il est toutefois resté dans un recoin de mon esprit. J’allais me le rappeler nettement quatre ans plus tard en voyant mon mari agoniser).

Il me restait cependant autre chose à comprendre. Mon attention s’est à nouveau focalisée sur mon fils en bas-âge et sur des centaines, voire des milliers de mes ancêtres. J’avais conscience que de la lumière environnait nombre d’entre eux, ils se détachaient. Je ressentais un amour immense de leur part. « Vois ! » m’a-t-il dit «Tes ancêtres, tous ces êtres sont venus ensemble en ton nom, pour te constituer toi de manière unique. ». J’ai réalisé qu’en termes terrestres, Il faisait référence à mon ADN. « Tu voulais aller sur terre pour apprendre, progresser, contribuer à la Création. Tous ces esprits sont venus ensemble afin de t’aider à le faire ! ». Puis notre attention s’est reportée sur mon bébé. « Parmi toute la Création, » a-t-Il déclaré, « ton jeune fils t’a choisie afin que tu deviennes sa mère ! Toi et personne d’autre ! Ensemble vous avez fait un pacte pour tenir mutuellement ce rôle dans votre vie terrestre. Ce pacte était, il est très sacré, à ne pas prendre à la LEGERE ! ». D’un coup, j’étais impatiente de retourner sur terre, vers mes fils, tous les 4. Vers ma famille également, vers la vie sur terre. Mais avant cela, on m’a amenée à un autre niveau de conscience.

Lorsque je me focalisais sur Lui, c’était comme s’il constituait ma conscience unique et complète. Mais lorsque mon attention se reportait ailleurs, comme sur la plage par exemple, je voyais autre chose. Ma vie défilait devant moi en un éclair, elle était passée en revue. Quand ce fut terminé, j’étais couverte de honte car Lui aussi l’avait vue. Je n’étais pas satisfaite d’un très, très grand nombre de mes actions ! Pourtant je me suis ensuite retournée vers Lui avec révérence en Lui demandant : « Comment peux-tu m’aimer encore aussi totalement après avoir vu mes nombreux péchés. ».

« Tu es un enfant de Dieu » a-t-il dit, « et Dieu est Amour, je te vois purement Amour. ». Aucun jugement n’émanait de Lui, seulement de l’Amour. Toutefois, afin que je le comprenne, il me fallait me pardonner à moi-même, réaliser que je faisais partie de l’Amour Divin. Cela a été rendu possible par le biais du Pardon (très difficile à expliquer). Je sais seulement que je ne me souviens d’aucun élément du passage en revue de ma vie, ne me restent que le souvenir d’en avoir eu un, ainsi que celui de l’Amour !

Lorsque je me suis rendu compte de la présence d’une fleur magnifique, j’ai reporté mon attention sur l’environnement. Cette fleur ressemblait à un gerbera parfait, resplendissant de teintes oranges brillantes. Elle était vivante et elle m’aimait ! Stupéfaite, je me suis retournée vers Lui. Emerveillée et emplie de révérence, je me suis exclamée : « Cette fleur m’aime, je le ressens. ».

Il a répondu « Tout a été créé avec l’Amour de toi ! »

Ensuite j’ai vu et ressenti Tout. C’était moi et j’étais cela. Le firmament avec des couleurs, des couleurs lumineuses stupéfiantes, aimantes, vivantes. De l’eau, chaque goutte étant vivante, aimante. Il n’existe pas de mot !!! Pas de mot !!!

Le temps était vraiment venu de repartir, mais il me restait encore une question à poser : « Pourquoi moi ? En quoi suis-je tellement particulière pour être autorisée à vivre cela ? »

Il a répliqué : « En rien, l’Amour tombe sur chacun de la même manière. Tout le monde est particulier ! Simplement tu en avais besoin afin d’accomplir la mission de vie que tu as choisie. ».

J’étais alors presque prête à repartir, mais il me fallait encore m’assurer de la promesse que j’allais revenir rapidement vers Lui! A nouveau j’ai ressenti sa grande joie, son immense Amour pour moi... sa connaissance totale de moi-même, car voyez-vous, il n’existe vraiment aucune autre possibilité ! Nous revenons tous ! Il m’a par contre rappelé ensuite que la seule chose qu’il me fallait ramener avec moi, c’est l’Amour, cet Amour que j’ai donné !"

EMI de Laura M - www.nderf.org
Revenir en haut Aller en bas
T.
.
.


Date d'inscription : 12/02/2014
Masculin
Messages : 561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : TOUTES

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Dim 09 Mar 2014, 10:29 pm

Bien sûr , mais vous n'allez pas ou vous désirez aller .
Attendre de dormir pour voyager , ou le soir .
Pourquoi ne pas voir de vos yeux a l'instant que vous désirez ?
Pourquoi ne pas échanger dans un langage clair avec tous les vivants ?


Je ne comprends pas trop tout ceci , c'est comme si je vous donnais un nectar ou un mets délicieux
bien entendu sans en abuser .

Le principal est que maintenant vous savez , donc ceux qui liront ceci ne pourrons pas dire " je ne savais pas "

No problem
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Dim 09 Mar 2014, 10:39 pm

Merci à toi, THE.

Cordialement.

Christophe.
Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Masculin
Messages : 1005
Pays : France
R E L I G I O N : le Chemin,la Vie,la Vérit

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Lun 10 Mar 2014, 2:03 am

@CHRISTOPHEG a écrit:
JESUS leur parle sommairement de l'essentiel de ce qui est le cœur de la foi. L'amour des autres. C'est plus que suffisant et c'est juste en plus.

La mort suivie de la résurrection est un acte volontaire et prémédité. Je ne vois pas quelqu'un d'autre que le Christ qui puisse faire cela.

Je suis bien sûr très convaincu qu'on peut vivre la vision du paradis sans connaissances aucune. Sinon quid par exemple d'un enfant de 5 ans qui meurt ...

Comme je t'ai dit, je n'en ai pas vécu une. Malheureusement ou heureusement, je ne sais pas mais un membre proche de ma famille l'a fait. Ce n'était plus la même personne à l'arrivée. Elle était transfigurée, révélée à elle-même. Cela m'a impressionné et depuis lors je me renseigne et j'en discute.

Il est vrai que la tranche d'âge 15 à 45 ans est surreprésentée. Je ne sais pas pourquoi ...

Il est vrai aussi que l'expérience que tu as vécue est particulièrement traumatisante. J'en ai déjà lu des similaires. Cela déstabiliserait les plus forts.

Quant à l'existence du monde des âmes et des esprits, je ne dis pas autre chose que toi. J'aimerais seulement que tout le monde en soit convaincu.

Pour les EMI négatives, semblable à la tienne, il faut savoir que tu entres dans la mort exactement dans le même état d'esprit que tu quittes la vie. Il n'y a pas d'interruption. D'où les débuts un peu chaotiques de certains. Mais cela s'arrange rapidement car dans l'au-delà, la création est immédiate. Tu penses à autre chose et tu vivras instantanément autre chose.

Bah, c'est dans ma chair que j'ai vécu l'enfer. Ce que je retiens, c'est cette décorporation de l'âme, du spectre de la pensée (ou quoi que soit le nom qu'on lui donne) en tout point semblable à ces gens malades dans les hôpitaux qui ont subit une décorporation suite à un arrêt cardiaque plus ou moins prolongé. Donc suite à un "DÉSÉQUILIBRE" de l'état physique et mental d'une personne "DÉFICIENTE".
Il faut aussi se mettre en mémoire que cela n'a rien à voir avec la mort qui elle, est définitive, irréversible. Quand on est mort, on est mort. Mon avis, il faut cesser de fabuler et admettre que toute ces histoires sur les NDE ne sont que des contrefaçons, de faire croire qu'il y a eu mort.
.
D'autre part, il est difficile d'y voir JESUS en cet "être de lumière", du fait même de ce que vivent les EMIstes. Tout gravite autour de cet être, et c'est à son contact que ces mêmes EMIstes revivent ou voient le cycle de leur incessantes réincarnations et tout ce qui s'ensuit.
Bref, à l'instar de JESUS qui s'est "incarné" une fois pour toute dans la chair, cet être de lumière (si l'on écarté satan le séducteur) pourrait très bien être un de ces "moine tibétain" (donc un être bon) qui lui-même, aurait bouclé la boucle de son propre cycle de réincarnations terrestre et serait devenu une être de lumière, gardien et intermédiaire d'entre les 2 mondes, accueillant les morts, de même que les EMIstes, qui eux sont tous renvoyés sur terre, puisque "leur temps" n'est pas venu, c.à.d qu'ils ne pas morts de façon définitive.
Il faut lire le livre des "Morts Tibétains" pour avoir un aperçu de leur philosophie et précepts sur la mort. Ce qui ne manquerait pas d'ouvrir les yeux de ces EMIstes qui s'appuie sur une simple expérience.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 19127
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Lun 10 Mar 2014, 3:05 am

@ZionRock a écrit:
@CHRISTOPHEG a écrit:
JESUS leur parle sommairement de l'essentiel de ce qui est le cœur de la foi.  L'amour des autres.  C'est plus que suffisant et c'est juste en plus.

La mort suivie de la résurrection est un acte volontaire et prémédité.  Je ne vois pas quelqu'un d'autre que le Christ qui puisse faire cela.

Je suis bien sûr très convaincu qu'on peut vivre la vision du paradis sans connaissances aucune.  Sinon quid par exemple d'un enfant de 5 ans qui meurt ...

Comme je t'ai dit, je n'en ai pas vécu une.  Malheureusement ou heureusement, je ne sais pas mais un membre proche de ma famille l'a fait.  Ce n'était plus la même personne à l'arrivée.  Elle était transfigurée, révélée à elle-même.  Cela m'a impressionné et depuis lors je me renseigne et j'en discute.

Il est vrai que la tranche d'âge 15 à 45 ans est surreprésentée.  Je ne sais pas pourquoi ...

Il est vrai aussi que l'expérience que tu as vécue est particulièrement traumatisante.  J'en ai déjà lu des similaires.  Cela déstabiliserait les plus forts.

Quant à l'existence du monde des âmes et des esprits, je ne dis pas autre chose que toi.  J'aimerais seulement que tout le monde en soit convaincu.

Pour les EMI négatives, semblable à la tienne, il faut savoir que tu entres dans la mort exactement dans le même état d'esprit que tu quittes la vie.  Il n'y a pas d'interruption.  D'où les débuts un peu chaotiques de certains.  Mais cela s'arrange rapidement car dans l'au-delà, la création est immédiate.  Tu penses à autre chose et tu vivras instantanément autre chose.

Bah, c'est dans ma chair que j'ai vécu l'enfer. Ce que je retiens, c'est cette décorporation de l'âme, du spectre de la pensée (ou quoi que soit le nom qu'on lui donne) en tout point semblable à ces gens malades dans  les hôpitaux qui ont subit une décorporation suite à un arrêt cardiaque plus ou moins prolongé. Donc suite à un "DÉSÉQUILIBRE" de l'état physique et mental d'une personne "DÉFICIENTE".
Il faut aussi se mettre en mémoire que cela n'a rien à voir avec la mort qui elle, est définitive, irréversible. Quand on est mort, on est mort. Mon avis, il faut cesser de fabuler et admettre que toute ces histoires sur les NDE ne sont que des contrefaçons, de faire croire qu'il y a eu mort.
.
D'autre part, il est difficile d'y voir JESUS en cet "être de lumière", du fait même de ce que vivent les EMIstes. Tout gravite autour de cet être, et c'est à son contact que ces mêmes EMIstes revivent ou voient le cycle de leur incessantes réincarnations et tout ce qui s'ensuit.
Bref, à l'instar de JESUS qui s'est "incarné" une fois pour toute dans la chair, cet être de lumière (si l'on écarté satan le séducteur) pourrait très bien être un de ces "moine tibétain" (donc un être bon) qui lui-même, aurait bouclé la boucle de son propre cycle de réincarnations terrestre et serait devenu une être de lumière, gardien et intermédiaire d'entre les 2 mondes, accueillant les morts, de même que les EMIstes, qui eux sont tous renvoyés sur terre, puisque "leur temps" n'est pas venu, c.à.d qu'ils ne pas morts de façon définitive.
Il faut lire le livre des "Morts Tibétains" pour avoir un aperçu de leur philosophie et précepts sur la mort. Ce qui ne manquerait pas d'ouvrir les yeux de ces EMIstes qui s'appuie sur une simple expérience.

Dégradation de l'état physique, bien sûr en mort temporaire, provisoire, en pré-mort, ... et que sais-je d'autre ... Peu importe. Par contre, leur santé mentale ne me paraissait vraiment pas déficiente (sauf dans le cas des drogues). Le discours qu'ils tiennent est tout à fait cohérent mentalement. Pendant et après l'EMI.

Je ne vois pas très bien l'intérêt de ces milliers de gens d'inventer des histoires comme celles-là à moins d'être des mythomanes psychotiques en stade terminal de délire hallucinatoire. Je ne vois pas non plus un lobby d'EMIste manipuler la société. Dans quels buts ? Ce sont des gens ordinaires avec des vies très banales, souvent pas très religieux. Bref, monsieur et madame tout le monde.

Pour moi, l'être de lumière se présente comme étant JESUS, j'ai tendance à le croire. Pourquoi mentirait-il ? C'est un être bon irradiant l'amour.
Il pourrait très bien dire qu'il est un moine tibétain si c'était le cas, non ? Tu dis gardien ? Il ne m'a pas fait l'effet d'un videur de boîte de nuit.

Je ne connais pas le livre des morts tibétains comme l'immense majorité des gens mais je ne vois pas en quoi il pourrait contredire les EMIstes. J'imagine plutôt la théorie d'une part, la pratique de l'autre.

Je te l'ai déjà dit. Ces gens ont vécu leur expérience en touriste; ils ne connaissaient rien des spiritualités les plus avancées et pourtant, ils ont connu le stade ultime de ce qu'il est possible de connaître tout en revenant.

La Parole est une chose importante mais l'Expérience l'est plus encore.

Moi je veux bien tout entendre, pas de problème. Mais le gars qui est capable de voir et de discuter avec son arrière grand-mère qu'il n'a pas connu, c'est quand-même qu'il est allé faire un tour dans le Royaume ...


Revenir en haut Aller en bas
T.
.
.


Date d'inscription : 12/02/2014
Masculin
Messages : 561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : TOUTES

MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   Lun 10 Mar 2014, 3:56 am

Chapeau christopheg
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   

Revenir en haut Aller en bas
 

La petite NDE/EMI du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 34Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 19 ... 34  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Bricolage] - Petite idée du jour....
» Pensée du Jour du 12/09/2011
» Petite réplique du jour : Une parole de Jésus à Don Camillo.
» Découverte de la deuxième plus petite exoplanète à ce jour
» Kalapa/attha-kalapa (en PALI) : la plus petite particule...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: PARANORMAL-