*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Dieu souffre-t-il?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antinéa
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 05/05/2009
Féminin
Messages : 68
Pays : banlieue du monde
R E L I G I O N : oui je crois en Dieu (tendance chrétienne)

MessageSujet: Dieu souffre-t-il?   9/5/2009, 15:47

À la question,pourquoi la souffrance si Dieu nous aime? un prêtre répond à un enfant[...]Dieu ne veut pas la souffrance, Il est le premier à en souffrir
comment peut-on faire croire ça à un enfant?
Si Dieu est Dieu, Il ne peut pas connaître la souffrance qui est un sentiment humain!
Il ne peut qu'être au-dessus de la souffrance, éventuellement la comprendre, et l'avoir vécue en tant qu'homme, Jésus- christ, mais s'Il est parfait, Il ne peut pas souffrir de notre souffrance.

N'induit-on pas l'enfant en erreur en lui donnant une vision sentimentale de Dieu, donc trop humaine.
Nous souffrons de nos erreurs ou de celles des autres, Dieu nous a laissé la liberté de choisir, nous ne sommes pas "contraints" à faire le bien par un Dieu despote; mais si Dieu " nous laisse nous dépatouiller avec notre liberté d'agir mal", comment cela peut-il influer sur sa perfection?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 20/04/2009
Masculin
Messages : 679
Pays : Austrasie
R E L I G I O N : .

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   9/5/2009, 17:53

Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent les causes. (Bossuet)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Antinéa
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 05/05/2009
Féminin
Messages : 68
Pays : banlieue du monde
R E L I G I O N : oui je crois en Dieu (tendance chrétienne)

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   9/5/2009, 21:31

Loup Ecossais a écrit:
Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent les causes. (Bossuet)

c'est un sujet de dissert?
je crois qu'il va me falloir au moins 24h pour comprendre le sens profond de chacun des mots de cette phrase!
Bossuet, c'est un peu difficile!
alors je cherche un peu qu'est-ce qui peut être la conséquence néfaste d'une cause appréciée?
le "péché"?
veux-tu dire que selon Bossuet, Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences de leurs erreurs?

mais leurs erreurs ne sont elles pas dues au fait que Dieu leur a laissé le libre choix?
alors, Dieu se moque-t-il de la liberté qu'il a donné aux hommes?

j'avoue que soit j'ai "raté un épisode", soit ton Dieu et le mien ne sont pas le même, car je ne peux concevoir un Dieu moqueur (à moins que se rire indique une indifférence? mais ce n'est pas mieux, à mon avis)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   9/5/2009, 22:32

Cette phrase évoque pour moi :

Par exemple un homme commet l'adultère , il prend une maîtresse mais il souffre de la conséquence et se sent enchaîné par ses sens et enfermé dans le péché mais il chérit tant sa maîtresse qu'il ne peut rompre avec elle. Même s'il croit fermement.

Au temps de Bossuet combien de rois, combien d'hommes puissants ont péché de la sorte ? ils étaient esclave de leurs sens, allaient à la messe et communiaient.
Les moeurs concernant la sexualité et je ne prends que cet exemple étaient tout-à-fait complètement débridées !

Certes les moeurs débridées n'existent pas qu'au temps de Bossuet Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Antinéa
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 05/05/2009
Féminin
Messages : 68
Pays : banlieue du monde
R E L I G I O N : oui je crois en Dieu (tendance chrétienne)

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   10/5/2009, 11:47

oui, c'est un exemple facile et toujours d'actualité.

mais ça ne répond pas à ma question, d'autant que, cet homme qui "chérit sa maîtresse et ne peut rompre avec elle" (parce qu'il est sincère dans son amour)
et j'ajouterais pas plus qu'avec son épouse, puisque son mariage est "irréversible" se trouve dans une situation sans issue.

Peut-on dire qu'il a "choisi le mal"?
peut-on dire que sa sexualité est débridée?
peut-on dire que Dieu s'en moque?

je trouve cette pensée très réductrice!
je ne souhaite à personne de se trouver dans cette situation et pourtant, je sais que ça arrive, je sais aussi que c'est une situation douloureuse, et je sais enfin qu'il est très facile de juger et de conseiller à cette homme de se séparer de sa maîtresse!

mais je ne suis pas sûre que le résultat soit si bon!
ah! oui, il aura retrouvé le "droit chemin", mais à quel prix? sa relation avec sa femme, sa famille, son entourage seront modifiées, et pas forcément dans un sens positif.
mais, c'est vrai qu'elles le seront tout autant si ce même entourage apprend sa liaison!!

il n' a donc d'autre solution que la souffrance (ou le divorce interdit par la religion... enfin toléré uniquement s'il ne se remarie pas!)

conclusion:
l'hypocrisie est de rigueur pour un bon catholique!
sauf pour les quelques bienheureux qui ont su trouver du premier coup le âme soeur dans l'amour de Dieu!

cette souffrance liée à la nature humaine, Dieu ne peut pas la connaître
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   10/5/2009, 12:41

Antinéa a écrit:
oui, c'est un exemple facile et toujours d'actualité.

mais ça ne répond pas à ma question, d'autant que, cet homme qui "chérit sa maîtresse et ne peut rompre avec elle" (parce qu'il est sincère dans son amour)
et j'ajouterais pas plus qu'avec son épouse, puisque son mariage est "irréversible" se trouve dans une situation sans issue.

Peut-on dire qu'il a "choisi le mal"?
peut-on dire que sa sexualité est débridée?
peut-on dire que Dieu s'en moque?

je trouve cette pensée très réductrice!
je ne souhaite à personne de se trouver dans cette situation et pourtant, je sais que ça arrive, je sais aussi que c'est une situation douloureuse, et je sais enfin qu'il est très facile de juger et de conseiller à cette homme de se séparer de sa maîtresse!

mais je ne suis pas sûre que le résultat soit si bon!
ah! oui, il aura retrouvé le "droit chemin", mais à quel prix? sa relation avec sa femme, sa famille, son entourage seront modifiées, et pas forcément dans un sens positif.
mais, c'est vrai qu'elles le seront tout autant si ce même entourage apprend sa liaison!!

il n' a donc d'autre solution que la souffrance (ou le divorce interdit par la religion... enfin toléré uniquement s'il ne se remarie pas!)

conclusion:
l'hypocrisie est de rigueur pour un bon catholique!
sauf pour les quelques bienheureux qui ont su trouver du premier coup le âme soeur dans l'amour de Dieu!

cette souffrance liée à la nature humaine, Dieu ne peut pas la connaître

Bonjour Antinéa,

Oui je prenais un exemple pour tenter d'expliquer cette parole de Bossuet parce que je ne parviens pas à en interpréter le sens exact.

Je ne crois pas que cet homme a choisi le mal dans mon exemple, puisqu'il souffre de cette situation ambigue mais ne parvient pas à s'en détacher.
Il souffre et Dieu souffre avec lui !! Dieu souffre toujours avec nous lorsque nous souffrons pour moi cela ne fait aucun doute, l'Esprit qui réside en nous souffre.
Je ne juge pas un homme dans cette situation, Seul Dieu qui sonde les reins et les coeurs peut juger nous mêmes n'avons pas le droit de nous juger car Dieu est plus grand que notre coeur.

Pour un catholique sincère , pour moi il n'y a d'autre solution que la voie de la souffrance, la voie lumineuse de la Croix qui nous purifie. Nous devons tous en passer par la Croix, nous ne sommes pas supérieurs au Maître.

Jésus nous demande language imagé bien sûr : si ton oeil vient à te faire pécher, arrache le plutôt que finir dans la géhenne, si ton bras te porte au péche coupe le plutôt que de finir dans la géhenne...

Jésus s'exprime et est très clair, il faut carrément rompre avec ce qui nous pousse au péché, notre Salut éternel vaut tous les sacrifices du monde.

Un véritable catholique rompra, il fuira... ce sera l'attitude qu'il adoptera puisqu'il aime Dieu, il n'y a pas d'hypocrisie a avoir, il faut juste savoir choisir.

Et n'avoir pas peur de la Croix, surtout ne pas avoir peur de la Croix...

Alors quelle libération.

Et notre croix Jésus nous aide encore à la porter tout comme il y a eu un Symon de Cyrène pour Jésus, un ange au Jardin des Oliviers venant le consoler mais Lui n'a a jamais commis le péché. Il est pur du péché et est Notre Dieu.

Pour moi non je préfère la voie de la croix que celle de l'hypocrisie...

Mais bon voilà que je me livre sur un forum... je vais en dire de trop...

Voilà mon humble avis Antinéa et ceci est un débat fraternel bien sûr Very Happy sunny
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 20/04/2009
Masculin
Messages : 679
Pays : Austrasie
R E L I G I O N : .

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   10/5/2009, 14:16

"L’homme est l’image immortelle de Dieu ; mais qui pourra la reconnaître, s’il la défigure lui-même ?"
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   10/5/2009, 14:19

Loup Ecossais a écrit:
"L’homme est l’image immortelle de Dieu ; mais qui pourra la reconnaître, s’il la défigure lui-même ?"

Merci Loup !

C'est donc cela l'explication de la phrase de Bossuet ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Antinéa
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 05/05/2009
Féminin
Messages : 68
Pays : banlieue du monde
R E L I G I O N : oui je crois en Dieu (tendance chrétienne)

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   10/5/2009, 15:19

bon, ai-je vraiment ma place sur ce forum?
je pourrais répondre à loup écossais "l'homme est un loup pour l'homme"
mais bast, c'est trop facile!
je m'attendais un peu à cette réponse de Dominique, elle est dans la ligne droite de la religion catholique, mais tous les hommes n'ont pas vocation au "martyr", ni même à la souffrance!

et je continue de penser que Dieu, grand, infini, bon, immanent et tout et un, (le tout avec des majuscules) ne peut, en aucun cas souffrir

car la souffrance est faiblesse.
et si Dieu est faible, il ne peut être parfait!

suis-je à ce point idiote, ou quelqu'un peut comprendre et partager mon point de vue?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 20/04/2009
Masculin
Messages : 679
Pays : Austrasie
R E L I G I O N : .

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   10/5/2009, 17:36

Mais non, Antinéa. Vous n'êtes pas du tout idiote. Vous êtes même très intelligente.

Ce que je voulais dire, au travers de cette citation de Bossuet, c'est que l'Homme (Humanité) est faible. En conséquence, il se laisse aller à ses pulsions, ses passions, ses vices.

C'est dans sa dualité que réside "l'adversaire", celui contre qui il doit se battre sans relâche pour ne pas succomber à la tentation.

Son pire ennemi c'est lui-même.

La Créature a désobéi à son Créateur. A une telle offense, Le Créateur exige un châtiment à la hauteur de cette offence.

Il chassa l'Homme du jardin d'Eden (la face de Dieu, la lumière).
Mais dans sa grande miséricorde, Dieu nous envoya son Fils unique pour racheter nos fautes par son sacrifice.
Il est le chemin, la Vie. Nul n'arrive au Père que par lui. Il nous montre le chemin et l'éclaire.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Loup Ecossais
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 20/04/2009
Masculin
Messages : 679
Pays : Austrasie
R E L I G I O N : .

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   10/5/2009, 17:37

Dominique a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
"L’homme est l’image immortelle de Dieu ; mais qui pourra la reconnaître, s’il la défigure lui-même ?"

Merci Loup !

C'est donc cela l'explication de la phrase de Bossuet ? Very Happy

C'en est une, parmi d'autres. Wink
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   10/5/2009, 18:38

Antinéa a écrit:
bon, ai-je vraiment ma place sur ce forum?
je pourrais répondre à loup écossais "l'homme est un loup pour l'homme"
mais bast, c'est trop facile!
je m'attendais un peu à cette réponse de Dominique, elle est dans la ligne droite de la religion catholique, mais tous les hommes n'ont pas vocation au "martyr", ni même à la souffrance!

et je continue de penser que Dieu, grand, infini, bon, immanent et tout et un, (le tout avec des majuscules) ne peut, en aucun cas souffrir

car la souffrance est faiblesse.
et si Dieu est faible, il ne peut être parfait!

suis-je à ce point idiote, ou quelqu'un peut comprendre et partager mon point de vue?

Heureusement antinéa que tous n'ont pas la vocation du martyr ni même de la souffrance et ta place est sur ce forum. Tu vas pas partir à peine arrivée Very Happy

Dieu ne veut d'ailleurs pas la souffrance, il souffre avec nous de notre souffrance, je parlais de la souffrance qui survient dans la vie de chacun, nous avons tous des souffrances... je parlais de la souffrance acceptée...

T'inquiète, je ne suis pas maso et ne la recherche pas.

Mais si un jour Dieu choisit de me la donner, j'espère avoir la force d'accepter parce que je crains tout de ma faiblesse tu sais finalement....

Dieu veut notre bonheur,

Et donc sors toi ces idées de la tête ta place est ici et tu es authentique et très sympa.

Non tu n'est pas idiote c'est moi qui suis peut-être un peu trop tranchante et radicale dans mes idées, t'inquiète c'est un péché de jeunesse Very Happy (regarde sous mon avatar Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   10/5/2009, 18:39

Loup Ecossais a écrit:
Dominique a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
"L’homme est l’image immortelle de Dieu ; mais qui pourra la reconnaître, s’il la défigure lui-même ?"

Merci Loup !

C'est donc cela l'explication de la phrase de Bossuet ? Very Happy

C'en est une, parmi d'autres. Wink

Loup ! si tu as encore d'autres explications de cette phrase je suis très intéressée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Antinéa
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 05/05/2009
Féminin
Messages : 68
Pays : banlieue du monde
R E L I G I O N : oui je crois en Dieu (tendance chrétienne)

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   11/5/2009, 01:43

Dominique a écrit:
Non tu n'est pas idiote c'est moi qui suis peut-être un peu trop tranchante et radicale dans mes idées, t'inquiète c'est un péché de jeunesse Very Happy (regarde sous mon avatar )
euh? c'est parce que t'es belge que tu dis cà? :mdr:
t'inquiète pas, j'aime bien (aussi) les belges
et même les portugais, les italiens, les martiniquais et les allemands, les tunisiens les marocains et tous les autres africains
et tous les autres aux "quatre coins" de notre planète bleue, je ne veux pas faire de jaloux, mais je dois dire que j'ai le béguin, non pas pour les "espingoins" que j'aime bien mais pour ceux- là qui t'font un "becq" quand tu vas chez eux au Québec!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   11/5/2009, 01:54

Antinéa a écrit:
Dominique a écrit:
Non tu n'est pas idiote c'est moi qui suis peut-être un peu trop tranchante et radicale dans mes idées, t'inquiète c'est un péché de jeunesse Very Happy (regarde sous mon avatar )
euh? c'est parce que t'es belge que tu dis cà? :mdr:
t'inquiète pas, j'aime bien (aussi) les belges
et même les portugais, les italiens, les martiniquais et les allemands, les tunisiens les marocains et tous les autres africains
et tous les autres aux "quatre coins" de notre planète bleue, je ne veux pas faire de jaloux, mais je dois dire que j'ai le béguin, non pas pour les "espingoins" que j'aime bien mais pour ceux- là qui t'font un "becq" quand tu vas chez eux au Québec!

Bonsoir Antinéa, je ne parviens pas à dormir !

Oui je suis belge , j'éprouve ce soir un peine secrète, alors ton message tombe à pic antinea, je t'aime , j'aime tout le monde de n'importe quel coin du monde.

Je te revois avec joie Very Happy je te souhaite bonne nuit, je vais essayer de trouver le sommeil et demain j'espère te retrouver sur le forum,

Je te fais de gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Antinéa
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 05/05/2009
Féminin
Messages : 68
Pays : banlieue du monde
R E L I G I O N : oui je crois en Dieu (tendance chrétienne)

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   11/5/2009, 02:31

ouh la la! il est 2h1/2 du mat!
dur dur!
je vais faire dormir mes yeux moi aussi!
oublie ta peine, pour quelques heures ou plus si tu peux, regarde défiler les photos que tu aimes sur ton écran de veille, ou là, maintenant, sur l'écran noir de ta nuit grise, et réchauffe ton coeur de quelques mots du genre "merci mon Dieu d'avoir la chance d'être née en Belgique, plutôt que dans un pays où la guerre ou le sida fait des ravages"
ça remet un peu la pendule de nos peines à l'heure!
Revenir en haut Aller en bas
lephenix
.
.
avatar

Date d'inscription : 27/04/2009
Masculin
Messages : 133
Pays : Austrasie
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   11/5/2009, 04:57


En fait, l'exacte citation de Bossuet est celle-ci :

"Dieu se rit de ceux qui déplorent les maux dont ils continuent à chérir les causes."

Pour en comprendre le sens je pourrais utiliser d'autres citations :
"L’homme aujourd’hui sème la cause. Demain, Dieu fera mûrir l’effet."
Victor Hugo

Si, comme dit "Loup Ecossais" : "L'homme est l'image immortelle de Dieu...", l'homme oublie trop souvent qu'il ne peut commander à la nature qu'en lui obéissant ...!

Même "Dieu obéit à des lois, mais c'est Lui qui les a faites." disait Sénèque.

L'homme se plaint de toutes les pollutions, mais chérit le confort moderne qui les engendre : voiture, transports, électroménager, électricité, électronique, gaz, pétrole, chimie, industrie, mais aussi les pollutions médiatiques, radio, télévision, téléphonie, Internet, l'enseignement moderne, les politiques "eunuquiennes", c'est-à-dire amputées de tout principe supérieur comme la "démocratie", les "droits de l'homme" et autres fadaises, etc.

Que dire de la monnaie (l'argent) dont plus personne aujourd'hui ne soupçonne le véritable usage qui était le sien à l'origine et dont la disparition est le signe le plus évident de la perte de la spiritualité du monde moderne.

L'homme veut bien "sauver la planète", mais ne pas perdre son "confort" matériel.

Et que dire de la morale et de ses marchands de sommeils artificiels ?

Les nouveaux philosophes et leurs épigones sont devenus moralistes.
Ils flirtent avec les "grands auteurs" en quête d’un sens à donner au non-sens…

Ils ont de la morale plein la bouche, mais attention, il ne faut pas être les dupes de cette rhétorique vertueuse : On admet très bien que la morale soit partout, à condition qu’elle ne contrecarre jamais le désir de permissivité individuel. On veut un monde plus "juste", mais à condition que personne n’ait à y contribuer personnellement.

Le souhait de "moralisation" de la sphère politique et sociale apparaît dès lors, inversement proportionnel à l’exigence morale individuelle.

Cette dévastation méthodique de l’intériorité par l’idéologie marchande constitue sans doute le fait qui s’impose de manière décisive dans notre société dépressive.

Comment faire face à l’ère du vide qui s’annonce ?
Le capitalisme se propose de réussir là ou le communisme avait échoué, justice sociale en moins bien entendu : créer une planète sans frontières habitée par un "homme nouveau".

Mais cet homme nouveau, ce n’est plus le travailleur, ce n’est plus le citoyen, c’est le consommateur "branché", qui partage la destinée commune d’une humanité sans relief, en se connectant sur Internet ou en se rendant au supermarché.

Le monde moderne , ce "monde des robots" , n'est qu'une "conspiration universelle contre toute vie intérieure".

Revenir en haut Aller en bas
lephenix
.
.
avatar

Date d'inscription : 27/04/2009
Masculin
Messages : 133
Pays : Austrasie
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   11/5/2009, 05:24

Antinéa a écrit:
bon, ai-je vraiment ma place sur ce forum?
je pourrais répondre à loup écossais "l'homme est un loup pour l'homme"
mais bast, c'est trop facile!
je m'attendais un peu à cette réponse de Dominique, elle est dans la ligne droite de la religion catholique, mais tous les hommes n'ont pas vocation au "martyr", ni même à la souffrance!

et je continue de penser que Dieu, grand, infini, bon, immanent et tout et un, (le tout avec des majuscules) ne peut, en aucun cas souffrir

car la souffrance est faiblesse.
et si Dieu est faible, il ne peut être parfait!

suis-je à ce point idiote, ou quelqu'un peut comprendre et partager mon point de vue?
Ceux qui professent que l'homme a vocation au "martyr" ou à la souffrance, se trompent !

Ceux qui enseignent dans la religion catholique que la Croix du Christ n'est que souffrance, douleur, supplice, sont dans l'erreur !

Douleur et souffrance ne sont que les effets dûs au non respect par l'homme, des lois divines et de sa prévarication.

La Croix est symbole d'espérance, de libération et de victoire sur la mort !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   11/5/2009, 11:03

Antinéa a écrit:
ouh la la! il est 2h1/2 du mat!
dur dur!
je vais faire dormir mes yeux moi aussi!
oublie ta peine, pour quelques heures ou plus si tu peux, regarde défiler les photos que tu aimes sur ton écran de veille, ou là, maintenant, sur l'écran noir de ta nuit grise, et réchauffe ton coeur de quelques mots du genre "merci mon Dieu d'avoir la chance d'être née en Belgique, plutôt que dans un pays où la guerre ou le sida fait des ravages"
ça remet un peu la pendule de nos peines à l'heure!

Merci Antinéa, tu es de bon conseil sunny

Y a soleil aujourd'hui en Belgique , je vais mieux beaucoup mieux sunny
Revenir en haut Aller en bas
lephenix
.
.
avatar

Date d'inscription : 27/04/2009
Masculin
Messages : 133
Pays : Austrasie
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   21/5/2009, 23:23

Antinéa a écrit:
bon, ai-je vraiment ma place sur ce forum?
je pourrais répondre à loup écossais "l'homme est un loup pour l'homme"
mais bast, c'est trop facile!
je m'attendais un peu à cette réponse de Dominique, elle est dans la ligne droite de la religion catholique, mais tous les hommes n'ont pas vocation au "martyr", ni même à la souffrance!

et je continue de penser que Dieu, grand, infini, bon, immanent et tout et un, (le tout avec des majuscules) ne peut, en aucun cas souffrir

car la souffrance est faiblesse.
et si Dieu est faible, il ne peut être parfait!

suis-je à ce point idiote, ou quelqu'un peut comprendre et partager mon point de vue?
Dieu ne peut évidemment pas "souffrir" car Il est l'Être qui est. En fait, la souffrance, c'est tout simplement la non-acceptation de l'être.
Lephenix

P.S. Vous abandonnez le sujet Antinéa ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   21/5/2009, 23:59

Certains théologiens pensent que Dieu ne souffre pas, qu'Il ne souffre pas avec nous....... je n'en suis pas sure moi, car Dieu aime sa créature et s'Il est Amour comment peut-Îl fermer son coeur devant notre souffrance.

Je suis persuadée que Dieu souffre avec nous chaque fois que nous souffrons car Il réside en notre coeur.

De plus j'ai trouvé ce texte qui appuie mon avis mais mon avis est à prendre au second degré, je ne détiens pas la vérité et surtout je ne suis pas théologienne.


Le Dieu souffrant de nos souffrances
Alors la souffrance prend une autre place et un autre sens. Elle n’est plus un accident de l’histoire ou du cosmos. Elle n’est plus un châtiment pour des erreurs ou des fautes. Elle n’est plus ce lieu d’angoisse dominé par le spectre de l’absurde. Elle se révèle être une souffrance visitée par Dieu lui-même. Dieu souffre avec et près de nous. Il souffre parce qu’il aime ! Pour sauver ce souffle si léger mais si lumineux de la vie, Dieu se dépouille de sa toute-puissance. Il accepte la souffrance. Il partage la souffrance de son serviteur, la souffrance de son peuple plongé dans les affres de l’histoire.

Et il porte en lui la souffrance de laisser souffrir ceux qu’il aime.

Tout s’écroule : toutes nos images de Dieu. D’un Dieu tout-puissant, d’un Dieu punissant. D’un Dieu en colère. D’un Dieu cantonné là-haut, séparé, surveillant de son œil courroucé la marche des choses. Dieu est frappé de faiblesse. Et de souffrance. Et de silence. En même temps que le prophète est traversé par la Parole brûlante de Dieu, le Serviteur est traversé par son silence : le silence de sa souffrance.

Silence que l’homme peut vivre comme une absence !

Parfois Dieu est à tel point présent dans la souffrance qu’il n’y a plus d’espace pour que sa présence soit encore sensible. Son altérité consolante a disparu. Celui qui souffre ne la vit plus. Il lui faut prier à tâtons ! Il lui faut prier sans savoir. Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?

Mais Dieu souffre-t-il réellement avec nous ? Ou est-ce une illusion ? Est-il présent ? Est-il absent ? Qui sait ? Pour le christianisme Dieu se rend présent dans la souffrance du Christ ! Dans le Christ on peut le rencontrer, se révélant à l’instant de l’extrême faiblesse. Dieu dépouillé de sa puissance. Dieu comme prisonnier volontaire de la souffrance. Par amour !

Le judaïsme exprime davantage son absence, son exil ! « Nous interrogeons les chemins et les sentiers, tous nous disent qu’ils ont entendu une voix amère, sanglotante, qui pleurait sur ses enfants et ils ignorent où elle s’en est allée. C’est à nous qu’il appartient de pleurer à nous qu’il revient de dire le chant funèbre, nous embrasserons la poussière de ses pieds, le lieu de sa demeure, nous embrasserons les murs du palais et nous pleurerons amèrement. » C’est ainsi que dans le commentaire du Zohar sur les Lamentations, le peuple pleure le départ de Chekhina, ce qui signifie en hébreu la présence de Dieu, sa part féminine 13.

Dieu est-il présent dans l’histoire ? Dans notre histoire ? Est-il absent ?

La réponse du Serviteur, c’est la fidélité. C’est la manifestation fidèle de l’amour conscient. Seule elle rend Dieu présent, même sous forme de manque, même dans l’épreuve la plus terrible. Et c’est cela qui est demandé à tout homme : la fidélité ! C’est la requête que lui adresse le Serviteur souffrant ! Que lui adresse le Christ ! Faire vivre à son tour l’amour conscient.

Le Zohar, Lamentations, Les dix paroles, Editions Verdier, Paris, 2000,


Revenir en haut Aller en bas
Antinéa
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 05/05/2009
Féminin
Messages : 68
Pays : banlieue du monde
R E L I G I O N : oui je crois en Dieu (tendance chrétienne)

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   22/5/2009, 21:32

La souffrance de Jésus sur la croix, Jésus Homme, est peut-être une manifestation de L'Amour de Dieu. de Dieu qui laisse souffrir Son Fils, dans sa dimension humaine, peut-être pour relativiser notre propre souffrance qui ne pourra jamais égaler celle ce Celui qui s'est fait homme pour racheter nos fautes passées, présents et à venir.

Mais Dieu, en tant Qu' Être Parfait ne peut ressentir des émotions humaines, ce que nous en disons n'est que fantasme ou plus exactement, anthropomorphisme, nous prêtons à Dieu nos propres sentiments parce que nous ne pouvons envisager de ne pouvoir comprendre Dieu.!
L'Amour de Dieu, même, n'a rien à voir avec notre notion de l'amour!
"Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime" Même si ces mots sont sortis de la bouche de Dieu-Homme, ils ne sont pas une incitation au suicide! Mad , enfin, ça me paraît évident!

Le sacrifice de Jésus-Christ n'est pas un exemple à suivre à la lettre! Notre rôle est plutôt de nous approcher de Dieu par la confiance qu'on a en Lui et l'effort qu'on fait pour parvenir à la Connaissance qui est Amour. Consacrer sa vie à cette recherche, à essayer de comprendre un peu plus chaque jour ce qu'Il attend de nous, oui c'est un acte d'Amour.
Et rien ne nous empêche, puisque nous sommes humains d'y ajouter une dose d'émotions humaines, d'amour de l'autre autrement dit d'attention, d'écoute et d'oubli de soi.
Revenir en haut Aller en bas
a
.
.
avatar

Date d'inscription : 08/02/2010
Masculin
Messages : 467
Pays : france
R E L I G I O N : témoin de JEHOVAH

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   16/2/2010, 10:18

“ Dieu est un Esprit ”, a déclaré Jésus Christ (Jean 4:24). Un esprit est une forme de vie différente de la forme de vie humaine. Bien qu’invisible à l’œil humain, un esprit a un corps, “ un corps spirituel ”. (1 Corinthiens 15:44 ; Jean 1:18.) La Bible, qui recourt à des expressions figurées, dit même que Dieu possède des yeux, des oreilles, des mains, etc. Il a également un nom : Jéhovah (Psaume 83:18). Le Dieu de la Bible est donc une personne de nature spirituelle (Hébreux 9:24). “ Il est le Dieu vivant et le Roi pour des temps indéfinis. ” — Jérémie 10:10.
En tant que personne réelle et vivante, Jéhovah est capable de penser et d’agir. Il manifeste des qualités et éprouve des sentiments, il a des goûts et des dégoûts. La Bible contient de nombreuses expressions qui traduisent ce qui lui plaît et ce qui lui déplaît. Les dieux et les idoles élaborés par les hommes ne font que refléter les traits ou les caractéristiques de leurs inventeurs. En revanche, Jéhovah, le Dieu Tout-Puissant, est l’Auteur même des émotions qu’il a implantées chez les humains. — Genèse 1:27 ; Isaïe 44:7-11.
Revenir en haut Aller en bas
http://meilleurforum-net.meilleurforum.net/
*Jean*
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2010
Masculin
Messages : 26
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   7/3/2010, 18:25

Jésus est venu révéler Dieu que les anciens n'imaginaient que terrible et impitoyable, dans le tonnerre et dans les éclairs. Et de tradition orale en tradition orale, on y rajoutait parfois une petite couche.
Jésus, le Christ, nous a révélé un Dieu Amour, un Dieu Pardon et un Dieu Père pour sa Création.
Sur base de cela : spirituellement oui Dieu peut souffrir.
Sans en affecter sa nature bien sûr, mais aimer c'est se mettre en condition de souffrir. Tout père et mère est capable de comprendre facilement cela.
Etre incapable de souffrir (spirituellement) serait aussi être incapable de compassion.
Ce serait un peu le gosse sans état d'âme qui joue avec une fourmilière et qui lassé y met le feu ou l'innonde.
Si Dieu n'avait pas de compassion, le christ ne serait pas venu révéler le Père.
"Qui m'a vu a vu le père".Dans jésus, nous avons Dieu qui meurt d'Amour pour l'humanité, il a voulu connaître notre souffrance et la vaincre.


C'est à cette réflexion que me conduit mon cheminement spirituel.
Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
ISAAC
.
.


Date d'inscription : 26/02/2010
Masculin
Messages : 412
Pays : france
R E L I G I O N : islam

MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   7/3/2010, 19:38

DIEU ne peut soufrir mais DIEU est le tout miséricordieu, et seul l'ISLAM ait connaitre au meu DIEU de l'univers et sa juste valeur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieu souffre-t-il?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dieu souffre-t-il?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dieu souffre-t-il?
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !
» Le nom de Dieu
» Courte prière à Dieu miséricordieux pour obtenir la grâce de vivre l'amour au quotidien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Le Christianisme-